Epitre aux Hébreux (11)

Aller en bas

Epitre aux Hébreux (11) Empty Epitre aux Hébreux (11)

Message par _nawel le Lun 18 Avr 2016 - 14:47

"13 C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre."

C'est un Verset qui a retenu mon attention du fait qu'il m'a inspiré, dans cet épitre consacré à la foi, qu'il y a là une allusion toute particulière à ce que je pensais et savais déjà, mais il me manquait d'avoir lu le Verset pour le prouver, que nous ne sommes que de passage sur la terre, comme l'expression consacrée, de passage après un voyage, ce qui sous entend donc le retour d'une part, et d'autre part que la véritable nation de l'homme n'est pas sur terre mais au ciel. Par le mot "étrangers" je comprends que la terre est un lieu où nous résidons mais qui n'est pas notre destination finale mais une étape dans notre parcours, un périple certainement, une halte pour ensuite regagner le lieu véritable où nous nous reposerons d'un si long voyage.

Bien entendu la réincarnation, car pour voyager il faut un véhicule et ce véhicule est notre corps.

J'ai toujours eu la foi, et même si mon séjour sur la terre n'a pas toujours été très agréable, point s'en faut que je ne considère ma vie comme "une vie" laquelle aura été pour moi porteuse de sagesse, sagesse qu'il faut entendre comme acquisition d'assez de bagage pour enfin me stabiliser au terme de mon voyage.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Epitre aux Hébreux (11) Empty Re: Epitre aux Hébreux (11)

Message par dedale le Lun 18 Avr 2016 - 15:19

nawel a écrit:Bien entendu la réincarnation, car pour voyager il faut un véhicule et ce véhicule est notre corps.

Dans la Bible ou le Coran, il n'y a pas de réincarnation.. Dans la religion monothéiste, l'âme ne se réincarne pas..

"13 C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre."


tu expliques que :
C'est un Verset qui a retenu mon attention du fait qu'il m'a inspiré, dans cet épitre consacré à la foi, qu'il y a là une allusion toute particulière à ce que je pensais et savais déjà, mais il me manquait d'avoir lu le Verset pour le prouver, que nous ne sommes que de passage sur la terre, comme l'expression consacrée, de passage après un voyage, ce qui sous entend donc le retour d'une part, et d'autre part que la véritable nation de l'homme n'est pas sur terre mais au ciel. Par le mot "étrangers" je comprends que la terre est un lieu où nous résidons mais qui n'est pas notre destination finale mais une étape dans notre parcours, un périple certainement, une halte pour ensuite regagner le lieu véritable où nous nous reposerons d'un si long voyage.

Tu sors le verset 13 de son contexte :
Hébreux :
12 C'est pourquoi d'un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu'on ne peut compter.
13 C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.
14 Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie.…


Il s'agit d'apatrides, de personnes mortes avec la foi d'une terre promise (la promesse) qu'ils n'avaient pas, étrangers et voyageurs dans tous les pays où ils s'installaient.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Epitre aux Hébreux (11) Empty Re: Epitre aux Hébreux (11)

Message par _nawel le Lun 18 Avr 2016 - 15:50

dedale a écrit:
nawel a écrit:Bien entendu la réincarnation, car pour voyager il faut un véhicule et ce véhicule est notre corps.

Dans la Bible ou le Coran, il n'y a pas de réincarnation.. Dans la religion monothéiste, l'âme ne se réincarne pas..

Parce que le Vatican l'a décrété et les conciles, et les prêtres......

mais ne sais tu pas lire dédale ?? Le Verset.... tout seul....
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Epitre aux Hébreux (11) Empty Re: Epitre aux Hébreux (11)

Message par _nawel le Lun 18 Avr 2016 - 16:03

dedale a écrit:
nawel a écrit:
"13 C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre."


tu expliques que :
C'est un Verset qui a retenu mon attention du fait qu'il m'a inspiré, dans cet épitre consacré à la foi, qu'il y a là une allusion toute particulière à ce que je pensais et savais déjà, mais il me manquait d'avoir lu le Verset pour le prouver, que nous ne sommes que de passage sur la terre, comme l'expression consacrée, de passage après un voyage, ce qui sous entend donc le retour d'une part, et d'autre part que la véritable nation de l'homme n'est pas sur terre mais au ciel. Par le mot "étrangers" je comprends que la terre est un lieu où nous résidons mais qui n'est pas notre destination finale mais une étape dans notre parcours, un périple certainement, une halte pour ensuite regagner le lieu véritable où nous nous reposerons d'un si long voyage.

Tu sors le verset 13 de son contexte :
Hébreux :
12 C'est pourquoi d'un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu'on ne peut compter.
13 C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.
14 Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie.…


Il s'agit d'apatrides, de personnes mortes avec la foi d'une terre promise (la promesse) qu'ils n'avaient pas, étrangers et voyageurs dans tous les pays où ils s'installaient.

Allons plus avant dans le contexte.

1 Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas.
2 Pour l'avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable.
3 C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles.
4 C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn; c'est par elle qu'il fut déclaré juste, Dieu approuvant ses offrandes; et c'est par elle qu'il parle encore, quoique mort.
5 C'est par la foi qu'Énoch fut enlevé pour qu'il ne vît point la mort, et qu'il ne parut plus parce que Dieu l'avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu.
6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.
7 C'est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu'on ne voyait pas encore, et saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c'est par elle qu'il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi.
8 C'est par la foi qu'Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu'il devait recevoir en héritage, et qu'il partit sans savoir où il allait.
9 C'est par la foi qu'il vint s'établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse.
10 Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.
11 C'est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d'avoir une postérité, parce qu'elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse.
12 C'est pourquoi d'un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu'on ne peut compter.
13 C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.
14 Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie.
15 S'ils avaient eu en vue celle d'où ils étaient sortis, ils auraient eu le temps d'y retourner.
16 Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c'est-à-dire une céleste. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.


Voilà ce Verset qui nous emmène là où la foi nous conduit, au terme du voyage et il faut noter dedale aussi qu'il est dit "qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre."

Voyageurs sur la terre.......... dit on voyageurs sur la terre pour des personnes qui migrent en cherchant une terre promise ? Oui certes tu n'as pas tort mais n'y a t il pas lieu d'interpréter aussi d'une autre façon sachant que le dernier Verset qui en dit long sur la dernière destination et de cette manière le Verset "C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre."
ne pourrais t on pas comprendre que ces hommes qui ont cru sont morts, même s'ils n'ont pas eu sur terre la récompense de la foi, mais étant des gens pieux, ils ont vu et salué la Cité Céleste celle qu'ils ont dans leur cœur, en reconnaissant donc qu'ils ne sont que de passages et leur souffrance passagère ?

Est ce que tu sens la nuance telle que je la perçois ?
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Epitre aux Hébreux (11) Empty Re: Epitre aux Hébreux (11)

Message par dedale le Mar 19 Avr 2016 - 14:24

nawel a écrit:Parce que le Vatican l'a décrété et les conciles, et les prêtres......

Le vatican et cie n'y sont absolument pour rien.
Dans ce type de religion, il n'y a pas de réincarnation, mais il y a une résurrection par exemple. C'est important de faire ce genre de différence.
Toutes les religions n'expriment pas le même message.

ne pourrais t on pas comprendre que ces hommes qui ont cru sont morts, même s'ils n'ont pas eu sur terre la récompense de la foi, mais étant des gens pieux, ils ont vu et salué la Cité Céleste celle qu'ils ont dans leur cœur, en reconnaissant donc qu'ils ne sont que de passages et leur souffrance passagère ?

Est ce que tu sens la nuance telle que je la perçois ?

On peut l'interpréter comme ça, bien sûr. Mais si je me fie aux traditions anciennes, l'expression "cité céleste" désigne une cité tempulaire : un lieu comme une église ou une cathédrale, mais beaucoup plus important, qui est construite sur la terre des ancêtres, le lieu sacré et centralisé où tous les fidèles se réunissent, apportent leurs offrandes, font leurs prières ensembles et où résident leurs grands prêtres, voire leur roi quand il est aussi commandeur des croyants.
C'est à dire que dans le contexte antique de la Bible, une cité céleste est un énorme temple construit sur un lieu sacré, une hauteur le plus souvent, un lieu consacré à dieu et aussi à la mémoire des ancêtres, de leurs lignées.

Evidemment, des apatrides ne possèdent pas cela : une patrie, c'est à dire un lieu où la terre est sacrée, dont l'emblème représente l'âme du peuple, et où l'on peut inhumer dignement les morts sans risque de profanations.
Cela représente, comme tu le dis une souffrance, mais une épreuve injuste car la terre, la patrie, est un bien de droit divin qui ne peut être refusée à aucun homme, et surtout à un fidèle.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Epitre aux Hébreux (11) Empty Re: Epitre aux Hébreux (11)

Message par _Pierre-Elie le Dim 5 Juin 2016 - 8:26

Juste un petit commentaire sur la lettre aux Hébreux.
Il y a dans ces deux premiers versets, l'affirmation que la révélation divine s'achève avec le Christ.
Jésus vient à la fin pour parfaire la révélation de Dieu.

Selon la théologique chrétienne, cela récuse toute révélation divine qui viendrait après le Christ pour annoncer un autre Évangile que le sien :
" À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ;
mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes.
" (Hé 1, 1-2).


Merci de respecter l'article 1 de la charte





_Pierre-Elie
_Pierre-Elie
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 29
Localisation : France
Identité métaphysique : catholique
Humeur : L’intelligence de la foi
Date d'inscription : 18/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum