Le silence et la mort

Aller en bas

Le silence et la mort Empty Le silence et la mort

Message par loofrg Lun 26 Avr 2021 - 12:11

Depuis quelque temps, je réfléchi beaucoup à la mort, sujet à la fois fort simple et fort compliqué ; fort simple tant il peut être expédié en deux mots qui seraient de dire que la mort n’est rien, et fort compliqué, tant la vibration de ce terme, « rien », est puissante, ceci impliquant que l’on puisse sentir au sujet de cette vibration comme si elle nous gratouillait, avec ce besoin, du moins me concernant, d’en parler, un peu comme une manière de se gratter pour calmer la démangeaison.

Il m’est apparu que pour parler de ce rien que serait la mort, notre propre mort, il était possible d’avoir métaphoriquement recours au silence et plus particulièrement dans sa relation au bruit, ici comme image de la vie.

Le lien que je voudrais établir entre le silence et le bruit se baserait sur l’idée, non que le bruit chasserait le silence, mais sur le fait que le silence se trouverait présent, disons sous le bruit, comme masqué par ce dernier.

En m’appuyant sur cet axiome, je pose la question suivante : comment se révèle le silence lorsqu’il y a du bruit ? Et bien, justement il ne se révèle pas, ou peut-être pourrions-nous dire qu’il se révèle par son état qui serait celui de n’être rien, impliquant que la seule chose qui soit quand il y a bruit, soit le bruit.

On pourra j’espère sentir à partir de là le but que vise cette métaphore. En effet, ayant dit que le silence se révélait par son état qui serait celui de n'être rien, ceci lorsqu’il y aurait bruit, on pourrait dire de même que la mort, ou plutôt, j'insiste sur ce point, ce rien que serait la mort, se révélerait par son état qui serait celui de ne pas être, de n'être rien, lorsque la vie est là.

Donc, ma conclusion ne consisterait pas à dire que quand nous sommes vivants, nous sommes également morts, ce que je voudrais exprimer, c’est que ce rien qu’est la mort, au vu de ce qui a été dit, peut déjà être expérimenté dans cette vie, et ceci par le fait que, de même que lorsqu'il y a bruit, le bruit est tout et le silence n'est rien, de même quand il y a vie, la vie est tout, alors que la mort n’est rien.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4476
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum