La preuve formelle

+7
dedale
animou
Bean
TheHitch
mirage
M'enfin
_nawel
11 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par animou Dim 29 Mai 2016 - 10:55

@ Nawell; le bouquet final dont tu parles me fait penser au dicton  qui dit grossomodo que ce n'est pas la destination qui compte mais le voyage ou le chemin

si tout est une question d'atteindre l'orgasme; finalement homme ou femme ça ne fera que des frustrés, non? et c'est peut-être le meilleur moyen de pas y arriver; puisque derrière le mouvement se cache une attente? le moment présent est biaisé; si l'un pense aux impôts et l'autre à son repassage pour parvenir au lâcher; personne n'est dedans; le lâcher c'est quelquepart l'exercice le plus complexe; se laisser aller en tout temps; ne penser à rien qu'à ce qui est en train d'être; finalement la stimulation c'est juste être dedans; c'est même pas penser à faire plaisir ou à prendre plaisir; c'est prendre plaisir plutôt; prendre le temps; dans le sens être dans le temps; c'est peut-être à ce moment que le temps n'est plus? et qu'il n'y a plus deux corps, plus d'espace et plus de temps juste fusion; je pense que tant qu'on séparera l'homme et la femme; on courira toujours après le temps et à prendre l'espace; que l'union ne sera possible? et finalement l'orgasme ne sera pas un véritable orgasme; je viens attend j'arrive mais où?^^ on est déjà là ensemble; le je suis dont tout le monde parle finalement ce n'est peut-être pas l'être mais le suivre; du coup plus d'attente puisqu'on se suit? suivre le moment; le déroulement; partir de l'extase et dérouler le truc; le faire à l'envers; les préliminaires déjà comme une extase; le rapprochement déjà comme un orgasme?
animou
animou
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 750
Localisation : France
Identité métaphysique : malléable
Humeur : molle
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Dim 29 Mai 2016 - 11:23

animou a écrit:@ Nawell; le bouquet final dont tu parles me fait penser au dicton  qui dit grossomodo que ce n'est pas la destination qui compte mais le voyage ou le chemin

si tout est une question d'atteindre l'orgasme; finalement homme ou femme ça ne fera que des frustrés, non? et c'est peut-être le meilleur moyen de pas y arriver; puisque derrière le mouvement se cache une attente? le moment présent est biaisé; si l'un pense aux impôts et l'autre à son repassage pour parvenir au lâcher; personne n'est dedans; le lâcher c'est quelquepart l'exercice le plus complexe; se laisser aller en tout temps; ne penser à rien qu'à ce qui est en train d'être; finalement la stimulation c'est juste être dedans; c'est même pas penser à faire plaisir ou à prendre plaisir; c'est prendre plaisir plutôt; prendre le temps; dans le sens être dans le temps; c'est peut-être à ce moment que le temps n'est plus? et qu'il n'y a plus deux corps, plus d'espace et plus de temps juste fusion; je pense que tant qu'on séparera l'homme et la femme; on courira toujours après le temps et à prendre l'espace; que l'union ne sera possible? et finalement l'orgasme ne sera pas un véritable orgasme; je viens attend j'arrive mais où?^^ on est déjà là ensemble; le je suis dont tout le monde parle finalement ce n'est peut-être pas l'être mais le suivre; du coup plus d'attente puisqu'on se suit? suivre le moment; le déroulement; partir de l'extase et dérouler le truc; le faire à l'envers; les préliminaires déjà comme une extase; le rapprochement déjà comme un orgasme?


Oui lol! tu as raison.

Mais en ce qui me concerne, je voulais avoir une approche "scientifique" sachant qu'à partir de l'expression de nos stimuli nous pouvons déjà savoir :

1/ L'homme fait un effort pour repousser l'échéance ; la femme ne sait pas le faire

2/ L'homme ne fait pas un effort pour aller à l'échéance, c'est un automatisme chez lui, donc voilà pourquoi il est dit "la mécanique" ; la femme elle fait un effort cérébral pour y arriver, et oublie presque ses organes génitaux pour trouver la connectivité dans son cerveau.

Moralité : donnez vous les hommes à vos femmes tous les atouts pour qu'elle puisse trouver l'échéance car seuls l'amour, la tendresse sont des atouts dont elle se servira.
Le fantasme de la femme soumise telle que l'on voit un peu partout, qui a un rôle dans la tête de l'homme de femme de peu de moralité, est un fantasme pour l'homme uniquement, au moins pour les femmes qui analysent comme moi et qui pensent comme moi ou qui sauront se dire sincère.

Autrement dit les hommes aiment les s.........s les femmes n'aiment pas jouer à la s..........e pour arriver à l'échéance, elle préfère reconnaître l'expression de l'amour, tendresse, qui pour elles sont synonymes d'échéance.

ps : ce conseil est gratuit.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par coyotte Dim 29 Mai 2016 - 15:15

nawel a écrit:

1/ L'homme fait un effort pour repousser l'échéance ; la femme ne sait pas le faire.
le femme n'a pas besoin de faire cet effort, elle aura un deuxième puis un troisième orgasme, c'est tout.
l'homme repousse cette échéance pour offrir à sa partenaire le plaisir de l'orgasme
nawel a écrit:
2/ L'homme ne fait pas un effort pour aller à l'échéance, c'est un automatisme chez lui, donc voilà pourquoi il est dit "la mécanique" ; la femme elle fait un effort cérébral pour y arriver, et oublie presque ses organes génitaux pour trouver la connectivité dans son cerveau.
il y a du physique et du cérébrale, pour les deux.
Après, peut être ne trouves tu pas de plaisir physique au sexe... mais effort cérébrale, mon épouse n'est pas d'accord. sourire
nawel a écrit:Le fantasme de la femme soumise telle que l'on voit un peu partout, qui a un rôle dans la tête de l'homme de femme de peu de moralité, est un fantasme pour l'homme uniquement, au moins pour les femmes qui analysent comme moi et qui pensent comme moi ou qui sauront se dire sincère.
qu'entends tu par " de peu de moralité" ?
Tu la vois où cette femme ? Dans les films X ?
Tout le monde s'accorde à dire que l'image de la femme véhiculée  par le X est dégradante.... qvt

sinon, je ne vois plus trop le lien avec l'origine du sujet, il faudrait déplacer tout ça dans " sexualité", non?
et tu disais en début de post :
nawel a écrit:la femme n'a pas besoin de subterfuge pour créer l'élément déclencheur
donc elle est mécanique ?
nawel a écrit: l'homme a besoin (de) ce mécanisme cérébral de fantasmes lesquels sont plutôt visuels.
nous sommes cérébraux ?
coyotte
coyotte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 237
Localisation : sud west
Identité métaphysique : athée
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 29/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Dim 29 Mai 2016 - 18:45

coyotte a écrit:
nawel a écrit:

1/ L'homme fait un effort pour repousser l'échéance ; la femme ne sait pas le faire.
le femme n'a pas besoin de faire cet effort, elle aura un deuxième puis un troisième orgasme, c'est tout.

lol! 2ème / 3ème bon.... admettons je ne te disais pas qu'elle doit le faire l'effort mais qu'elle est incapable de le faire, une femme ne sait pas se maitriser sauf à se dire je ne veux pas bien entendu.

coyotte a écrit:
nawel a écrit:
2/ L'homme ne fait pas un effort pour aller à l'échéance, c'est un automatisme chez lui, donc voilà pourquoi il est dit "la mécanique" ; la femme elle fait un effort cérébral pour y arriver, et oublie presque ses organes génitaux pour trouver la connectivité dans son cerveau.
il y a du physique et du cérébrale, pour les deux.
Après, peut être ne trouves tu pas de plaisir physique au sexe... mais effort cérébrale, mon épouse n'est pas d'accord. sourire


C'est bien d'en avoir parlé avec ton épouse. Mais peut être que ce soir elle analysera plus pour en être sure.  sourire


coyotte a écrit:
nawel a écrit:
Le fantasme de la femme soumise telle que l'on voit un peu partout, qui a un rôle dans la tête de l'homme de femme de peu de moralité, est un fantasme pour l'homme uniquement, au moins pour les femmes qui analysent comme moi et qui pensent comme moi ou qui sauront se dire sincère.
qu'entends tu par " de peu de moralité" ?
Tu la vois où cette femme ? Dans les films X ?
Tout le monde s'accorde à dire que l'image de la femme véhiculée  par le X est dégradante.... qvt

 Non, mais peut être que les hommes confondent tout et à trop s'inspirer de ce genre de films croient à tort que la femme est friande d'ébats tendancieux, et ce n'est pas pour avoir vu quelque film que je dirais cela car à vrai dire je n'aime pas, mais d'entendre parler autour de soi, je te dirais amis famille car en famille aujourd'hui on ne se gêne pas pour en parler que je pense que l'homme croit que d'être viril au point de soumettre la femme à ce qu'il voit dans ces films là, il lui offrira.

C'est pour le dénoncer et dire qu'en fait il n'en est rien.

Maintenant tu dis que "tout le monde" s'accorde à dire que l'image de la femme véhiculée par le x est dégradante, alors pourquoi des films ? Que tout cela cesse puisqu'il y a accord unanime. Et moi je suis tout à fait partisane, c'est vraiment l'avilissement de la femme au plus haut point.



sinon, je ne vois plus trop le lien avec l'origine du sujet, il faudrait déplacer tout ça dans " sexualité", non?

C'est une approche scientifique orientée vers la biologie, maintenant si le sujet est déplacé c'est pareil.

coyotte a écrit:
nawel a écrit:la femme n'a pas besoin de subterfuge pour créer l'élément déclencheur
donc elle est mécanique ?

La femme doit faire le vide dans sa tête, ou plutôt doit orienter son esprit vers la concentration cérébrale. Est ce que vous les hommes vous faites le vide  et faites pareil ?

coyotte a écrit:
nawel a écrit: l'homme a besoin (de) ce mécanisme cérébral de fantasmes lesquels sont plutôt visuels.
nous sommes cérébraux ?

L'image subliminale est elle nécessaire à l'homme ? Cela rejoint "faire le vide ou pas pour l'homme" ci-dessus.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par animou Dim 29 Mai 2016 - 19:23

on dit que toutes les femmes sont potentiellement des femmes fontaines si c'est vrai ça signifie que la plupart se retiennent puisque c'est rare l'éjaculation féminine?

animou
animou
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 750
Localisation : France
Identité métaphysique : malléable
Humeur : molle
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Dim 29 Mai 2016 - 19:32

animou a écrit:on dit que toutes les femmes sont potentiellement des femmes fontaines si c'est vrai ça signifie que la plupart se retiennent puisque c'est rare l'éjaculation féminine?


Je pense que le terme est utilisé à tort car cela n'appartient qu'à l'homme parce que les vésicules séminales et la prostate se contractent en expulsant le liquide séminal.

Chez la femme il n'y a rien qui puisse contenir quelque liquide, on parle plutôt de sécrétions, et elles sont plus importantes chez certaines femmes, et même très importantes chez les "femmes fontaine".
La preuve formelle - Page 2 K12383941
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par TheHitch Lun 30 Mai 2016 - 9:41

nawel a écrit:Là il s'agit de la mécanique de la pensée et du langage moi je parlais plutôt animou de la mécanique sexuelle à proprement parlé, nous femmes devons faire un effort de concentration pour trouver la bonne octave afin de parvenir au "bouquet final" quant à l'homme lui, pas d"effort, la mécanique se met en marche et le "bouquet final" arrive presque sans crier "gare !!!"
Mais ce que ne savent pas les messieurs est que le cerveau est aussi pour eux la cause de leur mécanique mais ne l'utilisent pas car c'est un automatisme, nous femmes savons par la concentration où notre esprit se dirige non pas en quelque stimuli comme des fantasmes, mais où l'esprit se dirige dans une localisation de notre cerveau comme pour dévérouiller la porte du neurone qui entame le processus.

Encore une fois, ce que tu racontes n'est qu'une collection d'idées reçues.

Les hommes sont tout aussi "cérébraux" que les femmes, les femmes sont tout aussi "mentales" que les hommes. As-tu été un homme pour me dire comment fonctionne mon corps ?
La vérité, c'est que, comme les femmes, quand un homme est stressé, fatigué, pas d'humeur, il ne peut pas plus atteindre le "bouquet final" qu'une femme. Notez au passage que, contrairement aux idées reçues, l'orgasme et l'éjaculation sont deux phénomènes distincts (même si ils arrivent souvent ensemble) et il est tout à fait possible d'avoir l'un sans l'autre.
Et de la même manière, la bonne stimulation "mécanique" de la femme est nécessaire pour arriver au "bouquet final" (qui se manifeste aussi par des sécrétions, et là encore secrétions et orgasme sont deux phénomènes distincts).

L'idée que les hommes et les femmes fonctionnent différemment est issue d'une culture de domination par l'homme. Si l'homme est mécanique et qu'il ne jouit pas, c'est la faute de la femme qui ne sait pas faire. Si la femme est mentale et ne jouit pas, c'est de sa faute à elle et pas celle de son partenaire. Bref, ce sont des idées véhiculées dans le but de rendre les femmes responsables de 100% des problèmes en rapport avec le sexe, et déresponsabiliser l'homme. Il n'y a aucune vérité là dedans.

Encore une fois, je recommande cet article (en anglais), qui explique très bien comment fonctionnent *réellement* les organes sexuels, publications scientifiques à l'appui (liens vers les publications dans l'article).

nawel a écrit:mais c'est une réalité, l'homme domine la femme.
Une réalité, oui. Une fatalité, non. Ça fait plus d'un siècle que les choses changent, et j'espère bien que ça va continuer. Il est vital que les femmes accèdent aux mêmes rôles et responsabilités que les hommes dans la société. Et ça n'arrivera pas avec des discours du genre "les femmes sont faites pour être soumises aux hommes".

dedale a écrit:Mais il y a pourtant une vraie problématique :
- Moi aussi je vais être provocateur : En général, ce sont les femmes qui éduquent les enfants, dont les hommes. Et de fait, les hommes sortent de là avec l'idée qu'une femme, c'est avant tout une mère, en priorité, et donc que toutes les autres revendications sont secondaires.
Mais n'est-ce pas là tout simplement la pensée des mamans qui se reflètent dans les enfants, dont les garçons qui deviennent des hommes?
L'éducation passe aussi par les hommes. Quand un père est au boulot toute la journée et ne s'occupe pas des enfants, ses enfants apprennent du père que c'est ça qui est attendu d'eux, que c'est ça le modèle familial "normal". Et ça relance le cercle vicieux.
Pour briser le cercle et améliorer la situation, tout le monde doit s'y mettre, hommes et femmes.

dedale a écrit:Simplement, il y a que les mères doivent apprendre à se comporter - pas que comme des mères, mais aussi comme des femmes, c'est à dire comme des êtres humains qui ne sont pas seulement des machines sexuelles.
Mais il faut aussi que tout le monde, hommes et femmes, accepte que les femmes se comportent comme tel. Ça passe par arrêter de les juger sur leur apparence et leurs vêtements, accepter leur libération sexuelle, etc. Quand la société arrêtera de les blâmer pour des comportements qui sont encouragés chez les hommes, on sera en bonne voie ...
(Tout ça pour dire que je suis d'accord avec toi, mais qu'il y a une grande responsabilité à ce niveau là qui ne vient pas des femmes elles-même)

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Lun 30 Mai 2016 - 9:49

Je voulais par ce sujet mettre un point d'orgue sur un phénomène intracranien se déroulant chez la femme, lequel ne peut être qu'inconnu chez l'homme par son statut d'homme.

Sans entrer dans les phases où l'orgasme est favorisé mais faire une étude comparative entre les femmes et les hommes de ce point de vue : l'homme mécanique pourquoi ? la femme cérébrale pourquoi.

Il est certain que je ne peux pas me mettre à la place d'un homme, mais je suis à la mienne, et je peux analyser car même si d'autres femmes disent le contraire ce n'est pas parce qu'elles me contrediront mais c'est parce qu'elles n'analyseront pas, qu'il y a chez nous un processus qui bien sûr a un lien avec l'organe génital stimulé, et une hormone dans le cerveau qui répond au stimuli laquelle hormone doit se situer donc dans une glande dans le cerveau, et il n'y a pas beaucoup de glandes, j'en connais deux hypophyse et l'épiphyse.

L'hormone elle par la cohésion transmet à l'organe sexuel en retour l'information qui se transforme en bouquet final.

Il faut dire que beaucoup de femmes ne connaissent pas l'orgasme, et il est intéressant de savoir pourquoi et comment dire à une femme comment l'obtenir, aussi.

Quant aux hommes, à eux d'expliquer leur ressenti, non d'une manière large liée à l'attitude mais intrinsèquement comme moi je le fais.

C'est pour cela que j'ai choisi "biologie".
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par TheHitch Lun 30 Mai 2016 - 12:05

nawel a écrit:Je voulais par ce sujet mettre un point d'orgue sur un phénomène intracranien se déroulant chez la femme, lequel ne peut être qu'inconnu chez l'homme par son statut d'homme.
Il n'y a rien d'intra-cranien chez la femme qui n'arrive pas chez l'homme. Sur quelles études scientifiques t'appuies-tu pour dire ça ? Parce que, encore une fois, l'article que j'ai cité liste un paquet d'études scientifiques qui montrent exactement le contraire !
Si tu veux une approche "biologique", appuies-toi sur de la vraie biologie, pas sur ton ressenti et tes préjugés. La science, plus qu'une collection de connaissances, est une méthode. Si tu veux avoir une approche scientifique, le plus important, c'est la méthode (et ton ressenti n'en fait pas parti).

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par bbes Lun 30 Mai 2016 - 13:22

nawel a écrit:
M'enfin tu me prouves à quel point mon sujet est dans le vrai...


Je pense que si tu étais dans le faux, tu serais convaincu d'être dans le vrai

>< clindoeil
bbes
bbes
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1096
Age : 38
Localisation : 85
Identité métaphysique : Até boudiste
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Lun 30 Mai 2016 - 13:46

TheHitch a écrit:
nawel a écrit:Je voulais par ce sujet mettre un point d'orgue sur un phénomène intracranien se déroulant chez la femme, lequel ne peut être qu'inconnu chez l'homme par son statut d'homme.
Il n'y a rien d'intra-cranien chez la femme qui n'arrive pas chez l'homme. Sur quelles études scientifiques t'appuies-tu pour dire ça ? Parce que, encore une fois, l'article que j'ai cité liste un paquet d'études scientifiques qui montrent exactement le contraire !
Si tu veux une approche "biologique", appuies-toi sur de la vraie biologie, pas sur ton ressenti et tes préjugés. La science, plus qu'une collection de connaissances, est une méthode. Si tu veux avoir une approche scientifique, le plus important, c'est la méthode (et ton ressenti n'en fait pas parti).

Pour faire un diagnostic il faut bien partir de quelque chose qui est de l'ordre du ressenti physique ou émotionnel.

Sachant que cette légende urbaine dit cela, à partir de là, comment ceux qui ont affirmé cela en sont arrivé à cette conclusion.

C'est là où moi à partir de soi j'ai pensé naturellement au ressenti car c'est du domaine du ressenti et non pas le schéma neuronal qui a conduit à la conclusion.

C'est tout, maintenant, entre nous, on ne va pas se prendre la tête pour ça mais il était intéressant de partager ce que la femme ressent et l'homme ressent.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par TheHitch Lun 30 Mai 2016 - 15:11

nawel a écrit:Pour faire un diagnostic il faut bien partir de quelque chose qui est de l'ordre du ressenti physique ou émotionnel.
Pas nécessairement. Encore une fois, il y a des manifestations physiologiques, telles que des contractions de muscles, des sécrétions, etc. Ces choses là peuvent être observées objectivement.
Après, il y a des choses qui sont de l'ordre du ressenti et de l'émotionnel, mais une expérience personnelle ne suffit pas à déterminer une règle générale, il faut interroger un grand nombre de personnes (et leur poser exactement les mêmes question, etc. c'est très loin d'être trivial).
Et le résultat est à peu près clair maintenant : sur les côtés "mécanique" et "mental", il y a très peu de différences entre hommes et femmes. La différence principale est juste que la mécanique est plus facile d'accès (puisque à l'extérieur) chez les hommes. Pour le reste, c'est plus ou moins équivalent.

nawel a écrit:Sachant que cette légende urbaine dit cela, à partir de là, comment ceux qui ont affirmé cela en sont arrivé à cette conclusion.
L'origine de la légende urbaine est très claire : en maintenant cette légende, c'est un bon moyen d'accuser les femmes de tous les problèmes liés au plaisir sexuel, que ce soit le leur ou celui des hommes. Ce qui est incroyablement pratique dans une société phallocratique, dans laquelle les hommes traitent les femmes comme du bétail et/ou des objets sexuels.

nawel a écrit:C'est là où moi à partir de soi j'ai pensé naturellement au ressenti car c'est du domaine du ressenti et non pas le schéma neuronal qui a conduit à la conclusion.
Et loin de moi l'idée de nier ton ressenti. Je ne suis juste pas d'accord avec la conclusion : ce que tu ressens ne justifie pas de croire ce que tu affirmes. Les études scientifiques indiquent la conclusion contraire. Mais personne ne peut nier ce que tu ressens.

nawel a écrit:C'est tout, maintenant, entre nous, on ne va pas se prendre la tête pour ça mais il était intéressant de partager ce que la femme ressent et l'homme ressent.
Sans entrer dans les détails, je peux te dire qu'il arrive que, dans des périodes de stress, je prenne peu, voire pas, de plaisir sexuel. Et que dans des périodes où ma compagne et moi sommes un peu plus "distants" (tout est relatif), par exemple parce que l'un de nous est préoccupé par son travail, je n'ai pas forcément envie de relations sexuelles avec elle, mais plus de "se retrouver", de tendresse, etc. Parce que, pour les hommes aussi, le mental, c'est très important.

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par coyotte Lun 30 Mai 2016 - 15:19

nawel a écrit:
C'est pour le dénoncer et dire qu'en fait il n'en est rien.

Maintenant tu dis que "tout le monde" s'accorde à dire que l'image de la femme véhiculée par le x est dégradante, alors pourquoi des films ? Que tout cela cesse puisqu'il y a accord unanime. Et moi je suis tout à fait partisane, c'est vraiment l'avilissement de la femme au plus haut point.


"Tout le monde" entre guillemets, l'accord est loin d'être unanime.
Pourquoi des films ?
pour le pognon.
Comme les armes, la drogue, la prostitution, l'exploitation animale, la déforestation etc ... qvt  le pognon.
coyotte
coyotte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 237
Localisation : sud west
Identité métaphysique : athée
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 29/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Lun 30 Mai 2016 - 15:49

S'il y a bien un domaine où la femme ne doit pas s'aventurer ce sont bien les domaines comme celui ci où l'expression devient difficile tant soit peu que l'on soit intimidé.

J'aurais donc à dire mais me tairais par souci de pudeur.

Dommage qu'une femme ne vienne pas conforter l'idée que nous sommes actrices de notre sexualité en agissant véritablement dans notre cerveau d'une manière volontaire et la vacuité est le seuil à atteindre, car quand l'homme dira "exprime toi" je lui dirais "tais toi stp je me concentre" mais bon je ne le dirais pas car le tabou est de ce monde et c'est pour cela que je m'abstiens à le dire. sourire

Dommage que je ne puisse pas dire aux hommes que les femmes qui s'expriment beaucoup trop sont des simulatrices, dommage. sourire
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par Jipé Lun 30 Mai 2016 - 16:05

nawel a écrit:

Dommage que je ne puisse pas dire aux hommes que les femmes qui s'expriment beaucoup trop sont des simulatrices, dommage. sourire
Tu peux parler de ce que tu veux dans la rubrique sexualité, elle est faite pour cela.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 30248
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical. En 2021 j'ai été prétentieux, mais en 2022 je serai génial !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par TheHitch Lun 30 Mai 2016 - 16:30

nawel a écrit:Dommage qu'une femme ne vienne pas conforter l'idée que nous sommes actrices de notre sexualité en agissant véritablement dans notre cerveau d'une manière volontaire et la vacuité est le seuil à atteindre, car quand l'homme dira "exprime toi" je lui dirais "tais toi stp je me concentre" mais bon je ne le dirais pas car le tabou est de ce monde et c'est pour cela que je m'abstiens à le dire. sourire
Les hommes aussi ont besoin de se concentrer. Ce n'est pas exclusif aux femmes...
Et pendant l'acte sexuel comme ailleurs, "s'exprimer" ne passe pas nécessairement par des mots. Il y a 1001 façons de s'exprimer dans le domaine...

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Lun 30 Mai 2016 - 16:34

TheHitch a écrit:
nawel a écrit:Dommage qu'une femme ne vienne pas conforter l'idée que nous sommes actrices de notre sexualité en agissant véritablement dans notre cerveau d'une manière volontaire et la vacuité est le seuil à atteindre, car quand l'homme dira "exprime toi" je lui dirais "tais toi stp je me concentre" mais bon je ne le dirais pas car le tabou est de ce monde et c'est pour cela que je m'abstiens à le dire. sourire
Les hommes aussi ont besoin de se concentrer. Ce n'est pas exclusif aux femmes...
Et pendant l'acte sexuel comme ailleurs, "s'exprimer" ne passe pas nécessairement par des mots. Il y a 1001 façons de s'exprimer dans le domaine...

Concentration pour l'homme pour pousser l'échéance.

Concentration pour la femme pour arriver à l'échéance.

Les hommes bavards sont plus nombreux que les femmes bavardes sauf à dire de ces dernières qu'elles parlent parce que l'homme aime le bavardage, sinon elle s'en passerait. sourire
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par Magnus Lun 30 Mai 2016 - 16:36

Thread déplacé. Vous êtes maintenant dans la rubrique "Sexualité-Sexologie".

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 30441
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Lun 30 Mai 2016 - 16:37

Jipé a écrit:
nawel a écrit:

Dommage que je ne puisse pas dire aux hommes que les femmes qui s'expriment beaucoup trop sont des simulatrices, dommage. sourire
Tu peux parler de ce que tu veux dans la rubrique sexualité, elle est faite pour cela.

Le sujet tourne autour de la sexualité alors que je souhaiterais qu'il dévie vers la science.

Mais j'ai bien compris le message et ne répond plus aux questions autour des rapports de communication, je m'orienterais tant que faire se peut vers la neurologie. Toutefois je ne suis pas outillée pour cela, alors que de la théorie.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par Magnus Lun 30 Mai 2016 - 16:39

Trop tard, Nawel. Le thread vient d'être déplacé. sourire

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 30441
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par mirage Lun 30 Mai 2016 - 17:32

Je me disais aussi, je trouvais que ça bougeait un peu rire
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 6682
Localisation : Par GPS c'est pratique
Identité métaphysique : Sceptique
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par TheHitch Lun 30 Mai 2016 - 17:43

nawel a écrit:Concentration pour l'homme pour pousser l'échéance.
Concentration pour la femme pour arriver à l'échéance.
Pas nécessairement. Ce n'est qu'un cliché, je t'assure. Sauf erreur de ma part, tu n'as pas l'expérience de l'acte sexuel côté homme, donc je t’encourage à être un peu plus prudente dans tes affirmations à ce sujet...
Donc non, les hommes aussi doivent se concentrer pour y arriver. Pour la N-ième fois, les phénomènes en jeu chez les hommes et chez les femmes sont très similaires.

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par TheHitch Lun 30 Mai 2016 - 17:44

nawel a écrit:Le sujet tourne autour de la sexualité alors que je souhaiterais qu'il dévie vers la science.
Pour ça, lancer un sujet basé sur un cliché éculé et refuser de regarder ce que dit la science sur le sujet n'est pas la meilleure méthode ...

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Lun 30 Mai 2016 - 19:12

TheHitch a écrit:
nawel a écrit:Le sujet tourne autour de la sexualité alors que je souhaiterais qu'il dévie vers la science.
Pour ça, lancer un sujet basé sur un cliché éculé et refuser de regarder ce que dit la science sur le sujet n'est pas la meilleure méthode ...

Non car aucun traité scientifique ne traite de la réelle connexion qui s'effectue chez la femme qui, par l'effort de concentration, ira chercher dans le cerveau la connectivité qui donnera à la glande, et je pense qu'il s'agit de l'épiphyse, interagissant avec l'hypophyse qui elle est bien une glande qui est transmetteur d'information sexuelle, l'information qui sous le véhicule "hormone" circule pour stimuler l'organe génital.

As tu un traité scientifique qui dirait cela ? Si oui j'aimerais le lire.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La preuve formelle - Page 2 Empty Re: La preuve formelle

Message par _nawel Lun 30 Mai 2016 - 19:16

TheHitch a écrit:
nawel a écrit:Concentration pour l'homme pour pousser l'échéance.
Concentration pour la femme pour arriver à l'échéance.
Pas nécessairement. Ce n'est qu'un cliché, je t'assure. Sauf erreur de ma part, tu n'as pas l'expérience de l'acte sexuel côté homme, donc je t’encourage à être un peu plus prudente dans tes affirmations à ce sujet...
Donc non, les hommes aussi doivent se concentrer pour y arriver. Pour la N-ième fois, les phénomènes en jeu chez les hommes et chez les femmes sont très similaires.

Oui l'homme doit se concentrer pour "y arriver" comme tu dis, après avoir volontairement fait face à l'automatisme de l'échéance qui arrivait. Autrement dit, l'homme se retiendra une fois, la plupart du temps pour sa partenaire, la plupart du temps, mais se retenir n'est pas se maitriser pour y arriver, c'est mathématique.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum