Ahimsha = la non violence active

Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Ahimsha = la non violence active

Message par Invité le Jeu 19 Fév 2009 - 8:05


Beaucoup savent que Ghandi était un apôtre de la "non-violence". Mais hélàs, ce terme hindou a été très mal traduit et très mal compris. On croit généralement qu'il s'agit de passivité ou soumission. Or, c'est tout le contraire.

Le terme indien "Ahimsha" pourrait être traduit par "ascèse", "amour", "action non-violente"...

Ahimsha doit d'abors s'appliquer à nous même: nous devons nous respecter, ne pas nous faire violence. Ensuite, à nos proches.

Voici une explication simple et concrète: http://www.non-violence-mp.org/outilspedag...ptattitudes.htm

Et un des nombreux sites qui promeuvent la non violence, dans le but de la pratiquer dans notre vie quotidienne, et dont le slogan est sympa "ni hérisson, ni paillasson". http://www.non-violence.be/

Et voici une explication par un exemple.

Un homme se fait agresser pour être volé. Plusieurs réactions (caricaturées ici !) sont possibles:
1. la passivité: le résultat: il sera volé, et l'agresseur se sentira fort et prêt à recommencer
2. la peur, les prière "s'il vous plaît, laissez moi mon sac"; résultat: idem
Dans ces deux cas, l'agresseur sera fier, se sentira fort, méprisera sa victime qui ne sera que l'objet de son désir, sa "chose"
3. la contre-attaque. Résultat immédiat: le renforcement de l'aggressivité de l'autre, qui pourra être amené à tuer. Résutlat; il s'armera mieux, et sera encore plus fort et agressif.
4. ne pas avoir peur, bloquer l'attaque de l'adversaire (par exemple par une prise de judo) et lui parler. Cela demande, de la part de la "victime", une force mentale et physique au-dessus de la moyenne. Tout bascule pour l'agresseur. Au lieu d'avoir face à lui un être tremblant ou se débattant, il a un humain, supérieur à lui. Il est alors déstabilisé et peut changer d'attitude en profondeur et pour toujours. Ahimsha, c'est cela. On a de l'amour pour l'agresseur puisqu'on veut qu'il s'améliore (ça c'est la définition de "compassion" en bouddhisme), mais cela demande un énorme travail sur soi: abolir ses peurs, ses attachements aux biens matériels mais aussi à sa propre vie, dompter ses émotions...


Même si l'actualité réveille souvent en moi cette réflexion sur Ahimsha dans le chagrin, ce sujet n'a rien de politique: il s'applique d'abord à nous même. Je ne juge pas du tout, par exemple les résistants qui s'expriment par des actions violentes: au contraire je les comprends: souvent, il n'ont pas d'autre moyen. D'ailleurs, Nelson Mandela avaitcommencé à pratiquer Ahimsha dans sa lutte, et il n'a pu constater que l'inefficacité. Il est passé aux actions plus violentes. J'ai pour lui la plus grande admiration, justement parce qu'il est réaliste. Ce qui est (parfois) vrai avec un agresseur qui en veut à notre porte-monnaie ne le sera pas en politique !

Ici, j'ai simplement voulu proposer un sujet de réflexion pour notre vie quotidienne, et surtout lever le malentendu qui existe à propos de l'Ahimsha.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Bulle le Jeu 19 Fév 2009 - 8:24

leela a dit : On a de l'amour pour l'agresseur puisqu'on veut qu'il s'améliore (ça c'est la définition de "compassion" en bouddhisme), mais cela demande un énorme travail sur soi: abolir ses peurs, ses attachements aux biens matériels mais aussi à sa propre vie, dompter ses émotions...
Dompter ses peurs etc n'implique pas "avoir de l'amour pour l'agresseur" si ?
La compassion n'est pas quelque chose de positif mais un concept judeo chrétien qui ne sert strictement à rien.
Comprendre l'autre n'implique pas que l'on doive souffrir avec lui [cum>com (avec) passere>passion (souffrir)].
Je pense même que l'efficacité est au prix de comprendre mais de ne pas justement, souffrir avec.

_________________
Hello Invité !  Le Ahimsha = la non violence active Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44857
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Tibouc le Jeu 19 Fév 2009 - 9:17

4. ne pas avoir peur, bloquer l'attaque de l'adversaire (par exemple par une prise de judo) et lui parler. Cela demande, de la part de la "victime", une force mentale et physique au-dessus de la moyenne. Tout bascule pour l'agresseur. Au lieu d'avoir face à lui un être tremblant ou se débattant, il a un humain, supérieur à lui. Il est alors déstabilisé et peut changer d'attitude en profondeur et pour toujours. Ahimsha, c'est cela.

C'est pour ça que Ghandi a dit : si vous n'avez d'autres choix que la violence ou la lachété, choisissez la violence. La non-violence ne doit pas être une attittude passive, ni une collaboration avec "l'ennemi".
Dans le domaine politique, je pense que la non-violence est beaucoup plus efficace, car la violence peut délégitimer ton action (meme quand ton combat est justifié). Je prone plutot la greve générale, les manifs etc plutot que poser des bombes.

Pour ce qui est de la compassion, je ne suis pas d'accord avec bulle. Comme tu dis bulle, com-passion veut dire littéralement "souffrir avec" : cela est nécessaire pour aider quelqu'un, car il faut comprendre sa douleur et donc la ressentir nous-meme. La compassion n'est donc pas futile.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Invité le Jeu 19 Fév 2009 - 9:27

Bulle a écrit:
Dompter ses peurs etc n'implique pas "avoir de l'amour pour l'agresseur" si ?
La compassion n'est pas quelque chose de positif mais un concept judeo chrétien qui ne sert strictement à rien.
Comprendre l'autre n'implique pas que l'on doive souffrir avec lui [cum>com (avec) passere>passion (souffrir)].
Je pense même que l'efficacité est au prix de comprendre mais de ne pas justement, souffrir avec.
Je trouve aussi que le terme "compassion" a été très mal choisi pour exprimer la notion bouddhiste, qui est tout autre chose que cette pitié teintée de masochisme suggéré par notre société. J'ouvrirai un sujet à ce propos dans "Bouddhisme", mais il faut d'abord que je fasse quelques recherches. Chez eux:
- amour = vouloir que l'autre soit heureux
- compassion = la comprendre et vouloir qu'elle se libère de son ignorance et de ses souffrances
OK, c'est pareil, mais c'est tout ce que j'ai retenu, c'est pour cela que je dois encore chercher avant d'ouvrir le sujet.
Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Tibouc le Jeu 19 Fév 2009 - 9:34

Chez eux:
- amour = vouloir que l'autre soit heureux
- compassion = la comprendre et vouloir qu'elle se libère de son ignorance et de ses souffrances

Heu... Chez nous aussi !
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Invité le Jeu 19 Fév 2009 - 10:33

Comme le fait remarquer Bulle COM-PASSION = ressentir la souffrance de l'autre, souffrir avec lui, pleurer avec lui: c'est une "émotion perturbatrice" parce que la souffrance nous empêche de voir clair, donc d'avoir l'attitude juste.

Chez nous la "compassion" glisse vite vers l'apitoiement, comme le témoignent ces nombreuses émissions TV qui arrachent des larmes au spectateurs, et leur procure une bonne conscience parce qu'ils ont donné quelques euros.

Mais évidemment beaucoup ont dépassé ce stade, Tibouc, heureusement !

Ce qui est certain, c'est que l'on comprend mieux les soufrances de l'autre si on a aussi vécu cette souffrance, c'est peut-être pour cela que souffrir nous fait évoluer ?

Mais maintenant qu'on a bien défini les mots et sachant qu'il peut y avoir différentes interprétationsAhimsha = la non violence active Idee-puis-nonsi on revenait au sujet: Ahimsha ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Tibouc le Jeu 19 Fév 2009 - 10:41

Je fais très nettement la différence entre compassion et pitié. La pitié ne sert à rien. Quand on a des problèmes on a besoin qu'on nous soutiennent et qu'on nous aide, non qu'on nous plaigne.

A propos d'Ahimsha, et bien personnellement je prone la non-violence (car elle est plus "morale" et plus efficace) dans la vie quotidienne comme dans un combat politique.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Fabule le Jeu 19 Fév 2009 - 11:54

Je prône aussi la non violence, mais ne devons nous pas définir le terme violence !
Une violence peut être psychologique, ou physique !
Je suis sur par exemple qu'une grève générale même pacifiste est très violente pour les dirigeants !!
La compassion, à mon sens est un outil permettant l'empathie, et par conséquent permet d'éviter d'être violent par une adaptation, une compréhension de l'autre !!

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Jipé le Jeu 19 Fév 2009 - 12:03

La compassion n'est qu'un sentiment négatif judéo chrétien, on nous a fait croire que de "souffrir avec" a une utilité, mais c'est faux.
A quoi peut bien servir que deux personnes souffre de la même chose en même temps?
Ce qui est positif est de comprendre la souffrance de l'autre afin de porter une aide. D'être dans l'attention en gardant toutefois un autre regard et ceci est "l'empathie".
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27039
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Tibouc le Jeu 19 Fév 2009 - 12:13

Jipé comment veux-tu comprendre la souffrance d'autrui si tu ne la ressent pas ?
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Jipé le Jeu 19 Fév 2009 - 14:06

Tibouc:
Jipé comment veux-tu comprendre la souffrance d'autrui si tu ne la ressent pas ?
Mais non, tu fais erreur en parlant de ressentir. Il y a compréhension de la souffrance mais il ne doit pas y avoir identification.
Je prends un exemple:
- un médecin en côtoyant un malade en fin de vie, trouvera les mots réconfortant pour adoucir ce passage de vie à trépas, mais ne dira jamais au malade:
-je souffre avec vous, autant que vous et quand vous aller mourir, je risque de mourir avec vous.
Comme le dit Leela, la compassion est l'apitoiement, prendre en pitié ! Comment veux-tu aider quelqu'un si tu le prends en pitié ? Il n'y a plus dans ce cas là de l'énergie positive, mais une forme de renoncement, de fatalisme.
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27039
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Tibouc le Jeu 19 Fév 2009 - 14:42

J'ai dit que je faisait une grosse différence entre pitié et compassion.
La compassion ce n'est pas pour moi pleindre l'autre. C'est simplement que le malheur des autres te rend toi-meme malheureux, et cela te pousse à l'aider.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Invité le Jeu 19 Fév 2009 - 15:47

Si vous trouvez le sujet intéressant, je vais ouvrir un autre topic sur la compassion et la pitié, OK ?

Comme cela, on peut alors parler ici de "non violence active", de réfléchir qu'est ce que cela veut dire, pr exemple ceux qui se disent "pour", que font-ils en pratique si on les attaque dans la rue ? Si on séquestre leur enfant ? C'est facile de dirs "je suis contre toute forme de violence", mais pour rendre l'exemple de Nelson Mandela: il a commencé à appriquer les principes de Ahimsha, mais ça n'a pas marché. Alors il est passé à des méthodes plus "musclées"/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Bulle le Jeu 19 Fév 2009 - 19:02

leela a écrit:
Comme cela, on peut alors parler ici de "non violence active", de réfléchir qu'est ce que cela veut dire, pr exemple ceux qui se disent "pour", que font-ils en pratique si on les attaque dans la rue ?
Personnellement, et ceci est valable pour toutes les formes de violence, je fais une différence entre la violence que l'on déploie lorsqu'on est en position de défense et celle que l'on emploie pour attaquer.
Je ne suis franchement pas dans la logique de tendre l'autre joue quand on me met une baffe !
Si on séquestre leur enfant ?

Si l'on touchait gravement et de manière criminelle à l'un de mes enfants, ou à l'homme que j'aime, je perdrais tout sens du raisonnable, tout sens moral et je serais, hélas, dans la mesure du possible, parfaitement capable de tuer.
Je suis désolée de dire cela, mais il se trouve que je me connais bien Crying or Very sad

_________________
Hello Invité !  Le Ahimsha = la non violence active Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44857
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ahimsha = la non violence active Empty Re: Ahimsha = la non violence active

Message par Tibouc le Jeu 19 Fév 2009 - 19:28

Si l'on touchait gravement et de manière criminelle à l'un de mes enfants, ou à l'homme que j'aime, je perdrais tout sens du raisonnable, tout sens moral et je serais, hélas, dans la mesure du possible, parfaitement capable de tuer.
Je suis désolée de dire cela, mais il se trouve que je me connais bien

Moi aussi, mais ce n'est pas pour ça que ma violence serait légitime. Simplement, vu que je ne suis pas parfait, je pourrais me laisser emporter par mes émotions et tuer. Mais je m'en voudrait après.

Moi aussi, je fais une différence entre violence (utilisée pour attaquer) et légitime défense. Si on m'agresse, j'ai le droit de me défendre (à condition que la défense soit proportionnelle à l'attaque sinon ça devient criminel).
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum