Matière matérialiste

Aller en bas

Matière matérialiste Empty Matière matérialiste

Message par loofrg Dim 21 Fév 2021 - 14:09

Voici une petite réflexion personnelle qui prend appuie sur une phrase de Maître Dogen.
--------------------
« Avant, les collines sont des collines. Pendant les collines ne sont plus des collines. Après, les collines redeviennent des collines. » Maître Dogen

Matière matérialiste…(En complément de Dogen et en réponse à mon petit frère)

J’en étais ce jour là arrivé à me dire, que toutes mes recherches n’avaient été que détour, pour, de la perte des collines, parvenir à les regagner, comme si durant ce temps je les avais perdues. Je les avais bien d’une certaine manière retrouvées, et j’en fus quelque temps satisfait, mais plus tard, je m’aperçus qu’il manquait quelque chose.

Non, rien n’était parfaitement semblable avant et après, car j’étais au bout du compte devenu matérialiste, une façon comme une autre de se rassurer. Peu à peu cependant, le temps aidant, je cessais de céder à mes conclusions, et à la matière, je rendis sa liberté. Je me sentis dès lors davantage à mon aise ; gommer, gommer et encore gommer, je m’en rendais compte, agrandissait dans ma vie mon espace de jeu.

Les collines finirent aussi par disparaître, du moins comme symbole de ce qui devait être trouvé, ceci lorsqu’ on en vient à penser que toute recherche est vaine, que l’on se satisfait de la matière, ou du moins de l’idée étriquée mais rassurante que l’on pourrait s’en faire, par suite de la défaite de nos idéaux, lorsqu’autrefois nous visions le ciel. Dans un brin d’herbe, le voici trouvé.

Car sur cette matière, disais-je, j’ai suspendu mes conclusions, ce qu’elle inspirait dans mon imaginaire s’est tari, et j’ai par là retrouvé son mystère. J’ai en fin de compte cessé de chercher mon regard, celui qui conviendrait à ma tranquillité, je me suis laissé voir, sans chercher à regarder, sans chercher dans ce que je voyais la confirmation de ce que je pensais. Au sujet des collines, je ne pensais plus rien.

Oui, les collines sont les collines, mais qu’avons-nous dit par là ? Rien, dis-je, nous n’avons absolument rien dit. Il n’y a là rien qui tienne lieu de conclusion.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3938
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Matière matérialiste Empty Re: Matière matérialiste

Message par Melchior Lun 22 Fév 2021 - 16:22

loofrg a écrit:
[...] une phrase de Maître Dogen.
--------------------
« Avant, les collines sont des collines. Pendant les collines ne sont plus des collines. Après, les collines redeviennent des collines. » Maître Dogen

Matière matérialiste…(En complément de Dogen et en réponse à mon petit frère)

J’en étais ce jour là arrivé à me dire, que toutes mes recherches n’avaient été que détour, pour, de la perte des collines, parvenir à les regagner, comme si durant ce temps je les avais perdues. Je les avais bien d’une certaine manière retrouvées, et j’en fus quelque temps satisfait, mais plus tard, je m’aperçus qu’il manquait quelque chose.

Non, rien n’était parfaitement semblable avant et après, car j’étais au bout du compte devenu matérialiste, une façon comme une autre de se rassurer. Peu à peu cependant, le temps aidant, je cessais de céder à mes conclusions, et à la matière, je rendis sa liberté. Je me sentis dès lors davantage à mon aise ; gommer, gommer et encore gommer, je m’en rendais compte, agrandissait dans ma vie mon espace de jeu. [...] Au sujet des collines, je ne pensais plus rien.

Oui, les collines sont les collines, mais qu’avons-nous dit par là ? Rien, dis-je, nous n’avons absolument rien dit. Il n’y a là rien qui tienne lieu de conclusion.

Je n'aurais pas ressenti la phrase citée de Maître Dogen de cette facon. J'y vois une parabole de l'enseignement graduel des bouddhas. Certains énoncés peuvent être vrais à un niveau, et faux lorsqu'on avance, c'est-à-dire lorsqu'on se situe exactement sur les collines.

Ainsi Nagarjuna écrit dans ses Stances :
Tout est bien comme il semble, rien comme il semble. À la fois comme il semble et non comme il semble. Ni l'un ni l'autre. Tel est l'enseignement progressif des bouddhas.

La phase après les collines n'est pas celle de la quête du chercheur qui est passé par elles, une image de l'Éveil difficile, mais plutôt celle de l'enseignement qu'il choisit de dispenser ensuite, adapté à la compréhension de l'auditeur qui, lui, a encore besoin de voir des collines. Les niveaux de réalités nous apparaissent en fonction de l'avancement, avec les deux pièges habituels de l'éternalisme (regagner les collines) et du nihilisme (perdre les collines) que vous avez perçus.

Melchior
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 39
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Gnostique et bouddhiste.
Humeur : ça va.
Date d'inscription : 11/06/2020

Revenir en haut Aller en bas

Matière matérialiste Empty Re: Matière matérialiste

Message par loofrg Lun 22 Fév 2021 - 17:43

Melchior a écrit:Je n'aurais pas ressenti la phrase citée de Maître Dogen de cette facon. J'y vois une parabole de l'enseignement graduel des bouddhas. Certains énoncés peuvent être vrais à un niveau, et faux lorsqu'on avance, c'est-à-dire lorsqu'on se situe exactement sur les collines.

Il y a d'ailleurs cette citation du Bouddha : "Tout est vrai et faux à la fois, tel est le vrai caractère de la loi."
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3938
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum