Cent ans et les poésies opportunes

+6
Cochonfucius
Nuage
Hespéria
Bean
Jipé
loofrg
10 participants

Page 18 sur 40 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 29 ... 40  Suivant

Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Dim 28 Juin 2020 - 16:13

« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut »…

A mon grand frère j’ai dit autrefois,
« Sûr que la lune est plus claire pour toi. »
Voilà que son âge je l’ai rejoint,
Et que cette clarté, j’en suis témoin.

Mais cette affaire vient à reculer,
Je veux vers la lune rependuler,
Croire que mes yeux pourront mieux s’ouvrir,
Lancer mon hameçon vers l’avenir.

Mon grand frère me dit que j’ai raison,
Que je dois retenir cette passion,
Le cœur ouvre une infinité de portes.

La beauté toujours plus loin se déporte,
Ce grand frère n’est que le benjamin,
De cette fratrie qui n’a pas de fin.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Fluddklein
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mar 30 Juin 2020 - 15:42

« Le sens du minutage »…

Il connait des lois du temps les subtilités,
Quand la pluie tombe cela ne peut pas durer,
Il s’abritera sous une porte cochère,
Puis, un peu après il reprendra ses affaires.

Si un obstacle se trouve sur son chemin,
Qu’importe s’il n’arrive que le lendemain,
Il le contournera en prenant tout son temps,
Il ne doute pas de l’arrivée du printemps.

Il dira qu’à quelque chose malheur est bon,
Qu’il faut prendre le temps de la méditation,
Pour retirer des événements leur substance.

Jamais il n’ira contre ce qui se produit,
Il dit : « Qui suis-je pour m’opposer à la vie ?»
Des événements, il en fait sa becquetance.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Capture-d’écran-2018-03-12-à-16.38.22
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mer 1 Juil 2020 - 12:32

Mort toujours plus douce…

Apoléon est mort ce matin,
Il a vu la faucheuse arriver,
Sans vouloir pourtant la repousser,
Il s’est plutôt couché dans ses mains.

Il n’a offert nulle résistance,
A sa bien-aimée de tous les temps,
Qui toujours le changea en enfant,
Lui prêtant ainsi son assistance.

Il entend au loin sonner le glas,
Telle l’annonce d’un vrai trépas,
Qui est aussi celle du phénix,

Là, on ne trouve pas de préfixe,
Qui pourrait changer le sens d’un mot,
En un symbole de lui jumeau.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Phoenix-Fabelwesen
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage Mer 1 Juil 2020 - 13:34

Et toi aussi loofrg, c'est beau ce que tu écris, j'en ai vu changé ta plume au fils du temps ; j'en ai vu aussi ses perturbances, mais aussi, ce que je n'ai jamais dit, ce qu'il se passe entre les écrits : les mouvements, les réactions, ce que l'on pourrait dire les espaces entre les choses : c'est cela mon principale fil ....

PS. Je viens de voir à l'instant ton poème.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 11637
Age : 47
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Jeu 2 Juil 2020 - 14:17

De la complexité de ce qui est…

Ce sont des événements qui font loi,
Des choses qui sont, qui ne peuvent qu’être,
Aisé sera de les montrer du doigt,
Mais impossible est d’en être le maître.

Vouloir les circonscrire est naturel,
Penser est cette tendance à conclure,
Mais le réel a de géantes ailes,
Qui donnent au cercle ses boursouflures.

Il s’agira d’être dans la nuance,
C’est ce que le bon philosophe pense,
Sur des questions se termine son œuvre.

Sa réflexion porte sur une pieuvre,
Il n’a attrapé qu’un seul tentacule,
Le savoir lui fait prendre du recul.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Pieuvre
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Sam 4 Juil 2020 - 12:04

Comprendre…

Ce sont des élastiques puissants,
Maintenant des portes fermées,
On voit en les entrebâillant,
Des objets de l’autre côté.

Plus que les voir, on les devine,
On se met à plisser les yeux,
Pour soustraire ces protéines,
Qui sont la promesse d’un dieu.

Cette tension est nécessaire,
Mais elle est encore adversaire,
De ce qui devra se donner.

Il faudra qu’elle se relâche,
Pour que se produise ce flash,
Que coule le miel de l’allié.  

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Images?q=tbn%3AANd9GcT6YIUj4blT0gM6w4omifS8OxAM7jqG9HDDlA&usqp=CAU
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage Sam 4 Juil 2020 - 12:53

Dis loofrg, est-ce que tu n'avais pas vu mon message, ?


Soit dit en passant, mon père pour le plaisir, pendant des années, avait 3 ruches dans son jardin, et il en extractait le miel dans la douche au rez de chaussée, au grand damne de ma mère. Et c'était trop bon d'en sucer les rayons ; on le mettait dans la bouche et on le mastiquait pour aspirer le miel. Ce sont de bons souvenirs sauteur
Bon après on recrachait le malaga de cire.


Tiens savais-tu qu'il existe la cire blanche et la cire jaune d'abeille ?

Spoiler:
La cire jaune, en sellerie-maroquinerie, on l'utile pour cirer la tranche à bord franc (ou dit "rogné") des pièces ou pièces assemblées, pour ensuite soit l'astiquer directement, soit la lisser au fer à chaud puis l'astiquer manuellement.

La cire blanche, en sellerie-maroquinerie, on l'utilise pour cirer le fil de lin qu'on a coupé à la longueur désirée, puis on en enlève le surplus avec une petite chiffonnette maintenue entre les doigts d'une main et placée sur le fil ciré, en faisant un aller-retour très rapide sans trop appuyer et bref.

Ce fil ensuite, une fois les aiguilles enfilées à chaque extrémités d'une certaine manière (technique) afin que le fil ne puisse pas sortir du chas, servira à coudre des pièces ensemble une fois qu'elles ont été assemblées.

C'est une couture dite "couture sellier" ou "point sellier", qui se fait à deux aiguilles à pointes rondes, une alène losangique pour perforer de part en part verticalement (perpendiculairement) les trous dans le cuir au fur et à mesure de chaque point, et dont celui-ci (le point de couture) l'un par rapport à l'autre, est légèrement en biais sur la pièce. C'est la couture la plus solide qu'il existe dans l'assemblage du cuir. Elle se fait avec une pince sellier, placée entre ses cuisses, en biais très incliné sans arriver à l'horizontale, une aiguille dans chaque main + l'alène losangique dans une des mains également.
Ensuite on tapera légèrement et uniformément la couture au marteau afin d'en aplatir légèrement le point sans écraser (complétement) celui-ci ; cela se fait sur une pierre en marbre ou pierre de bourgogne.


sourire


Dernière édition par Nuage le Sam 4 Juil 2020 - 13:32, édité 4 fois
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 11637
Age : 47
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Sam 4 Juil 2020 - 13:20

Ça y'est, je t'ai répondu sourire
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Dim 5 Juil 2020 - 16:30

Ouroboros…

Je veux faire une poésie,
Rimer serait mon seul défi,
Cette phrase finit par « autre »,
Elle sollicite un apôtre.

De là, je m’en vais sur Jésus,
Evitant la rime facile,
Pour dériver sur ces écus,
A rendre à qui de droit, docile.

Je fais un crochet par le temps,
Ne sachant pas trop quoi en dire,
Il y a des choses bien pires.

Le mot qui me vient est « enfants »,
Que feront donc ces créatures ?
Aimer jouer est leur nature.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 6474-apprendre-a-mon-enfant-a-ranger-sa-chambre_2
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mar 7 Juil 2020 - 15:22

Créateur destructeur…

Venu sur cette terre désolée,
J’ai observé ses nombreux habitants,
Questionnant quelque chose d’évident :
Comment donc a disparu votre été ?

Sur ce temps qui s’était mis à boiter,
J’ai dit : c’est un problème, évidemment,
La terre pleure, elle a des arguments,
Là-dessus, je me suis mis à penser.

Il fallait trouver dans ce qui était,
Une façon de titiller un nerf,
De bousculer de son lit Notre Père,

Détruire son œuvre des jours derniers,
Afin qu’il se remette sur ses pieds,
Qu’il nous compose un tout nouveau motet.  

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Image_preview
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Sam 11 Juil 2020 - 15:09

L’esprit de la vallée…

Elle serpente au milieu des collines,
Qui la bordent et lui donnent cette mine.
Elle court, sorte de grand fleuve immobile,
Je distingue sa forme d’entre mille.

Sa terre est pour les paysans féconde,
Ils en sont réduits à ce petit monde,
Les alentours ne sont faits que de roche,
Rien qui vaille pour se remplir les poches.

C’est à cet endroit qu’on trouve les champs,
Ce n’est pas comme dans d’autres régions,
Où des hectares vont en se touchant.

Beaucoup de cette terre est inutile,
Sauf pour les chevreuils qui y sont légion,
Et les caveurs qui ont chacun leur style.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Vallée-du-lot
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Dim 12 Juil 2020 - 20:13

La vendeuse de gâteaux aux portes du temple…

« Avec quel esprit mangerez-vous ces gâteaux ? »
Demande celle qui les avait cuisinés.
« Dame ! votre question est bien trop compliquée,
Faut-il pour manger démontrer n’être pas sot ?

Mon palais a bien pour lui son intelligence,
Si comme vous dites leur goût est délicieux,
Ce que sembleraient déjà m’indiquer mes yeux,
Cette dégustation se fera en silence. »

La pâtissière semblait de moi satisfaite,
« Je vous les vends, mais ce n’est pas pour votre tête,
On croise ici et là quelques gens un peu fous.

Avant vous, j’ai discuté avec un savant,
Qui ma foi, je dois le dire fut décevant,
Sur une question, pas vrai ? bête comme chou. »

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Antique-japanese-illustration-street-vendor-by-chinnen-illustration-id827680962
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Cochonfucius Lun 13 Juil 2020 - 9:13

Le gâteau nourrit l'esprit du passé, car il réveille la mémoire par son goût familier.

Il alimente aussi l'esprit de l'avenir, car avant même d'avoir fini de le dévorer, on en est satisfait.

Il rassasie l'esprit de l'instant présent, le seul qui peut manger.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 32169
Age : 67
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Lun 13 Juil 2020 - 10:27

...Les trois temps en une bouchée sourire
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Lun 13 Juil 2020 - 13:47

La maison…

Cette odeur me rappelle mon enfance,
Lorsque nous venions ici en vacances,
Quand une fois passé le pas de porte,
L’impression d’être libre était si forte.

Cette maison j’en sais tous les recoins,
Ma mère l’entretenait avec soin,
Pendant que nous ne pensions qu’à jouer,
Ce qui la mettait d’humeur enjouée.

Ici, elle ne nous demandait rien,
Qu’une chose, que nous nous sentions bien,
Sans souci du désordre dans nos chambres.

Quitter ce lieu en tout début septembre,
Etait en revanche un arrachement,
Et nos larmes coulaient abondamment.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Csm_vignette-foret-sentiers-pedestres_c672e1c148
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Lun 13 Juil 2020 - 16:25

Vérités inconscientes…

Ces êtres ont une belle politesse,
Qui cache bien une grande rudesse,
De tous ceux-là, voici le plus poli,
Son humeur semble être toujours jolie.

Des vilénies lui sortent inconsciemment,
S’en apercevant au bout d’un moment,
Il dit, « mince, cela m’a échappé,
Involontairement, j’ai dérapé. »

Il se met à consulter son grand livre,
Il dit : l’eau est d’origine divine,
Et c’est bien elle la vraie héroïne.

Bien fou fut donc le peuple d’Israël,
Qui voulut un jour épargner ce miel,
Dieu a fait de ses citernes des ruines.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Images?q=tbn%3AANd9GcQ1PbsJp1CJkl3iLxtCnuiTIKfQ6fcWfG5rCA&usqp=CAU
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mar 14 Juil 2020 - 15:32

Mes sœurs les étoiles
mes frères les atomes
tous venus d’un même cœur
lui-même invisible
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Mer 15 Juil 2020 - 13:09

L’amour…

Pas vrai que l’amour est une drôle de chose,
Qu’il peut avoir le parfum de cette anti-rose,
Qui chercherait à s’unir à sa sœur jumelle,
Empruntant des détours par d’immenses tunnels ?

Qu’y a-t-il de plus vrai que parler de détours ?
Voyez comme ce centre, nous tournons autour,
En nous éloignant de lui parfois à tel point,
Qu’on viendrait à douter tant nous en sommes loin.

Douter qu’il ne soit notre seule raison d’être,
Même lorsqu’on hait, c’est lui que nous demandons,
Ce sentiment est l’aveu que nous en manquons.

Voilà qu’on s’insulte, qu’on se bat, qu’on se venge,
Pour cette unique chose, que revienne l’ange,
Qui bien de cette violence est aussi le maître.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Jeu 16 Juil 2020 - 12:18

Un œil, l’autre, puis les deux…

Je me suis séparé un temps de ce bel œil,
Qui ramenait la multitude à une source,
Quand les animaux que j’étais, et même l’ours,
Devenaient plus légers qu’une petite feuille.

Je me retrouve bien dans ce que j’ai été,
Dans ce regard qui sait se détacher de tout,
Qui fait des objets des éphémères bijoux,
Mais sans plus néanmoins me sentir obligé.

Je peux jouir de voir le monde de deux manières,
Sans que l’une ne soit face à l’autre première,
J’avais jeté le bébé avec l’eau du bain.

J’en reviendrai toujours à la voie du milieu,
Ce n’est pas pour rien que nous possédons deux yeux,
Pour nous en rendre compte, nous en fermons un.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 3eme_o10
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Ven 17 Juil 2020 - 12:13

Alchimie…

Mon cœur souffre aujourd’hui, je ne sais de quel mal.
Du manque peut-être du soleil estival,
Qui reste caché depuis de trop nombreux jours,
Derrière ce voile de gros nuages lourds.

Mais ce sentiment n’est pas que désagréable.
Je l’observe, le défie, le met sur la table.
Pour moi, si contemplatif, il est bon à prendre,
C'est un objet dont il ne faut pas se défendre.

Je reste les pieds bien plantés sous mon bureau,
Je saisis puissamment les cornes du taureau,
Me laissant emmener vers là où il le veut.

Je finis par prendre la chose comme un jeu,
De ma belle plume je commence à écrire,
Ce poème qui me redonne le sourire.  

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Athanor
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Ven 17 Juil 2020 - 21:31

De bonne volonté…

Je fais tous les efforts du monde,
Pour maintenir belle la ronde,
Mais je ne suis qu’un pauvre humain,
Me comportant parfois en nain.

Il est clair que je suis fragile,
Je suis colosse au pied d’argile,
Je me rassure très souvent,
Je dis : « Je ne crains pas le vent. »

Mon objectif est évident,
Mais je me perds en sentiments,
Simple serait d’être une pierre.

Je m’attèle de tout mon pouvoir,
A me gérer dans le mouvoir,
Pour condamner mes meurtrières.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Pierre-bleu-lapis-lazuli-533x400
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Sam 18 Juil 2020 - 13:19

Flamme de l’agir…

C’est l’horizon, toujours au loin,
C’est un lieu qui n’en n’est pas un,
Du percevoir il est la fin,
Le dépasser est un besoin.

Il donne à nos pas une histoire,
Chacun d’entre eux est essentiel,
Malgré leur forme immatérielle,
Il faudra un moment y croire.

Qui ne croit pas n’agira pas,
Le monde croit car il agit,
Jamais ce rêve ne finit.

Personne ne nous bernera,
Tout le monde y est absorbé,
Durant le temps d’une flambée.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 575
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Sam 18 Juil 2020 - 18:28

Aphrodite…

Cette signature nous dit son intention.
C’est bien un troll dans toutes ses interventions,
Il est inutile de chercher la rencontre,
Il lui semble d’avantage utile d’être contre.

On a cette tendance à se prendre au sérieux,
Certains d’entre nous, elle les rendra furieux,
Quand leur sainte parole n’est pas écoutée,
Ils s’en trouvent bien parfaitement dégoûtés.

A Montmartre il se chercheront voir s’ils y sont,
Là aussi se trouve qui leur fera ce don,
Difficile d’être tranquille quelque part.

Quelques personnes semblent avoir trouvé leur phare,
C’est le cas semble-t-il de cette belle fleur,
Qui sait bien au fond ce qu’est vraiment le bonheur.


Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 982837558
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Dim 19 Juil 2020 - 12:23

Le ciel des Toltèques…

Ce sorcier insistait auprès de son disciple,
Sur cet obstacle qu’est de se prendre au sérieux :
« Bien des choses resteront cachées à tes yeux,
Et fade se trouvera être ton périple.

Si l’attention est obnubilée par soi-même,
Elle ne pourra pas se tourner vers le monde,
Vers cette magie, vers ces trésors qui abondent,
Doux, effrayants, amers quand sonne un requiem.

La vie n’est pas faite que de nuages roses,
C’est pourquoi nous allons vers elle avec respect,
Elle a aussi bon nombre de sombres aspects.

Pour y faire face il nous faut être des guerriers,
Tenter d’être impeccables, ne pas l’injurier,
Etre un homme est un travail chassant le morose. »

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Sa_07dgSwYf6SQnXLuwyVZADoQkFYje9lPEX57x0keNcvLqT-A4AwHPJwHJfo61GUR1OhwROh-w98Qf6_Ly3ep3MWP6KQSPEjz7PSGgCRBdZlfX77M7A_3HWeZGmZ4QNv4vUsEPGk1x4GoRRk-PN
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg Lun 20 Juil 2020 - 11:36

Du non définitif et de la fertilité…

Je me suis donc arrêté à ce carrefour,
Examinant précieusement les alentours,
Après avoir pris le temps de casser la croûte,
Je me suis décidé pour choisir cette route.

Après un peu, j’ai dit : « Ce n’était pas la bonne,
Je n’aime pas la manière dont elle sonne. »
Mais dans la vie, on ne revient pas sur ses pas,
Sauf bien peut-être en faisant son mea culpa.

Il se trouve quantité de choses très belles,
Quand au vaste royaume des morts l’on se mêle,
Il me semble bien que la mort aussi est vie.

Nous voyageons avec plus de légèreté,
Lorsqu’on arrive soi-même à se pardonner,
Je trouve que cela nous rend moins indécis.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 18 La-jonction-de-route-illustration-carrefour-intersection-de-l-autoroute-g2wxx4
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5760
Age : 48
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 40 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 29 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum