vie spirituelle sans dieux

Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty vie spirituelle sans dieux

Message par dardanus le Dim 14 Déc 2008 - 16:35

Les croyants , agnostiques, déistes, etc prétendent être les champions de la vie spirituelle ; ils ont le monopole de la spiritualité ! :dwiuz:

Les mondes de l’esprit sont nombreux , sciences , arts ( littérature, peintures, musiques )

Les arts graphique , musicaux , ont l’avantage de se passer de paroles ( glose) et sont en cela , purement ( de l’esprit) 🇪🇹

Il n’y a pas de musique spirituelle , seules les paroles font référence à dieux , d’où le nom donné à ces musiques ! Et de toutes façons les paroles en soliste ou en chœur sont toujours incompréhensibles .

Une symphonie , un quatuor , une sonate , peuvent avoir une immense profondeur spirituelle sans paroles .


Démontrez-moi que vous avez une vie spirituelle , et que vous n’êtes pas d’horribles matérialistes

dardanus
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : un peu au nord du sud
Identité métaphysique : tous
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par bernard1933 le Dim 14 Déc 2008 - 17:58

Dardanus, pour moi, l'esprit et la matière sont partie intégrante l'une de l'autre et leur séparation en deux entités distinctes est tout à fait artificielle. L'esprit est dans tout, dans le quark comme dans la corde si la théorie s'avère un jour exacte pour celle-ci. Les religions ont artificiellement séparé les deux, proclamant l'immortalité de l' âme, mais, pour moi, tout est immortel; par contre, tout est mouvement et transformation. Que pensent les forumistes de cet article que je viens de lire :

" IBM souhaite reproduire le cerveau humain.
Par Jukien le 05/12/08 à 18:30 dans Informatique

L'information avait été communiquée officiellement par IBM il y a quelques temps, mais je viens seulement de m'y intéresser en profondeur. En partenariat avec cinq grandes universités américaine, la multinationale souhaite construire un ordinateur basé sur le principe de fonctionnement du cerveau humain. Ainsi, ce projet espère créer une machine capable de sentir, de percevoir, d'interagir et d'apprendre, tout en imitant la rapidité du cerveau, sa taille réduite et sa faible consommation d'energie.
L'informatique cognitive cherche à réaliser des opérations complexes pour un ordinateur, mais très simple pour un être humain, le plus rapidement possible. Le meilleur exemple est sans aucun doute la reconnaissance faciale. Alors que même un enfant de bas âge est capable de reconnaître ses proches instantanément, les algorithmes pour obtenir un tel résultat sont extrêmement compliqués. L’ordinateur cognitif doit donc être capable d'absorber et de traiter en un clin d'oeil une quantité astronomique de données venues de multiples sources, pour prendre une décision quasi-instantanée.

Ce projet, très ambitieux, prend modèle sur l'organisation des synapses du cerveau. Ces synapses permettent de faire transiter les informations au sein du cerveau, grâce à des procédés chimiques. Selon des experts, le cerveau humain en contiendrait cent milles milliards environ. Ces connexions se réorganisent en permanence, permettant l'apprentissage et la mémorisation.

Une telle machine révolutionnerait les architectures et les systèmes de programmation. La DARPA, une agence militaire finançant les recherches le plus prometteuses, a versé la coquette somme de 4,9 millions de dollars à IBM pour soutenir ce projet."

Dira-t-on alors que la machine a un esprit ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dardanus le Dim 14 Déc 2008 - 19:01

Bernard ,
oui la théorie des cordes fait réfléchir si elle est exacte on pourra dire que la réalité a dépassé la fiction .
Que vat nous révéler le nouvel accélérateur ? nous allons descendre encore plus loin dans les particules ....Mais nul n'empêchera les croyants de dire sans arret : et aprés ou avant , de toutes façons c'est dieu !
Des machines pour remplacer des fonctions répétitives ou mathématiques du cerveau , il y a longtemps qu'on sait faire ...de la musique aléatoire ,
mais reste le mystère de la céation d'une mélodie ?
Si on peut m'expliquer , ici on est à la limite entre le sentiment , l'expression , la sensibilité ;...et la technique les mathématiques , la matière .

Oui tout récemment des " détections " de plus en plus sensibles analysent les mouvements internes des neuronnes , et les captent pour les transformer en ordres donnés directement à des machines .

dardanus
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : un peu au nord du sud
Identité métaphysique : tous
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dan 26 le Lun 15 Déc 2008 - 22:17

dardanus a écrit:Les croyants , agnostiques, déistes, etc prétendent être les champions de la vie spirituelle ; ils ont le monopole de la spiritualité !

Les mondes de l’esprit sont nombreux , sciences , arts ( littérature, peintures, musiques )

Les arts graphique , musicaux , ont l’avantage de se passer de paroles ( glose) et sont en cela , purement ( de l’esprit)

Il n’y a pas de musique spirituelle , seules les paroles font référence à dieux , d’où le nom donné à ces musiques ! Et de toutes façons les paroles en soliste ou en chœur sont toujours incompréhensibles .

Une symphonie , un quatuor , une sonate , peuvent avoir une immense profondeur spirituelle sans paroles .


Démontrez-moi que vous avez une vie spirituelle , et que vous n’êtes pas d’horribles matérialistes
Peux tu nous dire d'abord ce que tu entends pas vie spirituelle, et pourquoi tu désignes les matérialistes "d'horribles". Quelle vie spirituelle pratiques tu , pour juger les autres de cette façon ? J'ai l'impression que tu melanges vie spirituelle et sensibilité aux arts, par exemple . Ce qui n'est ni plus ni moins qu'une prédisposition d'une partie de notre cerveau à......
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dardanus le Mar 16 Déc 2008 - 7:46

J'entends par vie spirituelle tout ce que ce mot définit par les dicos , google, wikipédia,les forums, le quidam dans la rue entendent disent et écrivent , et même toi dan, qui fait sembant de ne pas admettre l'otage de ce mot par les croyants .

horrrrible est entre ( ) ce sont les religieux qui la laisse supposer avec des termes plus doucereux .

La vie spiritelle que je pratique : c'est pourtant clair,
Mozart , bach, Bartok ....Nietch , Diderot, ...Cézane, Goya,Picasso...Le sport de haut niveau en marathon ,
: sensibilté au physique(matérialiste) et au mental .

Les croyants n'ont-ils pas une "sensibilté" aux dieux ?
La sensibilité aux arts est plus spirituelle qu'intellectuelle , surtout en l'absence de paroles ; et des PAROLES elles ne manquent pas dans les livres révélés , les interprétations bibliques coraniques ....tout n'est que glose matérialiste , ce sont les croyants qui veulent matérialiser jésus mahomet et même dieu .
Jean Victor Hocquard disait " Mozart a était plus loin dans la profondeur de l'âme des hommes que les plus grands père de l'église" .....
Alors maintenant :
âme....
esprit....
intellecte....
merci

dardanus
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : un peu au nord du sud
Identité métaphysique : tous
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par idrom le Mar 16 Déc 2008 - 17:07

dardanus a écrit:

Jean Victor Hocquard disait " Mozart a était plus loin dans la profondeur de l'âme des hommes que les plus grands père de l'église" .....

merci[/color]

y'a pas que mozart qui aime la musique, tout les hommes aime la musique. je vois pas l'interet d'une telle citation.

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : France
Identité métaphysique : aucune, rien, a pu
Humeur : sais pas
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par bernard1933 le Mar 16 Déc 2008 - 17:52

Dardanus, je comprends et je partage ta façon de penser.
Pour moi aussi, ce que j'appelle esprit est cette vibration que nous ressentons au plus profond de nous-mêmes, quand nous réagissons à une musique avec laquelle nous nous sentons en harmonie, qui nous émeut, ou quand nous lisons une poésie qui touche notre sensibilité profonde. Notre organisme tout entier ne réagit-il pas et ne se met-il pas en harmonie au sens physique et scientifique du terme ? A voir, mais les religions n'ont rien à voir là-dedans, sauf peut-être à rendre plus ouverte et accessible cette sensibilité. Donner la priorité au cerveau droit et " baisser le volume " du cerveau gauche par des méthodes de méditation ? Pourquoi pas ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par Magnus le Mar 16 Déc 2008 - 17:52

Quand j'écoute Le Requiem de Mozart, il me semble pénétrer dans une dimension spirituelle dont l'accès n'a besoin d'aucune clef religieuse.
Et les paroles n'y sont pour rien, car il y a bien longtemps que j'ai oublié mon latin.
Cette remarque est valable, en ce qui me concerne du moins, pour tous les grands Requiem.
Idem pour certaines musiques de Jean-Michel Jarre, pour celle de son père pour "Laurence d'Arabie", pour celle de Vangélis pour "1492" ("Christophe Colomb"), et même pour "Avec le temps" de Léo Ferré si je fais abstraction des paroles et que je me laisse entraîner uniquement par la musique et le timbre de la voix du chanteur.
Sans oublier "Carmina Burana"... .

J'ai déjà dit, ailleurs sur ce forum, que cette parole de Jean-Paul II : "L'athée est un sous-homme dans ce sens où il lui manque la dimension spirituelle" était à mon sens erronée.

Aussi, je trouve cette citation tout à fait pertinente :
Jean Victor Hocquard a écrit:Mozart a été plus loin dans la profondeur de l'âme des hommes que les plus grands Pères de l'Eglise.

Et pratiquer une vie spirituelle sous cette forme :
Dardanus a écrit:Mozart , Bach, Bartok, Nietzsche... Diderot, ...Cézane, Goya, Picasso...
me paraît tout à fait défendable.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26565
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dan 26 le Mar 16 Déc 2008 - 18:23

dardanus a écrit:J'entends par vie spirituelle tout ce que ce mot définit par les dicos , google, wikipédia,les forums, le quidam dans la rue entendent disent et écrivent , et même toi dan, qui fait sembant de ne pas admettre l'otage de ce mot par les croyants .
horrrrible est entre ( ) ce sont les religieux qui la laisse supposer avec des termes plus doucereux .
La vie spiritelle que je pratique : c'est pourtant clair,
Mozart , bach, Bartok ....Nietch , Diderot, ...Cézane, Goya,Picasso...Le sport de haut niveau en marathon ,
: sensibilté au physique(matérialiste) et au mental .
Tu confonds avec la la vie culturelle .

Les croyants n'ont-ils pas une "sensibilté" aux dieux ?
La sensibilité aux arts est plus spirituelle qu'intellectuelle , surtout en l'absence de paroles ; et des PAROLES elles ne manquent pas dans les livres révélés , les interprétations bibliques coraniques ....tout n'est que glose matérialiste , ce sont les croyants qui veulent matérialiser jésus mahomet et même dieu .
Jean Victor Hocquard disait " Mozart a était plus loin dans la profondeur de l'âme des hommes que les plus grands père de l'église" .....
Alors maintenant :
âme....
esprit....
intellecte....
merci
Excuse moi de faire une différence avec une sensibilité ou une vie culturelle, qui touche les arts , en général et vie spirituelle qui pour moi est liée au religieux , l'imaginaire, la peur, et l'angoisse. Par contre où je te rejoins c'est le fait que les personnes qui sont attirées par la musique, les poémes, la peinture , les auteurs classiques sont souvent attirés par les phénomènes religieux. Il semblerait d'apres les neurologues, et plus precisement les neurothologiens , que la conception meme de notre cerveau , prédisposerait certaines personnes à croire , et à etre sensible à l'art , ou pas.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dardanus le Mar 16 Déc 2008 - 20:40

Magnus a écrit:
Quand j'écoute Le Requiem de Mozart, il me semble pénétrer dans une dimension spirituelle dont l'accès n'a besoin d'aucune clef religieuse.
Et les paroles n'y sont pour rien, car il y a bien longtemps que j'ai oublié mon latin.
Cette remarque est valable, en ce qui me concerne du moins, pour tous les grands Requiem.
Idem pour certaines musiques de Jean-Michel Jarre, pour celle de son père pour "Laurence d'Arabie", pour celle de Vangélis pour "1492" ("Christophe Colomb"), et même pour "Avec le temps" de Léo Ferré si je fais abstraction des paroles et que je me laisse entraîner uniquement par la musique et le timbre de la voix du chanteur.
Sans oublier "Carmina Burana"... .

J'ai déjà dit, ailleurs sur ce forum, que cette parole de Jean-Paul II : "L'athée est un sous-homme dans ce sens où il lui manque la dimension spirituelle" était à mon sens erronée.

Aussi, je trouve cette citation tout à fait pertinente :
Jean Victor Hocquard a écrit:Mozart a été plus loin dans la profondeur de l'âme des hommes que les plus grands Pères de l'Eglise.

Et pratiquer une vie spirituelle sous cette forme :
Dardanus a écrit:Mozart , Bach, Bartok, Nietzsche... Diderot, ...Cézane, Goya, Picasso...
me paraît tout à fait défendable.

On ne vat pas en faire un sujet sur les musiques , mais les oeuvres que tu cites sont en plein accord avec ma sensibilité ; il est vrai qu'il y a beaucoup de divergences dans les goûts musicaux , et de nombreuses joutes se confrontent , mais jamais jusqu'au sang .
Je me prends parfois à rêver en pensant que Malraux aurai pu dire " le 21 ièm siècle sera musical "...Mais n'est ce pas déjà le cas ! la pratique de la musique , passive ou active est tellement naturelle que l'on ne s'en rend plus compte , et dépasse de loin celle de la religion ! tout au long d'une journée il y a toujours dans ma tête un air qui vole qui m'aide à vivre heureux ;
certain disent que la musique fait vivre plus longtemps ! ! !

tous les sentiments y sont représentés :
collère
passion
sérénité
exubérence
méditation
calme et volupté
joie débordante
douleur
réminicences du passé....etc
toutes les religions la considère comme un mal , et en premier l'islam....ne fait-elle pas de l'ombre à dieu ?


Dernière édition par dardanus le Ven 19 Déc 2008 - 7:01, édité 1 fois (Raison : phrase complétée)

dardanus
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : un peu au nord du sud
Identité métaphysique : tous
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par Invité le Jeu 18 Déc 2008 - 20:59

Comment pourrions nous te prouver sur ce forum que nous pouvons avoir une vie spirituelle autrement que par des écrits et des paroles ??? le mieux est de ne pas argumenter, je vais te jouer du pipeau ... :whistle:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dan 26 le Ven 19 Déc 2008 - 0:39

Jayrâm a écrit:Comment pourrions nous te prouver sur ce forum que nous pouvons avoir une vie spirituelle autrement que par des écrits et des paroles ??? le mieux est de ne pas argumenter, je vais te jouer du pipeau ... :whistle:
C'est beau !!!!! Je m'imagine que ...............;. C'est peut etre cela en définitive la vie spirituelle . S'imaginer que!!! qui sait?
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty vie spirituelle sans dieux

Message par dardanus le Ven 19 Déc 2008 - 7:57

dan 26 a écrit:
Jayrâm a écrit:Comment pourrions nous te prouver sur ce forum que nous pouvons avoir une vie spirituelle autrement que par des écrits et des paroles ??? le mieux est de ne pas argumenter, je vais te jouer du pipeau ... :whistle:
C'est beau !!!!! Je m'imagine que ...............;. C'est peut etre cela en définitive la vie spirituelle . S'imaginer que!!! qui sait?
Amicalement

Et ceux qui prône la vie spirituelle , ils imaginent dieu ?
Biensûr on ne peux pas prouver une vie athée , on a pas de livres saint ni de gouroux , pas même de chefs , ou alors peut être en libre penseur ?
exemples d'imagination :

http://www.editionducerf.fr/html/fiche/fichetm.asp?n_liv_cerf=7585
http://pagesperso-orange.fr/dominicains_en_franchecomte/index.htm

UN autre exemple
ouai c'est un peu long

QUICUMQUE

Mercredi 13 juin 2007
Les fondements de la vie spirituelle
Le développement de la vie intérieure, la croissance dans la charité, l’enracinement des vertus, l’abandon à la sainte volonté de Dieu : tous ses éléments qui nous conduisent vers le ciel, qui glorifient le Bon Dieu et nous préparent à la béatitude éternelle, tous ces éléments donc sont affaire de grâce de Dieu, de miséricorde divine, de prière incessante.
C’est la grâce, la grâce et encore la grâce qui sanctifie, qui purifie, qui élève jusqu’à Dieu.
Mais tout cela est aussi affaire d’intelligence et de volonté : parce que la grâce ne détruit pas la nature, parce que le Bon Dieu fait de nous ses enfants et non pas des robots, parce que les plus grands dons de Dieu inhèrent dans la partie supérieure de notre âme qui, précisément, est le siège de l’intelligence et de la volonté.
La volonté, on comprend facilement pourquoi elle doit être présente : il faut agir avec régularité et persévérance pour se placer sous l’influence de la motion divine et ne pas gaspiller ni stériliser la grâce.
Mais on oublie que la volonté est une faculté aveugle : c’est l’intelligence qui lui indique le but, qui détermine les moyens, qui lui montre en quoi consiste le bien à poursuivre. Sans cette lumière de l’intelligence, la volonté n’est pas mise en branle, ou elle s’égare ; et dans tous les cas elle nourrit l’amour-propre.
Ce qui est vrai en général l’est davantage dans la vie spirituelle : le but atteindre et les moyens à mettre en œuvre nous dépassent infiniment ; il faut ne rien négliger, ne rien inverser, ne rien compromettre ; il faut au contraire entrer dans la pensée divine avec souplesse et docilité, il faut de modeler sur la façon d’agir de Dieu.
Pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, il est de la plus haute importance de bien connaître la nature de la vie spirituelle, son but, ses moyens, ses étapes, ses écueils.
Et tout cela est admirablement exposé, illustré et rendu attirant dans l’ouvrage du Père Réginald Garrigou-Lagrange Les trois âges de la vie intérieure dont on trouvera toute la première partie au bout de ce lien.
C’est une lecture qui ne peut que donner un grand désir de sanctification, une grande lumière sur les desseins de Dieu, une grande sécurité pour éviter de nombreux déboires.
Surtout, n’hésitez pas ! ""
par Abbé Hervé Belmont publié

dardanus
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : un peu au nord du sud
Identité métaphysique : tous
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dan 26 le Ven 19 Déc 2008 - 14:47

dardanus a écrit:
Bonjour , je souligne juste ce qui confirme mon point de vue.
[UN autre exemple
ouai c'est un peu long

QUICUMQUE

Mercredi 13 juin 2007
Les fondements de la vie spirituelle
Le développement de la vie intérieure, la croissance dans la charité, l’enracinement des vertus, l’abandon à la sainte volonté de Dieu : tous ses éléments qui nous conduisent vers le ciel, qui glorifient le Bon Dieu et nous préparent à la béatitude éternelle, tous ces éléments donc sont affaire de grâce de Dieu, de miséricorde divine, de prière incessante.
C’est la grâce, la grâce et encore la grâce qui sanctifie, qui purifie, qui élève jusqu’à Dieu.
Mais tout cela est aussi affaire d’intelligence et de volonté : parce que la grâce ne détruit pas la nature, parce que le Bon Dieu fait de nous ses enfants et non pas des robots, parce que les plus grands dons de Dieu inhèrent dans la partie supérieure de notre âme qui, précisément, est le siège de l’intelligence et de la volonté.
La volonté, on comprend facilement pourquoi elle doit être présente : il faut agir avec régularité et persévérance pour se placer sous l’influence de la motion divine et ne pas gaspiller ni stériliser la grâce.
Mais on oublie que la volonté est une faculté aveugle : c’est l’intelligence qui lui indique le but, qui détermine les moyens, qui lui montre en quoi consiste le bien à poursuivre. Sans cette lumière de l’intelligence, la volonté n’est pas mise en branle, ou elle s’égare ; et dans tous les cas elle nourrit l’amour-propre.
Ce qui est vrai en général l’est davantage dans la vie spirituelle : le but atteindre et les moyens à mettre en œuvre nous dépassent infiniment ; il faut ne rien négliger, ne rien inverser, ne rien compromettre ; il faut au contraire entrer dans la pensée divine avec souplesse et docilité, il faut de modeler sur la façon d’agir de Dieu.
Pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, il est de la plus haute importance de bien connaître la nature de la vie spirituelle, son but, ses moyens, ses étapes, ses écueils.
Et tout cela est admirablement exposé, illustré et rendu attirant dans l’ouvrage du Père Réginald Garrigou-Lagrange Les trois âges de la vie intérieure dont on trouvera toute la première partie au bout de ce lien.
C’est une lecture qui ne peut que donner un grand désir de sanctification, une grande lumière sur les desseins de Dieu, une grande sécurité pour éviter de nombreux déboires.
Surtout, n’hésitez pas ! ""
par Abbé Hervé Belmont publié
Faire peur pour faire croire , si vous ne croyez pas vous n'aurez jamais la vie eternelle , et comme le croyant a besoin de se savoir éternel, car à quelque part il est incapable d'accepter sa finitude, il n'y a qu'un seul moyen de se tranquiliser; s'imaginer que ....
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par Invité le Lun 22 Déc 2008 - 13:34

Pourquoi quand on parle de Dieu on a de suite l'image d'un Dieu créateur, personnel, antropomorphe ? Je préfère employer d'autres termes, pour désigner une réalité spirituelle qui dépasse les oppositions théiste/athéiste car je vous ferai remarquer que se dire athéiste signifie implicitement reconnaitre son contraire.

Bien sûr qu'une spiritualité sans un Dieu créateur est possible. Le bouddhisme, le samkhya, le tao sont des philosophies athéistes et pourtant spirituelles. On peut aussi admettre comme le Védanta un Dieu créateur mais qui ne représente pas la vérité ultime, qui elle est immuable, inactive. Dans cette optique le Dieu qualifié n'est que la première manifestation de l'être ou l'ultime illusion.

Pour moi la vraie question est plutôt : " Comment la Vérité Une, l'essence non manifestée est devenue multiple ? "

On peut penser à la manière du samkhya que tout est le fruit d'un mouvement "mécanique" de la matière, que tout existe à l'état latent, et qu'il n'y a pas besoin de Dieu pour organiser tout cela, on peut voir la matière comme une énergie indépendante, qui se transforme indéfiniment, dont le mouvement n'a ni commencement ni fin, ou alors qui se manifeste dans un cycle infini d'involution/évolution.

De toutes les façons, mon "moi illusoire", mes "pensées" disparaitront à jamais, ou seront recyclés, mais l'énergie qui en est a l'origine restera la même. Donc ma petite finitude de me fait pas peur, puisque ce "je" même illusoire fais partie d'un tout. Il me reste à me détacher de tout ce qui fait mon égo, ma fausse identification au nom et à la forme.

Finalement, cela n'est pas très éloigné de l'idée de la vacuité, ou d'une réalité transcendante Indéfinissable, ni "être" ni "non être".

Alors je vois les religions comme les barreaux d'une échelle, des paliers, des stades intermédiaires mais nécéssaires, pour prendre conscience de
ce qu'est la Vérité. Cela va de l'idée des forces de la nature personnifiées comme dans l'animisme, en passant par l'idée d'un dieu créateur des religions monothéistes, jusqu'à un absolu incréé qui est au delà de toutes les dualités, être/non être, Un/multiple, réel/irréel ... qui est indéfinissable, donc qui est bien au-delà des notions de théisme et d'athéisme.

Les religions ne sont que des béquilles, des supports pour le mental, des postulats provisoires. Mêmes les scientifiques utilisent des supports, des lois physiques qu'ils ont posées et qui leur permettent d'aller plus loin ?

J'utilise moi aussi des croyances comme des béquilles, car c'est bien pratique tant que j'en aurai besoin, donc je ne suis pas foncièrement contre les religions qui tentent d'expliquer l'inexplicable, mais je suis conscient qu'il faudra aussi un jour les dépasser pour marcher par soi-même, mais en attendant cette vision me permet d'être tolérant. Bien sûr c'est avec les monothéismes que j'ai le plus de difficultés.

Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par bernard1933 le Lun 22 Déc 2008 - 18:33

Jayram, ta vision de la Réalité est très proche de la mienne. C'est ainsi que je la conçois. Qu'on l'appelle Dieu
ne me gêne absolument pas. Je pense même qu'il n'y a jamais eu une quelconque création, mais une incessante transformation, une vie, une énergie en perpétuel mouvement. Et je trouve que c'est exaltant ! Nous apparaissons, nous vivons, nous mourons, nous nous transformons et " viva la vita !"
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par Invité le Lun 22 Déc 2008 - 18:34

bernard1933 a écrit:"

Dira-t-on alors que la machine a un esprit ?

Oui, absolument, moi j'y crois ! D'ailleurs, avez-vous rencontré ce cher R. Daneel Oliwaw ?
Et même, j'irai plus loin : les hommes pourraient arriver à créer des créatures qui les dépasseraient en sagesse et en intelligence. Pourquoi pas ? C'est de la science-fiction ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par Magnus le Ven 26 Déc 2008 - 15:58

Il y a mille et une nourritures pour l'esprit.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26565
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dardanus le Ven 26 Déc 2008 - 18:02

Magnus a écrit:Il y a mille et une nourritures pour l'esprit.

certes ! Mais le but de ce fil est de défaire une fois pour toutes le lien exclusif qu'il y a entre spirituel et religions
mille ça fait trop , et si peu d'exemples ! ! !

dardanus
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : un peu au nord du sud
Identité métaphysique : tous
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par Invité le Ven 26 Déc 2008 - 20:23

dardanus a écrit:
toutes les religions la considère comme un mal , et en premier l'islam....ne fait-elle pas de l'ombre à dieu ?[/b][/color]

Je lis cela avec surprise, étonnement, consternation... la musique, considérée comme un mal ? Par les religions ? Pourtant n'est-ce pas Cioran qui a dit :"Dieu doit beaucoup à Bach" ? (Et je ne parle pas des autres)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dardanus le Ven 26 Déc 2008 - 21:52

Bach , comme beaucoup d'autres musiciens baroques ont chanté dieu , mais bien moins à l'époque de la renaissance ( rameau , montéverdi, lully) .
SI Dieu doit beaucoup à Bach , en revanche (il) ne croit pas trop à lui ( Bach)
Jean luc Berlet dit aussi que "la musique de Bach a convertie plus de croyants que tous les sermons"
On est pas loin de penser que Bach a été inspiré par dieu ........il faut rendre à César etc...

dardanus
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : un peu au nord du sud
Identité métaphysique : tous
Humeur : vagabonde
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dan 26 le Ven 20 Aoû 2010 - 8:40

dardanus a écrit:J'entends par vie spirituelle tout ce que ce mot définit par les dicos , google, wikipédia,les forums, le quidam dans la rue entendent disent et écrivent , et même toi dan, qui fait sembant de ne pas admettre l'otage de ce mot par les croyants .

horrrrible est entre ( ) ce sont les religieux qui la laisse supposer avec des termes plus doucereux .

La vie spiritelle que je pratique : c'est pourtant clair,
Mozart , bach, Bartok ....Nietch , Diderot, ...Cézane, Goya,Picasso...Le sport de haut niveau en marathon ,
: sensibilté au physique(matérialiste) et au mental .

Les croyants n'ont-ils pas une "sensibilté" aux dieux ?
La sensibilité aux arts est plus spirituelle qu'intellectuelle , surtout en l'absence de paroles ; et des PAROLES elles ne manquent pas dans les livres révélés , les interprétations bibliques coraniques ....tout n'est que glose matérialiste , ce sont les croyants qui veulent matérialiser jésus mahomet et même dieu .
Jean Victor Hocquard disait " Mozart a était plus loin dans la profondeur de l'âme des hommes que les plus grands père de l'église" .....
Alors maintenant :
âme....
esprit....
intellecte....
merci
J'avais donc deviné, la sensibilité aux arts, à la poesie, à la musique si tu veux, mais pour moi ce n'est pas celà. C'est etre sensible à...........la musique à l'esprit n'imagine pas il prend du plaisir .
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par _pandore le Ven 20 Aoû 2010 - 20:22

Je comprends, que pour vous, l'acte créateur issus de votre l'esprit et de votre âme puisse faire émmerger en vous de noble sentiments(grandioses,magnifiques,divins)et que sous la grandeur de l'oeuvre magistrale ,se cache l'ultime inspiration de la muse céleste.
Les plus grands artistes ont toujours prétendus qu'ils n'étaient que de pâle imitations en vertus de Dieu qui lui était le grand maître d'oeuvres.

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

vie spirituelle sans dieux Empty Re: vie spirituelle sans dieux

Message par dan 26 le Ven 20 Aoû 2010 - 21:10

pandore a écrit:Je comprends, que pour vous, l'acte créateur issus de votre l'esprit et de votre âme puisse faire émmerger en vous de noble sentiments(grandioses,magnifiques,divins)et que sous la grandeur de l'oeuvre magistrale ,se cache l'ultime inspiration de la muse céleste.
Les plus grands artistes ont toujours prétendus qu'ils n'étaient que de pâle imitations en vertus de Dieu qui lui était le grand maître d'oeuvres.
Moi aussi "pour vous" pas pour d'autres .
La plus part des grans artistes ............croyants bien sûr.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum