Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Jeu 31 Juil 2008 - 1:58


Crédo : (Ensemble des principes sur lesquels on fonde ses opinions.)

Les 10 commandements du penseur libre (à ne pas confondre avec le libre-penseur).

1 Ta propre idée sur tout tu te feras
2 Esprit critique et raison tu garderas
3 De faire du mal tu t'abstiendras
4 Les préjugés tu vomiras
5 La chair tu ne condamneras
6 L'esprit tu vivifieras
7 Bon sens et logique tu défendras
8 De Dieu tu ne te moqueras
9 Des clergés tu te méfieras
10 De silence tu te pénétreras
Commentaires :

1 Aucune vérité ne peut t'être imposée. Tu as ta propre vérité. C'est ta conscience qui doit te guider.
2 Tu exerceras ton esprit critique afin de ne pas tomber dans les pièges à moutons.
3 Tu ne feras pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse.
4 Idées toute faites, a priori de bien-pensants, préjugés de conciergerie : du gaspillage d'énergie !
5 Le péché de chair n'existe pas. La faute est toujours de coeur.
6 Il y a en toi une dimension spirituelle : veille à ne pas la laisser s'éteindre et prends bien garde que personne ne l'étouffe.
7 Reste logique. Et conséquent avec toi-même. Ne crains cependant pas la contradiction et le paradoxe : la pensée n'est pas une ligne droite.
8 Ni l'existence ni l'inexistence de Dieu ne peuvent se prouver.
Tu pourras donc l'ignorer, ou te révolter contre lui à cause de ta souffrance, mais tu veilleras à ne te moquer ni du Dieu d'autrui ni de ta propre transcendance. En revanche, si tu n'es pas d'accord avec leurs programmes, tu pourras critiquer les prophètes et messies qui tous ne sont que des hommes. Tu as le droit de critiquer un programme humain, même quand celui-ci est considéré comme divin par certains.
9 Reste lucide. Les politiciens du divin ne doivent pas être confondus avec Dieu lui-même. Tu as le droit de suivre ta propre morale, ton éthique personnelle et tes propres valeurs.
10 De temps à autre, fais le vide en toi; éloigne-toi de tous les bruits, extérieurs comme intérieurs. Alors, une étincelle authentiquement divine peut jaillir en toi.

J'ajouterai : ne crains pas le doute. Le doute est une façon de reculer pour mieux avancer.

Nb : Ce texte n'est placé sous le signe d'aucune révélation infaillible.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Gerard le Jeu 31 Juil 2008 - 8:31

1 Ta propre idée sur tout tu te feras
2 Esprit critique et raison tu garderas
3 De faire du mal tu t'abstiendras
4 Les préjugés tu vomiras
5 La chair tu ne condamneras
6 L'esprit tu vivifieras
7 Bon sens et logique tu défendras
8 De Dieu tu ne te moqueras
9 Des clergés tu te méfieras
10 De silence tu te pénétreras
Neutral N'y a-t-il pas contradiction entre le point 4 et les points 7 et 9 ?

"Il n'y a pas de fumée sans feu" :
C'est du bon sens, mais c'est aussi un préjugé, non ?

L'Abbé Pierre a plus fait pour les pauvres que les hommes politiques :
Mais faut quand même se méfier de lui ! C'est pas un préjugé ?

:sicroll:

Les 10 commandements du penseur libre (à ne pas confondre avec le libre-penseur).
Neutral Tu pourrais nous expliquer la différence ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 9722
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Jeu 31 Juil 2008 - 14:54

Gerard a écrit:
1 Ta propre idée sur tout tu te feras
2 Esprit critique et raison tu garderas
3 De faire du mal tu t'abstiendras
4 Les préjugés tu vomiras
5 La chair tu ne condamneras
6 L'esprit tu vivifieras
7 Bon sens et logique tu défendras
8 De Dieu tu ne te moqueras
9 Des clergés tu te méfieras
10 De silence tu te pénétreras
Neutral N'y a-t-il pas contradiction entre le point 4 et les points 7 et 9 ?

"Il n'y a pas de fumée sans feu" :
C'est du bon sens, mais c'est aussi un préjugé, non ?

L'Abbé Pierre a plus fait pour les pauvres que les hommes politiques :
Mais faut quand même se méfier de lui ! C'est pas un préjugé ?

:sicroll:

Les 10 commandements du penseur libre (à ne pas confondre avec le libre-penseur).
Neutral Tu pourrais nous expliquer la différence ?

...

Wink Ah! je savais bien que mon très faillible catéchisme serait tôt ou tard, ce fut plutôt tôt, soumis à l'impitoyable exégèse de Gérard.

rire La 1ère réponse qui me vient à l'esprit est : vous n'avez rien compris, re-méditez donc mon texte avec le coeur et non selon vos idées personnelles. Hélas cette forme de réponse est déjà prise, elle est sous copyright, imprimatur et nihil obstat d'un autre catéchisme de ce forum, je ne m'en sortirai donc pas à si bon compte.

La libre-pensée est une école de pensée à laquelle je n'appartiens pas, je ne peux donc pas me définir comme libre-penseur.
Selon un post placé ici quelque part dans l'immensité éclairée de ce forum, la libre-pensée aurait du reste été récupérée par des néo-trotskistes et... etc.. etc... bref : du pas-joli.

Re-bref, la pensée libre est plus libre que la libre-pensée, car elle ne dépend de personne. Il s'agit de ma pensée libre perso et bien à moi, qui n'est pas nécessairement la pensée libre du voisin.
Si je puisais certaines idées en partie chez les taoïstes et en partie chez les témoins de Jéhovah, je ne pourrais me définir ni comme taoiste ni comme Témoin. Tout au plus comme syncrétiste.

Les contradictions que tu as relevées n'en sont pas nécessairement. Il en va de même dans les textes sacrés inspirés où les scribes du bon Dieu n'en sont pas à une contradiction près. Contradictions pour les uns, cohérences internes pour les autres, tout dépendant de l'angle de lecture et du sens précis à attribuer aux mots. Le sens est élastique.

Il faut savoir que dans le texte caladucéen original ou originel, ce crédo ... Non, là, je suis mal barré, pardon.

Les exemples que tu donnes pour souligner une peut-être contradiction sont bien choisis, mais en relisant mes "commentaires", je pense qu'elles disparaissent.

Je ne prétends nullement imposer ce catéchisme comme paroles auxquelles il ne faut rien ajouter ni rien retrancher, il peut donc être sujet à modifications, nous verrons par la suite.


:louer: Si vous vous reconnaissez, peu ou prou, dans ce catéchisme ou ce crédo, faites-moi un petit signe ici.
Si au contraire, vous pensez : :malade: apportez-moi les médocs nécessaires.

@Plus.

Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Léon14 le Jeu 31 Juil 2008 - 15:19

Magnus a écrit:

1 Ta propre idée sur tout tu te feras
4 Les préjugés tu vomiras
Tu as ta propre vérité. C'est ta conscience qui doit te guider.
4 Idées toute faites, a priori de bien-pensants, préjugés de conciergerie : du gaspillage d'énergie !
J'ajouterai : ne crains pas le doute. Le doute est une façon de reculer pour mieux avancer.

Beaucoup de contradiction.
Un préjugé se façonne par soi-même, selon nos fausse conception de la vérité.
La vérité ne se possède pas, elle est indépendante de vous.

Léon14
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 775
Localisation : Montréal
Identité métaphysique : Catholique Français
Humeur : paisible
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par bernard1933 le Jeu 31 Juil 2008 - 21:14

Je souscris, bien sûr pleinement, à ces dix commandements, même si Moïse n'y est pas pour grand-chose! Vive la pensée libre! Je veux, par contre, défendre aussi la Libre-Pensée, dont je n'ai d'ailleurs jamais fait partie. Les anciens, vous souvenez-vous de l'émission dominicale de la pensée rationaliste qui avait lieu, me semble-t-il, sur France-Inter, vers 8 H15 et qui a disparu soudainement il y a pas mal d'années? Je trouve tout-à-fait normal qu'il y ait des émissions religieuses le dimanche pour les malades ou les personnes âgées, mais pourquoi interdire d'antenne les affreux athées ou agnostiques? Ne serait-il pas correct, que dans un pays qui se proclame laïc, tout le monde ait le droit de s'exprimer, même le dimanche? Je serais heureux de savoir comment ça se passe dans les autres pays.
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Jeu 31 Juil 2008 - 21:53

Léon14 a écrit:
Magnus a écrit:

1 Ta propre idée sur tout tu te feras
4 Les préjugés tu vomiras
Tu as ta propre vérité. C'est ta conscience qui doit te guider.
4 Idées toute faites, a priori de bien-pensants, préjugés de conciergerie : du gaspillage d'énergie !
J'ajouterai : ne crains pas le doute. Le doute est une façon de reculer pour mieux avancer.

Beaucoup de contradiction.
C'est vrai que chez toi, il n'y en a pas... .
Un préjugé se façonne par soi-même, selon nos fausse conception de la vérité.
J'entends par préjugés, des opinions adoptées sans examen par généralisation hâtive d'une expérience personnelle ou imposée par le milieu, l'éducation.
La vérité ne se possède pas, elle est indépendante de vous.
Dans ce cas, je remplace : "Tu AS ta propre vérité" par "tu ES ta propre vérité."
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par libremax le Ven 1 Aoû 2008 - 14:01

C'est intéressant, mais pourquoi établir des "commandements" pour quelqu'un qui se voudrait penseur libre?
Et surtout quelqu'un à qui on recommanderait en premier lieu de se faire sa propre idée sur tout?

N'est-on pas revenu au "interdit d'interdire" ?

"faire du mal", ça veut dire quoi ?
"le bon sens", ça veut dire quoi?

Bien sûr, toutes ces propositions sont honnêtes, mais n'ouvrent-elles pas, en se centrant sur l'égo, qui en est l'unique référence, à la lutte des interprétations, au règne du quant-à-soi ?
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Ven 1 Aoû 2008 - 15:28

libremax a écrit:C'est intéressant, mais pourquoi établir des "commandements" pour quelqu'un qui se voudrait penseur libre?
Et surtout quelqu'un à qui on recommanderait en premier lieu de se faire sa propre idée sur tout?

Il ne faut pas, ici, prendre le mot "commandement" à la lettre. Il s'agit plutôt de dix "règles".

N'est-on pas revenu au "interdit d'interdire" ?

En quelque sorte. Mais comme il est interdit d'interdire, il est aussi interdit d'interdire d'interdire Wink

"faire du mal", ça veut dire quoi ?

C'est le contraire de "faire du bien". Wink
Je n'entends pas "ne pas faire du mal" par rapport à ce qui est condamné par la morale, étant donné que ce qui est bien au-delà des Alpes ne l'est pas en deçà et vice versa.
Par "faire le mal" j'entends plutôt "faire ce qui est susceptible de faire souffrir."

"le bon sens", ça veut dire quoi?
C'est tenter de distinguer le vrai du faux et d'agir autant que faire se peut de manière réfléchie, cad en réfléchissant sur ce qui apparaît comme faux et sur ce qui apparaît comme vrai.
Je n'entends pas le bon sens dans le... sens de s'aligner sans réfléchir sur l'ensemble des opinions dominantes.

Bien sûr, toutes ces propositions sont honnêtes, mais n'ouvrent-elles pas, en se centrant sur l'égo, qui en est l'unique référence, à la lutte des interprétations, au règne du quant-à-soi ?

Plutôt une attitude distante et réservée par rapport à la pensée dominante : si je la rejoins, tant mieux; si je ne la rejoins pas, tant mieux aussi : une pensée libre n'a pas à se mouler en épousant systématiquement ou obligatoirement la forme de la pensée couramment ou majoritairement considérée comme la meilleure ou la plus politiquement correcte.

Ceci dit, JE ne suis pas mon unique référence, car je subis forcément des interférences. Pour être mon unique référence, je devrais vivre tout seul sur une île totalement déserte, ce qui finirait par me rendre fou.

Mais, par ex, je conteste toute autorité morale soi-disant supérieure à moi qui viendrait me dicter ce que je dois faire et penser. Je ne me proclame pas pour autant supérieur aux autres.

Un exemple (puisque j'ai ouvert un fil sur ce sujet) : je suis partisan de la dépénalisation de l'euthanasie.
Mais ce n'est pas parce que la loi de mon pays l'a dépénalisée que j'en suis partisan. C'est tout simplement parce qu'en suis partisan.
Le loi romaine, de son côté, est contre cette dépénalisation et me dit que j'ai tort.
Je me réfère à mon propre avis libre sur ce sujet.
J'estime avoir le droit de choisir ma morale, mon éthique, mes valeurs ---que ces valeurs soient ou non partagées par le plus grand nombre.
Et pour le point concernant Dieu, je ne me moquerai jamais de Dieu sous prétexte qu'il est contre l'euthanasie et que moi je suis pour.

Car ou bien Dieu EST, ou bien il n'est PAS.
S'il n'est PAS, il ne me punira pas parce que j'enfreins une de ses lois.
S'il EST, il ne me punira pas non plus, car il se trouve au-dessus de lois divines promulguées par les hommes qui le représentent majoritairement.
Ma pensée libre peut s'attaquer à ceux qui parlent au nom de Dieu, pas à Dieu lui-même.
Par contre, si j'estime que sa création est à moitié réussie, donc à moitié ratée, donc : ratée, je peux protester et lui dire que je proteste. Lui dire et le dire.
S'il existe, il a les reins assez solides pour entendre cela. Il ne s'en formalisera pas outre-mesure.

Mais, depuis quelques temps, je n'aime plus trop utiliser le verbe "exister", pour Dieu.
Dieu existe-t-il ou non ? Exister sous-entend être en vie ou faire partie de la réalité.
Dieu n'est peut-être pas réel, il est peut-être fictif.
Dans les deux cas : il EST.

On lui prête ce mot :
"Je suis qui je suis".
Ce qui, amha, peut vouloir dire :
"Je suis qui je suis, qui j'étais et qui je serai".

Si le nom de Dieu est "Je suis qui Je suis, qui J'étais, qui JE serai", ça fait partie de mon "catéchisme de penseur libre" de penser qu'il n'est pas immuable.
Je ne suis pas en train de faire un hors-sujet, ça fait partie de mon "catéchisme" :
"Je suis qui j'étais, qui je suis et qui je serai" ne signifie pas pour moi : "J'ai toujours été ainsi, le suis encore et le serai toujours, je ne changerai jamais d'opinions sur rien, na!".
Son Nom me semble plutôt un aveu d'adaptabilité en fonction des situations, des personnes, des lieux et des époques.
Ainsi qu'une allusion à l'éternité. Mais qui dit que l'éternité est figée? ---et que dans l'Au-Delà, s'il existe, on risque de s'ennuyer tellement c'est long ? (comme si le bonheur total pouvait être trop long.)

Magnus,
à la fois faillible et inspiré,
comme tout homme, fût-il le pape.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par libremax le Ven 1 Aoû 2008 - 16:04

Qu'on les appelle "règles" ou "commandements", ce qui m'étonne ici c'est qu'à celui qui est censé se faire son propre jugement de tout, on donne un ensemble de valeurs pré-établies. Peut-être s'agit-il d'un aide-mémoire à votre seul usage, et dans ce cas, ça se comprend mieux.
L'ambigüité de la formule "interdit d'interdire" , c'est qu'on veut se libérer des interdits, et pour ce faire, on commence par en fixer un nouveau. C'est un peu ce que fait votre liste: Pour affirmer la liberté totale de juger et de penser, on fixe d'abord une liste de valeurs, d'interdits, d'obligations. Pourquoi pas? Il y a juste là une ambigüité.
Vos définitions de "faire le mal" et de "bon sens" sont sans doute très bonnes. Cependant, il n'est pas dit que tout le monde ait la même. Ces notions, comme la morale, le bien, en appellent d'autres, qui ne sont pas forcément données dans votre liste. Si ce genre de jugement doit être laissé au seul jugement personnel de chacun, comme le dit le premier "commandement", il va de soi qu'on se précipite vers les problèmes. Non?
Bien sûr, l'ego subit des influences. Mais le système exposé ici ne donne pas de repères fixes sur ces influences: Elles sont confiées à la libre apréhension de l'individu. L'ego devient le centre de toute justification. C'est amusant, il y a un parallèle réel à faire avec les 10 Commandements (les vrais): Ceux-là sont centrés sur Dieu. Les vôtres, sur l'ego, qui prend définitivement ici la place de Dieu. Cette liste, elle parle de moi, de moi, et rien que de moi. Rien sur la relation à l'Autre.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Ven 1 Aoû 2008 - 16:19

LibreMax a écrit:Vos définitions de "faire le mal" et de "bon sens" sont sans doute très bonnes. Cependant, il n'est pas dit que tout le monde ait la même.

Que d'autres puissent avoir d'autres définitions du bien et du mal, bien sûr, et alors, ai-je dit que seules mes définitions étaient parfaites et iinfaillibles ?

Ces notions, comme la morale, le bien, en appellent d'autres, qui ne sont pas forcément données dans votre liste.

Je ne prétends pas que ma liste soit exhaustive.
Libre à chacun d'intervenir pour épuiser le sujet à fond.

L'ego devient le centre de toute justification. C'est amusant, il y a un parallèle réel à faire avec les 10 Commandements (les vrais): Ceux-là sont centrés sur Dieu. Les vôtres, sur l'ego, qui prend définitivement ici la place de Dieu. Cette liste, elle parle de moi, de moi, et rien que de moi. Rien sur la relation à l'Autre.

J'estime que l'Homme est le centre de l'univers, c'est tout.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par libremax le Ven 1 Aoû 2008 - 16:26

Peut-être que le principal problème que j'ai avec votre liste est de savoir si elle est l'expression de votre seule vision des choses ou si vous imaginez la partager, éventuellement, avec ceux qui le veulent.

Votre liste ne parle pas de l'Homme. Elle parle de l'individu. A mon avis, l'Homme ne se résume pas à ça. Il a aussi sa dimension sociale.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Ven 1 Aoû 2008 - 16:32

libremax a écrit:Peut-être que le principal problème que j'ai avec votre liste est de savoir si elle est l'expression de votre seule vision des choses ou si vous imaginez la partager, éventuellement, avec ceux qui le veulent.

Votre liste ne parle pas de l'Homme. Elle parle de l'individu. A mon avis, l'Homme ne se résume pas à ça. Il a aussi sa dimension sociale.

Mais oui, l'homme a sa dimension sociale. Je ne prétends pas le contraire même si au demeurant je n'en ai pas parlé.
Le post de départ est bien l'expression, résumée, courte et forcément incomplète de ma vision des choses.
Mon but est de discuter sur la pensée libre, tout simplement.

Et si j'ai intitulé ce fil "Catéchisme...", c'était surtout en réaction au Catéchisme de Léon XIV.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par FramFrasson le Mer 6 Aoû 2008 - 10:51

3 De faire du mal tu t'abstiendras
Est-ce suffisant ?
Est-il bon et sage d'avoir comme objectif de se contenter de ne pas nuire à autrui ? Les milliardaires qui s'étouffent de caviar à côté de peuples qui crient famine ne nuisent directement à personne (a priori).
Ils ne font rien de mal, mais ils ne font rien (remplacez milliardaires par occidentaux, internautes, forumeurs...).
Mais "ne pas faire le mal" n'est pas suffisant et n'équivaut pas à "faire le bien". Je pense que la "faute morale" de ne pas agir pour le bien est plus grande que de faire un peu de mal. C'est d'ailleurs un autre problème, il est parfois nécessaire de faire du mal pour produire du bien (à plus long terme, plus grande échelle, etc).
9 Des clergés tu te méfieras
Les "politiciens du divin" (au moins dans l'Eglise) sacrifient beaucoup de choses (célibat, pauvreté, obéissance, etc), contrairement à des politiciens plus classiques. On peut s'en méfier mais il me semble qu'il faut tenir compte du fait que l'intérêt personnel d'un prêtre n'est pas le même que l'intérêt personnel d'un député, ou même d'un maire.

Pour le reste, je pourrais presque être d'accord, et je pense que beaucoup s'y retrouvent ("penseurs libres" ou non), le bémol étant la signification donnée aux formules.
FramFrasson
FramFrasson
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 472
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Variable
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par _Spin le Mer 6 Aoû 2008 - 11:24

Bonjour,

libremax a écrit:C'est intéressant, mais pourquoi établir des "commandements" pour quelqu'un qui se voudrait penseur libre?
Et surtout quelqu'un à qui on recommanderait en premier lieu de se faire sa propre idée sur tout?

N'est-on pas revenu au "interdit d'interdire" ?
Il est clair que Magnus a voulu pasticher le Décalogue ancienne formule (quand je suivais moi-même le catéchisme en bon enfant de Marie élève des Maristes, la messe était encore en latin mais les commandements n'étaient plus enseignés sous cette forme désuette avec verbe toujours à la fin). Cela posé, rien n'empêche de remplacer "commandements" par "conseils".

NB La formule "interdit d'interdire" a d'abord figuré dans un sketch de Jean Yann, et puis mai 68, grande fête de l'irresponsabilité, s'en est emparé au premier degré...

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Mer 6 Aoû 2008 - 14:07

FramFrasson a écrit:
3 De faire du mal tu t'abstiendras
Est-ce suffisant ?
Est-il bon et sage d'avoir comme objectif de se contenter de ne pas nuire à autrui ? Les milliardaires qui s'étouffent de caviar à côté de peuples qui crient famine ne nuisent directement à personne (a priori).
Ils ne font rien de mal, mais ils ne font rien (remplacez milliardaires par occidentaux, internautes, forumeurs...).
Mais "ne pas faire le mal" n'est pas suffisant et n'équivaut pas à "faire le bien". Je pense que la "faute morale" de ne pas agir pour le bien est plus grande que de faire un peu de mal. C'est d'ailleurs un autre problème, il est parfois nécessaire de faire du mal pour produire du bien (à plus long terme, plus grande échelle, etc).
En dix brèves phrases "pastichant le Décalogue" (comme le dit Spin), il n'est guère possible, malgré les commentaires ajoutés dans le post de départ, de verser dans la nuance, mais heureusement chacun peut y répondre et y apporter ses nuances, comme tu viens de le faire de façon si pertinente. Je suis entièrement d'accord avec toi et j'irai jusqu'à dire que ne pas faire le mal c'est déjà le faire, dans la mesure où ce "conseil" peut avoir l'air de s'abriter derrière une sorte de neutralité bienveillante qui, si elle prend parti contre le mal, ne prend pas nécessairement parti pour le bien... .
Si je passe devant un sdf "sans lui faire du mal" mais que je ne lui donne pas la pièce, je ne lui fais aucun mal, mais je ne lui fais non plus aucun bien.
Si je dépense cinq mille euros pour une superbe montre de marque au lieu de deux mille pour une montre finalement tout aussi jolie, et que mon voisin de palier crève à moitié de froid en hiver vu le prix scandaleux du mazout, je ne fais aucun mal à mon voisin, mais je ne lui fais aucun bien non plus. C'est en lui commandant du mazout pour trois mille euros (la différence de prix entre les deux montres) que je lui fais du bien, pas en passant devant chez lui sans lui faire de mal et avec ma superbe montre de luxe au poignet.

9 Des clergés tu te méfieras
Les "politiciens du divin" (au moins dans l'Eglise) sacrifient beaucoup de choses (célibat, pauvreté, obéissance, etc), contrairement à des politiciens plus classiques. On peut s'en méfier mais il me semble qu'il faut tenir compte du fait que l'intérêt personnel d'un prêtre n'est pas le même que l'intérêt personnel d'un député, ou même d'un maire.

Je ne vise pas du tout le bas-clergé catholique. J'ai connu pas mal de curés dans ma vie dont l'un d'eux était absolument exceptionnel et la plupart des autres fort proches des préoccupations et des problèmes réels de chacun.
Le dernier en date que j'ai rencontré, devant mon air méfiant, a certainement dû deviner dans mes pensées car il a eu cette phrase :
- Rassurez-vous, je ne suis pas spécialement "un fan" de Benoît XVI."

Je vise le moyen et le haut-clergé.

Pour le reste, je pourrais presque être d'accord, et je pense que beaucoup s'y retrouvent ("penseurs libres" ou non), le bémol étant la signification donnée aux formules.

Justement, chacun peut venir ici, lire ou relire le post-initial, donner son avis, nuancer, approfondir.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par chaussadas le Jeu 3 Sep 2009 - 16:00

Magnus, sans vouloir te manquer de respect, je ne comprends absolument pas cette obstination des non-croyants à vouloir faire comme les croyants...
C'est comme aux Etats Unis où on voyait des athées qui faisaient une pseudo messe (en fait tout ressemblait à la messe sauf que c'était athé).
Ou comme en France où on fait des baptêmes civils.
Excusez moi mais je trouve çà ridicule.
Si on ne crois pas on ne croit pas. Pas la peine de singer les religions.

chaussadas
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 46
Localisation : région parisienne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : réveuse
Date d'inscription : 25/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Invité le Jeu 3 Sep 2009 - 16:41

chaussadas a écrit:Magnus, sans vouloir te manquer de respect, je ne comprends absolument pas cette obstination des non-croyants à vouloir faire comme les croyants...
C'est comme aux Etats Unis où on voyait des athées qui faisaient une pseudo messe (en fait tout ressemblait à la messe sauf que c'était athé).
Ou comme en France où on fait des baptêmes civils.
Excusez moi mais je trouve çà ridicule.
Si on ne crois pas on ne croit pas. Pas la peine de singer les religions.

Je suis assez d'accord avec toi, chaussadas, sauf qu'en ce qui concerne le baptême civil (je ne sais pas du tout comment ça se passe), c'est une façon légale de donner à son enfant un "tuteur" au cas où!
Le parrain ou la marraine civils peuvent être considérés comme tuteurs en cas de décès des parents.
Mais au départ, c'est bien évident que c'est fait pour que l'enfant ait "quelqu'un qui lui offre des cadeaux supplémentaires"!!!)
comme si le rôle d'un parrain ou d'une marraine chrétien(ne) se réduisait à cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Jeu 3 Sep 2009 - 16:53

Je ne pensais pas que quelqu'un rebondirait sur ce vieux thread.
Quand un couple se marie ou se remarie uniquement à la mairie, le maire fait un beau discours basé sur les valeurs du mariage et de la fidélité. Le maire est-il un singe ?
Il y a des enterrement non-religieux. Le mort est-il un singe ?
Je ne savais pas, pour le baptême civil, là je suis perplexe : un sacrement d'athéïsme ?

Singer les religions ?
Mais l'homme a besoin de rites.
Tiens, l'heure du thé, tout bêtement, c'est un rite.

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Singe1301

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Tibouc le Jeu 3 Sep 2009 - 17:01

Obéir à des commandements, pour un penseur libre n'est-ce pas un peu contradictoire ?
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Invité le Jeu 3 Sep 2009 - 17:08

Magnus a écrit:Je ne pensais pas que quelqu'un rebondirait sur ce vieux thread.
Quand un couple se marie ou se remarie uniquement à la mairie, le maire fait un beau discours basé sur les valeurs du mariage et de la fidélité. Le maire est-il un singe ?
Il y a des enterrement non-religieux. Le mort est-il un singe ?
Je ne savais pas, pour le baptême civil, là je suis perplexe : un sacrement d'athéïsme ?

Singer les religions ?
Mais l'homme a besoin de rites.
Tiens, l'heure du thé, tout bêtement, c'est un rite.

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Singe1301
oui, tout à fait, d'ailleurs, j'y vais de ce pas!Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Bois-cafe
oui, tout à fait, d'ailleurs, j'y vais de ce pas!Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Bois-cafe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Jeu 3 Sep 2009 - 17:18

Tibouc a écrit:Obéir à des commandements, pour un penseur libre n'est-ce pas un peu contradictoire ?
C'était avant tout un pastiche, je crois, je ne me souviens plus de mon idée de départ, ce thread est trop ancien, il date de juillet de l'an passé.
J'ai peut-être voulu créer une secte. :ptdr:

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Invité le Jeu 3 Sep 2009 - 17:21

Eh oui! Certains petits nouveaux prennent plaisir à déterrer les plus anciens sujets!
D'ici peu, on va reparler du Dieu rose.... mais pas de la jolie licorne dont les sujets sont passés à la trappe! (dommage!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Magnus le Jeu 3 Sep 2009 - 17:24

J'avais même oublié que j'avais pondu un catéchisme, moi !

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26567
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Catéchisme de la Pensée libre de Magnus Empty Re: Catéchisme de la Pensée libre de Magnus

Message par Invité le Sam 5 Sep 2009 - 3:02

Revenons sur
4 Les préjugés tu vomiras

Un préjugé est une assertion qui est posée de façon implicite et qui n'est pas remise en question - en fait, dont parfois on ne s'aperçoit même pas. Par exemple, de nombreuses personnes pensent que la Terre est ronde, certaines le pensent parce qu'on leur a dit et qu'elles se sont contentées de le croire (c'est donc chez elles une croyance, analogue en cela à << La Terre est plate >>), d'autres le pensent d'après des raisons plus scientifiques, telles que le raisonnement d'Erathosthène ou les images renvoyées par les satellites.

Cependant, le raisonnement d'Eratosthene était basée sur des hypothèses et des choix, ce qui fait qu'en fait il ne prouve pas de manière irréfutable que la Terre est ronde, il se contente de dire quelle taille elle aurait si jamais elle l'était.

Et les images des satellites pourraient n'être en fin de compte que des illusions d'optique, après tout, personne n'a vu la rotondité de la Terre de ses propres yeux, mais toujours à travers des appareils qui pourraient bien fausser notre vision des choses.

Je veux dire que dans tous ces raisonnements sur la rotondité de la Terre, il y a toujours à quelque niveau que ce soit un préjugé (par exemple : << Eratosthène savait ce qu'il faisait >>, ou << Les images satellites sont fiables >>)

Et si vous trouvez mon exemple tiré par les cheveux, prenez n'importe quel fait que vous recevez comme vrai, vous verrez que ce qui vous permet de tenir ce fait pour vrai est un pudding de préjugés que vous n'avez jamais remis en question.

En fait, dût l'idéalisme des Lumières en souffrir... il est impossible de vivre sans préjugés !

En revanche, on peut faire venir ses préjugés à la lumière pour devenir conscient d'eux, -- et c'est ainsi qu'en accroissant sa connaissance, comme dit Salomon, on accroît sa souffrance !

D'ailleurs le commandement magnusien nous enjoint de << vomir >> le préjugé. On ne vomit jamais que ce qu'on a d'abord ingurgité. Doit-on en conclure qu'il faut d'abord se gaviser largement de préjugés, avant de les rejeter, de façon peut-être sélective ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum