Apostasie et coming out

Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Apostasie et coming out

Message par Damien l'apostat le Mer 11 Mar 2009 - 18:37

Bonjour,
Apostat depuis 2006, j'ai envie aujourd'hui de dévoiler que je suis apostat du catholicisme aux intéressés (parrain, maraine ainsi que l'oncle qui m'a baptisé). Mais ma compagne considère ma requête comme de la provocation et que je cherche avant tout à choquer. Elle m'a fait rappeler que même mes parents qui ne sont pas si croyant que cela ont été choqué par ma démarche et m'ont demandé de ne rien dire dans la famille. Merci de votre aide. :soumi:

Damien l'apostat

http://apostasie.canalblog.com

Damien l'apostat
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 1
Localisation : Rennes
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Comme un lundi
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Invité le Mer 11 Mar 2009 - 18:49

Quand je l'ai annoncé aux parents, ils en ont fait aussi un drame, mais avec le temps, ça passe, surtout si ils voient que cela ne change pas notre gentillesse...

Courage! Vivre dans la vérité est toujours une bonne chose, il faut peut-être juste chercher comment leur présenter. Par étapes ? D'abord parler de tes doutes, puis de tes interrogations, puis de tes convictions ? Dialoguer avec eux pour qu'il puissent te comprendre ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Dragoon le Mer 11 Mar 2009 - 20:27

Je suis baptisé et communié.
Mais je ne crois pas/plus (peu importe).
Bon je ne sais pas si on peut se faire débaptiser, mais ça changerait quoi dans la vie de tous les jours ?

Je mène ma barque, je suis "athée" our ceux qui insistent et me demande... mais en fait, ça concerne qui ? pourquoi ? comment ?
Réponse: PERSONNE.
C'est du ressort de ma vie privée, ca ne concerne personne, même pas ma compagne.
J'ai mes croyances, des valeurs que je crois (même si je me plante complètement), j'ai ma personalité, et rien au monde ne peut y changer.
Mes croyances ou non croyances, ma/mes religions/non-religions ne change vraiment rien dans mes relations ou non relations, ma socialisation ou non socialisation: Je suis comme je suis.

A quoi bon affirmer ton apostasie, sinon à qui veut l'entendre.
Tu dis ou tu ne dis pas, mais ça change quoi dans ta vie?


Dernière édition par Dragoon le Mer 11 Mar 2009 - 20:29, édité 1 fois

Dragoon
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Invité le Mer 11 Mar 2009 - 20:28

Damien l'apostat a écrit:Bonjour,
Apostat depuis 2006, j'ai envie aujourd'hui de dévoiler que je suis apostat du catholicisme aux intéressés (parrain, maraine ainsi que l'oncle qui m'a baptisé).
Il faut peut-être voir d'où vient ton envie : si c'est parce que tu veux vivre dans la vérité avec ta famille, je pense que ta démarche est bonne. De toute façon, si tes parrain et marraine sont de vrais chrétiens, ils devraient arriver à comprendre que tu ne peux pas vivre dans le mensonge, ce qui est le pire, à mon sens, car la religion chrétienne, telle que je ne la pratique d'ailleurs pas, implique la droiture, non ?

Mais ma compagne considère ma requête comme de la provocation et que je cherche avant tout à choquer. Elle m'a fait rappeler que même mes parents qui ne sont pas si croyant que cela ont été choqué par ma démarche et m'ont demandé de ne rien dire dans la famille.

Tout est dans le tact : si tu arrives et leur annonces ça brutalement, ils pourraient croire que c'est eux que tu rejettes. Et puis, si tu veux vraiment éviter de leur faire de la peine, tu pourrais peut-être dire que, ayant été baptisé bébé (c'est ce que je suppose) et éduqué dans la religion catholique, tu es arrivé à un tournant de ta vie où tu te poses des questions, et que tu veux remettre tout à plat pour être en accord avec toi-même : ça leur laisse l'espoir que tu reviennes de toi-même dans le troupeau, et que tu le ferais dans ce cas en connaissance de cause...

Bon courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Invité le Mer 11 Mar 2009 - 20:34

Dragoon a écrit:
Bon je ne sais pas si on peut se faire débpatiser,
Si, on peut se faire débaptiser, se faire rayer de la liste des baptisés à l'église.

Je mène ma barque, je suis "athée" our ceux qui insistent et me demande... mais en fait, ça concerne qui ? pourquoi ? comment ?
Réponse: PERSONNE.
C'est du ressort de ma vie privée, ca ne concerne personne, même pas ma compagne.
Ca dépend du genre de famille. Il y a des familles qui sont très soudées, qui se voient souvent, partagent des valeurs communes ; la famille est aussi de la sphère du privé pour certaines personnes.

A quoi bon affirmer ton apostasie, sinon à qui veut l'entendre. Tu dis ou tu ne dis pas, mais ça change quoi dans ta vie?
C'est un point de vue. Affirmer son apostasie peut être justement "dirigé" pour être "entendu", et donc éventuellement peiner. Ce serait la figure "adolescent rebelle", mais je ne sais pas si c'est le cas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Magnus le Jeu 12 Mar 2009 - 1:02

Outch la ! Je connais quelqu'un qui ne s'est pas fait débaptiser mais qui a simplement annoncé à sa femme et à sa famille qu'il désirait, le jour de sa mort, ne pas passer par l'église, un enterrement non religieux, ---et ça a fait tout un drame : qu'est-ce que les gens vont penser ? ce sera un enterrement de chien ! etc...
Puis le gars a changé d'avis en se disant qu'après tout, une fois mort, il ne sera plus conscient de passer ou non par l'église.
On a beau faire, une fois qu'on est baptisé, faut tout faire à l'église, sauf les procédures de divorce... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Apostasie et coming out 000410Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24481
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Magnus le Jeu 12 Mar 2009 - 1:11

... ceci dit, si dans le cas de Damien, la démarche est vécue comme une trahison familiale... c'est délicat, bien entendu.

Je connais des apostats qui dans des familles pourtant pas plus catholique qu'il ne le faut, sont considérés comme des phénomènes de foire parce qu'ils osent dire tout haut qu'ils renient leur foi catholique.
Il est tellement de bon ton, n'est-ce pas, de se contenter de dire tièdement qu'on est catho, et de vite passer à autre chose, plutôt que de dire franchement qu'on ne l'est pas...

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Apostasie et coming out 000410Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24481
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Magnus le Jeu 12 Mar 2009 - 1:14

...en plus, devenir athée même dans un entourage seulement semi-catholique, ça ne se fait pas, c'est ainsi, c'est comme ça, 'faut sauver les apparences... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Apostasie et coming out 000410Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24481
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Magnus le Jeu 12 Mar 2009 - 1:16

...même le Diable va à la messe, ---pour sauver les apparences... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Apostasie et coming out 000410Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24481
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Invité le Jeu 12 Mar 2009 - 7:33

Le problème s'est surtout posé pour mon mariage. Nous sommes deux apostats issus de familles carrément bigotes, le drame donc ! Ils nous pressaient de nous marier à l'église.
Je leur ai répondu que ce serait une injure à leur foi à eux, que cela signifierait que tout ce rituel n'est qu'une mascarade vide de sens.

Ils ont tellement bien compris l'argument qu'il l'ont souvent ressorti plus tard.

Mais il semblerait dans ton cas que la première personne avec qui discuter est ta copine, non ? Tu peux lui dire que tu détestes l'hypocrisie et le mensonge, que tu ne dissimule rien et que c'est une qualité... très chrétienne... Jésus lui même traitait les hypocrites de "sépulcre blanchis".

Sinon il reste toujours la possibilité de faire une messe de mariage en accord avec le prêtre, spécialement adaptée à la circonstance. Nous l'avions envisagé, le prêtre était tout à fait d'accord, puis finalement on a renoncé, trouvant la comédie trop pitoyable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par bernard1933 le Jeu 12 Mar 2009 - 11:01

Damien je ne pense pas qu'il faut utiliser le terme apostat qui a une connotation trop péjorative . Dis-leur simplement que tu ne crois plus, et basta ! Je ne pense pas qu'ils seront choqués; il y en a tellement dans ton cas. Et puis, tu laisses courir ! Ils penseront que tu es en période de doute ou de crise religieuse et que, peut-être, en priant Ste Anne d'Auray, St Maclou ou St Gildas, la brebis égarée reviendra dans le giron...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Invité le Jeu 12 Mar 2009 - 12:43

Si, tu veux aller au bout de ta démarche, sache qu'en France on peut se faire débaptiser, en vertu de la loi sur les fichiers.

Ton nom n'a pas à figurer contre ton gré sur les statistiques de l'église. Pour certains cette démarche peut être vécu comme une libération.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par dan 26 le Jeu 12 Mar 2009 - 19:17

Magnus a écrit:...en plus, devenir athée même dans un entourage seulement semi-catholique, ça ne se fait pas, c'est ainsi, c'est comme ça, 'faut sauver les apparences... .
C'est étrange chez moi , cela c'est fort bien passé , je suis meme arivé à laisser planer le doute chez certains parents tres proches, qui ont reconnu que la religion dans la famille c'était traduite par une certaine tradition familiale sans plus!!!
Amicalement , je vous ai laché quelques jours j'étais en panne d'ordi!!

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Magnus le Jeu 12 Mar 2009 - 23:24

dan 26 a écrit:
Magnus a écrit:...en plus, devenir athée même dans un entourage seulement semi-catholique, ça ne se fait pas, c'est ainsi, c'est comme ça, 'faut sauver les apparences... .
C'est étrange chez moi , cela c'est fort bien passé , je suis meme arivé à laisser planer le doute chez certains parents tres proches, qui ont reconnu que la religion dans la famille s'était traduite par une certaine tradition familiale sans plus!!!
Chaque famille, dans ce genre de situation, réagit bien sûr à sa manière; en fait, je caricaturais.
J'ai connu une dame très catholique mais très ouverte, ce qui n'était manifestement pas le cas de sa famille, puisque cette dernière a rompu tout lien avec elle à partir du moment où l'un des membres de cette famille a été raconter aux autres qu'il avait vu, sur la table de salon de cette dame, un livre qui remettait en cause le péché originel.
Là, c'est un cas vraiment extrême. Perdre le soutien de sa famille à cause d'un livre avec le contenu duquel, d'ailleurs, cette dame n'était pas spécialement d'accord..., 'faut l'faire !

Certaines familles se rendent bien compte qu'elles ne font que suivre la tradition familiale, sans plus; un des membres vient-il à renier sa religion qu'elles n'en feront aucun drame et que l'un ou l'autre suivra même l'apostat.

D'autres, quoique pas spécialement bigottes, tiendront coûte que coûte à sauver les apparences ---surtout dans sa tranche plus âgée---, car habituées ainsi depuis toujours.

D'autres, fort croyantes, considéreront le renégat comme le Judas de la famille, celui dont il faut avoir honte; ou, au contraire, si elles sont suffisamment cultivées, le comprendront sans pour autant l'approuver, et ne lui mettront pas des bâtons dans les roues.

Tout dépend du milieu précis, du vécu de chaque personne concernée, du degré d'intelligence, du taux d'érudition, des rapports inter-familiaux et inter-personnels existant dans la famille, etc, etc.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Apostasie et coming out 000410Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24481
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par dan 26 le Ven 13 Mar 2009 - 7:51

Magnus a écrit:
dan 26 a écrit:
Magnus a écrit:...en plus, devenir athée même dans un entourage seulement semi-catholique, ça ne se fait pas, c'est ainsi, c'est comme ça, 'faut sauver les apparences... .
C'est étrange chez moi , cela c'est fort bien passé , je suis meme arivé à laisser planer le doute chez certains parents tres proches, qui ont reconnu que la religion dans la famille s'était traduite par une certaine tradition familiale sans plus!!!
Chaque famille, dans ce genre de situation, réagit bien sûr à sa manière; en fait, je caricaturais.
J'ai connu une dame très catholique mais très ouverte, ce qui n'était manifestement pas le cas de sa famille, puisque cette dernière a rompu tout lien avec elle à partir du moment où l'un des membres de cette famille a été raconter aux autres qu'il avait vu, sur la table de salon de cette dame, un livre qui remettait en cause le péché originel.
Là, c'est un cas vraiment extrême. Perdre le soutien de sa famille à cause d'un livre avec le contenu duquel, d'ailleurs, cette dame n'était pas spécialement d'accord..., 'faut l'faire !

Certaines familles se rendent bien compte qu'elles ne font que suivre la tradition familiale, sans plus; un des membres vient-il à renier sa religion qu'elles n'en feront aucun drame et que l'un ou l'autre suivra même l'apostat.

D'autres, quoique pas spécialement bigottes, tiendront coûte que coûte à sauver les apparences ---surtout dans sa tranche plus âgée---, car habituées ainsi depuis toujours.

D'autres, fort croyantes, considéreront le renégat comme le Judas de la famille, celui dont il faut avoir honte; ou, au contraire, si elles sont suffisamment cultivées, le comprendront sans pour autant l'approuver, et ne lui mettront pas des bâtons dans les roues.

Tout dépend du milieu précis, du vécu de chaque personne concernée, du degré d'intelligence, du taux d'érudition, des rapports inter-familiaux et inter-personnels existant dans la famille, etc, etc.
Le seul élement à retenir dans tout cela, c'est ce fameux intégrisme et fondamentalisme religieux (de tous bord), qui est un cancer pour nos sociétés . Ces attitudes extrémes sont le faits des idéologies moyen ageuses .
Amicalement

l

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Invité le Ven 13 Mar 2009 - 9:53

Ceux qui sont les plus acharnés pour défendre leurs convictions sont souvent ceux qui ont dû, pendant de longues années, se trouver des arguments pour justifier une pratique ou une idée inacceptable.

Les exemples foisonnent : au niveau des croyances mais aussi pour des choses comme l'excision: ce sont les femmes qui en transmettent l'obligation de génération en génération.

C'est comme s'il se défendaient avec l'énergie du désespoir pour préserver des repères qu'il serait trop difficile pour eux de lâcher: cela impliquerait une trop grosse remise en question.

Je suis même persuadée que des gens qui défendent leur foi avec acharnement sont les moins sûrs d'eux; ils cherchent, par la discussion opiniâtre, des arguments supplémentaires pour se persuader qu'ils sont dans le bon chemin, ou alors, ils sont inconsciemment à la recherche des arguments qui leur permettra de enfin lâcher ces trop lourdes valises qui leur pourrissent la vie.
L'intolérance est la marque d'une peur profonde.

Les personnes profondément croyantes ne discutent pas, elles n'en n'ont pas le temps: elles pratiquent, elles vivent leur foi, tout simplement. Elles sont en général tolérantes, rayonnantes et il est agréable de dialoguer avec elles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par dan 26 le Ven 13 Mar 2009 - 12:11

leela a écrit:Ceux qui sont les plus acharnés pour défendre leurs convictions sont souvent ceux qui ont dû, pendant de longues années, se trouver des arguments pour justifier une pratique ou une idée inacceptable.

Les exemples foisonnent : au niveau des croyances mais aussi pour des choses comme l'excision: ce sont les femmes qui en transmettent l'obligation de génération en génération.

C'est comme s'il se défendaient avec l'énergie du désespoir pour préserver des repères qu'il serait trop difficile pour eux de lâcher: cela impliquerait une trop grosse remise en question.

Je suis même persuadée que des gens qui défendent leur foi avec acharnement sont les moins sûrs d'eux; ils cherchent, par la discussion opiniâtre, des arguments supplémentaires pour se persuader qu'ils sont dans le bon chemin, ou alors, ils sont inconsciemment à la recherche des arguments qui leur permettra de enfin lâcher ces trop lourdes valises qui leur pourrissent la vie.
L'intolérance est la marque d'une peur profonde.

Les personnes profondément croyantes ne discutent pas, elles n'en n'ont pas le temps: elles pratiquent, elles vivent leur foi, tout simplement. Elles sont en général tolérantes, rayonnantes et il est agréable de dialoguer avec elles.

Je suis d'accord avec ces propos la foi n'est pas un sentiment qui peut s'imposer aux autres , elle doit se vivre simplement sans besoin de la transmettre. Cette façon de penser "je detiens la vérité, je vais l'expliquer l'imposer, convaincre les autres " est tres dangereuse pour notre planette.
L'intolérance religieuse est certe le résultat d'une peur, mais il ne faut pas oublier qu'elle est le fruit d'une methode !!!
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Apostasie et coming out Empty Re: Apostasie et coming out

Message par Invité le Ven 13 Mar 2009 - 12:42

Je pense aussi que le fanatisme traduit un manque de foi, c'est un refuge.
Celui qui a une foi intérieure véritable ne cherche pas à l'imposer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum