Avant fécondation et après fécondation

+16
FramFrasson
Leleu
ElBilqîs
raphael-rodolphe
Imala
Jiva
Bulle
vincent
_Florent51
SEPTOUR
Geveil
Gerard
Magnus
Adragante
Ilibade
bernard1933
20 participants

Page 12 sur 20 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 16 ... 20  Suivant

Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par ElBilqîs Jeu 15 Jan 2009 - 17:42

oui, en dehors de la polémique, comment tu fais ça, Bulle? j'adore!
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par ElBilqîs Jeu 15 Jan 2009 - 17:45

Magnus a écrit:
Bulle a écrit:T'as regardé dans la case info à 2 balles ? :rj:

Ne me dis pas que cette revue n'existe pas :
je la vois,
tu en parles,
donc elle existe !

Logique, non ?

Ah, la désinformation !

eh! oui! ma pauvre lucette!
c'est l'éternel problème!
que croire? qui croire?
et à un moment, il faut bien faire son propre choix,
ce que l'on appelle parfois "son intime conviction"
mais même là, on peut se tromper!
dur; dur!
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Jeu 15 Jan 2009 - 18:16

Qwatybaal a écrit:Tu vois c'est pour ça que j'ai eut cette réaction!C'est parce que ça n'est pas à moi à répondre..
Qu'est-ce que cette remarque a à voir avec la question que tu as posée et à laquelle j'ai répondu ?
Et toi tu nous fait remarquer l'immense problème de la fonction sociale de la sexualité en nous parlant du problème de la consanguinité en gaspésie ??
Qui prétend que c'est un "immense problème" ? Je cite un simple exemple tendant à montrer que le sexe comme fonction sociale a aussi ses effets négatifs. Et que, comme peupler la terre n'était plus un problème, puisqu'elle a parait-il déjà trop de bouches à nourrir, il n'y avait plus aucune raison pour que le sexe soit encore une fonction sociale.
Est ce que Ilibade ou framfrasson ou moi on va rire si tu nous montres des photos de gens issus de mariages consanguins tu crois ??On va se foutre de leurs gueules ??
Cela ne me serait franchement jamais venu à l'idée de mettre de telles photos. J'ai au moins ce respect.
Je ne pense pas une seconde qu'Ilibade, framfrasson ou toi soyiez assez stupides pour en rire.
Par contre, je maintiens que la contribution d'Ilibade est digne du slogan "Le vide des mots, le poids des photos".
Et ça n'est pas la fonction de la sexualité mais juste la fonction reproductive dont tu parles...
... la fonction reproductive étant la fonction sociale dont il était question, bien entendu.
Autre chose ?


Dernière édition par Bulle le Jeu 15 Jan 2009 - 18:23, édité 2 fois (Raison : phote d'aurtograffes et redondances)

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Jeu 15 Jan 2009 - 18:20

ElBilqîs a écrit:oui, en dehors de la polémique, comment tu fais ça, Bulle? j'adore!
Oh c'est facile ! J'ai tapé "faire sa couverture de revue" sur google et je suis tombée là :
Fauxmagazines
Tu suis tout simplement ce qui est mis rire

Mais de quelle polémique parles-tu ?

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par ElBilqîs Jeu 15 Jan 2009 - 18:30

Mais de quelle polémique parles-tu ?
information/désinformation
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Ilibade Jeu 15 Jan 2009 - 21:39

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Affich10

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Jeu 15 Jan 2009 - 22:27

:rj: Bravo Ilibade excellent ! Mais tu aurais du mettre Curcurbit'acé hihi !

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Ilibade Ven 16 Jan 2009 - 1:02

Après quelques posts de récréation, revenons à notre sujet, qui n'est pas à proprement parler un sujet de dérision.

Bulle a écrit:La racine ajoute juste la nuance que la personne est traitée "comme si elle avait commis un crime" alors qu'en effet distinguer et discerner n'ont pas cette nuance.
Discerner et distinguer n'ont pas du tout la même origine. Les mots ont un sens en fonction de leur construction. La discrimination est un jugement de valeur. Or ce qui est en cause dans ce fil de discussion, ce n'est pas de savoir s'il existe ou non une discrimination contre les femmes qui avortent, mais bien de savoir si l'avortement est un droit ou non, et dans ces conditions, de savoir si c'est un droit de la femme.

Donc oui tu fais bien de la discrimination pure et dure.
Et bien justement non ! Je ne fais aucune discrimination contre quiconque. Ce qui est objet de discrimination de ma part, c'est seulement l'avortement replacé dans sa réalité comme entrave à la vie et au devenir des êtres.

Parce que tu as beau prendre de faux prétextes, il ressort de ton discours que ce qui te gêne c'est que la femme ait le droit de décider seule et "à la place de dieu"
Et bien, ce qui me dérange, et qui dérangent tout ceux qui, tout au long de leur existence, se sont montrés contre le droit à l'avortement, c'est que justement, l'avortement n'est pas pour eux une question de droit. Le droit, traditionnellement, était orienté vers la vie et la fécondité, et non vers le massacre organisé. Le fait qu'un groupe humain puisse "avoir le droit" d'une telle décision est encore un niveau discutable. Alors au niveau de la femme en tant qu'individu, il n'y a guère aucune chance que cela puisse s'envisager.

Non pour la protéger et lui éviter de se mettre en danger comme c'était le cas avant que cette loi existe.
Je ne comprends pas ! La femme était en danger avant cette loi ?

Lorsque vous dénoncez le fait que certaines femmes avortaient et y laissaient leur vie, vous oubliez seulement de dire, qu'à ces époques-là, l'avortement était interdit et jugé comme un crime. Quelles preuves avez-vous qu'elle seraient mortes s'il elles n'avaient pas décidé d'avorter ?

Le dernier recensement prouve que la nation tout entière se développe et a même la meilleur place en Europe...
Le dernier recensement a occulté que la France compte près de 70 millions de personnes sur son sol, en déclarant que la population était seulement de 63,5 millions. Il y a donc environ 6 millions d'écart en excédent des publications récentes. Ensuite, même dans le cadre d'une élévation de cette population, que l'INSEE avait déjà estimée à 65,7 millions de français en 2006, si on examine les choses seulement sous l'angle de l'INSEE, il y aurait donc eu en deux ans une perte de

65,7 - 63,5 = 2,2 millions de français.

C'est quand même curieux que malgré que le chiffre ait baissé, on entende partout qu'il a augmenté du fait des naissances !

Ensuite, il semble que les informations au niveau de l'ONU ne soient pas exactement du même optimisme. Pour 2006, l'OMS estime que la natalité en France est en baisse. Evidemment, La natalité française est en baisse, malgré un fort taux de natalité en provenance de l'étranger.

Le karma est une croyance rien d'autre. Et ton raisonnement était complètement illogique.
Le karma est une loi naturelle et il n'y a rien de si illogique sinon votre entêtement à défendre un faux droit d'avorter. Dans la mesure où tout est lié par des lois qui montrent l'interdépendance des structures de l'univers, il est bien évident que deux parents qui conçoivent un enfant sont liés à cet enfant bien avant l'instant de la conception. En fait nous sommes tous liés depuis le début de l'univers.

Bienvenue donc aux naissances des immigrés cher Ilibade ils rendent donc un immense service à la France et vont permettre que la légalisation de interruption volontaire de grossesse puisse durer.
Je pense que vous ne devez pas bien lire le Figaro. Tous ces gens qui viennent en France sans être français de choix, ne sont pas là pour assurer à la France une chance, tout comme ils n'en assurent pas non plus à leur pays d'origine. En attendant, ces "chances" menaceront un jour les terrains de la liberté qu'il nous restent encore pour quelque temps. Quand la burka sera légalisée et obligatoire, ce n'est pas en cornichon que vous serez déguisée, mais en sauna.

Ca ne te pose pas de problème au moins que les enfants des immigrés ne soient souvent pas catholiques ?
Où vous ais-je dit que je serais catholique ? La condamnation morale de l'avortement n'est pas exclusivement catholique.

Que les interruptions volontaires de grossesse faites par des faiseuses d'ange tuent et font des orphelins ?
Donnez-moi des statistiques récentes, ultérieures à l'année 2000.

Ceci dit l'embryon n'a pas d'affect et pas d'existence légale et le sophisme était de comparer ce qui est comparable. En plus ça parle pas alors on peut pas lui demander
Vous ne m'avez pas compris ! Le lien existe entre l'enfant né et l'embryon qu'il a été. L'embryon a donc obligatoirement un affect que vous ne pouvez pas nier avec autant de désinvolture et de légèreté d'âme. Quant au fait que l'embryon ne parle pas, c'est une ineptie, puisque tout au moins, il parle son langage génétique parfaitement opérationnel et actif. Et puis, il y a des niveaux de langage qui ne sont pas abordables à votre échelle.

Adam et Eve ont eu des enfants qui ont bien du se reproduire entre eux donc entre frère et soeur pour eux même avoir des enfants...
Adam et Eve n'étaient pas des humains génétiques comme vous.

Vous seriez gentille de me citer l'endroit du catéchisme qui instituerait l'inceste chez les humains génétiques.

Bernard1933 a écrit:On se croirait en 6ème devant un bon père qui veut nous épouvanter ! Ridicule !
Mais c'est parce que le niveau de certains participants n'est guère plus élevé, Bernard. Montrer les photos, cela permet de constater certaines choses.

Qwatybaal a écrit:Est ce que Ilibade ou framfrasson ou moi on va rire si tu nous montres des photos de gens issus de mariages consanguins tu crois ??On va se foutre de leurs gueules ??
Je ne pense pas que cela soit très risible. Historiquement, les idées eugénistes ont toujours existé sous la forme d'une préservation du clan, qui interdisait les unions de clan à clan et de dynastie à dynastie. De là résulte un certain nombre de difformités ou de maladies congénitales, comme par exemple la luxation congénitale de la hanche qui frappait encore récemment les bretons. Mais à partir de 1870, quand les théories de l'évolution, de la sélection naturelle, de la compétition pour la vie, sont devenues l'axe central de l'idéologie de personnalités dominantes, il y a eu un essai malheureux de quelques familles qui ont décidé de ne jamais s'unir en dehors d'elles. En deux générations seulement, les enfants étaient atteints de problèmes congénitaux.

Bulle a écrit:Et que, comme peupler la terre n'était plus un problème, puisqu'elle a parait-il déjà trop de bouches à nourrir, il n'y avait plus aucune raison pour que le sexe soit encore une fonction sociale.
Voilà encore un thème eugéniste parfaitement farfelue. la terre est largement capable d'héberger des milliards d'hommes. Le fait que nous soyons actuellement surpeuplés n'a aucune sorte de réalité. Cela fait partie des fausses notions que trimbalent avec eux les politiciens sous contrôle. La nature favorise naturellement les espèces qui sont menacées. Or la nature se sert de la sexualité comme des autres fonctionnalités d'espèces.

Par contre, je maintiens que la contribution d'Ilibade est digne du slogan "Le vide des mots, le poids des photos".
Et bien pas du tout. Car loin de vouloir une polémique, les photos permettent de faire un constat très simple que les esprits scientifiques auront immédiatement relevé. C'est que ces embryons se montrent très rapidement des corps physiques, structurés, organisés, finalisés, dotés de fonctions de régulation et d'autoprotection contre le rejet immunitaire dès le 6° jour. Il acquièrent d'ailleurs une forme de motricité et de tension bien avant la naissance, le sang n'attendant pas la naissance pour agir et rien ne permet de leur enlever cette ardeur à se construire, qui témoigne d'une volonté parfaitement étrangère à celle de la mère ou à celle du père. Aussi, l'embryon est bien une manifestation de l'humain indépendante et vivante, montrant un processus autonome d'élaboration. Le seul apport de la mère est d'être le milieu nutritif. Elle ne décide en rien de l'être qui se construit en elle.

Pourquoi, l'avortement serait un droit ? Cela apparaît étrange et totalement absurde. Pourquoi les femmes auraient-elles un droit d'arrêter ce dont elles ont bénéficié pour elles-mêmes, dans une incroyable discrimination des chances qui conduit au plus grand génocide de l'humanité ?

Il n'y a rien dans votre discours qui puisse donner lieu à la détermination d'un tel droit.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Invité Ven 16 Jan 2009 - 3:10

Bulle a écrit:
Qwatybaal a écrit:Tu vois c'est pour ça que j'ai eut cette réaction!C'est parce que ça n'est pas à moi à répondre..
Qu'est-ce que cette remarque a à voir avec la question que tu as posée et à laquelle j'ai répondu ?
Ca ne concerne que moi en fait !J'ai écrit une réflexion qui m'est passé par la tête genre:"ça sert à rien de reprendre des arguments dans une nef des fous en pensant qu'on ne va pas s'y retrouver soi même."
Bulle a écrit:
Et toi tu nous fait remarquer l'immense problème de la fonction sociale de la sexualité en nous parlant du problème de la consanguinité en gaspésie ??
Qui prétend que c'est un "immense problème" ? Je cite un simple exemple tendant à montrer que le sexe comme fonction sociale a aussi ses effets négatifs. Et que, comme peupler la terre n'était plus un problème, puisqu'elle a parait-il déjà trop de bouches à nourrir, il n'y avait plus aucune raison pour que le sexe soit encore une fonction sociale.
Il y a vraiment un truc qui cloche..il est question sur cette question de l'avortement qu'on ne se pose plus la question du pourquoi on tombe enceinte.Les gens baisent et ont le droit d'avorter par le meurtre.Lorsqu'un bébé arrive parce qu'on a baisé on a plus idée qu'il y ait un rapport entre les deux !A l'origine les gens qui ne voulaient pas avoir de bébé devaient faire attention, tandis qu'avec l'avortement "légal" il n'y a plus de lien entre le sexe et l'arrivée d'un bébé !C'est de ça dont il est question pour moi dans l'idée de "sexe en tant que fonction sociale".

Alors voilà que toi tu ne gardes que l'idée du plaisir lié à la sexualité !On aurait plus besoin de lié le plaisir sexuel à la reproduction.Le sexe serait du plaisir et c'est aussi bizarrement par ce moyen qu'on fait des enfants.C'est sidérant d'en venir à un tel point de vue.

Effectivement vous gueuler vers le ciel contre votre créateur que vous voulez baiser sans que ça entraine des bébé un point c'est tout.Et si ça entraine des bébés et bien on veut pouvoir les tuer et qu'on ne nous considèrent pas comme des tueurs.

Bulle a écrit:
Est ce que Ilibade ou framfrasson ou moi on va rire si tu nous montres des photos de gens issus de mariages consanguins tu crois ??On va se foutre de leurs gueules ??
Cela ne me serait franchement jamais venu à l'idée de mettre de telles photos. J'ai au moins ce respect.
Je ne pense pas une seconde qu'Ilibade, framfrasson ou toi soyiez assez stupides pour en rire.
Par contre, je maintiens que la contribution d'Ilibade est digne du slogan "Le vide des mots, le poids des photos".
Tiens, tiens, le poids des photos Bulle ???

Bulle a écrit:
Et ça n'est pas la fonction de la sexualité mais juste la fonction reproductive dont tu parles...
... la fonction reproductive étant la fonction sociale dont il était question, bien entendu.
Autre chose ?
Ce dont on parle c'est que le plaisir sexuel fait partie du fonctionnement de la reproduction !!La nature humaine poussent les mâles vers les femelles et les femelles vers les mâles en leur promettant du plaisir pour le but de la reproduction.On ne peut pas éliminer ça !

On dirait que le refoulement mental de la question du meurtre par les femmes qui voulaient avorté est devenu l'idéologie à accepter par la société tout entière.On a plus que la liberté dont on parle ici.J'attends toujours un argument solide qui m'expliquerait comment on passe de l'embryon au foetus !En quoi ce n'est pas un être humain en quoi est t-il tuable parce que peu développé ?

Personnellement avec les photos qui ont été postés j'ai du mal à me dire si c'était mon frère que ça ne serait pas mon frère !!Si on l'avait tué je ne vois pas comment on pourrait dire qu'on ne l'a pas tué.Ca me rappelle ton "on doit pouvoir choisir QUI ont met au monde ou non".

Ben si tu parles d'un QUI c'est que c'est une personne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Ven 16 Jan 2009 - 16:23

Ilibade a écrit:
Le droit, traditionnellement, était orienté vers la vie et la fécondité, et non vers le massacre organisé.
Le droit est l'ensemble des principes qui régissent les rapports des hommes entre eux et qui servent à définir les lois. Donc il n'est pas "traditionnellement orienté vers la vie et la fécondité" (il y a par exemple des droits de douanes etc...)puisque ce sont avant tout des pouvoirs accordés, des permissions de faire en "vertu de règles reconnues dans une collectivité humaine".
Et il me semble que l'interruption volontaire de grossesse entre parfaitement dans le cadre de "permissions de faire en vertu de règles reconnues dans une collectivité humaine".
Alors au niveau de la femme en tant qu'individu, il n'y a guère aucune chance que cela puisse s'envisager
Dans votre tête ! Suivant votre volonté et votre vision des choses !
Et encore une fois c'est de la discrimination.
Droits et libertés :
liste des conventions et lois applicables
publiées dans le recueil
« Le Parlement et les droits de l'homme »

"b) Répression des discriminations : article 225-1 à 225-4 et article 432-7 du N.C.P.
Liberté de disposer de son corps
- Droit à la contraception : . loi du 28 décembre 1967 et loi du 4 décembre 1974 l’étendant aux mineurs
-Interruption volontaire de grossesse
.loi du 17 janvier 1975 (expérimentation) et du 31 décembre 1979 (définitif) ; (article L. 162-1 à L. 162.12 Code de la Santé Publique)
. loi du 27 janvier 1993 : art. 162-15 Code de la Santé Publique (délit d’entrave à l’avortement)."
Source
Parce que même si je pense que le géniteur doit être si il est connu, informé de la volonté qu'à la génitrice de ne pas mener au bout une grossesse autant je pense que la décision finale, si aucune des solutions d'aide ne lui convient appartient à la femme. C'est elle qui va porter l'enfant, c'est elle qui doit être mentalement prête à l'accueillir, l'aimer et s'y consacrer. Si le géniteur veut sincèrement s'impliquer la décision de continuer ou d'arrêter une grossesse est prise à deux. Il ne faut pas raconter d'histoires.
Je ne comprends pas ! La femme était en danger avant cette loi ?
Lorsque vous dénoncez le fait que certaines femmes avortaient et y laissaient leur vie, vous oubliez seulement de dire, qu'à ces époques-là, l'avortement était interdit et jugé comme un crime. Quelles preuves avez-vous qu'elle seraient mortes s'il elles n'avaient pas décidé d'avorter ?
C'est là où c'est un raisonnement digne de l'empereur de l'inepsie !
Et qu'encore une fois tu veux culpabiliser et rien d'autre ...
Je parle des femmes qui meurent à la suite des avortements pratiqués sans contrôle médical. C'est elles que la loi protège.
Je trouve ton raisonnement lamentable et c'est exactement ce type de raisonnement que je dénonce pour avoir une connotationtes intégriste. Raisonnement de type : le sida punition de dieu. Moi je trouve ça gerbant.
Evidemment, La natalité française est en baisse, malgré un fort taux de natalité en provenance de l'étranger.
Ah nous y revoilou brave Ilibade ! La natalité française est en baisse mais la natalité en France est en hausse ! Quel drame : ce ne sont pas que des petits cathos qui naissent en France ! Au secours ! Mesdames cathos saisissez vous, virez vos sterilets notre eglise est en danger... Re gerbant !
Le karma est une loi naturelle
Preuves ?
:et il n'y a rien de si illogique sinon votre entêtement à défendre un faux droit d'avorter
Tss tss : il est vrai puisqu'il existe. Tu en contestes la légitimité c'est totalement différent. Et elle n'est pas contestable puisque la loi a été votée dans les règles. Après que cela ne te convienne pas c'est autre chose.
En attendant, ces "chances" menaceront un jour les terrains de la liberté qu'il nous restent encore pour quelque temps. Quand la burka sera légalisée et obligatoire, ce n'est pas en cornichon que vous serez déguisée, mais en sauna.
Ah ben nous y voilà ! Les français doivent croître et se multiplier pour bouter le sarrasin hors de France ! Tous les immigrés sont des intégristes... Reregerbant !
Rassure-toi pas plus leur burka que la tienne et même si elle est wifi...
La preuve regarde : je dénonce ton pseudo respect de la vie.
C'est chiant un cornichon au vinaigre hein !
Où vous ais-je dit que je serais catholique ? La condamnation morale de l'avortement n'est pas exclusivement catholique.
Non effectivement elle est aussi légèrement souverainiste et raciste semblerait-il...

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Ven 16 Jan 2009 - 16:55

Qwatybaal a dit : Alors voilà que toi tu ne gardes que l'idée du plaisir lié à la sexualité !On aurait plus besoin de lié le plaisir sexuel à la reproduction.Le sexe serait du plaisir et c'est aussi bizarrement par ce moyen qu'on fait des enfants.C'est sidérant d'en venir à un tel point de vue.
Mais oui la sexualité donne du plaisir, plaisir qui fait même le ciment de l’amour dans un couple : parce que c’est un moment d’absolu ce moment de partage total.
Et faire l’amour n’a plus comme corolaire de mettre un enfant au monde. Grâce à la contraception qui est faite pour éviter une grossesse non désirée ; l’interruption volontaire de grossesse est la solution extrême.
Effectivement vous gueuler vers le ciel contre votre créateur que vous voulez baiser sans que ça entraine des bébé un point c'est tout. Et si ça entraine des bébés et bien on veut pouvoir les tuer et qu'on ne nous considèrent pas comme des tueurs.
Pour gueuler vers le ciel encore faut-il y croire. Et je ne considère pas comme un tueur une femme qui ne veut pas mettre un bébé au monde pour les raisons que j’ai expliquées plus haut. Ce que je trouve criminel au contraire c’est de mettre un enfant au monde dans de mauvaises conditions. Chacun ses convictions.
Tiens, tiens, le poids des photos Bulle ???
Si tu veux une réponse il faudrait préciser ta question.
Ce dont on parle c'est que le plaisir sexuel fait partie du fonctionnement de la reproduction !!
La nature humaine poussent les mâles vers les femelles et les femelles vers les mâles en leur promettant du plaisir pour le but de la reproduction.On ne peut pas éliminer ça !
Non la masturbation existe aussi, n’a rien à voir avec la reproduction et donne du plaisir sexuel.
C’est l’instinct de conservation qui pousse les mâles vers les femelles et il peut parfaitement y avoir fécondation sans aucun plaisir sexuel. Ce dernier n’étant pas systématique lors des coïts, en particuliers si ils sont faits sans amour.
On dirait que le refoulement mental de la question du meurtre par les femmes qui voulaient avorté est devenu l'idéologie à accepter par la société tout entière.
Alors attends Qwatybaal, avant de te lancer dans une périlleuse analyse du refoulement mental commence par lire un minimum de choses sur la sexualité et si possible en français et hors ouvrages religieux.

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Ilibade Ven 16 Jan 2009 - 19:37

Le droit est l'ensemble des principes qui régissent les rapports des hommes entre eux et qui servent à définir les lois.
Ceci est encore inexact si vous ne précisez pas quelles sont le sources du droit. Les lois ne sont pas définies par le droit, mais c'est le droit qui est défini par des sources dont la loi est l'une d'entre elles. C'est donc l'inverse de ce que vous dites. Les autres sources sont la coutume, la jurisprudence. Enfin, il y a la loi et il y a son application, et rien ne prouve que l'application d'une loi en respecte l'esprit.

puisque ce sont avant tout des pouvoirs accordés, des permissions de faire en "vertu de règles reconnues dans une collectivité humaine".
Et bien, justement, la collectivité humaine sur terre est en majorité contre ce droit. Cela est vrai non seulement sur l'ensemble des siècles, mais également encore à notre époque. 56% de personnes ne considèrent pas l'avortement comme un droit.

Et il me semble que l'interruption volontaire de grossesse entre parfaitement dans le cadre de "permissions de faire en vertu de règles reconnues dans une collectivité humaine".
Ce ne devrait pas être "il me semble", mais "je suis sûr que". Or ce dont on est sûr, c'est du contraire !

Et encore une fois c'est de la discrimination.
Non ! Vous êtes une paranoïaque qui devrait rapidement aller se faire soigner ! Le fait de ne pas être d'accord avec des textes de loi n'est nullement une discrimination. Ni les comités d'éthiques, ni les associations pro-vie, ni la Cour de cassation, ni la jurisprudence des magistrats ne peuvent être considérés comme acteurs de discrimination. Et J'ajoute ni Ilibade !

Liberté de disposer de son corps
- Droit à la contraception : . loi du 28 décembre 1967 et loi du 4 décembre 1974 l’étendant aux mineurs
-Interruption volontaire de grossesse
.loi du 17 janvier 1975 (expérimentation) et du 31 décembre 1979 (définitif) ; (article L. 162-1 à L. 162.12 Code de la Santé Publique)
. loi du 27 janvier 1993 : art. 162-15 Code de la Santé Publique (délit d’entrave à l’avortement)."
Oui sauf, qu'à côté des textes de loi, il doit y avoir aussi des décrets d'application, puis ensuite des jurisprudences, puis aussi des avis de la cour de cassation, puis aussi des avis d'institutions techniques ou éthiques, religieuses, morales et vous ne les citez pas. Et donc, le dossier ne se limite nullement à des considérations du seul législateur. En outre, je rappelle que dans la déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen, chaque citoyen a le droit de discuter de la loi, surtout s'il n'est pas d'accord avec elle.

si aucune des solutions d'aide ne lui convient (le droit d'avorter) appartient à la femme.
Il n'y a aucune raison d'accepter cela. L'embryon n'est pas du seul fait de la mère. C'est une entité résultante de deux hémi-génômes. Il y a donc deux identités sources et nullement une seule. Ensuite, il y a la sensibilité morale et religieuse des familles, et enfin, la décision doit être encadrée par une commission qui devrait veiller scrupuleusement à vérifier l'avis du coparent et le contexte qui explique l'échec des libertés antérieures.

C'est elle qui va porter l'enfant
Elle connaissait bien avant toutes les implications.

c'est elle qui doit être mentalement prête à l'accueillir, l'aimer et s'y consacrer.
Cela est vrai dans les premiers temps, mais il ne faut pas penser que la naissance d'un être est indifférente au père et aux familles. Donc, il serait plus exact de dire : c'est à tous les membres des familles d'être prêts à accueillir, aimer le futur bébé et à s'y consacrer. Votre point de vue est très réductionniste.

Et qu'encore une fois tu veux culpabiliser et rien d'autre ...
Non, ce n'est pas moi qui culpabilise ces femmes du passé, mais la loi de l'époque. C'est un peu comme lorsqu'on touche le courant électrique. on peut en mourir. Faut-il une loi pour interdire au courant électrique de tuer ? Et bien certains gestes risqués et qui étaient interdits ont pu provoquer des drames.

Je parle des femmes qui meurent à la suite des avortements pratiqués sans contrôle médical.
Oui, vous parlez de femmes qui avortaient dans des conditions sordides alors que cela leur était interdit.

C'est elles que la loi protège.
Pas du tout, puisque depuis la loi de 1975, on n'avorte plus de cette façon. Et donc, si la loi avait pour but de protéger ces femmes d'avortements faits dans des conditions sordides, comme ces conditions n'existent plus aujourd'hui, le besoin de cette loi non plus. Je note que dans ce cas de figure, il suffisait d'autoriser l'avortement sous certaines conditions, et d'imposer alors des conditions médicalisées. Rien à voir avec un hypothétique droit du corps de la femme qui discriminerait le droit du corps de l'embryon.

Je trouve ton raisonnement lamentable
Et bien c'est celui que l'on trouve dans les comités d'éthique.

c'est exactement ce type de raisonnement que je dénonce pour avoir une connotationtes intégriste.
Pourtant, il n'y a pas plus intégriste que ces sauvageonnes qui avaient envahi l'hémicycle au niveau de l'espace réservé au public, de façon à être sûres que des associations contraires au projet de loi ne puissent être présentes. Ah. Comme tout cela ressemble à une sorte de coup d'état féministe.

Et elle n'est pas contestable puisque la loi a été votée dans les règles.
La loi a été votée dans les règles, tout en les bafouant. Si le parlement représente proportionnellement une image de la pensée citoyenne, cela n'est plus le cas, puisque les grandes décisions impliquant directement le peuple et ne faisant pas partie de mesures techniques, devraient être décidées par voie référendaire. Le général De Gaulle procédait à des référendums qui regroupaient plusieurs questions. Cette mesure étant de plus en plus ignorée, la vie parlementaire n'est plus depuis 1974 le reflet de l'esprit de la constitution et de son préambule. La loi de 1975 a été votée alors que plus de 70% des français étaient contre, comme cela a été le cas en Italie ou comme cela est encore le cas en Irlande, pays qui ont pratiqué démocratiquement un référendum sur cette question.

Après que cela ne te convienne pas c'est autre chose.
Nous sommes près de 56% à ne pas trouver convenables les dispositions liées à ce droit. Malgré une très sensible baisse depuis 1975, ce taux est reparti à la hausse. 220 000 avortements / an, c'est assez insupportable.

Mais oui la sexualité donne du plaisir, plaisir qui fait même le ciment de l’amour dans un couple :
Et donc, le plaisir est plus intense quand on est irresponsable de ses actes ?

Et faire l’amour n’a plus comme corolaire de mettre un enfant au monde.
On a donc modifié les traités de physiologie ? Je ne m'en suis pas aperçu !

Grâce à la contraception qui est faite pour éviter une grossesse non désirée ; l’interruption volontaire de grossesse est la solution extrême.
Alors pourquoi ne pas faire le forcing sur le droit à la contraception, et aller jusqu'à faire du droit extrémiste en définissant comme un droit la décision d'avorter ?

Et je ne considère pas comme un tueur une femme qui ne veut pas mettre un bébé au monde pour les raisons que j’ai expliquées plus haut.
Oui, mais les considérations scientifiques nous forcent à voir les choses autrement. D'ailleurs, les photos sont pleinement démonstratives.

Ce que je trouve criminel au contraire c’est de mettre un enfant au monde dans de mauvaises conditions.
Vous n'avez aucun sens de la proportionnalité. L'enfant mis au monde peut trouver une famille d'accueil et vivre. Le fait de ne voir que l'équation JE SUIS ENCEINTE = JE VAIS DEVOIR ELEVER UN ENFANT n'a aucune obligation juridique et cela, pour des dispositions qui existent depuis une époque bien antérieure à la loi Veil.

C’est l’instinct de conservation qui pousse les mâles vers les femelles
Pourtant ce sont les femelles qui excitent cet instinct par leur propre instinct. Une histoire de phéromones et de petit linge de corps. Et même chez certaines femmes, l'instinct commence devant le miroir.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par bernard1933 Ven 16 Jan 2009 - 20:53

Eh oui, mesdames, c'est vous qui nous excitez avec vos tenues provocantes, vos minijupes, vos talons-aiguilles qui font ressortir vos fesses, vos regards ensorcelants, vos voix câlines, l'odeur de rut qui vous entoure... Nous ne pouvons pas résister ! La preuve , Adam ! Cachez-moi donc tout ça sous la burka ! Et voilà où on en arrive après des heures d'élucubration hautement intellectuelle !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Ven 16 Jan 2009 - 21:11

Ilibade a écrit:
Ceci est encore inexact si vous ne précisez pas quelles sont le sources du droit. Les lois ne sont pas définies par le droit, mais c'est le droit qui est défini par des sources dont la loi est l'une d'entre elles.
Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Droit10
Comme tout cela ressemble à une sorte de coup d'état féministe.
Ah oui je te l’accorde elles étaient déchaînées ! Qu’est-ce qu’elles se sont bien battues !
Mais qu’est-ce que nous vivons mieux maintenant grâce à elles…
On a donc modifié les traités de physiologie ? Je ne m'en suis pas aperçu !
Bien sûr que non, mais les dictionnaires non plus.

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Coroll10
Le corollaire étant la conséquence nécessaire et inévitable. La conception d’un enfant n’est pas le corollaire d’un acte sexuel même si l’acte sexuel est indispensable à la conception d’un enfant, ce qui n’est d’ailleurs plus vrai non plus de nos jours.
Alors pourquoi ne pas faire le forcing sur le droit à la contraception, et aller jusqu'à faire du droit extrémiste en définissant comme un droit la décision d'avorter ?
Encore une fois personne ne se décide facilement à interrompre une grossesse. Et il est évident que la priorité est la contraception.
Je te ferai néanmoins remarquer qu’à tes yeux même la contraception (à part celles qui sont plus qu’incertaines) est intolérable. Encore une fois tu n’es pas cohérent dans tes propos.
Oui, mais les considérations scientifiques nous forcent à voir les choses autrement. D'ailleurs, les photos sont pleinement démonstratives.
Je ne suis pas d’accord avec cela non plus désolée. Ce n’est qu’une ébauche d’être humain et rien d’autre.
Alors le coup du petit frère que l’on est prêt à pleurer excuse moi, je trouve cela pathétique.
J’ai de l’empathie pour les êtres qui vivent et souffrent plutôt. Et je n’ai aucune sensiblerie à ce genre de démonstration. Désolée.
Pourtant ce sont les femelles qui excitent cet instinct par leur propre instinct. Une histoire de phéromones et de petit linge de corps. Et même chez certaines femmes, l'instinct commence devant le miroir.
Mais quelles salopes !
Ah lala Ilibade la vraie nature de tes motivations pseudo humanistes se précise à chacune de tes interventions.
:rj:

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Ven 16 Jan 2009 - 21:12

bernard1933 a écrit: Et voilà où on en arrive après des heures d'élucubration hautement intellectuelle !
Ouaip finalement il aurait mieux fait de s'envoyer en l'air hein :ouba:

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Ilibade Ven 16 Jan 2009 - 21:42

Je ne suis absolument pas d'accord avec les définitions du droit que vous avez citées, et qui correspondent exactement à l'accompagnement des dérives de l'ordre judiciaire dont le rôle constitutionnel est de juger le droit et non pas de faire respecter la loi.

Le droit est défini par la loi en partie seulement, comme cela est écrit dans les livres fondateurs des principes de toute constitution. Mais en aucun cas, le droit n'est un ensemble de règles. C'est plutôt la loi qui est un ensemble de règles. Il ne faut pas tout mélanger. Constitutionnellement, l'exécution de la loi est en charge du seul ordre exécutif et nullement de l'ordre judiciaire.

La conception d’un enfant n’est pas le corollaire d’un acte sexuel
Personne ne dit le contraire, mais il est vain de vouloir se dédouaner de conséquences probables, qui sont normalement et éthiquement inévitables lorsqu'elles se produisent. Dans une masse de noyaux fissiles, on sait que l'émission d'une radioactivité par désintégration d'un noyau est liée à un excès de masse de la masse fissile. Et bien tout rayonnement est nécessairement et inévitablement la conséquence de l'excès de masse, même si le phénomène reste probabiliste pour un noyau donné. C'est la même chose pour la conception d'un enfant.

Encore une fois personne ne se décide facilement à interrompre une grossesse.
Ceci est inexact. Aujourd'hui lorsqu'une femme décide cela, elle le peut pour des raisons qui n'ont rien à voir avec les cas de pauvres femmes que vous nous avez vendus avec excès. On avorte aujourd'hui pour un simple bec de lièvre ou des malformations insignifiantes relevées par diagnostic prénatal sur le foetus.

e te ferai néanmoins remarquer qu’à tes yeux même la contraception (à part celles qui sont plus qu’incertaines) est intolérable.
Je n'ai jamais dit cela. vous devez être à court d'arguments. Faites-nous une video. Au moins, là vous avez des chances de réussir.

Ce n’est qu’une ébauche d’être humain et rien d’autre.
C'est plus qu'une ébauche. C'est un code génétique complet en ordre de marche.

J’ai de l’empathie pour les êtres qui vivent et souffrent plutôt.
Les embryons et les foetus sont des êtres tout autant que vous.

Et je n’ai aucune sensiblerie à ce genre de démonstration.
C'est bien ce qu'on relève généralement chez les adeptes militantes du droit idiot à l'avortement. Il y a comme une "banalisation" de la gravité de ce génocide.

la vraie nature de tes motivations pseudo humanistes
Ou ai-je dit que j'étais humaniste ? Décidément, est-ce qu'il vous arrivera un jour de traiter correctement un sujet ?


Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Adragante Sam 17 Jan 2009 - 0:02

Bulle ose dire
Ce n’est qu’une ébauche d’être humain et rien d’autre.
Et alors cela justifie quoi pour vous, que l’on en face du savon ? Toute leur vie ils en est qui se comportent comme des ébauches définitives d’êtres humains, que pensez-vous que nous devrions en faire…

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Magnus Sam 17 Jan 2009 - 0:17

Adragante a écrit:Bulle ose dire
Ce n’est qu’une ébauche d’être humain et rien d’autre.
Et alors cela justifie quoi pour vous, que l’on en face du savon ? Toute leur vie ils en est qui se comportent comme des ébauches définitives d’êtres humains, que pensez-vous que nous devrions en faire…
Et allez, ça va recommencer comme dans le thème du suicide : nulle réplique possible devant la censure de la bien-pensence réclamant la vie à tout prix quel qu'en soit le prix. Bref. :whistle:

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28885
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Ilibade Sam 17 Jan 2009 - 0:34

nulle réplique possible devant la censure de la bien-pensence réclamant la vie à tout prix quel qu'en soit le prix.
Excusez-moi ! Mais à combien évaluez-vous le prix de votre vie ?
Un ordre de grandeur me suffira.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Adragante Sam 17 Jan 2009 - 1:03

Et allez, ça va recommencer comme dans le thème du suicide : nulle réplique possible devant la censure de la bien-pensence
C’est tout de meme curieux que vous me reprochiez d’etre « bien pensant » et par le fait d’exercer une censure Donc etre « mal pensant » serait l’expression de la liberté ?
En tout cas si qq chose est claire c’est que si je suis trop pour la vie, vous vous etes trop pour la mort .

Adragante
Jeune Padawan

Nombre de messages : 96
Identité métaphysique : de la nature
Humeur : exécrable
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Geveil Sam 17 Jan 2009 - 1:20

Bon, aller, j'y vais de mon couplet.

J'ai tout lu attentivement, et l'impression qui en ressort, c'est qu'Ilibade reste dans le conceptuel, où il est maître.
Pour lui, la vie est essentiellement une structure codée en état de marche.
Alors que Bulle nous parle de la vie, de ses joies, quand elle parle du sexe fait avec amour, et de ses souffrances, quand elle parle des enfants qui n'ont pas été voulus.

A cela, Ilibade répond que si on laissait vivre les embryons dont la mère ne veut pas on leur trouverait bien une famille d'accueil.

C'est vrai, en principe, ce n'est pas vrai en réalité.

Mais je voudrais finir ce couplet par une remarque, qui devrait tout de même interpeller les hésitants: c'est que du groupe social des opposants à l'avortement, qui parlent au nom de la vie, émergent parfois des extrémistes capables de tuer pour leurs convictions.
Mais c'est une contradiction, un paradoxe qu'Ilibade saura certainement nous expliquer rire

Une petite pique pour Bulle :yahoo: si pour tous les problèmes de société on appelait toujours le cher peuple dont tu es si fière à voter, on aurait encore la peine de mort en France.
Pour l'avortement, je ne sais pas.

Cette petite pique est totalement négative et va peut-être provoquer une grosse colère de ta part, mais tant pis, de temps en temps, je m'offre ce petit plaisir.

Adragante, je viens de lire votre message qui est intervenu juste avant que je poste.

Pensez-vous sincèrement que Bulle soit " trop pour la mort " ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Magnus Sam 17 Jan 2009 - 2:51

Gereve a écrit:Adragante, je viens de lire votre message qui est intervenu juste avant que je poste.
Pensez-vous sincèrement que Bulle soit " trop pour la mort " ?
Il n'est pas question de Bulle, ici, Gereve, il est question de Magnus.

Magnus qui, en tant qu'administrateur se devant de donner l'exemple, fait l'objet d'une plainte de Monsieur Adragante pour avoir fait, paraît-il, de l'incitation à non-assistance à personne en danger, et qui, du coup, vive la liberté d'expression, s'est vu dans l'obligation de s'auto-censurer et, par la même occasion, dans celle de censurer une série de réponses dans un thread consacré au suicide.
Une hécatombe, monsieur, une hécatombe.
Mais comme c'est au nom de la vie... .

Comme de surcroît, Magnus collabore à l'affreux lobby des partisans de l'euthanasie pour soi-même... .

Enfin bref, un personnage détestable, ce Magnus : il pense qu'il faut accepter le choix de ceux qui veulent absolument se suicider, il pense qu'on a le droit de bénéficier d'une assistance pour mourir dignement; et même s'il ne l'a pas encore dit ici, il n'est pas contre l'avortement.

Qu'il évite donc de parler trop fort ou de penser trop haut : qu'il se moule dans le politiquement-correct, qu'il suive les grandes artères bouchées de la bien-pensence, dominée par les monothéismes si honteusement dénoncés par Onfray et ses pourceaux d'Epicure; qu'il ne s'égare pas dans les sentiers boueux d'une morale différente, qu'il ne blasphème pas contre le crédo des valeurs établies, ---il entrerait dans une culture de mort; merci Benoît, nos enfants en reparleront dans quarante ou cinquante ans, quand le Bel Edifice commencera enfin à s'écrouler sous le poids accumulé de ses deux mille ans de rigidité doloriste.

Magnus n'a que mépris pour certains bourreaux en blouse blanche, ces chirurgiens au bistouri trempé dans l'eau bénite, ces ensoutanés de la médecine bourrés de bonnes intentions, celles dont l'enfer est pavé.
Mais chûûûttt : le bistouri tranche aussi dans les messages... .

Le Grand Jacques chantait : "Messieurs les flamingants, je vous emmerde, je persiste et signe : Jacques Brel !"
Magnus cherche un mot qui remplacerait ici "flamingants", mais sans doute vaut-il mieux qu'il ne le trouve pas... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28885
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Sam 17 Jan 2009 - 7:09

Magnus a écrit:
Magnus cherche un mot qui remplacerait ici "flamingants", mais sans doute vaut-il mieux qu'il ne le trouve pas... .
Peut-être as-tu pensé à quelque chose de grossier comme connards ? Dans ce cas oui tu as bien fait de ne pas le trouver. Il y a des mots beaucoup plus softs et lisibles dans un forum.
C'est bien que tu te sois à nouveau auto-censuré bravo

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Sam 17 Jan 2009 - 7:17

Gerêve a dit : Une petite pique pour Bulle si pour tous les problèmes de société on appelait toujours le cher peuple dont tu es si fière à voter, on aurait encore la peine de mort en France.
Pour l'avortement, je ne sais pas.
Cette petite pique est totalement négative et va peut-être provoquer une grosse colère de ta part, mais tant pis, de temps en temps, je m'offre ce petit plaisir.
Excellente remarque Gerêve ! Et je dois bien reconnaître que j'occulte toujours cet exemple :rj:
Et je dois bien reconnaître aussi que je n'ai été pour l'abolition de la peine de mort qu'après réflexion tant l'idée était vive que si l'on touchait à un seul cheveux de mes enfants j'appliquerais oeil pour oeil.
Loupé donc pour la grosse colère hihi !

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Empty Re: Avant fécondation et après fécondation

Message par Bulle Sam 17 Jan 2009 - 7:22

Adragante a écrit:
Et alors cela justifie quoi pour vous, que l’on en face du savon ?
Sources ?
Toute leur vie ils en est qui se comportent comme des ébauches définitives d’êtres humains, que pensez-vous que nous devrions en faire…
Vivre avec, puisqu'ils sont vivants, bien entendu.
D'autant que comme tu le dis toi même, ils ne font que ce "comporter comme". Et un comportement n'est que rarement définitif.

_________________
Hello Invité !  Le Avant fécondation et après fécondation - Page 12 Quizzv10 du 01 octobre 2021 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 50401
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 20 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 16 ... 20  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum