Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Page 7 sur 14 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant

Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Ven 1 Sep 2017 - 20:25

Mephisto a écrit:
Vous êtes d'une patience remarquable. Ce n'est pas toujours évident de "débattre ardemment avec des athées, des non-croyants et des sceptiques intermittents", c'est pour ça, ils vous font la fête. clown

Merci Mephisto,

En lisant certaines interventions je me suis dit que je devais certainement être un bon client il est vrai … ça doit être le bizutage d’arrivée. :)


Bulle a écrit:
Mais fichtre, voilà que tu te mets à citer des zététicienset/ou amis de la Zet maintenant ?  pette de rire

Je compte quelques amis parmi les zététiciens, c’est un milieu que je connais depuis longtemps.

Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Ven 1 Sep 2017 - 20:51

Bon… Avant la nuit, deux citations (une courte et une longue) en écho à mon post de ce matin (la conscience résulte-t-elle de l’activité cérébrale ou bien ne peut-on, dans l’état actuel des connaissances, que constater une simple corrélation entre les deux phénomènes).

… Et en attendant les lumières de Dedale.


Le cerveau secrète la pensée comme le rein secrète l’urine.
Carl Vogt


Les partisans d'une conscience émergeant d'un mécanisme du cerveau me font un drôle d'effet car leur volonté de garder le phénomène conscience dans un cadre matérialiste les pousse, il me semble, à banaliser à l'extrême un phénomène qui se trouve être le plus incroyable et incompréhensible qui soit. Lorsqu'on les lit, il semble naturel et évident que le cerveau produise la conscience comme tel autre organe produirait une substance matérielle (par exemple une sécrétion quelconque) ou accomplirait une fonction biologique (par exemple la digestion). Mais peut-on honnêtement comparer ?
Raymond Aaron

Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Jipé le Sam 2 Sep 2017 - 9:06

Raymond Aaron avait bien raison de se poser la question, si on peut comparer !!
Ben non justement, la comparaison du cerveau à un autre organe est absurde qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28141
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Bulle le Sam 2 Sep 2017 - 10:02

Les impressions de Aaron me font un drôle d'effet : lorsqu'on lit les travaux des neuroscientifiques, on est amha loin, très très loin d'un discours réducteur tel qu'il le rapporte.
Mais c'est qui ce Raymond Aaron ? Ton concierge ?  je sors

_________________
Hello Invité !  Le Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Quizzj10du 01 octobre 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 47396
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Sam 2 Sep 2017 - 11:52

Bon on continue avec les citations…

(Ne prenez pas ça pour des « arguments d’autorité », c’est juste pour illustrer et alimenter le débat à partir d’idées formulées par des gens qui ont réfléchi un peu à ces questions).

Il y a un ouvrage assez récent du Professeur Hugues Duffau (neurochirurgien) intitulé "L'erreur de Broca". Il s’agit d’un récit très touchant par les cas qui y sont évoqués, des cas que le professeur Duffau a eu a traiter (par exemple le cas d’une pianiste polyglotte qui, à l’issue de son opération, put reprendre les concerts et conserver trois des cinq langues qu’elle parlait) et aussi très critique vis à vis de la communauté scientifique et du rapport à la recherche.

Je vais pas trop rentrer dans les détails (le livre est assez court (mais néanmoins dense) et il se lit très facilement.

Vers la fin du livre l’auteur évoque le cas d’une chercheuse en sociologie qui lui demande :
-Imaginons que vous parveniez un jour à trouver l’équation absolue qui explique le fonctionnement du cerveau, que feriez vous dans ce cas ?

L’auteur prends le temps de la réflexion et écrit, à la toute fin du livre :
- Si je trouve cette équation, je la brûle aussitôt !

Bien sûr , il faut lire tout le livre pour comprendre cette phrase qui termine l’ouvrage.

Ces mots m’amènent une réflexion d’ordre général sur la science : La science nous rend de considérables services pour notre confort et la préservation de nos vies (notre santé etc…). Les exploits chirurgicaux du Professeur Duffau en sont un exemple éclatant.

La science permet aussi une compréhension du monde phénoménal (le comment en tout cas et non le pourquoi).

Mais n’est ce pas un contre-sens, de tirer des conclusions métaphysiques à partir des données factuelles de la science ? Du style : la réalité fondamentale est la matière.

Cette attitude qui consiste à s’appuyer sur la science pour tirer des conclusions métaphysiques sur le monde ou l’existence/non existence de Dieu ou l’origine première des choses n’est-elle pas aussi ridicule et stérile que celle de certains spiritualistes qui mettent un vernis de science sur leur théories fumeuses pour les légitimer ?

(Je vais encore me faire des amis par ici ! :o ) )

Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Bean le Sam 2 Sep 2017 - 13:08

Mais n’est ce pas un contre-sens, de tirer des conclusions métaphysiques à partir des données factuelles de la science ? Du style : la réalité fondamentale est la matière.
Posée ainsi, cette question est évidente, c'est un contre-sens puisque les données factuelles de la science ne répondent pas au pourquoi, la quête de sens n'est pas la quête de la science.

Ce qu'apportent les données factuelles de la science et les savoirs prédictifs qui en résultent, c'est d'invalider certaines métaphysiques en contradiction avec ces données factuelles et ces savoirs, c'est tout et c'est déjà énorme car aucune autre discipline n'en est capable.

Après, à chacun de se forger ses propres croyances en fonction du sens qu'il compte donner à sa vie.

(Je vais encore me faire des amis par ici ! :o ) )
Pourquoi donc ? Chacun a le droit d'avoir ses propres questionnements, personne n'a l'obligation d'être athée ou non, si les débats sont directs et parfois rudes, il n'est pas question d'agresser ou de se sentir agressé pour autant.

En général, si un fil de discussion a du succès, c'est pour son intérêt et pour la qualité de ses échanges, il ne fait pas y voir un quelconque bizutage, d'autant que ceux qui caressent dans le sens du poil sont souvent plus sournois que ceux qui s'opposent d’emblée.

sourire


Dernière édition par Bean le Sam 2 Sep 2017 - 13:24, édité 1 fois
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Sam 2 Sep 2017 - 13:21

Bean a écrit:
Ce qu'apportent les données factuelles de la science et les savoirs prédictifs qui en résultent, c'est d'invalider certaines métaphysiques en contradiction avec ces données factuelles et ces savoirs, c'est tout et c'est déjà énorme car aucune autre discipline n'en est capable.

C’est là où la science est, peut être, utile au débat métaphysique : Non seulement la science invalide certaines hypothèses mais en répondant à certaines questions, elle permet de se poser d’autres questions qui sont encore plus fondamentales que les questions initiales.

Par exemple : La science invalide le créationnisme mais la connaissance du processus d’évolution au sens très large (matière+vivant depuis le big bang) permet d’ouvrir et de déplacer le débat sur des questions encore plus fondamentales telles que le principe anthropique.

Finalement, de ce point de vue, on peut dire que la science rend un énorme service à la religion (enfin… je préfère utiliser le mot « spiritualité » plutôt que « religion »).


Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Bean le Sam 2 Sep 2017 - 13:35

déplacer le débat sur des questions encore plus fondamentales telles que le principe anthropique.
Et pourquoi pas un principe chiroptèrique après tout ?
C'est un orgueil démesuré que de croire que l'homme est la finalité de l'univers. Si la science n'invalide pas cette croyance, elle la remet à sa juste place, face à la brièveté de l'apparition humaine et face à l'immensité du cosmos connu. En termes de probabilités, le principe anthropique est quasi-impossible et très fortement improbable.

sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Sam 2 Sep 2017 - 13:47

Bean a écrit: En termes de probabilités, le principe anthropique est quasi-impossible et très fortement improbable.

C'est bien là le problème. Certains ne peuvent s'empêcher de supposer soit un Grand Architecte qui aurait réglé les conditions initiales de l'univers, soit une sorte d'idéalisme platonicien supposant que ces conditions initiales préexistent à l'univers sous forme d'information.

Une autre théorie cosmologique serait de faire l'hypothèse d'une infinitié d'univers (ça pose d'autres questions encore).

Bref... Encore une fois, ça fait beaucoup de chantiers ouverts tout ça pour un fil qui, au départ, ne demandait que des références contemporaines sur l'idéalisme subjectif.

Question de la nature fondamentale de la réalité, fonctionnement du cerveau, question du rapport entre la conscience et le réel, rôle et fonction de la science, principe anthropique, thèses cosmologiques diverses... N'en jetez plus !!! :D

Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Sam 2 Sep 2017 - 14:06

Petite précision avant de partir sur des débats longs et stériles : Je ne soutiens pas le principe anthropique.

Je pense, en revanche, que ce principe pose de bonnes questions.

(mais bon je pense que tout le monde a compris maintenant que je préfère les questions dérangeantes aux réponses rassurantes)

:D

Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Bean le Sam 2 Sep 2017 - 14:15

Bref... Encore une fois, ça fait beaucoup de chantiers ouverts tout ça pour un fil qui, au départ, ne demandait que des références contemporaines sur l'idéalisme subjectif.
Pourtant, nous sommes en plein dedans. Il y a deux regards possibles du monde, soit idéaliste et subjectif soit matérialiste, le reste est affaire de modalité vers l'un ou l'autre de ces deux regards.

Reste la question du sens, faut-il se l'approprier ou se le laisser dicter ?

PS: On n'est pas là, il me semble, pour soutenir quoique ce soit (même si chacun peut soutenir ce qu'il veut) mais pour débattre d'idées.

sourire


Dernière édition par Bean le Sam 2 Sep 2017 - 14:18, édité 1 fois
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Jipé le Sam 2 Sep 2017 - 14:18

Shiva a écrit:Petite précision avant de partir sur des débats longs et stériles : Je ne soutiens pas le principe anthropique.

Je pense, en revanche, que ce principe pose de bonnes questions.

(mais bon je pense que tout le monde a compris maintenant que je préfère les questions dérangeantes aux réponses rassurantes)

:D
On a compris, oui... Mais à quoi cela sert-il si tu n' as pas un commencement de début d'argumentation ? C'est comme si tu envoyais un bâton à ton chien pour qu'il le rapporte, mais sans avoir de chien ! ref
Les arguments que nous te proposons semblent voués au rejet "indirect" que tu nous soumets, comme si nous avions une sorte de mur qui nous renvoie la balle en finalité. Est-ce un débat ou un étalement de questions à sens unique ? je me demande ? dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28141
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Sam 2 Sep 2017 - 14:52

Jipé

Je conçois parfaitement que ma demarche est plus celle d'un maieuticien ou d'un philosphe sceptique que celle d'un scientifique mais de la à donner une coloration aussi autistique à mon attitude c'est peut être un peu exagéré de ta part.

La philosophie n'est pas que logique et analytique (c'est même une toute petite partie de la philosophie).

Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Jipé le Sam 2 Sep 2017 - 15:14

Shiva a écrit:Jipé

Je conçois parfaitement que ma demarche est plus celle d'un maieuticien ou d'un philosphe sceptique que celle d'un scientifique mais de la à donner une coloration aussi autistique à mon attitude c'est peut être un peu exagéré de ta part.
Peut-être... mais j'ai le sentiment que tu tournes autour du pot en ayant la crainte de dévoiler ton ressenti réel, c'est à dire ta propre aspiration philosophique ou spiritualiste.
Ton pseudo n'est pas du pur hasard, comme tous les pseudo d'ailleurs, il dénote bien d'un intérêt pour l'hindouisme et Shiva représente cinq grandes fonctions : "il est le créateur, le préservateur, le transformateur, le dissimulateur et le révélateur par la bénédiction". (wiki). Cela te parle ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28141
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par dedale le Sam 2 Sep 2017 - 15:24

Shiva a écrit:Cependant… une présomption forte ne signifie pas preuve et, à ma connaissance, il n’y a pas de preuve définitive, aujourd’hui, que la conscience est le produit de l’activité cérébrale.

Dans la recherche, le sens d'une preuve n'est pas d'être un pallier définitif mais un pallier déterminant, qui indique une direction dans cette recherche.
Une preuve est, pour imager, une balise qui t'indique la direction à prendre.
Si tu te diriges vers Paris et que tu aperçois sur ta route un panneau "Paris", c'est que tu es dans la bonne direction.

Autre chose de très important : L'acquisition d'une preuve, donc d'un élément déterminant dans un domaine, doit pouvoir profiter à tous les autres domaines.
C'est à dire que cette preuve ne reste pas à l'état de présomption, elle est validée par tous les domaines associés, par exemple : Une preuve en neuphysiologie trouve une émulation en biologie, si ce n'est une confirmation, une équivalence, dans tous les autres domaines des sciences du vivant.

Autrement dit, cette preuve est une balise qui te permet de t'orienter vers Paris, quelle que soit la direction d'où tu viens.

Il y a juste des preuves d’une corrélation entre l’activité cérébrale et la conscience. Comme je l’ai dit plus haut dans ce fil, une corrélation n’induit pas une relation causale en sciences, une relation est juste une corrélation. Nous pouvons faire l’hypothèse effectivement que l’activité cérébrale crée la conscience (thèse matérialiste) mais aussi, à l'inverse, que la conscience (la cognition par exemple) crée l’activité cérébrale (thèse dualiste) ou bien encore que les deux phénomènes observés (activité consciente et activité cérébrale) résultent d’une troisième cause qui reste encore à définir.

Il n'y a pas "2 phénomènes observés". Il n'y en a qu'un seul, qui est celui de la perception de soi.
La conscience, c'est de l'activité cérébrale. Il n'y a pas de thèse matérialiste ou dualiste, il y a des faits. Et ce sont les faits qui font les théories.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4776
Age : 59
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Mephisto le Sam 2 Sep 2017 - 15:31

Shiva a écrit:La philosophie n'est pas que logique et analytique (c'est même une toute petite partie de la philosophie).
Attention, la logique est fondamentale en philosophie, c'est peut être même ce qu'il y a de plus important d'ailleurs.
Mephisto
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1987
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Sam 2 Sep 2017 - 16:56

Jipé a écrit:Peut-être... mais j'ai le sentiment que tu tournes autour du pot en ayant la crainte de dévoiler ton ressenti réel, c'est à dire ta propre aspiration philosophique ou spiritualiste.
Ton pseudo n'est pas du pur hasard, comme tous les pseudo d'ailleurs, il dénote bien d'un intérêt pour l'hindouisme et Shiva représente cinq grandes fonctions : "il est le créateur, le préservateur, le transformateur, le dissimulateur et le révélateur par la bénédiction". (wiki). Cela te parle ?

Oui ça me parle.

Les spiritualités orientales me parlent d’une manière générale (particulièrement les voies non ruelles de l’hindouisme et du bouddhisme (Advaïta vedanta, Dzogchen,Shivaïsme (!) du Cachemire, Cittamatra...)).

Je n’ai pas caché mon intérêt pour les spiritualités d’Orient. Cela était présent dés mon post de présentation sur ce forum.

Pour le moment la teneur du débat ne m’encourage pas du tout à approfondir ces sujets ici, il est vrai.



Mephisto a écrit:
Shiva a écrit:La philosophie n'est pas que logique et analytique (c'est même une toute petite partie de la philosophie).
Attention, la logique est fondamentale en philosophie, c'est peut être même ce qu'il y a de plus important d’ailleurs.

En phénoménologie, la logique n’est pas du tout fondamentale. La phénoménologie s’est même constitué, en grande partie, en réaction à la philosophie analytique.

Après il faut aussi voir de quoi on parle quand on dit « logique ». Est la logique aristotélicienne (celle du tiers exclu) ou bien une logique tétravalente chère à quelques grands penseurs orientaux comme Nagarjuna.

En gros :

la logique aristotélicienne envisage 2 cas:
1 – A est vrai, et B est faux
2 – B est vrai, et A est faux

la logique tétravalente envisage 4 cas:
1 – A est vrai, et B est faux
2 – B est vrai, et A est faux
3 – A et B sont faux tous les 2
4 – A et B sont vrais tous les 2 (chacun à leur manière, ou à des niveaux différents)

Si je commence à raisonner en logique tétravalente sur ce forum, on a pas fini de rigoler !!! :D :D :D


… Et sinon merci, encore une fois, à Dedale pour ces explications très à propos.


Dernière édition par Shiva le Sam 2 Sep 2017 - 17:03, édité 1 fois

Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Bulle le Sam 2 Sep 2017 - 17:02

Shiva a écrit:Bon on continue avec les citations…
Tss tss... Les citations n'ont jamais été des arguments et lorsqu'elles sont "en continu" ne s'accordent pas avec les articles 11 et 12 de la charte  sourire
Vers la fin du livre l’auteur évoque le cas d’une chercheuse en sociologie qui lui demande :
-Imaginons que vous parveniez un jour à trouver l’équation absolue qui explique le fonctionnement du cerveau, que feriez vous dans ce cas ?
L’auteur prends le temps de la réflexion et écrit, à la toute fin du livre :
- Si je trouve cette équation, je la brûle aussitôt !
Et le temps de la réflexion cela a fait combien de pages remplies de points de suspension ?  Wink
Bien sûr , il faut lire tout le livre pour comprendre cette phrase qui termine l’ouvrage.
Ces mots m’amènent une réflexion d’ordre général sur la science : La science nous rend de considérables services pour notre confort et la préservation de nos vies (notre santé etc…). Les exploits chirurgicaux du Professeur Duffau en sont un exemple éclatant.
Vi.
Mais n’est ce pas un contre-sens, de tirer des conclusions métaphysiques à partir des données factuelles de la science ? Du style : la réalité fondamentale est la matière.
Le contre-sens vient surtout de ta part. Personne n'a jamais prétendu tirer des conclusions métaphysiques des données factuelles de la science.  Il est juste question d'évoluer et d'en finir avec la métaphysique traditionnelle tout à fait obsolète. Prétendre que sans cerveau l'homme ne peut pas vivre et qu'avec un cerveau abîme il ne peut pas penser n'a rien à voir avec "la réalité fondamentale est la matière". Et surtout pas depuis les avancées en physique (dualité onde corpuscule).
Cette attitude qui consiste à s’appuyer sur la science pour tirer des conclusions métaphysiques sur le monde ou l’existence/non existence de Dieu ou l’origine première des choses n’est-elle pas aussi ridicule et stérile que celle de certains spiritualistes qui mettent un vernis de science sur leur théories fumeuses pour les légitimer ?
Elle l'est. Et l'attitude qui consiste à prétendre que la science est limitée parce qu'elle ne peut pas prouver que quelque chose n'existe pas l'est largement autant (ridicule et stérile) étant donné qu 'il est impossible de prouver que quelque chose n'existe pas. Comme confondre le réalisme scientifique avec le rejet de toute philosophie.
Qu'on le veuille ou pas : on ne peut penser le monde en faisant fi de sa structure intelligible et au XXIème siècle la structure intelligible a évolué et va à l'encontre de la manière dont on pouvait penser le monde au XIXème siècle, voire au début du XXème  > la métaphysique traditionnelle et obsolète à laquelle je faisais allusion. Aujourd'hui le métaphysicien est contraint par la science (économie ontologique comprise) et impose une contrainte à la science, celle d'une vision cohérente du monde. Ce que les physiciens par exemple doivent s'efforcer de faire avec les "entités" de leurs théories, les atomes, les molécules etc...
Après et pour en revenir à l'existence ou pas de forces surnaturelles (Dieu ou les zombies ou les forces surnaturelles de grand ordonnateur) : ce sont des croyances et si elles conviennent et permettent à certains de vivre mieux leur finitude ou de voir une compensation bénéfique à une vie ressentie comme vanité, tant mieux. La confiance en (fides) est une aide énorme ; et cela vaut pour le fides de la foi comme pour le fides de l'amour humain.
Et, encore une fois ce n'est pas parce que la science ne prouve pas l'inexistence des forces surnaturelles qu'elle est critiquable : d'une part parce que ce n'est pas son domaine et d'autre part parce qu'il est impossible de prouver l'inexistence de quelque chose. Donc oui : ce n'est pas parce que l'on ne peut pas prouver l'inexistence de quelque chose que la chose n'existe pas, mais ce n'est pas non plus parce qu'on ne sait pas tout expliquer que c'est "surnaturel".
Et je pense que le psychothérapeute que tu es,  ne devrait pas me contredire, d'autant que tu n'ignores probablement pas à ce titre le bénéfice de l'effet placebo, ni comment fonctionne  l'écoute  (du moins lorsqu'on arrive à donner envie au demandeur de parler), ni du fonctionnement physico-chimique lié aux traumatismes par exemple.

_________________
Hello Invité !  Le Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Quizzj10du 01 octobre 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 47396
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Mephisto le Sam 2 Sep 2017 - 17:22

Shiva a écrit:
Mephisto a écrit:
Shiva a écrit:La philosophie n'est pas que logique et analytique (c'est même une toute petite partie de la philosophie).
Attention, la logique est fondamentale en philosophie, c'est peut être même ce qu'il y a de plus important d’ailleurs.

En phénoménologie, la logique n’est pas du tout fondamentale. La phénoménologie s’est même constitué, en grande partie, en réaction à la philosophie analytique.
Vous faites erreur, Husserl est le logicien par excellence. Par ailleurs, on parle de phénoménologie, ce n'est pas pour faire beau.
Mephisto
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1987
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Jipé le Sam 2 Sep 2017 - 17:23

Shiva a écrit:
Jipé a écrit:Peut-être... mais j'ai le sentiment que tu tournes autour du pot en ayant la crainte de dévoiler ton ressenti réel, c'est à dire ta propre aspiration philosophique ou spiritualiste.
Ton pseudo n'est pas du pur hasard, comme tous les pseudo d'ailleurs, il dénote bien d'un intérêt pour l'hindouisme et Shiva  représente cinq grandes fonctions : "il est le créateur, le préservateur, le transformateur, le dissimulateur et le révélateur par la bénédiction". (wiki). Cela te parle ?

Oui ça me parle.

Les spiritualités orientales me parlent d’une manière générale (particulièrement les voies non ruelles de l’hindouisme et du bouddhisme (Advaïta vedanta, Dzogchen,Shivaïsme (!) du Cachemire, Cittamatra...)).

Je n’ai pas caché mon intérêt pour les spiritualités d’Orient. Cela était présent dés mon post de présentation sur ce forum.
Ceci explique cela. sourire La rationalité et la logique ne peuvent donc pas cohabiter sereinement avec cette forme de spiritualité, à moins d'être atteint de schizophrénie, n'est-il pas ?


Dernière édition par Jipé le Sam 2 Sep 2017 - 17:25, édité 1 fois

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28141
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Bulle le Sam 2 Sep 2017 - 17:24

Shiva a écrit:Après il faut aussi voir de quoi on parle quand on dit « logique ».
Lorsqu'il est question de deux propositions qui ne peuvent prendre que la valeur vraie ou la valeur fausse, la binaire suffit.
Ensuite dans la mesure où l'on pose des prémisses démontrées ou démontrables dans le débat, au bout du compte la logique binaire n'est qu'une réduction de la quadrivalente puisque dans cette dernière on a
- vrai démontr(é/able)
- faux démontr(é/able)
- vrai indémontrable
- faux indémontrable
On en revient au final à ce que j'écrivais plus haut puisque lorsqu'on veut démontrer quelque chose on doit faire l'économie de l'indémontrable... sourire

_________________
Hello Invité !  Le Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Quizzj10du 01 octobre 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 47396
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Bulle le Sam 2 Sep 2017 - 17:28

Jipé a écrit:Ceci explique cela. sourire La rationalité et la logique ne peuvent donc pas cohabiter sereinement avec cette forme de spiritualité, à moins d'être atteint de schizophrénie, n'est-il pas ?
Si dans le cadre du cerveau et de la méditation lol!

_________________
Hello Invité !  Le Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Quizzj10du 01 octobre 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 47396
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Shiva le Sam 2 Sep 2017 - 18:12

Jipé a écrit:
Ceci explique cela. sourire La rationalité et la logique ne peuvent donc pas cohabiter sereinement avec cette forme de spiritualité, à moins d'être atteint de schizophrénie, n'est-il pas ?

ça c'est, certainement, ton intervention la plus pertinente sur ce fil... en tout cas celle qui me fait le plus réfléchir.

Il est certain que je suis plus motivé par une vie basée sur l'harmonie, le bien être et une certaine forme de "bonheur" (si tant est que ce mot a un sens) que par une vie basée sur la rationalité et la logique.

Quand nous considérons comme absurde ce qui ne nous parait pas logique, nous prouvons simplement que nous ne connaissons rien à la nature. N'est-il pas ?

Shiva
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Jipé le Sam 2 Sep 2017 - 18:21

Shiva a écrit:
Jipé a écrit:
Ceci explique cela. sourire La rationalité et la logique ne peuvent donc pas cohabiter sereinement avec cette forme de spiritualité, à moins d'être atteint de schizophrénie, n'est-il pas ?

ça c'est, certainement, ton intervention la plus pertinente sur ce fil... en tout cas celle qui me fait le plus réfléchir.
Tu m'en vois ravi sourire

Il est certain que je suis plus motivé par une vie basée sur l'harmonie, le bien être et une certaine forme de "bonheur" (si tant est que ce mot a un sens) que par une vie basée sur la rationalité et la logique.

Quand nous considérons comme absurde ce qui ne nous parait pas logique, nous prouvons simplement que nous ne connaissons rien à la nature. N'est-il pas ?
Absolument pas, non ! En quoi la rationalité et la logique ne pourraient pas apprécier la beauté de la nature, d'un coucher de soleil ou d'un amour immense ? Tu es plein d'a priori on dirait, je te renvoie à Comte Sponville sur la spiritualité athée. Si on t'écoute, tous les scientifiques et les matheux ne connaissent rien au sentiment océanique (voir les écrits de Romain Rolland )

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28141
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes - Page 7 Empty Re: Idéalisme subjectif, Immatérialisme et autres Acosmismes

Message par Mephisto le Sam 2 Sep 2017 - 18:25

Shiva a écrit:Il est certain que je suis plus motivé par une vie basée sur l'harmonie, le bien être et une certaine forme de "bonheur" (si tant est que ce mot a un sens) que par une vie basée sur la rationalité et la logique.
C'est tout-à-fait curieux comme remarque, la rationalité et la logique peuvent très bien mener au bonheur et à l'harmonie. Vous souhaitiez plutôt dire que vous trouvez votre bonheur et une harmonie certaine en dehors de la rationalité et de la logique peut être ?
Mephisto
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1987
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 14 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum