Exercice pratique

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 16:00

On a d'un côté certains membres qui ne reconnaissent pas clairement que ce texte peut très bien être du grand n'importe quoi. Un peu comme ça
https://www.forum-metaphysique.com/general-libre-f26/texte-meditatif-sur-le-sens-de-la-vie-t284.htm (autopromo rire )

et dan_26 qui ne reconnait pas encore que tout texte ésotérique n'est pas forcément une arnaque (si je te sors mon cours de maths, je doute que tu pipes quoique ce soit)
Un malentendu de plus non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Wooden Ali le Ven 17 Oct 2008 - 16:21

(si je te sors mon cours de maths, je doute que tu pipes quoique ce soit)

Pas très convaincant ton contre-exemple, Tony. Il n'y a en effet qu'une seule façon de comprendre ce cours et tous ceux qui le comprennent comprennent la même chose ! Quelle différence avec un texte d'Ilibade ou une prédiction de Nostradamus, ne trouves-tu pas ?
Un cours de maths, même inaccessible, n'a vraiment rien d'un texte ésotérique. Il n'a qu'une seule clé et il faut la posséder pour le déchiffrer (au passage, bon courage !). Un texte ésotérique est comme de la pâte à modeler : avec de l'imagination et un peu d'habileté, on peut en faire à peu près ce qu'on veut.

Wooden Ali
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 284
Identité métaphysique : sans
Humeur : ça va mieux !
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 16:30

Wooden Ali a écrit:
(si je te sors mon cours de maths, je doute que tu pipes quoique ce soit)

Pas très convaincant ton contre-exemple, Tony. Il n'y a en effet qu'une seule façon de comprendre ce cours et tous ceux qui le comprennent comprennent la même chose ! Quelle différence avec un texte d'Ilibade ou une prédiction de Nostradamus, ne trouves-tu pas ?
Un cours de maths, même inaccessible, n'a vraiment rien d'un texte ésotérique. Il n'a qu'une seule clé et il faut la posséder pour le déchiffrer (au passage, bon courage !). Un texte ésotérique est comme de la pâte à modeler : avec de l'imagination et un peu d'habileté, on peut en faire à peu près ce qu'on veut.
Je parlais d'un texte ésotérique dans le sens qu'on ne comprend pas (et non pas à un texte interprétable de différentes manières). Le texte d'ilibade est peut être aussi comme un cour de maths, il n'a qu'un sens mais il faut posséder la clé pour le comprendre. Ou alors non, c'est un texte à choix multiple (plusieurs sens, voulu ou non).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 17:03

bernard1933 a écrit:Personnellement, je préfère chercher
les clés de la connaissance philosophique et métaphysique du côté du CERN ou des grands télescopes
plutôt que sur le bord du Nil il y a plus de 3000 ans!

Ah! Mais c'est passionnant, ça ! Et alors, quoi de neuf pour la métaphysique et la philosophie chez le CERN et les grands téléscopes ? Tu nous fait un thread là-dessus ? Tu sais, moi, je suis curieuse de tout !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 18:30

Dan 26 a écrit :
Tres simple, primo le fait d'etre passer par les deux sensibilités me permet d'avoir une analyse plus large, une forme d'expérience. Ensuite il s'agit pour moi d'abord d'une passion. Et en meme temps d'une révolte. Je suis révolté de voir ce que ce fameux besoin de croire à icrée comme malheur, souffrance, guere et autre. Je te rassur je n'ai ni été violé par un curé, ni souffert outrageusement de mon état quand j'étais croyant.
Pas du tout , je n'ai aucun problème , je ne combat pas le fait de croire, à ces choses!!! Mais le fait de vouloir imposer sa vérité. Je me suis longuement exprimé sur ce sujet. ainsi que les institutions qui ont mis des milliards d'homme dans une dépendance d'esprit totalement révoltante.
Oui, mais ce faisant, vous ne donnez, sommes toutes, que votre « point de vue ». Point de vue veut dire que d’où vous êtes situé, vous ne pouvez qu’appréhender une partie très limitée des connaissances. Vous ne pouvez pas englober toute l’immensité des mystères qui nous entoure de votre endroit. Cad que vous analysez les choses à partir de ce point de vue étriqué.

Mais si j’ai bien compris, , vous avez l’outrecuidance de le faire. De votre « point de vue », vous dites que vous avez accès au Grand Tout, à l’immensité de l’infini.

Qu’elle prétention ! Vous avancez pour cela 30 ans d’études, des milliers d’ouvrages et de posts et votre âge canonique. Et alors ? Comme si cela suffisait à prouver que vous avez atteint la Vérité.

Des années d’études ne sont pas les garantes d’un esprit intelligent et éveillé. Des milliers de livres peuvent ne servir que de décorum. D’innombrables posts peuvent être creux et redondants. Quant à l’âge, Brassens l’a chanté mieux que je ne saurais le faire.

Mais votre démarche, vous situe de facto dans le camp de ceux que vous combattez. Votre haine des religions vous aveugle au point d’adopter une position extrémiste, qui ne vaut pas mieux que la leur.

Le tout est de savoir les propotions , certains combien ? Y intégrez vous les religions. ,
Ai-je parlé de religions ? Pourquoi ramenez vous toujours le sujet là-dessus ? Nous étions là sur l’ésotérisme. Ne mélangez pas tout.

Reprenez mes propos, c'est l'angoisse existentielle normale, qui pousse à croire, je l'ai longuement développé.
C’est effectivement une des causes pour certains. Affirmez vous que tous les croyants ne le sont que pour cette raison ? Que faites-vous des personnes engagées sur un Chemin, pour qui la spiritualité découle d’un travail sur eux et qui arrivent à une conviction personnelle qui n’est pas une béquille ni un médicament.

Gématrie Kabale , heremeunétisme, allégorisme, etc , j'ai eu l'occasion de les étudier et je connais malheureusement , là est le problème .
.
Vous les avez survolées, vous voulez dire ?

J'ai commencé à le pratiquer , mais l'enrobage métaphysique ne me convenait pas du tout. Savez vous que le yoga est un moyen important pour les sectes de venir faire leur marché. J'en est un exemple actuellement malheureusement dans mon entourage famillial.
C’est bien ce que je dis. Vous survolez et après, vous portez des jugements à l’emporte pièce.
Et un exemple ne fait pas une règle, que je sache.

J'ai demandé plusieurs expliquations, juste pour montrer et démontrer qu'en partant d'un meme texte flou, comme l'e fait Ilibade, il était possible d'y voir des quantités d'explications différentes, c'est tout. Ce qui enlève toute notion de vérité à sa diatribe. Loin de moi l'idée de critiquer la façon dont les personens l'interprette , étant donné que cela ne veut rien dire!!!
Amicalement
Ne veut rien dire pour vous, voulez-vous dire ? Voir dito, ma première réponse.

Bon alors allons y: le fait que ce monde soit si mal fait, que le mal dont l'homme n'est la cause existe, le nombre de religions qui n'adorent pas le meme Dieu , des Dieux, des ancétres, la nature, ou rien. Le point de Dieu découvert dans le cerveau par les neurothéolgiens, les erreurs monstrueuses des textes dits sacrés, L'histoire meme de , des Dieux que l'on retrouve détaillé dans toutes les histoires des mythes(voir définition de mythe), la façon dont les scientifiques identifient la premiere notion, de sentiment religieux, les travaux des pshychanalistes, le fait que l'on n'a peu savoir malgrés les études et expériences faite le devenir de l'homme apres la mort, la conception du cerveau, la création du monde par les scientifiques,l'évolution des croyances dans l'histoire de l'humanité , etc etc ......................
tout cela tend à preouver que cette notion de Dieu créateur de toutes choses, qui intervient dans le monde, et qui aime tant!!! les hommes, est totalement impossible, et inconcevable.
Votre réponse, n’apporte « aucune preuve » et prouve à l’évidence, par contre, que vous, vous n’avez rien compris. Cela est une diatribe envers les religions que vous faites. Point barre ! C’est une critique d’une certaine façon de concevoir Dieu. Une parmi d’innombrables.
Vous attaquez là, la religion, mais Dieu vous est trop inaccessible pour que vous puissiez simplement le définir. Alors vouloir prouver qu’il n’existe pas, vous pensez…….

Vous avez une position manichéenne des choses. Vous n’avez pas compris que le Monde ne fonctionne pas ainsi. Tout est relié, tout est inter dépendant. Rien n’est tout blanc ou tout noir.
Comme je l’ai déjà dit sur un autre post, entre les deux il y a une infinité de gris. Vous adoptez une attitude rigide, qui manque de nuance et vous vous situez ainsi en dehors de toute possibilité d’évolution.

Alors essayez de quitter un moment le ras des pâquerettes pour pouvoir vous élever, au lieu de rester englué comme vous le faites dans la fange ?

Enfin, moi ce que j’en dis…………

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 19:45

dan_26 a écrit:J'ai demandé plusieurs expliquations, juste pour montrer et démontrer qu'en partant d'un meme texte flou, comme l'e fait Ilibade, il était possible d'y voir des quantités d'explications différentes, c'est tout. Ce qui enlève toute notion de vérité à sa diatribe. Loin de moi l'idée de critiquer la façon dont les personens l'interprette , étant donné que cela ne veut rien dire!!!
Amicalement
il a pas tout à fait tord. Si un texte est interprétable à l'infini, on peut douter que ce texte ait vraiment un sens voulu. Là où ça ne va pas, c'est quand il affirme que ça ne veut rien dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 21:51

bernard1933 a écrit: - Des preuves de l'existence de Dieu? On peut en trouver autant que de preuves de son inexistence! Je me souviens les avoir collectionnées quand j'étais jeune et beau!
hs. sans vouloir remettre en question que tu fus jeune et beau autant que je serais vieux moche incha Allah.
- Moïse, symbole d'un monde "entre deux eaux", les eaux inférieures et supérieures de la conscience? Ca ne veut strictement rien dire! Que ne dirait-on pas si la science
accouchait d'une telle affirmation?
on se foutrait de sa gueule parce qu'elle n'est pas là pour ça.
- A la création, Dieu sépare les eaux! Qu'est-ce-que ça veut dire? Rien! Du vent! -d°- pour le symbole! D'ailleurs
y-a-t-il eu création? C'est une croyance, sans plus, antinomique d'ailleurs avec la conception d'un Dieu infini
dans le temps et l'espace.
j'ai expliqué ce que ça signifiait. je ne te demande pas d'y croire.
- Qu'apporte à la civilisation ces conceptions fumeuses,
à part, bien sûr, une certaine satisfaction intellectuelle ?
Rien! Grâce aux recherches scientifiques, notre monde a
progressé dans tous les domaines de façon exponentielle
(médecine, astronomie, télécomm., niveau de vie...).
ce que tu dis là est vrai si on appelle "tous les domaines", les seuls domaines matériels. si on appelle notre monde la minorité d'humains qui se vautre dans la surabondance au détriment de tous les autres qui luttent chaque jour pour se nourrir et qui crèvent comme des mouches parce qu'ils sont nés du mauvais côté.
c'est vrai si on oublie que grâce à notre avancée technologique, on est entrain de scier la branche sur laquelle on est assis.
merci encore au monde libre pour son progrés epoustouflant et aprés nous le déluge.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 22:04

Siva a écrit:
bernard1933 a écrit:Personnellement, je préfère chercher
les clés de la connaissance philosophique et métaphysique du côté du CERN ou des grands télescopes
plutôt que sur le bord du Nil il y a plus de 3000 ans!

Ah! Mais c'est passionnant, ça ! Et alors, quoi de neuf pour la métaphysique et la philosophie chez le CERN et les grands téléscopes ? Tu nous fait un thread là-dessus ? Tu sais, moi, je suis curieuse de tout !

Ah! J'oubliais ! Et que nous disent les accélérateurs de particule sur la philosophie et la métaphysique ?
Merci de me répondre de manière claire et concise. :salut:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 22:27

Ah! J'oubliais ! Et que nous disent les accélérateurs de particule sur la philosophie et la métaphysique ?
elle nous dit par exemple qu'une chose n'est réelle qu'à partir du moment où elle est observée. Qu'il y a peut être d'autre réalité, d'autre monde ailleurs. que le monde est comme vu à travers un kaléidoscope, que la vision qu'on en a est une somme de points de vue qui ne représente pas la réalité. Qu'un jour on pourra se téléporter, voyager plus vite que la lumière et devenir invisible. Enfin, plein de belles choses :D

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par dan 26 le Ven 17 Oct 2008 - 22:57

Ronsard a écrit:Dan,
Ceci est ton analyse de ce que tu ne crois pas être Dieu mais ne constitue pas une preuve ! Une preuve ne peut-être subjective, tous les arguments que tu avances sont en rapport avec ta perception, j’entends bien que tu n’en as pas d’autre ce qui ne signifie pas qu’il n’y en aurait pas d’autres. Désolé.
Ronsard.
Essayons de reflechir, il est impossible d'apporter une preuve de quelque chos qui n'existe pas . C''est a ceux , qui pensent le contraire à apporter ces preuves , quand ils disent Dieu est!!! Dans la mesure où ce concept est désigné par les scientifiques , les écrivains libéraux , comme un mythe . Voir par exemple l'histoire des mythes de Lacarrière Si tu regardes la définition de ce mot. C'est bien la preuve qu'il n'est pas , si ce n'est dans l'imaginaire de l'homme . Les anomalies de sa création pour toi ne sont pas une preuve, que te faut il d'autre ? . Dans la mesure où il est défini comme étant créateur de toute choses, et parfait, le fait que sa création ne soit pas parfaite détruit la notion meme de ce mythe inventé par l'homme . A moins que le concept inventé par l'homme soit une erreur. Dieu peut il etre une erreur au départ ?

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Magnus le Ven 17 Oct 2008 - 23:30

Dan26 a écrit:Les anomalies de sa création pour toi ne sont pas une preuve, que te faut il d'autre ? . Dans la mesure où il est défini comme étant créateur de toute choses, et parfait, le fait que sa création ne soit pas parfaite détruit la notion meme de ce mythe inventé par l'homme.
Puisque nous sommes dans les "exercices"..., quelqu'un pourrait-il s'exercer à expliquer la perfection de Dieu et l'incompatibilité de cette perfection avec les anomalies de la création ?
Cela pose problème à pas mal de personnes.
Beaucoup perdent la foi à cause de cela.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24476
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 23:34

-le monde est parfait mais nous ne le savons pas
-le monde n'est pas parfait mais c'est pour notre bien
-le monde n'est pas parfait mais il ne peut en être autrement
-dieu n'est pas parfait
-dieu est une ordure
-dieu n'existe pas
-dieu est un programme qui n'est ni bon ni mauvais, il est.

On peut même faire des remixes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Ronsard le Sam 18 Oct 2008 - 2:12

Essayons de reflechir, il est impossible d'apporter une preuve de quelque chos qui n'existe pas .
Il t’en auras fallu du temps pour l’admettre.

C''est a ceux , qui pensent le contraire à apporter ces preuves , quand ils disent Dieu est!!!

Ce que tu peux être incohérent ! Réfléchis dire qu’il est n’est pas dire qu'il exite, l’Être et l’essence tu connais ? Et bien rajoutes maintenant le Sujet et l’existence.

Dans la mesure où ce concept est désigné par les scientifiques , les écrivains libéraux , comme un mythe .

C’est quoi un écrivain libéral ? un copain de Sarko ? C’est qui les scientifiques ? mais que viennent faire ces gens dans notre conversation, on ne va pas se battre à coups d’auteurs !
Non, Dieu n’est pas un Mythe mais le concept. Les mots ont un sens.
Le Mythe serait davantage une représentation allégorique d’un concept.
Le Mythe est intemporel à expliciter une réalité temporelle vécue comme un principe. Les moments forts de l’Histoire et de nos vies sont « Incarnés » par des Mythes. Ces moments forts sont des entités à part entière.
C'est bien la preuve qu'il n'est pas , si ce n'est dans l'imaginaire de l'homme .
Pas vu de « preuve » Ton français est terriblement approximatif alors que ce dont nous parlons est très précis.
Eventuellement :
- C’est la preuve qu’il n’existe pas !
- Si ce n’est par l’imagination de l’homme !

Les anomalies de sa création pour toi ne sont pas une preuve, que te faut il d'autre ? . Dans la mesure où il est défini comme étant créateur de toute choses, et parfait, le fait que sa création ne soit pas parfaite détruit la notion meme de ce mythe inventé par l'homme
.

Alors çà vraiment c’est gamin, Dan 14 ans !
Tu vois une personne, elle est belle, intelligente etc… et puis tu te ravises : non elle est pas belle, au microscope sa peau est pleine de monstres ! et ses intestins sont pleins de merde ! La Création, enfant, ce n’est pas la création de nos soufrances, mais de l’espace-temps de la manifestation divine. Ce que tu prends pour imparfait c’est ce que nous constatons de temporel, ce qui fait que tout ait une fin, la merde, mais la beauté et hors la merde. Tu pleurniches que l’existence est limitée, désolé oui nous sommes dans une dimension relative de l’absolu qui lui seul est parfait puique sans début et sans fin. Mais comme tu es perspicace tu auras compris que j’inclus le relatif dans l’absolu comme sa contribution obligée comme le sac à merde de la belle qui lui donne les moyens d’être visiblement belle.
A partir de là chacun voit ce qu’il veut/peut voir, les intestins sont concrets, la beauté est abstraite, pour un spiritualiste Bel est son Réel !

Ronsard de la sainte Aisance.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par bernard1933 le Sam 18 Oct 2008 - 9:26

La recherche scientifique et les découvertes faites au CERN, par les satellites d'observation ou les télescopes
nous ont fait découvrir un monde dont personne avant nous n'avait aucune idée. Quand j'avais 18 ou 20 ans, on nous enseignait encore la notion d'éther! Cette nouvelle conception de l'univers nous emmène bien loin d'Aristote et de ses quatre éléments. Si ces connaissances actuelles, fabuleuses, ne change rien à
notre façon de penser et de concevoir , alors, je ne comprends plus rien!
Zelda, je partage entièrement ton point de vue sur le mauvais usage que fait le monde des avancées techniques. Je suis scandalisé de voir les gens de la City se partager 20 milliards d'euros (en livres ) en récompense de leurs spéculations alors que près d'un milliard d'hommes crèvent de faim ! Oui, on scie la branche sur laquelle on est assis! Et tout ça pour une pomme...Merci, ma petite Eve!
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Ronsard le Sam 18 Oct 2008 - 10:28

Bernard dit :
Quand j'avais 18 ou 20 ans, on nous enseignait encore la notion d'éther!

Mais enfin la recherche de la matière avant la matière ne ressemble-t-elle pas à la recherche de « l’Ether » ? La science découvrira l’Ether à qui elle donnera d’abord un autre nom juste avant de faire le rapprochement.

Cette nouvelle conception de l'univers nous emmène bien loin d'Aristote et de ses quatre éléments.

Tu en sais des choses, grâce à toi on aurait pu faire l’économie de toutes les recherches scientifiques ! Les théories en cours les plus avancées iraient davantage dans la confirmation que le contraire, attendons nous serons bientôt servis. Mais à propos des 4 éléments je ne vois pas ce que tu veux dire par loin puisque nous ne pouvons pas en sortir, contraint que nous sommes à la relativité. Penses-tu qu’il conviendrait que nous nous affranchissions aussi des dimensions ?

On avance pas « contre » mais à partir de, avec. Les notions évoluent à mesure que nous nous les approprions davantage. Il n’y a rien de nouveaux sous le soleil depuis la nuit des temps, c’est nous qui évoluons. Du passé faire table rase c’est nier la table.
Bien heureusement le genre humain n’en fait qu’à sa Tête et n’écoute pas les sirènes.
La sciences est le bras de la philosophie, que nous ne le sachions pas encore est ce qui reste de notre côté dinosaure.

Ronsard.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Sam 18 Oct 2008 - 12:44

tony a écrit:
Ah! J'oubliais ! Et que nous disent les accélérateurs de particule sur la philosophie et la métaphysique ?
elle nous dit par exemple qu'une chose n'est réelle qu'à partir du moment où elle est observée. Qu'il y a peut être d'autre réalité, d'autre monde ailleurs. que le monde est comme vu à travers un kaléidoscope, que la vision qu'on en a est une somme de points de vue qui ne représente pas la réalité. Qu'un jour on pourra se téléporter, voyager plus vite que la lumière et devenir invisible. Enfin, plein de belles choses :D

Nan ! Pas vrai ! Mais, c'est de la science-fiction, ça ! Des élucubrations ! :fou:

Comment ça, il y aurait peut-être d'autres réalités ? Tu te moques de moi, hein ? :D

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Sam 18 Oct 2008 - 12:49

bernard1933 a écrit:La recherche scientifique et les découvertes faites au CERN, par les satellites d'observation ou les télescopes
Quand j'avais 18 ou 20 ans, on nous enseignait encore la notion d'éther!

En cours de physique ? Mais tu as quel âge ? :shock:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par dan 26 le Sam 18 Oct 2008 - 14:23

[quote="bernard1933"]
Zelda, je partage entièrement ton point de vue sur le mauvais usage que fait le monde des avancées techniques. Je suis scandalisé de voir les gens de la City se partager 20 milliards d'euros (en livres ) en récompense de leurs spéculations alors que près d'un milliard d'hommes crèvent de faim ! Oui, on scie la branche sur laquelle on est assis! Et tout ça pour une pomme...Merci, ma petite Eve![/quote
] Un peu simpliste tout de meme , si la solution consitait a mettre de l'argent sur la table, le problème serait résolu depuis bien longtemps. Il est beaucoup plus complexe. C'est de la démagogie tes propos. Excuse moi. Mais nous sortons du sujet.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Sam 18 Oct 2008 - 17:49

Dan 26 a écrit :
Essayons de reflechir, il est impossible d'apporter une preuve de quelque chos qui n'existe pas . C''est a ceux , qui pensent le contraire à apporter ces preuves ….
Ce n’est pas ce que l’on vous demande ! On vous demande des preuves de la NON existence de Dieu. Preuves que vous êtes bien incapable de fournir, bien entendu, malgré vos affirmations. Vous, pas plus que quiconque sur terre d’ailleurs.

Mais vous essayez là d’embrouiller le débat pour vous ménager une échappatoire.
Il n’y a pas à beaucoup réfléchir pour prendre conscience qu’il est très facile d’avoir des preuves de quelque chose qui n’existe pas, contrairement à ce que vous dites.

Si nous ne pouvons donner de preuves, c’est que la dite chose peut exister, comme ne pas exister. Il faudrait être vraiment borné pour affirmer comme Vérité absolue l’une des deux options en rejetant l’autre.

Si je prends position, en m’appuyant sur mes convictions profondes ou bien suite à un Travail ou même par « inspiration » ce ne peux être qu’en prenant conscience que je suis dans une croyance (respectable au demeurant, car chacun a le droit de penser ce qu’il veut), mais que je dois m’interdire d’instaurer en principe d’infaillibilité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par dan 26 le Sam 18 Oct 2008 - 18:54

[quote="Hitori"]
Dan 26 a écrit :
Essayons de reflechir, il est impossible d'apporter une preuve de quelque chos qui n'existe pas . C''est a ceux , qui pensent le contraire à apporter ces preuves ….
Ce n’est pas ce que l’on vous demande ! On vous demande des preuves de la NON existence de Dieu. Preuves que vous êtes bien incapable de fournir, bien entendu, malgré vos affirmations. Vous, pas plus que quiconque sur terre d’ailleurs.

Mais vous essayez là d’embrouiller le débat pour vous ménager une échappatoire.
Il n’y a pas à beaucoup réfléchir pour prendre conscience qu’il est très facile d’avoir des preuves de quelque chose qui n’existe pas, contrairement à ce que vous dites.
Au contraire, il est plus facile de prouver ce qui existe, que ce qui n'est pas.Soyons sérieux. Et comme les croyants ne peuvent prouver la réalité de Dieu, là est le problème!!

Si nous ne pouvons donner de preuves, c’est que la dite chose peut exister, comme ne pas exister. Il faudrait être vraiment borné pour affirmer comme Vérité absolue l’une des deux options en rejetant l’autre.
Pour prouver un crime, il faut le corps ,sans corps pas de crime. Pour Dieu c'est pareil, pour prouver Dieu, il faut le décrire et le montrer , sans cela il n'est pas.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Sam 18 Oct 2008 - 19:44

Dan 26 a écrit :
Au contraire, il est plus facile de prouver ce qui existe, que ce qui n'est pas.Soyons sérieux. Et comme les croyants ne peuvent prouver la réalité de Dieu, là est le problème!!
C’est bien ce que je dis, vous vous défilez !

Jusqu’à preuve du contraire, c’est à celui qui affirme quelque chose d’apporter les preuves de son affirmation. Vous affirmez à grands cris avoir les preuves de la non existence de Dieu. Alors on vous les demande. Devant les piètres arguments que vous avancez, qui ne convaincraient pas un gosse de 10 ans, et qui surtout ne sont pas des preuves et voyant que nous ne sommes pas dupes, vous changer de tactique en disant d’un air hypocrite : « Ah, mais c’est à vous d’apporter les preuves »…….. Et vous pensez être crédible, là ? Allons soyez sérieux et arrêtez de vous enfoncer encore plus dans votre entêtement. De la part d’un adolescent, on en sourirait, mais venant d’un senior, c’est pathétique.

Pour prouver un crime, il faut le corps ,sans corps pas de crime. Pour Dieu c'est pareil, pour prouver Dieu, il faut le décrire et le montrer , sans cela il n'est pas.
Oui, je pense que d’après la loi, nous ne pouvons pas condamner une personne, même s’il y a de fortes présomptions de culpabilité, uniquement parce que nous n’avons pas retrouvé le corps et ceci uniquement parce que l’on préfère avoir un coupable en liberté qu’un innocent en prison. De deux mot, on choisit le moindre (quoiqu’à voir !). Mais, n’étant pas juriste, je n’affirmerais rien, là. Mais allez……..admettons.

Ceci étant, qui nous dit qu’il n’y a pas un corps quelque part ! Rien ne peut « prouver » le contraire. On ne peut pas prouver que la personne est coupable, puisqu’on a pas retrouvé le corps,mais on ne peut pas plus prouver qu’elle soit innocente, parce qu’elle a très bien pu dissimuler le corps quelque part. Elle est donc acquittée sous le bénéfice du doute.

Donc votre exemple se retourne contre vous et apporte de l’eau à mon moulin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par bernard1933 le Sam 18 Oct 2008 - 20:15

Siva, je t'étonne quand je parle de l'éther. Eh oui, vers 1950, on enseignait encore l'éther en science physique! Tout ça, c'est un passé qui, pour moi, est encore bien proche! Mais la science progresse, se remet en question constamment. Dommage que les croyances restent fixées
sur leurs certitudes...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par Invité le Sam 18 Oct 2008 - 20:52

Dan 26 a écrit:Pour prouver un crime, il faut le corps ,sans corps pas de crime. Pour Dieu c'est pareil, pour prouver Dieu, il faut le décrire et le montrer , sans cela il n'est pas.

Eh bien, mon vieil ami (antiphrase), je vois que tu t'enfonces toujours aussi largement.
Ton raisonnement n'est évidemment pas valable : depuis quand faut-il que ce qui existe ait une forme, soit palpable et visible ? Par exemple, prenons l'intelligence. Oh, je sais, tu me diras qu'elle n'existe pas puisqu'elle te fait défaut. Mais tout de même, l'intelligence est une chose qui permet à l'homme de résoudre des problèmes plus ou moins complexes selon la qualité de ladite intelligence dont il dispose. Est-il possible de palper cette intelligence ? Or, elle existe.

Dieu étant un être transcendantal, il est forcément au-dessus de tout ce que nous sommes et ce qui nous entoure. Étant donné qu'il est transcendantal mais qu'il doit bien "résider" quelque part, il peut ne pas avoir de forme, c'est-à-dire être enfermé dans un corps quelconque qui le restreindrait dans ses mouvements. Et puis, pourquoi Dieu se donnerait-il à voir ? Est-ce que les enfants demandent à leurs parents que ces derniers leur montrent l'amour qu'ils ont pour eux ? Et quand bien même ils le feraient, les parents seraient-ils capables de déployer l'amour hors de leur tête, de leur corps, pour l'agiter devant leurs enfants ? Non.

Il y a des choses, des concepts, des notions qui ne se rationalisent pas. Je t'invite à lire Comte-Sponville. Tu risques cependant de ne pas l'aimer, bien qu'il est athée. En effet, il laisse la haine, la rancoeur et la frustration aux chiens enragés pour donner la place au débat dans la sérénité et le respect de son interlocuteur et, surtout, il sait ne pas amalgamer, c'est-à-dire confondre les croyants d'aujourd'hui avec certains actes du passé.

Gros bisous, Dan.

Thiébault

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par dan 26 le Sam 18 Oct 2008 - 22:55

[quote="Hitori"]
Dan 26 a écrit :
Au contraire, il est plus facile de prouver ce qui existe, que ce qui n'est pas.Soyons sérieux. Et comme les croyants ne peuvent prouver la réalité de Dieu, là est le problème!!
C’est bien ce que je dis, vous vous défilez !

Jusqu’à preuve du contraire, c’est à celui qui affirme quelque chose d’apporter les preuves de son affirmation. Vous affirmez à grands cris avoir les preuves de la non existence de Dieu. Alors on vous les demande. Devant les piètres arguments que vous avancez, qui ne convaincraient pas un gosse de 10 ans, et qui surtout ne sont pas des preuves et voyant que nous ne sommes pas dupes, vous changer de tactique en disant d’un air hypocrite : « Ah, mais c’est à vous d’apporter les preuves »…….. Et vous pensez être crédible, là ? Allons soyez sérieux et arrêtez de vous enfoncer encore plus dans votre entêtement. De la part d’un adolescent, on en sourirait, mais venant d’un senior, c’est pathétique.

Il est certains que quand on apporte de preuves, et que la seule défence des personnes concernées est de dire "ceux ne sont pas de preuves" . Cela arrete la dicussion , je vous ai apporté des quantités de ce que j'appelle preuve. C'est a vous de me les contre argumenter
avec vos arguments. Le problème avec des fondamentalistes, c'est que face à des preuves ils disent que s'en n'est pas . Alros qu'ils leur suffit de les nier... avec des arguments bien sur. Chose que vous refusez de développer. C'est une façon de ne pas répondre. J'ai eu ce type de réponse avec tous les fondamentalistes, intégristes du type thiébault et autres. Une façon de se défiler.


Pour prouver un crime, il faut le corps ,sans corps pas de crime. Pour Dieu c'est pareil, pour prouver Dieu, il faut le décrire et le montrer , sans cela il n'est pas.
Oui, je pense que d’après la loi, nous ne pouvons pas condamner une personne, même s’il y a de fortes présomptions de culpabilité, uniquement parce que nous n’avons pas retrouvé le corps et ceci uniquement parce que l’on préfère avoir un coupable en liberté qu’un innocent en prison. De deux mot, on choisit le moindre (quoiqu’à voir !). Mais, n’étant pas juriste, je n’affirmerais rien, là. Mais allez……..admettons.
Non et non la loi n'est pas faite par rapport a ce que l'on prefere, c'est une erreur ce que vous dites. Sans preuve pas de délit , c'est la base meme de la justice.

Ceci étant, qui nous dit qu’il n’y a pas un corps quelque part ! Rien ne peut « prouver » le contraire. On ne peut pas prouver que la personne est coupable, puisqu’on a pas retrouvé le corps,mais on ne peut pas plus prouver qu’elle soit innocente, parce qu’elle a très bien pu dissimuler le corps quelque part. Elle est donc acquittée sous le bénéfice du doute.
Elle n'est pas acquité puisque sans preuve elle ne peut etre jugé pour meurtre. Tant que la mort n'est pâs prouvée, et trouvé il y a présomption d'innocence

Donc votre exemple se retourne contre vous et apporte de l’eau à mon moulin.
Pas du tout je me repette sans corps, sans preuve, il ne peut etre prouvé un crime. C'est de la logique meme. Comme pour Dieu, sans preuve il est impossible de prouver qu'il exsite, sic e n'est dans l'imaginaire des croyants!, . amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Exercice pratique - Page 3 Empty Re: Exercice pratique

Message par dan 26 le Sam 18 Oct 2008 - 23:07

[quote="Thiébault"]
Dan 26 a écrit:Pour prouver un crime, il faut le corps ,sans corps pas de crime. Pour Dieu c'est pareil, pour prouver Dieu, il faut le décrire et le montrer , sans cela il n'est pas.

Eh bien, mon vieil ami (antiphrase), je vois que tu t'enfonces toujours aussi largement.
Ton raisonnement n'est évidemment pas valable : depuis quand faut-il que ce qui existe ait une forme, soit palpable et visible ?

Depuis toujours!!

Par exemple, prenons l'intelligence. Oh, je sais, tu me diras qu'elle n'existe pas puisqu'elle te fait défaut. Mais tout de même, l'intelligence est une chose qui permet à l'homme de résoudre des problèmes plus ou moins complexes selon la qualité de ladite intelligence dont il dispose. Est-il possible de palper cette intelligence ? Or, elle existe.
Il est tres facile de controler l'intelligence que dis tu là , les propos , les textes, les paroles de la personne qui s'exprime permettent de savoir si oui ou non elle est intélligente. Je ne parle pas de toi bien sur.

Dieu étant un être transcendantal, il est forcément au-dessus de tout ce que nous sommes et ce qui nous entoure. Étant donné qu'il est transcendantal mais qu'il doit bien "résider" quelque part, il peut ne pas avoir de forme, c'est-à-dire être enfermé dans un corps quelconque qui le restreindrait dans ses mouvements. Et puis, pourquoi Dieu se donnerait-il à voir ?
Donc ton exemple ne tient pas l'intelligence peut s'apprecier, ils emblerait que Dieu cela ne soit pas possible. pourrais tu revoir ta démonstration, elle tombe encore à plat, comme d 'habitude.
Est-ce que les enfants demandent à leurs parents que ces derniers leur montrent l'amour qu'ils ont pour eux ? Et quand bien même ils le feraient, les parents seraient-ils capables de déployer l'amour hors de leur tête, de leur corps, pour l'agiter devant leurs enfants ? Non.
L'amour que porte les parents à leurs enfants , se voient, les deux se voient se touchent , s'apprecient , sont concrets . Peux tu me dires si les croyants, voient, peuvent décrire Dieu, physiquement . Non puisque Dieu n'est que dans l'imaginaire des croyants.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum