Croyance et foi

Page 11 sur 20 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant

Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par gaston21 le Sam 21 Juil 2012, 18:45

Stirica, tu me juges mal ! Dans mon coin de la Motte-Giron, j'ai la réputation de faire rire tout le monde, même les constipés ! Il faut surtout ne jamais se prendre au sérieux !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par JO le Sam 21 Juil 2012, 18:51

Les âneries , Gaston, sont les scories des religions: ce qu'on apprend au troupeau pour qu'il obéisse .Si on cherche à comprendre, on peut rejeter ensuite, mais au moins, c'est à bon escient .Pour Fromaget, par exemple, l'anthropologie tripartite aboutit au christianisme . Je l'ai laissé en route, quant aux conclusions, mais les prémisses font comprendre beaucoup de choses sur la structure humaine :
"“Eros, Philia Agape – Nouveaux Essais d’Anthropologie Spirituelle”. Il avait écrit, avant, un essai d'anthropologie ternaire: corps/âme / esprit qui est loin d'être un tissu d'âneries ;
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par Ling le Sam 21 Juil 2012, 18:57

gaston21 a écrit:Stirica, tu me juges mal ! Dans mon coin de la Motte-Giron, j'ai la réputation de faire rire tout le monde, même les constipés ! Il faut surtout ne jamais se prendre au sérieux !

Je ne me permettrai pas de vous juger. Sans doute la différence de langue explique-t'elle un ressenti différent.
Pour me détromper, faites revenir vos poèmes. sourire


Dernière édition par Stirica le Sam 21 Juil 2012, 19:26, édité 1 fois

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par Tenzin Dorje le Sam 21 Juil 2012, 19:23

Alcibiade a écrit:Il s'agit avant tout de se rendre attentif à son corps, d'en prendre soin (« le souci de soi » de Michel Foucault), de le libérer de ses « engrammes » négatifs, de ses cicatrices en le détendant par des exercices réguliers (éducation des sens qui retrouvent les sensations naturelles et simples de la nature qu'on ne parvient plus désormais à éprouver aussi spontanément, mobilité et disponibilité des membres qui doivent s'abandonner à un effort « fluide et soutenu », pensée paisible qui relativise l'urgence du quotidien et de la nécessité des tâches, etc.). Le sport, la marche, le jogging, la natation pour moi par exemple.
Moi ce qui me plaît chez Bachelard ! ... (je suis un grand imitateur de Foucault, c'est l'un de mes talents cachés lol!


Alcibiade a écrit:[...]Ce qui signifie que celui qui recherche le suicide voudrait vivre, et n'a pas encore renoncé au désir et à l'ordre des apparences ; celui qui aurait atteint l'éveil, au contraire, continuerait à vivre en se mettant à distance des plaisirs (ou en étant mesuré dans le rapport au monde) et en attendant son heure.
Ceci, et ce qui précède, est joliement dit. Très bien dit, même sourire

Alcibiade a écrit:Lorsque tu dis par contre que le samsâra est le nirvana, je pense du coup que tu l'entends au sens où la conscience ne doit pas vouloir se détourner de la circularité du monde, et donc du cycle du Tout. Dans l'interprétation de Schopenhauer des Upanishad, se libérer de la roue des existences et donc du cycle des phénomènes, c'est rejoindre le Tout, le Brahman (on va dire le pur vouloir-vivre) : le monde des phénomènes étant l'illusion des objets (le voile de Mâya) qui asservissent la volonté aux désirs. Mais il doit y avoir beaucoup de nuances, d'interprétations et de façon de concevoir le nirvana : au-delà ou en deça du voile des apparences du monde, ou dans un monde sensible réconcilié avec la volonté devenue sereine et unie (je crois que c'est cette dernière option qui doit être la tienne).
Dans le bouddhisme, on dit "tout est impermanent".

Ensuite, on dit "tout est vide d'existence propre, d'identité propre".

Au regard de cet énoncé, l'énoncé précédent "tout est impermanent", n'a plus de sens. En effet, si "rien n'a d'identité propre" est vrai, on ne peut pas dire "cet objet a changé" car cela signifierait : "cet objet est essentiellement le même qu'avant, mais il diffère en des points non-essentiels". Si donc aucun phénomène n'a d'essence ou de propriété intrinsèque, alors on ne peut pas dire qu'un phénomène change.

Autrement dit, là où il n'y a pas d'essence, il n'y a pas de "mêmeté". Là où il n'y a pas de "mêmeté", il n'y a pas d'évolution ou de changement, puisque une chose A qui évolue est une chose A qui évolue.

Ensuite, on nous dit "la vacuité est, elle aussi, vide d'existence propre" (ou "le vide est vide"). Qu'est-ce que cela signifie ? Que le vide n'est pas autre chose que le non-vide. Puisque rien n'a d'identité propre, on ne peut pas dire "ceci est différent de cela" ni "ceci est identique à cela", ni même en fait "ceci" et "cela".

Bien sûr, à ce stade, ça peut sembler prise de tête. Ce que je voulais dire est simplement ceci : dans la vacuité, il n'y a pas d'unité, parce que l'unité est une notion essentialiste. Bien sûr, on tombe ici et là sur le fameux "tout est un, un est tout" qu'on retrouve aussi bien chez les alchimistes grecs & arabes, d'ailleurs, mais c'est une notion qui demande à être dépassée (tout comme celle de l'impermanence, et celle de la vacuité).

Se déttacher des notions est un travail très important. C'est quelque chose de très difficile. C'est peut-être encore plus difficile pour quelqu'un qui a baigné dans la philosophie occidentale parce qu'on à tendance (ce n'est que mon avis) à ériger la pensée en primat, la philosopher en primat. Du coup, la barque penche. Il y en a même qui voudraient la philosophie par la philosophie et pour la philosophie (comme il y en a qui voudraient être "moi par moi et pour moi"). Histoire de ré-équilibrer la barque, il est bon de rigoler de temps à autre, d'avoir une vie sociale épanouie, de respecter et d'aimer ses parents, de se balader, et de savourer une bonne tasse de thé ! sourire
Tenzin Dorje
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 36
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par maya le Sam 21 Juil 2012, 19:37

Sourire le regard dans le vide...avec une tasse de thé à la main... câlinchat
maya
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par Tenzin Dorje le Sam 21 Juil 2012, 19:39

maya a écrit:Sourire le regard dans le vide...avec une tasse de thé à la main... câlinchat

ça présage une rencontre ^^
Tenzin Dorje
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 36
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par personne le Sam 21 Juil 2012, 19:56

Les cinq sens sont ce qui permet à l’homme de percevoir le monde qui l’entoure. Les organes des sens envoient des informations au cerveau qui les apprend ou les reconnaît. Ensuite le cerveau envoie des “messages” au corps. Tout cela reste au niveau de conscience du physique et de la pensée qui conceptualise.
Au niveau de Conscience de l'Esprit (pas la pensée), il s'agit de notre dimension spirituelle (Esprit = "Cœur"=âme), aucun des cinq sens n'intervient car, ils ne concernent pas l'Esprit(vide de pensée). La Conscience spirituelle,, qui est en nous comme en tout, s'éveille lorsque la conscience de la pensée est déconnectée et donc, les sens se déconnectent aussi.
"L'état d'Eveil" ne se ressent pas, ce n'est pas une sensation mais, un "état de Conscience d'Esprit" ; c'est "l'Eveil" de l'Esprit dans la Conscience illimitée et indescriptible.
Cela n'a rien à voir avec une théorie ni une croyance ni une doctrine mais, tout simplement avec, "l'Expérience" vécue. sourire
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par Alcibiade le Sam 21 Juil 2012, 20:39

Tenzin Dorje a écrit: Moi ce qui me plaît chez Bachelard ! ...[/i] (je suis un grand imitateur de Foucault, c'est l'un de mes talents cachés lol!
Moi, ce qui me plaît chez Foucault oops , c'est qu'il s'agit d'une pensée en phase avec le vécu personnel ! Lorsque les contraintes sont telles qu'on ne peut plus se taire !

Tenzin Dorje a écrit: Dans le bouddhisme, on dit "tout est impermanent". Ensuite, on dit "tout est vide d'existence propre, d'identité propre". Au regard de cet énoncé, l'énoncé précédent "tout est impermanent", n'a plus de sens. En effet, si "rien n'a d'identité propre" est vrai, on ne peut pas dire "cet objet a changé" car cela signifierait : "cet objet est essentiellement le même qu'avant, mais il diffère en des points non-essentiels". Si donc aucun phénomène n'a d'essence ou de propriété intrinsèque, alors on ne peut pas dire qu'un phénomène change.
Quant à l'idée de changement et le concept d'"impermanent" pour résoudre le fait qu'un résidu persiste pourtant bien derrière ce changement, cela ne m'avait pas traversé l'esprit car si pour Parménide le mouvement relève de l'illusion et si pour lui tout est permanent ("L'être est, et le non-être n'est pas") ; pour Héraclite, "Tout" est en devenir et même l'être dans son essence de sorte qu'il n'y a pas à distinguer encore "une essence accidentelle" (celle qui persisterait sous les modifications) et "une essence essentielle" (celle qui persisterait sous l'essence qui persisterait sous les modifications). Car lorsqu'Héraclite parle de changement, en réalité, il parle plus de transformation affectant l'être aussi, que de simple modification extérieure simplement (il me semble) ! "Tout change" revenant à "Tout se transforme, tout s'anéantit et revient" (presque à l'identique d'Anaxagore avec le principe de la conservation de l'énergie).
De sorte que tu me diras que je suis effectivement bien tributaire de la philosophie occidentale, mais cette philosophie se perd aussi dans la nuit des temps où il y avait des affinités intellectuelles entre les égyptiens, les sectes orphiques, les philosophes de renom, les sectes chrétiennes d'ensuite, et l'influence du thomisme arabe, etc. les uns influençant les autres, et les autres les premiers sans frontière géographique, historique et culturelle ! En tout cas, on remarque une chose toute simple : c'est que les mots recherchent sans cesse à cerner l'insaisissable en redoublant d'habileté pour inventer de nouveaux concepts (comme l'"impermanent" pour fuir le paradoxe du terme substantialiste de "changement" et englober aussi cette essence de l'essence vouée à la disparition) pour l'approcher : j'en déduis que plus on élabore de distinctions conceptuelles, plus on est proche de la vérité, mais en même temps plus on s'en éloigne !!!!!!!!!!

Tenzin Dorje a écrit: Il y en a même qui voudraient la philosophie par la philosophie et pour la philosophie (comme il y en a qui voudraient être "moi par moi et pour moi"). Histoire de ré-équilibrer la barque, il est bon de rigoler de temps à autre, d'avoir une vie sociale épanouie, de respecter et d'aimer ses parents, de se balader, et de savourer une bonne tasse de thé !

Et sur la question de la vie elle-même : penser, c'est aussi vivre "réellement" ; et la vie des idées, c'est aussi la pulsation cardiaque qui fait qu'on se sent respirer, comme lorsqu'une nuit on sort de chez soi, et qu'il fait bon se perdre pour le plaisir de se perdre afin de mieux se retrouver ! Je ne suis pas sûr que l'égarement de la pensée soit un mal car premièrement elle peut déboucher sur une porte, et deuxièmement, c'est le naturel de la vie que de se perdre pour se retrouver.
Alcibiade
Alcibiade
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 412
Localisation : Saöne et Loire
Identité métaphysique : Rationaliste pascalien
Humeur : Serein
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par tango le Sam 21 Juil 2012, 20:50

personne a écrit:
Cela n'a rien à voir avec une théorie ni une croyance ni une doctrine mais, tout simplement avec, "l'Expérience" vécue. sourire
Tiens notre ami Jipé a mis un lien qui va t'intéresser=ici
On peut y lire=
Quale ordinaire et quale de l'extase

Tout le monde ou presque peut imaginer des expériences sensibles courantes.
La majorité humaine peut (plus ou moins bien), se rassembler autour des quale ordinaires*.

* autour des quale de plaisir, de peine, de remords, de réussite, de soif, de faim

À l'aide de l'empathie, tout le monde parvient à se mettre à la place de quelqu'un qui se coince le doigt dans une porte où qui tombe amoureux.
L'expérience du quale de l'extase, par sa rareté, son caractère absolu, engendre évidemment beaucoup de scepticisme. On ne peut pas facilement l'imaginer. Mais ce n'est pas parce qu'il est difficile de concevoir les sensations de l'apesanteur que ces sensations n'existent pas.

Et aussi=
La particularité du quale de l'extase

Si le quale ordinaire (la sensation de chaud et de froid par exemple) peut différer entre individu (parce qu'il dépend entièrement de la personnalité) le quale de l'extase, est identique pour chacun. Par sa qualité d'absolu il est le seul à même d'être perçu à l'identique par chaque expérimentateur. L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique.

Le quale de l'extase, serait donc le quale unificateur par excellence. Chaque expérimentateur sachant ce que ressentent tous les autres extatiques.

Quand tu penses que c'est "Jipé" qui a trouvé ça, on ne peut plus rien "Piger" !


accueil
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par personne le Sam 21 Juil 2012, 22:01

gaston21 a écrit:personne, j'ai été catholique convaincu et sans aucun doute, puis les malheurs de la vie m'ont ouvert les yeux et fait rejeter toutes les âneries qu'on avait mis dans mon cerveau . Maintenant, mes idées sont beaucoup plus claires et surtout plus simples . Je vois vraiment plus clair en moi, et sans me "tortiller" ! Et quand je vois les masturbations cérébrales de certains penseurs du forum, je me dis qu'ils ont besoin d'une bonne lessive de leur cerveau . Ca mâchouille, ça mâchouille, mais qu'en sort-il, sinon de la purée...intellectuelle . Ils me font penser aux têtes branlantes des talmudistes quand ils s'interrogeait à quel moment l'homme reçoit l'impulsion mauvaise, à la formation de l'embryon ou quand il sort à l'air libre ? Heureusement que Dieu avait parlé dans la Genèse 4-7 : " Le péché est couché à la porte." Donc, à la sortie de l'utérus !
Cher Gaston,
Je suis tout à fait d'accord avec toi et je ne pense pas faire partie de ceux - là car, mes explications sont des plus simples et claires. Bien sûr, tout dépend aussi de celui qui me lit. Je ne m'appuie pas sur des phrases toutes faites de philo, religion, bouddhisme, etc...
Tu as raison toutes les religions et croyances sont des âneries. J'ajouterais, pour tout te dire, que je suis aussi contre les autres âneries du genre : père - Noël, belle au bois dormant, petit chaperon rouge, etc, que l'on apprend aux enfants sous différents prétextes débiles, alors qu'il y a tellement de très belles choses Vraies de la vie à leur raconter. Les traditions débiles sont coriaces et très collantes, sans parler des corridas, des combats de coq, etc...
Tu as raison, "...la purée...intellectuelle...." ne ramène qu'à recréer des "croyances" en restant dans l'illusion de l'intellect (de la pensée). Exactement ! il faut une totale ".....lessive de leur cerveau......" = l'arrêter entre deux pensée, pour que l'intelligence de l'Esprit s'éveille. L'intelligence (qui est Amour et pas le Q.I.) est la qualité de l'Esprit, pas de la pensée.
Rester "penseur" c'est faire fi de l'Intelligence du "Cœur" (Esprit).
Certaines tribus plus proches de la nature avec leur "Cœur"(Esprit") plein d'Amour, ont un intellect beaucoup moins développé que dans nos sociétés "syphilisées" et ont, par le fait, un Esprit plus "Eveillé" que le notre.
Pour ta phrase biblique, elle est beaucoup trop abstruse pour mon intellect et un dieu qui n'est pas capable d'avoir un langage évident pour ses créatures, est un dieu débile.
Sois mon dieu Gaston ! Wink
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par personne le Sam 21 Juil 2012, 22:47

@Tenzin Dorje
Dans le bouddhisme, on dit "tout est impermanent".
Ensuite, on dit "tout est vide d'existence propre, d'identité propre".
Au regard de cet énoncé, l'énoncé précédent "tout est impermanent", n'a plus de sens. En effet, si "rien n'a d'identité propre" est vrai, on ne peut pas dire "cet objet a changé" car cela signifierait : "cet objet est essentiellement le même qu'avant, mais il diffère en des points non-essentiels". Si donc aucun phénomène n'a d'essence ou de propriété intrinsèque, alors on ne peut pas dire qu'un phénomène change.
Autrement dit, là où il n'y a pas d'essence, il n'y a pas de "mêmeté". Là où il n'y a pas de "mêmeté", il n'y a pas d'évolution ou de changement, puisque une chose A qui évolue est une chose A qui évolue.
Ensuite, on nous dit "la vacuité est, elle aussi, vide d'existence propre" (ou "le vide est vide"). Qu'est-ce que cela signifie ? Que le vide n'est pas autre chose que le non-vide. Puisque rien n'a d'identité propre, on ne peut pas dire "ceci est différent de cela" ni "ceci est identique à cela", ni même en fait "ceci" et "cela".
Bien sûr, à ce stade, ça peut sembler prise de tête. Ce que je voulais dire est simplement ceci : dans la vacuité, il n'y a pas d'unité, parce que l'unité est une notion essentialiste. Bien sûr, on tombe ici et là sur le fameux "tout est un, un est tout" qu'on retrouve aussi bien chez les alchimistes grecs & arabes, d'ailleurs, mais c'est une notion qui demande à être dépassée (tout comme celle de l'impermanence, et celle de la vacuité).
Se déttacher des notions est un travail très important. C'est quelque chose de très difficile. C'est peut-être encore plus difficile pour quelqu'un qui a baigné dans la philosophie occidentale parce qu'on à tendance (ce n'est que mon avis) à ériger la pensée en primat, la philosopher en primat. Du coup, la barque penche. Il y en a même qui voudraient la philosophie par la philosophie et pour la philosophie (comme il y en a qui voudraient être "moi par moi et pour moi"). Histoire de ré-équilibrer la barque, il est bon de rigoler de temps à autre, d'avoir une vie sociale épanouie, de respecter et d'aimer ses parents, de se balader, et de savourer une bonne tasse de thé !
Respect Tenzin Dorje,
Haaaa ! là nous sommes au diapason sur ce que tu dis ci-dessus. Tu dis : " dans la vacuité, il n'y a pas d'unité" Je suis d'accord pour dire la même chose pour "l'état d'Eveil" dont je parle car, il est illimité.
Mais, lorsque tu dis : "...c'est une notion qui demande à être dépassée (tout comme celle de l'impermanence, et celle de la vacuité)." Là, je ne vois pas ? pourquoi ? et comment dépasser la Conscience de l'impermanence - vacuité ? sourire
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par personne le Sam 21 Juil 2012, 23:07

tango a écrit:
personne a écrit:
Cela n'a rien à voir avec une théorie ni une croyance ni une doctrine mais, tout simplement avec, "l'Expérience" vécue. sourire
Tiens notre ami Jipé a mis un lien qui va t'intéresser=ici
On peut y lire=
Quale ordinaire et quale de l'extase
Tout le monde ou presque peut imaginer des expériences sensibles courantes.
La majorité humaine peut (plus ou moins bien), se rassembler autour des quale ordinaires*.
* autour des quale de plaisir, de peine, de remords, de réussite, de soif, de faim
À l'aide de l'empathie, tout le monde parvient à se mettre à la place de quelqu'un qui se coince le doigt dans une porte où qui tombe amoureux.
L'expérience du quale de l'extase, par sa rareté, son caractère absolu, engendre évidemment beaucoup de scepticisme. On ne peut pas facilement l'imaginer. Mais ce n'est pas parce qu'il est difficile de concevoir les sensations de l'apesanteur que ces sensations n'existent pas.
Et aussi=
La particularité du quale de l'extase
Si le quale ordinaire (la sensation de chaud et de froid par exemple) peut différer entre individu (parce qu'il dépend entièrement de la personnalité) le quale de l'extase, est identique pour chacun. Par sa qualité d'absolu il est le seul à même d'être perçu à l'identique par chaque expérimentateur. L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique.
Le quale de l'extase, serait donc le quale unificateur par excellence. Chaque expérimentateur sachant ce que ressentent tous les autres extatiques.

Quand tu penses que c'est "Jipé" qui a trouvé ça, on ne peut plus rien "Piger" !
accueil
Alors là, très cher Tango ! Effectivement, je te reçois cinq sur cinq, on n'avait pas de bâton mais, la il nous en tend un. Il nous fait du surréalisme ou quoi ?

Un détail toutefois : ce passage : "...pour devenir une sensation unique et organique."
J'ai largement expliqué sur un autre post, pourquoi "l'état d'Eveil" n'est pas une "sensation".

Amicalement mdr
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par Jipé le Dim 22 Juil 2012, 09:08

personne a écrit:
tango a écrit:
personne a écrit:
Cela n'a rien à voir avec une théorie ni une croyance ni une doctrine mais, tout simplement avec, "l'Expérience" vécue. sourire
Tiens notre ami Jipé a mis un lien qui va t'intéresser=ici
On peut y lire=
Quale ordinaire et quale de l'extase
Tout le monde ou presque peut imaginer des expériences sensibles courantes.
La majorité humaine peut (plus ou moins bien), se rassembler autour des quale ordinaires*.
* autour des quale de plaisir, de peine, de remords, de réussite, de soif, de faim
À l'aide de l'empathie, tout le monde parvient à se mettre à la place de quelqu'un qui se coince le doigt dans une porte où qui tombe amoureux.
L'expérience du quale de l'extase, par sa rareté, son caractère absolu, engendre évidemment beaucoup de scepticisme. On ne peut pas facilement l'imaginer. Mais ce n'est pas parce qu'il est difficile de concevoir les sensations de l'apesanteur que ces sensations n'existent pas.
Et aussi=
La particularité du quale de l'extase
Si le quale ordinaire (la sensation de chaud et de froid par exemple) peut différer entre individu (parce qu'il dépend entièrement de la personnalité) le quale de l'extase, est identique pour chacun. Par sa qualité d'absolu il est le seul à même d'être perçu à l'identique par chaque expérimentateur. L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique.
Le quale de l'extase, serait donc le quale unificateur par excellence. Chaque expérimentateur sachant ce que ressentent tous les autres extatiques.

Quand tu penses que c'est "Jipé" qui a trouvé ça, on ne peut plus rien "Piger" !
accueil
Alors là, très cher Tango ! Effectivement, je te reçois cinq sur cinq, on n'avait pas de bâton mais, la il nous en tend un. Il nous fait du surréalisme ou quoi ?

Un détail toutefois : ce passage : "...pour devenir une sensation unique et organique."
J'ai largement expliqué sur un autre post, pourquoi "l'état d'Eveil" n'est pas une "sensation".

Amicalement mdr
Mais je ne suis pas sectaire et tout est imaginable...Ce n'est pas pour cela que je considère comme vrai et réel le quale de l'extase.
Tango et Personne, vous manquez de recul dans vos réflexions, vous foncez tête baissée tels des béliers, apprenez à vous servir du discernement avant de parler, c'est juste un conseil Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26934
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par tango le Dim 22 Juil 2012, 10:22

personne a écrit:

Un détail toutefois : ce passage : "...pour devenir une sensation unique et organique."
J'ai largement expliqué sur un autre post, pourquoi "l'état d'Eveil" n'est pas une "sensation".

Amicalement mdr
Il faut quand même savoir que celui qui a écrit cet article est un fervent matérialiste, et c'est déjà pas mal ce qu'il en dit... Mais c'est vrai qu'il aurait mieux fait de se taire sur les conclusions.

"L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique."
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par personne le Dim 22 Juil 2012, 21:23

tango a écrit:
personne a écrit:

Un détail toutefois : ce passage : "...pour devenir une sensation unique et organique."
J'ai largement expliqué sur un autre post, pourquoi "l'état d'Eveil" n'est pas une "sensation".

Amicalement mdr
Il faut quand même savoir que celui qui a écrit cet article est un fervent matérialiste, et c'est déjà pas mal ce qu'il en dit... Mais c'est vrai qu'il aurait mieux fait de se taire sur les conclusions.

"L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique."
Cher Tango,
"Je suis de plus en plus ébloui par l'intelligence humaine = je suis presque aveugle ! "
Va aussi falloir devenir muet : avec le maître jipé qui nous dit de tourner sept fois notre langue dans la bouche avant de nous exprimer et Maya qui nous invite au silence.
Va falloir que j'invite ma femme à participer car, sa langue n'arrête pas, si non le forum va mourir mdr
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par tango le Dim 22 Juil 2012, 22:22




secret

ya personne !
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par gaston21 le Lun 23 Juil 2012, 11:21

personne, amène ta femme sur le forum (pas au Mammouth...). Je fais remarquer que nos dames sont assez discrètes sur ce sujet et qu'elles interviennent assez peu...St Paul aurait-il eu raison ? " Pendant l'instruction, la femme doit garder le silence, en toute soumission. Je ne permets pas à la femme d'enseigner ni de faire la loi à l'homme. Qu'elle se tienne tranquille !..."
Et puis, à cette heure, il vaut mieux qu'elles nous mijotent de bons petits plats...
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par personne le Lun 23 Juil 2012, 18:02

gaston21 a écrit:personne, amène ta femme sur le forum (pas au Mammouth...). Je fais remarquer que nos dames sont assez discrètes sur ce sujet et qu'elles interviennent assez peu...St Paul aurait-il eu raison ? " Pendant l'instruction, la femme doit garder le silence, en toute soumission. Je ne permets pas à la femme d'enseigner ni de faire la loi à l'homme. Qu'elle se tienne tranquille !..."
Et puis, à cette heure, il vaut mieux qu'elles nous mijotent de bons petits plats...
Cher Gaston, merci de nous faire rire.
Pour ma "cuisinière" j'ai pris une bonne marque, pour qu'elle ne me lâche pas trop vite ; bien qu'à notre âge, c'est moins risqué. Attention, quand - même car, elle lit ce que vous écrivez tous.
Mon pote, depuis qu'il a arrêté de boire, c'est sa femme qui le saoule ; heureusement qu'il n'y a pas deux femme pareille, ça offre plus de choix, bien que c'est elles qui choisissent. C'est encore plus difficile de les comprendre que la métaphysique. Va falloir faire un forum sur le mestonphysique. mdr
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par _4mol le Lun 23 Juil 2012, 18:20

tango a écrit:"L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique."
"L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique."
diable au fouet
boowang

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par tango le Lun 23 Juil 2012, 18:35

4mol a écrit:
"L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique."

???????
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par Tenzin Dorje le Lun 23 Juil 2012, 18:36

Alcibiade a écrit:[...]en tout cas, on remarque une chose toute simple : c'est que les mots recherchent sans cesse à cerner l'insaisissable en redoublant d'habileté pour inventer de nouveaux concepts (comme l'"impermanent" pour fuir le paradoxe du terme substantialiste de "changement" et englober aussi cette essence de l'essence vouée à la disparition) pour l'approcher : j'en déduis que plus on élabore de distinctions conceptuelles, plus on est proche de la vérité, mais en même temps plus on s'en éloigne.
Eh bien, je ne suis pas sûr qu'on se soient compris.

Je voulais simplement dire : la notion d'impermanence peut s'avérer utile (c'est-à-dire utilisable & effective) pour certains individus. La notion de cause / effet, aussi, d'ailleurs. Cela dit, dans le bouddhisme, il y a toujours moyen de "détruire" même les notions bouddhistes (impermanence, karma, etc. et même vacuité). Ces moyens nous sont même offerts, et nous sommes appelés à les utiliser.

Regarder la notion d'impermanence au travers de la vacuité détruit la notion d'impermanence. Qu'on dise "impermanence", "changement", "évolution" ne change d'ailleurs rien, parce qu'à un certain stade, la notion de vacuité détruit toute dimension historique.

Alcibiade a écrit:Et sur la question de la vie elle-même : penser, c'est aussi vivre "réellement" ; et la vie des idées, c'est aussi la pulsation cardiaque qui fait qu'on se sent respirer, comme lorsqu'une nuit on sort de chez soi, et qu'il fait bon se perdre pour le plaisir de se perdre afin de mieux se retrouver ! Je ne suis pas sûr que l'égarement de la pensée soit un mal car premièrement elle peut déboucher sur une porte, et deuxièmement, c'est le naturel de la vie que de se perdre pour se retrouver.
Bien sûr, je te suis, je suis d'accord sourire Tu situe la pensée dans un parcours, et tu ne la considère pas comme une fin. Je "critiquais" le fait de la considérer comme une fin (ou exclusivement comme telle !).
Tenzin Dorje
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 36
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par _4mol le Lun 23 Juil 2012, 18:40

tango a écrit:
4mol a écrit:
"L'extase éteint l'égo et toutes les autres sensations pour devenir une sensation unique et organique."

???????

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par personne le Lun 23 Juil 2012, 20:47

Tango,
Là, 4mol ne fait que confirmer ce que je disais, va falloir qu'on apprenne le langage des muets.
En plus 4mol n'a peut être pas tort mais, une explication de sa part serait bien, bien, bien venue. sourire
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par tango le Lun 23 Juil 2012, 21:56

personne a écrit:Tango,
Là, 4mol ne fait que confirmer ce que je disais, va falloir qu'on apprenne le langage des muets.
En plus 4mol n'a peut être pas tort mais, une explication de sa part serait bien, bien, bien venue. sourire
oui !... ce qui m'ennuie c'est que le ligne droite n'est qu'un postulat qui reste à démontrer.
Ainsi le point d'exclamation est une belle prétention, par rapport à la succulente courbure du point d'interrogation.
Ce qui n'empêche pas que la rature de "4bmol"soit encore une droite qui reste à démonter. sourire

Merci donc "4bmol" de nous donner l'explication de tes ratures. admiration
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Croyance et foi - Page 11 Empty Re: Croyance et foi

Message par Alcibiade le Lun 23 Juil 2012, 22:21

Je ne comprends pas non plus le sens des ratures, des tags ou des spoilers de 4bmol ! Cela peut prendre un sens profond si cela est dans le prolongement d'une explication sensée et d'une théorie du "Verbe muet", comme cela ne peut avoir aucun sens s'il n'y a aucune explication !

Du coup, pour l'instant, cela me semble plus relever du sensationnalisme gratuit que de la profondeur maîtrisée ! Mais je n'attends rien d'autre que d'être étonné et d'avoir les explications requises pour me prononcer !
Alcibiade
Alcibiade
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 412
Localisation : Saöne et Loire
Identité métaphysique : Rationaliste pascalien
Humeur : Serein
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 20 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum