médecine

Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par p1rlou1t le Mer 15 Oct 2008 - 13:52

Wooden Ali a écrit:Tu as tout à fait raison. J'ai même rencontré des connards qui affirment sans honte que l'homme ne se posera jamais sur le soleil ! Les ânes !

Ca me rappelle que j'avais rencontré une enflure de scientifique chercheur en chimie qui m'avait dit qu'un Boeing 747 ne pouvait pas se poser sur un nuage, il m'a même prétendu pouvoir le démontrer et il m'a sorti des histoires rocambolesques d'h2o (comme si ça voulait dire quelque chose), de masses, de trucs en suspension dans l'air (comme si de l'eau pouvait flotter, n'importe quoi), et j'ai rien compris, c'est donc la preuve qu'il mentait.
C'est vraiment des enflures ces scientifiques évolutionnistes darwinistes athéistes satanistes, toujours à prétendre détenir la vérité.

Par-contre j'ai rencontré un chaman très intéressant, il me disait que le fini n'est que la finitude de l'Infini finiment créatif dans l'infini qui est fini.
Ca m'a fait rêver et j'avais l'impression que ça voulait dire quelque chose de très profond, c'est donc vrai.

Sur ce, je vais à l'hôpital car ma grand-mère vient de subir une transplantation de foie.
L'opération a réussi, le chirurgien qui a fait l'opération est un connard d'athée qui croit que l'opération a réussi grâce à lui et aux découvertes scientifiques, quel con ce type, si il savait que c'est parce que j'ai prié très fort.
Pour l'éclairer je lui ai offert un exemplaire d'un livre qui explique comment les chamans guérissent les maladies en soufflant de la fumée sur le patient histoire qu'il comprenne que la science moderne est complètement à côté de la plaque.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Wooden Ali le Mer 15 Oct 2008 - 14:36

Par-contre j'ai rencontré un chaman très intéressant, il me disait que le fini n'est que la finitude de l'Infini finiment créatif dans l'infini qui est fini.
Il faudrait l'inviter sur ce forum, P1rlou1t ! Il y trouvera des interlocuteurs éblouis par sa spiritualité et la profondeur, comme tu dis, de sa pensée. Des discussions passionnantes en perspective.
Au passage, dire qu'une pensée est profonde est une autre façon pas très gentille de dire qu'elle est très creuse. Et ce forum ne manque pas de penseur profond !
Pour l'éclairer je lui ai offert un exemplaire d'un livre qui explique comment les chamans guérissent les maladies en soufflant de la fumée sur le patient histoire qu'il comprenne que la science moderne est complètement à côté de la plaque.
Ma mère aussi est très férue de médecines douces, d'homéopathie légère, d'acupuncture ancestrale... quand il s'agit de traiter des maladies qui se guérissent toutes seules ! Quand elle se sent vraiment malade, c'est la médecine odieusement matérialiste à quoi elle a recours (et qui lui a sauvé la vie deux fois). Comme les chinois d'ailleurs dont la plupart rigolent aujourd'hui quand on leur parle de leur médecine traditionnelle.

Wooden Ali
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 284
Identité métaphysique : sans
Humeur : ça va mieux !
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Adragante le Jeu 16 Oct 2008 - 21:32

Vous savez mon vieux je suis toubib et ce qui ce disait sur un autre trad à propos des populations indigènes est parfaitement valable aussi en soins. Nous sommes allés tellement loin dans l’absurde que nous générons autant voir plus de maladies que nous en soignons. Votre confiance aveugle pour la médecine est le fruit de décennies de publicités mensongères. Nous sommes totalement largués bien que paradoxalement techniquement et chimiquement très avancés mais nous avons quitté le monde réel et nous produisons du malheur à un point qui n’est plus maitrisable. Nous avons tout à réapprendre sur l’équilibre de la vie et donc de la santé. Notre angoisse est que des plantes disparaissent alors que nous commençons à nous y interesser, l’acupuncture nous la pratiquons avec réussite là où nous pouvons la pratiquer. Pourquoi tant de railleries , des chinois nous rejoignent une chasse aux sorcières est lancée par le pouvoir contre leurs pratiques ancestrales . L’homéopathie est enseignée officiellement mais est de plus en plus soustraite aux remboursements et peu de réels homéopathes sont formés et sont allopathes en meme temps ce qui est totalement nul. Il n’y a pas de médecine douce on peut mourir avec des plantes de l’homéo ou de l’acupuncture comme avec l’allopathie, il y a des médecines différentes chacune appropriées au cas par cas. Si vous deviez soigner vous comprendriez, vous ne connaissez pas la vérité sinon vous n’iriez jamais dans un hopital . Et puis surtout la médecine ne peut pas réparer ce que la société détruit par force consommation et la médecine est un produit comme un autre qui ruine les caisses publiques mais remplie les caisses privées en disant ce que vous dites vous etes prosélyte de l’idéologie dominante qui veut tout le marché. A vouloir détruire la médecine des campagnes c’est tout un patrimoine que nous perdons. Combien de charlatans patentés sévissent dans les cabinets ou dans les hopitaux pourvoyeurs de drogues aux effets à moyens et longs termes inconnus ?
Soyez prudents dans vos affirmations si la façade est rutilante derrière c’est la ruine tout sera connu bientot.

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Wooden Ali le Jeu 16 Oct 2008 - 21:49

Bonsoir Adragante,
Ce n'est pas parce que je dis que les médecines traditionnelles sont cul-de-jatte que je nie que la nôtre est unijambiste ! Les tares de notre société s'insinuent partout et il n'y a aucune raison qu'elles ne le fassent pas dans la médecine et la pharmacie.
Mais les limites inquiétantes de notre système de santé actuel ne doit pas faire oublier ses succès et ne renforcent en rien les limitations encore plus évidentes des autres médecines.
Nous avions une médecine traditionnelle en France au 17ème siècle. J'aime la généalogie et je peux vous assurer que la consultation des registres de décès de cette époque ne me fait pas regretter le bon vieux temps.

Wooden Ali
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 284
Identité métaphysique : sans
Humeur : ça va mieux !
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Adragante le Jeu 16 Oct 2008 - 22:42

Mais les limites inquiétantes de notre système de santé actuel ne doit pas faire oublier ses succès et ne renforcent en rien les limitations encore plus évidentes des autres médecines.

Jamais la médecine (et la pharmacie) n’a provoquée autant de maladies qu’aujourd’hui. Que savons nous d’un autre développement de la médecine si il n’avait pas été interdit ? La médecine du 17e était la médecine de son temps et une autre médecine moderne n’aurait pas été c’elle du 17e c’est à la seconde moitié du 20e qu’une option fut imposée il n’y a rien de scientifique dans ce choix mais de l’obscurantisme pure et simple une dictature financière. Le pire est-il toujours obligatoire ?

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Ronsard le Sam 18 Oct 2008 - 0:18

Le pire est-il toujours obligatoire ?
Non, mais souvent nécessaire. Il faut chuter pour se redresser.
Tout est relatif.
Rd.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par SEPTOUR le Sam 18 Oct 2008 - 8:40

En parlant de medecine, elle soigne souvent et fort bien les symptomes, mais oublie les causes. ''guerir'' ces dernieres serait la fin des medecins et des pharmaciens...et tous deux le savent fort bien. Meme chose pour les plombiers, les mecaniciens, les dentistes, etc, etc. Notre monde ne peut se passer de ses imperfections..... voulues!

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par dan 26 le Sam 18 Oct 2008 - 16:10

Wooden Ali a écrit:
Tu as tout à fait raison. J'ai même rencontré des connards qui affirment sans honte que l'homme ne se posera jamais sur le soleil ! Les ânes !
C'est simple pourtant il suffit d'y aller la nuit. Il s'agit là d'une blague belge bien connue!!

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Wooden Ali le Sam 18 Oct 2008 - 18:42

C'est simple pourtant il suffit d'y aller la nuit. Il s'agit là d'une blague belge bien connue!!

Excellente raison, une fois ! Excuse-moi mais je ne connais pas beaucoup d'histoires belges, sais-tu !

Wooden Ali
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 284
Identité métaphysique : sans
Humeur : ça va mieux !
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Invité le Sam 18 Oct 2008 - 20:01

Septour a écrit :
En parlant de medecine, elle soigne souvent et fort bien les symptomes, mais oublie les causes. ''guerir'' ces dernieres serait la fin des medecins et des pharmaciens...et tous deux le savent fort bien. Meme chose pour les plombiers, les mecaniciens, les dentistes, etc, etc. Notre monde ne peut se passer de ses imperfections..... voulues!
Salut Septour

Effectivement. Beaucoup profite d’un système mis en place uniquement par appât du gain en occultant les valeurs essentielles. Mais ce qui est grave, c’est que le médecin verra le patient comme le mécano voit la voiture, CAD sans tenir compte du facteur humain.
Bon, il ne faut pas généraliser, bien sûr, car s’il y a des médecins mercantiles, il y en a de respectueux de leurs patients et ayant une démarche holistique.

Mais le système étant ce qu’il est, il leurs est bien difficile de jouer les dissidents dans un monde toujours plus tourné vers le profit. Et c’est toute la différence entre la médecine allopathique occidentale et par exemple la médecine traditionnelle chinoise qui essayera tout d’abord de cerner les causes du déséquilibre et d’agir sur celles-ci.

Mais il faut savoir que les familles avaient leur patricien attitré qui était payé « au mois » pour maintenir leurs clients en bonne santé. Si l’un deux tombait malade, il n’était ……… plus payé. Il n’avait pas intérêt à se manquer, bien sûr. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par p1rlou1t le Mer 22 Oct 2008 - 15:41

Hitori a écrit:Mais le système étant ce qu’il est, il leurs est bien difficile de jouer les dissidents dans un monde toujours plus tourné vers le profit. Et c’est toute la différence entre la médecine allopathique occidentale et par exemple la médecine traditionnelle chinoise qui essayera tout d’abord de cerner les causes du déséquilibre et d’agir sur celles-ci.
La médecine chinoise n'est pas dans la logique du système basé sur le profit selon vous, j'aimerais une démonstration de votre propos.
Pouvez-vous aussi éclairer ceux qui vous lisent en disant comment le médecin traditionnel chinois détermine la cause de la maladie d'un de ses patients atteint du Sida?
Et que préconise ce médecin comme traitement?

Mais il faut savoir que les familles avaient leur patricien attitré qui était payé « au mois » pour maintenir leurs clients en bonne santé. Si l’un deux tombait malade, il n’était ……… plus payé. Il n’avait pas intérêt à se manquer, bien sûr. Wink
Donc selon votre affirmation, je peux imaginer que quand ces médecins traditionnels chinois étaient face à un patient lépreux ils n'étaient plus payés pendant des mois.
Une fois qu'ils n'étaient plus payés ils allaient crever de faim?
Et imaginons qu'ils n'étaient plus payés et qu'en même temps ils étaient atteints par la lèpre, ils disaient quoi au patient?
Pensez-vous qu'ils allaient dire au patient qu'ils ne connaissaient pas la cause de la maladie?

Bref, démontres tes propos car pour le moment tout ce que je vois c'est que tu propages des légendes sans fondement réel.
Je ne suis pas persuadé que les médecins traditionnels chinois connaissaient la cause des maladies, mais tu vas certainement permettre à ceux qui te lisent d'être convaincus de par ta démonstration, ce en quoi je te remercie d'avance.
Il serait dommage que ces gens qui connaissent la cause des maladies ne veuillent pas partager leurs connaissances basées sur des milliers d'années d'exercice.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Invité le Mer 22 Oct 2008 - 16:27

Bref, démontres tes propos car pour le moment tout ce que je vois c'est que tu propages des légendes sans fondement réel.
Je ne suis pas persuadé que les médecins traditionnels chinois connaissaient la cause des maladie, mais tu vas certainement permettre à ceux qui te lisent d'être convaincus de par ta démonstration, ce en quoi je te remercie d'avance.

Gonflé le mec !!

Et vous croyez que votre ton agressif va m’inciter à entamer le dialogue avec vous ? Non, mais vous ne doutez de rien !!

Quand vous serez poli, on en reparlera.

Si ce que j’affirme vous défrise, allez vous acheter un fer à friser, mais n’ayez pas l’ outrecuidance de venir, les poings tout fait, me sommer de me justifier.

Je n’ai ni l’envie, ni le souhait de discuter avec un rustre. J’apprécie un minimum de savoir vivre, de bienséance, dans les échanges. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que vous en manquez singulièrement.

Votre façon de polémiquer sans aucune idée constructive, mais uniquement par provocation, est puérile et infantile. Votre façon de disséquer les mouches n’amuse que vous.

Il y a sur ce forum des personnes avec lesquelles j’ai du plaisir à converser, mais j’ai le regret de vos dire que vous n’en faites pas parti.

Alors, tant que vous emploierez ce ton provocateur avec moi, je vous ignorerais.
Et si vous continuez votre petit jeu avec d’autres, vous risquez à terme de dialoguer tout seul.

A dernière chose ; ne parlez pas pour les autres, ils ont assez de discernement pour faire la part des choses……. assumez comme un grand !

A bon entendeur………

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par p1rlou1t le Mer 22 Oct 2008 - 17:15

Suis-je malpoli à ton avis en te demandant de démontrer ce que tu affirmes?
C'est juste que si tu affirmais être un gros imbécile, je te demanderais le démontrer.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Invité le Mer 22 Oct 2008 - 17:23

je vois pas ce qu'il y a de rustre dans les propos de p1rlou1t. Et quoi qu'il en soit, écrire un vingtaine de phrases pour dire qu'on va pas répondre, mouais bof....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Invité le Jeu 23 Oct 2008 - 12:46

Suis-je malpoli à ton avis en te demandant de démontrer ce que tu affirmes?
Mon post est suffisamment clair et détaillé la dessus pour en rajouter en redondances inutiles.

C'est juste que si tu affirmais être un gros imbécile, je te demanderais le démontrer.
Et oui mon bon, c’est la grosse différence entre nous.
Si vous veniez me dire que vous êtes un gros imbécile, je ne vous demanderais pas de preuves. Je vous croirais sur parole, tellement l’évidence s’imposerait d’elle-même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Wooden Ali le Jeu 23 Oct 2008 - 13:02

Mon post est suffisamment clair et détaillé la dessus pour en rajouter en redondances inutiles.
Autrement dit : quand Hitori n'est pas compris, ce n'est pas lui qui s'est mal ou insuffisamment exprimé, c'est son interlocuteur qui est un imbécile ! Excellente conception du dialogue !
En tous cas, votre réponse logorrhéique n'adresse pas les questions pertinentes de P1rlou1t.

Et oui mon bon, c’est la grosse différence entre nous.
Si vous veniez me dire que vous êtes un gros imbécile, je ne vous demanderais pas de preuves. Je vous croirais sur parole, tellement l’évidence s’imposerait d’elle-même.
Vous vous dites areligieux, mais c'est fou comme vous vous exprimez avec la même charité que certains chrétiens de ce forum. Ils ne vont certainement pas tarder à vous faire chrétien d'honneur, vous le méritez !

Wooden Ali
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 284
Identité métaphysique : sans
Humeur : ça va mieux !
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Invité le Jeu 23 Oct 2008 - 13:09

je vois pas ce qu'il y a de rustre dans les propos de p1rlou1t.
Merci de me donner votre sentiment.
Mais vous savez, nous sommes là sur des notions fortement subjectives, car chacun jaugera à l’aune de ses référentiels.

Et quoi qu'il en soit, écrire un vingtaine de phrases pour dire qu'on va pas répondre, mouais bof....
Que voulez-vous, mon penchant immodéré pour l’écriture probablement.
J’aime les mots, j’en use et en….. abuse.

Mais comparé aux quelques lignes qui émaillent généralement vos posts, quand ce n’est pas une seule phrase, je vous accorde qu’il y a là matière à vous interpeller.

Mais bon…. chacun son trip, n’est ce pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Adragante le Jeu 23 Oct 2008 - 22:57

p1rlou1t dit : Pouvez-vous aussi éclairer ceux qui vous lisent en disant comment le médecin traditionnel chinois détermine la cause de la maladie d'un de ses patients atteint du Sida?
Et que préconise ce médecin comme traitement?

Une petite mise au point si vous le voulez bien, les médecines traditionnelles soignent ou soignaient les maladies traditionnelles. Depuis les temps nouveaux beaucoup de maladies sont sorties du cadres « naturels » pour etre devenues des maladies de pollutions extérieures. Nous évoluons dans un bain d’infections croisées et saturées générant des mots toujours nouveaux et souvent inconnus. Les médecines traditionnelles coupées de leurs bases n’ont pas le temps de se refaire afin de faire face à une si soudaine et si générale catastrophe sanitaire. La difficulté dans laquelle elles se trouvent ne prouve pas leur inefficacité mais leur inadaptation d’autant que le patient ne l’ai plus alors que toutes ces médecines soignent avec du temps et font appel à la participation du malade. Je ne sais pas qui soigne le sida, si vous le savez n’hésitez pas à me le dire je transmettrais, de même que l’on soigne des cancers pas le cancer qui ne cesse de croitre.
La médecine est une gigantesque industrie qui génère des milliards sur le dos le plus souvent des diverses caisses de santé, c’est un rouleau compresseur qui ne laisse aucun contre pouvoir possible sinon quelques charlatans journalistiquement entretenus à la démonstration de sa vérité.

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Adragante le Ven 24 Oct 2008 - 7:27

Peut-etre certains trouvaient exagérés mes propos sur la médecine qui je disais « soigne moins désormais qu’elle ne génère de nouvelles maladies ». Je profite de l’actualité publique d’aujourd’hui pour le redire

PARIS (AFP) - 24/10/08 07:49
« La vente du médicament anti-obésité Acomplia, qui devait assurer les revenus futurs du laboratoire Sanofi-Aventis, a été suspendue jeudi dans l'Union européenne et pourrait même l'être dans le reste du monde
« Ie porte parole d’Acompila a expliqué que la suspension avait été ordonnée au terme d'une réunion avec les autorités sanitaires européennes (EMEA).« Selon lui, elles ont confirmé que les patients obèses ou en surpoids prenant le médicament ont près de deux fois plus de risques de souffrir de troubles psychiatriques que ceux qui ne l'utilisent pas.
« Les risques de se soigner avec l'Acomplia sont désormais supérieurs aux bénéfices que le médicament peut apporter au patient dans son indication actuelle", ont-elles conclu, selon le laboratoire.

Vous parliez de médecine ?

« Cette annonce est un nouveau coup dur pour le laboratoire, qui voyait dans cette "pilule miracle" un moyen de compenser les centaines de millions de revenus perdus dans la bataille face aux fabricants de génériques. »

Qui parlait de libre-arbitre à propos de suicide ?

« Ils avaient alors déjà pointé du doigt les risques psychiatriques liés à son utilisation, en particulier le risque de dépression et de suicide, d'ailleurs relevé par le groupe au moment du dépôt de sa demande d'autorisation. » (qui dit encore que l’on ne sait pas ?)

« Ce nouvel épisode dans le dossier Acomplia entâche encore le bilan du mandat de M. Le Fur, qui doit quitter ses fonctions le 1er décembre. Après moins de deux années d'une gestion très critiquée, les principaux actionnaires de Sanofi ont décidé de le débarquer. » (bien que les pousses aux crimes soient les actionnaires eux-meme.)

Ce produit est sur le marché depuis juin 2006.

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par p1rlou1t le Ven 24 Oct 2008 - 10:32

Hitori a écrit:
Suis-je malpoli à ton avis en te demandant de démontrer ce que tu affirmes?
Mon post est suffisamment clair et détaillé la dessus pour en rajouter en redondances inutiles.
Il n'est pas assez clair ni assez détaillé et c'est pourquoi je me permets de te poser des questions.
Tu dis "Mais le système étant ce qu’il est, il leurs est bien difficile de jouer les dissidents dans un monde toujours plus tourné vers le profit. Et c’est toute la différence entre la médecine allopathique occidentale et par exemple la médecine traditionnelle chinoise " donc je te demande quels éléments te permettent de tenir une telle affirmation, question logique et légitime.
Tu dis "la médecine traditionnelle chinoise qui essayera tout d’abord de cerner les causes du déséquilibre et d’agir sur celles-ci." donc je me demande si un médecin traditionnel est en mesure de déterminer les causes d'une maladie et quels sont ses moyens de soigner son patient.
Je t'ai posé des questions te permettant d'argumenter en partant d'exemples réalistes mais apparemment tu estimes que tes propos péremptoires sont indiscutables.
Tu estimes que ce que tu dis doit être accepté comme une vérité par ceux qui te lisent du simple fait que tu l'affirmes, cette démarche est ridicule.

C'est juste que si tu affirmais être un gros imbécile, je te demanderais le démontrer.
Et oui mon bon, c’est la grosse différence entre nous.
Si vous veniez me dire que vous êtes un gros imbécile, je ne vous demanderais pas de preuves. Je vous croirais sur parole, tellement l’évidence s’imposerait d’elle-même.
Un monde de différence entre nous en effet.
Toi tu estimes que ce que tu dis est vrai parce que tu le dis, et moi j'estime qu'il faut argumenter.

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Magnus le Ven 24 Oct 2008 - 19:35

Nb : Sujet déplacé sur la demande d'Hitori.

Hitori a écrit:
Autrement dit : quand Hitori n'est pas compris, ce n'est pas lui qui s'est mal ou insuffisamment exprimé, c'est son interlocuteur qui est un imbécile ! Excellente conception du dialogue !
En tous cas, votre réponse logorrhéique n'adresse pas les questions pertinentes de P1rlou1t.
Que ses questions soient pertinentes ou pas, là n’est pas le problème. Si j’ai pris cette position rigide et si je refuse de répondre, c’est que sa façon de dialoguer ne correspond pas à ce que j’attend d’un échange constructif.

Ce n’est pas le premier post où son agressivité et son pinaillage ressortent. Il n’y a qu’à lire ses contributions avec d’autres forumeurs. J’avais d’ailleurs cessé l’échange sur un post précédant, justement par rapport à ça et lui, revient à la charge sur un autre post d’une manière toujours aussi vindicative. J’ai plus intéressant à faire qu’à me coltiner un roquet à mes basques. S’il veut dialoguer avec sens de la mesure et de respect mutuel, je suis partant, d’ailleurs je le lui ai dit. Mais si c’est pour engager une confrontation pour le plaisir de polémiquer, très peu pour moi.

Vous vous dites areligieux, mais c'est fou comme vous vous exprimez avec la même charité que certains chrétiens de ce forum. Ils ne vont certainement pas tarder à vous faire chrétien d'honneur, vous le méritez !
Vous mettez une phrase en exergue, en l’isolant de sa source et vous portez avec un jugement à l’emporte pièce. Pas très fair-play comme démarche. Pour être objectif, il eu fallut que vous citiez aussi la phrase à laquelle je répondais.

Quant à savoir si je mérite le titre de chrétien d’honneur, je vous en laisse seul juge.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24929
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par p1rlou1t le Ven 12 Déc 2008 - 20:11

Adragante a écrit:
p1rlou1t dit : Pouvez-vous aussi éclairer ceux qui vous lisent en disant comment le médecin traditionnel chinois détermine la cause de la maladie d'un de ses patients atteint du Sida?
Et que préconise ce médecin comme traitement?

Une petite mise au point si vous le voulez bien, les médecines traditionnelles soignent ou soignaient les maladies traditionnelles. Depuis les temps nouveaux beaucoup de maladies sont sorties du cadres « naturels » pour etre devenues des maladies de pollutions extérieures. Nous évoluons dans un bain d’infections croisées et saturées générant des mots toujours nouveaux et souvent inconnus. Les médecines traditionnelles coupées de leurs bases n’ont pas le temps de se refaire afin de faire face à une si soudaine et si générale catastrophe sanitaire. La difficulté dans laquelle elles se trouvent ne prouve pas leur inefficacité mais leur inadaptation d’autant que le patient ne l’ai plus alors que toutes ces médecines soignent avec du temps et font appel à la participation du malade. Je ne sais pas qui soigne le sida, si vous le savez n’hésitez pas à me le dire je transmettrais, de même que l’on soigne des cancers pas le cancer qui ne cesse de croitre.
Mais ça ne répond pas à la question qui était: "comment le médecin traditionnel chinois détermine la cause de la maladie d'un de ses patients atteint du Sida?"
Je me posais ces questions face à l'affirmation suivante: "la médecine traditionnelle chinoise qui essayera tout d’abord de cerner les causes du déséquilibre et d’agir sur celles-ci."
J'ai pris le sida, nous pouvons prendre le cancer ou même une autre maladie si vous le préférez.
Alors comment la médecine traditionnelle chinoise détermine la cause d'un cancer et quel est le traitement préconisé?

La médecine est une gigantesque industrie qui génère des milliards sur le dos le plus souvent des diverses caisses de santé, c’est un rouleau compresseur qui ne laisse aucun contre pouvoir possible sinon quelques charlatans journalistiquement entretenus à la démonstration de sa vérité.
Je pense que tout le monde sera d'accord avec vous pour dire que la situation actuelle n'est pas normale et ne permet pas de soigner les malades dans des conditions optimales, en tout cas je le suis.
Mais cela concerne la gestion de la vie en société, c'est donc une question politique, alors que quand je parlais initialement de science moderne, je ne parlais pas de politique.

Le propos ici n'a pas été de dire qu'il faille détruire les plantes ou éradiquer les médecines traditionnelles.

Bref mes questions sont restées sans réponse pour le moment, mais c'est normal qu'il en soit ainsi quand un individu estime que ce qu'il dit est vrai parce qu'il le dit, ça ne risque pas de faire avancer les choses.
Une sorte d'orgueil traditionnel chinois peut-être?

p1rlou1t
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 676
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : Aucune
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par Invité le Ven 12 Déc 2008 - 20:46

La difficulté, P1rlou1t, est d'ordre méthodologique.

Imaginons la situation suivante : une maladie mentale, la tourniquette, fait que les gens tournent sur eux-mêmes en prononçant des mots incompréhensibles.

Le Docteur X, médecin occidental, isole la molécule de statufine, qui fait qu'on ne tourne plus sur soi, et la molécule de tagueuline qui fait qu'on cesse de parler sans arrêt. En conjuguant les deux, il met au point le Calmopnol, fabriqué par Lilly.

Le Docteur Y, médecin chinois, étudie le Tao et en déduit qu'en regardant le patient dans les yeux en prononçant une formule incantatoire mystérieuse, la tourniquette s'arrête. Cependant, il est dit qu'on doit y croire.

On prend 100 patients de la tourniquette dans la ville X, 100 dans la ville Y, 100 dans la ville Z.

Sur les 100 patients de la ville X qui ont subi le traitement de médecine occidentale, 80 guérissent (dont 40 qui chopent un effet secondaire dû aux molécules), et 20 ne guérissent pas.

Sur les 100 patients de la ville Y qui ont subi le traitement de médecine chinoise, ET A QUI ON A INTERDIT DE CROIRE A LA MEDECINE OCCIDENTALE, 80 guérissent en développant une forte croyance au Tao, et 20 ne guérissent pas.

Sur les 100 patients de Z traités autrement que comme X ou comme Y, bien moins de 80 guérissent, mettons 10 ou 20 seulement.

Ceci prouve que le traitement traditionnel Y fait aussi bien que le traitement occidental X, peut-être en vertu d'un effet placebo !

Seulement voilà, SI ON VEUT ETUDIER LE TRAITEMENT Y DE MANIERE SCIENTIFIQUE, on ne peut pas, car les patients de Y doivent manifester qu'ils ne croient pas en X pour que leur traitement Y fonctionne.

Sinon, il n'y a plus de placebo.

Donc, le principe même du traitement empêche de l'étudier de manière analytique.

Problème de méthodologie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

médecine Empty Re: médecine

Message par SEPTOUR le Ven 12 Déc 2008 - 22:03

le placebo qui fonctionne n'est rien d'autre que la foi ...qui deplace des montagnes...

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum