Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par dan 26 le Sam 11 Juil 2009 - 9:13

[quote="leela"]
en effet, Dan on en trouve l'explication sceintifique (mais, à mon avis, incomplète) dans le que-sais-je "les sourciers" de Michel Rocard (le père de la bombe atomique française ainsi que d'un politicien connu). Cela illustre bien ce que je disais plus haut: ces phénomènes "mystérieux", un jour, n'en seront plus, parce que la science leur aura trouvé une explication, qui prouvera que ce n'était PAS de l'imagination ou de l'escroquerie

Le problème c'est que le croyant , ou sensible à l'esothérisme, s'empresse de donner une cause divine à un fait , qui pour le mement n'est pas expliqué. Le rationnaliste, attend que la science lui explique. Et celà dans certains domaines peu demander du temps. Celui qui donne comme répons "Dieu", au questions en suspend , répond en definitive à un besoin personnel, qu'il ne controle pas.

le phénomène est réel, mais c'est son explication qui est insuffisante ou mauvaise.
Pour le moment attendons les progrés de la science . Le fait qu'une partie des fonctions importantes de notre cerveau reste à decouvrir , nous laisse esperer de nombreuses solutions a toutes ces enigmes.

En attendant, certains voient clairement ces "choses non matérielles", et ce n'est pas de l'imagination, j'en ai fait des centaines de fois la preuve, cela a duré une dizaine d'années: étant d'un naturel sceptique, j'ai eu beaucoup de mal à les accepter, donc il m'a fallu beaucoup de preuves irréfutables avant que je n'admette tout cela !

Les shizophrénes aussi !!! Attention la frontière est tres fine , et les capacités de notre cerveaux sont inconnues, pour le moment. Amicalement
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par dan 26 le Sam 11 Juil 2009 - 9:24

[quote="dan 26"]
leela a écrit:
en effet, Dan on en trouve l'explication sceintifique (mais, à mon avis, incomplète) dans le que-sais-je "les sourciers" de Michel Rocard (le père de la bombe atomique française ainsi que d'un politicien connu). Cela illustre bien ce que je disais plus haut: ces phénomènes "mystérieux", un jour, n'en seront plus, parce que la science leur aura trouvé une explication, qui prouvera que ce n'était PAS de l'imagination ou de l'escroquerie

Le problème c'est que le croyant , ou sensible à l'esothérisme, s'empresse de donner une cause divine à un fait , qui pour le moment n'est pas expliqué. Le rationnaliste, attend que la science lui explique. Et celà dans certains domaines peu demander du temps. Celui qui donne comme réponse "Dieu", aux questions en suspend , répond en definitive à un besoin personnel, qu'il ne controle pas.

le phénomène est réel, mais c'est son explication qui est insuffisante ou mauvaise.
Pour le moment attendons les progrés de la science . Le fait qu'une partie des fonctions importantes de notre cerveau reste à decouvrir , nous laisse esperer de nombreuses solutions a toutes ces enigmes.

En attendant, certains voient clairement ces "choses non matérielles", et ce n'est pas de l'imagination, j'en ai fait des centaines de fois la preuve, cela a duré une dizaine d'années: étant d'un naturel sceptique, j'ai eu beaucoup de mal à les accepter, donc il m'a fallu beaucoup de preuves irréfutables avant que je n'admette tout cela !

Les shizophrénes aussi !!! Attention la frontière est tres fine , et les capacités de notre cerveaux sont inconnues, pour le moment. Amicalement
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Invité le Sam 11 Juil 2009 - 9:46

Je suis, en gros, d'accord avec ce que tu dis là, la différence entre nous deux, c'est que je ne me contente pas d'attendre les progrès de la science, je vais faire ma petite enquête moi même, j'expérimente, je suis très curieuse. J'ai participé (trrrès modestement!) à des recherches scientifiques dans ces domaines, avec des chercheurs (dont certains assez connus), et je peux te dire que c'est c'est passionnant.

PS je n'ai aucun symptôme de schizophrénie.


Dernière édition par leela le Sam 11 Juil 2009 - 12:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Invité le Sam 11 Juil 2009 - 12:02

Si j'étais Dieu et que je devais offrir des Ecritures à l'humanité, je ne serais pas satisfait de Moi aussi longtemps que ces Ecritures ne seraient pas infiniment polysémiques.

Pour Dan, le fait qu'un même texte donne lieu à une infinité de lectures différentes, en fonction du lecteur et des circonstances, est la preuve qu'il s'agit d'une supercherie. Pour moi, si un tel texte a un tel pouvoir d'oracle, c'est bien la preuve qu'il mérite d'être appelé divin !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Invité le Sam 11 Juil 2009 - 12:16

Je partage le point de vue de Escape.

Mais, en plus, je considère que les textes quels qu'il soient, sont des moyens d'apprendre à se connaître, des bases de réflexion, tout comme d'autres voies. Je me souviens avoir discuté longuement avec le seul astronome professionnel qui est aussi astrologue (à ma connaissance: il y en a peut-être d'autres, mais c'est exceptionnel). Il considère l'astrologie comme un moyen d'apprendre à se connaître, par le biais des archétypes représentés dans le symbolisme des planètes, mais certainement pas comme un moyen de prédire l'évenir ou de faire le portrait de quelqu'un. Un support de réflexion, sans plus.

On peut aussi choisir l'observation des plantes, ou de tout ce qu'on veut: ce sont des "supports de réflexion", et à ce titre les livres sacrés, de par leur ambiguïté, sont excellents, à condition d'en faire un chemin et pas un but en soi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par _Spin le Sam 11 Juil 2009 - 12:20

Bonjour,

Escape a écrit:Si j'étais Dieu et que je devais offrir des Ecritures à l'humanité, je ne serais pas satisfait de Moi aussi longtemps que ces Ecritures ne seraient pas infiniment polysémiques.
Pour Dan, le fait qu'un même texte donne lieu à une infinité de lectures différentes, en fonction du lecteur et des circonstances, est la preuve qu'il s'agit d'une supercherie. Pour moi, si un tel texte a un tel pouvoir d'oracle, c'est bien la preuve qu'il mérite d'être appelé divin !
Alors l'Oedipe-Roi de Sophocle doit avoir un sacré niveau de sacré :
- pour Freud, rivalité avec le père, désir de la mère, culpabilité subséquente...
- pour Watzlawick et d'autre, l'oracle qui se réalise justement parce qu'on essaie de faire en sorte qu'il ne se réalise pas...
- pour Girard, la crise sacrificielle, la rivalité mimétique, le bouc-émissaire...
Il y en a peut-être d'autres...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Invité le Sam 11 Juil 2009 - 14:43

Effectivement, je considère que certains grands textes de la littérature ont un haut niveau oraculaire, par exemple l'Iliade et l'Odyssée (qui faisaient toute l'éducation du Grec ancien), ou encore Finnegans Wake.

<< Niveau oraculaire >> veut dire que le texte se laisse lire à l'infini. Ce qui est plutôt une qualité qu'un défaut. Et si tu es capable de trouver un haut niveau oraculaire dans l'annuaire de l'Ille-et-Villaine, alors, dirai-je, tant mieux pour toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par _Spin le Sam 11 Juil 2009 - 15:52

Escape a écrit:Et si tu es capable de trouver un haut niveau oraculaire dans l'annuaire de l'Ille-et-Villaine, alors, dirai-je, tant mieux pour toi.
Ben en l'ouvrant au hasard, et couplé avec de la numérologie, de la géomancie, le Yi King (tous oraculaires et basés sur des chiffres...)... 🇸🇨

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par dan 26 le Sam 11 Juil 2009 - 19:51

Escape a écrit:Si j'étais Dieu et que je devais offrir des Ecritures à l'humanité, je ne serais pas satisfait de Moi aussi longtemps que ces Ecritures ne seraient pas infiniment polysémiques.

Pour Dan, le fait qu'un même texte donne lieu à une infinité de lectures différentes, en fonction du lecteur et des circonstances, est la preuve qu'il s'agit d'une supercherie. Pour moi, si un tel texte a un tel pouvoir d'oracle, c'est bien la preuve qu'il mérite d'être appelé divin !
Chacun sa conviction.
Pour moi les textes sacrés agissent comme les horoscopes , on y trouve ce que l'on recherche dans son inconscient
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par bernard1933 le Sam 11 Juil 2009 - 21:01

Pour répondre à Leela, en ce qui concerne les sourciers, les explications de Rocard père me semblent rationnelles , avec sa théorie de la présence de cristaux de magnétite dans le corps . J'ai connu des radiesthésistes qui obtenaient des résultats fantastiques . J'en ai vu un opérer dans le tunnel de Blaisy-Bas ( vers Dijon ) . J'en suis encore bouche-bée !
Pour l'astrologie, j'en reste à ma théorie des saisons, qui n'a rien à voir avec les constellations. Le veau né au printemps est plus costaud que celui né à l'automne. Et l'homme n'est qu'un veau, a dit de Gaulle...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par dan 26 le Sam 11 Juil 2009 - 22:03

bernard1933 a écrit:Pour répondre à Leela, en ce qui concerne les sourciers, les explications de Rocard père me semblent rationnelles , avec sa théorie de la présence de cristaux de magnétite dans le corps . J'ai connu des radiesthésistes qui obtenaient des résultats fantastiques . J'en ai vu un opérer dans le tunnel de Blaisy-Bas ( vers Dijon ) . J'en suis encore bouche-bée !
Pour l'astrologie, j'en reste à ma théorie des saisons, qui n'a rien à voir avec les constellations. Le veau né au printemps est plus costaud que celui né à l'automne. Et
l'homme n'est qu'un veau, a dit de Gaulle...
Les français seulement , hi hi hi !!
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par bernard1933 le Sam 11 Juil 2009 - 22:12

Dan, j'ai extrapolé ! Comme les Français sont les meilleurs, je n'ai pas voulu descendre au-dessous du qualificatif veau pour nos amis d'ailleurs !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Radha2 le Sam 11 Juil 2009 - 22:27

Bonjour Bernard, c'est en effet même probablement davantage qu'une 'théorie', toutefois notre difficulté à mesurer avec précision un large spectre EM risque de retarder les réponses....

On peut déja voir certaines maladies modernes suspectées d'êtres provoquées par les 'bains d'ondes' néfastes... parkinson,cancers, maladies psychosomatiques sont concernées

Les équations de James Maxwell qui ont servi de bases pour les expériences de W.J.F Brown indiquent clairement que beaucoup d’êtres vivants ont la capacité de sentir des variations diurnes minimes de 0.1 Gauss (20%) du champ magnétique terrestre qui interférent les cycles biologiques. Robin Baker de l’université de Manchester en Angleterre, a localisé l’organe magnétique de l’homme dans la partie postérieure du sinus ethmoïdal, juste en avant de la glande pinéale qui est située au centre de la tête.

Kirschvink et Reiter ont montré récemment la présence de cristaux de magnétique dans le cerveau et ont suggéré un mécanisme pour l’accouplement du rayonnement micro-onde avec eux.

La glande pinéale est la glande maîtresse de l’organisme humain.

Elle secrète une multitude de substances chimiques qui régularisent la fonction de toutes les glandes, incluant l’hypophyse, de même que plusieurs neurohormones : la mélatonine, la sérotonine et la dopamine qui régularisent le fonctionnement cérébral.

Sensible à la variation quotidienne du champ magnétique terrestre, la glande pinéale module sa sécrétion de mélatonine qui régit l’état de veille et de sommeil, elle est de ce fait une horloge biologique. L’homme, comme tous les organismes vivants est donc sous l’influence du champ magnétique terrestre, mais aussi . . . de tous champs magnétiques artificiels perturbateurs.
http://www.laurepouliquen.fr/spip.php?page=article&id_article=50

En ce sens la glande pinéale (ou chakra ajna, parfois coronal dans le bouddhisme) relie l'Homme à son environnement subtil.
Il est loin d'être déraisonable de penser que l'Homme puisse accéder à un style d'information subtile et polysémique, pourquoi pas, sous influence magnétique ? Notre parvenons bien aprés 2000 ans de civilisation à transmettre son et images par support hertzien ... :sicroll:

J'ajouterai que des derviches tourneurs aux chamans sous Ayawusca d'amérique centrale, en passant par les chants liturgiques, grégoriens, ou les techniques respiratoires zen; en tout temps, l'état altéré de conscience ou la transe, est recherchée.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par dan 26 le Sam 11 Juil 2009 - 23:48

Radha a écrit:

J'ajouterai que des derviches tourneurs aux chamans sous Ayawusca d'amérique centrale, en passant par les chants liturgiques, grégoriens, ou les techniques respiratoires zen; en tout temps, l'état altéré de conscience ou la transe, est recherchée.
Chez les heroinomanes aussi.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Radha2 le Dim 12 Juil 2009 - 0:55

...oui mais là je ne connais pas trés bien les pratiques religieuses propres au héroinomanes.... :pouce:

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 6:29

bernard1933 a écrit:Pour répondre à Leela, en ce qui concerne les sourciers
Je suis sourcier. J'ai cette sensibilité depuis toujours, ainsi qu'un de mes frères. Alors tu penses bien que je n'ai eu de cesse avant d'avoir trouvé l'explication !

Mon attrait pour le "paranormal" vient de là, et non pas (comme le crois Dan), l'inverse.


(Mais je ne pratique pas comme sourcier: j'emploie cet art pour autre chose)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par dan 26 le Dim 12 Juil 2009 - 9:31

Radha a écrit:...oui mais là je ne connais pas trés bien les pratiques religieuses propres au héroinomanes.... :pouce:
Ce que je voulais dire c'est que la prise de drogue, peut permetttre de sentir les memes sensations, qu'au travers d'une meditation poussée, ou d'un etat de transe .
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 9:45

dan 26 a écrit:
Radha a écrit:...oui mais là je ne connais pas trés bien les pratiques religieuses propres au héroinomanes.... :pouce:
Ce que je voulais dire c'est que la prise de drogue, peut permetttre de sentir les memes sensations, qu'au travers d'une meditation poussée, ou d'un etat de transe .
Amicalement
D'après tout ce que j'ai lu et entendu à ce sujet, il y a bel et bien des différences, et des fameuses ! Pour donner un exemple, il y a une différence immense entre le calme mental (un état de sérénité) de la méditation zen, l'exaltation procurée par certaines drogues, en passant par le delirium tremens des alcooliques, les hallucinations des schizophrènes, les illusions oniriques des drogués au LSD, les perceptions dans les prises de drogues dirigées, la douleur calmée par les drogues à doses contrôlées par la médecine.

Ce serait trop long et hors sujet de les expliquer, mais il faut éviter de généraliser.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par _Spin le Dim 12 Juil 2009 - 11:08

leela a écrit:
dan 26 a écrit:
Ce que je voulais dire c'est que la prise de drogue, peut permetttre de sentir les memes sensations, qu'au travers d'une meditation poussée, ou d'un etat de transe .
Amicalement
D'après tout ce que j'ai lu et entendu à ce sujet, il y a bel et bien des différences, et des fameuses ! Pour donner un exemple, il y a une différence immense entre le calme mental (un état de sérénité) de la méditation zen, l'exaltation procurée par certaines drogues, en passant par le delirium tremens des alcooliques, les hallucinations des schizophrènes, les illusions oniriques des drogués au LSD, les perceptions dans les prises de drogues dirigées, la douleur calmée par les drogues à doses contrôlées par la médecine.
Ce serait trop long et hors sujet de les expliquer, mais il faut éviter de généraliser.
Bien d'accord avec Leela (si j'ai bien interprété ?) : il tout aussi simpliste et stérile de prétendre que c'est la même chose que de prétendre que ça n'a rien à voir.

Le Chamanisme use pas mal de substances dangereuses après tout.

Une différence globale non négligeable (mais pas systématique) : dans l'extase religieuse, le prix se paye avant, dans le "flash" des drogués, il se paye après...

Et je l'ai déjà cité, mais je le trouve toujours aussi didactique (il faudrait d'ailleurs que je retrouve et que je scanne). Un dessin par quelqu'un qui sait de quoi il parle (enfin, dixit ma source) où on voit un "psychotique" crispé et sanglé dans une camisole de force, face à un "mystique", tout nu, suspendu par un pied. Et ce dialogue "Pourquoi vous appelle-t-il "mystique" et moi "psychotique" - Un mystique sait à qui ne pas parler...".

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par bernard1933 le Dim 12 Juil 2009 - 17:40

Un exercice simple pour voir si on est un peu doué pour la radiesthésie :
deux tuyaux classiques de plomberie cuivre diamètre 12, longueur environ 50 cm, pliés à 90 ° . En tenir un dans chaque main, les bouts horizontaux parallèles éloignés de quelques centimètres . Les yeux bandés, longer une voiture à l'arrêt . Les bouts de tuyaux vont se mettre à tourner vers l'intérieur quand on arrive vers la voiture . Ca marche pour moi . Je tiens la recette d'un radiesthésiste de Plombières-les- Dijon, adjoint au maire, qui repérait ainsi les conduites d'eau, etc .
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par _Spin le Dim 12 Juil 2009 - 17:45

bernard1933 a écrit:Un exercice simple pour voir si on est un peu doué pour la radiesthésie :
deux tuyaux classiques de plomberie cuivre diamètre 12, longueur environ 50 cm, pliés à 90 ° . En tenir un dans chaque main, les bouts horizontaux parallèles éloignés de quelques centimètres . Les yeux bandés, longer une voiture à l'arrêt . Les bouts de tuyaux vont se mettre à tourner vers l'intérieur quand on arrive vers la voiture . Ca marche pour moi . Je tiens la recette d'un radiesthésiste de Plombières-les- Dijon, adjoint au maire, qui repérait ainsi les conduites d'eau, etc .
Heu, ce ne serait pas un tantinet hors-sujet ici, et par ailleurs méritant un sujet en soi ? Allons, un bon mouvement... :D

à+

Voir ici :
https://www.forum-metaphysique.com/bistrot-ouvert-aux-non-inscrits-f1/la-radiesthsie-t3698.htm#74948

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par _bradou le Ven 17 Juil 2009 - 12:37

Pourquoi les textes sacrés difficiles.....
J'ai trouvé ça.
Je le mets là.

Le coran.
Sourate3 : la famille d’Imrane.
7. C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au coeur une inclinaison vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Dieu. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : "Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur !" Mais, seuls les doués d'intelligence s'en rappellent.

Le coran donne donc une réponse. Réponse qui soulève à son tour une autre question. Si le Coran dit que ces versets équivoques ne sont accessibles qu'à Dieu, pourquoi y a t-il des efforts d'interprétations par les musulmans?
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par Invité le Ven 17 Juil 2009 - 12:48

je connais déjà ce verset par coeur. Beaucoup de démonstrations dans le Coran "tournent en rond", comme ce verset qui déclare que qu'il n'y a pas de contradiction, seulement des abrogations...

Je partage ton interrogation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par _Spin le Ven 17 Juil 2009 - 12:56

Bonjour,

bradou a écrit:Si le Coran dit que ces versets équivoques ne sont accessibles qu'à Dieu, pourquoi y a t-il des efforts d'interprétations par les musulmans?
A rapprocher de :
Dis : à Dieu seul appartient l'argument péremptoire. S'il avait voulu, il vous aurait tous dirigés dans le chemin droit (6/149).

Si l'argument péremptoire n'appartient qu'à Dieu, comment peut-on s'en prévaloir ?

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile - Page 6 Empty Re: Pourquoi les textes "sacrés" sont-ils si difficile

Message par bernard1933 le Ven 17 Juil 2009 - 17:24

Et si Dieu n'était simplement qu'un brave type , mais sacrément farceur !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum