Hommage au "prince des philosophes"

Aller en bas

Hommage au "prince des philosophes" Empty Hommage au "prince des philosophes"

Message par Dari le Sam 7 Nov 2015 - 15:30

Près du port d'Amsterdam où les marins buvaient
Des liqueurs plus fortes que le vin de nos songes,
Il était un jeune homme abhorrant les mensonges,
Marchant au-milieu des vergues qui s'élevaient.

Son prénom signifiait "béni au nom de Dieu",
Il le portait bien car il avait tous les dons.
Calme et intelligent, délivrant son pardon
A ceux qui l'offensaient, convenable en tout lieu.

Il était jeune encor quand ses parents moururent,
Il se destinait à devenir commerçant
Car c'était le métier de tous ceux de son sang,
Mais hélas le destin voulut lui faire injure.

En sus des religieux enseignements reçus,
Ce jeune homme étudiait d'autres philosophies.
Descartes et Bruno, ses auteurs favoris,
Lui apprirent bien plus que ce qu'il aurait dû.

Lui qui était honnête, et à sa façon pieux,
Répandit bientôt ces idées autour de lui.
Il pratiquait l’algèbre et la géométrie
Qui, disait-il, "permettaient de comprendre Dieu".

"Dieu n'est pas dans les cieux seulement mais partout,
Sa présence irradie dans chaque molécule."
Énonçant des superstitions le crépuscule,
Il fut pour commencer poignardé par un fou.

Mais ce brillant garçon n'en eut point de frayeur,
Connaître la nature était pour lui la foi,
Bientôt il affronta les gardiens de la loi
Qui pour qu'il abjura répandirent la peur.

Sous les feux de juillet, maudit par tous les siens,
Le jeune homme pourtant refusa de céder.
Esseulé, sans argent, un ami des idées
L'accueillit car il en pensait beaucoup de bien.

Les années ont passé, loin de ses origines,
Il a vécu taillant des verres pour l'optique,
Poursuivant son projet moderne et magnifique
D'expliquer l'univers par une pensée fine.

Ce garçon pondéré devenait incisif
Chaque fois qu'il prenait sa plume pour tracer
Les figures montrant la cause et ses effets,
Résolvant ces questions d'un trait définitif.

"Chacun persévérant dans sa volonté d'être
Agit en fonction de ce qui fait sa puissance,
Esclave des passions. L'éveil de la conscience
Ouvre à la liberté peut-être une fenêtre"

Arachnéenne architecture, et sans défaut,
Voilà l’œuvre mûrie dans l'ombre et le silence.
"Entre esprit et matière, aucune différence,
Rien de ce qui se peut ne sera jugé faux".

Les années ont passé, non pas cette lumière
Paisible mais perçante aux yeux du grand savant.
Fumant sa pipe et quelque croquis dessinant :
Pour lui, mathématique est la seule prière.

Plus tard, on le dira rejeté et maudit,
Mais lui ne perdit pas sa belle contenance,
Car il savait comment se trame la puissance,
Comment des illusions le penseur se délie.

A travers les siècles, permettez cet hommage
Au prince des penseurs, à ce maître impeccable :
Spinoza, merci pour ta prescience ineffable,
Bénissons ta pensée fructueuse et si sage.


Dernière édition par Dari le Sam 7 Nov 2015 - 16:26, édité 1 fois
Dari
Dari
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : ici et là...
Identité métaphysique : humain, trop humain
Humeur : la nuit sera calme
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hommage au "prince des philosophes" Empty Re: Hommage au "prince des philosophes"

Message par Cochonfucius le Sam 7 Nov 2015 - 15:57

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 29546
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Hommage au "prince des philosophes" Empty Re: Hommage au "prince des philosophes"

Message par Dari le Sam 7 Nov 2015 - 16:22


Une très belle peinture, qui transcrit bien les aspects les plus mélancoliques de ce penseur...
Dari
Dari
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 31
Localisation : ici et là...
Identité métaphysique : humain, trop humain
Humeur : la nuit sera calme
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hommage au "prince des philosophes" Empty Re: Hommage au "prince des philosophes"

Message par aleph le Sam 19 Mar 2016 - 21:05

Joli monsieur Dari, avec l'emprunt fait à Brel, pour honorer ce beau personnage !
aleph
aleph
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 628
Localisation : Grand Est
Identité métaphysique : Alchimiste
Humeur : Poétique
Date d'inscription : 05/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum