la souffrance avant la mort

Aller en bas

la souffrance avant la mort Empty la souffrance avant la mort

Message par ElBilqîs le Lun 25 Aoû 2008 - 23:48

que pensez-vous de ceci:
une femme, parmi tant d'autres souffre d'un cancer "en phase terminale" elle ne veut pas aller en unité de soins palliatifs, (c'est son droit) mais pour la soulager, que croyez- vous qu'on lui donne ? de l'efferalgan autrement dit du doliprane ou du dextropropoxyphène!
pas question de lui donner de la morphine: ça coûte trop cher !
y a pas un problème là?
ce qui compte, ce n'est pas le bien-être du malade mais la rentabilité de l'hôpital!
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

la souffrance avant la mort Empty Re: la souffrance avant la mort

Message par FramFrasson le Lun 25 Aoû 2008 - 23:53

pas question de lui donner de la morphine: ça coûte trop cher !
Es-tu sûr que l'aspect financier est primordial ? Est-ce un argument avancé par l'hôpital ?
Peu-être aussi que la morphine ne s'administre pas comme ça, qu'il faut être spécialiste pour réduire la souffrance, et que les hôpitaux regroupent les spécialistes dans des unités de soin palliatifs pour accompagner au mieux les patients.
C'est son droit de ne pas aller dans une unité de soins palliatifs mais si elle refuse d'aller dans le service adapté faut pas s'étonner que la qualité des soins s'en ressente.
Qu'est ce qui motive son refus de soins palliatifs (alors que visiblement elle en a besoin) ?
FramFrasson
FramFrasson
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 472
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Variable
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

la souffrance avant la mort Empty Re: la souffrance avant la mort

Message par Invité le Mar 26 Aoû 2008 - 10:27

FramFrasson a écrit: Peu-être aussi que la morphine ne s'administre pas comme ça, qu'il faut être spécialiste pour réduire la souffrance, et que les hôpitaux regroupent les spécialistes dans des unités de soin palliatifs pour accompagner au mieux les patients.

la morphine s'administre assez facilement. un ami à moi qui a fait une chute assez violente en moto, prenait chez lui de la morphine suivant l'avis d'un médecin.tout est dans le dosage. alors, en phase terminale de cancer ...
puisque la mort assistée est interdite par la loi, limitons au moins les souffrances des gens en les regardant agoniser. notre monde devient vraiment de plus en plus stupide coincé entre la philosophie de bazar et le dogme financier...
mais peut-être ne s'agit-il que d'un fait isolé, d'une erreur ? dubitatif[i]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la souffrance avant la mort Empty Re: la souffrance avant la mort

Message par FramFrasson le Mar 26 Aoû 2008 - 12:25

chez lui de la morphine suivant l'avis d'un médecin.
Tu notes toi-même que le prise se fait avec le suivi d'un médecin, ça n'est donc pas anodin.
tout est dans le dosage. alors, en phase terminale de cancer ...
Justement la douleur n'étant pas la même, la dose de morphine est probablement plus conséquente. Les erreurs de dosage peuvent apparaître et nécessiter un suivi plus régulier.
limitons au moins les souffrances des gens en les regardant agoniser.
Tout le monde est d'accord là-dessus, les soins palliatifs sont fait pour cela.
FramFrasson
FramFrasson
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 472
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Variable
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

la souffrance avant la mort Empty Re: la souffrance avant la mort

Message par ElBilqîs le Mar 26 Aoû 2008 - 13:43

Qu'est ce qui motive son refus de soins palliatifs (alors que visiblement elle en a besoin) ?
son refus venait du fait qu'elle ne voulait pas mourir
elle aurait voulu rentrer chez elle, encore une fois car cela aurait signifié qu'elle avait raison de se battre encore
je pense (mais je ne saurais jamais, bien sûr) qu'elle a abandonné l'espoir de guérir peu de temps avant sa mort, mais qu'elle s'est tellement battue que les "soignants" ont imaginé qu'elle ne souffrait pas assez pour "mériter" la morphine
le coût de ce remède et de ses soins a été évoqué sinon devant elle, du moins devant sa famille
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

la souffrance avant la mort Empty Re: la souffrance avant la mort

Message par Magnus le Mar 26 Aoû 2008 - 14:22

Il existe des tests pour mesurer (approximativement) le degré de douleur du patient.
Donc, que les soignants aient imaginé que cette dame ne souffrait pas assez... ça me semble curieux ou alors ça relève de la négligence médicale, et c'est grave.
Ceci dit, elle aurait dû accepter d'aller en soins palliatifs. Mais bon, elle avait ses raisons, je respecte son choix.
Evoquer "le coût de ce remède et de ces soins", ----bizarre, quand même : y aurait-il une médecine à deux vitesses?...?
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24927
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

la souffrance avant la mort Empty Re: la souffrance avant la mort

Message par bernard1933 le Mar 26 Aoû 2008 - 16:54

ElBilqîs,
La dame que tu cites était-elle soignée dans un hôpital français?
Ce que tu dis est absolument inhumain et contraire à la loi Kouchner
celui qui a mal tourné...). La lutte contre la douleur fait partie de le charte des patients hospitalisés. La morphine coûte cher, mais comparée aux nombre d'examens inutiles et coûteux, les économies peuvent être réalisées ailleurs. Pourtant, la morphine est prescrite assez facilement par de nombreux médecins. Je n'ai eu aucune peine à en obtenir pour un problème d'usure assez classique. Et je ne suis pas devenu dépendant comme on le disait si souvent auparavant! Hypocrisie toujours!
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum