Les marchands de spiritualité

4 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Ven 8 Mai 2009 - 20:15

Si un gourou fait un milliard de dollars sur le dos des malheureux en quête de spiritualité, ça me pose problème. Non que je souhaite qu’un “sage” vive dans la pauvreté, mais de là à exploiter les “âmes” il y a un gouffre.
Je constate d’ailleurs que nombre de ces sages se font des couilles en or, soit par la vente de leurs livres, soit par des séminaires ou pire encore, en faisant bosser gratuitement des adeptes. Passe encore pour la vente de livres, les séminaires, c’est déjà plus contestable, car pour en avoir fréquentés, j’ai pu constater que ça n’apporte pas grand chose aux participants. J’ai par contre entendu de mes oreilles un de ces “sages” dire que le fameux Krisnamurthi, à la fin de sa vie a confié qu’il avait totalement échoué car sur les millions de personnes auxquelles il avait tenté de faire connaître l’éveil pas un n’y avait réussi. Le “sage” qui m’a dit ça reconnaît aussi sa propre impuissance. En attendant, il continue à faire des sous. Un toubib qui ne guérirait pas au moins quelques uns de ses patients perdrait vite sa clientèle et peut-être aussi son droit à exercer par l’intérmédiaire du Conseil de l’Ordre.

Je crois que l’homme n’est pas qu’une machine homéostatique et rejoins en cela Abraham Maslow . Il écrit dans “ Vers une psychologie de l’être” que le comportement de l’homme ne s’explique pas que par un besoin de maintenir des équilibres (Homéostasie) mais que c’est aussi un être de recherche qui a besoin de découvrir aussi bien le monde “extérieur” que son monde “intérieur”. Et découvrir le monde intérieur, c’est la recherche spirituelle-

Il est vrai que ces “intitiés” qui prétendent avoir rencontré l’indicible et l’innefable et en font commerce en tentant précisément...de le dire me posent problème.
Je m’attendrais de leur part plus de modestie et d’altruisme, mais ce n’est après tout de ma part qu’une idée préconçue.

Mais, et c’est là que je vous demande d’entendre, est-ce parce que le comportement de ces hommes n’est pas conforme à ce qu’on pourrait en attendre que ce qu’il disent est sans intérêt ?. Après tout, à ce qu’on dit, de grands créateurs, qu’ils soient compositeurs, peintres, écrivains,.... furent imbuvables. Cela met-il en cause leur création ? Ecouter du Mozart par exemple, est très bon pour le moral, or sa vie ne fut par forcément un modèle à suivre.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Mar 12 Mai 2009 - 7:18

Gereve :
Si un gourou fait un milliard de dollars sur le dos des malheureux en quête de spiritualité, ça me pose problème. Non que je souhaite qu’un “sage” vive dans la pauvreté, mais de là à exploiter les “âmes” il y a un gouffre.
Je constate d’ailleurs que nombre de ces sages se font des couilles en or, soit par la vente de leurs livres, soit par des séminaires ou pire encore, en faisant bosser gratuitement des adeptes. Passe encore pour la vente de livres, les séminaires, c’est déjà plus contestable, car pour en avoir fréquentés, j’ai pu constater que ça n’apporte pas grand chose aux participants. J’ai par contre entendu de mes oreilles un de ces “sages” dire que le fameux Krisnamurthi, à la fin de sa vie a confié qu’il avait totalement échoué car sur les millions de personnes auxquelles il avait tenté de faire connaître l’éveil pas un n’y avait réussi. Le “sage” qui m’a dit ça reconnaît aussi sa propre impuissance. En attendant, il continue à faire des sous. Un toubib qui ne guérirait pas au moins quelques uns de ses patients perdrait vite sa clientèle et peut-être aussi son droit à exercer par l’intérmédiaire du Conseil de l’Ordre.

Quand tu dis qu'il y a des marchands de spiritualité, tu n'écartes pas le fait qu'il peut y avoir de vrais maitres, de vrais initiés ?

Mais, et c’est là que je vous demande d’entendre, est-ce parce que le comportement de ces hommes n’est pas conforme à ce qu’on pourrait en attendre que ce qu’il disent est sans intérêt ?. Après tout, à ce qu’on dit, de grands créateurs, qu’ils soient compositeurs, peintres, écrivains,.... furent imbuvables. Cela met-il en cause leur création ? Ecouter du Mozart par exemple, est très bon pour le moral, or sa vie ne fut par forcément un modèle à suivre.

Ce qu'il disent, les marchands, n'est peut être pas stupide, mais en matière de spiritualité on s'attend à ce qu'un maitre véritable soit l'exemple vivant de ce qu'il prêche. La spiritualité exige une expérience vécue, et il me semble que, sans être un moine, cela n'est pas compatible avec une vie dissolue.
Certains très grands maitres avaient pourtant des petits défauts, des habitudes.

Après un simple prédicateur, peut toujours distribuer la bonne parole, mais s'il n'est pas capable de l'appliquer lui même, il ne sera pas vraiment crédible. Mais on ne doit pas confondre un simple prédicateur avec un initié.

Qu'est-ce qu'un initié ? On pourrait établir une hiérarchie dans ce domaine. Il y en a de tous les niveaux. mais quel moyen avons-nous pour juger le niveau qu'ils ont atteint, si nous mêmes, n'avons pas leur vision ?

Qu'un initié qui a vu l'Indicible, tente d'enseigner ce qu'il a vu peut sembler contradictoire, cela ne me gène pas, je pense que c'est naturel de donner à son tour ce qu'on a reçu, c'est naturel, mais il le fera avec discernement, à ceux qu'il jugera aptes à comprendre son message, ou alors s'adressant aux foules, il emplora des paraboles, dont chacun pourra retirer un bienfait. Mais je pense qu'en aucun cas, un enseignement spirituel ne peut se marchander par de l'argent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par bernard1933 Mar 12 Mai 2009 - 19:48

Je rejoins l'avis de Gereve . Se dire initié, c'est surtout une occasion de
faire parler de soi, de se sentir supérieur aux autres et, souvent, de se faire des sous ou de se constituer un harem à bon compte . On peut croire aussi à son personnage et se faire piéger ensuite par la situation qu'on a provoquée . Et après, comment s'en sortir ? Il faut continuer la comédie, ou alors, c'est la risée générale et les ennuis judiciaires. Je crois à l'auto-hypnose; on peut se persuader qu'on est le meilleur, l'initié, mais tout ça n'est qu'illusion . Ajoutons à cela le charlatanisme
et voilà un bon cocktail, aussi efficace que les apparitions de la Vierge !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Mar 12 Mai 2009 - 20:32

En effet, Jayram, il existe certainement des humains ayant touché l'indicible. Dans ce cas, pourquoi en parlent-ils puisque c'est indicible?
Comme tu le dis toi-même, en ce domaine on ne transmet rien par la parole, mais par l'exemple.
Prenons un exemple: Krishnamurti. Il a écrit plusieurs livres pour expliquer que la pensée éloigne de l'essentiel.
Ne trouves-tu pas cela absurde, puisque lire fait appel à la pensée?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Jeu 14 Mai 2009 - 6:37

Bernard :

Je rejoins l'avis de Gereve . Se dire initié, c'est surtout une occasion de
faire parler de soi, de se sentir supérieur aux autres et, souvent, de se faire des sous ou de se constituer un harem à bon compte . On peut croire aussi à son personnage et se faire piéger ensuite par la situation qu'on a provoquée . Et après, comment s'en sortir ? Il faut continuer la comédie, ou alors, c'est la risée générale et les ennuis judiciaires. Je crois à l'auto-hypnose; on peut se persuader qu'on est le meilleur, l'initié, mais tout ça n'est qu'illusion . Ajoutons à cela le charlatanisme

Bernard, je ne suis pas d'accord. S'il est exact que les charlatans pullulent, il y a de vrais initiés, des êtres trés avancés en spiritualité, des maitres, comme dans d'autres domaine, mais c'est une maladie de l'occident matérialiste que de ne pas le reconnaitre, car nous sommes ignorants dans ce domaine, nous avons rejeté l'Esprit, alors tout ce que nous ne comprenons pas, nous collons dessus l'étiquette, charlatanisme, obscurantisme. Attention, je ne veux pas dire par là, que l'occident n'a pas eu de grands initiés, certains ne font pas de publicité, c'est tout, mais ils attirent les chercheurs de vérité. Je citerai comme exemple Maitre Philippe.

Les vrais initiés de font pas de tapage, ils ne vont pas chercher des adeptes, ce sont des chercheurs qui les découvrent.

Quant aux charlatans, il ont aussi leur utilité, il faut parfois passer par des charlatans, pour aiguiser son discernement.


Gereve :

En effet, Jayram, il existe certainement des humains ayant touché l'indicible. Dans ce cas, pourquoi en parlent-ils puisque c'est indicible?
Comme tu le dis toi-même, en ce domaine on ne transmet rien par la parole, mais par l'exemple.
Prenons un exemple: Krishnamurti. Il a écrit plusieurs livres pour expliquer que la pensée éloigne de l'essentiel.
Ne trouves-tu pas cela absurde, puisque lire fait appel à la pensée?

Je pense que si on ne peut pas parler de l'indicible qu'en faisant appel au mythe, aux symboles, aux paraboles, les initiés peuvent néanmoins montrer le chemin, qu'ils ont parcouru, qui conduit à leur vision, oui en fait ce sont des traceurs de chemins. En suivant un chemin déjà tracé, on peut arriver à la vision de celui qui l'a tracé, mais pas au delà.

Je pense que tous les initiés ne sont pas au même niveau, mais pour nous qui sommes au ras des paquerettes, nous n'avons pas les moyens de juger de ces choses-là. Et puis, il serait parfaitement inutile de chercher un maitre de l'enseignement supérieur pour nous enseigner un niveau de l'école primaire bien que cela soit possible, mais pas l'inverse.

C'est peut être paradoxal, mais au début il faut se servir du mental pour se libérer du mental. Ainsi, des livres religieux, ils nous sont utiles jusqu'à un certain point, mais le but est de se libérer des livres, peut être que cela arrivera en lisant Krishnamurti, mais il ne faut pas jeter les livres trop tôt non plus...

Il m'est arrivé de jeter mes livres en pensant qu'ils ne m'étaient plus utiles, puis quelques années plus tard, de racheter ces mêmes livres, parce que c'était trop tôt pour moi, j'avais encore des points à éclaircir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Jeu 14 Mai 2009 - 13:42

Oui, tes réponses sont frappées au coin du bon sens et je ne suis pas ennemi des paradoxes.

Voici pourtant un autre raisonnement, que je te propose en accord avec ta remarque
au début il faut se servir du mental pour se libérer du mental.
:
Les humains sont construits de telle sorte qu'ils accordent une importance démesurée à leurs idées ( Eléments du mental, non ?) et sont capables de s'insulter, se battre et même tuer ou mourir pour elles. Il n'est qu'à voir sur ce forum, et encore, ce n'est pas le pire.
De ce constat, je tire l'idée :anh: que les idées divisent les hommes, ce faisant elles vont contre un progrès spirituels.

Que penses-tu de cette idée ? Est-ce qu'elle nous divise?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Jeu 14 Mai 2009 - 15:25


J'aimais bien une phrase de max Heindel: "il faut répondre aux questions que se pose le mental pour qu'il se taise et qu'on puisse enfin écouter le coeur"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Jeu 14 Mai 2009 - 16:13

Je ne pense pas Gerêve, je regarde les pensées surgir... rire

Oui les idées divisent, et dans cette division, nous devons trouver la manifestation de l'Unité, de l'Infini...

Accepter la diversité des croyances, en les relativisant, en considérant quelles ne sont que des chemins qui conduisent à l'Un. On ne peut parler que du chemin, et pas du but, parce que le but personne ne le connait. Alors, on pourrait être divers sans se haïr ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Ven 15 Mai 2009 - 6:55

Jayrâm a écrit:Accepter la diversité des croyances, en les relativisant, en considérant quelles ne sont que des chemins qui conduisent à l'Un. On ne peut parler que du chemin, et pas du but, parce que le but personne ne le connait. Alors, on pourrait être divers sans se haïr ?
C'est vrai, Jayram, on pourrait, du moins, j'aimerais, mais tu n'as pas tenu compte de ceci

Les humains sont construits de telle sorte qu'ils accordent une importance démesurée à leurs idées ( Eléments du mental, non ?) et sont capables de s'insulter, se battre et même tuer ou mourir pour elles. Il n'est qu'à voir sur ce forum, et encore, ce n'est pas le pire.
Qu'est-ce qui pourra les faire changer, sinon le cœur, comme le dit Leela.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Ven 15 Mai 2009 - 7:22

Pour rester positif et c'est pas facile, je me dis que le fanatisme religieux est un stade primaire, que tout croyant sincère est amené à dépasser, pour prendre conscience que Dieu est présent dans le coeur de chaque être en tant qu'étincelle de vie, âme, amour.

C'est vrai que c'est seulement l'expérience du divin en soi et non les idées qui peuvent faire changer l'homme, mais cette expérience peut aussi être induite par les livres ... Souvent c'est un livre, la pensée d'un maitre du passé, une philosophie, qui déclenche tout, à moins que ce soit la rencontre avec un maître vivant, un initié, un être plus avancé qui rayonne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Dim 17 Mai 2009 - 17:06

Le plus grand maître est celui qui apprend à ses élèves à se former tout seuls,
le meilleur médecin, celui qui apprend à ses patients à se passer de lui,
le plus grand dirigeant celui qui apprend à ses concitoyens à se diriger seuls,
et le plus grand auteur, serait celui qui engagerait ses lecteurs à ne plus le lire.........

Pour ce qui est d'une rencontre, je pense que des cas se sont produits, pour ce qui est d'un livre, je n'en suis pas si sûr. pourrais-tu me citer des exemples ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Sebi Dim 17 Mai 2009 - 21:14

Tout à fait d'accord avec la proposition sur le plus grand auteur.


Jayrâm a écrit:Certains très grands maitres avaient pourtant des petits défauts, des habitudes.

Bouddha par exemple est caractérisé par le fait qu'il ait expérimenté de très nombreux ("tous") états. Certaines statues le représentent ainsi mince et portant les cheveux en chignon, à l'image de Shiva sans doute, le "maître de l'ascèse". D'autres statues le montrent plutôt bedonnant et même en fait pour moi très féminin avec sa poitrine fort développée et son ventre tendu.


En Inde, les hommes-dieux sont légions et nous plaisantons parfois avec des amis étant eux aussi allés en Inde sur le fait qu'il nous reste toujours cette "dernière carte à jouer" si on arrive à rien par ailleurs...

Les marchands de spiritualité non seulement exploitent les besoins des êtres, mais tendent à discréditer en outre ceux qui sont de vraies sources d'inspiration. Sur ce point, les dogmes religieux et les institutions veillant à leur maintien présentent peut-être l'avantage, sur une situation où ils seraient absents, d'évincer une part significative de la tendance très humaine au charlatanisme?


Gereve a écrit:Si un gourou fait un milliard de dollars sur le dos des malheureux en quête de spiritualité, ça me pose problème. Non que je souhaite qu’un “sage” vive dans la pauvreté, mais de là à exploiter les “âmes” il y a un gouffre.

Petite remarque : les écrivains avant la société de consommation ont rarement vécu de leur écriture, étant plutôt nourris par leurs courbettes, leurs tâches. Encore récemment, Kafka était banquier. Sans compter que les ouvrages les plus importants sont relativement anonymes. Je n'ai jamais entendu parler d'un écrivain qui ait été escorté par des gendarmes en moto quand il allait acheter ses cigarettes...

Vendre du vent rapporte-il plus que semer les champs?
Sebi
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Lun 18 Mai 2009 - 10:48

Gereve a écrit:Le plus grand maître est celui qui apprend à ses élèves à se former tout seuls,
le meilleur médecin, celui qui apprend à ses patients à se passer de lui,
le plus grand dirigeant celui qui apprend à ses concitoyens à se diriger seuls,
et le plus grand auteur, serait celui qui engagerait ses lecteurs à ne plus le lire.........

Pour ce qui est d'une rencontre, je pense que des cas se sont produits, pour ce qui est d'un livre, je n'en suis pas si sûr. pourrais-tu me citer des exemples ?

Je pense aussi qu'un vrai maitre n'est pas celui qui rend son disciple dépendant mais l'incite à chercher en lui même le maitre intérieur.

La rencontre avec un "maitre" vivant est certainement préférable à un livre "sacré" qui n'est pas exempt d'avoir subi des manipulations, mais malgré cela, il reste dans ces livres sacrés assez de force d'inspiration pour changer la vie de milliers d'êtres. J'imagine que des chercheurs sincères ont trouvé la foi, ou au moins un grand réconfort spirituel dans les livres sacrés des religions, les psaumes, les évangiles, les sermons du Bouddha, les écrits de Baha'u'llah, l'Adi Granth, etc... ou tout simplement les enseignements ou la vie trés inspirante de ces maitres du passé...

Je suis d'accord que dans l'absolu le but est de se libérer des béquilles (livres, maitres, icones, symboles, mythes, rites...) ou du moins de l'attachement envers ces supports, mais je ne connais personne qui puisse se passer totalement de support extérieur tant qu'il est dans le chemin, que ce soit le maitre pour enseigner aux autres, ou le chercheur pour appuyer sa foi, je n'en connais pas. Même les maitres dans la voie la voie la plus abstraite, du silence, ont ressenti le besoin de communiquer leur exprérience, précher, d'enseigner, d'écrire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Lun 18 Mai 2009 - 13:46

Jayrâm a écrit:La rencontre avec un "maitre" vivant est certainement préférable à un livre "sacré" qui n'est pas exempt d'avoir subi des manipulations, mais malgré cela, il reste dans ces livres sacrés assez de force d'inspiration pour changer la vie de milliers d'êtres.
Mouais! C'est une opinion, une hypothèse de travail; mais il faudrait une étude pluridisciplinaire poussée, englobant des historiens, des psy et des sociologues pour la valider.

J'imagine que des chercheurs sincères ont trouvé la foi, ou au moins un grand réconfort spirituel dans les livres sacrés des religions, les psaumes, les évangiles, les sermons du Bouddha, les écrits de Baha'u'llah, l'Adi Granth, etc... ou tout simplement les enseignements ou la vie trés inspirante de ces maitres du passé...
Tu l'imagines! As-tu des exemples précis, historiques ? Remarque que comme je suis nul en histoire, je ne pourrai rien en dire. Mais nous pourrons toujours appeler notre maître Spin à l'aide.

Je suis d'accord que dans l'absolu le but est de se libérer des béquilles (livres, maitres, icones, symboles, mythes, rites...) ou du moins de l'attachement envers ces supports, mais je ne connais personne qui puisse se passer totalement de support extérieur tant qu'il est dans le chemin, que ce soit le maitre pour enseigner aux autres, ou le chercheur pour appuyer sa foi, je n'en connais pas.
Oui, bien sûr . Mais il est des livres qui égarent. Le seul qui ne nous égare pas est à ma connaissance le livre de la nature dans lequel les scientifiques apprennent à lire.

Même les maitres dans la voie la plus abstraite, du silence, ont ressenti le besoin de communiquer leur exprérience, précher, d'enseigner, d'écrire
Comme je suis nul en histoire, je ne saurais donner de contre-exemple. Spin, peut-être ? :yahoo:
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Sebi Mar 19 Mai 2009 - 0:43

C'est pas forcément une mauvaise chose de s'égarer. Tout dépend de quoi on s'égare et où on arrive?

En fait, tous les livres et tous les discours égarent quelque peu en faisant "voyager l'esprit" d'un "objet" à un autre, parfois bien loin de la réalité. Ca n'a rien d'alarmant tant que l'égarement n'amène pas à se perdre?


Il me semble aussi que s'affranchir totalement des supports du langage ne peut être une voie. Le langage verbal donne forme aux prémices de toute réflexion spirituelle?
Sebi
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Mar 19 Mai 2009 - 8:18

Oui, Sebi, et de ceci
Gereve a écrit:Le seul qui ne nous égare pas est à ma connaissance le livre de la nature dans lequel les scientifiques apprennent à lire.
que dis-tu ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Mar 19 Mai 2009 - 9:44

Tu l'imagines! As-tu des exemples précis, historiques ?

Je comprends pas le sens de ta question ? Quels exemples veux-tu que je te donne ? Il y en a foison. Les exemples d'hommes qui ont trouvé un sens à leur vie, qui se sont consacrés aux autres, ou pour une cause humaniste, en raison de leur foi, c'est à dire au départ en s'inspirant d'un livre sont innombrables. Evidemment ce sont des esprits religieux, ou qui se sont convertis, mais pas seulement, je citerai en vrac, l'abbé Pierre, soeur Emanuelle, Mère Thérèsa, Tolstoï, Gandhi, Albert Schweitzer, Luther king, Lanza Del vasto, Théodore Monod, etc... au départ c'est leur foi qui fut la révélation de leur humanisme.

Quant à Krishnamurti qui était contre les livres et les gourous, il a fini par être considéré comme tel, et ses discussions sont devenus des livres...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Mar 19 Mai 2009 - 10:41

T'ont-ils dit que c'est suite à une lecture qu'ils ont eu la foi?

L'ont-ils écrit quelque part et l'as tu lu ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Mar 19 Mai 2009 - 13:32

Les marchands de spiritualité ne sont pas ceux cités par Jayrâm. Ceux-là ne vendaient pas leur âme, leurs pensées, même si certains ont publié des livres.
La méditation pure peut-être une voie vers la sagesse dans la mesure où l'on arrive à laisser passer les pensées vagabondes sans s'arrêter dessus et à se concentrer sur le silence, la lumière ou la paix par exemple. C'est un exercice qui se fait de préférence avec un guide qui n'est pas obligatoirement un charlatan!
La relation à l'argent n'est pas l'essentiel, et si le gourou fait payer "trop cher", personne ne vous oblige à le suivre!
L'embrigadement, le lavage de cerveau et autres techniques chères à certains profiteurs (je ne cite pas de noms) n'ont rien à voir avec la réalité d'une recherche spirituelle mais beaucoup à voir avec l'abus de confiance de personnes en état de faiblesse... Il ne faut pas tout confondre!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Mar 19 Mai 2009 - 14:09

Ben, évidemment Myrrha.

Il est très beau, ton avatar.

A propos, je précise que mon lion n'est pas l'animal auquel je m'identifie, mais mon garde du corps.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Sebi Mar 19 Mai 2009 - 15:32

Je crois que les exemples demandés sont des exemples d'adeptes du silence qui auraient / n'auraient pas ressenti le besoin de communiquer leur expérience, enseigner,...

En ce qui concerne le "livre de la nature", je suppose qu'il s'agit du "livre de l'ADN". C'est un livre qui ne ment pas, mais nous enseigne-t-il la responsabilité par exemple ou la spiritualité?

D'un certain point de vue, le Dieu de la Torah ment quand il annonce qu'en mangeant du fruit de l'Arbre, l'humain mourra certainement et c'est le serpent qui dit la vérité en disant que l'humain ne mourra pas s'il en mange. Mais le serpent à mon sens néglige les conséquences qu'aura la consommation, contrairement à Dieu qui ment sur celles-ci, mais ne les néglige pas, prévenant par cela du fait qu'il y aura des conséquences néfastes.

Le livre de la nature peut-il nous enseigner sa propre genèse ou n'est-il qu'une partie de l'équation dès lors que l'information n'est pas que contenue dans l'individu, mais aussi dans l'air qu'il respire?
Sebi
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Mar 19 Mai 2009 - 16:28

Sebi a écrit:Je crois que les exemples demandés sont des exemples d'adeptes du silence qui auraient / n'auraient pas ressenti le besoin de communiquer leur expérience, enseigner,...

En ce qui concerne le "livre de la nature", je suppose qu'il s'agit du "livre de l'ADN". C'est un livre qui ne ment pas, mais nous enseigne-t-il la responsabilité par exemple ou la spiritualité?

D'un certain point de vue, le Dieu de la Torah ment quand il annonce qu'en mangeant du fruit de l'Arbre, l'humain mourra certainement et c'est le serpent qui dit la vérité en disant que l'humain ne mourra pas s'il en mange. Mais le serpent à mon sens néglige les conséquences qu'aura la consommation, contrairement à Dieu qui ment sur celles-ci, mais ne les néglige pas, prévenant par cela du fait qu'il y aura des conséquences néfastes.

Le livre de la nature peut-il nous enseigner sa propre genèse ou n'est-il qu'une partie de l'équation dès lors que l'information n'est pas que contenue dans l'individu, mais aussi dans l'air qu'il respire?

Pardon? Je n'ai rien compris. De quoi parlez-vous ici?
J'ai dû manquer un passage? Le livre de la Nature, n'est-ce pas ce que nous voyons en ouvrant les yeux? Si vous n'y trouvez pas de spiritualité, n'est-ce pas parce que vos yeux sont voilés par (la société de consommation? l'égocentrisme? ou que sais-je?) Il suffit d'aller faire un tour en forêt, lorsque tout est calme, ou de gravir une montagne pour ressentir à quel point nous sommes dans un univers spirituel qui nous dépasse tellement.
Mais, pardon si je m'immisce dans une discussion que je n'ai pas bien suivie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Geveil Mar 19 Mai 2009 - 20:59

Il y a deux choses à distinguer nettement ici:
1- oui, Sebi, la nature, étudiée par les chercheurs scientifiques peut nous enseigner sa propre genèse.
Oui Myrrha, le livre de la nature est ce que nous voyons en ouvrant les yeux, en nous promenant dans la forêt et aussi en utilisant des microscopes ou des téléscopes.

2- Il y a ce que la nature nous apprend, et il y a nous, qui apprenons, et c'est cela le spirituel.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Sebi Lun 25 Mai 2009 - 16:04

Rhaa, les mots... C'est toujours la même histoire...

Ce qui est appris est de l'ordre de l'intellectuel, ce qui se partage est à mon sens plutôt spirituel. Bref...

Le livre de la nature ne peut que nous présenter des informations figées. Mon code génétique me prédispose à certaines choses, mais c'est telle ou telle interaction avec ceci ou telle personne qui va faire se développer ma personnalité et me pousser à certains actes ou à développer telle ou telle maladie psychique. Nul n'est ceci ou cela purement "par nature", je crois. Le code génétique n'est donc qu'une partie de l'équation?


Un arbre ne peut rien m'enseigner, c'est la forêt qui parle qu'il faut s'efforcer d'écouter?
Sebi
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les marchands de spiritualité Empty Re: Les marchands de spiritualité

Message par Invité Lun 25 Mai 2009 - 16:25

Un arbre ne peut rien m'enseigner, c'est la forêt qui parle qu'il faut s'efforcer d'écouter?
Chacun son point de vue! l'arbre ne cache pas toujours la forêt. Et il est en soi un microcosme. Il y a plus de spiritualité dans un arbre que dans toute la forêt! Parfois, il faut savoir ouvrir les yeux et être attentif aux petites choses, elles nous ouvrent les portes vers l'infini

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum