L'espace / Temps

Page 13 sur 20 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 16 ... 20  Suivant

Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mar 24 Mar 2015 - 19:47

Le problème étant que si je te donne le mieux je risque fortement d'être censuré ... muet


Profites en bien .... supercontent
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par Critias le Mar 24 Mar 2015 - 19:50

Jean Cérien a écrit:Le problème étant que si je te donne le mieux je risque fortement d'être censuré ... muet


Profites en bien .... supercontent
Le mieux ? segrattelementon
Critias
Critias
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 227
Localisation : Sud est
Identité métaphysique : Pataphysicien
Humeur : Sérieux
Date d'inscription : 25/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par Bulle le Mar 24 Mar 2015 - 20:12

Jean Cérien a écrit:Le problème étant que si je te donne le mieux je risque fortement d'être censuré ... muet
Les arguments non hs,  non débiles et étayés correctement n'ont jamais été censurés M'sieur Calimero...
Simplement ce débat est très intéressant et très lu donc stop au pourrissage systématique  que ce soit pour convenance personnelle ou par oubli que le cerveau ne sert pas uniquement à séparer les oreilles.
Maintenant retour au sujet.

_________________
Hello Invité !  Le L'espace / Temps - Page 13 Quizzv10 du 01 septembre 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 47057
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par dedale le Mer 25 Mar 2015 - 0:15

Jean Cérien a écrit:Tout ce que l'on connait dans ce que l'on observe de l'intrication de l'espace, du temps, de matière et de l'énergie dans l'univers ne représente que ....4 % de sa totalité "hypothétique" . sourire

Et tu penses que les 96% hypothétiques qui restent ne sont que du "plein"?
Tu es très loin de cette problématique concernant la gravitation et la masse de corps et phénomènes lointains. "Lointains", ça signifie au minimum des millions, voire des milliards, d'AL.
Dans ces régions lointaines, on observe des phénomènes gravitationnels, fluctuations gravitationnelles, qui ne se conforment pas aux lois standard de la gravitation.
Mais par contre, nous, la matière qui nous compose, obéit parfaitement à ces lois standard. Et on peut même préciser que sur un rayon, autour de nous, de plusieurs dizaines d'AL ou des centaines d'AL, il n'y a pas de fluctuations ou phénomènes gravitationnels en appelant à une théorie telle que la matière noire. Dans ce périmètre il n'y a pas d'incidence gravitationnelle permettanjt de penser que la matière n'est pas à 99...% du vide.

Et rien ne permet non plus de penser que l'hypothétique matière noire, si elle existe et si elle est non-bayonique, soit différente dans son organisation que les systèmes de la matière standard.
Ce sont toujours des particules même si leur spectre EM n'est pas décelable pour le moment, mais s'ils possèdent une masse et courbent la lumière reçue par les lentilles gravitationnelles, c'est-qu'ils sont passés par les mêmes phases que les particules standard.
Ces fameuses fluctuations gravitationnelles qui soulèvent la problématique du rapport masse observable/masse totale ne sont peut être dues qu'à des interactions que l'interpolation ou la limite optique ne permet ps encore d'étudier en détail.

Ce sont des sujets à l'étude, il y a d'autres hypothèses que la matière noire, donc rien ne sert de spéculer dans le vide.
Ca ne change strictement rien au fait que nous sommes du vide à 99...%.
Et quand je dis "vide", je peux t'assurer que c'est pas demain la veille que tu vas m'y trouver quelque chose.

Comment peut dire que la matière est composé de 99.99999% d'un état qui n'a aucune existance dans notre univers ?

Il faudrait que tu sois mieux renseigné.
- On a développé une théorie de la gravitation qui marche à merveille. mais en faisant évoluer cette théorie avec la Relativité par exemple et en l'appliquant à l'observation (radio)astronomique, elle nous permet de découvrir des choses auxquelles on ne s'attendait pas : On casse les frontières. Dans l'espace-temps lointain se produisent des phénomènes gravitationnels très particuliers, des fluctuations par exemple qui indiquent la présence de corps massiques ou de forces si tu préfères, occultées pour différentes raisons. L'une de ces raisons serait que, étant donné que nous observons le cosmos grâce au rayonnement EM, les corps qui n'en possèdent pas seraient invisibles.

Dans l'univers, il y a donc des force que l'on observe, ça ne fait pas longtemps qu'on les a découvert, et pour le moment, on peut les expliquer de différentes manières.
- peut être la matière noire, les corps noir, l'énergie noire.
- peut être des particules supermassiques qui ont existé à une certaine période, à, un certain moment de l'expansion. Puisque ce que nous observons dans les confins est une image de ce qui s'est produit il y a des lustres.
- J'ai vu aussi il y a quelques années un modèle mécanique montrant comment la gravitation telle que nous l'interprétons, explique ces phénomènes. mais je ne me souviens pas où j'ai trouvé cette source : dans un forum, mais où?

Mais la matière, tout ce qui est composé d'atomes, même les galaxies lointaines dont on observe la rayonnement de l'hydrogène, est à 99...% vide.
matière noire ou pas.

Le vide n'existe pas dans notre univers

Tout atome est à 99...% vide, et ce sont les atomes qui composent la matière de l'univers, depuis le début où les premiers corps physiques se sont formés.
Désolé pour toi.

seule l'intrication espace, temps, matière et energie a été réellement constatée.

Etudie la matière et tu constateras que c'est à 99...% vide.
C'est le béaba de comprendre ça.

Physique (atelier) pour les débutants : Le volume de l'atome est constitué à 99,9999999999999% de vide: si l'on pouvait enlever le vide des atomes constituant la Terre, toute la matière serait contenue dans une sphère de 150 m de rayon.
http://phys.free.fr/atomefla.htm

Tu remarqueras que j'avais oublié des décimales. ce n'est pas souvent qu'on m'oblige à me rappeler des vieux souvenirs d'enfance sourire

Comme ton collègue qui croit qu'il existe des ensembles infinis ( ref )

N'importe quel matheu te dira qu'il existe des ensembles infinis dans les math.
Faut être illettré pour buter là dessus.

tu crois à une autre impossibilité : le vide et sa présence constaté dans notre univers ( ref ).

Ben trouve moi de la bonne vieille matière entre un noyau d'atome et ses électrons. Tu as tout l'univers dans son "hypothétique totalité" pour faire cette découverte.
Si tu reviens bredouille, fais en sorte de ne pas en rajouter des couches.

Comment veux tu perturber quelque chose qui n'est ni espace, ni temps, ni matière, ni energie ? qvt

Mais quand on se pose de telles questions, auxquelles je t'ai déjà répondu dans un autre post (preuve de l'inexistence de dieu), on fait de la physique.
Sors toi le doigt et apprend. Moi je fais l'effort de te répondre et tu n'en tiens pas compte. Trop facile.

De toute façon, tu pars sur l'idée préconçue que le vide n'existe pas, et selon toi c'est un constat. Donc ta question n'a aucun sens.
Explique moi plutôt comment la matière-espace-temps est apparue par l'opération du saint esprit, clic-clac kodak!

je vais pas te réexpliquer 100 fois des trucs que tu piges pas. Tu comprends j'espère. Essaie d'apprendre par toi-même quand c'est comme ça. Moi je en suis pas magicien.
Tu me donnes l'impression d'être un violon dans lequel je pisse.

Le vide ( qui est l'absence d'espace, de temps, de matière et d'énergie) ne fait pas partie de notre univers.

Alléliuah!
Tu n'as pas compris que le vide : Etat dans lequel il y a absence de matière, est prouvé, démontré, expérimenté.
Et contrairement aux bêtises que tu rabâches, le vide est une force comme déjà expliqué, donc il n'y a pas d'absence d'énergie - au contraire, il y a un infini potentiel d'énergie.

Tout ça ce sont des débats circulaires : Tu m'as déjà posé ces questions et je t'ai déjà répondu, donné des sources.

Donc les flutuactions dont tu nous parles ne sont pas celles du vide rire .

Non, ça doit être celles de ton arrière-train. câlinchat

Les fluctuations dont le parle, qui font référence à la cosmologie, à la gravitation, la physique, sont peut être un sujet trop avancé pour l'état de tes "connaissances".

C'est vrai...... les articles scientifiques torchés à la va vite et les théories basées sur des impossibilités n'intéressent aucunement le champs de la métaphysique.

Alors là, mon cher, la métaphysique, ça n'existe pas.
Ca fait longtemps qu'on sait que l'homme n'est pas d'essence divine.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mer 25 Mar 2015 - 11:31

dedale a écrit:

Alléliuah!
Tu n'as pas compris que le vide : Etat dans lequel il y a absence de matière, est prouvé, démontré, expérimenté.
Et contrairement aux bêtises que tu rabâches, le vide est une force comme déjà expliqué, donc il n'y a pas d'absence d'énergie - au contraire, il y a un infini potentiel d'énergie.

Tout ça ce sont des débats circulaires : Tu m'as déjà posé ces questions et je t'ai déjà répondu, donné des sources.
"L'infini est une notion mathématique qui n'a pas d'équivalent dans le monde physique. Soutenir que notre Univers serait « infini » est absurde car cela ne signifie rien en réalité.
Christian Magnan astro physicien
Collège de France, Paris
Université de Montpellier II "


Comme nous l'indique cette citation l'infini n'existe pas dans notre univers: ta notion d' infini potentiel d'énergie est donc , simplement, de la science fiction.
Comme ta notion du vide repose sur ce préjugé franchement bancal : vide = potentiel infini d'énergie.
Comment peux tu prétendre nous apprendre quoi que ce soit sur de telles bases argumentaires ? qvt
Pour reprendre ton expression : autant pisser dans un violon.

Le continuum dans lequel nous sommes est intriqué au niveau de l'espace, du temps, de la matière et de l'énergie .
Avoir la croyance que ce continuum soit composé à 99,9999…… % d'un potentiel infini d'énergie n'a aucun sens scientifique et métaphysique .

Tu n'a toujours pas répondu à la question :
As tu des expériences scientifiques basées sur des mesures métrologique, et non pas sur des statistiques et des probabilités,qui mettent en évidence cette superposition quantique ? Si oui merci de nous les communiquer.
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par Bean le Mer 25 Mar 2015 - 12:30

Jean Cérien a écrit:Comme nous l'indique cette citation l'infini n'existe pas dans notre univers: ta notion d' infini potentiel d'énergie est donc , simplement, de la science fiction.
L'infini potentiel n'est pas l'infini actuel.
Et quand on à soutenu mordicus que le néant et l'infini sont les fondements de l'univers, on est mal placé pour faire ce genre de remarque qui ressemble plutôt au retournage d'une vieille veste usée dont on veut cacher les trous. sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mer 25 Mar 2015 - 12:50

La vision opportuniste que tu prêtes à  mes propos refléte, avant tout ,  l'incompréhension que tu en as. sourire

L'infini potentiel comme je te l'ai déjà dit n'existe pas.Il s'agit d'une abstraction imaginaire qui n'a aucune réalité physique ou logique.
Exemple : les ensembles infinis en mathématiques et l'infini potentiel d'énergie en physique.
Suis-je plus compréhensible ?
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par Bean le Mer 25 Mar 2015 - 12:57

Tu confonds, c'est l'infini en acte qui est une aberration, quand aux abstractions elles ne sont pas gênantes à partir du moment ou elles ne se traduisent pas par une singularité.
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mer 25 Mar 2015 - 13:07

Comment veux tu que "ce qui n'a pas de limites" soit une aberration ? ref

A moins que tu fasses abstraction de toute logique ce qui serrait....une aberration.
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par orthon7 le Mer 25 Mar 2015 - 13:12

« Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine ; mais en ce qui concerne l’univers,
je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »
Albert EINSTEIN  je sors
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par dedale le Mer 25 Mar 2015 - 13:17

Jean Cérien a écrit:"L'infini est une notion mathématique qui n'a pas d'équivalent dans le monde physique. Soutenir que notre Univers serait « infini » est absurde car cela ne signifie rien en réalité.
Christian Magnan astro physicien
Collège de France, Paris
Université de Montpellier II "

Comme nous l'indique cette citation l'infini n'existe pas dans notre univers: ta notion d' infini potentiel d'énergie est donc , simplement, de la science fiction.

Comme nous l'indique cet exposé, l'infini ne pose pas de problème en matière de physique.

C'est toi qui est en pleine SF, comme d'habitude.

1 - Je ne soutiens pas que l'univers est infini puisqu'il ne l'est pas.
2 - je ne parle pas de "monde physique" mais de potentiel. L'exposé ci-dessus te montre en quoi un potentiel d'énergie (vu que nous parlions de fluctuations du vide) peut être infini, ou tend à l'être.

Comme ta notion du vide repose sur ce préjugé franchement bancal : vide = potentiel infini d'énergie.
Comment peux tu prétendre nous apprendre quoi que ce soit sur de telles bases argumentaires ?

Je ne prétend rien. C'est à toi de voir si tu es capable ou si tu veux apprendre.
Ce dont je doute.

Pour reprendre ton expression : autant pisser dans un violon.

Ma têtarde de 11 ans s'y connait mieux que toi, dans ces domaines. pette de rire

Le continuum dans lequel nous sommes est intriqué au niveau de l'espace, du temps, de la matière et de l'énergie .

Tu me répètes ça comme si tu appelais au secours.
C'est une jolie phrase, rien de plus, du type commentaire que l'on entend dans Stargate. pette de rire

Avoir la croyance que ce continuum soit composé à 99,9999…… % d'un potentiel infini d'énergie n'a aucun sens scientifique et métaphysique .

Des pitreries dans ce genre, tu peux en sortir tant que tu veux.

Est-ce que tu as trouvé de la matière entre le noyau de l'atome et le champ électronique?
- Non? ben alors c'est une croyance infondée. Faut étudier la physique et laisser tomber les métabidules imaginaires.

Tu n'a toujours pas répondu à la question :

Oui, j'ai oublié de te dire que c'était une question totalement grotesque et pathologique (rupture avec la réalité).
- As tu des expériences scientifiques basées sur des mesures métrologique...?

le gars qui a tout compris des sciences. En matière de recherche, ton cursus ne doit pas être flamboyant.
Réponds toi-même à tes fantasmes.





dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mer 25 Mar 2015 - 13:21

orthon7 a écrit:« Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine ; mais en ce qui concerne l’univers,
je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »
Albert EINSTEIN  je sors

Bel exemple de l'expression de 2 abstractions conceptuelles d'infini potentiel. L'espace / Temps - Page 13 353557
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par dedale le Mer 25 Mar 2015 - 13:22

orthon7 a écrit:« Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine ; mais en ce qui concerne l’univers,
je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »
Albert EINSTEIN  je sors

Disons que pour la bêtise, ça peut se démontrer assez facilement : Il y a assez d'exemples pour le constater.
Mais pour l'univers, je n'ai vu pour le moment que des gens qui se posaient la question, personne qui l'affirmait.
Dans les sciences, l'infini est plutôt ce qui tend à être indénombrable mais pas forcément illimité. De toute façon, cela a déjà été débattu : assimile qui peut.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par dedale le Mer 25 Mar 2015 - 13:29

Jean Cérien a écrit:
orthon7 a écrit:« Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine ; mais en ce qui concerne l’univers,
je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »
Albert EINSTEIN  je sors

Bel exemple de l'expression de 2 abstractions conceptuelles d'infini potentiel. L'espace / Temps - Page 13 353557

Tu manques d'autocritique.
En matière de crétinisme, ton potentiel infini n'est pas une abstraction conceptuelle mais un état de fait.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mer 25 Mar 2015 - 14:38

dedale a écrit:
Comme nous l'indique cet exposé, l'infini ne pose pas de problème en matière de physique.


Extraction  de cet exposé... brillant? sourire


"Cette victoire conceptuelle de l’infini potentiel sur l’infini actuel traversa les siècles pour parvenir jusqu’à



nous. L’infini en acte existe mais il n’est pas nombrable. Il existe des ensembles d’infinis en acte que rien



logiquement n’empêche de concevoir comme des touts achevés. ....."



Cet article défend l'existence de l'infini en acte ce qui va à l'encontre de  tes propres propos fluute

Qui a raison : toi, l'article cité, ni l'un ni l'autre ? rire

Aurais tu des sources plus.............sérieuses?
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par M'enfin le Mer 25 Mar 2015 - 14:47

hs:
Fait gaffe JC, Dedale m'a déjà mordu! rire
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par Bean le Mer 25 Mar 2015 - 14:51

Il est pratique cet exposé, on peut lui faire tout dire et son contraire. lol!
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par Bean le Mer 25 Mar 2015 - 16:02

De cet article de Christian Magnan, je retiendrais ceci:

Si la science est la seule discipline née de la pensée humaine capable de découvrir la vérité des choses, c’est qu’elle seule maîtrise le langage mathématique et l’intègre dans son discours. Nous savons bien que des siècles de discussions philosophiques ou religieuses, notamment avant la révolution copernicienne mais aussi après, ne nous ont rien appris sur la réalité du monde. Pendant ces siècles, on a pu continuer à croire et à enseigner que c’est le Ciel qui tournait autour de la Terre, celle-ci constituant le centre géométrique et spirituel du monde voulu par Dieu comme tel. Ce n’est que lorsque la symbolisation mathématique est apparue comme élément de la pensée scientifique que la vérité a surgi. La science moderne est née à l’époque de Newton (1642-1727) car alors s’est produite la rencontre fécondante entre observation empirique des positions des astres sur le ciel et théorisation mathématique de problèmes de cinématique. C’est ainsi que je situe (de façon symbolique, et par conséquent sans prétention sur le plan historique) la naissance de cette science au moment où (je vais expliquer ce que ceci veut dire) l’ellipse calculée de Newton rejoignit l’ellipse observée de Kepler. Kepler (1571-1630) avait déduit de l’analyse soigneuse des observations de la planète Mars consignées par Tycho Brahé (1546-1601) les lois régissant le mouvement des planètes. En particulier il avait abouti à cette conclusion révolutionnaire que ces astres (« vagabonds » dans leur trajectoire apparente par rapport aux étoiles fixes) décrivaient une ellipse dans leur course autour du Soleil, faisant ainsi sauter le dogme qui cadenassait la pensée scientifique : celui qui prescrivait aux corps célestes de se mouvoir selon des cercles parfaits. Or Newton, grâce aux outils de calcul mathématique qu’il avait forgés, fit une découverte d’une portée immense dans ce contexte en montrant que la trajectoire suivie par un corps soumis à la gravité d’une masse centrale diminuant comme l’inverse du carré de la distance (selon sa fameuse loi de l’attraction universelle) était aussi, précisément, une ellipse (dont la masse attractive était le foyer). C’est cette découverte qu’au mois d’août 1684 il rapporta à Halley (1656-1742), venu l’interroger sur ses travaux.

Source: Mensonges Cosmologistes

Cependant, il y aura toujours des trolls à la Jean Cérien pour semer le trouble en racontant n'importe quoi sur la base de citations tronquées

Non, l'infini actuel n'existe pas en physique même si on le conçoit en mathématiques. vieux
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mer 25 Mar 2015 - 18:07

Aurais tu les mêmes problèmes de compréhension que ton ami à la démarche simiesque et à la grande barbe ? non mais ca va pas
Depuis le début je dis que l'infini actuel n'existe pas en physique.
L'infini étant hors du temps il ne peut être actuel....suis-je clair ?
La physique comme les mathématiques n'ont aucun accès à l'infini.......cela est-il si compliqué à comprendre?
Les sciences ne peuvent parler, au mieux, que de l'acte et de la puissance se rapportant a notre univers observable. Point barre.

Ou vois tu du trollage ? souriantlunettes
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par Bean le Mer 25 Mar 2015 - 18:26

Il y a pourtant un énergumène qui a écrit ceci:
Jean Cérien a écrit:L'infini et le vide ne sont pas des idéaux métaphysique ils sont les fondements de tout ce qui existe...
Hors, tout ce qui existe est du domaine de la physique. Et je cite Magnan:
Si la science banalise l'infini, ou lui apporte sa caution, elle flirte avec des modes de représentation non scientifique du monde et bascule dans la métaphysique.
Jean Cérien a écrit:La physique comme les mathématiques n'ont aucun accès à l'infini.......cela est-il si compliqué à comprendre?
L'infini est conceptualisable mathématiquement, la encore, tu confonds réalité physique (sans infini) et mathématiques (avec infini potentiel et actuel).
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mer 25 Mar 2015 - 19:45

Modération:
Mauvais codage des réponses. On ne sait pas qui parle et qui répond. Supprimé.
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par _Jean Cérien le Mer 25 Mar 2015 - 20:09

Je suis doublement d'accord avec magnan : quand il dit que l'infini n'existe pas pour les sciences ( puisqu'il  leurs est inaccessible) et quand il nous indique que le sciences n'ont pas les outils pour appréhender la métaphysique.

Par contre je désolé mais il ne m'est pas possible d'être en accord avec les tiens. qvt
_Jean Cérien
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par dedale le Jeu 26 Mar 2015 - 4:31

Bean a écrit:
Jean Cérien a écrit:Comme nous l'indique cette citation l'infini n'existe pas dans notre univers: ta notion d' infini potentiel d'énergie est donc , simplement, de la science fiction.
L'infini potentiel n'est pas l'infini actuel.
Et quand on à soutenu mordicus que le néant et l'infini sont les fondements de l'univers, on est mal placé pour faire ce genre de remarque qui ressemble plutôt au retournage d'une vieille veste usée dont on veut cacher les trous. sourire

Jan Cérien a écrit:La vision opportuniste que tu prêtes à mes propos refléte, avant tout , l'incompréhension que tu en as. sourire

L'infini potentiel comme je te l'ai déjà dit n'existe pas.Il s'agit d'une abstraction imaginaire qui n'a aucune réalité physique ou logique.
Exemple : les ensembles infinis en mathématiques et l'infini potentiel d'énergie en physique.
Suis-je plus compréhensible ?

Le néant est un concept de la dialectique métaphysique et créationniste : par définition le néant est l'absence d'existence.
Et vu que ça n'existe pas, ça ne risque pas d'être un fondement.

L'infini potentiel comme je te l'ai déjà dit n'existe pas.

Aaaaammmmmeeennnn!
Tu le répètes mais tu n'as aucun argument, donc tu pisses dans un violon, comme à ton habitude.

L'infini, c'est à dire un ensemble indénombrable existe dans les maths et la réalité.

le fait est que si tu considères le milieu naturel que tu peux observer de tes propres sens : Les nuances de lumière, de couleurs, de formes, de bruits, de sons en tous genres, les systèmes dans les systèmes, telles des fractales, les combinaisons entre tous ces systèmes qui se conjuguent , etc, etc - personne ne peux dénombrer tous ces éléments. Et rien ne permet objectivement de le faire.
Et en admettant que nous le tentions, , pendant le temps que nous mettrions à le faire, certains systèmes se modifieraient, disparaîtraient tandis que d'autres feraient leur apparition, ainsi le calcul serait toujours faux, impossible d'être achevé, arrêté à un nombre précis.

Donc les hommes ont nommé "infini" ce qu'ils ne pouvaient dénombrer.

Les états élémentaires ayant engendré ce genre de système indénombrable, c'est qu'ils traduisent un potentiel infini : L'énergie du vide est un potentiel infini.
Mais attention, vu tes orientation, précisons que le vide n'a aucun rapport le néant imaginaire : Le vide est seulement une absence de corps physique. De ce point de vue, les particules sont du vide.





dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par dedale le Jeu 26 Mar 2015 - 5:59

Jean Cérien a écrit:Je suis doublement d'accord avec magnan : quand il dit que l'infini n'existe pas pour les sciences ( puisqu'il leurs est inaccessible) et quand il nous indique que le sciences n'ont pas les outils pour appréhender la métaphysique.

pas étonnant que tu sois d'accord avec ce clown : Toutes ses affirmations sont fausses.
Exemples :
- « Sur terre, vous ne voyez pas que la Terre est courbe. »
Même les anciens (il y a plus de 4000 ans, Sumer) qui la considéraient plate la représentaient comme un disque, vu que l'horizon (les bords) forment une courbe légère.

- « Les savants disent souvent que l’univers est plat. Ça leur pose des problèmes métaphysiques insondables. Si on ne voit qu’une partie de l’univers, on ne peut pas voir s’il est courbe. Donc il paraît plat.

Réponse de Richard Taillet, Pr de physique à l'université de Savoie, chercheur en astrophysique des particules au labo d'Annecy-le-vieux :
- Faux. Ça ne pose aucun problème métaphysique à personne, d'une part, et d'autre part il est tout à fait possible de mesurer la courbure de la partie de l'Univers que nous observons, de même que si on observe assez précisément un morceau croqué dans une pomme, on peut déterminer facilement le rayon de la pomme. La courbure est une notion locale et non globale, on peut la déterminer à partir de mesures réalisées sur une portion de l'espace aussi petite que l'on veut (avec une précision de mesure qui doit être d'autant meilleure que la portion considérée est petite).
http://www.scilogs.fr/signal-sur-bruit/rebond-interview-magnan/

- Affirmation 3 : « (...) depuis cinquante ans, on n’a fait aucune découverte majeure. On dépense des milliards dans des expériences qui n’apportent rien. »

Là, c'est le top de la connerie : Si on reste ne serait-ce que dans le domaine de la cosmologie, on a entre autre l'astronomie gamma, X, IR, , le fond diffus cosmologique, les quasars et les pulsars, et autre objets comme les trous noirs, les lentilles gravitationnelles, l'accélération de l'expansion de l'univers, les ondes gravitationnelles primordiales, etc....
Il n'y a jamais eu autant de découvertes majeures que dans les 50 dernières années.

Affirmation 4 : « En astronomie, un prix Nobel a été attribué pour l’accélération de l’expansion de l’univers (en 2011). C’est une aberration.

Magnan n'est pas content, mais on sait pas pourquoi. Lui même ne doit pas le savoir non plus parce que, il a peut être des diplomes d'astrophysique mais il n'a jamais effectué aucune recherche, aucune publication spécialisée
De plus, s'il nous parle de métaphysique, c'est qu'il n'est pzd dans les sciences, mais dans la philosophie religieuse : Et les sciences ont irrémédiablement divorcé des croyances depuis le XVI° siècle.

Affirmation 5 : « A mon avis, on a tout trouvé. On connaît la composition de l’univers et il n’y a pas de problème majeur. Je ne vois pas ce qu’il faudrait chercher. »

Le fin du fin. Exactement le même discours que les jésuites du XVI° siècle : On a tout trouvé. On sait tout car ce que l'on sait est une vérité
L'ignorance dans sa posture la plus pédante.

La grande philosophie de Magnan nous ramène à une conception moribonde de la recherche, que certains scientifiques ont pu avoir jadis, avant la révolution scientifique.

Bref,. On va pas continuer : Certains n'ont rien pompé et on comprend donc pourquoi ils se raccrochent à de vieilles philosophies religieuses.








dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'espace / Temps - Page 13 Empty Re: L'espace / Temps

Message par dedale le Jeu 26 Mar 2015 - 6:20

Jean Cérien a écrit:
dedale a écrit:
Comme nous l'indique cet exposé, l'infini ne pose pas de problème en matière de physique.


Extraction  de cet exposé... brillant? sourire


"Cette victoire conceptuelle de l’infini potentiel sur l’infini actuel traversa les siècles pour parvenir jusqu’à



nous. L’infini en acte existe mais il n’est pas nombrable. Il existe des ensembles d’infinis en acte que rien


logiquement n’empêche de concevoir comme des touts achevés. ....."



Cet article défend l'existence de l'infini en acte ce qui va à l'encontre de  tes propres propos fluute

Qui a raison : toi, l'article cité, ni l'un ni l'autre ? rire

Aurais tu des sources plus.............sérieuses?

Rien ne va à l'encontre de mes propos. C'est un professeur qu'il te faudrait. Moi j'oublie des trucs.
par contre, ça contredit totalement tes affirmations péremptoires se voulant définitives.

Peut être crois-tu tout savoir comme Magnan.


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 20 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 16 ... 20  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum