DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Invité le Mer 15 Oct 2008 - 18:40

Dan 26 a écrit :
Vous n'avais pas lu mon message, une recherche personnel equi m'amène a la sertitude , je que Dieu ne peut exister , avec des preuves .
Des preuves de l’inexistence de Dieu ? Alors là, vous m’en bouchez un coin !!
Je vous serais reconnaissant de nous les livrer ici.
Le croyant croit, l'athée sait , et apporte des preuves. Je parle de l'athée de raison bien sur.
L’athée sait quoi ? Des preuves de quoi ?
Effectivement début d'alzheimer , ou tout simplement le fait que j'ai répondu à 1400 message, il est difficile de se rappeler de tous. Excuse moi, cela change t'il quelque choses aux problème soulevé.
Non, mais je répondais à vos doutes. Mais peut importe le nombre de messages, lorsque l’on a une idée directrice bien structurée, on n’oublie rien.
Borné à mon encontre est une insulte, je suis un etre sensible!!!
Borné veut dire limité et comme je trouve votre démarche assez étroite, dans le sens ouverture d’esprit par rapport aux autres, j’ai employé cet adjectif que je trouve approprié. La sensibilité est une qualité, mais en là en l’occurrence vous faites de la sensiblerie, ce qui est une faiblesse.
Je ne fais aucun prosélytisme
Ce n’est pas l’impression que vous donnez.
Pour éviter le verbillage , on peut si vous le voulez parler de la croyance sans religion, la croyance en quoi et pourquoi
Je ne suis pas croyant ! Mais néanmoins ouvert à toutes discussions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par ElBilqîs le Mer 15 Oct 2008 - 19:29

p1rlou1t a écrit:
Pour une cruche qui se sent obligée de faire étalage de son ignorance et de son inculture en postant des âneries du style "les athées sont apparus au 16e siècle", c'est gonflé comme remarque.
Ce qui t'insupporte c'est que je ne vénère pas ton machin inexistant ni ton bonhomme membré comme un cheval qui aime se faire clouer.

C'est pas écrit dans ton bouquin de légendes?
Le jour où on parlera de hasard ensemble, ce sera le jour où tu auras lu un bouquin scientifique, tu comptes t'y mettre un jour?

Il 'y avait le Yeti appelé "abominable homme des neiges", voilà ici-présente ElBilqîs, "l'abominable femme du net".


Tout d'abord, merci pour la comparaison!
le Yéti étant pour moi un être adorable et gentil, je prends ton insulte pour un compliment!


ensuite, permets moi de douter avoir tenu un tel propos : dater l'athéisme? c'est bien le dernier truc que je me permettrais de faire, moi qui ne suis même pas capable de me souvenir de la date de naissance du Bouddha ou de Muhammad, (pas plus que de celle du Christ, puisque chacun sait que ce n'est pas celle "officielle")

cruche moi? pourquoi pas? je me remplis d'eau saumâtre, que je me fais un plaisir de te verser sur la tête,
ça ne sert à rien? qu'importe? ton opinion ne m'empêche pas de rêver!

je ne pousserai pas la complaisance jusqu'à te dire combien de livres scientifiques j'ai lus depuis mon enfance!
ce n'est pas ma littérature préférée mais l'astronomie, la biologie animale et végétale, entre autres ne me laissent pas indifférente, loin de là, certes, je ne suis pas passionnée de physique-chimie et mathématiques, ce qui est très "choquant" dans ma famille! je m'intéresse beaucoup plus à l'anthropologie, à l'origine de la vie, à l'ethnologie, et bien sûr, à la littérature et à la poésie!

mais je ne cherche aucunement à rivaliser avec toi, ô prince des lectures scientifiques, qui en remontrait certainement à nos plus grands savants!

mais, je n'ai aucune prétention, je viens ici pour partager des idées, pour comprendre celles des autres, quand elles existent!
en ce qui te concerne, je n'en ai jamais encore trouvé une : ta foi, elle n'est que dans ton humour qui cherche toujours à être blessant (là, c'est raté) et dans tes remarques-pirouettes qui consistent à prendre tous les autres pour des couillons (ce mot, chez moi, n'est pas ordurier mais familier)
tu joues un rôle, celui du trouble-fête, du guignol, qui se crois drôle et pertinent
là aussi c'est raté
crache ton venin il n'atteindra pas la petite hirondelle, ou la vilaine Yétie si tu préfères!
et la prochaine fois, abstiens toi, ou je demanderai ton exclusion pour insulte à un modérateur!
( en fait, non, car je pense que ce n'est pas le modérateur que tu cherches à atteindre, seulement la femme, et là, c'est encore raté! je ne me laisse pas impressionner par tes bêtises d'adolescent boutonneux)
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par bernard1933 le Mer 15 Oct 2008 - 20:53

ElBilqîs, en tant que doyen potentiel du forum...sans l'affirmer! et bien que nous ne partagions pas la même foi, je n'apprécie pas du tout les attaques dont tu es l'objet. Tu fais toujours preuve de sensibilité et de tolérance; j'apprécie la poésie et l'humour de tes propos.
Ce n'est pas une déclaration d'amour, loin de là! J'ai pu constater que tu considères Dieu et surtout Jésus comme un être qui t'aime et te soutient, alors que je considère le Dieu des religions comme un monstre inqualifiable, mais à chacun son Dieu! Le mien, s'il existe, ne me veut ni bien ni mal, et c'est bien mieux comme ça!
Amicalement!
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Invité le Mer 15 Oct 2008 - 21:57

Elbi
Vous n’y êtes pas. D’avoir dit que vous m’aimiez a rendu fou de jalousie P1rlou1t qui se mourrait d’amour pour vous en silence.

Sa réaction virulente le prouve à l’évidence.

Ne soyez pas trop dure avec lui, car il souffre, il lui faudra du temps pour que la blessure cicatrise.

Mais moi, pour une fois, je vais déroger à ma règle et vous dire : je « crois » que moi aussi je vous aime.
💋

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par p1rlou1t le Jeu 16 Oct 2008 - 16:37

Hitori a écrit:
P1rlou1t a écrit :
Le mot Dieu définirait donc un concept, quel est ce concept?
Chacun a le sien en fonction de ses croyances.
Ce serait donc un mot fourre-tout qui veut dire ce qu'on veut lui faire dire.
J'ai pourtant une fâcheuse tendance à penser que ce concept se trouve dans un bouquin de légendes avec un personnage qui fait partie d'une histoire, j'ai du me tromper quelque part.
Mais si ce concept n'est pas tiré d'un livre de légendes, pourquoi l'appeler Dieu?
Mais si ce mot veut dire tout ce qu'on veut, je peux aussi dire que ce n'est pas un concept.
Dans ce cas ce serait donc un concept qui n'est pas un concept?

Au moins pour affirmer qu'on ne croit pas en quelque chose, il faudrait définir ce quelque chose, d'où ma question:que définit le mot Dieu?
C’est à vous de le dire, puisque vous ne croyez pas en Dieu et donc, si je vous suis bien, vous devez d’abord le définir avant de le rejeter. Vous êtes pris à votre propre piège là, non ?
Je ne pense pas que je sois pris à un quelconque piège car je prends la définition du mot Dieu d'une bible, n'est-ce pas logique?
Si je suis croyant en disant qu'une voiture n'est pas une étoile, alors en effet je suis croyant.
Et vous-même admettez-vous qu'une voiture n'est pas une étoile?

Pensez-vous que si je dis que je ne crois pas en sdfgsdfgsdf, je suis croyant?
Oui !! Mais on ne va pas y passer des lustres ! Je vous l’ai déjà expliqué. Si vous ne comprenez pas, c’est votre problème, mais ne revenez pas sans cesse sur les mêmes truismes.
Mais comment pourrais-je croire en sdfgsdfgsdf puisque ça ne veut rien dire?

Exactement.
C'est bien pour ça que les croyants aiment la définition d'athée comme "croyant en l'inexistence d'un truc" plutôt que "non-croyant en un truc", car l'existence de ce truc est pour eux évidente et ne pas 'y croire est pour eux une croyance.
Je ne suis pas croyant. Donc votre démonstration (fausse au demeurant) sur le truc ne me concerne pas.
Bien évidemment, je pensais plutôt aux croyants qui veulent faire croire que l'incroyance est une croyance.
Mais êtes-vous certain de ne pas en faire partie?
Pourquoi refuser le fait qu'on peut être athée sans être croyant, je ne comprends pas votre démarche.
Je ne démens pas qu'il 'y a des athées croyants, ce qui n'est d'ailleurs pas une insulte, mais la définition que vous en faites ne me convient pas, pouvez-vous simplement admettre ça?
Je ne crois en aucun dieu, comme je ne crois pas en l'existence du père noël.

Ben non, pour croire en un truc, il faut des éléments pouvant permettre d'y croire, et je n'en vois aucun en ce qui concerne le mot Dieu.
Vous voulez parler de preuves là ?
Juste des éléments...vous en avez?

Si c’est le cas, vous les athées vous n’en avez pas plus à faire valoir ! Donc, vous êtes bien dans une croyance au même titre que les croyants. Mais bon, cela devient lassant de remâcher les mêmes évidences.
La seule évidence que je vois c'est que vous voulez absolument faire croire que les athées sont par définition croyants, ce qui est faux.
Il vous suffira d'admettre qu'une non-croyance n'est pas une croyance, celà vous évitera de devoir vous répéter.
Ca devient lassant de devoir remâcher l'évidence qu'une non-croyance n'est pas une croyance.

Pour faire une telle affirmation, vous serez certainement en mesure de définir ce mot "Dieu" qui semble donner à votre phrase une certaine cohérence.
Ben, justement non, car vous devriez lire plus attentivement, avant de vous presser de répondre. Vous auriez vu que ma phrase est au conditionnel, je n’affirme rien : « Si Dieu existe ». Cela veut dire que pour moi, Dieu existe peut-être ou………… pas. Et contrairement à vous, qui croyez qu’il n’existe pas, moi, Je n’en sais rien. Et dans l’hypothèse où il existerait, puisque je le place au-delà de notre compréhension, comment voulez-vous que je le définisse ?
Si c'est incompréhensible, comment se fait-il que vous arriviez à en parler et à dire que c'est un concept?

Mais bon, allez, je vais vous répondre, de peur que vous me fassiez un malaise. Si Dieu existe, il est pour moi, Transcendant et Immanent à la fois.
Si sdftgzedrgs existe, il est....
Vous avez devant vous le fait que vous croyez que ce truc existe, si étiez capable d'admettre l'inexistence de ce truc, vous auriez dit "il serait pour moi...".
Ceci explique que vous rejettiez le fait que vous puissiez être athée.

Pourquoi à la place du mot dieu on ne mettrait pas Poseidon?
Si Poseidon existe il est Transcendant et Immanent.
Si le père noël existe il est il est Transcendant et Immanent.
Si Mickey mouse existe il est Transcendant et Immanent.

C'est marrant comme truc, ça me rappelle les croyants qui pensent qu'une mouche est peut-être un abricot.

Vous n'avez pas de croyance, vous ne croyez donc en aucun dieu, vous êtes donc athée.
Votre non-croyance serait donc une croyance?
Votre démonstration est fausse, puisque je ne suis pas athée !
Tout en disant que Dieu peut ne pas exister, je dis qu’il pourrait exister. P’et ben q’oui, p’et ben q’non. Ou voyez vous une croyance là? C’est tout le contraire, c’est du scepticisme, dont la définition est « Attitude d’une personne qui doute, qui n’adopte aucune croyance ».
Le père noël, la terre plate tout ça?
Pourquoi pas, chacun son truc, personnellement je sais que le père noël n'existe pas, pas besoin d'être sceptique vis-à-vis de ce concept.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par ElBilqîs le Jeu 16 Oct 2008 - 19:17

P1rlou1t a écrit :
Si sdftgzedrgs Dieu existe, il est....
Vous avez devant vous le fait que vous croyez que ce truc existe, si étiez capable d'admettre l'inexistence de ce truc, vous auriez dit "il serait pour moi...".
Ceci explique que vous rejetiez le fait que vous puissiez être athée.

avant de commenter, je te signale que
1) reprendre le mot utilisé par Hitori ne t'écorchera pas les doigts
2) Hitori, lui, s'exprime en français, non en un jargon incorrect qui ne saurait,( comme tu le fais) utiliser la concordance des temps
on doit dire ne t'en déplaise, si XXX existe,... il est pour moi
ou bien, s'il existait, il serait pour moi[b]

donc, avant de prétendre en remettre aux autres, commence par apprendre le b,a ba de la conjugaison
(au fait, tu as été à l'école? il ne t'en reste rien? quel dommage!... mais peut-être eut-il fallu que tu suivisses les cours?)

cela dit, je te conseille vivement de consulter n'importe quel dictionnaire, (il en existe même en ligne, si tu n'as pas les moyens de t'en acheter un) tu y découvriras que le mot "dieu" est un concept tellement connu, qu'il a droit à plusieurs colonnes
peut-être trouveras-tu une définition qui trouve grâce à tes yeux! (même s'il est difficile de le (Le) définir!)



reste dans ce que tu veux être, un abolitionniste de terme existant depuis la nuit des temps si ça te chante, crois en ton intelligence (ça mange pas de pain), crois que tu es le seul à penser juste, et laisse aux 6 ou 7 milliards d'autres humains le droit de concevoir Dieu à partir d'où ils veulent, que ce soit de la Bible, des Védas ou de la Nature, ou d'autre chose encore que tu ignores!

regarde toi dans la glace et prononce ce mot qui te semble si rébarbatif que tu n'oses même pas le prononcer
(si le Français te déplaît, tu peux essayer en Anglais (God) ou en Allemand (Gott) ou en espagnol (Dios) ou encore en russe là, désolée, je n'ai pas les caractères pour te l'écrire, mais le mot existe, même en russe!)
et tu verras, tu survivras!

ton obsession contre ce que tu appelles "un livre de légendes" m'inquiète un peu, et comme je suis très attentive à ton bien-être, et à ta santé mentale, je te conseille de consulter, en commençant bien sûr par ton médecin traitant
(t'inquiète pour moi, je me porte à merveille)


en toute objectivité, ta tant aimée (?) qui demande au Seigneur de te pardonner, même si tu ne veux pas de Son Amour (celui de Dieu, bien sûr)


Dernière édition par ElBilqîs le Jeu 16 Oct 2008 - 19:20, édité 1 fois (Raison : précision)
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par dan 26 le Jeu 16 Oct 2008 - 19:32

[quote="p1rlou1t"]
Hitori a écrit:
P1rlou1t a écrit :
Le mot Dieu définirait donc un concept, quel est ce concept?
Chacun a le sien en fonction de ses croyances.
Ce serait donc un mot fourre-tout qui veut dire ce qu'on veut lui faire dire.
Je dirais plutot , que nous somme là devant un besoin qu'ont certains hommes et femmes ; et que leur esprit a imaginé . Quand je dis "esprit" je ne le pense pas comme un élement religieux, ou metaphysique( transcendance ) . Mais comme la résultante de la fonction du cerveau " immanence".
Simple n'est ce pas.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par bernard1933 le Jeu 16 Oct 2008 - 20:09

Je m'adresse à Toi, Dieu! Tu vois bien que tes pauvres créatures s'acharnent sans succès à te trouver une définition et ils n'y arrivent pas! Nom de Dieu, envoie-nous ton Saint-Esprit ou ton Esprit-Saint ( rayer la mention inutile)
Signé: compte tenu de mon âge, on va "pt'être"pas attendre bien longtemps pour se retrouver tous les deux!
Alors, tu me la donneras ton explication?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Fabule le Jeu 16 Oct 2008 - 20:12

p1rlou1t :
Ce serait donc un mot fourre-tout qui veut dire ce qu'on veut lui faire dire.
C'est un mot qui ne peut que mal exprimer ce qu'il devrait, le mot exact a disparu depuis des lustres déjà selon les écrits !
Ce que j'écris ,,, et que d'autres nomment Dieu, est ce que certaines personnes matérialistes m'ont défini comme : tout, l'infiniment grand et l'infiniment petit ainsi que tout ce qui est entre les deux, la nature, le cosmos, la Terre et tout ce qu'elle contient etc etc....
Il n'y a que la mauvaise foi qui peut faire que quelqu'un ne veuille pas comprendre !

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par p1rlou1t le Jeu 16 Oct 2008 - 20:33

Pour détendre un peu l'atmosphère inquisitrice qui s'est installée grâce à l'intervention de la LJC (Ligue des Justiciers Croyants), je propose un petit Quizz.
Alors les amis, à vos buzzers, prêts.....c'est parti!

Question: quelle est la modératrice habituée à crier Amour qui, sur un forum internet, vient de façon totalement hors-sujet cracher son venin sur un utilisateur lors dans un échange entre deux utilisateurs pour ensuite menacer l'utilisateur visé d'exclusion pour le motif d'avoir répondu?

Que le meilleur gagne!
Même des croyants habitués à regarder les choses à travers le filtre de leur foi devraient trouver la réponse.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Fabule le Jeu 16 Oct 2008 - 20:50

Je trouve tes propos (et depuis le début que je les lis) irrespectueux bien trop souvent, aggressifs quasi tout le temps, et bornés à un point que peu de croyants "t'arrivent à la cheville" !
Je ne veux pas faire le flic, mais certains se sont fait exclurent de forums pour moins que ça !

Je constate aussi que tu préfères "cracher" ou plutôt essayer de tourner en ridicule (ce qui justifie encore ta méchanceté) une réflexion que l'on t'a fait que de t'exprimer sur ma réponse à ta question !

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Invité le Jeu 16 Oct 2008 - 22:10

P1rlou1t a écrit :
Ce serait donc un mot fourre-tout qui veut dire ce qu'on veut lui faire dire.
J'ai pourtant une fâcheuse tendance à penser que ce concept se trouve dans un bouquin de légendes avec un personnage qui fait partie d'une histoire, j'ai du me tromper quelque part.
Mais si ce concept n'est pas tiré d'un livre de légendes, pourquoi l'appeler Dieu?
Mais si ce mot veut dire tout ce qu'on veut, je peux aussi dire que ce n'est pas un concept.
Dans ce cas ce serait donc un concept qui n'est pas un concept?
Définition du mot concept : « Idée conçue par l’esprit ».
Donc Dieu est bien un concept.
Votre démonstration est nulle et non avenue.

Je ne pense pas que je sois pris à un quelconque piège car je prends la définition du mot Dieu d'une bible, n'est-ce pas logique?
Si je suis croyant en disant qu'une voiture n'est pas une étoile, alors en effet je suis croyant.
Et vous-même admettez-vous qu'une voiture n'est pas une étoile?
Non, n’essayer pas de noyer le poisson. Vous avez très bien compris ce que je voulais dire.

Mais comment pourrais-je croire en sdfgsdfgsdf puisque ça ne veut rien dire?
Pffff…. Vous êtes lourd là.


Je ne démens pas qu'il 'y a des athées croyants, ce qui n'est d'ailleurs pas une insulte, mais la définition que vous en faites ne me convient pas, pouvez-vous simplement admettre ça?
Ma définition ne vous convient pas ? La belle affaire ! Et que voulez-vous que cela me fasse.
Je n’ai rien a admettre qui aille à l’encontre de ce que je pense. De votre côté, pouvez vous tout aussi simplement admettre cela ?

La seule évidence que je vois c'est que vous voulez absolument faire croire que les athées sont par définition croyants, ce qui est faux.
Il vous suffira d'admettre qu'une non-croyance n'est pas une croyance, celà vous évitera de devoir vous répéter.
Ca devient lassant de devoir remâcher l'évidence qu'une non-croyance n'est pas une croyance.
Mais contrairement à vous, je ne veut rien faire « croire » du tout, mais je note quand même votre insistance à vouloir me faire admettre votre point de vue d’une manière coercitive.

Si c'est incompréhensible, comment se fait-il que vous arriviez à en parler et à dire que c'est un concept?
Au-delà de notre compréhension veut dire que l’on est conscient que l’on ne peut pas appréhender TOUTE l’étendue de sa « Nature » avec la perception humaine. Autrement dit, nous ne pouvons pas savoir ce qu’est Dieu « réellement ». Mais rien n’empêche d’élaborer un concept essayant de le définir.
Je ne vois là aucune incompatibilité.

Si sdftgzedrgs existe, il est....
Vous avez devant vous le fait que vous croyez que ce truc existe, si étiez capable d'admettre l'inexistence de ce truc, vous auriez dit "il serait pour moi...".
Ceci explique que vous rejettiez le fait que vous puissiez être athée.
Relisez ce que vous avez écrit et après…….. on en reparle.

Pourquoi à la place du mot dieu on ne mettrait pas Poseidon?
Si Poseidon existe il est Transcendant et Immanent.
Si le père noël existe il est il est Transcendant et Immanent.
Si Mickey mouse existe il est Transcendant et Immanent.
ET si p1rlou1t existe, il est Transcendant et Immanent à la fois.

C'est marrant comme truc, ça me rappelle les croyants qui pensent qu'une mouche est peut-être un abricot.
Ouai….. Profond, ce que vous pondez là ! Et surtout aucun rapport avec la choucroute.

Le père noël, la terre plate tout ça?
Pourquoi pas, chacun son truc, personnellement je sais que le père noël n'existe pas, pas besoin d'être sceptique vis-à-vis de ce concept.

On s’éloigne là, de plus en plus, attention au bord……..

PS : Je tiens à vous dire que votre agressivité envers ElBilqîs manque d’élégance et de panache. Ce sont là des manières de rustre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par dan 26 le Jeu 16 Oct 2008 - 23:27

Fabule a écrit:
p1rlou1t :
Ce serait donc un mot fourre-tout qui veut dire ce qu'on veut lui faire dire.
C'est un mot qui ne peut que mal exprimer ce qu'il devrait, le mot exact a disparu depuis des lustres déjà selon les écrits !
Ce que j'écris ,,, et que d'autres nomment Dieu, est ce que certaines personnes matérialistes m'ont défini comme : tout, l'infiniment grand et l'infiniment petit ainsi que tout ce qui est entre les deux, la nature, le cosmos, la Terre et tout ce qu'elle contient etc etc....
Il n'y a que la mauvaise foi qui peut faire que quelqu'un ne veuille pas comprendre !
Vous vous compliquez la vie, Dieu est une refuge, un placébo, un exutoire, un révélateur , un remede, une solution, une expérance .......imaginés par l'homme tout simplement. Il n'a d'existence que dans le cerveau des hommes qui en ont besoin. Point barre ; ce n'est pas plus compliqué.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par ensenheim le Ven 17 Oct 2008 - 1:53

Dieu n'est qu'un mot rêvé pour expliquer le monde.

Je pense que la conception de ????? (Dieu) et a l’image que chacun ce fait de lui une représentation pratique faite par chacun de nous pour échapper a la vie

Athée ou non ont ce fait une représentation de ce que quelques un appelleront ?????? Et que d’autre appelleront morale nature ou carrément autre chose. Ce n’est Just qu’une manier de ce réfugier ou d’échapper a la réalité.

Je me passais très bien de ????? Et si j'utilisais son nom, c'était pour désigner un vide qui avait à mes yeux l'éclat de la plénitude.


Je pense que sais dans la même direction de dan26

ensenheim
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Magnus le Ven 17 Oct 2008 - 2:28

dan 26 a écrit:
Fabule a écrit:
p1rlou1t :
Ce serait donc un mot fourre-tout qui veut dire ce qu'on veut lui faire dire.
C'est un mot qui ne peut que mal exprimer ce qu'il devrait, le mot exact a disparu depuis des lustres déjà selon les écrits !
Ce que j'écris ,,, et que d'autres nomment Dieu, est ce que certaines personnes matérialistes m'ont défini comme : tout, l'infiniment grand et l'infiniment petit ainsi que tout ce qui est entre les deux, la nature, le cosmos, la Terre et tout ce qu'elle contient etc etc....
Il n'y a que la mauvaise foi qui peut faire que quelqu'un ne veuille pas comprendre !
Vous vous compliquez la vie, Dieu est une refuge, un placébo, un exutoire, un révélateur , un remede, une solution, une expérance .......imaginés par l'homme tout simplement. Il n'a d'existence que dans le cerveau des hommes qui en ont besoin. Point barre ; ce n'est pas plus compliqué.

Si les religions peuvent représenter un certain danger et même un danger certain par leurs intégrismes et leurs prosélytismes abusifs, leurs discours d'un autre âge, leurs immixtions dans les affaires privées et parfois dans celles de l'Etat, et pour bien d'autres raisons encore, ---il n'en va pas de même pour Dieu.
En effet, si Dieu est un refuge : tant mieux. Nous avons besoin de refuges.
Si Dieu est un remède : tant mieux. Nous avons besoin de remèdes.
Quand Dieu est une solution : tant mieux, nous avons besoins de solutions.
Quand Dieu est une espérance : tant mieux : nous manquons souvent d'espérance.
Un exutoire ? Nous en avons aussi besoin.
Un révélateur ? Très bien, du moins dans le sens photographique et psychanalytique, pas dans celui, on l'aura compris, de révéler des vérités obligatoires à croire sous peine de.
Un placebo ? Ca peut être utile.

Il faudrait peut-être faire l'expérience d'oublier un moment toutes les religions, tous les dogmes, toutes les traditions, tous les livres sacrés, pour nous livrer à un exercice de mysticisme que chacun mènera comme bon lui semble sans aucun guide.
Se désencombrer l'âme, se mettre en état de nudité spirituelle, et écouter... .
Se dépouiller de tout ce que nous avons appris jusqu'à présent sur Dieu, et se mettre à l'écoute.

Ensuite, faire part de ce que nous avons ressenti et l'exprimer spontanément.
Ou, au contraire, pénétrés de l'indicible, ----nous taire.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25264
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 3:36

Je n'ai jamais compris ce qu'on reprochait aux placebos !

Ok, ils n'ont pas de principe actif... et alors ? Ils guérissent, et c'est tout ce qu'on leur demande !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Adragante le Ven 17 Oct 2008 - 8:37

Tout à fait !
Le placebo est la démonstration de la guérison par auto suggestion. Cela dérange le syndicat du crime des pourvoyeurs de drogues que l’on puisse guérir sans eux . c’est la preuve que dans bien des cas une autre médecine serait possible nous sommes sous le régime de la terreur morale ou la moquerie est employée pour dissimuler les intérets financiers des groupes pharmaceutiques qui se servent des idéologies antispiritualistes pour instaurer leur pouvoir mafieux . Qui a t-il de spiritualiste à la guérison spontanée ? nous sommes pourtant loin des miracles religieux seulement dans la psychologie mais cela est déjà trop pour des prétendus matérialistes qui réfutent meme ce dont la matière est capable . les réformes hospitalières demeurerons impossibles tant que les marchands du temple y seront chez eux . haujourd’hui la médecine génère plus de maladie qu’elle n’en soigne ! honte à nos « sauveurs » que cela enrichit sous le masque de la science.

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 10:59

Magnus a écrit:Il faudrait peut-être faire l'expérience d'oublier un moment toutes les religions, tous les dogmes, toutes les traditions, tous les livres sacrés, pour nous livrer à un exercice de mysticisme que chacun mènera comme bon lui semble sans aucun guide.
Se désencombrer l'âme, se mettre en état de nudité spirituelle, et écouter... .
Se dépouiller de tout ce que nous avons appris jusqu'à présent sur Dieu, et se mettre à l'écoute.
cela viendra et c'est déjà en route. qu'il y ait des réticences est tout à fait normal car toute chose entraine son contraire. les réticences sont même la preuve que le processus est en marche et que somme libres.

Adragante a écrit:Le placebo est la démonstration de la guérison par auto suggestion. Cela dérange le syndicat du crime des pourvoyeurs de drogues que l’on puisse guérir sans eux . c’est la preuve que dans bien des cas une autre médecine serait possible nous sommes sous le régime de la terreur morale ou la moquerie est employée pour dissimuler les intérets financiers des groupes pharmaceutiques qui se servent des idéologies antispiritualistes pour instaurer leur pouvoir mafieux .
en ce qui concerne les placébos, je trouve que c'est de loin la meilleure médecine puisqu'elle fonctionne et demeure sans effets néfastes.
j'apprécie le discours d'Adragante sur la médecine. quand je dis la même chose on me rie au nez sous prétexte que je ne suis pas médecin...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par p1rlou1t le Ven 17 Oct 2008 - 16:45

ElBilqîs a écrit:
P1rlou1t a écrit :
Si sdftgzedrgs Dieu existe, il est....
Vous avez devant vous le fait que vous croyez que ce truc existe, si étiez capable d'admettre l'inexistence de ce truc, vous auriez dit "il serait pour moi...".
Ceci explique que vous rejetiez le fait que vous puissiez être athée.

avant de commenter, je te signale que
1) reprendre le mot utilisé par Hitori ne t'écorchera pas les doigts
2) Hitori, lui, s'exprime en français, non en un jargon incorrect qui ne saurait,( comme tu le fais) utiliser la concordance des temps
on doit dire ne t'en déplaise, si XXX existe,... il est pour moi
ou bien, s'il existait, il serait pour moi[b]

donc, avant de prétendre en remettre aux autres, commence par apprendre le b,a ba de la conjugaison
(au fait, tu as été à l'école? il ne t'en reste rien? quel dommage!... mais peut-être eut-il fallu que tu suivisses les cours?)

cela dit, je te conseille vivement de consulter n'importe quel dictionnaire, (il en existe même en ligne, si tu n'as pas les moyens de t'en acheter un) tu y découvriras que le mot "dieu" est un concept tellement connu, qu'il a droit à plusieurs colonnes
peut-être trouveras-tu une définition qui trouve grâce à tes yeux! (même s'il est difficile de le (Le) définir!)



reste dans ce que tu veux être, un abolitionniste de terme existant depuis la nuit des temps si ça te chante, crois en ton intelligence (ça mange pas de pain), crois que tu es le seul à penser juste, et laisse aux 6 ou 7 milliards d'autres humains le droit de concevoir Dieu à partir d'où ils veulent, que ce soit de la Bible, des Védas ou de la Nature, ou d'autre chose encore que tu ignores!

regarde toi dans la glace et prononce ce mot qui te semble si rébarbatif que tu n'oses même pas le prononcer
(si le Français te déplaît, tu peux essayer en Anglais (God) ou en Allemand (Gott) ou en espagnol (Dios) ou encore en russe là, désolée, je n'ai pas les caractères pour te l'écrire, mais le mot existe, même en russe!)
et tu verras, tu survivras!

ton obsession contre ce que tu appelles "un livre de légendes" m'inquiète un peu, et comme je suis très attentive à ton bien-être, et à ta santé mentale, je te conseille de consulter, en commençant bien sûr par ton médecin traitant
(t'inquiète pour moi, je me porte à merveille)


en toute objectivité, ta tant aimée (?) qui demande au Seigneur de te pardonner, même si tu ne veux pas de Son Amour (celui de Dieu, bien sûr)
Ta prétention à relever une faute de grammaire dans mon propos envers un autre utilisateur s'appuie certainement sur le fait que dans n'importe quelle école du niveau le plus élémentaire au niveau le plus complexe, ton texte contient tant de fautes de grammaire que tu te prendrais inévitablement un zéro pointé.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par p1rlou1t le Ven 17 Oct 2008 - 19:06

Hitori a écrit:
P1rlou1t a écrit :
Ce serait donc un mot fourre-tout qui veut dire ce qu'on veut lui faire dire.
J'ai pourtant une fâcheuse tendance à penser que ce concept se trouve dans un bouquin de légendes avec un personnage qui fait partie d'une histoire, j'ai du me tromper quelque part.
Mais si ce concept n'est pas tiré d'un livre de légendes, pourquoi l'appeler Dieu?
Mais si ce mot veut dire tout ce qu'on veut, je peux aussi dire que ce n'est pas un concept.
Dans ce cas ce serait donc un concept qui n'est pas un concept?
Définition du mot concept : « Idée conçue par l’esprit ».
Donc Dieu est bien un concept.
Votre démonstration est nulle et non avenue.
Vous dites que chacun définit ce concept comme il l'entend, c'est donc purement imaginaire?
Vous avez apparemment oublié une question au passage, il s'agit certainement d'un oubli, ça arrive, alors je vais la reposer:
"Mais si ce concept n'est pas tiré d'un livre de légendes, pourquoi l'appeler Dieu?".

Je ne pense pas que je sois pris à un quelconque piège car je prends la définition du mot Dieu d'une bible, n'est-ce pas logique?
Si je suis croyant en disant qu'une voiture n'est pas une étoile, alors en effet je suis croyant.
Et vous-même admettez-vous qu'une voiture n'est pas une étoile?
Non, n’essayer pas de noyer le poisson. Vous avez très bien compris ce que je voulais dire.
J'ai très bien compris que vous me demandiez si je n'étais pas dans l'erreur en ne croyant pas à quelque chose qui n'est pas défini, et vous auriez raison si c'était le cas.
Cependant je vous réponds que je prends la définition à partir d'une des bibles qui existent et je vous demande si ce n'est pas logique comme démarche.
Ce à quoi vous ne répondez pas.
Je ne noie aucun poisson, mais en ne répondant pas à mes questions voulez-vous me signifier que vous préférez que nous en restions là dans l'échange?
Si tel est le cas les concepts tels que "une non-croyance est par défintion une croyance" m'échapperont sans doute définitivement comme les concepts tels que "un cheval est peut-être une étoile".

Mais comment pourrais-je croire en sdfgsdfgsdf puisque ça ne veut rien dire?
Pffff…. Vous êtes lourd là.
Qu'est-ce qui dans ma question vous permet de conclure que je sois lourd dans mon propos?
Vous me dites que ne pas croire en sdfgsdfgsdf est une croyance, je vous demande alors comme il est possible de croire en sdfgsdfgsdf alors que ce mot ne veut rien dire.
Dois-je aussi en déduire que vous ne voulez pas répondre?
Le pourquoi ne sera peut-être jamais résolu mais il pourrait me laisser penser que cette question vous dérange, ce qui n'est pas bien étonnant tant elle met à mal votre mot Dieu auquel on fait dire ce qu'on veut selon vos propres dires.
Si aucun élément ne permet de dire ce que définit sdfgsdfgsdf, dans ce cas on ne peut pas dire que quelqu'un qui ne croit pas en sdfgsdfgsdf est croyant en l'inexistence de sdfgsdfgsdf.
Il me semble beaucoup plus cohérent de dire dans ce cas que je ne crois pas en l'existence de sdfgsdfgsdf plutôt que de dire que je crois en l'inexistence de sdfgsdfgsdf étant donné qu'aucun élément ne permet de dire que sdfgsdfgsdf existe.
Mais si vous avez des éléments permettant de dire que sdfgsdfgsdf existe, pourriez-vous les fournir?

Je ne démens pas qu'il 'y a des athées croyants, ce qui n'est d'ailleurs pas une insulte, mais la définition que vous en faites ne me convient pas, pouvez-vous simplement admettre ça?
Ma définition ne vous convient pas ? La belle affaire ! Et que voulez-vous que cela me fasse.
Je n’ai rien a admettre qui aille à l’encontre de ce que je pense. De votre côté, pouvez vous tout aussi simplement admettre cela ?
Donc une non-croyance est pour vous par définition une croyance et vous n'avez que faire de mon avis qui dit qu'une non-croyance est une non-croyance et une croyance est une croyance.
Vu que vous ne voulez plus en discuter avec moi, j'en prends note.
Je ne ferai certainement jamais partie de cette élite qui dit qu'un cheval est peut-être une citrouille, je ne me formaliserai pas sur ce point.
J'admets, à votre demande, que pour vous un athée est par-définition croyant et que la preuve que ce que vous dites est vrai se situe dans le fait que vous le dites.
N'en parlons plus alors.

La seule évidence que je vois c'est que vous voulez absolument faire croire que les athées sont par définition croyants, ce qui est faux.
Il vous suffira d'admettre qu'une non-croyance n'est pas une croyance, celà vous évitera de devoir vous répéter.
Ca devient lassant de devoir remâcher l'évidence qu'une non-croyance n'est pas une croyance.
Mais contrairement à vous, je ne veut rien faire « croire » du tout, mais je note quand même votre insistance à vouloir me faire admettre votre point de vue d’une manière coercitive.
Il est évident qu'une non-croyance ne définit pas une croyance, donc je pensais que vous vouliez faire passer pour véridique quelque chose qui ne l'est pas en disant qu'une non-croyance définit une croyance.
Je vois que pour vous, ce qui est vrai est démontré par votre simple affirmation, dans ce cas en effet il est préférable que nous en restions là étant donné que je préfère un débat avec des arguments ayant un minimum de cohérence.

Si c'est incompréhensible, comment se fait-il que vous arriviez à en parler et à dire que c'est un concept?
Au-delà de notre compréhension veut dire que l’on est conscient que l’on ne peut pas appréhender TOUTE l’étendue de sa « Nature » avec la perception humaine. Autrement dit, nous ne pouvons pas savoir ce qu’est Dieu « réellement ». Mais rien n’empêche d’élaborer un concept essayant de le définir.
Je ne vois là aucune incompatibilité.
Qui dépasse notre compréhension veut surtout dire incompréhensible.
Je vous souhaite bonne chance pour trouver la nature de quelque chose d'incompréhensible et que chacun définit comme il veut.
Mais je me demande encore comment vous en arrivez à nommer quelque chose d'incompréhensible?
Et de ce quelque chose d'incompréhensible, vous retirez quelque chose de compréhensible?
Apparemment oui vu que vous nommez cet incompréhensible avec un "D" suivi d'un "i" suivi d'un "e" suivi d'un "u" mais je n'ai pas saisi votre démonstration qui vous permet une telle manoeuvre.

Si sdftgzedrgs existe, il est....
Vous avez devant vous le fait que vous croyez que ce truc existe, si étiez capable d'admettre l'inexistence de ce truc, vous auriez dit "il serait pour moi...".
Ceci explique que vous rejettiez le fait que vous puissiez être athée.
Relisez ce que vous avez écrit et après…….. on en reparle.
Dire "Si sdftgzedrgs existe, il est...." revient à dire "Si sdftgzedrgs existe, il existe des éléments qui me permettent de dire qu'il est...".
Idem pour le mot dieu tant que vous ne l'aurez pas défini.
Si vous dites que "Si Dieu existe, il est quelque chose", dans ce cas c'est que le mot dieu représente quelque chose pour vous.
D'ailleurs vous rajoutez ensuite que cet objet est transcendant et immanent, ce qui démontre que vous avez des éléments réels vous permettant de conceptualiser cet objet.
Pouvez-vous maintenant expliquer ce concept?
Vous dites que c'est transcendant et immanent, celà agit donc à l'extérieur et à l'intérieur de quelque chose.
Pouvez-vous donc dire à l'intérieur et à l'extérieur de quoi cet objet se situe et quel est cet objet?
Pourquoi à la place du mot dieu on ne mettrait pas Poseidon?
Si Poseidon existe il est Transcendant et Immanent.
Si le père noël existe il est il est Transcendant et Immanent.
Si Mickey mouse existe il est Transcendant et Immanent.
ET si p1rlou1t existe, il est Transcendant et Immanent à la fois.
Voulez-vous dire que dans votre explication, je peux dire de tout objet qu'il est immanent et transcendant à la fois?

C'est marrant comme truc, ça me rappelle les croyants qui pensent qu'une mouche est peut-être un abricot.
Ouai….. Profond, ce que vous pondez là ! Et surtout aucun rapport avec la choucroute.
C'est tout aussi profond que de dire qu'une non-croyance définit une croyance.
Et je peux vous assurez que plusieurs personne ici trouvent le fait de penser qu'une mouche est peut-être un abricot est un scepticisme tout à fait valable au regard de la réalité (réalité supposée inexistante pour eux).
Et je suis étonné que vous ne voyez pas le rapport avec la choucroute, il est très simple: Une mouche est peut-être un abricot démontre qu'une mouche est peut-être de la choucroute.
Ne seriez-vous donc plus sceptique que vous trouviez que mes affirmations ne soient pas d'une profondeur extrême?

Le père noël, la terre plate tout ça?
Pourquoi pas, chacun son truc, personnellement je sais que le père noël n'existe pas, pas besoin d'être sceptique vis-à-vis de ce concept.

On s’éloigne là, de plus en plus, attention au bord……..
Ah bon vous ne saviez pas que le père noël n'existe pas?
Ou vous ne saviez pas que la Terre n'est pas plate?

Mais apparemment il est une autre question que je vous posais et qui a disparue dans votre réponse, il s'agit là encore certainement d'un oubli indépendant de votre volonté.
Je vous demandais des éléments pouvant faire penser que Dieu (que vous n'avez toujours pas défini) puisse exister..
Vous en aviez déduit que je demandais des preuves, ce à quoi j'ai répondu que je ne voulais pas de preuves, mais seulement des éléments, peut-être vous en souvenez-vous.
Mais étant donné que vous n'avez pas répondu, je me demande encore si vous avez des éléments pouvant faire penser que ce truc (je l'appele truc par commodité étant donné que c'est indéfini) puisse exister?

PS : Je tiens à vous dire que votre agressivité envers ElBilqîs manque d’élégance et de panache. Ce sont là des manières de rustre.
Je trouve qu'il 'y a un certain panache dans le fait de dire publiquement que les athées sont apparus au 16e siècle.


Dernière édition par p1rlou1t le Lun 20 Oct 2008 - 13:50, édité 3 fois

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 19:44

P1rlou1t a écrit :
Donc une non-croyance est pour vous par définition une croyance et vous n'avez que faire de mon avis qui dit qu'une non-croyance est une non-croyance et une croyance est une croyance.
Vu que vous ne voulez plus en discuter avec moi, j'en prends note.
Je ne ferai certainement jamais partie de cette élite qui dit qu'un cheval est peut-être une citrouille, je ne me formaliserai pas sur ce point.
J'admets, à votre demande, que pour vous un athée est par-définition croyant et que la preuve que ce que vous dites est vrai se situe dans le fait que vous le dites.
N'en parlons plus alors.
De tous le fatras indigeste que vous avez écrit, je ne retiendrais que cela…….. et je l’entérine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par dan 26 le Ven 17 Oct 2008 - 23:19

Magnus a écrit:
Si les religions peuvent représenter un certain danger et même un danger certain par leurs intégrismes et leurs prosélytismes abusifs, leurs discours d'un autre âge, leurs immixtions dans les affaires privées et parfois dans celles de l'Etat, et pour bien d'autres raisons encore, ---il n'en va pas de même pour Dieu.
En effet, si Dieu est un refuge : tant mieux. Nous avons besoin de refuges.
Si Dieu est un remède : tant mieux. Nous avons besoin de remèdes.
Quand Dieu est une solution : tant mieux, nous avons besoins de solutions.
Quand Dieu est une espérance : tant mieux : nous manquons souvent d'espérance.
Un exutoire ? Nous en avons aussi besoin.
Un révélateur ? Très bien, du moins dans le sens photographique et psychanalytique, pas dans celui, on l'aura compris, de révéler des vérités obligatoires à croire sous peine de.
Un placebo ? Ca peut être utile.
Nous sommes donc d'accord c'est parfait.

Il faudrait peut-être faire l'expérience d'oublier un moment toutes les religions, tous les dogmes, toutes les traditions, tous les livres sacrés, pour nous livrer à un exercice de mysticisme que chacun mènera comme bon lui semble sans aucun guide.
Se désencombrer l'âme, se mettre en état de nudité spirituelle, et écouter... .
Se dépouiller de tout ce que nous avons appris jusqu'à présent sur Dieu, et se mettre à l'écoute.

Ensuite, faire part de ce que nous avons ressenti et l'exprimer spontanément.
Ou, au contraire, pénétrés de l'indicible, ----nous taire.
Tu as raison là aussi, mais ce que tu ne comprends pas c'est que certains ont besoin de ces différents "remedes" , d'autres pas . C'est la différence fondamentale entre les croyants, et les athées. C'est peut etre pour cela que la discussion est difficile, le ressenti par rapport à la vie , est totalement différent. Le croyant a besoin de guerrir son angoisse, l'athée a la chance de ne pas etre angoissé.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 23:37

dan_26 a écrit:l'athée a la chance de ne pas etre angoissé
ou alors il l'a guérit autrement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par Magnus le Ven 17 Oct 2008 - 23:57

tony a écrit:
dan_26 a écrit:l'athée a la chance de ne pas etre angoissé
ou alors il l'a guérit autrement.

L'athée a la chance de ne pas être angoissé ? Je ne serais pas si formel, Dan.
Comme le dit Tony, il soulage son angoisse autrement.
Mais bien sûr il est possible que nous ne parlions pas tout à fait du même genre d' anxiété.
Je suppose que tu vises surtout l'angoisse de l'après-mort.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25264
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

DIEU est tout ce qui est et n'est pas. - Page 4 Empty Re: DIEU est tout ce qui est et n'est pas.

Message par dan 26 le Sam 18 Oct 2008 - 0:08

tony a écrit:
dan_26 a écrit:l'athée a la chance de ne pas etre angoissé
ou alors il l'a guérit autrement.
C'est vrai tu as raison , il peut avoir utilisé une autre methode que la croyance, le religion, et la foi. J'ai eu l'occasion de l'expliquer déjà.
Erreur, et oubli de ma part.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum