Poésie du naturalisme

Aller en bas

Poésie du naturalisme Empty Poésie du naturalisme

Message par TheHitch le Ven 29 Juil 2016 - 13:42

Beaucoup d'athées, de naturaliste, trouvent leur émerveillement dans la nature, dans la vie, sans inventer un monde surnaturel réconfortant. Je voudrais partager ici quelques textes qui m'inspirent ...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lorsqu'il a découvert qu'il avait un cancer, le neurologue Oliver Sacks a publié une tribune sur le sujet dans le New York Times.
Extrait choisi :
I have been increasingly conscious, for the last 10 years or so, of deaths among my contemporaries. My generation is on the way out, and each death I have felt as an abruption, a tearing away of part of myself. There will be no one like us when we are gone, but then there is no one like anyone else, ever. When people die, they cannot be replaced. They leave holes that cannot be filled, for it is the fate — the genetic and neural fate — of every human being to be a unique individual, to find his own path, to live his own life, to die his own death.

I cannot pretend I am without fear. But my predominant feeling is one of gratitude. I have loved and been loved; I have been given much and I have given something in return; I have read and traveled and thought and written. I have had an intercourse with the world, the special intercourse of writers and readers.

Above all, I have been a sentient being, a thinking animal, on this beautiful planet, and that in itself has been an enormous privilege and adventure.

Traduction (personnelle, soyez cléments) :

J'ai pris conscience, au cours des 10 dernières années environ, de la mort de tant de mes contemporains. Ma génération est sur le départ, et chaque décès est une interruption brutale, comme perdre une partie de moi-même. Il n'y aura personne comme nous lorsque nous ne serons plus là, mais il n'y a jamais personne comme qui que ce soit d'autre. Quand une personne meurt, elle ne peut être remplacée. Le vide qu'elles laissent ne peut être comblé, car c'est le destin - génétique et neuronal - de chaque être humain d'être un individu unique, de trouver son propre chemin, de vivre sa propre vie, de mourir sa propre mort.

Je ne peux pas prétendre que je n'ai pas peur. Mais je ressent essentiellement de la gratitude. J'ai aimé et été aimé ; On m'a beaucoup donné, et j'ai donné en retour ; j'ai lu et voyagé et réfléchi et écrit. J'ai eu une relation amoureuse avec le monde, cette relation spéciale des auteurs et des lecteurs.

Avant tout, j'ai été un être sentient, un animal pensant, sur cette mangifique planète, et ce fut un immense privilège et une aventure.

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Poésie du naturalisme Empty Re: Poésie du naturalisme

Message par Jipé le Ven 29 Juil 2016 - 14:04

"Avant tout, j'ai été un être sentient"
Peut-être veux-tu dire "sensible", non ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26775
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Poésie du naturalisme Empty Re: Poésie du naturalisme

Message par TheHitch le Ven 29 Juil 2016 - 14:55

Non, je confirme, sentient
(et la clémence vis à vis de la traduction n'aura pas duré longtemps lol! )

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Poésie du naturalisme Empty Re: Poésie du naturalisme

Message par Jipé le Ven 29 Juil 2016 - 15:37

TheHitch a écrit:Non, je confirme, sentient
(et la clémence vis à vis de la traduction n'aura pas duré longtemps lol! )
Ok ! Je regardais simplement la traduction en Anglais/Français.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26775
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum