Agnostique?

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par _Tan le Mer 30 Nov 2011 - 13:33

Bulle a écrit:
Tan a écrit:Ben si : c’est une hypothèse non-matérialiste, dans laquelle le cerveau et la conscience existent indépendamment l’un de l’autre, et où ils interagissent au moyen de la physique quantique, notamment dans la capacité à déclencher l’exocytose.
Mais qu'est-ce que tu racontes en quoi le fait qu'il y ait une incidence entre l'esprit et le corps serait une hypothèse non-matérialiste ?
Ce qui est non-matérialiste, c’est le fait que la conscience existe indépendamment du cerveau, qu’elle n’est pas fabriquée par le cerveau, et qu'elle contrôle le cerveau. Eccles a démontré que c'était scientifiquement probable, et il a proposé (c'est sa thèse) une description complète de ce phénomène, grâce entre autre à la MQ appliquée à l'exocytose.

Bulle a écrit:La "chiasse" quand tu as une bonne trouille tu n'as jamais entendu parlé
C’est un bon exemple du contrôle du corps par l’esprit. Ca fait des années que l’on travaille ça dans les arts martiaux.

Bulle a écrit:
M. Picq, reconnaît à Mme Dambricourt "le mérite d'avoir mis en évidence la flexion du sphénoïde chez les hominidés". "Cet os est un carrefour important , poursuit-il. C'est là que se rencontrent les zones associées au développement du cerveau, de la face et de la locomotion." Mme Dambricourt, ajoute M. Picq, "bute sur l'interprétation" . "Pour une raison absolument mystérieuse , précise de son côté M. Ramirez-Rozzi, elle a voulu faire de cet os la pièce centrale de toute l'anatomie humaine. Or on sait depuis longtemps que définir l'homme à partir d'un seul caractère est absurde."
Ceci est un argument infondé auquel Anne Dambricourt a répondu depuis longtemps. C’est d’ailleurs pour ça que cet « argument » n’a jamais été repris par les pontes de la paléontologie comme Yves Coppens.
A cet égard, il n’est pas étonnant que ce non-argument provienne de Mr. Picq, le copain du Dawkins français, Guillaume Lecointre, tous deux darwiniens extrémistes, défenseurs engagés du matérialisme philosophique, adhérents du mouvement des rationalistes et des sceptiques, cette espèce d’association qui fait du militantisme pro-matérialiste agressif.
Si tu pouvais trouver d’autres sources plus… objectives, avec des arguments plus étayés Bulle, ce serait pas mal. Ton texte, il provient d’où ? Du site athée rationalisme.org ? De zététique.fr ?

Bulle a écrit:
Christoph Zollikofer, professeur d'anthropologie à l'université de Zurich, auteur de la reconstitution virtuelle du crâne de Toumaï, considère que " l'argument du sphénoïde est limité, car on rencontre la flexion dusphénoïde c hez certains mammifères, et même des poissons, sans en connaître la cause". Le chercheur suisse estime qu'" on ne peut pas perdre de vue l'adaptation comme force de la sélection" et que, "lorsqu'on fait de la science, on ne commence pas par les réponses, mais par les questions " .
Même chose pour ce monsieur, qui fait partie de la même clique. Il ne réfute rien, la thèse d’Anne Dambricourt fait des centaines de pages d’observations et d’argumentation dont il ne parle pas, et c’est une thèse validée.
Tout en expliquant qu’en sciences, on commence par les questions, Mr Zollikofer impose son dogme de la sélection comme postulat incontournable, c’est-à-dire qu’il impose la réponse.
Ce simple paradoxe suffit à ruiner l’objectivité de sa critique.
_Tan
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par Jipé le Mer 30 Nov 2011 - 13:48

Tan:
Ce qui est non-matérialiste, c’est le fait que la conscience existe indépendamment du cerveau, qu’elle n’est pas fabriquée par le cerveau, et qu'elle contrôle le cerveau. Eccles a démontré que c'était scientifiquement probable, et il a proposé (c'est sa thèse) une description complète de ce phénomène, grâce entre autre à la MQ appliquée à l'exocytose.
Rien n'est démontré, tu te bases sur un scientifique, Eccles, qui subodore une hypothèse, et qui n' est pas neutre car trop près du Vatican.
Tu le prends pour référence parce que cela va dans ton sens, il n'y a pas d'objectivité dans ta démarche...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27265
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par _Tan le Mer 30 Nov 2011 - 16:51

Jipé a écrit:Rien n'est démontré, tu te bases sur un scientifique, Eccles, qui subodore une hypothèse, et qui n' est pas neutre car trop près du Vatican.
Tu le prends pour référence parce que cela va dans ton sens, il n'y a pas d'objectivité dans ta démarche...
J’ai déjà répondu à ça Jipé : quand JP Changeux, qui est athée militant, raconte que le cerveau fabrique la conscience, tu ne l’accuses pas de ne pas être neutre.
Mais quand Eccles, qui est croyant, dit que le cerveau ne fabrique pas la conscience, alors là tu l’accuses de ne pas être neutre.
Conclusion : chez toi, il y a deux poids et deux mesures.

D’autre part, Eccles n’a pas fait que proposer une hypothèse ; il a aussi démontré que la conscience peut contrôler le cerveau sans violer la loi de conservation de l’énergie.
Ben oui : auparavant (mais il faut s’être posé la question pour le savoir), les matérialistes disaient que la conscience ne peut pas influencer le cerveau, puisque cela implique un apport d’énergie qui viendrait de nulle part, ce qui serait en désaccord avec le premier principe de thermodynamique.
Eccles a répondu, en prouvant que la probabilité que l’exocytose se produise (en simplifiant à l’excès, exocytose=communication inter-neuronale), pouvait être augmentée par l’action de la conscience sans violer la loi de conservation de l’énergie.
Puis, par-dessus cela, il a développé toute une thèse relative à l’interaction cerveau/conscience, selon un paradigme dualiste où la conscience existe indépendamment du cerveau.
_Tan
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par Jipé le Mer 30 Nov 2011 - 17:03

Tan:
quand JP Changeux, qui est athée militant, raconte que le cerveau fabrique la conscience, tu ne l’accuses pas de ne pas être neutre.
Un scientifique athée est par définition neutre...il n'est pas comme Eccles tenu de se déterminer en fonction du Vatican, voyons!
Ben oui : auparavant (mais il faut s’être posé la question pour le savoir), les matérialistes disaient que la conscience ne peut pas influencer le cerveau, puisque cela implique un apport d’énergie qui viendrait de nulle part, ce qui serait en désaccord avec le premier principe de thermodynamique.
Oui mais c'était "auparavant" comme tu dis, maintenant on connait mieux le rôle de la conscient (esprit) sur le cerveau (corps).
Puis, par-dessus cela, il a développé toute une thèse relative à l’interaction cerveau/conscience, selon un paradigme dualiste où la conscience existe indépendamment du cerveau.
ben oui, mais c'est son point de vue, il a le droit mais il ne prouve rien...D'autres en pensent le contraire.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27265
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par JO le Mer 30 Nov 2011 - 17:12

"
Essayons de calquer le résultat de la désintégration du pion au phénomène de la mort. Si l’on voulait écrire une équation, on obtiendrait :
Corps vivant ⇒ cadavre + ?

Le point d’interrogation résume notre ignorance. Car la mort résulte, semble-t-il, en une perte, mais perte de quoi?

Qu’il manque quelque chose, et que le corps ne constitue pas tout l’être vivant, Proust nous le dit : « C’est dans la maladie que nous nous rendons compte que nous ne vivons pas seuls mais enchaînés à un être d’un règne différent, dont des abîmes nous séparent, qui ne nous connaît pas et duquel il est impossible de nous faire comprendre : notre corps. »

Très clairement, Proust est d’avis que notre corps ne restitue pas la totalité de notre être. Et, pendant l’agonie de sa grand-mère, il demande, dans un cri désespéré : « Mais si ce n’était plus qu’une bête qui remuait là, ma grand-mère où était-elle ? »

Le corps n’est donc qu’une partie de l’être vivant, ce qui justifie notre équation qui ne résout rien, car l’état final n’est pas complètement défini. La mort lâche bien derrière elle un cadavre, mais c’est un objet infiniment moins riche que le corps vivant qui a cessé d’être. « Et le reste est silence » selon la forte parole d’Hamlet. La partie spirituelle qui caractérisait le vivant n’est plus objet d’analyse, elle nous échappe, soit que, pour les agnostiques il ne reste rien d’autre, « Et le reste est vide », soit que l’âme se soit évadée dans un au-delà inaccessible « Et le reste est absent. »

Cette part manquante, je l’appellerai la part de l’incompréhensible.

L’Univers est certes intelligible. Selon la phrase souvent citée d’Einstein, « La chose la plus incompréhensible de ce monde est que le monde soit compréhensible. » Mais le monde est-il entièrement compréhensible ? Il est assez raisonnable de penser qu’il existe une part du réel qui demeurera inaccessible à notre intelligence, malgré tous les progrès scientifiques à venir. Comme la rétine de l’œil qui n’est sensible qu’à une faible partie du spectre électromagnétique, l’intelligence ne serait sensible qu’à une partie des mystères de la nature. En mathématiques, on parle de recouvrement entre deux ensembles, et il ne me semble pas évident que réel et intelligible se superposent exactement. Un recouvrement complet entre la capacité du cerveau humain et l’ensemble des mystères de l’univers donnerait au principe anthropique un argument très fort. Si nous ne l’acceptons pas, alors la mort pourrait être le point de rupture où deux ensembles divergent, elle communique avec l’incompréhensible.
L’équation de la mort a donc un peu évolué. Elle s’écrit :
Corps vivant ⇒ cadavre + incompréhensible


http://basarab.nicolescu.perso.sfr.fr/ciret/bulletin/b19/b19c14.html

extrait d'un lien donné par Freefox , à côté .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par _Tan le Mer 30 Nov 2011 - 19:34

Jipé a écrit:Un scientifique athée est par définition neutre
croule de rire
_Tan
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par AC* le Mer 30 Nov 2011 - 19:42

Bulle a écrit:
ACourvoisier a écrit:N'oublie pas, cher Tan, que Madame Bulle a une connaissance grandement livresque
Pas que et c'est toujours mieux que le pêle-mêle...
En tant qu'athée, elle croit que ce qui est exposé dans la Bible est un concept (elle a dû mal comprendre le concept de concept)
Dieu est un concept pour moi effectivement et au même titre que le père noel lol! ; et la bible est une bibliothèque passionnante avec des tas de personnages fort intéressants...
Tu devrais la lire, y compris les intertestamentaires...

-Le premier était uniquement pour faire le jeu de mot (Magnus aime aussi les jeux de mots) "livresque" et "se livrer aveuglément à vous".

-Mais vous voulez rire ? -Je relis régulièrement les passage de la Bible que j'estime sur le moment centraux à ma soif intellectuelle ou croyante.
En effet, je ne l'ai pas lue comme un roman de la page une à la dernière par pas de une.

C'est ainsi que j'ai failli me griller pour vous en mettant le passage de l'apocalypse explicité; chose interdite par Saint Jean.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par AC* le Mer 30 Nov 2011 - 19:54

Jipé a écrit:
Tan a écrit:Ben oui : auparavant (mais il faut s’être posé la question pour le savoir), les matérialistes disaient que la conscience ne peut pas influencer le cerveau, puisque cela implique un apport d’énergie qui viendrait de nulle part, ce qui serait en désaccord avec le premier principe de thermodynamique.
Oui mais c'était "auparavant" comme tu dis, maintenant on connait mieux le rôle de la conscient (esprit) sur le cerveau (corps).
-Alors vous avez vite changé d'avis, Jipé, sur une question aussi fondamentale.
Vous m'aviez pourtant dit que vous n'étiez qu'une machine - que vous avez appellée le Terminator (bon: ça c'est pour déconner) - qui n'était que le résultat de ses causes!

Il faut croire qu'à force qu'on parle d'esprit, ça finit par vous rentrer dans le ciboulot !
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par casimir le Mer 30 Nov 2011 - 23:49

JO a écrit:"

Qu’il manque quelque chose, et que le corps ne constitue pas tout l’être vivant, Proust nous le dit : « C’est dans la maladie que nous nous rendons compte que nous ne vivons pas seuls mais enchaînés à un être d’un règne différent, dont des abîmes nous séparent, qui ne nous connaît pas et duquel il est impossible de nous faire comprendre : notre corps. »
.

Est-ce moi qui interprète de travers les mots de Proust ?

Il me semble pourtant qu'il dit que "cet être d'un règne différent..." c'est bien le corps.
Non pas limité à ses apparences, mais comme part manquante, terre inconnue au rivage de l'esprit.
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par AC* le Jeu 1 Déc 2011 - 7:27

En effet, Proust aurait raison s'il précisait "maladie physique ou somatique".

Pour ma part, quand je suis tombé psychiquement malade, le paragraphe cité de Proust deviendrait vrai jusqu'à sa moitié. (Je croyais être le Christ revenu pour combattre le mal, et amener le Ciel.)
Dans cette mesure, j'aurais mis ceci à la place:
"C’est dans certaines maladies psychiques que nous nous rendons compte que nous ne vivons pas seuls mais enchaînés à un être d’un règne différent, dont des abîmes nous séparent, qui nous connaît intimement et duquel nous connaissons la pensée de manière synchrone : Dieu."

Le temps avait disparu; il n'y avait plus d'évènement causal:
Il n'y avait qu'Actes.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par JO le Jeu 1 Déc 2011 - 8:06

Ah! c'est intéressant que tu aies vécu en états de conscience différents ( = "maladie" psychique). Je ressens un peu ce que tu évoques, en vieillissant : mais je suis cet être, ou plutôt, il m'englobe, comme un uterus vivant, mais synchrone . L'astrologie m'avait fait comprendre cette synchronicité avec l'univers, déjà . Nous ne sommes pas différents, mais nous n'en habitons provisoirement qu'une gamme de compréhension . Infra et supra nous sont inconscients ou subconscients . Nous sommes bâtis comme un arc en ciel, quoi .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par dan 26 le Ven 2 Déc 2011 - 0:34

JO a écrit: il m'englobe, comme un uterus vivant, mais synchrone

Alors là bravo jo, je n'en ai jamais vu !!

amicalement







.

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par dan 26 le Ven 2 Déc 2011 - 23:41

]quote="ACourvoisier"]



Dans cette mesure, j'aurais mis ceci à la place:
"C’est dans certaines maladies psychiques que nous nous rendons compte que nous ne vivons pas seuls mais enchaînés à un être d’un règne différent, dont des abîmes nous séparent, qui nous connaît intimement et duquel nous connaissons la pensée de manière synchrone : Dieu."
Voudrais tu dire par là que ce n'est qu'à travers des troubles psychiques que l'on peut avoir accès à ce fameux dieu? Tu rejoindrais certains points developpés par Eugène Drewerman!!! C'est grave tout de même .

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par AC* le Sam 3 Déc 2011 - 12:59

mdr
Je dois dire que je ne connais pas Eugène Drewerman.

En effet, si à s'accorder à Jipé: "croire n'est pas naturel", on peut supposer qu'il faille "quelque chose".

Par ailleurs, cela ne signifierait pas que l'on ne peut pas croire en sa parole en étant dans son état normal. Mais c'est la vision des choses qui m'était complètement différente. Le temps n'existait plus.

Il n'y avait que corrélations.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par Bulle le Sam 3 Déc 2011 - 14:59

Tan a écrit:Ceci est un argument infondé auquel Anne Dambricourt a répondu depuis longtemps.
Je regrette Tan : cet argument critique est parfaitement fondé, et provient de l'AFIS e
C’est d’ailleurs pour ça que cet « argument » n’a jamais été repris par les pontes de la paléontologie comme Yves Coppens.
Je crois que tu n'as pas tout compris Tan :
Je cite :
"Et la grande découverte de Dambricourt, c’est que ce petit os évolue ! Depuis 60 millions d’années, il se replie progressivement, permettant une base du crâne plus courte, un front plus haut, un redressement. Le constat de cette évolution n’est pas à remettre en cause, mais son usage, si. Car cet os est l’unique sujet d’étude de cette scientifique. À aucun moment elle n’envisagera autre chose. Pourtant son hypothèse devrait pouvoir se vérifier par une étude sur d’autres parties du corps. Quid du trou occipital, qui permet l’insertion de la tête sur la colonne vertébrale ? Quid de l’étude comparative des bassins, en pression ou en extension, selon la capacité à la bipédie ?
(...)
notre scientifique va s’attacher à nous énumérer les différentes étapes de l’évolution sphénoïdique. Une évolution, dit-elle, qui se fait par grandes mutations. Allons-y ! Le compte à rebours commence : 60 millions d’années, l’os sphénoïde est très allongé, c’est l’époque des prosimiens (dont les derniers représentants actuels sont les lémuriens) ; 20 millions d’années, premier repliement de l’os, et apparition des grands singes ; 6 millions d’années, second repliement de l’os et apparition des australopithèques ; 2 millions d’années, troisième repliement et apparition des hominidés ; 160 000 ans, quatrième repliement et sortie d’Afrique, apparition de homo sapiens.
Comme tout cela est simple et linéaire ! Mais comment « une évolution par grande mutation » peut-elle s’accommoder d’une évolution graduelle, lente, sur le même objet, du type de celle qui travaille les dents de nos bambins ? A. Dambricourt ne se pose sans doute pas la question, elle ne craint pas les paradoxes : l’os sphénoïde est à la fois soumis, tout en même temps, aux grandes mutations brutales et récurrentes et au travail lent de transformation dans le quotidien de nos enfants. On aimerait comprendre ce processus bizarre...
(...)
La conclusion du documentaire est claire et élude la science. L’évolution dans le temps de l’os sphénoïde nous montre « qu’on va toujours au même endroit et que la solution est unique. Si on dévie, on est perdu. »
La vraie leçon à enseigner aux enfants, par le langage, ce sont les rituels, l’esprit, l’élan spirituel, qui sont des mécanismes de survie » Philip Tobias.
Foin du darwinisme, foin de la science, place au mystique et au créationnisme.
"

Et c'est là où, bien logiquement le bât blesse : le mélange des genres.
Ce fameux mélange que le chercheur Guillaume Lecointre dénonce à fort juste titre, ne t'en déplaise.

Vous êtes pour le moins étonnants avec votre "foi inébranlable" et si transcendante qu'elle vous met au dessus de toute recherche scientifique car, au bout du compte vous cherchez toujours une justification dans la science ; celle-là même que vous critiquez parce qu'elle sait, elle, rester à sa place ; vous me faites tristement sourire parce que vous êtes la démonstration même de la faiblesse de votre foi.

Et votre manière de chercher des justifications à vos expérience soi-disant si "extraordinaire" et "improuvable" et "indicible" tellement c'est divin, est, au final pathétique.

_________________
Hello Invité ! Le Agnostique? - Page 6 Quizzj10du 01 janvier 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45448
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par dan 26 le Sam 3 Déc 2011 - 19:10

[quote]
ACourvoisier a écrit:
Je dois dire que je ne connais pas Eugène Drewerman.

En effet, si à s'accorder à Jipé: "croire n'est pas naturel", on peut supposer qu'il faille "quelque chose".
La peur, l'angoisse , toutes les crédulité sont basées la dessus , même les croyances politiques .

Par ailleurs, cela ne signifierait pas que l'on ne peut pas croire en sa parole en étant dans son état normal.
Je ne te suis pas si on ne croit pas à soi même cela pose problème

Mais c'est la vision des choses qui m'était complètement différente. Le temps n'existait plus.
Il n'y avait que corrélations.

Un peu comme sous l'emprise d'une drogue en quelque sorte !!

amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par AC* le Sam 3 Déc 2011 - 19:24

Oui, je suppose un peu comme sous l'emprise d'une drogue.

Comme s'être quasiment nourri au café pendant deux ans, stopper d'un coup sec, et être mobbé dans un bureau pendant un an.


Par ailleurs, c'est difficile pour moi de vous suivre concernant les deux autres points, à cause du manque de ponctuation.

Quand je disais "quelque chose", cela veut dire un fonctionnement d'ordre exceptionnel (par rapport à soi) qui nous mène à croire en Dieu lui-même.


En effet, il me semblais aussi dans une conversation avec mon ami Jean-René - ex-physicien qui ré-entreprend des études de théologie - qu'il fallait croire en soi pour croire ensuite en Dieu.

Lui prétend que non.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par _Tan le Dim 4 Déc 2011 - 14:58

Bulle a écrit:[…]Vous êtes pour le moins étonnants avec votre "foi inébranlable" et si transcendante qu'elle vous met au dessus de toute recherche scientifique car, au bout du compte vous cherchez toujours une justification dans la science ; celle-là même que vous critiquez parce qu'elle sait, elle, rester à sa place ; vous me faites tristement sourire parce que vous êtes la démonstration même de la faiblesse de votre foi.

Et votre manière de chercher des justifications à vos expérience soi-disant si "extraordinaire" et "improuvable" et "indicible" tellement c'est divin, est, au final pathétique.
Je suis sincèrement désolé de ne pas adhérer au matérialisme (philosophique) Bulle…. tire langue

Si je peux toutefois me permettre, je précise quand même que je n’ai rien contre la science, bien au contraire. C’est plutôt le scientisme que j’aurais tendance à critiquer…
_Tan
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par dan 26 le Dim 4 Déc 2011 - 19:07

[quote="ACourvoisier"]

Quand je disais "quelque chose", cela veut dire un fonctionnement d'ordre exceptionnel (par rapport à soi) qui nous mène à croire en Dieu lui-même.

Une forme de prise de conscience par rapport à un fait , qui nous touche particulièrement
, le décés d'un proche par exemple .



En effet, il me semblais aussi dans une conversation avec mon ami Jean-René - ex-physicien qui ré-entreprend des études de théologie - qu'il fallait croire en soi pour croire ensuite en Dieu.
Lui prétend que non.
Pourquoi certains hommes ont à besoin de croire, la réponse se trouve là je pense.

Tu ne m'as pas répondu as tu fais des études, ou as tu approché les methodes de théologies , certaines de tes réponses sembleraient le prouver, si je ne me trompe .

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par AC* le Dim 4 Déc 2011 - 20:12

Le décès d'un proche ne coïncide pas avec ma prise de conscience.

En fait, j'en avais marre de l'existence terrestre, j'avais l'impression que "tout puait". Je n'arrivais pas à m'endormir à cause de ma forte respiration et un peu de tachycardie. J'ai réussi, en mettant mon poing sur ma poitrine, à mettre en phase ma respiration avec mon coeur. Ces deux ont diminué continument.

Ensuite, j'ai fait un rêve d'un être sombre dans l'ombre, qui a mis son visage contre le mien. Ensuite, il m'a fait comprendre: "Maintenant, tu dois être droit, ou rien du tout."

Je ne respirais plus, et je ne sais par quel "miracle", j'ai réussis à ouvrir les yeux, et ai repris mon souffle.
J'avais l'impression d'être revenu (de loin) comme un vampire, si j'ose dire.

Si bien que je l'ai même pris au sens premier, en marchant droit et en regardant devant moi au lieu de regarder par terre, comme toujours auparavant.

Cela peut paraître ridicule, mais cela a conduit de profonds changements de personnalité. En résumé, je disais ce que je pensais, et arrêtais de dire oui à tout.


-Concernant les réponses qui sembleraient prouver...
quoi ? -Que j'aie fait des études, ou que j'aie approché des méthodes de théologie ?

Concernant celles-ci, je vous ai déjà répondu sur le topic, où vous m'avez posé pour la première fois la question;
ça veut dire: pas d'études certifiées de théologie.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par dan 26 le Dim 4 Déc 2011 - 22:20

[quote]
ACourvoisier a écrit:Le décès d'un proche ne coïncide pas avec ma prise de conscience.
Tres souvent prise de conscience de son existence, mais il peut y avoir d'autre déclencheurs; les accidents de la vie par exemple .


En fait, j'en avais marre de l'existence terrestre, j'avais l'impression que "tout puait".
Quel est l'élement qui a declenché ce phénomène d'apres toi

Ensuite, j'ai fait un rêve d'un être sombre dans l'ombre, qui a mis son visage contre le mien. Ensuite, il m'a fait comprendre: "Maintenant, tu dois être droit, ou rien du tout."

Je ne respirais plus, et je ne sais par quel "miracle", j'ai réussis à ouvrir les yeux, et ai repris mon souffle.
J'avais l'impression d'être revenu (de loin) comme un vampire, si j'ose dire.
C'est bien mais ce n'est qu'un rève d'apres ce que tu dis . Je parlais aussi d'accident de la vie, qui eput créer ce phénomène naturel!!

Cela peut paraître ridicule, mais cela a conduit de profonds changements de personnalité. En résumé, je disais ce que je pensais, et arrêtais de dire oui à tout.
Une prise de conscience de............. en quelque sorte .

-ça veut dire: pas d'études certifiées de théologie.

t'es tu tout de meme interressé directement ou indirectement à cette science religieuses ?

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par AC* le Lun 5 Déc 2011 - 7:37

-Indirectement alors, en effet, mon grand-père était pasteur.

-Pour le reste: Tout à fait d'accord:

Une prise de conscience de mon existence, ce qui me paraît le descriptif le plus crédible.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par JO le Lun 5 Déc 2011 - 7:50

Agnostique signifiant "qui ne sait pas ", le qualificatif convient à ceux qui n'ont aucune certitude, ni scientifique, ni religieuse, ni philosophique . Je suis donc agnostique , mais Dan est athée .
Etant agnostique, j'accueille l'expérience subjective sans le barrage rationnel, méthodologique, du scientifique ou celui a priori, de l'athée .
En lisant les ouvrages de scientifiques spiritualistes, j'ai compris que les deux termes, sans s'exclure, ne cohabitaient que sur deux voies parallèles ( ne se rejoignant donc qu'à l'infini) . Chacune a ses vérités .
Mais ce sont des vérités , la subjectivité n'altérant en rien ce caractère de vérité .
Donner, comme le fait Dan, une cause psychologique aux vérités intuitives, c'est exprimer SA propre subjectivité , pas démontrer l'inanité des autres subjectivités .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par dan 26 le Lun 5 Déc 2011 - 18:37

JO a écrit:

Donner, comme le fait Dan, une cause psychologique aux vérités intuitives, c'est exprimer SA propre subjectivité , pas démontrer l'inanité des autres subjectivités .

C'est expliquer pourquoi l'homme en général a besoin de croire, c'est tout. Parler de vérités intuitives, c'est plutot de l 'espérance intuitive!!

amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Agnostique? - Page 6 Empty Re: Agnostique?

Message par AC* le Lun 5 Déc 2011 - 21:24

Moi je suis d'accord avec JO.

À Dan26:
Donc croire est un besoin.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum