Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Page 1 sur 37 1, 2, 3 ... 19 ... 37  Suivant

Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Dim 17 Aoû 2008 - 18:54

Introduction.

Sur les livres de l’Ancien Testament, même les avis des juifs sont en désaccord.
Une partie ne reconnaissant que les cinq premiers livres de la Torah (depuis Adam à Moise (psl)) ; elle rejette le reste des livres, avançant la preuve que ces derniers livres ne sont que des récits d’histoires, de mémoires, contant des faits survenus aux fils d’Israël, des années après la mort de Moise (psl). Des récits, propres à des auteurs, qui ne doivent être contenus dans un livre sacré.

Les avis des chrétiens, concernant l’Ancien Testament, sont en désaccord aussi (protestants et catholiques).
L’Eglise protestante a supprimé de sa Bible plusieurs livres de l’Ancien Testament. Elle appui que ces livres ne sont propres qu’aux juifs.
Alors que l’Eglise catholique a maintenu dans sa Bible ces mêmes livres et les a reconnus.

Bien qu'étant d'inspiration juive, ces écrits n'ont pas été intégrés à la Bible hébraïque. Les protestants ne reconnaissent pas non plus ces livres. Ils font par contre partie de la traduction grecque de la Bible, dite "Traduction Septante" et ont été intégrés au canon biblique catholique. Ce sont :
les Livres des chroniques, les Livres de Samuel, les Livres d'Esdras et Néhémie, le Livre de Tobi, les Livres des Maccabées, le Livre de Job, le Livre de Judith, le Livre d'Ester, les Psaumes, le Livre des Proverbes, l'écclesiaste, le Cantique des Cantiques, le Livre de la Sagesse, les Lamentations, le Livre de Baruch, le Livre de Daniel.

Nous les musulmans, croyons que la Torah fut une révélation divine à Moïse (psl). Seulement, nous soulignons que la Torah de nos jours, tout comme l’Evangile, a connu beaucoup de falsifications et d’impostures.

La Sourate 2 : La vache (Al-Baqarah) dit :
79. Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant de Dieu pour en tirer un vil profit ! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent !

Fawaylun lillatheena yaktuboona alkitababi-aydeehim thumma yaqooloona hatha min AAindi Allahiliyashtaroo bihi thamanan qaleelan fawaylun lahum mimmakatabat aydeehim wawaylun lahum mimma yaksiboona

Nul besoin de rappeler que de La Bible le "best-seller mondial", Les éditeurs de la RSV ont réalisé un bénéfice net de 15.040.000 $ sur la seule première édition !
Quelle valeur ridicule comparée à l'Eternité !

Les juifs disent que leur Torah ne souligne point les venues de Jésus (psl) et de Mohammed (psAl).
Selon leur avis, ces deux Grands Prophètes de Dieu, ne sont qu’imposteurs et autoproclamés.

Donc, musulmans et chrétiens, nous sommes concernés par ce qui est rapporté dans la Torah ; puisque l’Evangile et le Coran reconnaissent la Torah en tant que livre sacré.
N’est ce pas vrai que Jésus n’est point venu pour éliminer la Torah, mais pour la compléter.
La preuve : Tous, nous sommes d’accords que la bible entre nos mains aujourd’hui est composée de plusieurs livres dont : l’Ancien Testament (la Torah), le Nouveau Testament (les Evangiles) et une panoplie de différents types de livres se rattachant aux deux Testaments.

Nous sommes donc face à un Ancien Testament mis en doute par les différents juifs, les différents chrétiens et les musulmans. Tous ont marqué leurs différentes réserves par rapport à la véracité de ce livre sacré.

D’une simple lecture attentive de l’Ancien Testament, le lecteur verra qu’il n’est point face à une révélation divine :
Le dieu, dans l’Ancien Testament, n’a rien d’un Dieu, puisqu’il s’épuise, s’endort, regrette et revient sur ses volontés, rate ses choix, racial et est dépouillé de tout savoir présent et futur !
Le Saint Esprit, pilier de la trinité chrétienne, dans l’Ancien Testament, n’est point Saint !
Les prophètes, dans l’Ancien Testament, tous, n’ont rien des grandeurs des prophètes, puisqu’ils y sont ivrognes, voleurs, menteurs, imposteurs, tueurs, d’adultères et de fornications !
Bien d’autres thèmes attestent clairement que ce livre ne peut être, en sa totalité, une révélation.

Je me limiterai à ne citer que quelques passages de l’Ancien Testament, pour ne pas inonder cet humble essai. Toute fois, le livre est là, consultez le, vous en serez étonnés.

Par plusieurs passages, L’Ancien Testament contredit et dément le Nouveau Testament, et pourtant les gens de la Bible croient en ces écrits !!

Nous les musulmans, à plusieurs occasions et reprises, avons souligné l’énormité des falsifications et des impostures introduites délibérément dans la Bible.
Nous les musulmans, n’avons rien apporté de nouveau, ni faisions de la propagande au doute.
Ce doute est présent dans la tête des gens même de ce livre, il est présent dans ce livre même.

Nul besoin de revenir encore sur les propres dires et écrits de chrétiens même, ayant eu le courage de souligner ces falsifications.

Nous sommes face au livre sacré des juifs et des chrétiens, en lequel ni les juifs ni les chrétiens n’ont une totale foi.

L’Ancien Testament se suffit de lui-même, il en est la preuve crédible est irréfutable. Son témoignage, certes, ne peut passer inaperçu.

Alors tous, juifs, chrétiens et musulmans, prêtons nos ouïes à l’Ancien Testament.
Ecoutons le parler,

Des falsifications, des impostures…
L’Ancien Testament témoigne.

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Dim 17 Aoû 2008 - 19:07

Première partie

Des impostures sur Dieu…
La Torah (Ancien Testament) témoigne.




L’image faite de Dieu, dans la Torah est une image brouillée, contradictoire et incompréhensive.
Dans la majorité des pages de ce livre sacré, dieu est souvent en regret. Il accomplit ses volontés, puis revient sur ses décisions, parce qu’il se rend compte qu’il s’était trompé !
Il est aussi un dieu matériel, raffolant des odeurs du rôti sur les autels !
Il sent l’épuisement, après une peine de travail il prend du repos !
Il est un dieu de ségrégation raciale, parce qu’il ne connaît, de toutes ses créatures, que les fils d’Israël. Toutes ses grâces ne sont que pour les fils d’Israël. Toutes ses lois ne sont que pour un usage interne des fils d’Israël !

.../...

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Mer 27 Aoû 2008 - 19:50

Le dieu, dans l’Ancien Testament, est pour les fils d’Israël seuls !



« 23.19 Tu n'exigeras de ton frère aucun intérêt ni pour argent, ni pour vivres, ni pour rien de ce qui se prête à intérêt.

23.20 Tu pourras tirer un intérêt de l'étranger, mais tu n'en tireras point de ton frère, afin que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tout ce que tu entreprendras au pays dont tu vas entrer en possession ».
(Deutéronome 23)


« 14.21 Vous ne mangerez d'aucune bête morte; tu la donneras à l'étranger qui sera dans tes portes, afin qu'il la mange, ou tu la vendras à un étranger; car tu es un peuple saint pour l'Éternel, ton Dieu. Tu ne feras point cuire un chevreau dans le lait de sa mère ».
(Deutéronome 14)


« 25.42 Car ce sont mes serviteurs, que j'ai fait sortir du pays d'Égypte; ils ne seront point vendus comme on vend des esclaves.

25.43 Tu ne domineras point sur lui avec dureté, et tu craindras ton Dieu.

25.44 C'est des nations qui vous entourent que tu prendras ton esclave et ta servante qui t'appartiendront, c'est d'elles que vous achèterez l'esclave et la servante.

25.45 Vous pourrez aussi en acheter des enfants des étrangers qui demeureront chez toi, et de leurs familles qu'ils engendreront dans votre pays; et ils seront votre propriété.

25.46 Vous les laisserez en héritage à vos enfants après vous, comme une propriété; vous les garderez comme esclaves à perpétuité. Mais à l'égard de vos frères, les enfants d'Israël, aucun de vous ne dominera avec dureté sur son frère ».
(Lévitique 25)


N’est ce pas là de la ségrégation raciale !?
Pouvons nous l’allouer à Dieu !?

Nous pouvons comprendre que le juif pense de cette manière raciale, qu’il s’imagine que Dieu n’est dieu que pour lui et ses compatriotes fils d’Israël.
Nous pouvons comprendre que les juifs s’accaparent toutes les grâces divines, en usage interne entre les fils d’Israël.

Seulement, le Dieu de ce monde et de l’autre, des Hommes et des d’jins, de ce que nous savons et de ce que nous ignorons.. Est-il logique qu’il décrète l’apartheid vis à vis de toutes les nations (y compris les chrétiens et les musulmans), de toutes ses créatures, au profit des fils d’Israël seuls !?

Certes, chrétiens et musulmans, ne peuvent attribuer ces versets à Dieu le Clément, le Miséricordieux.
Ces versets ne peuvent être une révélation divine.

Je fais remarquer que ces versets et autres similaires, sont imprégnés de l’essence du Talmud, lequel fut écrit, par les juifs, après la Torah.
Le Talmud, livre sacré aussi des juifs, autorise aux juifs le sang, les biens, le déshonneur des autres nations surtout chrétiennes et musulmanes.

Les impostures dans la Torah ont fait des voleurs, des ivrognes… un peuple élu de dieu, pour lequel, dieu, en dictateur sanguinaire, promet toute la terre du Nil à l’Euphrate.


« 15.18 En ce jour-là, l'Éternel fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d'Égypte jusqu'au grand fleuve, au fleuve d'Euphrate,

15.19 le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens,

15.20 des Héthiens, des Phéréziens, des Rephaïm,

15.21 des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens ».
(Genèse 15)

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Mer 27 Aoû 2008 - 19:59

Le dieu, dans l’Ancien Testament, se fatigue, s’épuise. Il s’endort même !



« 2.2 Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite.

2.3 Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant ».
(Genèse 2)


« 2.13 Que toute chair fasse silence devant l'Éternel! Car il s'est réveillé de sa demeure sainte ».
(Zacharie 2)

Ces écrits ne peuvent être admis ni en poème ni en métaphore, ils comptent des indignations collées à l’entité Divine.
Dans nos écrits propres, chrétiens et musulmans, nous ne pouvons dire que Dieu se trompe ou ignore ; nous ne pouvons dire que Dieu regrette, se fatigue ou s’endort.
A moins que nous soyons athées, non croyants ou existentialistes libérés de toute condition de foi.
Alors comment pouvons nous croire et admettre que la Torah (Ancien Testament), attribut ces écrits à un prophète de Dieu !?
Lequel prophète ne pouvant parler que sur révélation divine et point en délires propres.

Et la Torah nous révèle l’éclat pur des émeraudes, éparses, dans cette multitude de ridicule, témoignant de l’imposture :


« 40.28 Ne le sais-tu pas? ne l'as-tu pas appris? C'est le Dieu d'éternité, l'Éternel, Qui a créé les extrémités de la terre; Il ne se fatigue point, il ne se lasse point; On ne peut sonder son intelligence ».
(Esaïe 40)


../..

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par bernard1933 le Mer 27 Aoû 2008 - 22:18

Humble Avis, tu es sur le bon chemin! Exerce aussi ton esprit critique sur le Coran et, dans quelques années ( pour Dan et moi, il a fallu plus de 30 ans ! ) tu rejoindras la cohorte des mécréants! Il faut de l'endurance ! C'est un marathon!
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par _Le Grand Absent le Mer 27 Aoû 2008 - 22:23

En résumé, les livres dont s'est inspiré le Coran sont des impostures.

Donc le Coran est une imposture.

Humble Avis est effectivement sur le bon chemin.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Invité le Mer 27 Aoû 2008 - 22:47

Humble avis a écrit:
Bien qu'étant d'inspiration juive, ces écrits n'ont pas été intégrés à la Bible hébraïque. Les protestants ne reconnaissent pas non plus ces livres. Ils font par contre partie de la traduction grecque de la Bible, dite "Traduction Septante" et ont été intégrés au canon biblique catholique. Ce sont :
les Livres des chroniques, les Livres de Samuel, les Livres d'Esdras et Néhémie, le Livre de Tobi, les Livres des Maccabées, le Livre de Job, le Livre de Judith, le Livre d'Ester, les Psaumes, le Livre des Proverbes, l'écclesiaste, le Cantique des Cantiques, le Livre de la Sagesse, les Lamentations, le Livre de Baruch, le Livre de Daniel.
N'im-porte-quoi !!!

:enfin:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par _Le Grand Absent le Mer 27 Aoû 2008 - 22:50

Cela me paraît exact, au contraire.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Invité le Mer 27 Aoû 2008 - 23:26

Alors j'ai pas pigé parce que en effet ça me parait énorme comme erreur !!

Moi j'ai cru comprendre qu'il disait que tous ces livres n'étaient pas reconnu par les juifs.

L'histoire de job, les psaumes etc...

J'ai du faire erreur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par _Le Grand Absent le Mer 27 Aoû 2008 - 23:35

Pour le canon juif, voir Chouraqui, par exemple :

http://nachouraqui.tripod.com/id91.htm
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Invité le Mer 27 Aoû 2008 - 23:44

Oui, ouvre le site et vérifie toi même !

Voici deux autres liens.

http://www.sefarim.fr/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tanakh

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Ven 29 Aoû 2008 - 20:41

Qwatybaal a écrit:
Humble avis a écrit:
Bien qu'étant d'inspiration juive, ces écrits n'ont pas été intégrés à la Bible hébraïque. Les protestants ne reconnaissent pas non plus ces livres. Ils font par contre partie de la traduction grecque de la Bible, dite "Traduction Septante" et ont été intégrés au canon biblique catholique. Ce sont :
les Livres des chroniques, les Livres de Samuel, les Livres d'Esdras et Néhémie, le Livre de Tobi, les Livres des Maccabées, le Livre de Job, le Livre de Judith, le Livre d'Ester, les Psaumes, le Livre des Proverbes, l'écclesiaste, le Cantique des Cantiques, le Livre de la Sagesse, les Lamentations, le Livre de Baruch, le Livre de Daniel.
N'im-porte-quoi !!!

Salam,
Et si vous ne détaillez votre commentaire.. jugement.

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par _Spin le Ven 29 Aoû 2008 - 20:44

Bonsoir,

Humble avis a écrit:Introduction.
Sur les livres de l’Ancien Testament, même les avis des juifs sont en désaccord.
Une partie ne reconnaissant que les cinq premiers livres de la Torah (depuis Adam à Moise (psl)) ; elle rejette le reste des livres, avançant la preuve que ces derniers livres ne sont que des récits d’histoires, de mémoires, contant des faits survenus aux fils d’Israël, des années après la mort de Moise (psl). Des récits, propres à des auteurs, qui ne doivent être contenus dans un livre sacré.
Ce sont les samaritains qui ne reconnaissent que les 5 premiers livres de la Bible. Ils ne sont pas considérés comme juifs (même si eux-mêmes se considèrent comme les plus fidèles à Moïse, et ils n'ont pas forcément tort).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Ven 29 Aoû 2008 - 20:48

bernard1933 a écrit:Humble Avis, tu es sur le bon chemin! Exerce aussi ton esprit critique sur le Coran et, dans quelques années ( pour Dan et moi, il a fallu plus de 30 ans ! ) tu rejoindras la cohorte des mécréants! Il faut de l'endurance ! C'est un marathon!

Salam,
Je ne vois pas ce que vous voulez dire par votre message..!!
Comme je ne veux entrer dans des discussions marginales au sujet en cours.
Il me sera un plaisir de lire votre commentaire sur le fond du sujet traité.

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Ven 29 Aoû 2008 - 20:56

Le Grand Absent a écrit:En résumé, les livres dont s'est inspiré le Coran sont des impostures.

Donc le Coran est une imposture.

Humble Avis est effectivement sur le bon chemin.

Salam,
"En résumé"..!!
Vous voulez rire..!?.. vous n'avez encore rien lu.
Je me retiens de commenter votre message blasphématoire sur le Coran.. Ce n'est point le sujet.

Je vous serai gré de limiter vos commentaires sur le sujet en cours..
Il me sera un plaisir de lire votre commentaire sur le fond du sujet traité.

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Ven 29 Aoû 2008 - 21:03

Spin a écrit:Bonsoir,

Humble avis a écrit:Introduction.
Sur les livres de l’Ancien Testament, même les avis des juifs sont en désaccord.
Une partie ne reconnaissant que les cinq premiers livres de la Torah (depuis Adam à Moise (psl)) ; elle rejette le reste des livres, avançant la preuve que ces derniers livres ne sont que des récits d’histoires, de mémoires, contant des faits survenus aux fils d’Israël, des années après la mort de Moise (psl). Des récits, propres à des auteurs, qui ne doivent être contenus dans un livre sacré.
Ce sont les samaritains qui ne reconnaissent que les 5 premiers livres de la Bible. Ils ne sont pas considérés comme juifs (même si eux-mêmes se considèrent comme les plus fidèles à Moïse, et ils n'ont pas forcément tort).

à+

Salam,
Ce qui confirme le désaccord "inter Juifs" sur l'Ancien Testament.

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Ven 29 Aoû 2008 - 21:08

Salam,
J'ai donné, déjà, deux images.. faites de Dieu.. dans l'Ancien Testament..
Puis je lire vos avis sur ces images..

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Invité le Ven 29 Aoû 2008 - 21:28

Humble avis a écrit:
Les samaritains ne sont pas reconnus comme juifs.
Il n'y a aucun désaccord entre juifs sur la reconnaissance des livres que tu cites.
Ils font partis du tanakh , la bible hébraique. tu vis sur quel planète ?tu as trouvé cette histoire à quelle endroit ?J'ai mis deux liens et le grand absent en a mis un. Les as tu consultés ?Ce n'est pas à moi à vérifié ce qui n'a aucun sens !! Les psaumes de david non reconnus par les juifs ???En plus tu dis que les protestants ne les reconnaissent pas non plus ?

Je suis super sympa de répondre mon smiley était suffisant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Dim 31 Aoû 2008 - 20:27

Les Samaritains (autoethnonyme : Shamerim, qui signifie les observants ou ceux qui gardent[3] ; en hébreu moderne : Shomronim - שומרונים, c'est-à-dire de Shomron, la Samarie ; ou « Israélites-Samaritains »[4]) sont un peuple peu nombreux apparenté aux Juifs et vivant en Israël et en Cisjordanie. On appelle parfois leur religion le samaritanisme.

Les Samaritains offrent le paradoxe d'être à la fois une des plus petites populations du monde, puisqu'ils sont 712 en 2007[1], et une des plus anciennes dotées d'une histoire écrite, puisque leur existence est attestée au Ier millénaire av. J.-C. en Samarie. Ils ont dominé cette région jusqu'au VIe siècle, dans le nord de l'actuel Israël.

Leur religion est basée sur le Pentateuque, comme le judaïsme. Cependant, contrairement à celui-ci, ils refusent la centralité religieuse de Jérusalem. Bien qu'ils soient apparus avant le développement du judaïsme rabbinique et que cette différence ne soit donc pas à l'origine de leur divergence, ils n'ont pas de rabbins et n'acceptent pas le Talmud du judaïsme orthodoxe. Les Samaritains refusent également les livres de la Bible hébraïque postérieurs au Pentateuque (Livres des prophètes et livres hagiographes).

Ils ne se considèrent pas comme Juifs, mais comme des descendants des anciens Israélites du royaume antique de Samarie. À l'inverse, les Juifs orthodoxes les considèrent comme des descendants de populations étrangères (des colons Assyriens de l'antiquité) ayant adopté une version illégitime de la religion hébraïque, et à ce titre refusent de les considérer comme Juifs, ou même comme des descendants des anciens Israélites. Ils sont reconnus comme Juifs par l'État d'Israël.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Samaritains

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Dim 31 Aoû 2008 - 20:37

L’ensemble des doctrines juives découlent de la Révélation. Pour les juifs, cette révélation est contenue dans des livres, considérés comme sacrés.

1. Les livres sacrés

Au départ, nous l’avons déjà mentionné, la révélation a été donnée à Moïse au mont Sinaï. Moïse l’a consignée par écrit dans les cinq premiers livres de la Bible, le Pentateuque, qui contient l’ensemble de ce qu’il faut faire et croire. Ce Pentateuque est la Loi, la Torah. Plus tard, d’autres écrits s’ajouteront à ce Pentateuque pour former la Bible.

Mais à côté de cette Révélation écrite, les Hébreux prendront pour acquis qu’il existe aussi une révélation orale: La Michna, commentaire de la Torah et la Guémara, commentaire du commentaire. Un fois mise par écrit, on nommera Talmud cet ensemble de la révélation orale.

Il existe aussi une pensée plus mystique, plus ésotérique dans le judaïsme, pensée formulée dans la Kabbale, dont les deux ouvrages les plus importants sont le Sefer Yetsira, le Livre de la Création et le Zohar, le Livre de la Splendeur.

1.1 La Bible

Ce que les chrétiens nomment la Bible n’est pas tout à fait la même chose que pour les Juifs. La Bible renferme deux grandes sections: l’Ancien Testament et le Nouveau Testament. Chacune des sections contient plusieurs livres eux-mêmes subdivisés en chapitres et en versets. L’Ancien Testament est écrit en hébreu. Cet original hébreu est considéré par toutes les Églises chrétiennes et juive comme inspiré de Dieu, c’est à dire que les croyants tant protestants que catholiques ou juifs considèrent ces livres comme la Parole de Dieu.

On trouve aussi quelques livres écrits par les communautés grecques juives. Ces livres sont écrits en grec. On appelle couramment ces livres deutérocanoniques ou apocryphes. L’Église catholique reconnaît aussi comme inspirés ces deutérocanoniques alors que les Églises protestantes ne reconnaissent que les livres ayant été écrits en hébreu. Le judaïsme quant à lui ne reconnaît pas non plus ces livres et, en fait, c’est le judaïsme qui le premier a déterminé cela. La différence entre les deux listes (appelées aussi canons) remonte loin. Après la ruine de Jérusalem, en 70 après Jésus-Christ, des savants juifs voulant préserver la religion juive, se réunirent à Jamnia et rejetèrent les écrits grecs pour ne conserver que les écrits hébreux. Beaucoup d’historiens voient dans cette décision une réaction au fait que certains groupes chrétiens utilisaient déjà les écrits grecs.

Les livres deutérocanoniques sont:

le livre de Baruch,
la partie grecque du livre de Daniel,
la partie grecque du livre d’Esther,
le livre de Judith,
la lettre de Jérémie,
1 et 2 Maccabées,
le livre de la Sagesse,
le Siracide,
le livre de Tobit.
On ne trouve donc pas ces livres dans les Bibles juives. D’ailleurs, dans le judaïsme, on ne dit pas "la Bible". On parle plutôt de la TANAKH.

Ce mot n’existe pas en fait. Il est, lié pas des "a", les trois premières lettres de chacune des parties de la Bible juive: T, N, K.

Le "T" est la première lettre du mot Torah. C’est la première partie de la Bible et certainement la plus importante pour le judaïsme. La Torah, c’est le Pentateuque, c’est-à-dire les cinq premiers livres de la Bible: Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome. La rédaction de ces cinq livres est traditionnellement attribuée à Moïse qui les aurait reçus en révélation au mont Sinaï. Ils constituent la LOI, c’est-à-dire ce que Dieu attend que nous fassions.

Le "N" est la première lettre du mot Neviim qui signifie prophètes. Les livres couvrant cette appellation sont principalement: Josué, Juges, Samuel, Rois, Isaïe, Jérémie, Ézéchiel.

Le "K" est la première lettre du mot Ketouvim qui signifie écrits sacrés et qui couvre tous les autres écrits de la Bible sauf, bien sûr, les écrits grecs et le Nouveau Testament.

http://www.morim.com/judaisme.htm#livres

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Dim 31 Aoû 2008 - 20:46

La bible offre une conception archaïque de la divinité
La personne de Jéhovah :
La Bible hébraïque regorge d’anthropomorphismes dignes des pires dieux païens. On y voit un Dieu jaloux, haineux, qui se repent, qui désire se venger, et qui avait besoin de sang des sacrifices pour apaiser sa colère. Il est impossible d’autre part que le texte ait pu être écrit dans un sens allégorique : c’est bien un dieu archaïque qui y est décrit.
Les crimes de Jéhovah :
D’un bout à l’autre de la bible hébraïque se révèle l’extrême cruauté de ce dieu qui n’hésite pas dans sa folie meurtrière non seulement à tuer les coupables d’une faute envers lui, mais aussi à faire porter sa vengeance sur leurs femmes, leurs enfants, et jusqu’à leurs bétail : (Genèse 6:6) Et l'éternel se repentit d'avoir fait l'homme de ta terre, et il s'en affligea de son cœur. Et l'éternel dit : J'exterminerai de dessus la face de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, jusqu'aux reptiles, et jusqu'aux oiseaux des cieux, car je me repent de les avoir faits. Rappelons que Jéhovah a perpétré plusieurs génocide, dont un à l’échelle planétaire, du temps de Noé, et un autre lorsqu’il a décrété l’extermination de toutes les populations de Canaan.
La loi de Jéhovah :
Aucun code au monde n'est plus sanglant que la torah : des centaines de fautes mineures étaient punies de mort. Nourrir ses bêtes lors du sabbat, ou égorger sa mère un autre jour étaient des crimes d'une égales gravité. Cette loi peut être aussi étrange que cruelle : (Deutéronome 25:11-12) Si des hommes ont une rixe l’un avec l’autre, et que la femme de l’un s’approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, et qu’elle étende sa main et saisisse celui-ci par les parties honteuses, tu lui couperas la main, ton oeil ne l’épargnera point.
Les textes bibliques sont une compilation de plusieurs traditions
L'examen du texte biblique montre que celui-ci contient de nombreux doublets, voire triplets, comme les deux versions différentes du récit de la création (Genèse 1:1-23 et 2:4-25) ou les deux généalogies de la descendance d'Adam (Genèse 4:17-26 et 5:1-28). Il est apparu que ces récits ne pouvaient en fait provenir que de sources différentes. Les savants ont établis qu'il y avait au moins quatre sources pour le pentateuque : la source J (pour Jéhovah) attribuée aux tribus du nord, la source E (pour Elohim) attribuée aux tribus de Juda, une source D indépendante pour le deutéronome, Une source P (pour prêtres) qui contient des éléments relatif au culte, à la pureté et aux sacrifices, auquel on rajoute souvent une source R (pour rédacteurs) qui a été rajoutée par les rédacteurs de la Bible lors du travail de compilation du texte, et qui sert de ciment textuel. Il est évident que les sources E, J et P dont sont faits la Genèse, l'Exode, le Lévitique et les Nombres, sont assez anciennes car elles ne sont pas monothéistes, on parlerait plutôt de monolâtrie, car l'existence des autres dieux n'est pas niée. On peut parler en revanche de monothéisme strict pour la source D du deutéronome qui elle stipule explicitement qu'il n'existe qu'un seul dieu. Cette source influencera tout le reste de la Bible, tant sur le plan sémantique que sur le plan théologique.

Sources : La Bible dévoilée – Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman – Bayard 2001
Bible Darby

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Dim 31 Aoû 2008 - 21:07

../..

Le dieu, dans l’Ancien Testament, est matériel !


L’Ancien Testament nous fait une représentation matérielle de Dieu.
Il adore les odeurs des rôtis des sacrifices sur les autels !
Elle nous fait même un état en genre et en qualité des offrandes que dieu aime !


« 7.1 Lorsque Moïse eut achevé de dresser le tabernacle, il l'oignit et le sanctifia avec tous ses ustensiles, de même que l'autel avec tous ses ustensiles; il les oignit et les sanctifia.

7.2 Alors les princes d'Israël, chefs des maisons de leurs pères, présentèrent leur offrande: c'étaient les princes des tribus, ceux qui avaient présidé au dénombrement.

7.3 Ils amenèrent leur offrande devant l'Éternel: six chars en forme de litières et douze bœufs, soit un char pour deux princes et un bœuf pour chaque prince; et ils les offrirent devant le tabernacle.

7.4 L'Éternel parla à Moïse, et dit:

7.5 Prends d'eux ces choses, afin de les employer pour le service de la tente d'assignation; tu les donneras aux Lévites, à chacun selon ses fonctions.

7.6 Moïse prit les chars et les bœufs, et il les remit aux Lévites.

7.7 Il donna deux chars et quatre bœufs aux fils de Guerschon, selon leurs fonctions;

7.8 il donna quatre chars et huit bœufs aux fils de Merari, selon leurs fonctions, sous la conduite d'Ithamar, fils du sacrificateur Aaron.

7.9 Mais il n'en donna point aux fils de Kehath, parce que, selon leurs fonctions, ils devaient porter les choses saintes sur les épaules.

7.10 Les princes présentèrent leur offrande pour la dédicace de l'autel, le jour où on l'oignit; les princes présentèrent leur offrande devant l'autel.

7.11 L'Éternel dit à Moïse: Les princes viendront un à un, et à des jours différents, présenter leur offrande pour la dédicace de l'autel.

7.12 Celui qui présenta son offrande le premier jour fut Nachschon, fils d'Amminadab, de la tribu de Juda.

7.13 Il offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.14 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.15 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.16 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.17 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande de Nachschon, fils d'Amminadab.

7.18 Le second jour, Nethaneel, fils de Tsuar, prince d'Issacar, présenta son offrande.

7.19 Il offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.20 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.21 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.22 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.23 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande de Nethaneel, fils de Tsuar.

7.24 Le troisième jour, le prince des fils de Zabulon, Éliab, fils de Hélon,

7.25 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.26 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.27 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.28 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.29 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande d'Éliab, fils de Hélon.

7.30 Le quatrième jour, le prince des fils de Ruben, Élitsur, fils de Schedéur,

7.31 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.32 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.33 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.34 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.35 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande d'Élitsur, fils de Schedéur.

7.36 Le cinquième jour, le prince des fils de Siméon, Schelumiel, fils de Tsurischaddaï,

7.37 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.38 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.39 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.40 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.41 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande de Schelumiel, fils de Tsurischaddaï.

7.42 Le sixième jour, le prince des fils de Gad, Éliasaph, fils de Déuel,

7.43 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.44 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.45 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.46 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;


7.47 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande d'Éliasaph, fils de Déuel.

7.48 Le septième jour, le prince des fils d'Éphraïm, Élischama, fils d'Ammihud,

7.49 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.50 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.51 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.52 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.53 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux
d'un an. Telle fut l'offrande d'Élischama, fils d'Ammihud.

7.54 Le huitième jour, le prince des fils de Manassé, Gamliel, fils de Pedahtsur,

7.55 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.56 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.57 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.58 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.59 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande de Gamliel, fils de Pedahtsur.

7.60 Le neuvième jour, le prince des fils de Benjamin, Abidan, fils de Guideoni,

7.61 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.62 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.63 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.64 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.65 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande d'Abidan, fils de Guideoni.

7.66 Le dixième jour, le prince des fils de Dan, Ahiézer, fils d'Ammischaddaï,

7.67 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.68 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.69 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.70 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.71 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande d'Ahiézer, fils d'Ammischaddaï.

7.72 Le onzième jour, le prince des fils d'Aser, Paguiel fils d'Ocran,

7.73 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles, selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.74 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.75 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.76 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.77 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande de Paguiel, fils d'Ocran.

7.78 Le douzième jour, le prince des fils de Nephthali, Ahira, fils d'Énan,

7.79 offrit: un plat d'argent du poids de cent trente sicles, un bassin d'argent de soixante-dix sicles selon le sicle du sanctuaire, tous deux pleins de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'offrande;

7.80 une coupe d'or de dix sicles, pleine de parfum;

7.81 un jeune taureau, un bélier, un agneau d'un an, pour l'holocauste;

7.82 un bouc, pour le sacrifice d'expiation;

7.83 et, pour le sacrifice d'actions de grâces, deux bœufs, cinq béliers, cinq boucs, cinq agneaux d'un an. Telle fut l'offrande d'Ahira, fils d'Énan.

7.84 Tels furent les dons des princes d'Israël pour la dédicace de l'autel, le jour où on l'oignit. Douze plats d'argent, douze bassins d'argent, douze coupes d'or;

7.85 chaque plat d'argent pesait cent trente sicles, et chaque bassin soixante-dix, ce qui fit pour l'argent de ces ustensiles un total de deux mille quatre cents sicles, selon le sicle du sanctuaire;

7.86 les douze coupes d'or pleines de parfum, à dix sicles la coupe, selon le sicle du sanctuaire, firent pour l'or des coupes un total de cent vingt sicles.

7.87 Total des animaux pour l'holocauste: douze taureaux, douze béliers, douze agneaux d'un an, avec les offrandes ordinaires. Douze boucs, pour le sacrifice d'expiation.

7.88 Total des animaux pour le sacrifice d'actions de grâces: vingt-quatre boeufs, soixante béliers, soixante boucs, soixante agneaux d'un an. Tels furent les dons pour la dédicace de l'autel, après qu'on l'eut oint.

7.89 Lorsque Moïse entrait dans la tente d'assignation pour parler avec l'Éternel, il entendait la voix qui lui parlait du haut du propitiatoire placé sur l'arche du témoignage, entre les deux chérubins. Et il parlait avec l'Éternel. ».
(Nombres 7)


« 8.4 Le chandelier était d'or battu; jusqu'à son pied, jusqu'à ses fleurs, il était d'or battu; Moïse avait fait le chandelier d'après le modèle que l'Éternel lui avait montré ».

« 8.8 Ils prendront ensuite un jeune taureau, avec l'offrande ordinaire de fleur de farine pétrie à l'huile; et tu prendras un autre jeune taureau pour le sacrifice d'expiation ».
( Nombres -8- )


« 10.1 l’Eternel parla à Moïse, et dit:

10.2 Fais-toi deux trompettes d'argent; tu les feras d'argent battu. Elles te serviront pour la convocation de l'assemblée et pour le départ des camps ».
(Nombres 1 0)


« 18.17 Mais tu ne feras point racheter le premier-né du bœuf, ni le premier-né de la brebis, ni le premier-né de la chèvre: ce sont des choses saintes. Tu répandras leur sang sur l'autel, et tu brûleras leur graisse: ce sera un sacrifice consumé par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel ».
(Nombres -1 8-)


« 25.1 l’Eternel parla à Moïse, et dit:

25.2 Parle aux enfants d'Israël. Qu'ils m'apportent une offrande; vous la recevrez pour moi de tout homme qui la fera de bon cœur.

25.3 Voici ce que vous recevrez d'eux en offrande: de l'or, de l'argent et de l'airain;

25.4 des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre;

25.5 des peaux de béliers teintes en rouge et des peaux de dauphins; du bois d'acacia;

25.6 de l'huile pour le chandelier, des aromates pour l'huile d'onction et pour le parfum odoriférant;

25.7 des pierres d'onyx et d'autres pierres pour la garniture de l'éphod et du pectoral.

25.8 Ils me feront un sanctuaire, et j'habiterai au milieu d'eux ».
(Exode 25)


Nul besoin de souligner que de tous ces trésors récoltés, aucune partie n’est destinée aux pauvres.
Les hommes des temples s’accaparent tout le butin.



« 18.11 Voici encore ce qui t'appartiendra: tous les dons que les enfants d'Israël présenteront par élévation et en les agitant de côté et d'autre, je te les donne à toi, à tes fils et à tes filles avec toi, par une loi perpétuelle. Quiconque sera pur dans ta maison en mangera.

18.12 Je te donne les prémices qu'ils offriront à l'Éternel: tout ce qu'il y aura de meilleur en huile, tout ce qu'il y aura de meilleur en moût et en blé.

18.13 Les premiers produits de leur terre, qu'ils apporteront à l'Éternel, seront pour toi. Quiconque sera pur dans ta maison en mangera.

18.14 Tout ce qui sera dévoué par interdit en Israël sera pour toi.

18.15 Tout premier-né de toute chair, qu'ils offriront à l'Éternel, tant des hommes que des animaux, sera pour toi. Seulement, tu feras racheter le premier-né de l'homme, et tu feras racheter le premier-né d'un animal impur.

18.16 Tu les feras racheter dès l'âge d'un mois, d'après ton estimation, au prix de cinq sicles d'argent, selon le sicle du sanctuaire, qui est de vingt guéras ».
(Nombres -18-)


Ors, argents, bétail, récoltes… tout est pour la poche des hommes des temples. Ils en ont fait un commerce porteur, un monopole flagrant.
La Torah démasque elle-même ces impostures, faites sur Dieu, par des auteurs corrompus.


« 6.5 C'est pourquoi je les frapperai par les prophètes, Je les tuerai par les paroles de ma bouche, Et mes jugements éclateront comme la lumière.

6.6 Car j'aime la piété et non les sacrifices, Et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.


6.7 Ils ont, comme le vulgaire (Adam), transgressé l'alliance; C'est alors qu'ils m'ont été infidèles

6.8 Galaad est une ville de malfaiteurs, Elle porte des traces de sang.

6.9 La troupe des sacrificateurs est comme une bande en embuscade, Commettant des assassinats sur le chemin de Sichem; Car ils se livrent au crime».

(Osée 6)


../..

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Humble avis le Dim 31 Aoû 2008 - 21:14

Humble avis:
Je suis désolé pour la longueur des extraits Bibliques pris en citations..

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Invité le Dim 31 Aoû 2008 - 21:19

La bible offre une conception archaïque de la divinité
La personne de Jéhovah :
La Bible hébraïque regorge d’anthropomorphismes dignes des pires dieux païens. On y voit un Dieu jaloux, haineux, qui se repent, qui désire se venger, et qui avait besoin de sang des sacrifices pour apaiser sa colère. Il est impossible d’autre part que le texte ait pu être écrit dans un sens allégorique : c’est bien un dieu archaïque qui y est décrit.
Les crimes de Jéhovah :
D’un bout à l’autre de la bible hébraïque se révèle l’extrême cruauté de ce dieu qui n’hésite pas dans sa folie meurtrière non seulement à tuer les coupables d’une faute envers lui, mais aussi à faire porter sa vengeance sur leurs femmes, leurs enfants, et jusqu’à leurs bétail : (Genèse 6:6) Et l'éternel se repentit d'avoir fait l'homme de ta terre, et il s'en affligea de son cœur. Et l'éternel dit : J'exterminerai de dessus la face de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, jusqu'aux reptiles, et jusqu'aux oiseaux des cieux, car je me repent de les avoir faits. Rappelons que Jéhovah a perpétré plusieurs génocide, dont un à l’échelle planétaire, du temps de Noé, et un autre lorsqu’il a décrété l’extermination de toutes les populations de Canaan.
La loi de Jéhovah :
Aucun code au monde n'est plus sanglant que la torah : des centaines de fautes mineures étaient punies de mort. Nourrir ses bêtes lors du sabbat, ou égorger sa mère un autre jour étaient des crimes d'une égales gravité. Cette loi peut être aussi étrange que cruelle : (Deutéronome 25:11-12) Si des hommes ont une rixe l’un avec l’autre, et que la femme de l’un s’approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, et qu’elle étende sa main et saisisse celui-ci par les parties honteuses, tu lui couperas la main, ton oeil ne l’épargnera point.

“Nul malheur n'atteint l'homme que par la permission de Dieu. Et quiconque croit en Dieu, Dieu guide son cœur. Dieu est Omniscient.” (Sourate at-Tagabun, 11)



Les textes bibliques sont une compilation de plusieurs traditions
L'examen du texte biblique montre que celui-ci contient de nombreux doublets, voire triplets, comme les deux versions différentes du récit de la création (Genèse 1:1-23 et 2:4-25) ou les deux généalogies de la descendance d'Adam (Genèse 4:17-26 et 5:1-28 ). Il est apparu que ces récits ne pouvaient en fait provenir que de sources différentes. Les savants ont établis qu'il y avait au moins quatre sources pour le pentateuque : la source J (pour Jéhovah) attribuée aux tribus du nord, la source E (pour Elohim) attribuée aux tribus de Juda, une source D indépendante pour le deutéronome, Une source P (pour prêtres) qui contient des éléments relatif au culte, à la pureté et aux sacrifices, auquel on rajoute souvent une source R (pour rédacteurs) qui a été rajoutée par les rédacteurs de la Bible lors du travail de compilation du texte, et qui sert de ciment textuel. Il est évident que les sources E, J et P dont sont faits la Genèse, l'Exode, le Lévitique et les Nombres, sont assez anciennes car elles ne sont pas monothéistes, on parlerait plutôt de monolâtrie, car l'existence des autres dieux n'est pas niée. On peut parler en revanche de monothéisme strict pour la source D du deutéronome qui elle stipule explicitement qu'il n'existe qu'un seul dieu. Cette source influencera tout le reste de la Bible, tant sur le plan sémantique que sur le plan théologique.
Sources : La Bible dévoilée – Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman – Bayard 2001
Bible Darby

Dans ce topic : http://forum-metaphysique.com/general-libre-f26/questions-generales-aux-temoins-de-jehovah-catholiques-adventistes-du-septieme-jour-baptistes-pentecotistes-et-autres-t276.htm

Tu verras que je demandais aux athées si ils s'imaginaient que les compilateurs de la bible étaient assez débiles pour raconter deux histoires différentes de la genèse de l'humanité sans s'en rendre compte...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne. Empty Re: Des falsifications, des impostures… L’Ancien Testament témoigne.

Message par Invité le Dim 31 Aoû 2008 - 21:38

Ce qui est marrant c'est que tu dis que l'ancien testament témoigne que l'ancien testament est falsifié ?

Dénoncer un Dieu matériel qui demandaient des sacrifices quand on sacrifie soi même un mouton à Dieu chaque année c'est vraiment particulier...

Et les auteurs de la bible sont assez bêtes tu crois pour avoir laissés des par parôles de prophête telle que celle là: "Isaïe 1, 1-20 « Que me fait la multitude de vos sacrifices, les holocaustes de bélier, la graisse des veaux, j’en suis rassasié, le sang des taureaux des agneaux et des boucs, je n’en veux pas. Quand vous vous présentez devant moi, cessez d’apporter de vaines offrandes… je n’en puis plus de vos forfaits et de vos fêtes. Cela m’est un fardeau. Vous avez beau multiplier vos prières, vos mains sont pleines de sang… Lavez-vous, purifiez-vous, cessez de faire le mal apprenez le bien etc. Venez et discutons… »

Où dans le coran les sacrifices d'animaux sont ils dénoncés humble avis ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 37 1, 2, 3 ... 19 ... 37  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum