Temps psychologique

3 participants

Aller en bas

Temps psychologique Empty Temps psychologique

Message par loofrg Ven 2 Sep 2022 - 11:46

J’ai bien pu une nouvelle fois remarquer lors de mon transport en voiture vers l'Italie, que le fait de rouler toujours au plus haut de la limite de vitesse autorisée, ceci dans le but d’arriver plus vite à destination, avait pour effet paradoxalement de rendre le voyage plus long.

C’est ce que j’ai fais à l’allée où je roulais à 130 sur l’autoroute, me voyant souvent obligé de doubler des véhicules, contraint à devoir être plus attentif. Au retour en revanche, je ne me suis absolument pas soucié de la vitesse à laquelle je roulais, évidemment je ne dépassais pas les 130. Ma vitesse était généralement plus celle de 110 à 120, mais surtout beaucoup plus conforme à mon rythme propre, la chose impliquant une diminution significative de stress. De plus, je me suis beaucoup plus souvent arrêté. Du coup, le voyage retour m’a semblé beaucoup plus court et beaucoup plus agréable que celui de l’allée.

C’est un peu pareil pour ce qui est de faire le ménage. Si je suis animé par cette urgence qui est de faire que ma maison soit entièrement propre, cette tâche devient un calvaire, ceci avec cette difficulté qui s’ajoute qui est celle de devoir me résoudre à commencer à le faire. Mais si je reste dans cette attitude qui est celle du flâneur dépoussiérant tranquillement un à un les objets sans nécessairement chercher à faire toute la maison ou toute la pièce, tout me semble beaucoup plus facile.

Et vous, avez-vous remarqué à quel point le temps est élastique ? Y-a-t-il des situations où pour rendre les choses plus faciles vous choisissez sciemment de vous mettre dans ce genre de posture psychologique ?
D'autre part, je me demandais si la chose avait été étudiée par les neurosciences...
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8062
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Temps psychologique Empty Re: Temps psychologique

Message par Jipé Ven 2 Sep 2022 - 14:37

Le cerveau fonctionne de façon à percevoir le temps de façon "élastique", ceci résultant d'une dynamique biologique qui nous paraît toujours assez bien réglée.
Pourtant cette dynamique est modulable par toutes sortes d'évènements, qu'ils soient extérieurs comme être pris dans des embouteillages, le temps paraît long, ou au contraire être dans une soirée entre amis et l'heure du départ nous paraît trop rapide.

Mais même sans évènements extérieurs, nous avons nous-mêmes par nos sentiments et ressentis, des sensations de longueur du temps ou du temps qui passe vite, c'est un temps individuel qui est dans sa propre subjectivité et le cerveau cherche une dynamique permanente où il essaiera de trouver de nouvelles informations.

Il y a à tout cela un paradoxe lié à la mémoire, il y a des moments dans notre vie où le temps présent, l'instant même disons, est perçu comme un instant court et lorsque plus tard nous le remémorons dans nos souvenirs, il paraîtra long.

Un auteur, je ne sais plus qui, disait : "ne prêtez donc pas attention au temps, il vous le rendra bien."




_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 30095
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical. En 2021 j'ai été prétentieux, mais en 2022 je serai génial !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Temps psychologique Empty Re: Temps psychologique

Message par loofrg Ven 2 Sep 2022 - 15:19

Ha ha...excellent ! sourire

C'est amusant parce que l'autre jour j'étais devant mon micro-onde et je regardais les secondes défiler. Là, j'ai pris conscience que ces secondes ne suivaient pas celles que scandent les horloges, il y avait donc comme deux temps parallèles ; en mettant mon micro-onde en marche, je venais aussi de mettre en marche un décompte du temps parallèle au temps universel, comme un temps dans le temps...Enfin c'est un peu idiot mais j'ai trouvé l'idée marrante.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8062
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Temps psychologique Empty Re: Temps psychologique

Message par Magnus Ven 2 Sep 2022 - 16:44

loofrg a écrit:Si je suis animé par cette urgence qui est de faire que ma maison soit entièrement propre, cette tâche devient un calvaire, ceci avec cette difficulté qui s’ajoute qui est celle de devoir me résoudre à commencer à le faire. Mais si je reste dans cette attitude qui est celle du flâneur dépoussiérant tranquillement un à un les objets sans nécessairement chercher à faire toute la maison ou toute la pièce, tout me semble beaucoup plus facile.

Et vous, avez-vous remarqué à quel point le temps est élastique ? Y-a-t-il des situations où pour rendre les choses plus faciles vous choisissez sciemment de vous mettre dans ce genre de posture psychologique ?
Je dois dire que ça m'arrive aussi. Car dans l'urgence, le temps n'est me semble-t-il ni plus court ni plus long, mais plus pesant.

Et quand par exemple, je vais quelque part, à distance et temps égaux dans les deux cas, ça me semble plus long dans certaines circonstances que dans d'autres.


_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 30270
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum