Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Mar 30 Déc 2008 - 23:44

[quote="Qwatybaal"][quote="dan 26"][quote="Qwatybaal"]

dan 26 a écrit:Quand je parle de la Genése, je parle de l'histoire en général qui y est décrite , et qui ne resiste pas à la logique.
La logique par rapport à quoi ?Si tu ne sais pas si c'est une allégorie ou une histoire réel comment peut tu juger de l'aspect non logique de cette histoire ?
Tout simplement en utilisant ma logique de tous les jours
L'histoire du de petit chaperon tu l'as trouves illogique aussi ?Il ne faudrait pas interpréter l'histoire de la belle au bois dormant ou peau d'âne ?
Si tu trouves qu'un loup habillé en grand mère qui parle c'est logique, celà veut dire que nous ne vivons pas dans le meme monde. Si tu n'arrives pas a faire la différence avec un conte , et la réalité , que veux tu que je te dise.?


Des fautes d'ignorance du bien et du mal ?Du genre de quoi ?Dans le jardin ou dans la vie ?
Dans le texte c'est dans le Jardin de l'Eden, "dans la vie "c'est une interprétation. personnelle.

A ta manière d'interpréter ici tu penses à une allégorie de la vie on dirait..Parce que les fautes par omission dans le jardin d'eden je ne vois pas...
L'histoire est bien plus complexe même sans lire le texte original.
Justement c'est exactement ce que je dis, dans la mesure où le texte est incompréhensible, et que le croyant le considére comme sacré , il s'empresse de l'interpreter pour contourner l'abhération d'un tel passage . Quand les textes veulent dire quelque chose vous les lissez littéralement , quand celà dépasse l'intelligence et la raison, vous vous empressez de les interpreter . Comme celà vous arrivez , à vous convaincre que ces textes sont inspirés . Pour information cette methode a été inventée par Philon d'Alexandrie, car il avait constaté déjà dans l'AT des énormes anomalie. Et par ce procédé il est arrivé à contrer la critique qui commençait à se faire jour .CQGFD. Toutes les religions monothéistes utilisent ces methodes douteuses avec l'allégorisme, la gématrie, l'hermeunétisme etc.... Et comme celà les textes sacrés sont protégés.


Le texte indique juste que manger de l'arbre (de) cette connaissance particulière mène à la mort.maintenant relit le texte littéralement et tu verras qu'il y deux arbres dans tes traductions , un arbre de la vie planté au milieu du jardin et un arbre de la connaissance du bien et du mal.
Reflechis, manger de l'arbre de la connaissance celà ne veut stictement rien dire. C'est pour celà que vous l'interpretez.

C'est l'arbre de cette connaissance qui est interdit à Adam alors que "la femme" et l'Adam se saisissent de l'arbre au milieu du jardin qui est sensé être celui de la vie !!
Donc littéralement c'est bien ce que je te dis; Dieu ne veut pas qu'Adam ait accés à la connaissance. Ce qui est une abhération totale . Quel est le père qui interdirait la connaissance à son fils ? , aucun!!!
Donc ou bien adam et Ishai mange du fruit de l'arbre de vie et pas de celui la connaissance du bien et du mal , ou bien l'arbre de la vie est aussi celui de la connaissance du bien et du mal (un seul arbre) !
Ou bien ces textes ne veulent strictement rien dire. Et sont en contradcition totale avec les attributs de Dieu.
dan 26 a écrit:
Ce qui est un comble pour un personnage qui aime tous, et tant les hommes.
Encore risible ce que tu dis là !Si tu vois là un Dieu qui ne nous aiment pas ceux sont juste les gens qui disent qu'il est bon qui racontent n'importe quoi !
Que racontes tu là c'est écrit dans la Bible , Dieu aime tant les hommes!! Si ce qui est écrit dans la Bible c'est du n'importe quoi, il faut que tu puises me le confirmer. Un père qui fait en sorte que son fils se trompe, n'est pas un père bon qui aime son fils!!
Si Dieu est bon c'est un comble et l'histoire n'a pas de sens mais si Dieu n'est pas bon c'est juste l'histoire de ce Dieu pas bon !!
Donc tu te ralies a la thése de MArcion, qui oppose le Dieu mauvais de l'AT au Dieu bon du NT. Comme les gnostiques !!

Si on se base sur ton interprétation de cette histoire Dieu n'est pas bon et voilà tout.
Si on se base sur la lecture littérale Dieu ne peut etre. Car non seulement il n'est pas bon, il est imparfait, et il n'aime pas les hommes, et n'est plus créateur de toutes choses. .

dan 26 a écrit:
Je n'ai jamais dit que pour les textes religieux il fallait intepreter quand on se trouvait devant des passages abscons et incompréhensibles . Mais qu'il fallait pouvoir y reconnaitre des erreurs, comme dans tous textes traditionnels, et classiques .



Un homme qui ne sait pas que le désert de sable existe ne pourras pas savoir si un livre amené par un voyageur parlant du désert a un sens ou non !

Ta comparaison, ton image n'ont rien à voir . C'est un sophisme ta réponse. Excuse moi !!
Je crois avoir déjà expliqué que la preuve infaillible de la faiblesse des interprétations, est apportée quand on constate qu'en fonction, des époques, des obédiences,et des sensibilités les interprétations sont totalement différentes. Donc l'homme n'a jamais su le sens caché des textes , il atoujours imaginé, sans aucune preuve.

Et peut tu parler de la bible en ayant juste des traductions dans tes mains.Il faut lire le texte original pour savoir si c'est bien traduit avant de dire que c'est illogique.
Personne n'est capable de connaitre l'original du texte de la Genése . les plaquettes sumériennes, en écriture cunéiforme appélé "la genèse du Cosmos" serait à l'origine de ce texte Babylonnien . Connais tu un seul croyant qui est capable de les lire ?. Personne n'est capable de lire le texte original. Tu es donc obligé de passer par le canal des traductions avec tous les risques que celà comporte, toi aussi. .
Et avec une vrai lecture du texte original il faut que tu puisses dire devant quelle type de texte tu te trouves avant de pouvoir en parler en terme de logique !
Toi aussi mon ami, puisque personne n'a l'original. La septante version grecque est aussi une traduction (douteuse !!) que tu le veuilles ou non. Et de ce fait est loin d'etre l'original .
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Mar 30 Déc 2008 - 23:51

[
quote="Qwatybaal"]
dan 26 a écrit: cela permet à chacun par l'interprétation personnelle de faire ressortir ce que l'on ressent au plus profond de soi meme. Comme un divan de psy. Amicalement
Mais c'est ce que tu as fait toi aussi !!
Tu as lu dans ce texte ta vision de Dieu qui ne veut pas qu'on le connaisse trop de trucs pour pouvoir continuer de croire en lui !
Excuse moi mais quand je lis que "Dieu en veut pas que l'homme mange du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal ". Celà veut dire littéralement qu'il ne veut pas que l'homme connaisse le bien et le mal . Point barre il n'y a aucune interprétation , c'est brut de décofrage, c'est limpide.!! Attitude totalement illogique de la part d'un père envers son fils!!
Quand j'ai parlé de la notion de connaissance générale, c'était avant que tu rataches la notion de Bien et de mal à la phrase. Le problème reste le meme dans les deux cas de figure. Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 3:18

dan 26 a écrit:
dan 26 a écrit:Quand je parle de la Genése, je parle de l'histoire en général qui y est décrite , et qui ne resiste pas à la logique.
La logique par rapport à quoi ?Si tu ne sais pas si c'est une allégorie ou une histoire réel comment peut tu juger de l'aspect non logique de cette histoire ?
Tout simplement en utilisant ma logique de tous les jours
Désolé mais il n'est pas question de vrai ou de faux comme je l'ai dit dans le topic sur les mythes.Un texte qui utilise le style allégorique ne peut pas être rejeté comme étant allégoriquement faux.Quand on dit qu'on croque du fruit du travail de ses ouvrier ça n'a rien de faux en tant qu'allégorie de l'exploitation industrielle.Pourtant il n'y a pas de fraise ou de cerise dans l'histoire et on ne peut pas manger du travail des autres comme on mange un gateau ou chocolat.
dan 26 a écrit:
L'histoire du de petit chaperon tu l'as trouves illogique aussi ?Il ne faudrait pas interpréter l'histoire de la belle au bois dormant ou peau d'âne ?
Si tu trouves qu'un loup habillé en grand mère qui parle c'est logique, celà veut dire que nous ne vivons pas dans le meme monde. Si tu n'arrives pas a faire la différence avec un conte , et la réalité , que veux tu que je te dise.?
Mais c'est toi qui n'arrive pas à la faire on dirait !Je te disais justement que ce type d'histoire étant ouvertement non logique au sens de la réalité de tous les jours il fallait donc bien les interpréter.Tu sembles dire que l'interprétation qu'il faudrait en faire c'est que ça n'est pas réel !Oui mais ensuite l'étude continue, ou plutôt commence.

dan 26 a écrit:
Des fautes d'ignorance du bien et du mal ?Du genre de quoi ?Dans le jardin ou dans la vie ?
Dans le texte c'est dans le Jardin de l'Eden, "dans la vie "c'est une interprétation. personnelle.
Le jardin d'eden si tu ne sais pas si c'est une allégorie de quelque chose tu ne peut étudier cette idée de bien et de mal.Là tu vois tu n'interprètes pas.Tu dis voilà c'est un vrai jardin et il y a un vrai arbre avec un vrai fruit qui donne la connaissance du bien et du mal et ça n'a aucun sens !Et tu as raison , c'est bien pour cela qu'il faut la lire autrement que comme une réalité et l'interpréter pour autre chose que ce qu'elle est à la première lecture.

dan 26 a écrit:
A ta manière d'interpréter ici tu penses à une allégorie de la vie on dirait..Parce que les fautes par omission dans le jardin d'eden je ne vois pas...
L'histoire est bien plus complexe même sans lire le texte original.
Justement c'est exactement ce que je dis, dans la mesure où le texte est incompréhensible, et que le croyant le considére comme sacré , il s'empresse de l'interpreter pour contourner l'abhération d'un tel passage . Quand les textes veulent dire quelque chose vous les lissez littéralement , quand celà dépasse l'intelligence et la raison, vous vous empressez de les interpreter . Comme celà vous arrivez , à vous convaincre que ces textes sont inspirés . Pour information cette methode a été inventée par Philon d'Alexandrie, car il avait constaté déjà dans l'AT des énormes anomalie. Et par ce procédé il est arrivé à contrer la critique qui commençait à se faire jour .CQGFD. Toutes les religions monothéistes utilisent ces methodes douteuses avec l'allégorisme, la gématrie, l'hermeunétisme etc.... Et comme celà les textes sacrés sont protégés.
Moi je ne pratique pas ainsi.

Quand un texte ne met pas compréhensible je ne le considère plus comme sacrée.Je ne peux pas non plus le rejeter comme non sacrée, je ne peut rien en dire.

Et la plupart des croyants n'étudient que très peu les textes.Ils s'en moquent très souvent.Généralement ils ont des dogmes préétablis et ils racontent n'importe quoi autour des textes.Rejeter l'interprétation débile n'est pas mettre fin au sens sacrés d'un verset.Peut tu être sûr qu'une religion est débile parce que son texte l'est ou bien que le texte semble débile parce qu'il est frappé par sa traduction et/ou son interprétation par la médiocrité de ce groupe religieux ?? Voir à ce sujet le topic dans cette section sur le Taghout...


Tu ne peut pas juger d'anomalies quand tu ne sais pas devant quoi tu te trouves encore une fois.Il n'y a pas de découverte d'anomalies du genre "non historique ou autre lorsque les auteurs n'avaient jamais eut l'intention de raconter l'histoire.

Attention à sortir de l'antiquité et du moyen age.C'est comme pour le topic sur les mythes.Les gens ont cru a des histoires réels mais on en est plus là !!Anomalies en tant qu' histoires parlant de réalités mais en tant qu' allégories ça n'a plus a être étudié sont cette angle.

Et les croyants traditionnaux ne cherchent que très rarement le sens allégorique Dan.je pense que tu le sais.D'une certaine manière ca n'est parfois qu'un jeu.Mais dans la réalité les religions traditionnels sont basés sur la croyance en la réalité des histoires bibliques et pas sur leur sens allégorique.

dan 26 a écrit:
Le texte indique juste que manger de l'arbre (de) cette connaissance particulière mène à la mort.maintenant relit le texte littéralement et tu verras qu'il y deux arbres dans tes traductions , un arbre de la vie planté au milieu du jardin et un arbre de la connaissance du bien et du mal.
Reflechis, manger de l'arbre de la connaissance celà ne veut stictement rien dire. C'est pour celà que vous l'interpretez.
Il faut voir si c'est bien traduit déjà d'une.Ensuite je t'ai indiqué plus haut que croqué du fruit de son travail ça veut dire allégoriquement quelque chose si.
Un exemple pour la traduction du mot arbre depuis l'hébreu il faut voir que ce mot arbre "etz" est aussi utilisé dans la bible pour parler du "bois d'arbre".

dan 26 a écrit:
C'est l'arbre de cette connaissance qui est interdit à Adam alors que "la femme" et l'Adam se saisissent de l'arbre au milieu du jardin qui est sensé être celui de la vie !!

dan 26 a écrit:
Ce qui est un comble pour un personnage qui aime tous, et tant les hommes.
Encore risible ce que tu dis là !Si tu vois là un Dieu qui ne nous aiment pas ceux sont juste les gens qui disent qu'il est bon qui racontent n'importe quoi !
Que racontes tu là c'est écrit dans la Bible , Dieu aime tant les hommes!! Si ce qui est écrit dans la Bible c'est du n'importe quoi, il faut que tu puises me le confirmer. Un père qui fait en sorte que son fils se trompe, n'est pas un père bon qui aime son fils!!
Déjà quand on parle des attribut de Dieu on doit séparer la vision de la bible juive et la vision du nouveau testament.Moi je ne colle pas ces deux livres ensemble donc ce que tu dis là n'a pas de raisonance pour ma foi personnelle.
dan 26 a écrit:
Si Dieu est bon c'est un comble et l'histoire n'a pas de sens mais si Dieu n'est pas bon c'est juste l'histoire de ce Dieu pas bon !!
Donc tu te ralies a la thése de MArcion, qui oppose le Dieu mauvais de l'AT au Dieu bon du NT. Comme les gnostiques !!
Je ne connais Marcion que de nom.
Je ne peut pas dire que la culture chrétienne m'intéresse tant que ça..
Mais oui le Dieu de la bible hébraïque n'est pas que bon.

En fait il n'est ni bon ni mauvais mais les hommes qui jugent en bien et en mal doivent accepté quand devenant monothéistes, il ne peuvent pas attribués le mal à un autre Dieu.

Moi c'est ce Dieu qui est le mien.
Il est bon en étant juste et cette justice passe par le bien et le mal.

dan 26 a écrit:
Si on se base sur ton interprétation de cette histoire Dieu n'est pas bon et voilà tout.
Si on se base sur la lecture littérale Dieu ne peut etre. Car non seulement il n'est pas bon, il est imparfait, et il n'aime pas les hommes, et n'est plus créateur de toutes choses. .
Le dieu dont tu parles est le Dieu avec les attributs que lui donne les chrétiens.
Alors il ne peut "exister" oui je suis d'accord.
Et c'est pour ça que je ne pouvais pas croire en lui en restant chrétien.
Maintenant dire qu'il ne peut pas être créateur c'est une inversion de sens.
Dieu d'amour et créateur c'est risible oui.
Mais Dieu ni bon ni mauvais fonctionne parfaitement avec le monde dans lequel on vit !


dan 26 a écrit:
Je n'ai jamais dit que pour les textes religieux il fallait intepreter quand on se trouvait devant des passages abscons et incompréhensibles . Mais qu'il fallait pouvoir y reconnaitre des erreurs, comme dans tous textes traditionnels, et classiques .
Il y a la traduction à aller voir et il y a à savoir si c'est un truc qui se voulait historique ou allégorique.

On peut rapidement dire que l'histoire du "jardin" n'est pas une histoire de premier homme il y a trois mille ans vu nos connaissance historique.


dan 26 a écrit:
Et peut tu parler de la bible en ayant juste des traductions dans tes mains.Il faut lire le texte original pour savoir si c'est bien traduit avant de dire que c'est illogique.
Personne n'est capable de connaitre l'original du texte de la Genése . les plaquettes sumériennes, en écriture cunéiforme appélé "la genèse du Cosmos" serait à l'origine de ce texte Babylonnien . Connais tu un seul croyant qui est capable de les lire ?. Personne n'est capable de lire le texte original. Tu es donc obligé de passer par le canal des traductions avec tous les risques que celà comporte, toi aussi. .
L'histoire de la genèse est bien écrite ! Elle est en hébreu dans le texte original.Les histoires qui lui ressemblent contés chez d'autres peuples sont très différentes.Elles ne sont pas marqués par le monothéisme.

Non je te parle juste de la traduction de l'hébreu aux langues d'aujourd'hui.Le truc le plus simple par exemple :On parle de adam comme si c'était un homme au sens de mâle.Alors quelqu'un qui critique que l'idée d'un premier homme chassé depuis un jardin est ridicule doit savoir si c'est bien une bonne traduction !!

Moi je te garantie que ha-adam dans la genèse c'est l'humain.Et cette humain, cette adam selon la bible est mâle et femelle.

C'est répété avant le "jardin" et après le "jardin".

dan 26 a écrit:
Et avec une vrai lecture du texte original il faut que tu puisses dire devant quelle type de texte tu te trouves avant de pouvoir en parler en terme de logique !
Toi aussi mon ami, puisque personne n'a l'original. La septante version grecque est aussi une traduction (douteuse !!) que tu le veuilles ou non. Et de ce fait est loin d'etre l'original .

Pourquoi faire référence à la septante ?En effet la septante était semble t-il une traduction plus que douteuse.Mais le texte en hébreu existe.

Tu pourras voir Dan, mon topic sur mon apprentissage de l'hébreu chez les modos.

Wink

dan 26 a écrit:[
quote="Qwatybaal"]
dan 26 a écrit: cela permet à chacun par l'interprétation personnelle de faire ressortir ce que l'on ressent au plus profond de soi meme. Comme un divan de psy. Amicalement
Mais c'est ce que tu as fait toi aussi !!
Tu as lu dans ce texte ta vision de Dieu qui ne veut pas qu'on le connaisse trop de trucs pour pouvoir continuer de croire en lui !
Excuse moi mais quand je lis que "Dieu en veut pas que l'homme mange du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal ". Celà veut dire littéralement qu'il ne veut pas que l'homme connaisse le bien et le mal . Point barre il n'y a aucune interprétation , c'est brut de décofrage, c'est limpide.!! Attitude totalement illogique de la part d'un père envers son fils!!
Il n'est nulle part question de père et de fils en genèse.
Le texte dit qu'il ne faut pas connaitre le bien et le mal sous peine de mourir en effet mais où commence la vie ?Le jardin était il la vie ?L'arbre de vie au milieu du jardin n'est il pas ce qui donnerait logiquement la vie ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par kaf3 le Jeu 29 Jan 2009 - 21:13

Bonsoir,

D'après ce que j'ai pu constater, il y a autant d'interprétations de la Bible que de chrétiens!!!
(c'est peut-être aussi vrai pour le Coran, mais
cela peut être mortel, en pays musulman!)
Dieu aurait pu s'exprimer plus Clairement, quand
même(car, ce qui se conçoit clairement...)

kaf3
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 23
Localisation : Saint-Denis Ile de la Réunion
Identité métaphysique : Déiste-Agnostique
Humeur : Vacciné contre le Christianisme
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par SEPTOUR le Dim 1 Fév 2009 - 21:55

Si un texte demande une interpretation, ce texte ne veut pas dire grand chose puisque chacun peut lui donner un sens.
Le texte doit donc étre pris au pied de la lettre....si on est sur qu'il n'a pas été ''tripoté''. Or pour la bible on ne sait rien de son origine, ni de qui l'a écrite, ni si elle est exacte, ni méme si elle est a l'origine inspirée par DIEU. On devrait lui faire confiance...dixit les religions..
Quant a DIEU, il ne s'est jamais tut et parle avec chacun depuis la nuit des temps, il suffit d'étre attentif .....et a l'écoute. Donc pq interpreter un livre si on peut avoir l'auteur au bout du fil.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Dim 1 Fév 2009 - 23:39

Qwatybaal a écrit:
Excuse moi je n'avais pas vu ton message j'y répon donc tardivement.
dan 26 a écrit:Quand je parle de la Genése, je parle de l'histoire en général qui y est décrite , et qui ne resiste pas à la logique.
La logique par rapport à quoi ?

Par rapport à la vie et à la réalité de tous les jours.

Si tu ne sais pas si c'est une allégorie ou une histoire réel comment peut tu juger de l'aspect non logique de cette histoire ?
Tout simplement en utilisant ma logique de tous les jours
Désolé mais il n'est pas question de vrai ou de faux comme je l'ai dit dans le topic sur les mythes.Un texte qui utilise le style allégorique ne peut pas être rejeté comme étant allégoriquement faux.

Erreur monumentale , que je t'explique la notion d'allégorie a été inventée par Philon d'Alexandrie au premier siècle,(père incontestable de l'allégorsime), qui s'était rendu compte quen lisant l'AT d'une façon littérale on pouvait y constater des abhérations . Voulant à tous prix garder à ces textes leurs cotés sacrés il a inventé cette methode afin de doter la parole de Dieu . Cette methode bien sur a été aménagée au fil des ages par de nombreux théologiens, et autres . Mais surtout elle permet de trouver tout et n''importe quoi dans ces textes ?. Element important en fonction des obédience le sens peu changer considérablement .
Quand on dit qu'on croque du fruit du travail de ses ouvrier ça n'a rien de faux en tant qu'allégorie de l'exploitation industrielle.
Tu confonds une allégorie et une image!!
[quote="dan 26"]
L'histoire du de petit chaperon tu l'as trouves illogique aussi ?Il ne faudrait pas interpréter l'histoire de la belle au bois dormant ou peau d'âne ?
Si tu trouves qu'un loup habillé en grand mère qui parle c'est logique, celà veut dire que nous ne vivons pas dans le meme monde. Si tu n'arrives pas a faire la différence avec un conte , et la réalité , que veux tu que je te dise.?
Mais c'est toi qui n'arrive pas à la faire on dirait !Je te disais justement que ce type d'histoire étant ouvertement non logique au sens de la réalité de tous les jours il fallait donc bien les interpréter.Tu sembles dire que l'interprétation qu'il faudrait en faire c'est que ça n'est pas réel !Oui mais ensuite l'étude continue, ou plutôt commence.
Justement ce que tu ne comprends pas l'histoire du Chaperon rouge dans les contes de Perrault (je crois), reste un conte pour enfant. Si cette meme histoire se trouvait dans les évangiles les religieux essayeraient d'y trouver un sens caché en disant par exemple que le loup est le mal, et le Chaperon le bien , afin d'essayer de donner un sens à cette histoire complétement ridicule dans les evangiles. C'est à celà que sert l'allégorisme ;. Cacher la misére des textes.
dan 26 a écrit:
Des fautes d'ignorance du bien et du mal ?Du genre de quoi ?Dans le jardin ou dans la vie ?
Dans le texte c'est dans le Jardin de l'Eden, "dans la vie "c'est une interprétation. personnelle.
Le jardin d'eden si tu ne sais pas si c'est une allégorie de quelque chose tu ne peut étudier cette idée de bien et de mal.Là tu vois tu n'interprètes pas.
Le jardin de l'EDEN, lu littérallement c'est le paradis point barre!! Il n'y a pas besoin d'interpreter.
Tu dis voilà c'est un vrai jardin et il y a un vrai arbre avec un vrai fruit qui donne la connaissance du bien et du mal et ça n'a aucun sens !Et tu as raison , c'est bien pour cela qu'il faut la lire autrement que comme une réalité et l'interpréter pour autre chose que ce qu'elle est à la première lecture.
C'est exactement ce que je te dis. Dans la mesure où lu littéralement on cosntate le coté ridicule du texte , il faut à tout prix l'interpreter par l'allégorisme. Car les livres sacrés ne peuvent pour un croyant tenir des propo ridicules. Merci de la demonstration, tu confirmes là mes propos.
dan 26 a écrit:
A ta manière d'interpréter ici tu penses à une allégorie de la vie on dirait..Parce que les fautes par omission dans le jardin d'eden je ne vois pas...
L'histoire est bien plus complexe même sans lire le texte original.
Justement c'est exactement ce que je dis, dans la mesure où le texte est incompréhensible, et que le croyant le considére comme sacré , il s'empresse de l'interpreter pour contourner l'abhération d'un tel passage . Quand les textes veulent dire quelque chose vous les lissez littéralement , quand celà dépasse l'intelligence et la raison, vous vous empressez de les interpreter . Comme celà vous arrivez , à vous convaincre que ces textes sont inspirés . Pour information cette methode a été inventée par Philon d'Alexandrie, car il avait constaté déjà dans l'AT des énormes anomalie. Et par ce procédé il est arrivé à contrer la critique qui commençait à se faire jour .CQGFD. Toutes les religions monothéistes utilisent ces methodes douteuses avec l'allégorisme, la gématrie, l'hermeunétisme etc.... Et comme celà les textes sacrés sont protégés.
Moi je ne pratique pas ainsi.
Excuse moi mais à te lire j'en doute sérieusement
Quand un texte ne met pas compréhensible je ne le considère plus comme sacrée.Je ne peux pas non plus le rejeter comme non sacrée, je ne peut rien en dire.
Comme tu parlais d'étude nous allons faire un exercice si tu le veux bien . Que veut dire par exemple Luc 19, 26 . Attention avec ta logique de tout les jours et sans interpretter !!!
Et la plupart des croyants n'étudient que très peu les textes.Ils s'en moquent très souvent.Généralement ils ont des dogmes préétablis et ils racontent n'importe quoi autour des textes.Rejeter l'interprétation débile n'est pas mettre fin au sens sacrés d'un verset.Peut tu être sûr qu'une religion est débile parce que son texte l'est ou bien que le texte semble débile parce qu'il est frappé par sa traduction et/ou son interprétation par la médiocrité de ce groupe religieux ?? Voir à ce sujet le topic dans cette section sur le Taghout
.
Je ne vois pas ce que tu veux dire!!..Peux tu etre plus clair ?
Tu ne peut pas juger d'anomalies quand tu ne sais pas devant quoi tu te trouves encore une fois.Il n'y a pas de découverte d'anomalies du genre "non historique ou autre lorsque les auteurs n'avaient jamais eut l'intention de raconter l'histoire.
D'apres toi les évangiles par exemple ne sont pas là pour raconter une histoire!!! Tient c'est nouveau que veulent ils dire alors!!!

Attention à sortir de l'antiquité et du moyen age.C'est comme pour le topic sur les mythes.Les gens ont cru a des histoires réels mais on en est plus là !!Anomalies en tant qu' histoires parlant de réalités mais en tant qu' allégories ça n'a plus a être étudié sont cette angle.
Là aussi je ne te comprend pas , peux tu etre plus clair ? Merci .
Et les croyants traditionnaux ne cherchent que très rarement le sens allégorique Dan.je pense que tu le sais.
Bien sur ils lisent les textes sans voir les erreurs monumentales qui y sont . Ceux sont les exégetes qui ayant vu ces anomalies utilisent l'allégorisme pour les cacher.
D'une certaine manière ca n'est parfois qu'un jeu.Mais dans la réalité les religions traditionnels sont basés sur la croyance en la réalité des histoires bibliques et pas sur leur sens allégorique.
Il n'y a aucune réalité dans les histoires bibliques , l'histoire et l'archéologie ne s'y retrouvent pas . Exemple aucune preuve en Egypte de la fuite des juifs de ce pays avec moise , et de la mort du pharaon dans la mer rouge!!!
dan 26 a écrit:
Le texte indique juste que manger de l'arbre (de) cette connaissance particulière mène à la mort.maintenant relit le texte littéralement et tu verras qu'il y deux arbres dans tes traductions , un arbre de la vie planté au milieu du jardin et un arbre de la connaissance du bien et du mal.
Reflechis, manger de l'arbre de la connaissance celà ne veut stictement rien dire. C'est pour celà que vous l'interpretez.
Il faut voir si c'est bien traduit déjà d'une.Ensuite je t'ai indiqué plus haut que croqué du fruit de son travail ça veut dire allégoriquement quelque chose si.
Un exemple pour la traduction du mot arbre depuis l'hébreu il faut voir que ce mot arbre "etz" est aussi utilisé dans la bible pour parler du "bois d'arbre".
Dans les deux cas arbre de vie, et arbre de connaissance cel ne veut rien dire . Empecher l'homme d'avoir acces à la connaissacne c'est vouloir le maintenir dans un obscurantisme dangereux .Ce qui est impossible pour un Dieu d'amour!!

[quote="dan 26"]
C'est l'arbre de cette connaissance qui est interdit à Adam alors que "la femme" et l'Adam se saisissent de l'arbre au milieu du jardin qui est sensé être celui de la vie !!
C'est bien ce que je dis interdire la connaissance à adam, c'est un crime contre l'humanité de la part de Dieu . Donc ce texte ne tient pas la route et la logqiue.
dan 26 a écrit:
Ce qui est un comble pour un personnage qui aime tous, et tant les hommes.
Encore risible ce que tu dis là !Si tu vois là un Dieu qui ne nous aiment pas ceux sont juste les gens qui disent qu'il est bon qui racontent n'importe quoi !
Excuse moi c'est écrit dans le NT , Jean 3, 16. Dieu a tant aimé les hommes ..... Si il avait vraiment aimé les hommes il n'aurait pas interdit à Adam de le depart de devenir savant, ou de diférencier le mal du bien . Au contraire il l'aurait aidé!!
.
Déjà quand on parle des attribut de Dieu on doit séparer la vision de la bible juive et la vision du nouveau testament.Moi je ne colle pas ces deux livres ensemble donc ce que tu dis là n'a pas de raisonance pour ma foi personnelle.
Serais tu gnostique et opposerais tu le mauvais Dieu de l'AT, au bon Dieu du NT ? Comem Marcion, Valentin et les autres
Je ne peut pas dire que la culture chrétienne m'intéresse tant que ça..
Mais oui le Dieu de la bible hébraïque n'est pas que bon.
Ah et voilà tu m'en dira tant !!! Mais alors le createur de notre monde est Satan!!!Interressant !! Il serait donc le premier Dieu!! Peux tu developper ? Cela deveint interressant.
En fait il n'est ni bon ni mauvais mais les hommes qui jugent en bien et en mal doivent accepté quand devenant monothéistes, il ne peuvent pas attribués le mal à un autre Dieu
. Je ne comprend pas veux tu developper, qui a crée le mal!!! Celà va devenir difficile pour toi!!! Et quand surtout .
Moi c'est ce Dieu qui est le mien.
Il est bon en étant juste et cette justice passe par le bien et le mal.
Peux tu le décrires et me dire à qu'elle époque est il arrivé, si il a été engendré, et commentcs situe t'il par rapport a celui de l'AT. Merci. Nous serions alors devant un polythéisme. De plus en plus interressant.

Alors il ne peut "exister" oui je suis d'accord.
De mieux en mieux ,le Dieu des chretiens n'existe pas!!! Peux tu expliquer . Ce que raconte alors les évangiles.
Et c'est pour ça que je ne pouvais pas croire en lui en restant chrétien.
Maintenant dire qu'il ne peut pas être créateur c'est une inversion de sens.
Dieu d'amour et créateur c'est risible oui.
Mais Dieu ni bon ni mauvais fonctionne parfaitement avec le monde dans lequel on vit !
C'est bien!! Essayes de me le décrire, sa fonction, le livre qui raconte cette histoire, son role, tes preuves biens sur celà va devenir passionnant, j'en suis sur.

[quote="dan 26"]
Je n'ai jamais dit que pour les textes religieux il fallait intepreter quand on se trouvait devant des passages abscons et incompréhensibles . Mais qu'il fallait pouvoir y reconnaitre des erreurs, comme dans tous textes traditionnels, et classiques .
Il y a la traduction à aller voir et il y a à savoir si c'est un truc qui se voulait historique ou allégorique.
Tu es donc en train de dire que dans les textes religieux il y a de nombreuses erreurs . Je suis d'accord avec toi. Mais alors comment leur garder cette notion de sacrés et d'inspirés par Dieu, si on ne peut s'y fier. C'est exactement mon raisonnement et un cosntat parmis les autres qui m'a amené à un athéisme de raison . Tu ne serai pas athée par hasard .
On peut rapidement dire que l'histoire du "jardin" n'est pas une histoire de premier homme il y a trois mille ans vu nos connaissance historique.
Le paradis terrestre aurait 3000 ans ,Alors là !!! J'en tombe sur le C.... (excuse moi le Scoop me fait devenir grossier. . Peux tu expliquer tout celà en detail , sincérement je ne connais pas cette théorie . !! ?
Amicalemetn

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par Invité le Lun 2 Fév 2009 - 9:02

La Génèse ne parle pas de Dieu, le pur Esprit, mais bien des "dieux mauvais" qui gouvernent ce monde, et donc qui ne veulent pas que l'homme, ait accès à la connaissance.

Interprêtation libre, point de vue gnostique. Nous sommes prisonniers d'un monde mauvais créé par des dieux mauvais qui se nourissernt de nos croyances...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Mar 3 Fév 2009 - 16:57

[quote="Jayrâm"]La Génèse ne parle pas de Dieu, le pur Esprit, mais bien des "dieux mauvais" qui gouvernent ce monde, et donc qui ne veulent pas que l'homme, ait accès à la connaissance.
Peux tu me dires où tu vois cela? Car je vois un peu du n'importe quoi dans la genèse.
Interprêtation libre, point de vue gnostique. Nous sommes prisonniers d'un monde mauvais créé par des dieux mauvais qui se nourissernt de nos croyances...

Je ne te suis pas bien, tu parles d'interprétation. En partant de quel texte, quel passage, et de qu'elle interprétation précise. ?
D'autre part tu parles des dieux , veux tu dire par là que contrairement à ce que pense la majorité des chretiens , nous ne sommes pas en présence d'un monothéisme , mais d'un polythéisme . Interressant!!! Peux tu développer !!!
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par Invité le Mar 3 Fév 2009 - 21:30

N'attends pas de moi une exégèse, je ne suis pas assez
instruit dans l'ancien testament parce qu'il ne m'a jamais vraiment intéressé.

Je peux seulement te faire part de mes pensées.

1/ Pour ce qui est des "dieux", beaucoup de spécialistes font remarquer que Elohim ou Adonaï employés dans la Génèse est un pluriel qui signifie les dieux. Dans la Génèse, nous sommes effectivement en présence d'êtres tangibles qui se promènent, qui ont une forme...rien à voir avec un Esprit immatériel.

2/ Yahvé, El, et Baal sont mentionnés conjointement sur des tablettes, ce sont des dieux tribaux des hébreux. A l'époque des patriarches, le monothéisme n'existe pas. "El" le dieu d'Abraham est un dieu clanique cananéen. Yahvé est un autre dieu des tribus du sud. La reconnaissance du monothéisme qui semble évidente aujourd"hui ne s'est imposée que lentement aux hébreux. Ce n'est que plus tard que Moïse (s'il a existé) inspiré par le culte d'Aton aurait imposé Yhwh comme dieu unique. Au début, on ne conteste pas l'existence d'autres dieux mais Yhwh est progressivement perçu comme le plus puissant. La lutte entre Yahvé et Baal va perdurer en Samarie. Les Juifs finirent par synthétiser tous les dieux dans leur concept du Dieu d'Israël. Bref le monothéisme n'a pas été révélé à Israel, ce fut une lente maturation, héritage des mythes sumériens, de la religion de Zarathoutra, du culte d'Aton, bref rien d'originel ni de très cohérent dans l'ancien testament. Yahvé "je suis" est par ailleurs un nom du dieu Aton.

un lien "Moïse et le monothéisme"
http://jeanzin.fr/ecorevo/psy/moise.htm

Enfin pour moi le "dieu" tribal de la Génèse quel qu'il soit, n'a rien à voir avec celui dont parle le NT, cela me parait évident. Je suis d'accord avec les gnostiques qui rejettent totalement l'ancien testament car ils y voient un dieu ou des dieux mauvais, ou en tout cas, des dieux tribaux, puis un dieu psychique, c'est à dire une projection mentale à l'instar des dieux grecs, des dieux créés par l'homme, ça me semble aussi évident.

"Nous parlons d’un Dieu « psychique », dans le sens où il partage avec les hommes ses états d’âme, ses sentiments et ses passions".

" Dieu, veut s’imposer comme une réalité extérieure à l’homme. Yhwh apparaît dans une flamme de feu au milieu d’un buisson. Il crie de la montagne. Il vitupère. Il ordonne. Il est le Dieu qui profère une loi à l’obéissance de laquelle tout fidèle se trouve sévèrement soumis. Il n’est plus le Dieu cosmique des religions naturelles qui rendait compte de la raison du monde et des lois universelles. "...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Mar 3 Fév 2009 - 23:49

[quote="Jayrâm"]N'attends pas de moi une exégèse, je ne suis pas assez
instruit dans l'ancien testament parce qu'il ne m'a jamais vraiment intéressé.

Je peux seulement te faire part de mes pensées.
1/ Pour ce qui est des "dieux", beaucoup de spécialistes font remarquer que Elohim ou Adonaï employés dans la Génèse est un pluriel qui signifie les dieux.

Tout à fait plus le passage 3, 22 assez révélateur
.
Dans la Génèse, nous sommes effectivement en présence d'êtres tangibles qui se promènent, qui ont une forme...rien à voir avec un Esprit immatériel.
Effectivement , il ou ils marche (ent) parle (ent) , etc

2/ Yahvé, El, et Baal sont mentionnés conjointement sur des tablettes, ce sont des dieux tribaux des hébreux. A l'époque des patriarches, le monothéisme n'existe pas. "El" le dieu d'Abraham est un dieu clanique cananéen. Yahvé est un autre dieu des tribus du sud. La reconnaissance du monothéisme qui semble évidente aujourd"hui ne s'est imposée que lentement aux hébreux. Ce n'est que plus tard que Moïse (s'il a existé) inspiré par le culte d'Aton aurait imposé Yhwh comme dieu unique. Au début, on ne conteste pas l'existence d'autres dieux mais Yhwh est progressivement perçu comme le plus puissant. La lutte entre Yahvé et Baal va perdurer en Samarie. Les Juifs finirent par synthétiser tous les dieux dans leur concept du Dieu d'Israël. Bref le monothéisme n'a pas été révélé à Israel, ce fut une lente maturation, héritage des mythes sumériens, de la religion de Zarathoutra, du culte d'Aton, bref rien d'originel ni de très cohérent dans l'ancien testament. Yahvé "je suis" est par ailleurs un nom du dieu Aton.
Dieu Aton Egyptien premier Dieu unique imaginé par Akhénaton bien avant Moise OK

Enfin pour moi le "dieu" tribal de la Génèse quel qu'il soit, n'a rien à voir avec celui dont parle le NT, cela me parait évident. Je suis d'accord avec les gnostiques qui rejettent totalement l'ancien testament car ils y voient un dieu ou des dieux mauvais, ou en tout cas, des dieux tribaux, puis un dieu psychique, c'est à dire une projection mentale à l'instar des dieux grecs, des dieux créés par l'homme, ça me semble aussi évident.
D'une façon plus terre à terre et rationnelle , nous sommes devant une compilation de deux bibles une du royaume de Juda (El Eloim), et une du peuple d'Israel (hywh). tres facile à voir dans la Genese, où l'ont peu cosntater deux créations de l'hommes, des déluges etc...Donc pour moi ceux sont des textes des legendes colportées par les diffférentes tribus qui en se sédentérisant ont fusionné. Rien de bien divin dans tout cela. En terme simpel 2 histoires mythiques rassemblée dans un seul livre . Un mythe restant pour moi un mythe c'est à dire une légende.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par boubou le Dim 8 Fév 2009 - 3:17

Désolé je n'ai pas pu tous vous lire, mais ce que je trouve intéressant avec de tels livres c'est que justement il prète à énormément d'interprétation et ferons à mon avis encore couler beaucoup d'encre dans ce sens.
Qui as raison quias tort, je pense que tout est vrai, et que le but n'est pas tant de tomber sur La vérité qui est touours au delà mais plutot de decouvrir sa vérité, et par là soi, trouver ce qui nous permettra d'avancer, d'évoluer plus en harmonie avec nous memes et par là indubitablement avec notre environnement.

Qwatybaal:
Mais vu que c'est l'arbre de la connaissance du bien et du mal il n'ait en aucun cas question de la connaissance en général.

ha bon, je crois le contraire mai sencore fazut il définir ce qu'est la connaissance et on a bien dit connaisance et pas savoir. Et peut etre que que "justement du bien et du mal" nous donne une indication sur ce qu'est la Connaissance. Car si la vérité est souvent très relative, la connaissance ne l'est pas elle est unique et inclusive à mon sens, car elle se place au delà de totu poitn de vue, d'angle de vision.

Le texte indique juste que manger de l'arbre (de) cette connaissance particulière mène à la mort.

et c'est bien ce qui arrive,...


dan 26 a écrit:

Je trouve étrange que Dieu n'ai pas voulu que l'homme goute à l'arbre de la connaissance. Comme si il se doutait que plus l'homme connaitrait des choses, moins il croirait en lui!!! Etrange tout de meme, comme si Dieu voulait maintenir l'homme dans un certain obscurantisme , tres tres étrange!!!


Crois tu vraiment que si dieu, qui est nous dit on tout puissant, n'avait pas voulu que le fruit soi consommé, il aurait laissé l'arbre à portée. Si le fruit fut manger c'est avec son consentement et je dirais même d'après sa volonté.

boubou
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 83
Localisation : in the room
Identité métaphysique : le fils à son père
Humeur : ça déménage
Date d'inscription : 04/02/2009

http://www.cercle-histoire-et-spiritualite.net/le.forum/portal.p

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 10:59

boubou a écrit:
Le texte indique juste que manger de l'arbre (de) cette connaissance particulière mène à la mort.
et c'est bien ce qui arrive,...
La sortie du jardin n'est pas la mort !On dirait même que c'est la vie...Ou meurt adam ?Le sait tu boubou ?Et ou meurt Eve ?Il y a des liens pour des bibles en ligne dans les post it de cette section.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Dim 8 Fév 2009 - 14:04

boubou a écrit:Désolé je n'ai pas pu tous vous lire, mais ce que je trouve intéressant avec de tels livres c'est que justement il prète à énormément d'interprétation et ferons à mon avis encore couler beaucoup d'encre dans ce sens.
Qui as raison quias tort, je pense que tout est vrai, et que le but n'est pas tant de tomber sur La vérité qui est touours au delà mais plutot de decouvrir sa vérité, et par là soi, trouver ce qui nous permettra d'avancer, d'évoluer plus en harmonie avec nous memes et par là indubitablement avec notre environnement.
Entièrement d'accord avec toi, il s'agit de révélateur psychanalytique, où chacun va y trouver ce qu'il cherche au plus profond de lui meme . C'est tout .
Mais de grace, ne cherchez pas à y trouver une vérité historiques, ceux sont des contes, des chants, des fables , et quelques élements historiques tres flous..

dan 26 a écrit:
Je trouve étrange que Dieu n'ai pas voulu que l'homme goute à l'arbre de la connaissance. Comme si il se doutait que plus l'homme connaitrait des choses, moins il croirait en lui!!! Etrange tout de meme, comme si Dieu voulait maintenir l'homme dans un certain obscurantisme , tres tres étrange!!!
Crois tu vraiment que si dieu, qui est nous dit on tout puissant, n'avait pas voulu que le fruit soi consommé, il aurait laissé l'arbre à portée. Si le fruit fut manger c'est avec son consentement et je dirais même d'après sa volonté.
Veux tu dire par là que dieu a fait en sorte que l'on se trompe en toute connaissance des choses. Mais alors il n'aime pas les hommes . Autre élemen qui prete à reflexion dans les commandements, Dieu dis "tu ne tueras point," alors que lui meme fait mourrir tous les hommes, femmes, animaux, etc de par sa volonté pour la faute d'un seul. Soit sympa d'éviter de me dire que faire mourrir , et tuer n'est pas la meme chose, il s'agit de deux volontés identiques. Il faut reconnaitre qu'il n'est pas à une contradiction prés ce brave Dieu!!!
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par boubou le Dim 8 Fév 2009 - 17:04

Salutation,

La sortie du jardin n'est pas la mort !On dirait même que c'est la vie...Ou meurt adam ?Le sait tu boubou ?Et ou meurt Eve ?Il y a des liens pour des bibles en ligne dans les post it de cette section.

Et nous, nous ne mourons pas? L'histoire d'adam et eve est bien sensée etre le début de bnotre histoire, l'histoire de l'humanité non ou j'ai rien compris à l'histoire?

sommes nous immortels?

Veux tu dire par là que dieu a fait en sorte que l'on se trompe en toute connaissance des choses. Mais alors il n'aime pas les hommes .

Se tromper je dirais pas ça, je crois qu'il à voulu que l'on goutte à la connaissance du bien et du mal (de la dualité)pour que nous puissions en faire l'expérience. Mais il en a averti l'homme des risques qu'il prenait.

Après vouloir tout interpreter littéralemnt fidèlment au texte cest risqué je crois, car le texte à été traduit et retraduit et on est pas certain que les traductions sont fiables à cent pour cent; puis le tetxe à pu aussi etre trituré pour etre en accord avec les croyances et les pouvoirs en place au moment de la conception de la bible.

que la bible soit psychanalitique c'est certain comme d'ailleurs toutes choses qui pretent à interprétation, (un exercice simple et révélateur qu'il est facile d efaire sur un forul c'est de demander à chacun de faire ses prophéties pour 2012).

Mais alors il n'aime pas les hommes . Autre élemen qui prete à reflexion dans les commandements, Dieu dis "tu ne tueras point," alors que lui meme fait mourrir tous les hommes, femmes, animaux, etc de par sa volonté pour la faute d'un seul.

Oui de ta conception de la mort si la mort c'est mal dieu alors n'aime pas l'homme mais c'est toi qui vois que la mort c'est mal (et beaucoup d'homme je l'accorde) mais c'est une vision moraliste humaine (encore une fois on voit au combien c'est psychanalytique), la mort c'est; ça fait partie de la vie. dieu est au delà de cette conception du bien et du mal et du jugement.
On peut voir la mort comme une punition,mais on peut aussi le voir comme une conséquence de la dualité dieu étant au delà de ce que nous voyons comme bien et comme mal (vision moraliste) il est est aussi bien les deux polarités et est donc la seule chose immuable. Le reste qui est soumis à l'expérience à la dualité au jour et à la nuit, aux cycle est soumis à la mort n'ont pas par ce que c'est bien ou mal mais parce que c'est l'ordre naturel des choses.

Pour ce qui est des dix commandements je crois que là on est vraiment dans une chose trés mal comprise et pour moi les dix commandements ont quelques choses de ridicules bien que ce soit de bonnes regles de vie en société à la base ,mais il n'y a à rien la dedans d'exotérique et qui mène à la connaissance de soi ou de l'univers.

sympa d'éviter de me dire que faire mourrir , et tuer n'est pas la meme chose, il s'agit de deux volontés identiques
.

lol, je ne suis pas ce genre de démaguogue, lol.

Il faut reconnaitre qu'il n'est pas à une contradiction prés ce brave Dieu!!!

krishnamurti dirait: ou vois tu des contradictions, c'est en toi que sont ces contradiction, et puis les paradoxes ca existe, dieu est peut etre un paradoxe c'est la raison raisonnante qui se heurte et c'est tout à fait normal de part sa nature.

boubou
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 83
Localisation : in the room
Identité métaphysique : le fils à son père
Humeur : ça déménage
Date d'inscription : 04/02/2009

http://www.cercle-histoire-et-spiritualite.net/le.forum/portal.p

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Lun 9 Fév 2009 - 9:54

boubou a écrit:Salutation,
Bonjour
La sortie du jardin n'est pas la mort !On dirait même que c'est la vie...Ou meurt adam ?Le sait tu boubou ?Et ou meurt Eve ?Il y a des liens pour des bibles en ligne dans les post it de cette section.
Et nous, nous ne mourons pas?
Dernière nouvelle peux tu me dire a quoi servent les cimetières?.On croit rever quand on entend cela.
L'histoire d'adam et eve est bien sensée etre le début de notre histoire, l'histoire de l'humanité non ou j'ai rien compris à l'histoire?
Effectivement , tu sembles prendre un conte pour enfants, pour un fait historique prouvé , alors que 'incérement c'est une histoire serte gentillette mais sans aucun fondement historique. Pour preuve la Genèse se retrouve dans les plaquette sumerienne presque mot à mot dans la Genèse du Cosmos. il s'agit d'une fable imaginée par les hommes pour essayer d'expliquer la création du monde, avec les moyens qu'ils avaient à l'époque, c'est à dire strictemetn rien.
sommes nous immortels?
Là mon pauvre ami, personne ne le sais , certains aiment le croire celà le tranquilise, masi il n'y a strictemetn aucune preuve à cette espérance, bien naturelle, puisque l'homme n'arrive pas à s'imginer sa finitude. Sincérment pour ma aprt j'en doute sérieusement .

Veux tu dire par là que dieu a fait en sorte que l'on se trompe en toute connaissance des choses. Mais alors il n'aime pas les hommes .
Se tromper je dirais pas ça,

Bien sur là aussi tu ne peux te l'imaginer, tu va donc avec ta foi essayer de trouver une explication, car pour toi Dieu est parfait. Et reconnaitre qu'il ne l'est pas pulvériserait ta croyance. Il faut donc impérativement qe tu trouves une explication si non..........
je crois qu'il à voulu que l'on goutte à la connaissance du bien et du mal (de la dualité)pour que nous puissions en faire l'expérience. Mais il en a averti l'homme des risques qu'il prenait.
Quel est le père qui serait créateur de toute chose oserait créer le mal, afin que son enfant puisse en souffrir . Alors qu'il est capable de créer le paradis . C'est totalement inadmissible , inconcevable .
Après vouloir tout interpreter littéralemnt fidèlment au texte cest risqué je crois,

Comme je te comprend !!Celà prouve surtout quil est plein d'erreurs et de ce fait enlève toute valeur à ce texte dit sacré !!
car le texte à été traduit et retraduit et on est pas certain que les traductions sont fiables à cent pour cent; puis le tetxe à pu aussi etre trituré pour etre en accord avec les croyances et les pouvoirs en place au moment de la conception de la bible.
Je suis d'accord entièrement avec toi, mais alors pourquoi vouloir a tout prix lui garder son origine divine, il s'agit d'une simple histoire imaginée par les humains,avec toutes les erreurs que cela peu comporter.

Que la bible soit psychanalitique c'est certain comme d'ailleurs toutes choses qui pretent à interprétation, (un exercice simple et révélateur qu'il est facile d efaire sur un forul c'est de demander à chacun de faire ses prophéties pour 2012).
C'est exactement ce que je dis depuis fort lontemps .

Mais alors il n'aime pas les hommes . Autre élement qui prete à reflexion dans les commandements, Dieu dis "tu ne tueras point," alors que lui meme fait mourrir tous les hommes, femmes, animaux, etc de par sa volonté pour la faute d'un seul.
Oui de ta conception de la mort si la mort c'est mal dieu alors n'aime pas l'homme mais c'est toi qui vois que la mort c'est mal (et beaucoup d'homme je l'accorde) mais c'est une vision moraliste humaine (encore une fois on voit au combien c'est psychanalytique),
Que dis tu là tous les hommes sont angoissés par cette fin , et c'est le fait de croire sans savoir qui transuilsie c'est tout.Que dis tu là Dieu dit bien que si Adam mange du fameux fruit de l'arbre, il mourra , c'est donc une punition. D'autre part dans les commandements dieu dit bien qu'il ne faut pas tuer donc meme pour Dieu la mort ce n'est pas bien, c'est une peine !!
la mort c'est; ça fait partie de la vie. dieu est au delà de cette conception du bien et du mal et du jugement.
Que dis tu là, dans la mesure où il punit il a bien cette notion de mal et de bien !!
v
On peut voir la mort comme une punition,
Excuse moi c'est écrit en clair !! "On peu ... " non c'est écrit comme une punition.
mais on peut aussi le voir comme une conséquence de la dualité dieu étant au delà de ce que nous voyons comme bien et comme mal (vision moraliste) il est est aussi bien les deux polarités et est donc la seule chose immuable. Le reste qui est soumis à l'expérience à la dualité au jour et à la nuit, aux cycle est soumis à la mort n'ont pas par ce que c'est bien ou mal mais parce que c'est l'ordre naturel des choses.
Je ne comprend strictement rien de ce que tu veux dire . Peux tu etre plus clair. L'ordre naturele des choses c'est Dieu qui en est l'ordonateur que dis tu là. Ou alors il n'est plus créateur de toutes choses si il ne metrise pas cet ordre naturel .
Pour ce qui est des dix commandements je crois que là on est vraiment dans une chose trés mal comprise et pour moi les dix commandements ont quelques choses de ridicules
Veux tu dire par là que Dieu est ridicule pusqu'il les donne lui meme à Moise !!
bien que ce soit de bonnes regles de vie en société à la base ,mais il n'y a à rien la dedans d'exotérique et qui mène à la connaissance de soi ou de l'univers.
Il y a l'ordre d'aimer un seul Dieu!! Tout de meme qui fait preuve d'une certaine modestie !!
sympa d'éviter de me dire que faire mourrir , et tuer n'est pas la meme chose, il s'agit de deux volontés identiques
.
lol, je ne suis pas ce genre de démaguogue, lol.
J'aimerai te croire . Mais quand je vois le texte incompréhensible plus haut je me pose des quetions
Il faut reconnaitre qu'il n'est pas à une contradiction prés ce brave Dieu!!!
krishnamurti dirait: ou vois tu des contradictions, c'est en toi que sont ces contradiction, et puis les paradoxes ca existe, dieu est peut etre un paradoxe c'est la raison raisonnante qui se heurte et c'est tout à fait normal de part sa nature.
En terme clair Dieu ne pouvant etre plein de contradistions , il faut les chercher ailleurs!!Un peu facile tu ne crois pas . Je trouve se type de procédé assez particulier . Tu parts du principe que ces texte étant divin, il ne faut pas trouver d'anomalie malgrés le foisonnement d'erreurs monumentales . C'est celà la foi. S'en convaincre d'abord et ensuite adapter la compréhension du texte à sa ferveur, cout que coute . Excuse moi j'ai depassé ce stade , croyant inconditionnel pendant 30 ans, j'ai chercé à comprendre pendant 25 ans, et suis arrivé à la conclusion que c'est l'homme qui avait crée les Dieux les divinité, et autres .
Amicalement , excuse moi pour le tutoimement mais je trouve celà plus sympa.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par boubou le Lun 9 Fév 2009 - 16:04

lol, houla on sait pas du tout compris. Tuas beaucoup interpreté de ce que je dis d'après ta propre vision.

Bon je vais faire un essai de dialogue.

je reprends juste la fin tu dis:

Tu parts du principe que ces texte étant divin, il ne faut pas trouver d'anomalie malgrés le foisonnement d'erreurs monumentales .

j'ai jamais dit que ces textes étaient divin, et je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas d'anamolie. Je pense rien de cela. (interprétation de ta part qui nuit à un bon dialogue = filtre)

Je tente juste une interprétation, une vision des choses, je n'essaie nullement de rendre de la crédibilité au texte, je ne suis pas aussi présomptueux.


boubou a écrit:
Salutation,
Bonjour
La sortie du jardin n'est pas la mort !On dirait même que c'est la vie...Ou meurt adam ?Le sait tu boubou ?Et ou meurt Eve ?Il y a des liens pour des bibles en ligne dans les post it de cette section.
Et nous, nous ne mourons pas?
Dernière nouvelle peux tu me dire a quoi servent les cimetières?.On croit rever quand on entend cela.

lol, Je ne sais pas à qui tu t'adresse, mais si tu t'adresse à moi je dis la meme chose que toi,...encore une mauvaise lecture?

sommes nous immortels?
Là mon pauvre ami, personne ne le sais , certains aiment le croire celà le tranquilise, masi il n'y a strictemetn aucune preuve à cette espérance, bien naturelle, puisque l'homme n'arrive pas à s'imginer sa finitude. Sincérement pour ma a part j'en doute sérieusement .

Mon pauvre ami,... lol c'est marrant cette expression. mdr.

bah pour moi lhumain dans son corps phisique est mortel, j'ai encore jamais rencontré le compte de saint germain et j'ai deja du me rendre souvent au cimetierre pour savoir que l'humain dans sa vie biologique à une fin indubitable.


Veux tu dire par là que dieu a fait en sorte que l'on se trompe en toute connaissance des choses. Mais alors il n'aime pas les hommes .
Se tromper je dirais pas ça,
Bien sur là aussi tu ne peux te l'imaginer, tu va donc avec ta foi essayer de trouver une explication, car pour toi Dieu est parfait. Et reconnaitre qu'il ne l'est pas pulvériserait ta croyance. Il faut donc impérativement qe tu trouves une explication si non..........

Ma conception va bien au delà du barbu qui juge et dit lebien et le mal et oui je croi squ'il est parfait donc je tente de l'expliquer, de faire passer ma vision des choses. Mais c'est certainemn pas un texte qui va me prouver le contraire. Mais te baser sur un texte pour affirmer que dieu n'est pas parfait puis discréditer le meme texte la c'est de la démagogie.


je crois qu'il à voulu que l'on goutte à la connaissance du bien et du mal (de la dualité)pour que nous puissions en faire l'expérience. Mais il en a averti l'homme des risques qu'il prenait.Quel est le père qui serait créateur de toute chose oserait créer le mal, afin que son enfant puisse en souffrir . Alors qu'il est capable de créer le paradis . C'est totalement inadmissible , inconcevable .

oui c'est largument tellement ressassé, le bien et le mal ne sotn qu'une conception humaine c'est dans ta conception que le mal c'est mal que la souffrance c'est mal. Dans ton jugement avec ton mental qui classifie, répertorie tout. oui tu vas me dire qui aime souffrir, beaucoup pensent qu ela souffrance c'est mal. Je te dirais la majorité n'a que rarement raison c'est meme bien souvent le contraire, sinon ca se saurait,... Et j'aime pas les carottes pourtant les carottes c'est pas mal.

Le paradis ou l'enfer c'est nous qui le créons et la il n'y a aucun livre qui le dit c'est juste mon expérience, j'ai vécu en enfer et petit à petit par un travil sur moi par un changement de vision je susi entrain de créer mon paradis,...c'est ca le libre arbitre mais c'est un autre débat.

Comme je te comprend !!Celà prouve surtout quil est plein d'erreurs et de ce fait enlève toute valeur à ce texte dit sacré !!
car le texte à été traduit et retraduit et on est pas certain que les traductions sont fiables à cent pour cent; puis le tetxe à pu aussi etre trituré pour etre en accord avec les croyances et les pouvoirs en place au moment de la conception de la bible.
Je suis d'accord entièrement avec toi, mais alors pourquoi vouloir a tout prix lui garder son origine divine, il s'agit d'une simple histoire imaginée par les humains,avec toutes les erreurs que cela peu comporter.


Pour ma part je n'ai jamais voulu garder son origine divine (enfin tout est divin, lol) Pour moi la bible est un livre très intérressant sur lequel est basée une religion importante et je trouve enrichissant de s'y intéresser et en m'y intéressant j'ai vu qu'il a y avait des trucs sympa et plusieurs degré del ecture mais je susi nullment un exégète ni un défenseur de la valeur sacrée de ce livre.
Donc encore uen fois tu me prete des pensées que je n'ai pas.


mais on peut aussi le voir comme une conséquence de la dualité dieu étant au delà de ce que nous voyons comme bien et comme mal (vision moraliste) il est est aussi bien les deux polarités et est donc la seule chose immuable. Le reste qui est soumis à l'expérience à la dualité au jour et à la nuit, aux cycle est soumis à la mort n'ont pas par ce que c'est bien ou mal mais parce que c'est l'ordre naturel des choses.
Je ne comprend strictement rien de ce que tu veux dire . Peux tu etre plus clair. L'ordre naturele des choses c'est Dieu qui en est l'ordonateur que dis tu là. Ou alors il n'est plus créateur de toutes choses si il ne metrise pas cet ordre naturel .

Heu, ... je comprends pas ton intervention qu'est ce que tu comprends pas, je vois pas qu'est ce qui te faire dire ça, auraits tu interpreter ce que je dis?

Créer et maitriser c'est pas du totu la meme chose, je comprends pas cet amalgame. cesotn deux choses différentes. Par exmple bling bling à créer le forum il en est le créateur mais il ne controle ne maitrise nullment tout ce quise passe dansle forum, car il a décidé de laisser la liberté,...bah c'est ptetle meme avec dieu il nous à créer un terrain de jeu mais il nous laisse la liberté d'en faire un rêve ou un cauchemard car c'est par la liberté que 'lon devient reponsable.

Je tombe je me fais mal, j'essaie de plus tomber, mais l'humain est souvent unpeu limité, il se frappe la tete contre le mur et dit c'est dieu qui est mechant car j'ai mal,... ou dieu nexiste pas car si il existait je me frapperais la tete au mur et j'aurais pas mal car dieu doit etre bon. C'est puéril comme réflexion mais l'humain semble encore etre en enfance.

voila ce que jai voulu dire en terme plus compréhensible enfin j'espere.

une chose dans ce monde n'existe qu'en rapport à son contraire.

Le froid n'est froid que parce qu'il a y le chaud, le jour par rapport à la nuit, l'humide par rapport au sec, l'un ne va pas sans l'autre. c'est ça la dualité.

Le principe de polarité du kybalion explique que ces chose en apparence séparée ne sont que les extremes d'une meme chose pour le froid et le chaud se sont les extremes de la température.

On peut alors imaginer un pendule avec sonpoint fixe par lequel on le tient et son oscillement droite et gauche. Les deux extrèmes d'une meme chose, mais il y a toujours ce point fixe. Ce point immuable.
Pareil avec le bien et le mal deux extremes et le point immuable, le point fixe pourrait etre dieu.

donc la dualité est en fait trinitaire, mais placé sur l'oscillation avec la vision restreinte que nous avons nous ne voyons pas le point fixe et réduisons tout à cette apparente dualité.

Pour ce qui est des dix commandements je crois que là on est vraiment dans une chose trés mal comprise et pour moi les dix commandements ont quelques choses de ridicules Veux tu dire par là que Dieu est ridicule pusqu'il les donne lui meme à Moise !!

Bah j'ai rencontré dieu l'autre jour, il 'ma dit ce fameux moise il les à tous bien eu il a rêver d'un truc, il a dit que c'était de moi et ils l'ont tous cru. hahaha!

j'ai fait le meme je suis aller au super marché, je suis monté sur le tapis de la caisse j'ai dit dieu m'a dit tu ne payera plus et j'ai voulu sortir, bah il ont appler l'ambulance et ils m'ont mis une chemise avec les manches qu'on attache dans le dos,... Les temps ont changés.

Que dis tu là tous les hommes sont angoissés par cette fin , et c'est le fait de croire sans savoir qui transuilsie c'est tout.

que totu les hommes soit angoissé par la mort je n'en sais rien ca du te prendre du temps pour interroger tout les humains pour arriver à cette conclusion. Des sociéts qui pont une autre éductaion vive tré sbien avec cette idée dela mort et je crois d'ailleur que l'acception de la mort et s très importante dans notre facon de vivre, mais la on entre dans la psychanalise.

Que dis tu là Dieu dit bien que si Adam mange du fameux fruit de l'arbre, il mourra , c'est donc une punition

oui je m erepete y voir une punition c'est vori la mort comme un mal, il lui dit si tu fais ça tu aura ça nepeut en etre autrement,mais il lui laisse le choix.

Que dis tu là, dans la mesure où il punit il a bien cette notion de mal et de bien !!

c'est toi qui dit qu'il punit si le postulat de base n'est pa sdéjà duement prouvé et éprouvé on les dévellopement suivant ne sont pas non plus prouver et encore moins éprouvé.

On peut voir la mort comme une punition,
Excuse moi c'est écrit en clair !! "On peu ... " non c'est écrit comme une punition.

J'ai aps compris tu te base encore sur le livre que tu discrédite pour alimenter ton argumentation?

Pour la croyance je suis tout à fait d'accord avec toi.
sympa d'éviter de me dire que faire mourrir , et tuer n'est pas la meme chose, il s'agit de deux volontés identiques.
lol, je ne suis pas ce genre de démaguogue, lol.
J'aimerai te croire . Mais quand je vois le texte incompréhensible plus haut je me pose des quetions

lol on dit souvent que lautre est un miroir pour soi,... je n'esaie nullment de convaincre ou davoir raison et de démontrer que quelqu'un à tort, je tente juste le dialogue en donnant me spoints de vues et en les défendant.

En terme clair Dieu ne pouvant etre plein de contradistions , il faut les chercher ailleurs!!Un peu facile tu ne crois pas . Je trouve se type de procédé assez particulier . Tu parts du principe que ces texte étant divin, il ne faut pas trouver d'anomalie malgrés le foisonnement d'erreurs monumentales .

Pas dans l'autre sens aussi c'est facile, être insatisfait du monde dans lequel on vit, trouver la vie injuste et cruelle et dire c'est la faute à dieu; ou alors cela est contraire à ma conception de dieu alors dieu n'existe pas, c'est aussi facile. C'est pas parce que tu ne peux comprendre dieu ou le divin de la vie qu'il n'existe pas.

boubou
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 83
Localisation : in the room
Identité métaphysique : le fils à son père
Humeur : ça déménage
Date d'inscription : 04/02/2009

http://www.cercle-histoire-et-spiritualite.net/le.forum/portal.p

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Mar 10 Fév 2009 - 0:02

[quote="boubou"]l
Tu parts du principe que ces texte étant divin, il ne faut pas trouver d'anomalie malgrés le foisonnement d'erreurs monumentales .
j'ai jamais dit que ces textes étaient divin, et je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas d'anamolie. Je pense rien de cela. (interprétation de ta part qui nuit à un bon dialogue = filtre)
Je tente juste une interprétation, une vision des choses, je n'essaie nullement de rendre de la crédibilité au texte, je ne suis pas aussi présomptueux.
Explique moi alors pourquoi tu interpretes, tu n'as qu'à lire littéralement et me dire ce que les mots veulent dire textuellement .C'est tout c'est assez facile.




sommes nous immortels?
Là mon pauvre ami, personne ne le sais , certains aiment le croire celà le tranquilise, mais il n'y a strictement aucune preuve à cette espérance, bien naturelle, puisque l'homme n'arrive pas à s'imginer sa finitude. Sincérement pour ma a part j'en doute sérieusement .[/quote]

Mon pauvre ami,... lol c'est marrant cette expression. mdr.

bah pour moi lhumain dans son corps phisique est mortel, j'ai encore jamais rencontré le compte de saint germain et j'ai deja du me rendre souvent au cimetierre pour savoir que l'humain dans sa vie biologique à une fin indubitable.
Mais alors pourquoi dis tu que la mort n'existe pas i ? je ne comprend pas?

Veux tu dire par là que dieu a fait en sorte que l'on se trompe en toute connaissance des choses. Mais alors il n'aime pas les hommes .
Se tromper je dirais pas ça,
Bien sur là aussi tu ne peux te l'imaginer, tu va donc avec ta foi essayer de trouver une explication, car pour toi Dieu est parfait. Et reconnaitre qu'il ne l'est pas pulvériserait ta croyance. Il faut donc impérativement qe tu trouves une explication si non..........

Ma conception va bien au delà du barbu qui juge et dit lebien et le mal et oui je croi squ'il est parfait donc je tente de l'expliquer, de faire passer ma vision des choses. Mais c'est certainemn pas un texte qui va me prouver le contraire. Mais te baser sur un texte pour affirmer que dieu n'est pas parfait puis discréditer le meme texte la c'est de la démagogie.

Tu n'as pas répondu à ma question
je crois qu'il à voulu que l'on goutte à la connaissance du bien et du mal (de la dualité)pour que nous puissions en faire l'expérience. Mais il en a averti l'homme des risques qu'il prenait.Quel est le père qui serait créateur de toute chose oserait créer le mal, afin que son enfant puisse en souffrir . Alors qu'il est capable de créer le paradis . C'est totalement inadmissible , inconcevable .

oui c'est largument tellement ressassé, le bien et le mal ne sont qu'une conception humaine c'est dans ta conception que le mal c'est mal que la souffrance c'est mal. Dans ton jugement avec ton mental qui classifie, répertorie tout. oui tu vas me dire qui aime souffrir, beaucoup pensent que la souffrance c'est mal. Je te dirais la majorité n'a que rarement raison c'est meme bien souvent le contraire, sinon ca se saurait,... Et j'aime pas les carottes pourtant les carottes c'est pas mal.
Il faudrait dire celà aux parents qui perdent un enfant, qui ont un handicapé, qui ont des enfants malades !!! Que le mal fait du bien ils apprécieront je pense.

Le paradis ou l'enfer c'est nous qui le créons et la il n'y a aucun livre qui le dit c'est juste mon expérience, j'ai vécu en enfer et petit à petit par un travil sur moi par un changement de vision je susi entrain de créer mon paradis,...c'est ca le libre arbitre mais c'est un autre débat.
Moi aussi , quand j'étais à l'hopital psychiatrique !! Je rigole bien sur!!

i

Pour ma part je n'ai jamais voulu garder son origine divine (enfin tout est divin, lol) Pour moi la bible est un livre très intérressant sur lequel est basée une religion importante et je trouve enrichissant de s'y intéresser et en m'y intéressant j'ai vu qu'il a y avait des trucs sympa et plusieurs degré del ecture mais je susi nullment un exégète ni un défenseur de la valeur sacrée de ce livre.
Donc encore uen fois tu me prete des pensées que je n'ai pas.
Disons que tu les as toutes, tu es plein de contraditions. Mais ce n'et pas grave.
eli

mais on peut aussi le voir comme une conséquence de la dualité dieu étant au delà de ce que nous voyons comme bien et comme mal (vision moraliste) il est est aussi bien les deux polarités et est donc la seule chose immuable. Le reste qui est soumis à l'expérience à la dualité au jour et à la nuit, aux cycle est soumis à la mort n'ont pas par ce que c'est bien ou mal mais parce que c'est l'ordre naturel des choses.
Je ne comprend strictement rien de ce que tu veux dire . Peux tu etre plus clair. L'ordre naturele des choses c'est Dieu qui en est l'ordonateur que dis tu là. Ou alors il n'est plus créateur de toutes choses si il ne metrise pas cet ordre naturel .

Heu, ... je comprends pas ton intervention qu'est ce que tu comprends pas, je vois pas qu'est ce qui te faire dire ça, auraits tu interpreter ce que je dis?
Simple essaye d'etre plus clair !!

Créer et maitriser c'est pas du totu la meme chose, je comprends pas cet amalgame. cesotn deux choses différentes. Par exmple bling bling à créer le forum il en est le créateur mais il ne controle ne maitrise nullment tout ce quise passe dansle forum, car il a décidé de laisser la liberté,...bah c'est ptetle meme avec dieu il nous à créer un terrain de jeu mais il nous laisse la liberté d'en faire un rêve ou un cauchemard car c'est par la liberté que 'lon devient reponsable.

Je tombe je me fais mal, j'essaie de plus tomber, mais l'humain est souvent unpeu limité, il se frappe la tete contre le mur et dit c'est dieu qui est mechant car j'ai mal,... ou dieu nexiste pas car si il existait je me frapperais la tete au mur et j'aurais pas mal car dieu doit etre bon. C'est puéril comme réflexion mais l'humain semble encore etre en enfance.

voila ce que jai voulu dire en terme plus compréhensible enfin j'espere.

une chose dans ce monde n'existe qu'en rapport à son contraire.

Le froid n'est froid que parce qu'il a y le chaud, le jour par rapport à la nuit, l'humide par rapport au sec, l'un ne va pas sans l'autre. c'est ça la dualité.

Oulala !!!Je connais ce type d'arguement serais tu évangélqiue par hasard, ou pentecotiste!! tn


Pour ce qui est des dix commandements je crois que là on est vraiment dans une chose trés mal comprise et pour moi les dix commandements ont quelques choses de ridicules Veux tu dire par là que Dieu est ridicule pusqu'il les donne lui meme à Moise !!
Bah j'ai rencontré dieu l'autre jour, il 'ma dit ce fameux moise il les à tous bien eu il a rêver d'un truc, il a dit que c'était de moi et ils l'ont tous cru. hahaha!
Tu penses vraiment ce que tu viens de dire, si c'est le cas j'arreterais là ma discussion.tu n'as pas répondu à la question!!!


Que dis tu là Dieu dit bien que si Adam mange du fameux fruit de l'arbre, il mourra , c'est donc une punition
oui je m erepete y voir une punition c'est vori la mort comme un mal, il lui dit si tu fais ça tu aura ça nepeut en etre autrement,mais il lui laisse le choix.

Que dis tu là, dans la mesure où il punit il a bien cette notion de mal et de bien !!

c'est toi qui dit qu'il punit si le postulat de base n'est pa sdéjà duement prouvé et éprouvé on les dévellopement suivant ne sont pas non plus prouver et encore moins éprouvé.

On peut voir la mort comme une punition,
Excuse moi c'est écrit en clair !! "On peu ... " non c'est écrit comme une punition.

J'ai aps compris tu te base encore sur le livre que tu discrédite pour alimenter ton argumentation?

Pour la croyance je suis tout à fait d'accord avec toi.
sympa d'éviter de me dire que faire mourrir , et tuer n'est pas la meme chose, il s'agit de deux volontés identiques.
lol, je ne suis pas ce genre de démaguogue, lol.
J'aimerai te croire . Mais quand je vois le texte incompréhensible plus haut je me pose des quetions

lol on dit souvent que lautre est un miroir pour soi,... je n'esaie nullment de convaincre ou davoir raison et de démontrer que quelqu'un à tort, je tente juste le dialogue en donnant me spoints de vues et en les défendant.

En terme clair Dieu ne pouvant etre plein de contradistions , il faut les chercher ailleurs!!Un peu facile tu ne crois pas . Je trouve se type de procédé assez particulier . Tu parts du principe que ces texte étant divin, il ne faut pas trouver d'anomalie malgrés le foisonnement d'erreurs monumentales .

Pas dans l'autre sens aussi c'est facile, être insatisfait du monde dans lequel on vit, trouver la vie injuste et cruelle et dire c'est la faute à dieu; ou alors cela est contraire à ma conception de dieu alors dieu n'existe pas, c'est aussi facile. C'est pas parce que tu ne peux comprendre dieu ou le divin de la vie qu'il n'existe pas.

C'est bon j'ai compris salut , je quitte ce type de discussion, bonne route!!!! Fais attention à toi!!!

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par boubou le Mar 10 Fév 2009 - 6:49

lol oui souvent c'est la réaction qu'on les gens quand il n'ont rien à répondre ou qu'ils sont pas d'accord mais n'ont pas d'argumnent pour répondre, il sdisent je te cause plus comme dans le cours de récré.

Je reconnais que je ne me suis pas exprimer au mieux et je vais faire un effort pour la suite.

ha sacré dan. J'iapassé unpeu detemps à lire vos intrventions et je remarque que ça pars souvent ne sucette les dialogues avec vous.

ce besoin d'avoir raison, d'interpreter les dires ressemble fort à une quete de pouvoir, d'energie.

Souvent vouloir convaincre c'est avant tout essayer de se convaincre soi même.

de garder ces illusions rassurantes.

C'est tellement simple de mettre un e
étiquette et puis de rejetter, de rabaisser l'autre, ça évite de se confronter;

De quoi avez vous peur, que vos certitudes s'écroulent? Peur de vous ouvrir à l'autre,..

je ne comprends pas mais il semble qu'il y ait une failure quelque part.

si vous etes sincères dans votre façon de dialoguer je crois qu'il y a un problème.

Je crois en effet que nos n'avons pas grand chose à nous dire.

"fais attention à toi"

Je comprends pas cette mise en garde, il y a danger quelque part?

boubou
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 83
Localisation : in the room
Identité métaphysique : le fils à son père
Humeur : ça déménage
Date d'inscription : 04/02/2009

http://www.cercle-histoire-et-spiritualite.net/le.forum/portal.p

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par dan 26 le Mar 10 Fév 2009 - 19:40

boubou a écrit:

"fais attention à toi"
Je comprends pas cette mise en garde, il y a danger quelque part?
[/quote]
Tout simplement le fondamentalisme et l'intégrisme religieux, une sorte de folie , et de fanatisme religieux le cancer de ce siècle .
Salut je ne te repondrai plus.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Interprétation et sens véritable des paroles et écritures - Page 2 Empty Re: Interprétation et sens véritable des paroles et écritures

Message par boubou le Mar 10 Fév 2009 - 19:49

je ne suis pas religieux, je ne crois pas au dogme si tu m'avais bien lu tu l'aurais compris.

D'ou ma réponse, j'ai vraiment l'impression que tu t'adresse à une autre personne quand tu me réponds, ou alors je ne me comprends vraiment pas.

Mais me qualifier d'évangéliste et d'intégriste religieux, c'est la prmeière foi que ça marrive pourtant ca fait plusieurs années que je fréquente les forums et des controverses j'en ai eu mais celle la on ne me la jamais faite.

Et c'es dommage que tu rompe le dialogue,onaurait pu s'expliquer. Mais bon c'est ainsi. On rejette ce qui fait peur.

boubou
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 83
Localisation : in the room
Identité métaphysique : le fils à son père
Humeur : ça déménage
Date d'inscription : 04/02/2009

http://www.cercle-histoire-et-spiritualite.net/le.forum/portal.p

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum