Cent ans et les poésies opportunes

Page 42 sur 44 Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43, 44  Suivant

Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mer 20 Jan 2021 - 11:36

C'est possible, disons que le seul fait que tu puisses le dire, démontre que tu sais de quoi il parle, ce qui implique qu'il te reste des souvenirs de ta petite soeur. Et disons également que le fait que tu fasses le choix de l'oublier et que je fasses le choix de ne pas le faire, sont deux choses complémentaires, tout comme le fait que tu dises que Dogen est stupide, lorsque lui-même l'affirme ouvertement.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage Mer 20 Jan 2021 - 11:47

"Je suis trop stupide pour devenir Bouddha, mais je veux aider tous les êtres à passer sur l'autre rive".
Dogmen est stupide parce qu'il se sait trop stupide pour devenir Bouddha, mais qu'il veut aider tous les êtres à passer sur l'autre rive.
C'est le comble de la stupidité.

P.S. Je n'ai pas de petite soeur en moi-même, je n'ai que moi.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 9445
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Cochonfucius Mer 20 Jan 2021 - 11:48

C'est aussi le comble du Zen.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 31025
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mer 20 Jan 2021 - 11:50

Nuage a écrit:P.S. Je n'ai pas de petite soeur en moi-même, je n'ai que moi.

Alors, c'est que tu es déjà un Bouddha.

Ou une boudhinette si tu préfères sourire
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage Mer 20 Jan 2021 - 11:52

Ha oui boudinette ça me va bien en ce moment avec tous les kilos que j'ai pris depuis le 1er confinement ... ! lol!
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 9445
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage Jeu 21 Jan 2021 - 0:52

loofrg a écrit:Le choix…

Mon petit frère est loin,
Si loin maintenant,
Il semble me demander
D’enfin l’oublier.

Serait-ce la consécration
Qu’il attend pour lui-même,
Dois-je lui offrir
En incarnant cet oubli ?

Non, je ne le veux pas,
Je préfère qu’il me dépasse,
Quant à moi, je reste là,
A cheval sur cette frontière.

Ô petit frère,
Toi qui à présent es déjà si loin ;

Si de ton cœur tu es en peine,
Alors viens, que je te réconforte.
Si d’un tourment tu es assailli,
Alors allume une bougie,
Que la flamme éclaire ton horizon.

Si par ta route, tu en viens à douter,
Alors doute, jusqu’à n’en plus douter ;
Les brumes des paysages enveloppant,
Sont telle la fumée d’un feu sans bois.

Si du chemin tu t’en sens seul,
Alors vers toi, je viendrais.
Si d’aventure, tu te trouves en difficultés,
Alors je serais là pour t’épauler.

Si la détresse t’assaille,
Alors appelle, appelle,
Jusqu’à ce que le bras terrasse la nuit.

Petit frère, si d’un regard, tu ne t’en retournes,
Alors poursuis, poursuis ton chemin au loin.
Plus tu t’éloignes, plus tu te rapproches de moi.
.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 9445
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Jeu 21 Jan 2021 - 12:33

Avant de m’endormir…

Quand j’ai éteint la lumière,
Je récite quelques prières,
Certaines sont exotiques,
D’origine asiatique.

« Je vous salue Marie »
Je la connais bien aussi,
Et bien entendu le « Notre Père »
Qui me fut enseigné par ma mère.

Je ne pense pas être bigot,
Disons que j’en aime bien les mots,
D’ailleurs chacun pense ce qu’il veut,
Moi, que voulez-vous, je crois en Dieu.

Je crois qu’il est de tous les Hommes le père,
Certains disent que ce parent est la Terre,
La chose me convient bien aussi,
Tant que nous restons bons amis.

Un parent commun,
Je pense qu’il en existe un,
Que lorsque nous nous battons,
C’est dans les branches que nous résidons.

A la racine sont mes prières,
J’en ai encore appris une hier,
Qui chante les louanges d’une fée,
Qui donne le sein à son bébé.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage Jeu 21 Jan 2021 - 12:55

Il est très très beau ton poème, loofrg. sourire
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 9445
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Jeu 21 Jan 2021 - 13:01

Merci Nuage ange
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Jeu 21 Jan 2021 - 16:17

Vacuité…

Ciel et Terre,
Sol et plafond,
Sur tous les barreaux de l’échelle,
Elle ignore lequel.

Orage, doux soleil,
Tout est merveille,
Etoiles au firmament,
Galaxies proches et lointaines.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Ven 22 Jan 2021 - 12:37

Ce doigt qui montre les collines…

Comme j’aime ces collines !
Quelque soit la saison,
Quelque soit le temps,
Elles m’accueillent à l’heure du réveil.

Je les ai souvent employées,
Telles des symboles,
Elles pouvaient renvoyer,
A la vie ordinaire ;

Celle que l’on retrouve
Après avoir longtemps cheminé,
Pour faire se rejoindre,
Le ciel et la terre.

Une fois arrivés,
On les voit s’embrasser,
C’est un beau spectacle,
Aux yeux des sobres gens que nous sommes.

A celui que nous étions,
Nous tendons parfois la main,
Ce geste est parfois incompris,
Moi, je crois qu’il garde son sens.

Je continuerai de le faire
Tout au long de ma vie,
Et si vraiment mort est ce petit frère,
Ca fera quand-même de jolies poésies.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Ven 22 Jan 2021 - 14:37

La parole de maître loofrg…

Le meilleur disciple de loofrg,
Dit un jour à son maître :
"Si vous êtes ce sage incontesté,
Celui vers qui se tournent tous les autres
Et devant qui ils se prosternent,
Vous devriez d’une seule parole
Pouvoir m’aider à m’éveiller.
Maintenant parlez, je vous écoute !"
Maître loofrg n’eut pas l’air embarrassé.
"Ecoutez-bien lui dit-il calmement,
Ce mot, je vais vous le dire,
Soyez je vous en prie bien attentif
Car maintenant je vais parler."
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Ven 22 Jan 2021 - 22:26

Au jour du repos…

L’Antéchrist n’en voulu pas au Christ,
D’être dans les petits papiers des hommes,
Il se faisait laid et aussi infâme,
Pour se faire détester par les femmes.

Ne croyez pas qu’il soit si méchant,
De cette histoire il joue le mauvais rôle,
Pour donner à son frère le plus beau des deux,
Il se sacrifie, ô comme c’est merveilleux !

Mais un tel rôle, cela est fatigant,
A force cela devient lassant,
Non, personne ne lui en voudra,
Quand viendra le jour où il se reposera.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Ven 22 Jan 2021 - 23:51

La fin de l’histoire sans fin...

Quand cette histoire sera terminée,
Et elle se terminera un jour,
Une autre recommencera,
Dont nous ne serons pas les héros.

Je sais, c’est dur à accepter,
On voudrait que celle ci dure toujours,
Nous sommes bien peu de chose,
Cela, je ne l’oublie pas.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Sam 23 Jan 2021 - 11:52

Un rêve…

loofrg fit un rêve où il se trouvait au milieu d’une foule.
Un déclic eut lieu, il prit conscience qu’il était en train de rêver.
Il s’adressa à quelques personnes autour de lui,
il leur dit : « Savez-vous chers amis que vous êtes dans un rêve ? »,
il avait le désir que ces personnes s’en rendent compte.
Elles le regardèrent bizarrement, elles ne semblaient pas comprendre,
ou peut-être trop bien, si bien qu’elles ne manifestèrent nulle réaction.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Sam 23 Jan 2021 - 15:06

Les planeurs…

Ne croyez pas qu’ils soient humains,
Leur résidence se trouve sur notre tête,
Au-dessus de chacune il s’en trouve un.
Je les ai vu ainsi planer et j'ai entendu leur mot d’ordre
Pour discrètement sucer notre cerveau,
Ensemble ils se passent le mot : « agree to desagree. »
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Dim 24 Jan 2021 - 9:59

Chiffon…

Je ne sais pas ce qui se passe,
Je me sens tout bizarre,
Comme déconnecté de tout.
Mais je sais ce qui a provoqué une telle chose :
Je me suis levé un matin
J’étais tracassé,
Et comme une sorte de chiffon
Sur un grand tableau noir, tout a été d’un coup effacé.
Et toute chose m’a soudain parue absurde.
Peut-être suis-je devenu comme Jésus,
Qui marche sur la surface de l’eau.
Ô surface merveilleuse !
Je n’ai plus de profondeur !
Le vent caresse l’eau,
Une mouche s’est posée dessus,
Quel étrange et si familier spectacle !
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Dim 24 Jan 2021 - 10:56

L’homme arbre…

Il fallut sans doute ce long rêve,
Pour que se trouve plus évident
Ce moment où il s’achève.

Comme l’histoire de cet homme,
Qui se transforma en arbre,
Pour reprendre enfin sa forme primitive.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Lun 25 Jan 2021 - 12:50

Préliminaires…

Je pense à ce jour où je me suis éveillé,
Et au jour d’après où cela a recommencé,
Puis à tous ceux qui sont arrivés par la suite,
Quand je croyais à chaque fois qu’ils étaient les derniers.

N’est-ce pas en fait que je m’enfonce dans le silence,
L’approchant jour après jour de plus près,
Est-ce la mort qui met fin à ces caresses,
Est-ce cette embrassade ultime, cet embrasement ?

Oui, c’est bien cette amante que je cherche,
Cette déesse dont le sublime baiser,
Efface tous les souvenirs, toutes les promesses,
Tout comme s’ils n’avaient jamais existé.

Oh bien sûr, je ne suis pas pressé,
La vie me comble de ces approches,
Où il m’est possible de la goûter,
De jouir de la vue de ce monde illusoire ;

De vivre du sein capricieux de ces spectres,
Qui s’envolent ensuite comme de jolis oiseaux,
A ces moments où Dieu éclate de rire,
Avant de se remettre au travail, de se pencher pour écrire.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mar 26 Jan 2021 - 12:57

L’Aigle…

Jusqu’à ce jour, je n’avais pas connu un si profond silence, je veux parler de ces bruits enfermés dans un bocal, couvercle de collines et de nuages, parois de corps physiques, forêt,  contact avec une plante, sous mes doigts, le touché. Opercule fait de choses visuelles, olfactives, le tout rangé dans un grand coffre fabriqué par ce métal, bien matériel, ce coffre enfoui au centre de l’Univers. Une chaise, une table, un oiseau, un nuage, ils n’ont pas d’écho, pas de fin, pas de commencement. Juste cette présence. Comment donc puis-je encore en parler ?

La réponse, c’est toi qui me l’as donnée, ami et père, lorsque nous bavardions dans ton tipi. Tu m’as raconté l’histoire de ce Grand Aigle, cet oiseau symbolique et pourtant si réel… ses grandes ailes mais surtout son bec, sa nourriture que sont nos mémoires. Je repense à ta promesse : « Lorsqu’il aura tout mangé, m'avais-tu expliqué, il te laissera passer, et quelque chose de toi persistera, tu ne sauras pas vraiment quoi, peut-être juste ton âme déshabillée. Tu pourras encore aimer, d’ailleurs tu ne pourras plus faire que cela, mais ce ne sera pas un sentiment, ce sera ceci et cela, cette chaise, cette table, cet oiseau, ce nuage dont tu parlais. » Te souviens-tu, tu m’avais décrit ton âme, là, derrière tes yeux, comme un grand miroir reflétant les paysages de montagne, les vallées, les rivières. Tu m’as dit enfin, que mon pari était fou, tout comme l’avait été le tien, mais que c’est parce que tu avais cru jusqu’au bout, que l’Aigle t’avait épargné.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mer 27 Jan 2021 - 12:45

Toujours plus près de la terre…

Des arbres qui ont perdu leurs feuilles,
La brume épaisse, une fine pluie,
Et toi qui regarde ce spectacle,
Depuis ce si grand nombre d’années.

Depuis ta naissance, tu gravites autour des saisons,
Tu observes chaque année cette répétition,
C’est bien ce regard qui est ton trésor,
Miroité par les arbres, les oiseaux, les fleurs.

Oui, il devient toujours plus clair,
Il devient toujours plus silencieux,
Il caresse sans cesse de plus près la terre,
Chaque jour nouveau que Dieu fait.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Jeu 28 Jan 2021 - 11:34

Qui du loup qui de l’agneau ?...

Etait-ce avant, était-ce après,
L’agneau précède-t-il le loup,
Ou bien est-ce l’inverse,
Le loup qui précède l’agneau ?

Ô miracle d’une seule chose,
Disait cet alchimiste,
N’est-elle pas accomplie ?
Qu’on me dise qui des deux a cessé de chercher.

Je vois cette bête vêtue de laine,
Chaudement habillée pour l’hiver,
Se nourrissant de l’herbe tendre,
Que l’on trouve à foison dans les prés.

Il ne lui manque rien,
Elle n’a aucune ambition,
Elle fut peut-être un jour un grand loup,
Ou peut-être le deviendra-t-elle demain.

Telle est bien la question,
Etait-ce avant, était-ce après,
Qui doit venir après l’autre,
Sur cette échelle sans barreaux ?
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Jeu 28 Jan 2021 - 12:51

Echecs sans roi…

Je suis mort un lundi,
J’ai rejoint le paradis,
Ce lieu où les collines sont si belles,
Où volent les moineaux, les sittelles.

Mon fantôme joue aux échecs,
Sur ce damier, il n’y a pas de roi,
Pas de souverain à renverser,
Vous me direz : « Quel intérêt ? »

C’est un jeu sans but,
On y joue quand devant soi,
Se trouve l’éternité,
Ne faut-il pas s’occuper ?
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Ven 29 Jan 2021 - 12:24

Pour cela…

Le soleil de début de matinée,
La saine gymnastique du matin,
Face au ciel, aux nuages, aux collines,
Et le chant des oiseaux qui accueillent le jour.

La chaleur de ma petite maison,
Mon chat dehors toute la nuit,
Qui réclame maintenant, paniqué,
Qui me presse de lui donner à manger.

J’ai quelques amis dans les environs,
D’autres qui habitent bien plus loin,
A combler la distance nous prenons bien soin,
Car nous ne voulons pas nous perdre de vue.

Toutes ces petites choses de la vie,
Que je viens ici d’énumérer,
Et d’autres auxquelles je n’ai pas pensé,
Sont le terreau de ma mystique.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 42 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Lun 1 Fév 2021 - 13:50

Le moule du serpent…

Il y a de la place pour tout,
Dans ce bel athanor,
Pour le feu, pour l’eau,
Pour le rude, pour le doux.

Il y a les quatre directions,
Elles se donnent rendez-vous
Au centre d’une croix,
Un endroit sans histoire.

Rien ne s’oppose à ce qui est,
Les démons ne sont pas inquiets,
Les anges avec eux font une ronde,
Ils forment ensemble la consistance du monde.

De monde, il n’y en a pas deux,
Chaque sentiment occupe toute la place,
Jusqu’à ce que vienne le suivant,
Anges et démons discutent du temps.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4021
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 42 sur 44 Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43, 44  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum