L'impression du temps qui passe.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

L'impression du temps qui passe. - Page 2 Empty Re: L'impression du temps qui passe.

Message par Magnus le Ven 19 Juil 2019 - 15:41

Gerard a écrit:Si on "réfléchit", le temps reste le même, qu'on ait 10 ans ou 70 ans. Le chronomètre et le calendrier sont là pour le prouver.
Disons qu'au fur et à mesure que le temps passe, il me semble qu'on commence à calculer les années. Pas quand on est jeune.

Maintenant, pour ton questionnaire sur la mémoire par rapport aux dates anniversaires, j'ai fait le test et... je ne me souviens de rien de particulier, ni en positif ni en négatif.
Sauf peut-être, à l'âge de 8 ou 9 ans, de mon premier pick-up, qu'on appelait des "tourne-disques". Les tout premiers, avec les 78 tours, avaient des aiguilles qu'il fallait changer après chaque disque.
Ah ! le son légèrement rayé d'alors...

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24936
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'impression du temps qui passe. - Page 2 Empty Re: L'impression du temps qui passe.

Message par Nailsmith le Sam 20 Juil 2019 - 0:47

L’impression du temps qui passe c’est comme tricher sur les lois de la physique. Quand on télécharge en 10 minutes une application dont on a hâte de s’en servir on trouve le temps trop long ou quand on peut éviter pendant 10 minutes les commentaires d’une personne déplaisante on trouve le temps trop court sourire
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1296
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'impression du temps qui passe. - Page 2 Empty Re: L'impression du temps qui passe.

Message par Jipé le Sam 20 Juil 2019 - 10:23

Magnus a écrit:
Gerard a écrit:Si on "réfléchit", le temps reste le même, qu'on ait 10 ans ou 70 ans. Le chronomètre et le calendrier sont là pour le prouver.
Disons qu'au fur et à mesure que le temps passe, il me semble qu'on commence à calculer les années. Pas quand on est jeune.
Lorsqu'on est jeune, en principe, on se projette dans l'avenir, on élabore des buts à atteindre et parfois le temps paraît long avant d'y parvenir.
Tandis que le grand âge arrivant, la tendance serait plutôt de vouloir retarder la dernière échéance, sauf à être très déprimé, malade et vouloir en finir, nous freinons des quatre fers.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27042
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'impression du temps qui passe. - Page 2 Empty Re: L'impression du temps qui passe.

Message par Gerard le Sam 20 Juil 2019 - 16:13

Magnus a écrit:Maintenant, pour ton questionnaire sur la mémoire par rapport aux dates anniversaires, j'ai fait le test et... je ne me souviens de rien de particulier, ni en positif ni en négatif.
Neutral Tu veux dire que tu as tout oublié ?.. ou que tu te souviens de chaque anniversaire ?

Dans le premier cas, c'est bien que notre mémoire est comme la mémoire d'un disque dur : elle est limitée.

Et comme sur notre ordinateur, quand la mémoire est pleine, il faut faire de la place pour les nouveaux souvenirs. Ce qui veut dire "oublier" des pans de notre passé (les moins significatifs, ou les plus douloureux).

dubitatif Et au bout de combien de temps commence-t-on à oublier ? Quelle est la taille de notre mémoire ? 7 ans ?

yeux ecarquilles  Reste la question des hypermnésiques (ceux qui ont une mémoire totale) :

Wink  Des test révélent pourtant que les hypermnésiques ont une mémoire spécialisée "autobiographique" mais restent mauvais pour les autres exercices de mémoire. Donc, ils font bien "le ménage mémoire", mais pas de la même façon que nous.

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/08/17/24022-lhypermnesie-phenomene-tres-rare-memoire-totale

...


Dernière édition par Gerard le Sam 20 Juil 2019 - 16:33, édité 2 fois

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9027
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'impression du temps qui passe. - Page 2 Empty Re: L'impression du temps qui passe.

Message par Gerard le Sam 20 Juil 2019 - 16:23

Jipé a écrit:Lorsqu'on est jeune, en principe, on se projette dans l'avenir, on élabore des buts à atteindre et parfois le temps paraît long avant d'y parvenir..
albino  Donc la vidéo a raison : pour que le temps nous semble toujours long, il faut garder un esprit jeune, tourné vers l'avenir.

dubitatif  Donc, si on pouvait vivre 500 ans, le temps ne serait pas si rapide : on se fixerait des buts sur plusieurs siècles, l'attente serait insupportable :

yeux ecarquilles  Nouveau âge pour partir à la retraire : 464 ans !

tapelatête   Putain, on n'y est pas !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9027
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'impression du temps qui passe. - Page 2 Empty Re: L'impression du temps qui passe.

Message par Magnus le Sam 20 Juil 2019 - 17:31

Gerard a écrit:Tu veux dire que tu as tout oublié ?.. ou que tu te souviens de chaque anniversaire ?
A deux ou trois exceptions près, je ne me souviens d'aucun de mes anniversaires. 



Dans le premier cas, c'est bien que notre mémoire est comme la mémoire d'un disque dur : elle est limitée.

Et comme sur notre ordinateur, quand la mémoire est pleine, il faut faire de la place pour les nouveaux souvenirs. Ce qui veut dire "oublier" des pans de notre passé (les moins significatifs, ou les plus douloureux).
La mémoire est sélective, même celle de notre ordinateur quand on a effacé l'historique. 
Je pense que nous effaçons régulièrement l'historique de notre vie. Les choses insignifiantes ne perdurent pas dans la mémoire, à cause de leur insignifiance même. Je n'aime pas les anniversaires, parce qu'ils ne font que rappeler qu'un an est chaque fois passé sur une durée de vie moyenne médiocre (je parle de la durée, pas de la qualité). 


Et au bout de combien de temps commence-t-on à oublier ? Quelle est la taille de notre mémoire ? 7 ans ?
Pourquoi 7 ans ? (et pas 6 ou 8, par ex,.)
Et puis tout dépend de ce qu'il y a à oublier.
Un événement très important ne s'oublie pratiquement jamais, seuls certains détails disparaissent. 
Mais, au bout d'un certain temps, nous recomposons nos souvenirs. 
Et ça, c'est intéressant comme phénomène.
Parfois, nous tombons sur de vieux témoignages, des écrits, des photos, ou bien des personnes qui ont vu ou vécu le même événement, et nous voyons alors à quel point avec le temps nous avons transformé l'événement.
Et, selon le rôle joué dans l'histoire par chacune des personnes y ayant participé, chacune aura, sinon une version différente, du moins une interprétation différente.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24936
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'impression du temps qui passe. - Page 2 Empty Re: L'impression du temps qui passe.

Message par Gerard le Dim 21 Juil 2019 - 15:37

Magnus a écrit:Les choses insignifiantes ne perdurent pas dans la mémoire, à cause de leur insignifiance même.
Wink  Sauf que quand on est jeune, même les choses insignifiantes, on les garde.

Neutral  Et c'est bien ça qui définit notre impression du temps qui passe : la mémoire.

Si en vieillissant, (40 ou 50 ans) on zappe des années entières de notre mémoire, du coup, "une année" nous paraît court.  Tandis qu'un mec de 15 ans, qui se souvient de presque tout, "une année" c'est très long.

Magnus a écrit:Pourquoi 7 ans ? (et pas 6 ou 8, par ex,.)
Neutral  Je ne sais pas, je cherche les références (autres que celles de la vidéo).

Mais ce que soit 6, 7, ou 8 ans, la chose de sûr, c'est que cette durée est bien inférieure à ce qu'elle devrait être. Et comme on le dit dans "Mon nom est personne" :

"On peut être jeune en nombre d'années et vieux en nombre d'heures."

dubitatif D'ailleurs dans ce film, la lettre finale du vieux Henry Fonda, montre bien ce processus d'accélération subjectif du temps pour une personne âgée :

" De mon temps, l'Ouest était désert, immense, sans frontières, on y croisait jamais deux fois la même personne. Mais depuis que tu es arrivé, il est devenu petit, grouillant et encombré de gens qui ne peuvent plus s'éviter."


_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9027
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'impression du temps qui passe. - Page 2 Empty Re: L'impression du temps qui passe.

Message par Bulle le Ven 23 Aoû 2019 - 18:26

Gerard a écrit:
Jipé a écrit:Ce sont des activités élémentaires automatiques.
qvt  Une impression peut être automatique, elle reste une IMPRESSION.
Sauf qu'une activité élémentaire, ici l'acte instinctif, chez l'animal comme chez l'humain n'a pas grand chose à voir avec une impression. Il est question alors "Mouvement intérieur, surtout chez l'animal, qui pousse le sujet à exécuter des actes adaptés à un but dont il n'a pas conscience". Or en matière d'impression du temps qui passe puisque c'est le sujet, tout réside justement dans la représentation que l'on se fait, ce que l'on imagine, du temps "qui passe".
Par exemple, si tu aimes le homard, tu seras content d'en manger. Aucune réflexion là-dedans, mais c'est bien une "impression" que tu éprouves.
Mais il n'y a rien d'automatique à être content de manger ce que l'on aime si tant est d'ailleurs que de "manger ce que l'on aime" puisse être considéré comme une activité élémentaire...  On a conscience du plaisir gustatif apporté par tel ou tel produit et être conscient "renvoie à l'effet subjectif et qualitatif des sensations et des émotions (...) [et] renvoie également à l'utilisation des capacités cognitives dites supérieures" (Le Cerveau en lumières - Sous la direction Bernard Poulain et Etienne Hirsh - Odile Jacob - p.52). On est donc dans de l'élaboré et l'imaginaire, on imagine ce qu'il faut faire pour éprouver à nouveau ce plaisir gustatif (il faut aller acheter, cuire, ou aller au restau etc etc...).

_________________
Hello Invité !  Le L'impression du temps qui passe. - Page 2 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44872
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum