Surpopulation : notre fin programmée

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Ven 16 Nov 2018 - 1:49

Neutral  Je sais qu'il y a déjà un post sur le sujet, mais je voudrais en parler avec des chiffres. Car la question n'est pas que les richesses sont mal réparties, mais bien que même avec toute la bonne volonté du monde, la population humaine ne peut grandir à infini. C'est mathématique.

Une petite vidéo qui fait froid dans le dos (mais très instructive) :


Quelques points de repère :
200.000 ans BC : 1 million d'êtres humains
1 an AD : 170 millions d'êtres humains
1800 ans AD :  1 milliard d'êtres humains
1960 ans AD : 3 milliards d'êtres humains
2015 ans AD : 7,5 milliards d'êtres humains

silent Ce qui veut dire que notre génération a vu naître plus d'humains que la totalité de ceux qui existaient à notre naissance ! En 30 ans, on a plus que doublé ! Avant, pour doubler la population humaine, il fallait plusieurs générations.

Ce qui veut dire que dans 50 ans, on sera 14 milliards d'êtres humains ! Et là, même en ne mangeant que de la salade et des insectes, la Terre ne pourra plus nous porter.

sourire  Vous voulez être optimiste ? Ok.
Imaginons que, par force ou par choix, on arrête de faire des enfants. Ok.

silent Mais qui va bosser pour les vieux, quand nos 7,5 milliards d'habitants d'aujourd'hui seront devenus les vieux de 2050 ? Déjà, les démographes annoncent qu'en 2050, au niveau MONDIAL, le nombre des plus de 65 ans sera plus élevé que le nombre des moins de 5 ans. C'est une première dans l'Histoire humaine !

Là, ça va plus loin que le problème des retraites par répartition, car même pour les vieux qui auront un capital, la question sera :  yeux ecarquilles  qui va me livrer ma pizza ? (.. et tous les autres services qu'un riche retraité peut attendre.)

Une autre petite vidéo qui fait peur :


Neutral  Comme on peut le voir, seuls les pays d'Afrique vont garder des jeunes. Alors, pour ceux qui ont peur de l'immigration, vous pouvez pleurer ! Car en 2050, on suppliera les africains de venir chez nous !  copains  

silent  Bref : la population ne va pas décroître, parce que ce serait une catastrophe économique.

Donc, en 2050, on sera 10 milliards. En 2100, on sera 14 ou 18 milliards. Vous pouvez pinailler sur quelques années, mais en gros, on va vers ça.

vieux  Alors je pose la question aux écologistes :
Quel modèle de société peut permettre de faire vivre 18 milliards d'être humains "sans endommager la planète" ?

tapelatête  C'EST IMPOSSIBLE !!!

Alors la lutte contre le glyphosate, le diesel, le tri sélectif, les éoliennes... ne changera rien. Même en vivant comme Saint Hulot, à 18 milliards d'humains, le seul poids de nos excréments étouffera toute vie sur Terre !

dubitatif  LA SUITE... (science-fiction)
Bon, mais que va -t-il se passer alors ?

Le niveau des mers va monter, l'air va disparaître, tout le monde va mourir... mais pas "tous en même temps" ! Ceux qui installent des pistes de ski en plein désert, eux, vont avoir leur bunker privé, avec climatiseurs, oxygène, serres hydroponiques, et tout le confort voulu. Cool

Après, quand 90% de la population humaine aurait disparue, on pourra reconstruire ? Que non ! Les dégâts sur la nature seront irréversibles. N'oubliez pas que la Nature a mis deux milliard d'années à nettoyer l'atmosphère de son gaz carbonique à ses débuts. Et puis, si on recommence tout, cela veut dire qu'on se lance à nouveau dans la surpopulation.

dubitatif  L'idéal serait d'avoir des gens qui ne vieillissent pas, n'ont pas besoin d'oxygène, pas besoin d'eau et pas besoin de nourriture. En un mot : des robots, qui n'ont besoin que de lumière solaire. Ainsi, les survivants pourraient continuer à vivre. Mais sans perspective d'avenir, ils s'éteindraient doucement.

albino  ...Laissant ainsi les robots seuls maîtres du monde. Alors, si on veut bosser pour l'avenir, bossons sur nos robots, ils seront la seule chose qui restera de nous.

sourire  Qu'en pensez-vous ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par loofrg le Ven 16 Nov 2018 - 12:24

à 1h04 + 40 " : https://www.france.tv/france-5/les-forces-de-la-terre/775421-les-forces-de-la-terre.html cette analyste du recensement de la population mondiale explique que le nombre d’humains devrait se stabiliserer au XXIIe siècle où le nombre d’individus finirait par plafonner  à 11 milliard. Elle explique comment cette croissance démographique est destinée à s’arrêter.
loofrg
loofrg
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 895
Localisation : Vincennes
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par mirage le Ven 16 Nov 2018 - 18:17

Gerard a écrit: Alors, si on veut bosser pour l'avenir, bossons sur nos robots, ils seront la seule chose qui restera de nous.

sourire  Qu'en pensez-vous ?

...
+1 rire
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4876
Age : 37
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Bean le Ven 16 Nov 2018 - 18:33

Faute de pouvoir bouffer, le nombre des prédateurs diminue, c'est une loi de la nature.

« Autorégulation »
Les études de terrain, comme les modélisations ont montré qu'un système prédateur-proie est « autorégulé » (il se stabilise lui-même autour d'un équilibre).
Les écologues et les paléontologues ont constaté que dans la Nature, même sur de grandes échelles de temps (millions d'années), les prédateurs sauvages ne semblent pas (ou très exceptionnellement), avoir jamais fait disparaître les populations de leurs proies. Quand la seule prédation semble avoir fait disparaître une ressource par surexploitation, c'est alors localement, sur des territoires insulaires et/ou très réduits et/ou pauvres en ressources que cela s'est produit). La seule exception connue à ce principe d'équilibre est l'être humain, qui semble s'être, au moins provisoirement, extrait de ce système autostabilisé. Il a pu le faire grâce à ses capacités à utiliser l’agriculture et l'élevage, et en mobilisant de nouvelles ressources (ex : le poisson pêché en haute mer, des produits importés, cultivés au détriment des forêts et zones humides) et surtout en mobilisant des engrais et des ressources fossiles, mais au risque de gravement pâtir de la dégradation planétaire du climat et de l'environnement, et de la disparition de services écosystémiques majeurs, que cela implique.

(source Wiki )

L'homme devra donc réapprendre à intégrer les équilibres naturels ou disparaître.

Gérard a écrit:Une autre petite vidéo qui fait peur
La peur n'est d'aucun secours, c'est la prise de conscience (tardive pour Gégé) qui permet d'étudier le problème et d'y trouver des solutions, s'il en existe ou de s'y résoudre sans crainte s'il n'existe pas d'autres choix.

sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Sam 17 Nov 2018 - 1:38

loofrg a écrit:explique que le nombre d’humains devrait se stabiliserer au XXIIe siècle où le nombre d’individus finirait par plafonner  à 11 milliard. Elle explique comment cette croissance démographique est destinée à s’arrêter.
Neutral .. et elle explique comment les 11 milliards vivront une fois qu'ils seront devenus des vieillards, en se passant de jeunes ?

Cette théorie ne prend pas en compte le vieillissement de la population : si la courbe cesse croître, cela veut dire que les vieux ne sont plus remplacés.

Alors : yeux ecarquilles qui va me livrer ma pizza en 2050 ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Sam 17 Nov 2018 - 1:52

Bean a écrit:  L'homme devra donc réapprendre à intégrer les équilibres naturels ou disparaître.
Neutral  Alors il va disparaître. Car il y a des précédents : l'Ile de Pâque.

Ses habitants, après une période faste, ont commencé dépérir parce qu'ils avaient coupés tous les arbres de leur île. Les européens qui les ont découverts ont dit que s'ils étaient arrivés quelques années plus tard, les habitants seraient tous morts.

Bean a écrit:
Gerard a écrit:Une autre petite vidéo qui fait peur
La peur n'est d'aucun secours, c'est la prise de conscience (tardive pour Gégé) qui permet d'étudier le problème et d'y trouver des solutions, s'il en existe ou de s'y résoudre sans crainte s'il n'existe pas d'autres choix.
Neutral  Ce qui est "tardif" dans ma prise de conscience, c'est de grouper le problème de la "surpopulation" avec le problème du "vieillissement de la population".

Car la solution des 2 vidéos sont inverses :
- Dans la première, il suffit de faire moins d'enfants.
- Dans la seconde, il suffit de faire plus d'enfants.

qvt  Or, on ne peut pas faire les deux ! Tu es d'accord ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Bulle le Sam 17 Nov 2018 - 9:34

On peut faire moins d'enfants à certains endroits et plus à certains autres. Le veillissement de la population ne concerne que les pays où les êtres humains ont les moyens de vivre plus vieux avec une meilleure alimentation, de meilleurs soins de santé etc...
Après et bien il me semble que l'autorégulation pourrait se faire (désolée, je sais c'est pas une perspective très top) : on peut par exemple parfaitement mourir plus jeunes en raison des pesticides employés pour obtenir plus à manger, en raison des déséquilibres alimentaire (je pense au diabète lié à l'obésité croissante) etc etc...

_________________
Hello Invité !  Le Surpopulation : notre fin programmée Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44863
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Bean le Sam 17 Nov 2018 - 9:53

Gerard a écrit:Alors :  yeux ecarquilles   qui va me livrer ma pizza en 2050 ?
...
T'iras la chercher toi-même ! mdr
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par mirage le Sam 17 Nov 2018 - 11:35

Bulle a écrit:on peut par exemple parfaitement mourir plus jeunes en raison des pesticides employés pour obtenir plus à manger
De tels pesticides existent à l'heure actuelle ? Suspect
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4876
Age : 37
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Jipé le Sam 17 Nov 2018 - 14:17

Gerard a écrit:
Bean a écrit:  L'homme devra donc réapprendre à intégrer les équilibres naturels ou disparaître.
Neutral  Alors il va disparaître. Car il y a des précédents : l'Ile de Pâque.

Ben oui et alors, où est le problème ?
L'humain n'a pas vocation a être éternel, non ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Bulle le Sam 17 Nov 2018 - 17:16

Et la planète ne s'en portera que mieux lol!

_________________
Hello Invité !  Le Surpopulation : notre fin programmée Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44863
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Sam 17 Nov 2018 - 17:57

Bulle a écrit:On peut faire moins d'enfants à certains endroits et plus à certains autres.
Neutral  La courbe est mondiale. Elle est le résultat moyen des endroits où on fait plus ou moins d'enfants. Donc, soit on progresse, soit on régresse. Pas les deux.

Bulle a écrit:Le veillissement de la population ne concerne que les pays où les êtres humains ont les moyens de vivre plus vieux avec une meilleure alimentation, de meilleurs soins de santé etc..
silent  Oui et donc ?.... Comment résoudre ce problème ?

yeux ecarquilles  qui va me livrer ma pizza en 2050 ?
Un autre nonagénaire comme moi ? rire

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Sam 17 Nov 2018 - 18:05

Bean a écrit:
Gerard a écrit:Alors :  yeux ecarquilles   qui va me livrer ma pizza en 2050 ?
...
T'iras la chercher toi-même ! mdr
yeux ecarquilles  Et qui va la faire ?

Tu la feras toi-même ! mdr

yeux ecarquilles Qui m'apportera les ingrédients ?

Tu les feras toi-même ! mdr

yeux ecarquilles  Qui va me livrer le gaz pour la cuire ?

Tu iras l'extraire toi-même ! mdr

yeux ecarquilles  Cela fait beaucoup de boulot pour un mec de 90 ans ! A quoi me servira mon pognon dans ce cas ? Quel sera le PIB de mon pays quand tous les nonagénaires devront tout faire eux-mêmes ?

Wink  Bref, je pense que tout le monde voudra des jeunes, c'est plus simple, non ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Sam 17 Nov 2018 - 18:12

Jipé a écrit:L'humain n'a pas vocation a être éternel, non ?
qvt  Alors pourquoi lutter avec des mesures "écologiques" ?

supercontent  Faisons comme Trump ! On bousille tout et on s'en fout !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Sam 17 Nov 2018 - 18:17

Bulle a écrit:Et la planète ne s'en portera que mieux lol!
No  Que non.

Une fois tout le carbone enfermé dans notre sous-sol sera envoyé dans l'atmosphère, une fois que toutes les forêts seront transformées en parking, avec une température moyenne de 70° et du plastique dans les océans... notre absence ne changera rien.

dubitatif  Ou alors, dans un ou deux milliards d'années, peut-être...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Bean le Dim 18 Nov 2018 - 23:07

Il ne faut pas plus de 60 ans pour que la nature recouvre toute trace de civilisation et retrouve son équilibre sans l'homme, les villes sont très rapidement transformées en forêts vierges.

sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Lun 19 Nov 2018 - 18:32

Bean a écrit:Il ne faut pas plus de 60 ans pour que la nature recouvre toute trace de civilisation et retrouve son équilibre sans l'homme, les villes sont très rapidement transformées en forêts vierges.
silent  Oui, "dans l'état actuel de notre environnement" !

Neutral  Mais par exemple, le Sahara a été une forêt luxuriante il y a quelques millénaires. Pourtant, la forêt n'est jamais revenue ! Pourquoi ? A cause de la chaleur et du manque d'eau.

Alors peut-être que le sable finira par recouvrir nos structures, mais avec 70° et pas d'eau, la forêt ne reviendra pas. No

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Nailsmith le Mar 20 Nov 2018 - 1:29

Il y a des milliers de facteurs climatiques, géophysiques et même politiques contribuant à l'augmentation ou la diminution de la population mondiale. La genèse de ces phénomènes démographiques est la relation entre l'homme et la femme. En modifiant le statut de la femme à travers le monde peut modifier sensiblement le phénomène de surpopulation ou l'inverse. Le phénomène de surpopulation est surtout dans les régions sous autorité patriarcal sévère fondé sur des traditions et des bases religieuses archaïques. Dans plusieurs pays, le seul programme de sécurité à la vieillesse est d'avoir beaucoup d'enfants pour subvenir aux besoins de subsistance en âge avancé. L’éducation des hommes et surtout des femmes dans le monde peut devenir un moyen efficace à la régulation de la population.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1296
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Bean le Mar 20 Nov 2018 - 13:11

Gérard a écrit:Alors peut-être que le sable finira par recouvrir nos structures, mais avec 70° et pas d'eau, la forêt ne reviendra pas.  No  
Si elle ne pousse pas là, elle poussera ailleurs, la biodiversité est une règle naturelle sans la contrainte dévastatrice humaine.

sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Mar 20 Nov 2018 - 17:23

Bean a écrit:
Gérard a écrit:Alors peut-être que le sable finira par recouvrir nos structures, mais avec 70° et pas d'eau, la forêt ne reviendra pas.  No  
Si elle ne pousse pas là, elle poussera ailleurs, la biodiversité est une règle naturelle sans la contrainte dévastatrice humaine.
Wink Oui, dans un milliard d'années ça s'arrangera. Mais pas en 60 ans.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Gerard le Mar 20 Nov 2018 - 17:32

Nailsmith a écrit: Dans plusieurs pays, le seul programme de sécurité à la vieillesse est d'avoir beaucoup d'enfants pour subvenir aux besoins de subsistance en âge avancé. L’éducation des hommes et surtout des femmes dans le monde peut devenir un moyen efficace à la régulation de la population.
Neutral  Tu donnes pourtant deux facteurs contradictoires : s'il faut faire beaucoup d'enfants pour assurer la vie des vieux, personne ne vas "réguler".

Bien sûr, le fait de faire travailler les femmes et les vieux plus longtemps permettra de repousser la crise. Mais le jour viendra où ces changements ne pourront plus rattraper le décalage des générations.

No Donc, soit beaucoup de vieux vont mourir, soit on va faire toujours plus d'enfants.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9023
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Nailsmith le Mar 20 Nov 2018 - 17:45

S’il y a un désert a un endroit, il y a une forêt tropicale ailleurs. Tout dépend du principe de Bernouilli à l’échelle terrestre du vent Alysé et de l’activité humaine.
Si le courant chaud du Golf Stream s’arrête pour une raison donnée, mes amies français veuillez pardonner l’expression québécoise « Vous allez geler comme des crottes » sourire
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1296
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Nailsmith le Mar 20 Nov 2018 - 19:22

Gerard a écrit:
Nailsmith a écrit: Dans plusieurs pays, le seul programme de sécurité à la vieillesse est d'avoir beaucoup d'enfants pour subvenir aux besoins de subsistance en âge avancé. L’éducation des hommes et surtout des femmes dans le monde peut devenir un moyen efficace à la régulation de la population.
Neutral  Tu donnes pourtant deux facteurs contradictoires : s'il faut faire beaucoup d'enfants pour assurer la vie des vieux, personne ne vas "réguler".

Bien sûr, le fait de faire travailler les femmes et les vieux plus longtemps permettra de repousser la crise. Mais le jour viendra où ces changements ne pourront plus rattraper le décalage des générations.

No  Donc, soit beaucoup de vieux vont mourir, soit on va faire toujours plus d'enfants.

...

Pas contradictoire mais additif. Dans les pays occidentaux, avant l'ère industriel, nous étions comme cela. C'était la seul façon d'avoir une sécurité relative en âge avancé. Le cheval avait plus de valeur qu'un enfant. Le mariage était arrangé, la femme n'avait aucun droit, etc. Le patriarcat et la religion avaient un pouvoir discrétionnaire sur la population. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. L'évolution, c'est comme une échelle. On a les pieds sur des barreaux en bois et les mains sur des barreaux en fibre de carbone, il faut continuer à grimper ce que certains pays ne font pas.

L'éducation n'a rien à voir au fait que les femmes travaillent plus longtemps. L'éducation veut dire "est « ex ducere » et signifie faire sortir de soi, développer, épanouir. …".
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1296
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Bean le Mar 20 Nov 2018 - 19:52

Gerard a écrit:Wink  Oui, dans un milliard d'années ça s'arrangera. Mais pas en 60 ans.

...
Pour l'homme, ça ne s'arrangera jamais s'il disparait totalement mais pour la planète, il faudrait la secouer plus durement pour la mettre en péril, en moins d'un siècle les vestiges humains n'auront plus aucune importance.
De grosses irruptions volcaniques ou une grosse comète font bien plus de dégâts et la nature les surmonte aisément.

sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Surpopulation : notre fin programmée Empty Re: Surpopulation : notre fin programmée

Message par Bulle le Mer 21 Nov 2018 - 9:48

Gerard a écrit:
silent  Oui, "dans l'état actuel de notre environnement" !

Neutral  Mais par exemple, le Sahara a été une forêt luxuriante il y a quelques millénaires. Pourtant, la forêt n'est jamais revenue ! Pourquoi ? A cause de la chaleur et du manque d'eau.

Alors peut-être que le sable finira par recouvrir nos structures, mais avec 70° et pas d'eau, la forêt ne reviendra pas. No

...
Je ne comprend pas en quoi la planète se porte mieux avec de la forêt que sans forêt  : elle est juste moins habitable pour les humains ; le 1/8 ème favorable va se réduire c'est tout... Et comme ce 1/8 ème favorable est ce qui nuit à la planète et bien en réduisant ce 1/8 ème la nuisance sera réduite.
Il est faux mon raisonnement d'après toi Gégé ?

_________________
Hello Invité !  Le Surpopulation : notre fin programmée Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44863
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum