Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ?

Aller en bas

Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ? Empty Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ?

Message par Cirtice le Mer 4 Juil 2018 - 20:32

@ toutes et @ tous,

Je ne sais pas si quelqu'un en a déjà parlé dans un topic auparavant, mais le mot en question me rend perplexe. Il s'agit simplement du mot "con". Il y a à peine 2 ou 3 siècles, ce mot signifiait quelque chose de beau, c'est-à-dire l'organe sexuel féminin. Mais je voudrais bien savoir quel cave qui a décidé que le mot "con" devrait signifier désormais un ou une imbécile. Quelle bassesse a-t-il fait là ! Je suppose que pour cette personne ou même pour ce groupe de personnes, le monde féminin était l'incarnation même de l'imbécilité.

Mais nous ne pouvons malheureusement plus retourner 2 ou 3 siècles en arrière, car le mauvais sens du mot "con" est beaucoup trop incrusté dans le vocabulaire de tous les francophones. Ce mot sort souvent instinctivement de notre bouche. Je suis vraiment désolé pour vous, chères madames et chères demoiselles... mdr
Cirtice
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ? Empty Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ?

Message par Cirtice le Mer 4 Juil 2018 - 20:33

Celui qui a changé le sens du mot "con" est un con. Ce n'est certainement pas des filles ou des femmes qui ont fait le coup. Probablement un petit vieux de L'Académie Française. secret
Cirtice
Cirtice
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Victoriaville
Identité métaphysique : adepte de la sentience
Humeur : subjugué
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ? Empty Re: Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ?

Message par stana le Mer 4 Juil 2018 - 21:54

Je me souviens en avoir parlé plusieurs fois Cirtice, je suis fascinée par le sens caché-c'est-à-dire le véritable sens, oublié depuis longtemps-des divers mots, expressions, et ce dans tous les domaines, surtout ceux qui m'interressent bien sûr sourire j'ai le sentiment que les gens ne savent plus parler, qu'ils emploient le langage, ce don si précieux, à tort et à travers.
Les mots comportant "con" ou "com" n'était absolument pas péjoratif à l'origine, de même que le mot lui-même. C'est un mot qui parle d'ouverture et, en même temps, de communion avec l'autre. Ce dernier mot, "communion", signifie "commune union". "Compagnon" ou "compagne", "compagnie" etc c'est très positif aussi. Ca parle d'ouverture à l'autre et d'union avec l'autre.
Le mot "copain" se disait "compain" au moyen-âge, et désignait donc quelqu'un avec qui on partageait le pain. "Conjoint", c'est être joint à l'autre, conjointement justement lol "Communiquer", c'est partager une information avec un autre. "Commune, communauté"etc parle d'un certain esprit de clan, donc d'une forme d'union avec l'autre, d'un partage intime d'espace ou/et d'idées. Le terme "communisme" n'a pas d'autre origine: tout mettre en commun...
Je suppose que le mot "conter" veux dire partager un récit, une histoire, une information..."Consensuel, consentement, consacrer, contact (con tact? être proche de l'autre tactilement?)...il y en a tans qu'il serait difficile de les citer tous, et une fois qu'on a compris (com pris, c'est-à-dire, je pense, s'être ouvert à une information et l'avoir prise) le principe, quelques exemples suffisent et on peux varier à l'infini sourire
Le mot "con" pour désigner le sexe des femmes n'était pas péjoratif à la base: ça parle de quelque chose qui est ouvert, présente une ouverture à l'autre Wink je pense qu'il a commencé à devenir péjoratif, ou plutôt vulgaire aux yeux de beaucoup, parce-que beaucoup de gens ont le tort d'assimiler la sexualité à quelque chose de sale. On en est donc venu à ne plus le voire que sous cet aspect, jusqu'à devenir finalement une insulte.
Comment a-t-il pus devenir synonyme de "bête" en plus insultant?...Pour ça aussi, j'ai ma petite idée:
On pense que la sexualité, le désir, les pulsions intimes sont plus impérieuses que la raison, n'ont rien à voire avec l'intelligence, et que ces mêmes désirs peuvent pousser à toutes sortes de mésaventures lorsqu'ils sont utilisés à mauvais escient. De là à conclure que les parties sexuelles sont "bêtes" par définition, il n'y a qu'un pas. On a commencé à traîter un imbécile ou considèré comme tel lol de "cul", puis de "con" No jusqu'à oublier ou presque la vraie signification du mot "con"...et même, lorsqu'on emploie ce mot on pense rarement à un sexe de femme, et encore moins à une notion d'ouverture, de communion avec l'autre éventuellement silent
Il en est de même pour beaucoup de mots.
Ce n'est probablement pas une femme qui a changé l'orientation de ce mot Citrice, entièrement d'accord avec toi croule de rire néanmoins, encore une fois, au départ, on a employé le terme "cul" en premier, mais ce n'est plus guère employé depuis le milieu du vingtième siècle. Si on a fini par préférer employé le mot "con" et que celui-là seul est vraiment resté (et qu'on en a inventé autant de dérivés) c'est en effet que les femmes ont été plus mal jugées..."cul", c'est trop androgyne LOL et on utilise rarement un mot désignant des organes génitaux masculins pour désigner un abruti Evil or Very Mad ce qui est contradictoire si on y réfléchit bien, puisque les hommes sont justement sensés contrôler bien moins leurs pulsions sexuelles que les femmes...dans ce cas-là, pourquoi un sexe de femme a-t-il été choisis pour parler de quelqu'un ou de quelque chose de dèpourvu d'intelligence?...Mais la plupart des gens ne vont pas chercher si loin pette de rire c'est révèlateur néanmoins.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ? Empty Re: Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ?

Message par Hespéria le Jeu 5 Juil 2018 - 11:20

C'est très intéressant.
Et très révélateur aussi.
Merci
Hespéria
Hespéria
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1439
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Qi sait !
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 30/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ? Empty Re: Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ?

Message par stana le Jeu 5 Juil 2018 - 17:28

sourire

Les mots commençant par "co", du moins un certain nombre d'entre eux, parlent de cette même notion d'ouverture et d'union, sous une forme ou une autre. Correspondre, coexister, cohabiter, colocataires, coopèrer, coreligionnaires, codétenus lol là encore, on peux en trouver beaucoup. Co, con, com...
Il y en a tout de même un qui mérite encore d'être noté: "compassion", par exemple. C'est un très beau mot qui signifie partager la souffrance de l'autre, s'y ouvrir avec empathie (contrairement au mot pitié, qui comporte le plus souvent un certain mépris, une certaine condescendance, plus ou moins dosés, plus ou moins conscients...). Le mot "passion", en plus de parler d'amour, peux aussi être synonyme de souffrance. La passion, même au sens premier du terme, comporte souvent une certaine souffrance, puisqu'il s'agit d'un sentiment exacerbé, donc potentiellement excessif. "Compatir", c'est-à-dire pâtir avec l'autre, n'a pas ce côté détaché, presque lointain de la pitié sourire quand on a juste "pitié" de quelqu'un, ce n'est pas une forme d'amour, même si la confusion est fréquente.

Quand au mot "con", il est rarement utilisé de nos jours pour désigner un sexe de femme, et lorsque c'est le cas, ça parait original, de cette désuétude des roman érotiques du dix-huitième siècle lol!
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ? Empty Re: Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ?

Message par Bean le Jeu 5 Juil 2018 - 18:33

D'autres injures existent à propos de cul, traiter quelqu'un de "trou du cul" n'est pas flatteur. Et pour le sexe masculin, il y a aussi "couilles molles" pénis mou, je comprendrais mais couilles molles ... on traite aussi un naïf de gland et glander n'est pas à son avantage, sans oublier la "tête de nœud" qui est insultant.

Et quant à "con", il est permis comme préfixe et sans avoir une quelconque notion d'idiot, comme conjoint, compère et même concupiscent (que je trouve, personnellement peu ragoutant) mais pas "con" seul.

Le sexe de l'homme était autrefois nommé vit, à croire qu'on le pensait vivre par lui même, se dresser de sa propre volonté.
Ça me fait penser au convive mais aussi au vicomte, mais c'est une autre histoire.

sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ? Empty Re: Pourquoi le sens de ce mot si délicieux a pris une si mauvaise tournure ?

Message par stana le Ven 6 Juil 2018 - 19:59

Tiens, mais c'est vrai Bean rire mais disons que dans ces expressions péjoratives évoquant des attributs sexuels masculins, on entend tout de suite la connotation sexuelle justement, alors que lorsqu'on dit "con", on n'a généralement pas une image osée en tête, il est question de connerie, point croule de rire tans c'est entré dans le langage courant...
Pour cette expression "couille molle", je pense en connaître aussi l'origine: il parait que quand un homme est en proie à une très grande peur, ses testicules peuvent se rétracter, ramollir en quelque sorte lol l'insulte sous-entend que l'interlocuteur est peureux, qu'il a souvent les...couilles molles pette de rire
Ce mot concupiscent peux faire sourire, c'est sûr, mais c'est phonétique, ça n'a rien à voire avec l'éthymologie Razz j'ai souvent pensé aussi au mot concubinage, concubin(e)...ça a longtemps eu mauvaise réputation-pour son côté "immoral" lol-et en plus, on a l'impression, phonétiquement parlant, qu'il contient les mots "con, cul..." qui donnent l'impression qu'une telle relation est plus sexuelle qu'autre chose, alors que c'est en réalité un engagement.
Ce mot vit en rapport avec la vie, la transmission de la vie, je n'y avais jamais pensé, c'est un tort^^le "vit" transmet la vie, le "con", ouvert par définition, l'accueil...
Un convive, ce doit être quelqu'un qui vit, provisoirement, en compagnie de l'autre sourire
Mais c'est sûr que certains jeux de mots son inévitables^^
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum