Lui qui s'est sacrifié à Lui-même, Lui qui s'est abandonné Lui-même, Lui qui s'est ressuscité Lui-même, ira-t-il jusqu'à se saborder Lui-même pour laisser plus de place à sa créature ?

Aller en bas

Lui qui s'est sacrifié à Lui-même, Lui qui s'est abandonné Lui-même, Lui qui s'est ressuscité Lui-même, ira-t-il jusqu'à se saborder Lui-même pour laisser plus de place à sa créature ? Empty Lui qui s'est sacrifié à Lui-même, Lui qui s'est abandonné Lui-même, Lui qui s'est ressuscité Lui-même, ira-t-il jusqu'à se saborder Lui-même pour laisser plus de place à sa créature ?

Message par Invité le Lun 8 Déc 2008 - 20:48

Lui qui s'est sacrifié à Lui-même, Lui qui s'est abandonné Lui-même, Lui qui s'est ressuscité Lui-même, ira-t-il jusqu'à se saborder Lui-même pour laisser plus de place à sa créature ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lui qui s'est sacrifié à Lui-même, Lui qui s'est abandonné Lui-même, Lui qui s'est ressuscité Lui-même, ira-t-il jusqu'à se saborder Lui-même pour laisser plus de place à sa créature ? Empty Re: Lui qui s'est sacrifié à Lui-même, Lui qui s'est abandonné Lui-même, Lui qui s'est ressuscité Lui-même, ira-t-il jusqu'à se saborder Lui-même pour laisser plus de place à sa créature ?

Message par Geveil le Lun 8 Déc 2008 - 23:13

Excellente question, en tous cas je le souhaite ( Voir " Dieu est-Il narcissique?" https://www.forum-metaphysique.com/philosophie-f46/dieu-est-il-narcissique-t2090.htm )
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Lui qui s'est sacrifié à Lui-même, Lui qui s'est abandonné Lui-même, Lui qui s'est ressuscité Lui-même, ira-t-il jusqu'à se saborder Lui-même pour laisser plus de place à sa créature ? Empty Re: Lui qui s'est sacrifié à Lui-même, Lui qui s'est abandonné Lui-même, Lui qui s'est ressuscité Lui-même, ira-t-il jusqu'à se saborder Lui-même pour laisser plus de place à sa créature ?

Message par Ronsard le Mar 9 Déc 2008 - 9:33

Je ne comprends pas la question. Qui est « Lui », le Père ou le Fils ? Que veut dire s’abandonner « Lui-même » ? Et pour finir, que ce soit le Père ou le Fils, que peut signifier se « saborder », et en quoi cela laisserait plus de place à la Créature ? Si Dieu ou le Fils se « saborde » il n’y a plus de Création ni donc de Créature !
Rd.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum