Une nouvelle conception...

+8
Nuage
dedale
Jipé
Magnus
mirage
loofrg
Mouton Sauvage
Bulle
12 participants

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Mouton Sauvage Jeu 1 Juil 2021 - 11:17

dedale a écrit:Peu importe d'affirmer qu'un principe est suprême, absolu, ceci ou cela. Ce sont les raisons qui justifient ce pourquoi on l'affirme qui sont importantes.

Mais pour justifier une affirmation il faut définir l'affirmation, j'aurais pu choisir suprême au lieu d'absolu, mais absolu m'avait l'air plus fort. Et j'affirme que le Tout est absolu (comme je définis absolu) car cela correspond à sa nature : il est complet, admet toute chose en lui, est composé des notions les plus fondamentales et n'est ni déterminé ni révocable (du moins selon ma théorie).

Mouton Sauvage
Sorti de l'oeuf

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 37
Localisation : -
Identité métaphysique : fondateur d'une nouvelle conception
Humeur : -
Date d'inscription : 08/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Jipé Jeu 1 Juil 2021 - 11:23

Théorie ou hypothèse ? dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28989
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2021 FUCK Covid sa race !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Mouton Sauvage Jeu 1 Juil 2021 - 11:29

Jipé a écrit:Théorie ou hypothèse ?

Disons que j'ai expliqué à l'arrache pette de rire Selon mon plan ma théorie entière devrait faire dans les 100 pages, c'est-à-dire des explications bien plus précises et développées

Mouton Sauvage
Sorti de l'oeuf

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 37
Localisation : -
Identité métaphysique : fondateur d'une nouvelle conception
Humeur : -
Date d'inscription : 08/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Bulle Jeu 1 Juil 2021 - 17:42

Mouton Sauvage a écrit:Oui, elles font parti de l'Ordre total (donc il y en a encore énormément d'autres), mais elles sont là que nous les constations ou non. .
L'ordre  qu'il soit total ou pas n'est donc qu'un "Rapport de succession obéissant à une loi" ?
Comment peux-tu affirmer qu'elles sont là "que nous le constations ou non" puisque les lois sont des  "Régularités générales constatables." ?
Cependant les lois sont le fonctionnement et les substances, c'est à dire 2/3 de l'Ordre dont je parle
Je veux bien mais qu'est-ce qui te permet de l'affirmer de manière aussi précise ?

Et tu n'as pas répondu à la question : théorie ou hypothèse ? sourire

_________________
Hello Invité !  Le Une nouvelle conception... - Page 5 Quizzv10 du 01 juillet 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 49767
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Bulle Jeu 1 Juil 2021 - 17:57

dedale a écrit:
Ce n'est pas une question de définition ou de vocabulaire. C'est une question de sémantique.
Peu importe d'affirmer qu'un principe est suprême, absolu, ceci ou cela. Ce sont les raisons qui justifient ce pourquoi on l'affirme qui sont importantes.
Autrement dit, il ne suffit pas de décréter que c'est absolu pour que ça le soit. Sinon maintenant que tu l'as décrété, que peut-on en faire?
Voilà, c'est exactement cela.

Et si tu relis le début de ce fil, Mouton Sauvage écrivait :

"Pour mon propre plaisir je travaille sur ce qu'on pourrait appeler une "Théorie" qui rassemble le plus de démonstrations possible en se basant sur la logique et nos connaissances,
(...)
Ainsi j'ai bien avancé (à l'aide de tout ce que l'humanité a découvert jusque là)
(...)
Je ne prétend pas détenir la vérité absolue mais je fais de mon mieux pour essayer"  

Il me semble donc extrêmement important d'insister sur ce que ta remarque souligne. Elle va dans le sens de ce qu'il souhaite : essayer de démontrer ; et les pétitions de principe ou brouiller le code du langage etc) ne démontrent rien du tout.
Allez Mouton Sauvage, au boulot ! rire

_________________
Hello Invité !  Le Une nouvelle conception... - Page 5 Quizzv10 du 01 juillet 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 49767
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par mirage Jeu 1 Juil 2021 - 17:59

Bulle a écrit:
Comment peux-tu affirmer qu'elles sont là "que nous le constations ou non" puisque les lois sont des  "Régularités générales constatables." ?
Soit ces lois existent en dehors de nous, soit tout n'est "qu'illusion", ou autre ?
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6168
Age : 39
Localisation : Ile-de-France
Identité métaphysique : Sceptique
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Bulle Jeu 1 Juil 2021 - 18:22

Oui. Mais elles doivent tout de même rester, directement ou indirectement "constatable".
Ce qui fait que le "en dehors de nous" ne tient pas puisque c'est "nous" qui les constatons.
Une fois constater il faut démontrer que le constat que l'on fait corrobore telle ou telle hypothèse.

_________________
Hello Invité !  Le Une nouvelle conception... - Page 5 Quizzv10 du 01 juillet 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 49767
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par dedale Jeu 1 Juil 2021 - 22:03

Quand nous parlons de lois au sujet de la nature, du cosmos, de l'univers, il ne s'agit pas de règles auxquelles nous sommes censés obéir. Il s'agit de propriétés bien physiques" qui déterminent ce que nous sommes, dont nous prenons connaissance et avec lesquelles nos élaborons des lois, c'est à dire de la théorie (qui peut être remise en question).


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4871
Age : 60
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Jipé Ven 2 Juil 2021 - 8:45

Bulle a écrit:Oui. Mais elles doivent tout de même rester, directement ou indirectement "constatable".
Ce qui fait que le "en dehors de nous" ne tient pas puisque c'est "nous" qui les constatons.
Une fois constater il faut démontrer que le constat que l'on fait corrobore telle ou telle hypothèse.

Voilà, tout est là, une hypothèse seule ne sert pas à grand chose, il faut aller plus loin en la démontrant.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28989
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2021 FUCK Covid sa race !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par dedale Dim 4 Juil 2021 - 10:12

C'est devenu très difficile d'émettre une véritable nouvelle conception des choses. Il y a plutôt un embarras, un embouteillage, du choix.
On se demande qu'est-ce qui n'a pas été au moins une fois supposé et/ou proposé.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4871
Age : 60
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Mouton Sauvage Lun 5 Juil 2021 - 14:08

Bulle a écrit:Comment peux-tu affirmer qu'elles sont là "que nous le constations ou non" puisque les lois sont des "Régularités générales constatables." ?

Elles ne dépendent tout simplement pas de nos constatations. Donc on peut les réduire à "Régularités générales".

Bulle a écrit:Je veux bien mais qu'est-ce qui te permet de l'affirmer de manière aussi précise ?

Et tu n'as pas répondu à la question : théorie ou hypothèse ?

Si la logique est constituée d'organisations, de fonctionnements et de substances, donc la substance et le fonctionnement sont 2 composants sur 3...
Je répondrai 'théorie'

Bulle a écrit:Et si tu relis le début de ce fil, Mouton Sauvage écrivait :

"Pour mon propre plaisir je travaille sur ce qu'on pourrait appeler une "Théorie"

En fait j'aurais du écrire "Pour mon propre supplice" car ce n'est un plaisir que lorsque l'on est confiant dans ce que l'on trouve. Une fois plongé dans l'abysse ce n'est en fait qu'une perpétuelle torture mentale. D'autant plus que mes idées nécessites des grosses réformes de langages étant donné que ce sont des concepts difficiles, ce qui écrase d'avantage mon espoir de tout expliquer simplement. Je réfléchis et je rassemble les idées pour trouver car, au-delà de l’intérêt, c'est de l'addiction. J'ai besoin de savoir, c'est plus fort qu'une simple passion, j'en ai besoin tout comme un toxico a besoin de ses produits au risque d'être complètement perturbé - si ce n'est pas déjà le cas. J'aime bien cette phrase bête qu'on entend souvent, "Moins on en sait plus on est heureux"
J'avais une religion avant, que j'avais créé moi-même. Elle se basait sur mon EMI et sur les témoignages d'autres personnes. Pendant 14 mois, ma conscience était tranquille. Puis je l'ai remise en question... ça me manque quand même.

Jipé a écrit:Voilà, tout est là, une hypothèse seule ne sert pas à grand chose, il faut aller plus loin en la démontrant.

Les lois et leur ordre nous précèdent du fait qu'elles nous constituent. Nous découvrons la logique, l'univers, nous ne les créons pas. En élaborant nos théories, nous cherchons à décrire un ordre déjà présent dans la nature, celui qui nous compose et qui compose l'Univers et qui admet son fonctionnement. Si ce n'est pas une démonstration logique, qu'est ce que c'est ?.. L'inverse est impossible.

dedale a écrit:C'est devenu très difficile d'émettre une véritable nouvelle conception des choses. Il y a plutôt un embarras, un embouteillage, du choix.
On se demande qu'est-ce qui n'a pas été au moins une fois supposé et/ou proposé.

Ma théorie a pour but de rassembler tout ce qui a été trouvé par l'humanité. J'y réfléchis également beaucoup, d'ailleurs en pensant au temps, au bout d'un certain moment, j'ai développé l'idée que le temps soit une étendue comme l'espace. C'est l'éternalisme. Ce modèle existait déjà sans que j'en sois au courant, et puis je l'ai conçu de mon côté. En effet on ne peut pas vraiment attribuer une idée ou une conception à quelqu'un, puisque ça a déjà pu être pensé avant...

Mouton Sauvage
Sorti de l'oeuf

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 37
Localisation : -
Identité métaphysique : fondateur d'une nouvelle conception
Humeur : -
Date d'inscription : 08/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par dedale Lun 5 Juil 2021 - 15:59

Mouton Sauvage a écrit:Les lois et leur ordre nous précèdent du fait qu'elles nous constituent. Nous découvrons la logique, l'univers, nous ne les créons pas.
Certes, nous sommes de modestes observateurs.
L'univers est certes un domaine d'exploration et de découvertes.
Mais la logique par contre, c'est l'être humain qui la développe.
En élaborant nos théories, nous cherchons à décrire un ordre déjà présent dans la nature...
Quand nous élaborons des théories, nous mettons des informations en ordre, même si à la base elles ne le sont pas. sans quoi ces théories n'auraient aucune logique
... celui qui nous compose et qui compose l'Univers et qui admet son fonctionnement. Si ce n'est pas une démonstration logique, qu'est ce que c'est ?.. L'inverse est impossible.
C'est peut être logique pour toi - mais c'est abstrait et irréfutable : Voilà pourquoi aucun raisonnement inverse ou critique n'est possible. Où sont les arguments propres à justifier ton raisonnement?
Ma théorie a pour but de rassembler tout ce qui a été trouvé par l'humanité.
Tu as du pain sur la planche.
Je suis un peu sceptique  : Le savoir de l'humanité ne peut pas être compilé par un seul individu. Toute sagesse admet ses propres limites.
j'ai développé l'idée que le temps soit une étendue comme l'espace. C'est l'éternalisme.
Pour moi, aussi bien le présentisme que l'éternalisme souffrent des mêmes faiblesses .
- La faiblesse en question est de considérer l'état temporel, les évènements donc, comme des phases successives, des images pourrait-on dire. Et donc chaque phase (chaque image) possède une place dans un dimension plus globale qui serait celle du film.
Je vois plutôt le temp comme un flux qui 'a pas besoin d'une étendue ou d'une dimension particulière pour exister mais simplement d'une dynamique. Si je n'observe que l'image (instant 't'), alors je ne vois pas cette dynamique. Mais si j'observe le flux, je n'ai plus besoin d'instant 't' pour comprendre que cette dynamique est celle de la matière dans l'espace.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4871
Age : 60
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Bulle Lun 5 Juil 2021 - 17:59

Mouton Sauvage a écrit:
Bulle a écrit:Comment peux-tu affirmer qu'elles sont là "que nous le constations ou non" puisque les lois sont des  "Régularités générales constatables." ?
Elles ne dépendent tout simplement pas de nos constatations. Donc on peut les réduire à "Régularités générales".
Pour parler de quelque chose encore faut-il le constater : et ici particulièrement puisqu'il est question de "régularités", qui plus est "générales".
Pour affirmer qu'il y a une loi il faut bien constater...
Mais pour en revenir à ton affirmation "l'Ordre dépasse donc la finalité et le dessein." si tel est le cas il est bien question de l'ordre pris dans le sens mathématique du terme qui est : " rapport de succession obéissant à une loi."
La loi étant dans ce cas rien d'autre qu'un "Rapport nécessaire et constant entre des phénomènes naturels observés de façon répétée et énoncé sous forme de proposition ou de règle générale non impérative, mais sans possibilité pour l'homme de les modifier ou de s'y imposer par un acte de sa volonté."
On est d'accord ou pas ?

Si la logique est constituée d'organisations, de fonctionnements et de substances, donc la substance et le fonctionnement sont 2 composants sur 3...
Je répondrai 'théorie'
Ce qui, si tu t'avances dans le domaine scientifique nécessitera donc que ta "construction intellectuelle " repose sur des faits et un système vraiment cohérent vérifié  expérimentalement, sinon cela ne pourra jamais être qu'une hypothèse. Sous peine de rester une simple spéculation se drapant à tort de scientificité...
En fait j'aurais du écrire "Pour mon propre supplice" car ce n'est un plaisir que lorsque l'on est confiant dans ce que l'on trouve. Une fois plongé dans l'abysse ce n'est en fait qu'une perpétuelle torture mentale. D'autant plus que mes idées nécessites des grosses réformes de langages étant donné que ce sont des concepts difficiles, ce qui écrase d'avantage mon espoir de tout expliquer simplement.
Ce que tu peux essayer c'est de rédiger sous forme de dialogue. En te servant éventuellement des éléments que tu trouves ici, à propos des définitions de mots. Mais c'est beaucoup beaucoup beaucoup de boulot...

J'aime bien cette phrase bête qu'on entend souvent, "Moins on en sait plus on est heureux"
Et moi je la déteste, car moins on en sait plus on est inculte et plus on se réfugie et on se voit imposer des traditions parfois toxiques.  sourire
J'avais une religion avant, que j'avais créé moi-même. Elle se basait sur mon EMI et sur les témoignages d'autres personnes.
Pour info, à propos des  EMI nous avons Cette publication sur forum-metaphysique.fr
Les lois et leur ordre nous précèdent du fait qu'elles nous constituent.
Quelle loi et quel ordre déjà présent constitue un enfant trisomique ou cancéreux ? La loi du "certains on moins de chance que d'autres"  ou "certains sont nés pour en chier" ?
Nous découvrons la logique, l'univers, nous ne les créons pas.
Et bien si nous la créons (dans le sens de "concevons intellectuellement) puisque c'est l'homme qui observe et qui calcule et que c'est à partir de cela que dans certains domaine l'univers devient prévisible.
Je dis bien dans certains domaines ...

_________________
Hello Invité !  Le Une nouvelle conception... - Page 5 Quizzv10 du 01 juillet 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 49767
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Mouton Sauvage Mar 6 Juil 2021 - 16:09

dedale a écrit:C'est peut être logique pour toi - mais c'est abstrait et irréfutable : Voilà pourquoi aucun raisonnement inverse ou critique n'est possible. Où sont les arguments propres à justifier ton raisonnement?
L'argument est justement le fait que nous ne pouvons pas créer quelque chose qui nous précède et qui nous crée.

dedale a écrit:Je vois plutôt le temp comme un flux qui 'a pas besoin d'une étendue ou d'une dimension particulière pour exister mais simplement d'une dynamique. Si je n'observe que l'image (instant 't'), alors je ne vois pas cette dynamique.

Ou alors la dynamique fait partie du continuum du temps, de même qu'elle fait partie de l'espace. Je pense avoir compris votre idée, mais selon moi toute dynamique - comme toute chose - ne peut que se trouver dans quelque chose, la dynamique ne peut pas régir l'univers comme une force étrangère, elle doit faire partie de l'univers, de même qu'un univers dynamique se trouve forcément dans un continuum plus "grand" avec les mêmes propriétés ou des caractéristiques différentes. Du moins, c'est mon point de vue.

Bulle a écrit:Pour parler de quelque chose encore faut-il le constater : et ici particulièrement puisqu'il est question de "régularités", qui plus est "générales".
Pour affirmer qu'il y a une loi il faut bien constater...
Mais pour en revenir à ton affirmation "l'Ordre dépasse donc la finalité et le dessein." si tel est le cas il est bien question de l'ordre pris dans le sens mathématique du terme qui est : " rapport de succession obéissant à une loi."
La loi étant dans ce cas rien d'autre qu'un "Rapport nécessaire et constant entre des phénomènes naturels observés de façon répétée et énoncé sous forme de proposition ou de règle générale non impérative, mais sans possibilité pour l'homme de les modifier ou de s'y imposer par un acte de sa volonté."
On est d'accord ou pas ?

Oui ça correspond à peu près à mon idée, mais les phénomènes naturels font eux-même parti de l'Ordre du fait que ce sont des organisations physiques (au même titre que les mathématiques et leur lois sont des organisations). Quoi qu'on y fasse on ne les modifie ni ne les crée.

Bulle a écrit:Mais c'est beaucoup beaucoup beaucoup de boulot...

En effet...

Bulle a écrit:Pour info, à propos des  EMI nous avons Cette publication sur forum-metaphysique.fr
Merci je regarderai ça sourire

Bulle a écrit:Quelle loi et quel ordre déjà présent constitue un enfant trisomique ou cancéreux ? La loi du "certains on moins de chance que d'autres"  ou "certains sont nés pour en chier" ?

Non les lois ce ne sont pas ça, aucune loi naturelle ne s'applique à de telles choses. Les lois ce serait plutôt le fait que puisque les atomes et molécules peuvent composer des combinaisons, l'ADN en fait parti, et de là ça constitue un corps, et que selon les conditions des mutations plus ou moins importantes peuvent apparaître... et encore ce ne sont pas des "lois" à proprement parler c'est juste le fonctionnement des choses. Les choses sont ce qu'elles sont, elles ont leur fonctionnement, etc... Mais ce qui est sûr c'est qu'il n'y a pas de lois destinées à la chance ou la malchance ni ce genre de choses

Bulle a écrit:Et bien si nous la créons (dans le sens de "concevons intellectuellement) puisque c'est l'homme qui observe et qui calcule et que c'est à partir de cela que dans certains domaine l'univers devient prévisible.
+
dedale a écrit:Mais la logique par contre, c'est l'être humain qui la développe.

Intellectuellement d'accord... mais ce n'est qu'une représentation mentale de ce qui existe déjà rire Pour illustrer mes propos je donnerais cette image : devant la mer, on ne voit pas le fond. Et pourtant il est là, mais inconnu de notre conscience. Donc en allant sous l'eau et en explorant les profondeurs, on découvre enfin le fond. Mais ce n'est qu'une découverte, ensuite nous pouvons le cartographier, le redessiner, mais quels que soient les schémas qu'on se fait du fond, le fond existe et est indépendant de nos cartes. Avec la logique, c'est pareil : nous découvrons l'ordre de la nature, nous essayons de la comprendre avec nos modèles, mais la logique est une notion indépendante de nous et de notre intérieur mental.

Mouton Sauvage
Sorti de l'oeuf

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 37
Localisation : -
Identité métaphysique : fondateur d'une nouvelle conception
Humeur : -
Date d'inscription : 08/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Bulle Mar 6 Juil 2021 - 19:22

Mouton Sauvage a écrit:Oui ça correspond à peu près à mon idée, mais les phénomènes naturels font eux-même parti de l'Ordre du fait que ce sont des organisations physiques (au même titre que les mathématiques et leur lois sont des organisations). Quoi qu'on y fasse on ne les modifie ni ne les crée.
C'est bien ce qui est stipulé : loi = "Rapport nécessaire et constant entre des phénomènes naturels observés de façon répétée et énoncé sous forme de proposition ou de règle générale non impérative, mais sans possibilité pour l'homme de les modifier ou de s'y imposer par un acte de sa volonté."
Sauf que les "propositions" ou "règles générales" sont "non impératives" ... c'est-à-dire "non absolues".  qvt
Et que les lois naturelles sont parfois invalidées (cf l'addition des vitesses remplacée par la constante vitesse de la lumière) ce qui limite largement la conception que tu sembles avoir de la loi naturelle voire de la "vérité absolue" à laquelle tu tends.
Non les lois ce ne sont pas ça, aucune loi naturelle ne s'applique à de telles choses. Les lois ce serait plutôt le fait que puisque les atomes et molécules peuvent composer des combinaisons, l'ADN en fait parti, et de là ça constitue un corps, et que selon les conditions des mutations plus ou moins importantes peuvent apparaître... et encore ce ne sont pas des "lois" à proprement parler c'est juste le fonctionnement des choses. Les choses sont ce qu'elles sont, elles ont leur fonctionnement, etc... Mais ce qui est sûr c'est qu'il n'y a pas de lois destinées à la chance ou la malchance ni ce genre de choses
Et les variables aléatoires de la loi de probabilité se chargent de la chance et de la malchance ; comme quoi les causes ne produisent pas toujours les mêmes effets   sourire
... mais la logique est une notion indépendante de nous et de notre intérieur mental.
Bah non puisque la logique n'est jamais qu'une " Science relative aux processus de la pensée rationnelle (induction, déduction, hypothèse p. ex.) et à la formulation discursive des vérités"

En fait il me semble que tu renommes par "logique" ce que Platon appelait "idées" ; ce qui nous rapproche finalement de l'idéalisme de Kant avec les formes (idées) existant antérieurement et dictant leurs lois aux sujets.
Et ton EMI t'aurait permis d'approcher ce monde ?

_________________
Hello Invité !  Le Une nouvelle conception... - Page 5 Quizzv10 du 01 juillet 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 49767
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par dedale Mer 7 Juil 2021 - 12:53

Mouton Sauvage a écrit:L'argument est justement le fait que nous ne pouvons pas créer quelque chose qui nous précède et qui nous crée.L'argument est justement le fait que nous ne pouvons pas créer quelque chose qui nous précède et qui nous crée.

Comme déjà dit : Nous sommes de modestes observateurs. Et c'est loin d'être un argument.
Cela oblige simplement à considérer nos limites, notre ignorance, nos erreurs...

Ou alors la dynamique fait partie du continuum du temps, de même qu'elle fait partie de l'espace. Je pense avoir compris votre idée, mais selon moi toute dynamique - comme toute chose - ne peut que se trouver dans quelque chose, la dynamique ne peut pas régir l'univers comme une force étrangère, elle doit faire partie de l'univers, de même qu'un univers dynamique se trouve forcément dans un continuum plus "grand" avec les mêmes propriétés ou des caractéristiques différentes. Du moins, c'est mon point de vue.

La dynamique, c'est ce que l'on observe, ce que l'on peut étudier.
Le continuum est un objet que l'on conçoit (cognitif donc)

La dynamique n'est pas "dans quelque chose", elle est la force en action dont résulte ce quelque chose (les systèmes).
Sachant que toute dynamique se situe dans l'espace. Et que l'espace, en lui-même, n'a pas de grandeur, de volume ou d'échelle.

Notre univers ne se trouve pas dans un univers plus grand. Dans notre univers, toutes les échelles de grandeur coexistent.
D'ailleurs, que veut dire "être petit" pour un quark qui n'a pas de volume, pas de dimension, pas de corps..? Ce quark compose aussi bien ce qui est infiniment petit que ce qui est infiniment grand, l'échelle n'étant qu'une relation d'ordre humain, tenant de la nécessité de pouvoir se resituer.

La taille de l'univers? Nous ne sommes même pas en mesure de pouvoir ne serait-ce que l'imaginer.
D'ailleurs, le modeste observateur parle en terme d'univers observable et non en tant qu'univers réel.
La taille physique de l'univers réel dépend de sa courbure spatiale. Vu que cette dernière semble très faible mais tout est relatif, l'espace s'étendrait en tout sur env. 25 000 milliards d'AL.
Ces chiffres ne signifient pas grand chose étant donné qu'on a du mal à s'imaginer ou même à exploiter une seule de ces AL. Pas que de simples observateurs, disons plutôt des primates balbutiant.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4871
Age : 60
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par dedale Mer 7 Juil 2021 - 16:27

Mouton Sauvage a écrit:
dedale a écrit:Mais la logique par contre, c'est l'être humain qui la développe.
Intellectuellement d'accord... mais ce n'est qu'une représentation mentale de ce qui existe déjà rire Pour illustrer mes propos je donnerais cette image : devant la mer, on ne voit pas le fond. Et pourtant il est là, mais inconnu de notre conscience. Donc en allant sous l'eau et en explorant les profondeurs, on découvre enfin le fond. Mais ce n'est qu'une découverte, ensuite nous pouvons le cartographier, le redessiner, mais quels que soient les schémas qu'on se fait du fond, le fond existe et est indépendant de nos cartes. Avec la logique, c'est pareil : nous découvrons l'ordre de la nature, nous essayons de la comprendre avec nos modèles, mais la logique est une notion indépendante de nous et de notre intérieur mental.

La logique est une discipline de la pensée touchant à la forme de notre raisonnement, visant à résoudre des problèmes ou encore à inventer de nouveaux savoirs.
C'est donc une activité mentale, intellectuelle, cognitive et non une sorte de chose qui serait indépendante de la pensée.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4871
Age : 60
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Mouton Sauvage Jeu 8 Juil 2021 - 15:36

Bulle a écrit:Et que les lois naturelles sont parfois invalidées (cf l'addition des vitesses remplacée par la constante vitesse de la lumière) ce qui limite largement la conception que tu sembles avoir de la loi naturelle voire de la "vérité absolue" à laquelle tu tends.

Les lois naturelles ne peuvent pas fonctionner partout pareil, les conditions font que les choses ne fonctionnent plus de la même façon selon telles et telles situations. La constante de la lumière est une constante, et visiblement, elle ne peut pas être brisée par des lois habituelles, il n'y a rien de contradictoire avec ma conception des lois et de la Logique. Elle les domine simplement, mais je ne vois aucune contradiction, les choses fonctionnent comme elles fonctionnent, et selon les conditions le fonctionnement varie (comme le monde quantique est différent du notre en certains points.)

Bulle a écrit:Et les variables aléatoires de la loi de probabilité se chargent de la chance et de la malchance ; comme quoi les causes ne produisent pas toujours les mêmes effets sourire

Je suis d'accord, et puis pourquoi plusieurs résultats ne seraient pas propres à une même cause ? C'est d'ailleurs ce que nous montre le monde quantique. C'est ce que j'appelle le multivers, sauf que lorsque l'on fait une expérience à plusieurs effets possibles, tous les effets sont produits en même temps, mais dans un multivers où les versions différentes sont superposées...
Donc même si nous n'en observons qu'un à la fois, les autres coexistent.

Bulle a écrit:En fait il me semble que tu renommes par "logique" ce que Platon appelait "idées" ; ce qui nous rapproche finalement de l'idéalisme de Kant avec les formes (idées) existant antérieurement et dictant leurs lois aux sujets.
Et ton EMI t'aurait permis d'approcher ce monde ?

Hum ça s'en rapproche, mais pas vraiment, ce n'est pas un monde appart dans lequel l'idée suprême est le bien, c'est tout simplement l'ordre de la nature, le fonctionnement, les concepts naturels (qui ne dépendent pas du mental !) et tout ça, qui compose le Tout.
Lors de mon EMI je voyais comme beaucoup de gens l'ont décrit ce qu'il y avait autour de moi, du moins ce n'était pas très long, je voyais plutôt ce qu'il y avait devant moi. Vision parfaitement nette et fluide, paix intérieure, alors que mes yeux étaient fermés et que je n'avais pas de lunettes de nage, et que c'était affolant de ne plus avoir d'air. Cela m'a poussé à fonder ma propre religion, mais je l'ai remise en question du fait que mon EMI n'avait pas duré assez longtemps pour que je puisse vérifier des informations par la suite, pouvant prouver que ce soit une vraie EMI et non des hallucinations. J'ai en conclus que ça pouvait être des hallucinations, je ne pouvais pas savoir. Le vide extrême dans lequel la chute de ma religion m'aura laissé m'a poussé à réfléchir plus profondément et objectivement sur la nature de l'univers, l'âme, etc.


dedale a écrit:Notre univers ne se trouve pas dans un univers plus grand. Dans notre univers, toutes les échelles de grandeur coexistent.
D'ailleurs, que veut dire "être petit" pour un quark qui n'a pas de volume, pas de dimension, pas de corps..? Ce quark compose aussi bien ce qui est infiniment petit que ce qui est infiniment grand, l'échelle n'étant qu'une relation d'ordre humain, tenant de la nécessité de pouvoir se resituer.

Notre univers est un épiphénomène dans un univers total, j'aurais du le formuler comme ça.
Dans mon modèle (que j'explique beaucoup mieux qu'ici) le temps ne peut être qu'un continuum, la dynamique ne peut être qu'intrinsèque aux choses elles-même, ainsi le monde ne peut pas résulter d'une dynamique - et par monde je veux parler de l'univers total, notre espace en expansion n'en serait qu'une part infime... Je parle d'un Univers Total stationnaire où toutes les organisations possibles logiques existent, donc toute dynamique est "figée" dans ce continuum éternel. Oui en effet j'explique mieux dans mes écrits qu'ici yeux ecarquilles

Mouton Sauvage
Sorti de l'oeuf

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 37
Localisation : -
Identité métaphysique : fondateur d'une nouvelle conception
Humeur : -
Date d'inscription : 08/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Bulle Jeu 8 Juil 2021 - 18:12

Mouton Sauvage a écrit: Elle les domine simplement, mais je ne vois aucune contradiction, les choses fonctionnent comme elles fonctionnent, et selon les conditions le fonctionnement varie
La contradiction se trouve là : "Sauf que les "propositions" ou "règles générales" sont "non impératives" ...  c'est-à-dire "non absolues". Tu ne peux pas qualifier d'absolu ce qui varie suivant les conditions. On est dans le relatif qui est l'exact contraire de l'absolu  qvt

Bulle a écrit:En fait il me semble que tu renommes par "logique" ce que Platon appelait "idées" ; ce qui nous rapproche finalement de l'idéalisme de Kant avec les formes (idées) existant antérieurement et dictant leurs lois aux sujets.
Et ton EMI t'aurait permis d'approcher ce monde ?
Hum ça s'en rapproche, mais pas vraiment, ce n'est pas un monde appart dans lequel l'idée suprême est le bien
L'idéalisme n'implique pas forcément la notion de "bien" mais plutôt de "perfection éternelle" > ce qui justement va vers l'absolu.

Lors de mon EMI je voyais comme beaucoup de gens l'ont décrit ce qu'il y avait autour de moi, du moins ce n'était pas très long, je voyais plutôt ce qu'il y avait devant moi. Vision parfaitement nette et fluide, paix intérieure, alors que mes yeux étaient fermés et que je n'avais pas de lunettes de nage, et que c'était affolant de ne plus avoir d'air. Cela m'a poussé à fonder ma propre religion, mais je l'ai remise en question du fait que mon EMI n'avait pas duré assez longtemps pour que je puisse vérifier des informations par la suite, pouvant prouver que ce soit une vraie EMI et non des hallucinations. J'ai en conclus que ça pouvait être des hallucinations, je ne pouvais pas savoir. Le vide extrême dans lequel la chute de ma religion m'aura laissé m'a poussé à réfléchir plus profondément et objectivement sur la nature de l'univers, l'âme, etc.
Mais on sait ce qu'est une EMI et on sait que cela provoque des hallucinations ! Toi qui te tiens au courant des recherches et des découvertes tu n'ignores pas que cela se passe uniquement au niveau du cerveau.
En tous les cas la déception de voir tomber l'objet de ta croyance et de devoir en faire le deuil te stimule, ça c'est positif. Mais attention à ne pas remplacer une croyance par une autre croyance dans ta recherche de "vérité absolue"  sourire

_________________
Hello Invité !  Le Une nouvelle conception... - Page 5 Quizzv10 du 01 juillet 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 49767
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Magnus Jeu 8 Juil 2021 - 19:57

Mouton Sauvage a écrit:Le vide extrême dans lequel la chute de ma religion m'aura laissé m'a poussé à réfléchir plus profondément et objectivement sur la nature de l'univers, l'âme, etc.
Tiens, voilà une chose qui m'intéresse :  l'âme.
Mais chaque fois que j'en ai parlé, j'ai eu Bulle et Jipé sur le dos. rire
En y réfléchissant "plus profondément", tu en es arrivé à quels résultats ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28541
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par dedale Ven 9 Juil 2021 - 4:05

Mouton Sauvage a écrit:la dynamique ne peut être qu'intrinsèque aux choses elles-même, ainsi le monde ne peut pas résulter d'une dynamique

Sans la dynamique, il n'y a pas d'existence, pas de devenir, rien ne peut naître et évoluer. Tout est de la dynamique.
Tu ne pourras rien me citer, ne serait-ce qu'une seule chose, qui n'obéisse pas à la dynamique et n'en résulte pas.
Le monde-univers a une histoire, une naissance et une évolution, une formation : Sans cette dynamique le monde n'existe pas.
et par monde je veux parler de l'univers total
On ne peut parler que de ce que l'on sait. Sinon on suppose ou on spécule.
notre espace en expansion n'en serait qu'une part infime...
Rien ne le démontre mais pourquoi pas.
Je parle d'un Univers Total stationnaire
La théorie de l'état stationnaire ne parvient même pas à rendre compte des observations. Donc comment tu fais?
De plus, notre univers en expansion prendrait de plus en plus de volume dans ce fameux univers stationnaire.
Je parle d'un Univers Total stationnaire où toutes les organisations possibles logiques existent, donc toute dynamique est "figée" dans ce continuum éternel.
Si on ne parle plus d'univers stationnaire depuis plus d'un demi-siècle, sauf chez les néo-créationnistes, c'est qu'il ya des raisons bien fondées. Une théorie invalide pour le nôtre ne serait pas plus valide pour un univers plus vaste, à moins que cela ne soit démontré.

Simplement, certaines choses peuvent effectivement paraître immuables, éternelles, sous l'angle de la courte existence humaine. C'est l'erreur philosophique que font toutes les religions. Si l'immuabilité et l'éternité n'étaient pas au rendez-vous, quelle promesses pourraient-ils encore tenir?
Ce n'est pas sérieux de concevoir l'univers sous l'angle de ces promesses. Il vaut mieux simplement l'observer, l'étudier objectvement, pour ce qu'il est.


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4871
Age : 60
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par dedale Sam 10 Juil 2021 - 1:23

Mouton Sauvage a écrit:Les lois naturelles ne peuvent pas fonctionner partout pareil

Pas des lois naturelles mais des interactions fondamentales. Quelles que soient les lois et les conditions, ces interactions régissent tout ce qui existe du micro au macro-cosmique.
Pour rappel, on a :
- L'interaction électromagnétique, l'interaction faible, forte et gravitationnelle.
Celle qui donne le plus de fil à retordre est la gravitation qui agit directement sur la topologie de l'espace-temps. Sur certains points elle se rapproche de l'interaction forte (nucléaire) permettant entre autre la cohésion du noyau atomique mais sans toutefois confiner les particules comme le fait cette dernière.
les conditions font que les choses ne fonctionnent plus de la même façon selon telles et telles situations.
C'est justement cela qui rend caduque l'idée d'un ordre suprême-absolu.
Il y a simplement un nombre limité de propriétés fondamentales qui régissent l'univers.
La constante de la lumière est une constante...
Oui mais pourquoi est-ce une constante? C'est ça la question.
C'est simple.
La masse propre du photon est nulle. Cette particule ne possède donc aucune inertie et ne peut être ni ralentie ni accélérée : Sa vitesse est optimale (dans le vide). Voilà pourquoi 'c' (la célérité) est une constante qui possède la même valeur dans tous les référentiels inertiels.
- Si le photon est observé depuis un point possédant sa propre inertie (ex : la terre) : Sa vtesse est constante dans le vide.
- S'il est observé depuis un point n'ayant aucune inertie (ex : un autre photon) alors il est immobile et pour lui, le temps ne passe pas.
et visiblement, elle ne peut pas être brisée par des lois habituelles
Si la particule possède une masse non-nulle (ex : un proton) , elle peut être ralentie ou accélérée, voire instable. Sa vitesse sera inférieure à celle de la lumière.
il n'y a rien de contradictoire avec ma conception des lois et de la Logique.
La constante d'Einstein et l'Ordre Suprême qui assimile toute possibilité, ce sont des antipodes, ce n'est même pas le même langage. Je ne vois pas très bien en quoi ta théorie aurait besoin d'informations cosmologiques-physiques puisqu'elle n'en tire pas partie.

Si tu veux mon avis : Je pense que tu cherches à expliquer autre chose, ou a te convaincre d'autre chose qui n'a aucun rapport avec l'univers. Peut être cela touche-t-il ton EMI. Il vaut mieux aller droit au but. Là tu sembles tourner sans boussole à la recherche d'un horizon imaginaire.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4871
Age : 60
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Mouton Sauvage Lun 12 Juil 2021 - 20:43

Bulle a écrit:Mais on sait ce qu'est une EMI et on sait que cela provoque des hallucinations ! Toi qui te tiens au courant des recherches et des découvertes tu n'ignores pas que cela se passe uniquement au niveau du cerveau.
Magnus a écrit:Tiens, voilà une chose qui m'intéresse :  l'âme.
Mais chaque fois que j'en ai parlé, j'ai eu Bulle et Jipé sur le dos. rire
En y réfléchissant "plus profondément", tu en es arrivé à quels résultats ?

Or certaines expériences de mort imminentes semblent justement démontrer que les capacités perdurent sans le cerveau. Par exemple la délocalisation de conscience et donc l'acquisition d'informations qui ont pu être confirmées par la suite, ou le fonctionnement de certains sens comme l'ouïe (aussi délocalisé comme par hasard...) alors que l'aire cérébrale qui gère les informations auditives n'était plus fonctionnelle. Il y a de fausses expériences qui se résument à l'hallucination - et peut être que la mienne en est une, je ne saurais pas dire - ou encore d'autres EMI qui ont été inventées dans le but de faire parler de soi, mais il nous est désormais impossible de négliger certaines EMI qui apportent la preuve tangible de la possible survie de l'être vivant hors de son corps. D'ailleurs j'ai lu un livre sur le sujet et l'auteur a écrit une phrase qui m'a marqué : [en parlant des nihilistes] "Maintenant, ce sont eux les croyants".
Je serai prêt à accepter que mon EMI ait pu être une hallucination, c'est possible, mais il est désormais irrationnel de nier les véritables EMI...

Puisque cela m'a poussé à réfléchir à ce que ça pourrait être, l' "esprit", ou l'âme, ça dépend du vocabulaire. Premièrement, je distingue la conscience, l'esprit et l'âme : la conscience est uniquement la réalisation de nos perceptions, du soi et du non-soi. L'esprit, c'est ensuite la structure indépendante du corps qui est elle aussi capable de sécréter de la conscience (d'où les expériences de délocalisation) qui est totalement calquée sur le cerveau et le corps (puisque l'esprit se développe dans le corps). L'esprit serait composé d'autres formes de matière, d'énergie, qui auraient des caractéristiques différentes de la matière standard et ces deux matières interagiraient dans des structures complexes comme la vie - ce qui expliquerait que le cerveau puisse détenir des informations chimiques qui proviennent d'autre chose que la matière standard. Puisque l'esprit concerne des formes différentes d'énergie-matière, le corps physique fait partie de l'esprit entier, et lorsqu'il meurt le reste de l'esprit peut éventuellement se décorporer. L'âme, enfin, est un truc sur lequel je dois encore réfléchir, mais ce serait une sorte de calque de l'esprit qui n'est pas composé d'énergie spécifique. C'est juste un 'calque' qui peut transcender espace temps et matière. Dans le vide, l'âme est faite de vide ; dans de l'eau, elle est faite d'eau, etc... tout en conservant la "forme" du cerveau (car dès lors le reste du corps n'a plus d'importance).


dedale a écrit:Sans la dynamique, il n'y a pas d'existence, pas de devenir, rien ne peut naître et évoluer. Tout est de la dynamique.
Tu ne pourras rien me citer, ne serait-ce qu'une seule chose, qui n'obéisse pas à la dynamique et n'en résulte pas.
Le monde-univers a une histoire, une naissance et une évolution, une formation : Sans cette dynamique le monde n'existe pas.

Et bien si, il y a avant tout l'existence. Mais je ne parle pas de l'existence éphémère et physique que la science veut saisir, je parle de l'existence en tant que notion métaphysique, car même si j'adore la science je dois reconnaitre qu'elle a ses limites. L'existence dépasse les propriétés, dépasse les aspects physiques de toute chose, puisque toute chose est intrinsèque à l'existence, mais ça la science ne pourra jamais l'atteindre. Le plus loin que la science puisse viser, c'est peut être la dynamique des choses, mais tout n'est pas accessible aux calculs et à l'observation.
La logique en revanche peut nous mener à concevoir des modèles plus profonds, plus existentiels, que ceux de la matière... je ne critique pas la science, je l'admire, mais les particules ou la thermodynamique ne diront pas pourquoi l'existence admet d'elle-même une émanation de manifestations intrinsèques qui sont ses propriétés, des substances mathématiques, des patterns géométriques etc...Les mathématiques ne disent pas non plus si Dieu existe ou non, or la métaphysique en est capable si on recherche bien.
La métaphysique peut mener la science plus loin en construisant des modèles plus profonds, par exemple un modèle qui décrirait l'expression de l'existence (que j'appelle l'Intrinception), à partir du quel nous pouvons nous spécialiser vers les possibles dynamiques en elle qui animent les structures des univers. Ainsi, les démonstrations que j'explique dans ma théorie métaphysique, ce ne sont pas forcément des mathématiques, mais plutôt un raisonnement logique qui semble bien s'accorder avec l'ordre des choses que nous observons, connaissons, avec des preuves logiques sans pour autant inclure des formulations scientifiques ou professionnelles (même si je compte y venir).

dedale a écrit:
La théorie de l'état stationnaire ne parvient même pas à rendre compte des observations. Donc comment tu fais?
De plus, notre univers en expansion prendrait de plus en plus de volume dans ce fameux univers stationnaire.

L'univers qui est stationnaire c'est le méta-univers, donc l'univers total de l'essence d'étendue, il ne s'étend ni ne se contracte. Notre univers est un épiphénomène et si il prend de l'ampleur dans le méta-univers - qui est infini - alors il n'est toujours pas grand chose. C'est comme une grosse bulle qui gonfle parce qu'à sa naissance dans un puits de gravité, l'explosion de ce puits a généré une force d'expansion... Il peut y avoir d'autres scénarios pour décrire un mini-univers (mais ça la science ne l'atteindra pas). De même qu'il pourrait y avoir bien plus de forces fondamentales possibles, mais simplement absentes dans notre univers.

dedale a écrit:Simplement, certaines choses peuvent effectivement paraître immuables, éternelles, sous l'angle de la courte existence humaine

Oui, c'est pour ça qu'il faut les discerner pour ne pas les confondre avec les notions véritablement immuables, comme l'existence que j'ai expliqué rire

dedale a écrit:C'est justement cela qui rend caduque l'idée d'un ordre suprême-absolu
Si les fonctionnements sont adaptés aux conditions, il n'y a alors aucun problème avec cet ordre logique

dedale a écrit:    
et visiblement, elle ne peut pas être brisée par des lois habituelles

Si la particule possède une masse non-nulle (ex : un proton) , elle peut être ralentie ou accélérée, voire instable. Sa vitesse sera inférieure à celle de la lumière.

Dans ce cas ça fait partie de l'ordre Wink

dedale a écrit:Si tu veux mon avis : Je pense que tu cherches à expliquer autre chose, ou a te convaincre d'autre chose qui n'a aucun rapport avec l'univers. Peut être cela touche-t-il ton EMI. Il vaut mieux aller droit au but. Là tu sembles tourner sans boussole à la recherche d'un horizon imaginaire.

J'essaye d'expliquer l'univers dans son sens plus profond, histoire de trancher une fois pour toute la question du Tout (ça sera long mais j'irai jusqu'au bout du projet). Je pense que ce que la science sait sur la dynamique et tout ça a sa place quelque part dans la compréhension métaphysique, mais la dynamique et les mathématiques ne décrivent pas tout.

Mouton Sauvage
Sorti de l'oeuf

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 37
Localisation : -
Identité métaphysique : fondateur d'une nouvelle conception
Humeur : -
Date d'inscription : 08/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Bulle Mar 13 Juil 2021 - 18:22

Mouton Sauvage a écrit:Or certaines expériences de mort imminentes semblent justement démontrer que les capacités perdurent sans le cerveau.
Non pas du tout. C'est parce qu'il y a encore une activité cérébrale que ces capacités perdurent. Tout est parfaitement expliqué dans le lien que je t'ai donné plus haut, et pourtant les résultats dataient de 2011 et depuis les explications sont encore plus précises grâce aux recherches.
Il y a de fausses expériences qui se résument à l'hallucination - et peut être que la mienne en est une, je ne saurais pas dire - ou encore d'autres EMI qui ont été inventées dans le but de faire parler de soi, mais il nous est désormais impossible de négliger certaines EMI qui apportent la preuve tangible de la possible survie de l'être vivant hors de son corps.
Non encore une fois c'est tout à fait faux. Aucune EMI n'a apporté la preuve de ce que tu avances, c'est même l'exact contraire.


_________________
Hello Invité !  Le Une nouvelle conception... - Page 5 Quizzv10 du 01 juillet 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 49767
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle conception... - Page 5 Empty Re: Une nouvelle conception...

Message par Bulle Mar 13 Juil 2021 - 18:43

Mouton Sauvage a écrit:L'esprit, c'est ensuite la structure indépendante du corps qui est elle aussi capable de sécréter de la conscience (d'où les expériences de délocalisation) qui est totalement calquée sur le cerveau et le corps (puisque l'esprit se développe dans le corps).
Bah non : pas de corps = pas d'esprit.
On ne peut donc pas affirmer que l'esprit soit une structure indépendante du corps d'une part, et, pour ne citer que cette recherche, électrocorticographie permet des enregistrements intéressants :  
"Nous avons constaté que le cortex préfrontal restait actif pendant presque toute la durée du processus de fabrication de la pensée, exactement comme le ferait une région 'multitâches' du cerveau", explique Robert Knight, neuroscientifique à l'Université Berkeley. "Ces tests démontrent que le cortex préfrontal est le chef d'orchestre qui relie les choses entre elles pour obtenir un résultat, ajoute-t-il. Que c'est la colle des capacités cognitives.
(...)
Les études se basant sur l'IRMf montrent le plus souvent que plus une tâche devient complexe, plus l'activité cérébrale est intense, en particulier dans le cortex préfrontal, ajoute Avgusta Shestyuk, également neuroscientifique et principal auteur de l'étude. Dans notre étude, nous pouvons voir que ce n'est pas seulement parce que les neurones travaillent vraiment très dur et s'activent en continu, mais plutôt que de plus en plus de régions du cortex sont recrutées" (source)  qvt

_________________
Hello Invité !  Le Une nouvelle conception... - Page 5 Quizzv10 du 01 juillet 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 49767
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum