Un fait en particulier

Page 7 sur 14 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant

Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Bulle Dim 23 Juil 2017 - 10:48

Mireille a écrit:Ceci dit, je ne crois pas que l'on puisse traiter avec l'invisble comme on traite avec des choix de vie, d'ailleurs il est profondément troublant d'être dans un monde matériel qui a ses lois et en même temps de ressentir certaines choses qui semble ne pas en faire partie puisqu'elle ne se manifeste pas à l'extérieur pour que l'on puisse en recueillir des preuves objectives.
On peut faire des choix avec l'invisible aussi, celui par exemple, après réflexion et analyse, de le considérer comme une manifestation non pas d'un esprit extérieur mais une reconstruction de son propre esprit (mental).
Où se trouve la difficulté d'accepter que l'on puisse avoir des illusions ? Dans la déception qu'un phénomène "extraordinaire" ne soit qu'un phénomène humain ?

_________________
Hello Invité !  Le Un fait en particulier - Page 7 Quizzv10 du 01 mars 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 48794
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Dim 23 Juil 2017 - 16:07

Bonjour Serendip,

Merci pour vos bonnes intentions à mon égard. Pour les drogues, un verre de vin et je le ressens, alors pour le reste ce n'est vraiment pas pour moi.

"Peur de rien Blues
Je ne connaissais pas, je l'écouterai.

A propos de l'invisible, vous disiez que vous ne pourriez me suivre longtemps, vous avez parfaitement raison, il n'y a rien d'intéressant à y trouver. Si ces forces, entités ou appellons-les comme on veut, existent ailleurs que dans nos structures imaginaires, elles n'auront qu'à venir nous aider, nous les êtres humains, on a en masse de problèmes à régler... Au moins, ces choses, ce Dieu même aura de quoi s'occuper, tout autrement et bien à chacun sa soupe !

Par contre, je ne crois pas impossible que nous puissions par nous-mêmes, enfin notre cerveau, créer des manifestations aussi étranges qu'imprévus. Dans mon cas, cela m'apparaît possible pour 2 raisons : quelques années avant, vers l'âge de 12 ans, une amie m'avait montré à prier Dieu pour m'aider et j'avais à cette époque beaucoup trop d'incompréhension face au monde dans lequel je vivais et peu de soutien pour m'adapter, donc peut-être étais-ce le terreau idéal à je ne sais quoi. J'ai de fort doute qu'un être athée, logique enfin ayant toutes les qualités d'un être rationnel et bien équilibré vive des trucs pareils.

Le sommeil, c'est important. C'est bien votre choix de vous inscrire ici et d'avoir ouvert ce sujet. Si remuer ce passé vous met en difficulté, alors fermez votre PC et allez vous promener (de jour, dans un endroit safe, des heures s'il le faut).
Jusqu'à maintenant je ne regrette pas de m'être inscrit sur ce forum, je pense que j'y trouverai des échanges bénéfiques et j'espère pouvoir en produire aussi pour les autres. Et, je ne regrette pas non plus d'avoir discuté de cette manifestion, aujourd'hui. Les neurologues et les neuropsychologues ne peuvent encore expliquer beaucoup de choses, mais ça viendra et alors les mystères iront dormir dans la nuit des temps.

J'ai bien aimé votre petit vidéo. Pour les synchronicités, j'aimerais y revenir, je pense que j'ouvrirais volontiers un sujet sur cela.





Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Jipé Dim 23 Juil 2017 - 16:15

Mireille a écrit: Les neurologues et les neuropsychologues ne peuvent encore expliquer beaucoup de choses, mais ça viendra et alors les mystères iront dormir dans la nuit des temps.
En es-tu sûre ? Moi je pense le contraire, ils expliquent beaucoup et très bien, mais encore faut-il s'intéresser à leurs publications suite à leurs travaux et recherches.
Après c'est vrai qu'ils n'ont pas la réponse à tout et surtout des réponses qui vont dans le sens souhaité par certains qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28743
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2021 FUCK Covid sa race !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Dim 23 Juil 2017 - 16:21

Bonjour Bulle,

Pour ce qui est de cette question que vous posiez  ''la déception qu'un phénomène "extraordinaire" ne soit qu'un phénomène humain ?''  Ca c'est le gros gros problème.  Pour une raison que j'ignore, les gens s'attachent à ce qu'ils voient, entités, anges, pendant leur expérience; EMI ou autre, comme si tout le monde est bon et tout le monde il est gentil dans cette autre monde.  Pourtant si on s'y arraête une minute, c'est impossible qu'un esprit désincarné soit si différent de ce qu'il était sur la terre, ça ne fait aucun sens et si ici nous vivons des conflits, sommes manipulés, pourquoi en serait-il autrement dans cet autre monde, si il existait, bien entendu.   Avoir l'avoir vécu, bien sûr, et avoir discuté avec un certain nombre de personnes, il est très difficile pour un croyant de penser que sa conscience s'éteindra avec la mort de son corps, personnellement je n'y arrive pas, même si je ne veux pas croire en toutes ces foutaises qu'on nous sert depuis des siècles, voir religion et/ou doctrine en tout genre.

On peut faire des choix avec l'invisible aussi, celui par exemple, après réflexion et analyse, de le considérer comme une manifestation non pas d'un esprit extérieur mais une reconstruction de son propre esprit (mental).
Je n'arrive pas très bien à comprendre cette partie, pourriez-vous définir un peu plus votre pensée.  Merci Bulle.

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Dim 23 Juil 2017 - 16:24

Jipé a écrit:

Sinon, je te mets un lien qui résume sa pensée : "Ce numéro des Cahiers est consacré à la spiritualité sans religion"


http://www.lumenonline.net/courses/lumen_LV/document/1._Documents_classes_par_themes/5._Spiritualite/La_spiritualite_sans_Dieu_selon_Comte.pdf?cidReq=lumen_LV

Merci beaucoup pour ce doc, je le lirai cette semaine et vous partagerez mes impressions, si cela vous tente d'en discuter.

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Bulle Dim 23 Juil 2017 - 19:35

Mireille a écrit: il est très difficile pour un croyant de penser que sa conscience s'éteindra avec la mort de son corps, personnellement je n'y arrive pas, même si je ne veux pas croire en toutes ces foutaises qu'on nous sert depuis des siècles, voir religion et/ou doctrine en tout genre.
Pour un croyant en  la vie éternelle (qui fait bien partie de ce qu'enseignent les religions) ?
Je crois qu'accepter que la mort soit une fin complète est difficile pour tout humain, pour celui qui reste comme pour celui qui part. C'est probablement aussi pour cela que l'on se reproduit au lieu d'adopter des enfants qui auraient besoin d'un foyer. Il y a du mini moi espéré dans l'enfant que l'on va mettre au monde. sourire
On peut faire des choix avec l'invisible aussi, celui par exemple, après réflexion et analyse, de le considérer comme une manifestation non pas d'un esprit extérieur mais une reconstruction de son propre esprit (mental).
Je n'arrive pas très bien à comprendre cette partie, pourriez-vous définir un peu plus votre pensée.  Merci Bulle.
Je voulais dire que lorsqu'il arrive quelque chose d'extraordinaire (comme ces sensations de dédoublement ou de sentiment de compréhension soudaine ou encore un sentiment d'unité avec le cosmos etc...) à la fin de cette phase le mental va avoir tendance à décliner la reconstruction qu'il fait de ce phénomènes tant physiologiques que neurologiques en quelque chose de bien plus extraordinaire qu'un accident physico-chimique. Ce que l'individu a vécu n'est pas contestable ; il a néanmoins le choix entre rester dans cette interprétation "surnaturelle" et accepter une explication plus terre à terre comme un bug de la région où le cerveau gère les informations multisensorielles et à la conscience de soi.

_________________
Hello Invité !  Le Un fait en particulier - Page 7 Quizzv10 du 01 mars 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 48794
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Mar 25 Juil 2017 - 1:38

Jipé a écrit:
Mireille a écrit: Les neurologues et les neuropsychologues ne peuvent encore expliquer beaucoup de choses, mais ça viendra et alors les mystères iront dormir dans la nuit des temps.
En es-tu sûre ? Moi je pense le contraire, ils expliquent beaucoup et très bien, mais encore faut-il s'intéresser à leurs publications suite à leurs travaux et recherches.
Après c'est vrai qu'ils n'ont pas la réponse à tout et surtout des réponses qui vont dans le sens souhaité par certains qvt

Bonjour Jipé,

Je ne comprends pas très bien votre commentaire en particulier la partie que j'ai soulignée.  Vous vous adressez à qui ?

J'ai exprimé un fait soit que en ce qui regarde les perceptions mystiques ou les EMI qu'on ne peut encore dire comment elles se manifestent ni même pourquoi, mais je pense qu'il en est de même pour toutes perceptions.  Et mon commentaire était à lire exclusivement dans le contexte que j'ai amené, il est bien évident que les neurologues et les neurpsychologues nous en apprennent beaucoup sur notre fonctionnement, du moins à ce que j'en sais.

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Mar 25 Juil 2017 - 1:57

Bonjour Bulle,

Je ne sais pas si une mère souhaite mettre au monde un mini-moi, personnellement je ne le pense pas, par contre je n'ai aucun doute que la plupart souhaite transmettre le meilleur d'elle-même.

Je pense que comme nos connexions neuronales se modifient au fur et à mesure de nos interractions avec notre environnement et donc ceux qui le partagent avec nous, que l'on peut dire que nous transmettons autant que nous recevons des autres.

Pour le dire d'une manière plus poétique, avec ou sans enfant notre mémoire se perpétue à la suite de ceux et celles qui sont venus avant nous et ansi de suite. Nous profitons tous du mieux et du pire de chacun. C'est ma vision d'un moi éternel.

Je voulais dire que lorsqu'il arrive quelque chose d'extraordinaire (comme ces sensations de dédoublement ou de sentiment de compréhension soudaine ou encore un sentiment d'unité avec le cosmos etc...) à la fin de cette phase le mental va avoir tendance à décliner la reconstruction qu'il fait de ce phénomènes tant physiologiques que neurologiques en quelque chose de bien plus extraordinaire qu'un accident physico-chimique. Ce que l'individu a vécu n'est pas contestable ; il a néanmoins le choix entre rester dans cette interprétation "surnaturelle" et accepter une explication plus terre à terre comme un bug de la région où le cerveau gère les informations multisensorielles et à la conscience de soi.
J'aimerais vous demander comment savez-vous qu'il s'agit d'un accident physico-chimique ou d'un bug comme vous dites ?

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Jipé Mar 25 Juil 2017 - 9:08

Mireille a écrit:
Jipé a écrit:
Mireille a écrit: Les neurologues et les neuropsychologues ne peuvent encore expliquer beaucoup de choses, mais ça viendra et alors les mystères iront dormir dans la nuit des temps.
En es-tu sûre ? Moi je pense le contraire, ils expliquent beaucoup et très bien, mais encore faut-il s'intéresser à leurs publications suite à leurs travaux et recherches.
Après c'est vrai qu'ils n'ont pas la réponse à tout et surtout des réponses qui vont dans le sens souhaité par certains qvt

Bonjour Jipé,

Je ne comprends pas très bien votre commentaire en particulier la partie que j'ai soulignée.  Vous vous adressez à qui ?

Je veux dire que des personnes rejettent plus ou moins consciemment les réponses apportées, et il y en a beaucoup, par les neuroscientifiques.
Leurs réponses ne vont pas dans le sens "mystique" et/ou "ésotérique" espéré, la part charmante donnant droit à l'espoir d'une vie après la mort, une éternité en somme, est ramenée aux faits concrets et réalistes lorsqu'ils sont bien connus, ou à une non réponse simplement.
Dire que les percepts et leurs actions ne sont pas connus est une méconnaissance dans le domaine de la neurologie et de l'outillage qui va avec, comme par exemple l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf). Il me semble que lorsqu'on veut parler d'un domaine assez pointu, les a priori ou les préjugés ne suffisent pas, il faut avoir un minimum de connaissances...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28743
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2021 FUCK Covid sa race !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Bulle Mar 25 Juil 2017 - 9:57

Mireille a écrit:Bonjour Bulle,
Je ne sais pas si une mère souhaite mettre au monde un mini-moi, personnellement je ne le pense pas, par contre je n'ai aucun doute que la plupart souhaite transmettre le meilleur d'elle-même.
Je n'ai jamais dit qu'elle le souhaitait.  sourire
Quant aux souhaits de transmission, c'est un minimum. Reste à reconnaître que ce qui  "semble le meilleur" pour l'un n'est pas forcément le meilleur pour l'autre... Sans compter que c'est souvent ce que l'on aurait aimé pour soi que l'on cherche à transmettre et pas forcément dans le respect de la personnalité de l'enfant...
Je pense que comme nos connexions neuronales se modifient au fur et à mesure de nos interactions avec notre environnement et donc ceux qui le partagent avec nous, que l'on peut dire que nous transmettons autant que nous recevons des autres.
Le cerveau émet, mais à l'intérieur du corps. Alors, nous transmettons autant que nous recevons certes, mais à condition de vouloir transmettre (parler de, montrer etc...) d'une part et que l'autre soit capable de le recevoir avec ses sens (ouie, odorat...)
Pour le dire d'une manière plus poétique,  avec ou sans enfant notre mémoire se perpétue à la suite de ceux et celles qui sont venus avant nous et ansi de suite.  Nous profitons tous du mieux et du pire de chacun.   C'est ma vision d'un moi éternel.
C'est poétique, certes. Mais sans plus...  sourire
Je voulais dire que lorsqu'il arrive quelque chose d'extraordinaire (comme ces sensations de dédoublement ou de sentiment de compréhension soudaine ou encore un sentiment d'unité avec le cosmos etc...) à la fin de cette phase le mental va avoir tendance à décliner la reconstruction qu'il fait de ce phénomènes tant physiologiques que neurologiques en quelque chose de bien plus extraordinaire qu'un accident physico-chimique. Ce que l'individu a vécu n'est pas contestable ; il a néanmoins le choix entre rester dans cette interprétation "surnaturelle" et accepter une explication plus terre à terre comme un bug de la région où le cerveau gère les informations multisensorielles et à la conscience de soi.
J'aimerais vous demander comment savez-vous qu'il s'agit d'un accident physico-chimique ou d'un bug comme vous dites  ?
Voir ICI par exemple.
Lire également les bases in Le Cerveau pour les Nuls.
Ainsi que "Un si brillant Cerveau" de Steven Laureys Coma Sciences Group, tout à fait passionnant et fort accessible.  sourire

_________________
Hello Invité !  Le Un fait en particulier - Page 7 Quizzv10 du 01 mars 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 48794
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Mar 25 Juil 2017 - 12:06

Bonjour à Jippé et Bulle,

Jippé, c'est vous qui avez des préjugés.  Des remarques telles que ''il me semble que lorsqu'on veut parler d'un domaine assez pointu, les a priori ou les préjugés ne suffisent pas, il faut avoir un minimum de connaissances...'' sont peu encourageantes à ouvrir le dialogue.  Mes connaissances sont celles que j'ai lues et j'ai de très bonnes références, soient les plus connus :  Stanislas Dehaene, Antonio Damasio pour ne citer que ceux là, et je lis aussi beaucoup les infos sur le cerveau de différents endroits.

Merci Bulle pour vos références,  je les connais, je peux même vous en ajouter.

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Jipé Mar 25 Juil 2017 - 15:45

Nous pouvons toujours dialoguer, ce n'est pas un problème et si on veut aller plus loin dans la connaissance, il faut un minimum de base en la matière. Lire c'est bien, très bien même, mais il s'agit aussi de comprendre le sens de ce qu'on lit. Sans base, la compréhension est difficile ou ne reste pas en mémoire, c'est du survol...

Ce n'est pas une critique, au contraire, c'est une constatation qui concerne tous les non spécialistes dont je fais partie malgré mes quelques bases sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28743
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2021 FUCK Covid sa race !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Bulle Mar 25 Juil 2017 - 16:11

Mireille a écrit:  Des remarques telles que ''il me semble que lorsqu'on veut parler d'un domaine assez pointu, les a priori ou les préjugés ne suffisent pas, il faut avoir un minimum de connaissances...'' .
Et où se trouve le préjugé dans cette remarque pleine de bon sens ?
Merci Bulle pour vos références, je les connais, je peux même vous en ajouter.
Ah bon ? Pour quelle raison m'avez vous posé cette question :
"J'aimerais vous demander comment savez-vous qu'il s'agit d'un accident physico-chimique ou d'un bug comme vous dites ?"
Préjugiez-vous de mes capacités à m'informer avant d'écrire qu'" Ce que l'individu a vécu n'est pas contestable ; il a néanmoins le choix entre rester dans cette interprétation "surnaturelle" et accepter une explication plus terre à terre comme un bug de la région où le cerveau gère les informations multisensorielles et à la conscience de soi."

_________________
Hello Invité !  Le Un fait en particulier - Page 7 Quizzv10 du 01 mars 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 48794
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Bulle Mar 25 Juil 2017 - 16:20

Jipé a écrit:Nous pouvons toujours dialoguer, ce n'est pas un problème et si on veut aller plus loin dans la connaissance, il faut un minimum de base en la matière. Lire c'est bien, très bien même, mais il s'agit aussi de comprendre le sens de ce qu'on lit. Sans base, la compréhension est difficile ou ne reste pas en mémoire, c'est du survol...
Ou encore c'est tomber dans le panneau du biais cognitif...


_________________
Hello Invité !  Le Un fait en particulier - Page 7 Quizzv10 du 01 mars 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 48794
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Mer 26 Juil 2017 - 2:36

Ou encore c'est tomber dans le panneau du biais cognitif...
Que ferions-nous si nous ne pouvions faire appel aux biais...  Toujours pratique d'en avoir un sous la main sourire

Et où se trouve le préjugé dans cette remarque pleine de bon sens ?
Le problème s'est quand une personne courpe court à une discussion en utilisant le prétexte que l'autre n'en sait pas assez, pratique aussi pour éluder des questions.

Ah bon ? Pour quelle raison m'avez vous posé cette question :
"J'aimerais vous demander comment savez-vous qu'il s'agit d'un accident physico-chimique ou d'un bug comme vous dites ?"
Parce que je souhaitais savoir si vous aviez creusé cette question pour vous forger une idée.   Vous y voyez un problème ?

Préjugiez-vous de mes capacités à m'informer avant d'écrire qu'" Ce que l'individu a vécu n'est pas contestable ; il a néanmoins le choix entre rester dans cette interprétation "surnaturelle" et accepter une explication plus terre à terre comme un bug de la région où le cerveau gère les informations multisensorielles et à la conscience de soi."
Croire à quelque chose d'inexpliqué ou croire à une explication qui n'a pas été prouvée, ne nous amène pas bien loin, à moins que vous puissiez m'expliquer, tel que je vous le demandais ci-haut, comment vous savez qu'il s'agit d'un bug du cerveau.  Donnez-moi vos références, que je puisse n'en tenir informer et nous pourrons en discuter, si vous voulez.

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Mer 26 Juil 2017 - 2:50

Une autre question pour vous Bulle,

Suite à mon commentaire où je vous disais que je ne pensais pas qu'une mère souhaitait mettre au monde un mini-moi, vous avez répondu  
Je vous cite :  ''Je n'ai jamais dit qu'elle le souhaitait.  sourire''


Alors je vous poserais la question quelle différence faites-vous entre espéré et souhaité ?  Ce sont des synonymes....

Pour rappel, je vous cite de nouveau sur cette question, voir la partie soulignée :

''Je crois qu'accepter que la mort soit une fin complète est difficile pour tout humain, pour celui qui reste comme pour celui qui part. C'est probablement aussi pour cela que l'on se reproduit au lieu d'adopter des enfants qui auraient besoin d'un foyer. Il y a du mini moi espéré dans l'enfant que l'on va mettre au monde. sourire ''


...

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par JO Mer 26 Juil 2017 - 10:00

Il me semble que l'espérance fait partie du bagage constitutif humain. Le souhait suppose une tension vers l'objet espéré, qui s'ajoute à l'espérance .
Le moi, c'est déjà juste un espoir . Pas de mini moi à souhaiter: il suffit d'être parent pour le vivre au quotidien .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par orthon7 Mer 26 Juil 2017 - 15:14

Le problème s'est quand une personne coupe court à une discussion en utilisant le prétexte que l'autre n'en sait pas assez, pratique aussi pour éluder des questions

La tu parle de Mickaël . lol!
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Bulle Mer 26 Juil 2017 - 15:18

Mireille a écrit:Le problème s'est quand une personne courpe court à une discussion en utilisant le prétexte que l'autre n'en sait pas assez, pratique aussi pour éluder des questions.
Je suis désolée mais je ne vois toujours pas en quoi le "'il me semble que lorsqu'on veut parler d'un domaine assez pointu, les a priori ou les préjugés ne suffisent pas, il faut avoir un minimum de connaissances...'' vous accuse de quelque manque de connaissance que ce soit  qvt  
Parce que je souhaitais savoir si vous aviez creusé cette question pour vous forger une idée.   Vous y voyez un problème ?
Oui. Celui de prendre vos interlocuteurs pour des personnes écrivant sans connaitre le sujet qu'ils abordent.  sourire  
J'ai hésité à  répondre à votre "J'aimerais vous demander comment savez-vous qu'il s'agit d'un accident physico-chimique ou d'un bug comme vous dites  ?" quelque chose comme "comment faites vous pour ne pas le savoir", mais je ne réponds que très rarement à une question par une autre question : cela ne convient pas au bon usage des débats.
Croire à quelque chose d'inexpliqué ou croire à une explication qui n'a pas été prouvée, ne nous amène pas bien loin, à moins que vous puissiez m'expliquer, tel que je vous le demandais ci-haut,  comment vous savez qu'il s'agit d'un bug du cerveau.
 
Vous plaisantez ou vous avez décidé de tourner en rond ? Je vous rappelle que je répondais à votre, je vous cite  "On peut faire des choix avec l'invisible aussi, celui par exemple, après réflexion et analyse, de le considérer comme une manifestation non pas d'un esprit extérieur mais une reconstruction de son propre esprit (mental)."
J'ai écrit très exactement "Je voulais dire que lorsqu'il arrive quelque chose d'extraordinaire (comme ces sensations de dédoublement ou de sentiment de compréhension soudaine ou encore un sentiment d'unité avec le cosmos etc...) à la fin de cette phase le mental va avoir tendance à décliner la reconstruction qu'il fait de ce phénomènes tant physiologiques que neurologiques en quelque chose de bien plus extraordinaire qu'un accident physico-chimique. Ce que l'individu a vécu n'est pas contestable ; il a néanmoins le choix entre rester dans cette interprétation "surnaturelle" et accepter une explication plus terre à terre comme un bug de la région où le cerveau gère les informations multisensorielles et à la conscience de soi."
Je vous ai donné très précisément les études du Coma Science Group qui indiquent très clairement que les sensations en question sont reproductibles et donc observables et que l'ensemble des recherches actuelles, grâces aux progrès des méthodes d'investigation, tend à montrer que c'est le cerveau, avec une précision des zones concernées, qui produit ces sensations.
Je maintiens donc en toute logique que vous avez le choix entre interpréter votre vécu en phénomène surnaturel, délocalisation de la conscience et tutti quanti et en des, semble-t-il fort décevantes pour vous, explications (parce que contrairement à ce que vous prétendez, ce sont bien des explications).
Que vous restiez dans vos interprétations fondées sur vos croyances, cela vous appartient et m'est tout à fait égal, Mireille sourire  Seulement voilà, il est tout à fait intellectuellement malhonnête d'amalgamer le résultat des recherches scientifiques actuelles à de simples croyances, tant que vous n'aurez pas apporter la preuve que la conscience est délocalisable qvt  
Donnez-moi vos références, que je puisse n'en tenir informer et nous pourrons en discuter, si vous voulez.
Vous avez déjà oublié ce que vous aviez écrit plus haut, je vous cite "Merci Bulle pour vos références,  je les connais, je peux même vous en ajouter." croule de rire

_________________
Hello Invité !  Le Un fait en particulier - Page 7 Quizzv10 du 01 mars 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 48794
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Bulle Mer 26 Juil 2017 - 15:24

Mireille a écrit:Une autre question pour vous Bulle,
Suite à mon commentaire où je vous disais que je ne pensais pas qu'une mère souhaitait mettre au monde un mini-moi, vous avez répondu  
Je vous cite :  ''Je n'ai jamais dit qu'elle le souhaitait.  sourire''
Alors je vous poserais la question quelle différence faites-vous entre espéré et souhaité ?  Ce sont des synonymes....
Pour rappel, je vous cite de nouveau sur cette question, voir la partie soulignée :
''Je crois qu'accepter que la mort soit une fin complète est difficile pour tout humain, pour celui qui reste comme pour celui qui part. C'est probablement aussi pour cela que l'on se reproduit au lieu d'adopter des enfants qui auraient besoin d'un foyer. Il y a du mini moi espéré dans l'enfant que l'on va mettre au monde. sourire ''...
Qu'est-ce que votre question a à voir avec ce que j'ai écrit et que pourtant vous citez ?
Je n'ai nullement dit qu'elle souhaitait ou espérait quoique ce soit, je voulais seulement indiquer que les attitudes maternelles n'étaient pas toujours conscientes. Alors que dans un souhait ou une espérance il y a une volonté que la chose souhaitée arrive...
Vous devriez peut-être prendre le temps de lire et de comprendre ce que vous lisez...


Dernière édition par Bulle le Mer 26 Juil 2017 - 15:26, édité 1 fois

_________________
Hello Invité !  Le Un fait en particulier - Page 7 Quizzv10 du 01 mars 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 48794
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par orthon7 Mer 26 Juil 2017 - 15:26

Mireille a écrit:
Je crois qu'accepter que la mort soit une fin complète est difficile pour tout humain .

perdu, je dois être une exception. sourire

après moi les mouches.


orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Mer 26 Juil 2017 - 17:46

orthon7 a écrit:
Mireille a écrit:
Je crois qu'accepter que la mort soit une fin complète est difficile pour tout humain .

perdu,  je dois être une exception. sourire

après moi les mouches.



Bonjour Orthon,

Pensez-vous que vous direz la même chose quand il ne vous restera que quelques jours à vivre ?

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Mireille Mer 26 Juil 2017 - 17:49

Bonjour Bulle,

Comme il semble que j'ai quelques difficultées à vous lire, selon votre interprétation, je vais prendre une petite pause. Je vous remercie n'empêche pour votre longue explication, mais on n'en finira plus.

Bonne journée !

Mireille
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 80
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par Bulle Mer 26 Juil 2017 - 18:20

orthon7 a écrit:
perdu,  je dois être une exception. sourire
+ une sourire
Ce qui ne signifie pas que j'aie aujourd'hui, étant heureuse et sans avoir à supporter des souffrances trop difficiles, la moindre envie de mourir.
Je n'ai peut-être pas un ego suffisamment hypertrophié au point de croire que je vaille la peine d'être indispensable, éternelle etc etc... Vas savoir...
Mais quelles peuvent donc bien être les raisons qui mènent à ne pas accepter sa finitude à ton avis orthon7 ? sourire

_________________
Hello Invité !  Le Un fait en particulier - Page 7 Quizzv10 du 01 mars 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 48794
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un fait en particulier - Page 7 Empty Re: Un fait en particulier

Message par dedale Jeu 27 Juil 2017 - 1:27

Mireille a écrit:Les neurologues et les neuropsychologues ne peuvent encore expliquer beaucoup de choses, mais ça viendra et alors les mystères iront dormir dans la nuit des temps.

Le mystère est mort, vive le mystère!
- Le mystère et le moteur de la recherche, de l'exploration, de la découverte. C'est comme un miroir qui nous renvoie nos interrogations et qu'il faut franchir.

Les sciences déterminent le mécanisme neurophysiologique de ces expériences mais laissent libre d'en interpréter le sens, la charge symbolique qui est du domaine de la philosophie, de la psychologie ou psychanalyse, ou d'une réflexion spirituelle, religieuse par exemple....

Les neurosciences, quant à elles, ne s'intéressent pas à la charge symbolique à moins que cela soit nécessaire dans une étude particulière psychologique. Que l'on voit des dinosaures, des éléphants apparaissant dans une ouverture céleste, la vierge Marie, des extraterrestres au pied de son lit, les neurosciences s'intéressent à ce qui, dans notre cerveau, déclenche ces visions ou sensations. Et comme nous l'avons vu dans des débats sur ce forum, il y a bien des zones du cerveau qui, étant stimulées, déclenchent des visions ou des expériences, c'est à dire un vécu comprenant une panoplie sensorielle assez complète (vision avec son et lumière, émotions, sensations....). Déjà, on sait depuis très longtemps que les psychotropes, les chocs violents, certains états de santé, les fortes fièvres, la faim ou la soif extrême, les empoisonnements, les états en relation avec le coma... provoquent des hallus... Bien sûr, cela dépend des individus mais ce n'est pas quelque chose d'exceptionnel. Disons que si l'expérience nourrit une croyance particulière, alors on peut lui donner une valeur toute aussi particulière, par exemple la cataloguer comme une expérience mystique ayant un caractère sacré, initiatique, une expérience qui touche au sens que l'on donne à l'existence.

L'être humain cherche un sens à son existence. Problématique rendue très difficile en raison de la mort qui peut frapper n'importe quand, n'importe où, n'importe comment, et qui contredit cet ordre existentiel que l'on veut à tout prix construire. Si la mort est déstructurante sur un plan individuel, elle est pourtant le moteur de la vie, des prouesses d'adaptation et d'évolution dont les êtres vivants sont capables pour survivre. La nature est objective. Nous ne sommes pas mortels en vain. Les représentations que l'on se fait de la mort sur un plan individuel cachent sa vraie nature qui relève de l'évolution, du devenir, du potentiel, de l'humanité.

Avoir peur de la mort, c'est avoir peur de ses propres peurs. Le mystère, ça a toujours été ainsi : Qu'est ce qui nous fait peur? Pas une peur consciente, rationnelle, individuelle. Une peur très primitive, un tiraillement, une pulsion de notre fibre biologique auto-programmée pour s'adapter et survivre, mais certainement pas disparaître.

Nous profitons tous du mieux et du pire de chacun. C'est ma vision d'un moi éternel.

Tu connais certainement "Little big man".
Avance et viens te battre, c'est un beau jour pour mourir.
Merci de m'avoir fait un être humain, merci de m'avoir aidé à devenir un guerrier.
Merci pour mes victoires et pour mes défaites.
Merci de m'avoir rendu aveugle pour que je vois plus loin...etc.

Le "moi" est un lourd fardeau qui est tôt ou tard contraint de reconnaître, de prendre conscience, qu'il cédera sa place.




dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4779
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 14 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum