Une guerre civile au Paradis ?

+6
Jipé
Bulle
loofrg
Magnus
Cochonfucius
Gerard
10 participants

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Jipé Mer 19 Oct 2022 - 12:19

Mais la spiritualité n'a pas à être institutionnalisée et puis quoi encore, rendre l'introspection obligatoire aussi ? C'est de l'ordre du privé et ça doit le rester.
Je ne comprends pas ton désir à faire rentrer de la spiritualité plus ou moins mystique dans la société alors que l'on peut la retrouver, la spiritualité comme je te l'ai dit, en philo, dans l'art comme la poésie, etc...
Ce n'est pas parce que tu prétends avoir rencontré "dieu" que tout le monde devrait en faire autant, grand bien t'en fasse, mais ne le souhaite pas pour tout un chacun.
L'inquisition aussi voulait faire rencontrer le monde entier avec Dieu, elle a même massacré des millions de personnes pour faire opter à leur croyance!!

J'aimerais bien que les croyants parlent d'autres choses que leur "idole", cela prouverait qu'ils sont capables de vivre dans une société où d'autres perspectives ont de l'importance aussi.
Les œillères vous ne pouvez pas les raccrocher un peu de temps en temps ? dubitatif


_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 30462
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical. Pour 2023, plus mon interlocuteur est catégorique, plus je dois m'en méfier.
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par loofrg Mer 19 Oct 2022 - 12:34

Jipé a écrit:Mais la spiritualité n'a pas à être institutionnalisée et puis quoi encore...

Tu le dis comme si c'était une évidence...Mais la seule évidence propre à se manifester ici, c'est que le corps dirigeant considère qu'il n'a pas à s'intéresser de spiritualité. Je ne nie pas qu'il y a eu des abus dans l'autre sens, je dis qu'il serait peut-être temps de trouver une voie du milieu.

Jipé a écrit:rendre l'introspection obligatoire aussi ?

La question serait plutôt d'en donner les outils, comme enseigner et pratiquer la méditation à l'école par exemple.

Pour le reste, tu ramènes ça à Dieu et au mysticisme, ce qui n'est pas mon propos. Le débat porte sur la possibilité d'instaurer une spiritualité laïque et en l'occurrence dans les écoles.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9005
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par loofrg Mer 19 Oct 2022 - 12:45

D'ailleurs entre parenthèses, la méditation est une chose qui commence à voir le jour dans certaines écoles et dans les petites sections. Je serais personnellement pour que cela soit généralisé à toutes les écoles et pas seulement dans les petites sections.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9005
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par dedale Mer 19 Oct 2022 - 13:10

Dodo a écrit:En premier lieu, si on cherche la vérité, le plus important, c’est de savoir que (la vérité) n’est pas (le vrai), que (la vérité) n’est pas (le faux)… que (la vérité) est seulement (la vérité).
La vérité est le principe de ce qui est vrai et qui peut éventuellement être faux.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5507
Age : 61
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par loofrg Mer 19 Oct 2022 - 13:37

On pourrait imaginer aussi des cours de psychologie, avec des ateliers sur la communication non violente par exemple...et que sais-je encore...Il y'a quantité de choses à proposer et qui pourraient aider à rendre la vie en société plus douce et plus constructive, ceci en rendant l'individu plus conscient de lui-même.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9005
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Jipé Mer 19 Oct 2022 - 13:56

loofrg a écrit:D'ailleurs entre parenthèses, la méditation est une chose qui commence à voir le jour dans certaines écoles et dans les petites sections. Je serais personnellement pour que cela soit généralisé à toutes les écoles et pas seulement dans les petites sections.

Ben déjà que l'école a du mal à parler de laïcité sans se faire insulter par des élèves et leurs parents, va donc leur parler méditation et psychologie à ces gens là, ils te répondront que leurs gosses ne sont pas des fous et que l'école sert à apprendre à lire et à compter, point/barre.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 30462
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical. Pour 2023, plus mon interlocuteur est catégorique, plus je dois m'en méfier.
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par dedale Mer 19 Oct 2022 - 14:02

loofrg a écrit:Je ne disais d'ailleurs pas qu'elle la rejetait, je disais qu'elle la rejetait dans sa structure, à savoir qu'avec la séparation de l'église et de l'état la spiritualité a cessé d'être institutionnalisée
Le problème est que si c'était institutionnel, ça ne serait plus de la spiritualité.

En fait, avec la séparation de l'Eglise et de l'Etat, ce qui a cessé d'être, c'est l'inflexion politique des choix individuels qui peuvent être spirituels ou pas, ou d'une autre nature. Je veux dire par là qu'on n'impose à personne une orientation scientifique ou artistique - ou une quelconque idéologie. On peut faire le choix d'une orientation toute "manuelle", "zen" ou une voie toute individualiste.

Et je pense que c'est infiniment réducteur de penser que la spiritualité se résume à des activités religieuses. Que je sache, dans le mot "spiritualité", il y a "esprit", il n'y a pas le mot "religion" ou "Eglise".

elle reste donc de l'ordre du facultatif impliquant qu'elle ne soit plus considérée comme indispensable par les gouvernants, aussi indispensable que pourrait l'être l'apprentissage des mathématiques ou de la grammaire.
Ce n'est pas le rôle des gouvernants dans une république laïque.
Et tout dépend de ce que l'on entend pas "spiritualité". Il y en a partout de la spiritualité: Dans les petits poèmes qu'on apprend à l'école, dans les tableaux, dans certains films, dans certains récits religieux, mythologies ou histoires véridiques....
C'est l'art de l'esprit, l'art de penser.

Mais pour qu'un individu assimile cette sensibilité, il y a besoin de tout un contexte, d'un milieu social qui le permette, d'une famille qui ne soit pas l'exemple contraire... Ce n'est pas uniquement à l'école et dans les livres que l'on peut chercher à se penser, si je peux dire. Certains gosses (ou adultes) ne connaissent même pas les principes les plus rudimentaires du civisme ou du mérite, ils ne sont pas capables de comprendre, pas en l'état des choses en tout cas.

Et on n'est pas dans la pire époque.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5507
Age : 61
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par loofrg Mer 19 Oct 2022 - 14:37

Jipé a écrit:Ben déjà que l'école a du mal à parler de laïcité sans se faire insulter par des élèves et leurs parents, va donc leur parler méditation et psychologie à ces gens là, ils te répondront que leurs gosses ne sont pas des fous et que l'école sert à apprendre à lire et à compter, point/barre.

Peut-être cela doit-il être amené avec tact et psychologie précisément, et peut-être que ça ne peut pas se faire du jour au lendemain, mais on peut essayer de tendre vers ça.

dedale a écrit:Le problème est que si c'était institutionnel, ça ne serait plus de la spiritualité.

Le côté institutionnel n'est évidemment pas cette spiritualité en soi, son rôle ici serait de la favoriser en quelque sorte.

dedale a écrit:En fait, avec la séparation de l'Eglise et de l'Etat, ce qui a cessé d'être, c'est l'inflexion politique des choix individuels...

Il me semble néanmoins que l'Etat continue dans une certaine mesure à organiser la vie de l'individu, même si de manière moins omniprésente peut-être que ne le faisait l'église, et le choix du programme scolaire est l'un des choix qu'il fait pour l'individu puisque nous en parlions.

dedale a écrit:Et je pense que c'est infiniment réducteur de penser que la spiritualité se résume à des activités religieuses. Que je sache, dans le mot "spiritualité", il y a "esprit", il n'y a pas le mot "religion" ou "Eglise".

Je suis infiniment d'accord avec ça et c'est même là dessus que j'insistais.

dedale a écrit:Ce n'est pas le rôle des gouvernants dans une république laïque.

Ca peut être son rôle de proposer un programme scolaire dans lequel serait présente la spiritualité, pourquoi pas si c'est une spiritualité laïque, c'est à dire sans Dieu et sans religions...?

dedale a écrit:Et tout dépend de ce que l'on entend pas "spiritualité". Il y en a partout de la spiritualité: Dans les petits poèmes qu'on apprend à l'école, dans les tableaux, dans certains films, dans certains récits religieux, mythologies ou histoires véridiques....
C'est l'art de l'esprit, l'art de penser.

Oui, toutes ces choses appartiennent déjà à la spiritualisation de l'individu, c'est incontestable.

dedale a écrit:Mais pour qu'un individu assimile cette sensibilité, il y a besoin de tout un contexte, d'un milieu social qui le permette, d'une famille qui ne soit pas l'exemple contraire... Ce n'est pas uniquement à l'école et dans les livres que l'on peut chercher à se penser, si je peux dire. Certains gosses (ou adultes) ne connaissent même pas les principes les plus rudimentaires du civisme ou du mérite, ils ne sont pas capables de comprendre, pas en l'état des choses en tout cas.

Peut-être, mais beaucoup le seront et c'est déjà ça de gagné tu ne crois pas ? Et quoi qu'il en soit, je ne pense pas que cela doivent freiner une volonté qui serait celle de réformer l'école si une telle réforme peut nous paraître constructive. Et puis un monde où l'individu et la collectivité seraient plus conscients, ceci grâce au bénéfice éventuel qu'apporterait une telle réforme, pourrait participer à amoindrir peu à peu ce genre d'inégalités sociales propres à malencontreusement favoriser ce genre de situations.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9005
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par mirage Mer 19 Oct 2022 - 16:35

loofrg a écrit:
dedale a écrit:En fait, avec la séparation de l'Eglise et de l'Etat, ce qui a cessé d'être, c'est l'inflexion politique des choix individuels...

Il me semble néanmoins que l'Etat continue dans une certaine mesure à organiser la vie de l'individu, même si de manière moins omniprésente peut-être que ne le faisait l'église, et le choix du programme scolaire est l'un des choix qu'il fait pour l'individu puisque nous en parlions.


Je voulais pas faire de HS mais quand même: l'école apprend des connaissances, et le programme scolaire (l'histoire par exemple) est le plus objectif possible et adapté non ? C'est en dehors de l'école qu'est censé s'apprendre le reste, c'est même une sorte de liberté individuelle...

L'école est aussi un lieu social, les règles sont simples: ne pas mettre le bordel, et l'école a comme objectif de transmettre du savoir, plus tard du savoir-faire, moins du savoir-etre.
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 6757
Localisation : Par GPS c'est pratique
Identité métaphysique : Sceptique
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par dedale Mer 19 Oct 2022 - 16:40

loofrg a écrit:Il me semble néanmoins que l'Etat continue dans une certaine mesure à organiser la vie de l'individu
Oui, dans une certaine mesure. Mais c'est quand même à l'individu de se prendre en main. On peut aider, proposer, conseiller mais on ne peut certainement pas faire des choix à la place de ceux qui doivent les faire pour eux-mêmes.

De plus, pour que ça fonctionne, il faudrait que les opportunités soient plus ou moins les mêmes pour tout le monde. Evident qu'un gosse ou même, un adulte, confronté à des situations pénibles, ne sera pas toujours réceptif à tous les discours. On réfléchit mieux le ventre plein.

En fait pour moi, il faut procéder par ordre. Si on veut par exemple que les gosses bossent à l'école, il faut voir leurs conditions de vie: S'il y a trop de problèmes, les enfants ne peuvent plus bosser. pareil pour les étudiants: On ne peut bosser qu'avec un minimum de sérénité. Certains s'en sortent et s'en sortiront toujours mais les conditions sont de plus en plus compliquées. Et encore, chez nous, l'Etat aide et il y a des structures sociales.

Tout est une compétition. La première chose à apprendre est l'esprit de compétition, pousser l'individu à tout donner pour réaliser ses rêves.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5507
Age : 61
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Bulle Mer 19 Oct 2022 - 17:13

loofrg a écrit: (...) à savoir qu'avec la séparation de l'église et de l'état la spiritualité a cessé d'être institutionnalisée, elle reste donc de l'ordre du facultatif impliquant qu'elle ne soit plus considérée comme indispensable par les gouvernants, aussi indispensable que pourrait l'être l'apprentissage des mathématiques ou de la grammaire.
lol! Parce que pour toi il ne peut y avoir que de la morale religieuse ?
Et c'est là que je dis qu'on a peut-être jeté un peu trop vite le bébé avec l'eau du bain tant la spiritualité me semble indispensable pour construire une société sur des bases saines, à savoir en premier lieu sur des individus équilibrés capables d'introspection.
Parce que tu estimes que le bourrage de crâne catéchisant est une base saine pour construire les valeurs morales d'un enfant qui n'est pas encore en âge de faire le tri entre ce qui est un progrès, une valeur humaniste et ce qui ne l'est pas ?

_________________
Hello Invité !  Le Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Quizzj10 du 01 février 2023 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 54204
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par loofrg Mer 19 Oct 2022 - 18:01

Proposition de loofrg, rejetée à l'unanimité...Je m'incline sourire
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9005
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Bulle Mer 19 Oct 2022 - 18:03

En fait ce que tu soulèves est vraiment intéressant, puisque c'est le problème de la laïcité.

_________________
Hello Invité !  Le Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Quizzj10 du 01 février 2023 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 54204
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Gerard Mer 19 Oct 2022 - 18:54

Dodo a écrit:Hello (…) Gerard!  Je pense bien avoir atteint les limites de votre langage.
silent Heu... moi aussi avec vous. (trop de parenthéses)

Dodo a écrit:Si vous aimez la méthode, on pourra voir la prochaine fois si le fait de dire que l’Humain n’est pas un absolu serait un mensonge ou pas
Neutral   L’Humain n’est pas un absolu, puisqu'il a le choix d'être bon ou mauvais. Choix que n'a pas Dieu ou le Diable.

Donc, "être humain" n'est pas forcément une qualité et pas forcément un défaut. Donc, pas un absolu.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 11971
Age : 61
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Dodo Jeu 20 Oct 2022 - 6:47

Gerard a écrit:
Dodo a écrit:Hello (…) Gerard!  Je pense bien avoir atteint les limites de votre langage.
silent Heu... moi aussi avec vous. (trop de parenthéses)

(  sourire )

Gerard a écrit:
Dodo a écrit:Si vous aimez la méthode, on pourra voir la prochaine fois si le fait de dire que l’Humain n’est pas un absolu serait un mensonge ou pas
Neutral   L’Humain n’est pas un absolu, puisqu'il a le choix d'être bon ou mauvais. Choix que n'a pas Dieu ou le Diable.

Donc, "être humain" n'est pas forcément une qualité et pas forcément un défaut. Donc, pas un absolu.

...

Hello ( sourire ) Gerard! Je vois que la méthode vous attire… alors je vais profiter de la parenthèse ouverte pour en abuser encore un peu, je me dis qu’avec l’habitude vous finirez par ne plus les voir, que votre regard se portera plus sur l’expression qu’elles présentent comme un bloc… bloc fort utile pour l’aiguisage du rasoir.  sourire

Vous dites que l’Humain n’est pas un absolu.
dubitatif
- (Humain) est (Humain), c’est vrai.
- (humain) est (humain), c’est vrai.
- (Humain) n’est pas (humain), c’est vrai.

L’Humain n’a pas le choix d’être bon ou mauvais puisqu’Il ne choisit rien, par définition, ce n’est pas un humain comme les autres. C’est l’idée qui se cache derrière la parenthèse ouverte.
Si un humain a le choix entre le bien et le mal, l’Humain est ce choix au final, Il est ce qu’Il est et ce n’est pas son choix. Reste à savoir si un être humain aurait le choix de choisir ou non le bien ou le mal… si il ne l’a pas alors il est l’esclave du choix, il doit choisir… sinon il peut laisser libre cours à sa volonté, il se laisse la liberté de choisir… ou pas, le bien… ou pas.
Ça me fait toujours drôle de voir quelqu’un mettre Dieu et Diable sur un même pied, le gauche ou le droit… le bon ou le mauvais, le vrai ou le faux. En réalité, Il est l’idée même de la différence, Il n’est ni le bon (Christ) ni le mauvais (Satan) il est le chemin reliant les deux… Il n’est ni le vrai (dieu) ou le faux (diable), Il est la vérité au-delà de sa valeur de considération.

Au sujet de l’absolu et du relatif… si vous parlez de (l’absolu) alors (un absolu) lui est relatif. Si vous parlez de (l’absolu) alors (le relatif) lui est relatif… Mais si vous parlez seulement et uniquement de (L’) alors ce serait absolument différent.  sourire
Dodo
Dodo
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2179
Age : 56
Localisation : Alma - (Saguenay)
Identité métaphysique : Magicien distrait
Humeur : Aux anges…
Date d'inscription : 21/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Dodo Jeu 20 Oct 2022 - 6:59

dedale a écrit:
Tout est une compétition. La première chose à apprendre est l'esprit de compétition, pousser l'individu à tout donner pour réaliser ses rêves.

Hello (…) Dédale! sourire  Rien de tel que la loi de la jungle, celle du plus fort… pousser un homme à tout donner pour réaliser ses rêves, même si ça consiste à le faire tomber pour lui marcher dessus, quitte à assouvir nos plus bas instinct en passant. Vous semblez être aller à bonne école on dirait… celle ou l’esprit passerait après la lettre. dubitatif
Dodo
Dodo
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2179
Age : 56
Localisation : Alma - (Saguenay)
Identité métaphysique : Magicien distrait
Humeur : Aux anges…
Date d'inscription : 21/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Jipé Jeu 20 Oct 2022 - 10:59

loofrg a écrit:
Jipé a écrit:Ben déjà que l'école a du mal à parler de laïcité sans se faire insulter par des élèves et leurs parents, va donc leur parler méditation et psychologie à ces gens là, ils te répondront que leurs gosses ne sont pas des fous et que l'école sert à apprendre à lire et à compter, point/barre.

Peut-être cela doit-il être amené avec tact et psychologie précisément, et peut-être que ça ne peut pas se faire du jour au lendemain, mais on peut essayer de tendre vers ça.

Il faudrait déjà former des profs et dans le public ce ne serait pas chose facile, faute de personnel, de crédit et de volonté politique sans doute.
C'est bien l'utopie mais à un moment il faut être concret et pragmatique, sinon c'est une perte de temps.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 30462
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical. Pour 2023, plus mon interlocuteur est catégorique, plus je dois m'en méfier.
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par loofrg Jeu 20 Oct 2022 - 11:57

Jipé a écrit:Il faudrait déjà former des profs et dans le public ce ne serait pas chose facile, faute de personnel, de crédit et de volonté politique sans doute.

De volonté politique surtout je dirais...Mais ce n'est que mon humble avis.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9005
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par dedale Jeu 20 Oct 2022 - 14:56

Dodo a écrit:Hello (…) Dédale! sourire Rien de tel que la loi de la jungle, celle du plus fort… pousser un homme à tout donner pour réaliser ses rêves, même si ça consiste à le faire tomber pour lui marcher dessus, quitte à assouvir nos plus bas instinct en passant. Vous semblez être aller à bonne école on dirait… celle ou l’esprit passerait après la lettre.
C'est ta façon d'interpréter mes pensées. Et pour tout dire, ça rase les pâquerettes.
La fonction de l'école puisque nous en parlions, c'est d'enseigner la base, du moins en principe.
Il s'agit de donner des atouts, de la vigueur, de la motivation, du potentiel, un espoir de se réaliser.
La loi de la jungle n'est pas celle du plus fort mais celle du plus adapté. Mais encore faut-il s'adapter pour le comprendre. Il ne faut pas confondre force et vigueur.
Ca n'empêche pas qu'il y a des échecs. Mais l'échec ne doit pas être le moteur de la fatalité, bien au contraire.




dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5507
Age : 61
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Bulle Jeu 20 Oct 2022 - 16:20

... et j'ajouterais d'apprendre à exercer un esprit critique !

_________________
Hello Invité !  Le Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Quizzj10 du 01 février 2023 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 54204
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Gerard Jeu 20 Oct 2022 - 18:52

Dodo a écrit:L’Humain n’a pas le choix d’être bon ou mauvais puisqu’Il ne choisit rien, par définition, ce n’est pas un humain comme les autres. C’est l’idée qui se cache derrière la parenthèse ouverte.
Si un humain a le choix entre le bien et le mal, l’Humain est ce choix au final, ...
No Mais il y a pas de "final" justement !

Neutral Un humain (je fais attention de mettre une minuscule) a le choix entre le bien et le mal et en plus, il peut changer d'avis ! Et il y a plusieurs humains, tous différents.

qvt Donc, pas d' "Humain final". Pas d'absolu.

Neutral Dieu et le Diable, en revanche, ne peuvent pas changer d'avis. Et ils sont "seuls". Même s'il y a plusieurs démons, aucun n'est pire ou meilleur qu'un autre démon.

Donc, eux sont des "absolus".

Dodo a écrit:Ça me fait toujours drôle de voir quelqu’un mettre Dieu et Diable sur un même pied, le gauche ou le droit… le bon ou le mauvais, le vrai ou le faux. En réalité, Il est l’idée même de la différence
Neutral  Oui, je sais : le Diable n'est que "l'absence de Dieu".

Comme le néant n'est que "l'absence d'existant". Et on ne peut pas mettre sur un même pied l'existant et le néant, car aucun n'est plus gros que l'autre.

qvt Il n'empêche que ce sont bien des pôles d'absolu. Un existant qui disparaît peut être vu comme un nouveau néant, même si on ne peut pas le quantifier.

rire Ce qui montre bien que la vidéo qui parle d'un tiers d'anges rebelles est une absurdité : des absolus ne sont pas quantifiables. Même s'il n'y avait qu'un seul ange rebelle, il représente l'opposition à Dieu, donc un absolu qui peut mener à être suivi par ceux qui ont le choix.

Wink  De même, on ne peut pas faire une moyenne des hommes bons et mauvais pour savoir si l'Homme est bon ou mauvais. Ce sont des individus, pas des absolus.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 11971
Age : 61
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Dodo Ven 21 Oct 2022 - 3:58

dedale a écrit:
Dodo a écrit:Hello (…) Dédale! sourire  Rien de tel que la loi de la jungle, celle du plus fort… pousser un homme à tout donner pour réaliser ses rêves, même si ça consiste à le faire tomber pour lui marcher dessus, quitte à assouvir nos plus bas instinct en passant. Vous semblez être aller à bonne école on dirait… celle ou l’esprit passerait après la lettre.
C'est ta façon d'interpréter mes pensées. Et pour tout dire, ça rase les pâquerettes.
La fonction de l'école puisque nous en parlions, c'est d'enseigner la base, du moins en principe.
Il s'agit de donner des atouts, de la vigueur, de la motivation, du potentiel, un espoir de se réaliser.
La loi de la jungle n'est pas celle du plus fort mais celle du plus adapté. Mais encore faut-il s'adapter pour le comprendre. Il ne faut pas confondre force et vigueur.
Ca n'empêche pas qu'il y a des échecs. Mais l'échec ne doit pas être le moteur de la fatalité, bien au contraire.  

Hello (…) Dédale! sourire  Ce ne sont pas (vos pensées) que j’interprète… c’est (l’esprit de compétition) que vous prônez! qvt
C’est un esprit de rivalité et d’opposition. Il ne faut pas confondre (compétition) et (persévérance)… parce que si vous aller au-delà du fait de chercher à avoir raison à tout prix alors vous chercherez à savoir si c’est vrai ou non. On ne met pas les enfants dans un tel état d’esprit si on veut qu’ils s’élèvent le moindrement, la connaissance n’est pas une course à finir ou une mer à boire, c’est un plat dont la portion n’est pas mesurée et que chacun digère et intègre à son rythme, … le but n’est pas de connaître toujours plus de choses mais bien de les digérer et comprendre le moindrement. Tout le savoir du monde ne vaut rien si on n’en comprend pas la base.
Enseigner la base, (…) Dédale, ce n’est pas de leur apprendre comment fonctionner le mieux possible dans la boîte en les uniformisant, c’est de leur expliquer le format de cette boîte dans laquelle on les met tous… pour que chacun puisse trouver la façon de s’en sortir qui lui convient plutôt qu’en portant l’uniforme bien rentré dans le rang. L’esprit de compétition est un défonceur de portes alors que celui de persévérance vous pousse à la garder toujours ouverte… puisqu’il est question d’esprit (spiritualité) alors il faut commencer par ouvrir sa porte et le présenter comme tel, à lui accorder une place et le reconnaître chez chacun de nous, ceux qui le reconnaisse pourront partager et ceux qui ne le reconnaissent pas pourront continuer à le chercher, en comptant sur l’ouverture d’esprit (spiritualité) des autres au besoin.
Dodo
Dodo
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2179
Age : 56
Localisation : Alma - (Saguenay)
Identité métaphysique : Magicien distrait
Humeur : Aux anges…
Date d'inscription : 21/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Dodo Ven 21 Oct 2022 - 7:36

Gerard a écrit:
Dodo a écrit:L’Humain n’a pas le choix d’être bon ou mauvais puisqu’Il ne choisit rien, par définition, ce n’est pas un humain comme les autres. C’est l’idée qui se cache derrière la parenthèse ouverte.
Si un humain a le choix entre le bien et le mal, l’Humain est ce choix au final, ...
No Mais il y a pas de "final" justement !

Hello ( sourire ) Gerard! C’est vrai qu’il n’y a pas de final entre guillemets, il y a ni plus ni moins que (au final) sans parenthèses.  Razz
Au final, (l’humain) qui n’est pas (un humain) n’a pas le choix contrairement à un humain qui a le choix, il est la somme des choix que font tous les humains. Certains humains sont méchants, d’autres le sont moins, d’autres encore sont plus ou moins bons et encore pire, il y en a certains qui sont bons, mais juste bon, pas plus… mais ils sont tous humains.
C’est justement ça l’humain, il est à la fois méchant mais moins qu’on le pense, ce qui est déjà plus ou moins bon pour lui et qui pourrait au pire être considéré comme bon… à rien même à la limite.
L’humain est donc la totalité des choix que font les humains individuellement, il n’a pas le choix d’être défini comme leur choix, il est ce choix au final. Au final, ce n’est pas final, il évolue chaque fois qu’un être humain fait son choix entre le bien et le mal, il est le juste reflet de leur humanité. L’humain est aussi différent d’un humain qu’un humain le serait d’un autre, unique à sa façon.  sourire      
 
Gerard a écrit:
Neutral Dieu et le Diable, en revanche, ne peuvent pas changer d'avis. Et ils sont "seuls". Même s'il y a plusieurs démons, aucun n'est pire ou meilleur qu'un autre démon.
Donc, eux sont des "absolus".

Pourquoi mettez-vous un (le) devant Diable, et pas devant Dieu…  dubitatif  C’est comme si vous mettiez relativement le doigt sur l’un, mais absolument pas sur l’autre… une marque de distinction qui a sa valeur car ce n’est pas vraiment bien de pointer quelqu’un du doigt. Dans l’absolu, vaut mieux s’abstenir le plus possible de toute définition hâtive… ce serait idéal.

Gerard a écrit:
Neutral  Oui, je sais : le Diable n'est que "l'absence de Dieu".

Diable = l’absence de Dieu.
Dieu = la présence de Dieu.
Dieu est omniprésent, il est au mieux présent partout et au pire présent quelque part.
Cherchez le Diable dans cette baraque …  diable fourche  

Gerard a écrit:
Comme le néant n'est que "l'absence d'existant". Et on ne peut pas mettre sur un même pied l'existant et le néant, car aucun n'est plus gros que l'autre.

Si le Néant existait, alors il ne serait que sa propre absence par entraînement… il est donc inexistant. Il n’existe pas par lui-même. On ne peut le mettre sur le même pied que l’existant puisque c’est juste un pied de nez.  Razz  

Gerard a écrit:
rire Ce qui montre bien que la vidéo qui parle d'un tiers d'anges rebelles est une absurdité : des absolus ne sont pas quantifiables. Même s'il n'y avait qu'un seul ange rebelle, il représente l'opposition à Dieu, donc un absolu qui peut mener à être suivi par ceux qui ont le choix.

Admettons que Dieu partage les anges en 3 camps… peu importe la raison.
- Dans le premier camps, ceux qui sont pour.
- Dans le second camps, ceux qui sont contre.
- Dans le troisième, tous les autres.

Il prend un des 3 camps et il le jette au feu… personne ne sera contre le fait qu’un camps sur 3 est parti en fumée, c’est une évidence, le tiers comprenant les anges qui était qualifié pour le feu… Ma mère séparait la tarte en 3, ça ne voulait pas dire que les parts étaient toutes égales…  

Gerard a écrit:
Wink  De même, on ne peut pas faire une moyenne des hommes bons et mauvais pour savoir si l'Homme est bon ou mauvais. Ce sont des individus, pas des absolus.
...

La moyenne des hommes, ça donne le petit monsieur tout le monde… il est pas comme les autres, il est comme tout le monde. sourire
Dodo
Dodo
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2179
Age : 56
Localisation : Alma - (Saguenay)
Identité métaphysique : Magicien distrait
Humeur : Aux anges…
Date d'inscription : 21/07/2021

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par dedale Ven 21 Oct 2022 - 15:21

Dodo a écrit:C’est un esprit de rivalité et d’opposition.
La rivalité et l'opposition ne sont pas propres à l'esprit de compétition.
L'esprit de compétition, c'est en fait comprendre que la nature est une compétition mettant en valeur certaines capacités, certaines compétences - et s'il y a rivalité, ce n'en est qu'une facette ou un passage.
Il ne faut pas confondre (compétition) et (persévérance)…
On peut persévérer dans l'erreur.
parce que si vous aller au-delà du fait de chercher à avoir raison à tout prix alors vous chercherez à savoir si c’est vrai ou non.
La vérité des uns n'est pas forcément celle des autres.
On ne met pas les enfants dans un tel état d’esprit...
Ils le sont déjà.
si on veut qu’ils s’élèvent le moindrement, la connaissance n’est pas une course à finir ou une mer à boire, c’est un plat dont la portion n’est pas mesurée et que chacun digère et intègre à son rythme, … le but n’est pas de connaître toujours plus de choses mais bien de les digérer et comprendre le moindrement.
Tu parles d'élévation, moi je parle d'adaptation. L'adaptation au monde de demain. Et demain n'est pas fait de connaissances mais d'incertitudes. Heureux sont ceux qui pourront se frayer un chemin dans la tempête, qu'ils soient simples d'esprit ou grands savants.
Contrairement à ce que tu penses, c'est une course et à l'arrivée, il n'y aura jamais assez de place pour tout le monde.

Rien de nouveau sous le soleil. Cela a toujours été ainsi.

Tout le savoir du monde ne vaut rien si on n’en comprend pas la base.
Je ne parlais pas de savoir mais de motivation.

Enseigner la base, (…) Dédale, ce n’est pas de leur apprendre comment fonctionner le mieux possible dans la boîte en les uniformisant,
Ben si, il faut apprendre comment ça fonctionne du mieux possible, dans les meilleures conditions possibles.

Et je vois pas très bien d'où est-ce que tu me sors cette uniformisation sinon des écoles de Jésuites. Moi je te parle de la diversité générale.

pour que chacun puisse trouver la façon de s’en sortir qui lui convient plutôt qu’en portant l’uniforme bien rentré dans le rang
A mon avis, la dernière fois que t'as vu une école, c'est sous Napoléon. sourire

L’esprit de compétition est un défonceur de portes alors que celui de persévérance vous pousse à la garder toujours ouverte…
C'est une vision étriquée, déconnectée de la réalité. On parle de portes ouvertes quand on peut compter sur le piston, les opportunités - mais quand on se démerde seul, on est obligé de mettre son talent en valeur sinon on reste sur le bord de la route.

Maintenant, si sur ta planète, il n'y a pas besoin de lutter, tant mieux pour toi.
Je te ferais simplement remarquer que, sur ce sujet, tes pensées sont en compétition avec les miennes.
Autant admettre que c'est inévitable et que c'est ça qui fait exister le monde de l'esprit: Le débat, la critique, la contradiction, le soutient, la motivation ... Tout ce qu'un gosse doit connaître pour ne pas être désarmé, lobotomisé par le catéchisme des uns et des autres.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5507
Age : 61
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une guerre civile au Paradis ? - Page 3 Empty Re: Une guerre civile au Paradis ?

Message par Gerard Ven 21 Oct 2022 - 19:53

Dodo a écrit:L’humain est donc la totalité des choix que font les humains individuellement.
pette de rire Donc, il est TOUT et son CONTRAIRE. Voilà une définition précise.

Dodo a écrit:Si le Néant existait, alors il ne serait que sa propre absence
dubitatif Donc, le Néant n'existe pas ?

vieux Alors, il faudrait l'inventer ! Ce serait très utile, on pourrait le mettre en boîtes et le vendre !

sourire  "Néant bio, avec de vrais morceaux d'inexistant dedans !"

croule de rire

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 11971
Age : 61
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum