Christianisme et puissance sexuelle

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Christianisme et puissance sexuelle - Page 2 Empty Re: Christianisme et puissance sexuelle

Message par mikael le Mar 15 Sep 2015 - 19:12

je prends le verset au premier degré ! Ça ne ressemble à rien de connu, cette force qu'il perçoit sortie de lui, ça ne sert pas directement le christianisme, ni la christologie, bref il y a un air de fraîcheur qui me séduit.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Christianisme et puissance sexuelle - Page 2 Empty Re: Christianisme et puissance sexuelle

Message par _nawel le Mar 15 Sep 2015 - 20:04

mikael a écrit:je prends le verset au premier degré ! Ça ne ressemble à rien de connu, cette force qu'il perçoit sortie de lui, ça ne sert pas directement le christianisme, ni la christologie, bref il y a un air de fraîcheur qui me séduit.

sourire
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Christianisme et puissance sexuelle - Page 2 Empty Re: Christianisme et puissance sexuelle

Message par stana le Mar 15 Sep 2015 - 21:37

mikael a écrit:je prends le verset au premier degré ! Ça ne ressemble à rien de connu, cette force qu'il perçoit sortie de lui, ça ne sert pas directement le christianisme, ni la christologie, bref il y a un air de fraîcheur qui me séduit.
Je pense qu'il est possible que cette puissance psychique particulièrement dévelloppée qui devait être la sienne-je le dis en toute objectivité-ai pus être puisée à son insu lorsque cette femme a touché son vêtement. Le vêtement devait être imprégné de son psychisme, de sa personne, et elle a pu en bénéficier...cela dit, même s'il a vraiment été surpris-c'est possible à mon avis puisque, même pour les croyants classiques, il avait aussi une nature d'homme-une partie de lui-la partie psychique, son vrai moi, devait sentir que la femme était respectueuse et bien-intentionnée, sinon le fluide ou je ne sais pas comment l'appeler n'aurait pas pus lui être arraché, puisque sa nature était portée vers la lumière.
Mon interprètation personnelle sourire
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum