Philosophie par autodidaxie

Page 28 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28

Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 4 Jan 2020 - 2:22

Ô mon Dieu, ça me paraît un petit peu compliqué. Ok... Pour ce qui est de la patience, j'en ai beaucoup. Et il faut préciser que j'adore énormément apprendre. Mais vous me faites quand même peur. Parce que moi, je tiens surtout à aborder la religion sous un angle plutôt psychologique, au sein d'une théorie globale de la représentation. Il y a pourtout une petite précision : Je ne veux pas devenir chercheur en psychologie. Après une maîtrise en psy, je veux préparer un doctorat soit en littérature comparée ou en philosophie. Tout cela bien sûr après avoir mis en place quelques idées sur "les structures symboliques de la pensée". Je suis fasciné par la psychologie cognitive. Je veux aborder des thématiques liées aux concepts de représentation, de langage, d'imaginaire, de rêve et de pensée symbolique. Ensuite, je voudrais les approfondir en philosophie. C'est plus clair maintenant je pense afin d'étudier les mythes et les symboles.
Layens
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 829
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée religieux (panthéiste) et post-anarchiste
Humeur : Poétique !
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 4 Jan 2020 - 2:26

Ce cours par exemple semble très adapté à mon approche du religieux (dans sa dimension symbolique)

"La fonction symbolique est ce qui permet à tout individu d’habiter pleinement son humanité. Elle permet de passer du concret à l'abstrait, du limité au possible, du présent au passé et au futur, du primaire au secondaire, du matériel au spirituel. En elle-même, elle définit la spécificité humaine : cette capacité à transcender la matérialité de son existence et à s’affranchir du déterminisme de l’instinct.

Nous commencerons par poser les définitions de base du symbole et de la fonction symbolique, de leur place dans notre quotidien, de leurs effets ainsi que des conséquences quand cette symbolisation ne se fait pas. Nous nous appuierons sur l’approche de C.G.JUNG qui place le symbole comme facteur d’humanisation, situant l’Homme dans sa verticalité entre l’ancrage dans le matériel de notre existence et l’élan vers le spirituel.

L’étude des conceptions psychanalytiques du symbolique (essentiellement freudienne et lacanienne) précisera son importance dans le développement du psychisme, de la conscientisation de soi et de l’autre, ainsi que de l’implication de chacun au sein de sa propre vie. Seront définies et développées également les notions de registre symbolique, de fonction de connaissance ainsi que les trois niveaux de symbolisation (Corps/émotion, image/représentation, mot/langage). Puis nous étudierons les racines-mêmes de la fonction symbolique : comment se met-elle en place ? A partir de quoi s’enracine-t-elle ? Quelles sont les conditions de sa mise en place et de son développement ? Que se passe-t-il si ces conditions ne sont pas remplies ?
Pour répondre à toutes ces questions, nous explorerons les fonction paternelle et maternelle (définition, fonctionnement, conséquences des insuffisances…). Nous nous baserons surtout sur les données psychanalytiques de Jung, de Freud et de Lacan.

Cette approche nous permettra de poser un regard différent sur certaines notions de psychopathologie et de psychosomatique. Un temps sera également consacré à l’approfondissement des notions déjà abordées de registre symbolique, de représentations internes et d’images, sur lesquelles reposent tout travail psychothérapique et de développement personnel".

http://www.savoirpsy.com/cours-de-symbolique/


Dernière édition par Layens le Sam 4 Jan 2020 - 2:56, édité 1 fois
Layens
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 829
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée religieux (panthéiste) et post-anarchiste
Humeur : Poétique !
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 4 Jan 2020 - 2:42

Voilà : La fonction symbolique. C'est exactement ce que je cherche. Après la psy, un doctorat en lettres sûrement, au mieux en psychanalyse, pour une approche jungienne ou freudienne de la culture. J'entends par là, l'anthropologie psychanalytique, l'anthropologie de l'imaginaire, la mythanalyse, la symbologie, la mythologie comparée...

Hier soir, j'ai découvert René Guénon. Son approche philosophique des symboles est captivante. J'ai aussi découvert Gilbert Durand. Ce sont des auteurs rares à mon point de vue. Des auteurs qui n'entrent pas dans la moule. Il y a en d'autres bien sûr, et ce sont eux qui m'intéressent le plus. Je suis mal à l'aise...euh... Disons que je ne m'adapte pas très bien avec les autres types d'approches, plus pragmatiques certes mais trop "superficiels" à mon goût. La psychologie des profondeurs est pour moi la clef de la compréhension du fait "symbolique", de l'art jusqu'à l'expérience religieuse, sans oublier la morale sur laquelle j'aimerais écrire ma thèse de mémoire (j'ai déjà fait ma petite enquête sur la question, aidée par la neuro-éthique).
Layens
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 829
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée religieux (panthéiste) et post-anarchiste
Humeur : Poétique !
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 4 Jan 2020 - 3:18

Waw cette Denise Jodelet me captive déjà. Intéressante celle là. Vraiment Intéressante. Je vais faire mes recherches sur elle.
La croyance est un phénomène psychologique, non ? Social, diriez-vous ? Culturel ? Moi en tout cas, je ne suis pas tout à fait de ce point de vue. Il faut partir de la source, à savoir le fonctionnement et la structure globale du psychisme pour remonter à la culture. Certes, il y a l'acquis. Mais comment se transmet-il ? La psychologie encore nous renseigne sur ce point : La cognition (langage, pensée, imaginaire, apprentissage, émotion, représentation). La croyance est ressentie. Il n'y a pas de collectif (sociologique) sans l'individuel (psychologique). Ceux qui se contentent du social pour étudier un domaine aussi intime que le fait religieux se trompent gravement. Non seulement leurs approches sont superficielles. En plus, il négligent la dimension authentiquement religieuse de l'homme. Mais cela, c'est tout l'apanage de l'Occident. Pas étonnant que ceux qui ne veulent pas entrer dans la moule soient vu de très mauvais œil.

Mais une question me taraude toujours : Faut-il absolument devenir chercheur en psy ? Parce que moi c'est pas vraiment mon rêve. Moi je veux être clinicien et mener à la fois des recherches en philosophie ou en littérature comparée (toujours au sein de cette théorie globale de la représentation symbolique que je continuerai d'étudier, de concert avec mon métier de psy).
Layens
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 829
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée religieux (panthéiste) et post-anarchiste
Humeur : Poétique !
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Dim 5 Jan 2020 - 14:07

Merci beaucoup Bull pour Denise Jodelet. Elle aborde les questions exactement sous l'angle qui me convient. J'ai déjà dévoré les 148 premières pages de ses Représentations sociales. Après cette lecture, un peu rapide certes (j'aurai à revenir), je retiens ce que j'avais dit concernant mon parcours. Je vise désormais un doctorat en Psychologie. J'aimerais porter ma thèse doctorale sur les représentations sociales, la pensée symbolique et l'imaginaire et leur rôle actif dans la constitution de la personnalité, mais dans une approche clinique. Tous mes travaux doivent être cliniques. Je relie symbolisme et maladies mentales. En Occident, ça peut paraître irrationnel, voire complètement délirant. Mais mon travail se situe dans un autre prisme que celui de l'Occident, où je m'efforce de relier l'Afrique et l'Orient. Les maladies mentales sont liées à des formes particulières de culture, elles ne sont pas aussi universelles qu'on pourrait le croire. L'imaginaire culturel y intervient activement. Prenons le cas de la schizophrénie en Haïti par exemple (Ce doit être ma première thèse de mémoire). Je me situe entre l'ethnologie et la psychologie, pour être clair. Même lorsque je m'intéressais à l'Ethnologie uniquement, ça toujours été dans une approche de représentations sociales (systèmes de pensée), bien que je l'ignorais et que ce ne fut pas aussi précis.

Bulle je ne veux pas qu'on me vole mes projets. J'en mourrai. C'est toute ma vie.
Layens
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 829
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée religieux (panthéiste) et post-anarchiste
Humeur : Poétique !
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Dim 5 Jan 2020 - 14:18

Mon travail doit être aussi marqué par l'empreinte de l'ethnopsychiatrie, fondée par Louis Mars, psychopédagogue haïtien.

Tiens ! Pour ceux qui pensent que la psy ne peut traiter de la religion :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ethnopsychiatrie
Layens
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 829
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée religieux (panthéiste) et post-anarchiste
Humeur : Poétique !
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Bulle le Dim 5 Jan 2020 - 14:43

Je ne sais pas chez toi mais en France : une thèse est la spécialisation dans un domaine plus général.
Un doctorat en littérature comparée (qui traite effectivement de la symbolique, de l'imaginaire) doit donc venir dans la prolongation d'études littéraires avec une spécialité, une option de littérature comparée.
Autrement dit, le point de départ n'est pas une licence en psychologie me semble-t-il, mais une licence en littérature, selon le cycle : licence>maîtrise>doctorat.
En fait, la recherche concerne :
- un domaine que tu maîtises,
- un sujet de thèse agréé par la faculté en question
S'il est relativement aisé de satisfaire le premier point, pour le second c'est une autre affaire.
Pourquoi ? Tout simplement parce que, dans les faits, tu es quelque part à la merci de ton maître de thèse. Autrement dit s'il est muté (d'une région à la capitale ou d'une région à une autre) et bien tant pis pour toi si tu ne peux pas le suivre géographiquement. Là où tu restes, si aucun prof de Littérature comparée ne veut te suivre sur ton sujet pourtant tout à fait accepté par l'ancien, tu fais avec : soit tu renonces, soit tu choisis autre chose.

Mais bon essaie un peu de renseigner ICI par exemple...

Bulle je ne veux pas qu'on me vole mes projets. J'en mourrai. C'est toute ma vie.
Alors, cher Layens, vole avec eux soutenir
Cela dit : prépare le terrain, et adapte toi.
L'instinct de vie t'aidera à prendre patience, quitte à prendre un métier durant quelques années le temps que... Pour moi ça a été le cas (et grave puisque j'ai travaillé pour bouffer et nourrir les miens durant un sacré nombre d'années -plus de 15- avant de pouvoir enfin reprendre mes études.  Et j'y ai vraiment gagné : en maturité entre autre, et surtout en connaissance, j'ai eu vraiment le temps de lire et d'inspecter rire


Dernière édition par Bulle le Dim 5 Jan 2020 - 14:50, édité 1 fois

_________________
Hello Invité !  Le Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Quizzj10du 01 octobre 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 47418
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Dim 5 Jan 2020 - 14:46

Non Bull, ça na plus d'importance maintenant. Je ne vise que le Doctorat en Psy.
Layens
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 829
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée religieux (panthéiste) et post-anarchiste
Humeur : Poétique !
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Bulle le Dim 5 Jan 2020 - 14:52

Cool ! Tu sais ce que tu veux maintenant okey

_________________
Hello Invité !  Le Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Quizzj10du 01 octobre 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 47418
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Philosophie par autodidaxie  - Page 28 Empty Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Dim 5 Jan 2020 - 15:15

Merci Bulle. Mais c'est grâce à toi.
Layens
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 829
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée religieux (panthéiste) et post-anarchiste
Humeur : Poétique !
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 28 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum