Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par bernard1933 le Dim 3 Aoû 2008 - 10:44

Pourquoi, Monsieur de Bortoli, ne faites-vous pas un exposé de vos découvertes à l'Académie des Sciences? Il y a là, des messieurs très sérieux et très savants qui apprécieront certainement ce nouvel aspect de l'univers? Je ne suis pas assez évolué intellectuellement pour vous suivre dans cette fantasmagorie. J'en suis encore à donner de l'intelligence aux chiens, mais je vais tâcher de progresser! La Croyance n'est pas ma spécialité et je suis affreusement matérialiste, bien que je pense que matière, énergie et conscience ne font qu'un, et que cette conscience ne progresse qu'autant que le complexe matière-énergie s'organise.
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Claude De bortoli le Dim 3 Aoû 2008 - 11:22

Si c'est la Croyance qui a fait une découverte, comment en avez-vous alors la certitude ?
Par les preuves intelligentes qui se dégagent de la découverte.

Qu'appelez-vous énergie symbiotique ?
Qu'est ce qu'une énergie ?

Prenez un animal. Il est fait d'un corps de matière et d'une énergie pour animer ce corps, les deux intimement liés. Sans cette énergie, pas de vie. C'est un corps mort. Sans corps, pas d'énergie, pas de vie. Cette énergie est l'instinct. Elle est commune à tous les êtres vivants de l'univers de matière. C'est la seule énergie propre à l'univers de matière. Les animaux et les végétaux n'ont que cette énergie pour vivre et cela suffit largement.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède une deuxième énergie en plus de l'instinct. Une énergie qui n'appartient pas à l'univers de matière : l'intelligence. l'intelligence est l'énergie de l'univers de métamatière. Elle anime les êtres vivants métamatériels.

L'intelligence n'est pas une énergie matérielle. La nature de matière ne peut pas la contrôler. Elle, réputée invulnérable devient vulnérable face à l'intelligence. La nature de matière ne peut rien faire contre l'intelligence humaine.

Pourquoi cette vulnérabilité ?

Les univers matériels et métamatériels vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. La vulnérabilité de la nature de matière face à l'intelligence humaine est la porte d'entrée des énergies métamatérielles au coeur même de la nature de matière.

C'est donc à la façon de la matière, le support d'une image ou d'une représentation de formes.
Dans nos rêves nous visionnons ce que l'esprit en gestation dans notre vie quotidienne a mémorisé.

Qu'est-ce qui permet d'affirmer que les animaux et les végétaux connaissent une mort définitive.

Les conclusions de la découverte de l'univers de métamatière et la logique :
Pour vivre éternellement il faut possèder quelque chose qui appartient à un univers ou tout est éternel. Logique !
Cette chose est l'intelligence. L'intelligence appartient à un univers dont la particularité est que tout est éternel chez lui contrairement à son partenaire l'univers de matière ou tout est mortel.

Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils n'ont que l'instinct. l'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. l'intelligence n'est pas nécessaire. Ils n'ont rien qui appartient à l'univers de matamatière. Ils héritent donc seulement de la spécificité du matériel : la mort.

Les humains possèdent l'intelligence. Ils héritent donc des spécificités des deux mondes : la mort et l'éternité.

Comment ça se passe ?

Le corps de matière des humains meurt comme tous les corps de matière mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Et puis pourquoi seulement s'arrêter à ces règnes ? Qu'en est-il du règne minéral, du règne atomique et du règne subatomique ?
Notre univers de matière est formé d'une structure de matière, galaxies, planètes, étoiles, etc., etc.
Il a une personnalité, la biodiversité peuplant les planètes habitables.
Il a une fierté : l'espèce humaine.

A quoi sert l'espèce humaine intelligente ?
A maintenir la biodiversité idéale chère à l'univers de matière. A garantir sa personnalité.

Qui veille au maintient de la personnalité de l'univers de matière ?
Son partenaire l'univers de métamatière au travers de l'intelligence humaine.

Pourquoi veiller à la biodiversité des planètes habitables ?
Parce que la biodiversité idéale peut se transformer en biodiversité non idéale laquelle nuit à la personnalité de l'univers de matière.

Est-ce que les humains sont en rapport à une espèce unique ? Auquel cas, on pourrait dire que l'être humain est un sous-programme de l'espèce. Mais ce raisonnement reste valide pour les animaux, les végétaux, les minéraux, les atomes et les êtres subatomiques.
L'espèce humaine est unique. Il n'y a qu'une espèce humaine dans tout l'univers de matière. Espèce unique qui a la possibilité de se reproduire à l'infini sur une infinité de planètes habitables dans le but d'éterniser l'indispensable espèce humaine. Il faut toujours qu'il y ait des humains dans l'univers de matière sinon il se dégrade et meurt. Ce ne serait plus qu'une structure de matière sans vie.

La venue du Terrien sur Terre entre dans cette logique. Une ou des fratries humaines extraterrestres ont annulé la domination des dinosaures pour permette aux mammifères de se développer jusqu'à leur apogée, nous les terriens.

Alors qu'y avait-il dans l'univers de matière avant l'apparition des humains ?

D'autres humains (entre autre)
Avant le Terrien une infinité de fratries humaines dans tous les stades de l'évolution peuplaient une infinité de planètes habitables.
Après le Terrien, une infinité de fratries humaines continuera a peupler l'univers de matière et cela pour l'éternité.
L'univers de matière est éternel. Il n'a ni commencement ni fin. Il est éternel parce qu'il vit en symbiose avec un univers qui ne connait pas la mort. Les deux univers sont intimement liés pour l'éternité.

Pouvez-vous nous expliquer en pratique, comment vous fondez une fratrie sur une nouvelle planète.
La seule solution pour faire naitre une fratrie humaine sur une planète habitable est de favoriser le développement des mammifères et d'attendre l'apogée de ce développement : les humains. Pas d'autres solutions possible ! Des humains extraterrestres "parachutés" sur une planète habitable vierge d'humains, ça ne marche pas. Ilss ne font pas. La fratrie humaine doit naitre naturellement de la planète pour espérer se développer normalement.

Comment ça s'est passé pour nous ?
Une ou des fratries humaines extraterrestres hyperévoluées, conscientes de devoir éterniser l'espèce humaine, ont découvert une planète habitable vierge d'humains, la Terre. La Terre était dominée par une espèce animale qui était suradaptée jusqu'au gigantisme. Ils ont anullé cette domination pour permettre aux mammifères de se développer.

Comment ont-ils fait pour anuller la domination reptilienne ?
Ils ont choisi des météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie ni trop petites pour avoir l'effet escompté, ils les ont détourné de leur trajectoire et ils les ont fait s'écraser sur Terre avec les résultats que l'on connait.

Et de quoi se compose la métamatière ?
Tu en vois chaque fois que tu rêves.

Ces planètes sont-elles dépourvues de particules subatomiques, d'atomes, de molécules, de minéraux, de végétaux, et d'animaux ?
Notre univers de matière est formé d'une infinité de planètes habitables comme la Terre. Elle sont sa personnalité. Sans ces planètes habitables et leur biodiversité l'univers ne serait qu'une structure de matière sans vie et sans importance.

Pourtant vous avez dit que l'homme était l'interface.

L'espèce humaine est située à l'interface des univers coté matériel. Il est positionné coté univers de matière et il a la possibilité grâce à son intelligence de se "connecter" au coté métamatériel pour transférer l'instinct et l'intelligence nécessaire à la symbiose des univers.

Coté univers de métamatière une espèce métamatérielle a exactement la même position et le même rôle que les humains. Ce sont les esprits. Les esprits sont des êtres vivant de l'univers de métamatière. Comme l'espèce humaine ils ont deux énergies, l'intelligence et l'instinct. Ils sont positionnés coté métamatériel et ont la possibilité de se connecter grâce à leurs instinct au coté matériel pour transférer les énergies symbiotiques des univers.

Humains et esprits ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur symbiose est la seule liaison possible des énergies instinct et intelligence nécessaire à la supersymbiose des univers.

N'est-ce pas un peu trop sommaire ? Quand on a affaire à un assassin, est-ce de la science ou de la croyance ?
Amour et haine sont présents à l'état naturel dans la nature de matière. Ils sont maintenus à des niveaux raisonnabes par les lois instinctives. Les animaux et les végétaux ne peuvent pas dévier de ces lois. Les humains peuvent le faire. Ils ont une deuxième énergie, l'intelligence. l'intelligence exacerbe l'amour et la haine présente naturellement dans la nature de matière

Claude De bortoli
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Ilibade le Dim 3 Aoû 2008 - 12:24

Par les preuves intelligentes qui se dégagent de la découverte.
Avec de telles preuves, il ne s'agit donc plus d'une croyance. En somme, cette découverte de la Croyance devient une certitude de la Science !

Il est fait d'un corps de matière et d'une énergie pour animer ce corps, les deux intimement liés. Sans cette énergie, pas de vie. C'est un corps mort. Sans corps, pas d'énergie, pas de vie.
Cela est aussi vrai pour l'être humain. Il n'y a là rien de bien nouveau.

Dans nos rêves nous visionnons ce que l'esprit en gestation dans notre vie quotidienne a mémorisé.
C'est vrai, mais cela se fait dans le cerveau. D'ailleurs, mon chat rêve lui aussi. Il est très métamatériel.

Pour vivre éternellement il faut possèder quelque chose qui appartient à un univers ou tout est éternel. Logique !
Et en poussant la logique, cet éternel est déjà en notre possession, puisque sinon, ce ne serait pas de l'éternel. Nous avons donc déjà toute chose éternelle, qui est sans commencement et sans fin. Une vie éternelle, cela ne se commence pas.

Ils (les animaux et les végétaux) n'ont rien qui appartient à l'univers de matamatière. Ils héritent donc seulement de la spécificité du matériel : la mort.
Pourtant, les animaux rêvent et les végétaux s'adaptent et réagissent à la musique. Dire qu'ils sont sans intelligence n'explique pas comment leur instinct est intelligemment produit.

Le corps de matière des humains meurt comme tous les corps de matière mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.
Toutefois, la réincarnation des humains qui est reconnue depuis des millénaires, ne modifie-t-elle pas un peu ce schéma ? Ensuite, les animaux ne se réincarnent-ils pas eux-aussi ? Et les végétaux ?

L'espèce humaine est unique.
Pourtant, on a décrit plusieurs espèces.

Tu en vois chaque fois que tu rêves.
Alors les animaux accèdent aussi à la métamatière, puisque le rêve est typique de cette métamatière.

L'espèce humaine est située à l'interface des univers coté matériel. Il est positionné coté univers de matière et il a la possibilité grâce à son intelligence de se "connecter" au coté métamatériel pour transférer l'instinct et l'intelligence nécessaire à la symbiose des univers.
Si l'être humain n'est une interface que du côté matériel, comme son intelligence est métamatérielle, il est donc aussi côté métamatière. Et donc, l'être humain est à la fois côté matière et côté métamatière. Seulement alors, il peut servir d'interface.

Mais si son intelligence se "connecte", il reste à définir exactement ce que représente cette interaction. Si l'être humain n'est que côté matière, et s'il se connecte à quelque chose du côté métamatériel, il est donc indispensable qu'existe aussi une troisième catégorie, à la fois matière et métamatière. Si ce n'est pas l'être humain, qu'est-ce donc ?

En somme, ce que vous décrivez est l'existence de deux univers, l'un matériel et l'autre psychique, mais que les spirituels et les mystiques classent parmi le monde actuel, et les physiciens sous la forme de deux espaces-temps joints. C'est un peu la théorie de Sakharov décrivant deux univers jumeaux. Mais au-delà de ces deux univers, il en existe bien d'autres, ni matériels ni psychiques, et qui constituent les réalités spirituelles qu'explorent les mystiques. Ces univers spirituels contiennent les programmes et codes qui sont à l'origine de notre réalité individuelle, tant matérielle (corporelle) que psychique (corporelle aussi). Maintenant, le fait que le psychique soit éternel, n'est pas une donnée admise. Car ce qui est psychique est dépendant du temps tout autant que ce qui est physique. Or ce qui est éternel, n'a pas l'allure des fluctuations habituelles du monde psychique ou du monde physique. Il est possible que votre Croyance ait été limitée, et en tous cas, il existe des livres mystiques qui vont bien au-delà de votre description des choses. Ce qu'on appelle homme d'un point de vue spirituel, c'est seulement la conscience mentale, et cette conscience a présidé à la constitution générale de tout l'univers, non pas en commençant par les êtres vivants au sens biologique du terme, mais par les tous premiers composants de la vie, qui sont les déformations d'un support élastique formant un continuum à la fois fluide et compact, que l'on décrit comme un champ de force et d'énergie. Ces déformations du champ sont les premiers prémices des infimes particules de matière, résultant d'une activité mentale élémentaire ou d'une logique fondamentale très simple.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Claude De bortoli le Dim 3 Aoû 2008 - 13:23

Pourquoi, Monsieur de Bortoli, ne faites-vous pas un exposé de vos découvertes à l'Académie des Sciences? Il y a là, des messieurs très sérieux et très savants qui apprécieront certainement ce nouvel aspect de l'univers?
Ce serait faire une grosse erreur d'appréciation !

Mon domaine d'activité est la Croyance, pas la Science. Science et Croyance sont des activités distinctes qui doivent rester intègres et ne pas se faire ingérence.

Parler de Croyance ou de métamatérialité à des personnes dont l'activité est la Science de la matière, c'est perdu d'avance !

Je ne suis pas assez évolué intellectuellement pour vous suivre dans cette fantasmagorie. J'en suis encore à donner de l'intelligence aux chiens, mais je vais tâcher de progresser! La Croyance n'est pas ma spécialité et je suis affreusement matérialiste, bien que je pense que matière, énergie et conscience ne font qu'un, et que cette conscience ne progresse qu'autant que le complexe matière-énergie s'organise.
Matière et instinct font bon ménage parce que l'univers de matière contrôle l'instinct.
Métamatière et intelligence font aussi bon ménage parce que l'univers dde métamatière contôle l'intelligence.

Par contre, matière et intelligence ne font pas bon ménage parce ue l'univers de matière ne contrôlepas l'intelligence.
Métamatière et instinct ne font pas non lus bon ménage parce que l'univers de métamatière ne contrôle pas l'instinct.

Donc quel avenir pour nous humains intelligents dans un monde dominé exclusivement par l'instinct ?
Une communication permanente avec la nature de métamatière détentrice et émettrice d'intelligence. C'est la seule solution. Elle va contrôler notre inteligence afin de nous éviter les dérives fatales

Claude De bortoli
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Claude De bortoli le Dim 3 Aoû 2008 - 13:51

Avec de telles preuves, il ne s'agit donc plus d'une croyance. En somme, cette découverte de la Croyance devient une certitude de la Science !
La Science se nourrit de preuves matérielles. Sans preuves matérielles pas de Science. La Science est tributaire de preuves matérielles et d'outils matériels.

La Croyance se nourrit de preuves intelligentes. Elle n'est pas tributaire d'outils matériels performants pour évoluer. Elle est tributaire d'un seul outil : une intelligence performante. Exemple : la Science pour voir et comprendre l'univers de matière est tributaire de l'efficacité de ses outils matériels, les téléscopes. Elle a donc une vue limité. La Croyance n'a pas de limite matérielle. Avec une intelligence performante, elle est capable de sonder le fin fond de notre univers. Elle est même capable d'en sortir et là elle a découvert le deuxième univers et sa symbiose avec notre univers.

Cela est aussi vrai pour l'être humain. Il n'y a là rien de bien nouveau.
La nouveauté est que l'espèce humaine possède deux énergies, l'instinct et l'intelligence alors que les animaux et les végétaux n'en ont qu'une, l'instinct.

C'est vrai, mais cela se fait dans le cerveau. D'ailleurs, mon chat rêve lui aussi. Il est très métamatériel.
C'est ce que l'on pensait avant la découverte de l'univers de métamatière.

Non, les animaux et les végétaux ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Seuls les humains y ont accès. Seuls les humains visionnent de la métamatière. Seuls les humains rêvent.

Et en poussant la logique, cet éternel est déjà en notre possession, puisque sinon, ce ne serait pas de l'éternel. Nous avons donc déjà toute chose éternelle, qui est sans commencement et sans fin. Une vie éternelle, cela ne se commence pas.
Une vie éternelle commence dès les premiers signes d'intelligence d'un humain. Un enfant mort de suite après sa naissance n'a pas accès à la nature de métamatière.

Toutefois, la réincarnation des humains qui est reconnue depuis des millénaires, ne modifie-t-elle pas un peu ce schéma ?

C'est pas réincarnation. C'est renouvellement.

Ensuite, les animaux ne se réincarnent-ils pas eux-aussi ? Et les végétaux ?
Non, ils meurent et puis plus rien.

Pourtant, on a décrit plusieurs espèces.
Un humain est un mammifère omnivore ayant la position debout, les bras libérés de la marche terminés par une main au pouce opposé aux autres doigts pour former une pince afin de prendre fermement de la matière. De plus il possède l'intelligence pour tout faire sciemment.

Si l'être humain n'est une interface que du côté matériel, comme son intelligence est métamatérielle, il est donc aussi côté métamatière. Et donc, l'être humain est à la fois côté matière et côté métamatière. Seulement alors, il peut servir d'interface.
Un humain est fait de deux états intimement liés pour l'éternité, un état de matière mor qui reste dans le matériel et un état de métamatière éternelle. Il accède à cet éttat après la mort du corps de matière. Ce n'est pas seulement un état de matière,

Claude De bortoli
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Claude De bortoli le Dim 3 Aoû 2008 - 14:39

En somme, ce que vous décrivez est l'existence de deux univers, l'un matériel et l'autre psychique, mais que les spirituels et les mystiques classent parmi le monde actuel, et les physiciens sous la forme de deux espaces-temps joints. C'est un peu la théorie de Sakharov décrivant deux univers jumeaux. Mais au-delà de ces deux univers, il en existe bien d'autres, ni matériels ni psychiques, et qui constituent les réalités spirituelles qu'explorent les mystiques. Ces univers spirituels contiennent les programmes et codes qui sont à l'origine de notre réalité individuelle, tant matérielle (corporelle) que psychique (corporelle aussi).
Avant on pensait que la Terre était plate. on a découvert que la Terre est ronde. Toutes les théories et les croyances issues d'une Terre plate sont devenues obsolètes.

Avant on pensait à un infinités d'univers. Avec la découverte de deux univers adjacents toutes les théories et croyances d'univers parallèles tombent à l'eau !

Claude De bortoli
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Ilibade le Dim 3 Aoû 2008 - 16:58

C'est ce que l'on pensait avant la découverte de l'univers de métamatière.
Non, c'est ce que l'on pense toujours avec ou sans métamatière. Les animaux font des rêves qui sont enregistrés tout comme on le fait de ceux des humains.


Non, les animaux et les végétaux ne rêvent pas.
Mon chat pourtant rêve constamment !

Une vie éternelle commence dès les premiers signes d'intelligence d'un humain.
Alors il ne s'agit pas de vie éternelle, mais plutôt d'une vie intellectuelle. Ce qui est éternel ne commence pas et ne finit pas.

Un humain est un mammifère omnivore ayant la position debout, les bras libérés de la marche terminés par une main au pouce opposé aux autres doigts pour former une pince afin de prendre fermement de la matière. De plus il possède l'intelligence pour tout faire sciemment.
Oui, c'est là la description du genre homo, mais il y a plusieurs espèces dans ce genre.

Avec la découverte de deux univers adjacents toutes les théories et croyances d'univers parallèles tombent à l'eau !
Il faut dire que la concurrence va être rude, puisqu'il existe aujourd'hui pas moins de 350 modèles d'univers. Selon l'un des professeurs de Sakharov, dont j'ai oublié le nom, il y aurait eu lors du Big Bang pas moins de 27 espaces-temps. C'est pour vous dire que la Croyance est assez diversifiée à notre époque.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Claude De bortoli le Dim 3 Aoû 2008 - 20:19

Pour quelle raison une espèce animale ou végétale arrive au stade du gigantisme et domine une planète habitable telle que les dinosaures ?

Ca vient de la structure de l'univers de matière.

L'univers de matière est fait 'une structure de matière en perpétuel mouvement . Galaxies, planètes, étoiles, tout bouge, tout tourne, tout évolue. L'univers de matière ne peut pas mettre de limite supérieure à l'évolution et à l'adaptation des espèces animales et végétales peuplant les planètes habitables.

Sans limites supérieures les espèces tendent donc toutes vers une suradaptation pour la domination de la planète. Une espèce animae ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer sa planète pour des millions d'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter. L'anéantissement de cette domination ne peut venir que d'un cataclysme météoritique et d'une extinction de masse.

Dans le cas de l'anéantissement de la domination des dinosaures, le cataclysme météoritiques a été chirurgicale. Il n'a anéanti que la domination des dinosaures et permis aux mammifères de se développer. Qui dit chirurgical dit issu de intelligence.

Claude De bortoli
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par raphael-rodolphe le Dim 3 Aoû 2008 - 22:33

Je vous lis et je m'aperçois qu'aucune personne dans ce forum ne comprent vos explications sur votre "métamatière"..., et je dois dire que je suis le premier à ne pas comprendre un moindre mot.
Même quand vous expliquez longuement votre théorie sur la "métamatière", vous restez le seul à y croire.
J'aimerais connaître votre opinion sur le fait d'être le seul au monde à comprendre cela.

Ne trouvez-vous pas celà étonnant ?
raphael-rodolphe
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Ronsard le Dim 3 Aoû 2008 - 22:53

Euuuuh ! si je peux me permettre, j'en comprends un bout quand même moi.
A mon propos il me fut dit aussi que personne ne comprenait ce que je disais, suite à quoi ouvertement je fus soutenu du contaire ainsi que par messages perso (je remercie chaleureusement leurs auteurs). Donc attention raphael-rodolphe de ne pas parler au nom des autres. Je pense au contraire qu'un tel niveau de discution en passionne beaucoup, qui s'accrochent parfois pour comprendre, mais pour autant n'en perdent pas une miette.
Merci à ce forum pour un tel niveau de réflexion, que je n'avais encore jamais ainsi en public, rencontré. Quelle époque mes amis, quelle époque !
Rd.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par raphael-rodolphe le Dim 3 Aoû 2008 - 23:12

Oui, c'est juste Ronsard, aussi, je corrige mon texte. Merci.

Je vous lis et je m'aperçois qu'aucune personne (mis à part une ou deux personnes) dans ce forum (et dans bien d'autres) ne comprend vos explications sur votre "métamatière"..., et je dois dire que je suis le premier à ne pas comprendre un moindre mot.
Même quand vous expliquez longuement votre théorie sur la "métamatière", vous restez (ou semblez) le seul à y croire.
J'aimerais connaître votre opinion sur le fait d'être le seul au monde (ou presque aux regards des autres fora) à comprendre cela.

Ne trouvez-vous pas cela étonnant ?
raphael-rodolphe
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Claude De bortoli le Lun 4 Aoû 2008 - 9:56

[quote]Les animaux font des rêves qui sont enregistrés tout comme on le fait de ceux des humains./quote]
On enregistre seulement des soubresauts dus aux connections neurologiques pendant le sommeil. Rien a voir avec les rêves.

Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Ils ne peuvent pas être vus ni étudiés par la Science et ses outils matériels. Ils sont étudiés par la Croyance avec son outil intelligence.

Mon chat pourtant rêve constamment !
T'es entré des ses rêves ? 8)

Alors il ne s'agit pas de vie éternelle, mais plutôt d'une vie intellectuelle. Ce qui est éternel ne commence pas et ne finit pas.
Un animal ou un végétal a une gestation, une naissance, une vie dans la nature de matière, une mort et puis plus rien.
Un humain a une gestation, une naissance, une vie dans a nature de matière, une mort et un avenir éternel dans la nature de métamatière.

Oui, c'est là la description du genre homo, mais il y a plusieurs espèces dans ce genre.
Tous sont des humains. Tous ont des sentiments humains. Tous les humains présents dans l'univers de matière ont tous les même sentiments humains.

Il faut dire que la concurrence va être rude, puisqu'il existe aujourd'hui pas moins de 350 modèles d'univers. Selon l'un des professeurs de Sakharov, dont j'ai oublié le nom, il y aurait eu lors du Big Bang pas moins de 27 espaces-temps. C'est pour vous dire que la Croyance est assez diversifiée à notre époque.
Le Big Bang ne peut pas être le début de notre univers. l'univers de matière est éternel. Il n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien la pris et la quittera au passage.

Claude De bortoli
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le Spirituel ? Un univers de métamatière. - Page 2 Empty Re: Le Spirituel ? Un univers de métamatière.

Message par Claude De bortoli le Lun 4 Aoû 2008 - 9:56

Une extinction chirurgicale contrairement à une extinction de masse laisse dans l'environnement que ce qu'on veut laisser.
Une extinction de masse n'est pas contrôler par l'intelligence humaine. C'est l'univers : on efface tout et on recommence !
une extinction chirurgicale est contrôler par l'intelligence humaine. C'est l'arme idéale. Elle ressemble à une explosion nucléaire mais sans effet nocif à long terme.

Claude De bortoli
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum