Leçon de théologie à l'usage des athées.

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par dan 26 le Mer 17 Juin - 15:37

Pseudo a écrit:Il faut tout vous apprendre. Je parie un Rolo que Jayrâm faisait de l'humour. Votre remarque est vraiment ridicule, oui. Amicalement, mon cher père Hardouin.
As tu gagné ou perdu ton pari!!?
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Pseudo le Mer 17 Juin - 16:07

Je suis en train de manger un Rolo. J'ai donc gagné.

Au fait, tant que je vous ai sous la main, existe-t-il un document contemporain du décès d'Hérode le Grand et qui ait été écrit par un historien datant cet évènement en -4 ? Amicalement.

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Invité le Mer 17 Juin - 22:27

Je ne plaisantais qu'à moitié.

Il faut comprendre que le sexe est ce qui nous lie le plus surement à la matière et tant que nous sommes esclaves du sexe, nous ne pouvons échapper à l'emprise du "Prince de ce monde".

Pour l'homme animal qui veut rester dans la matière, vie après vie, rien à redire. Mais pour l'homme spirituel qui veut se libérer du monde, il est un lien puissant, une occasion de chute.

Dans différentes traditions, les pratiques visant à la libération (y compris le tantrisme) préconisent la maitrise sexuelle. On ne risque pas de se libérer si on reste esclave du sexe.

Quand une âme veut se libérer du joug de l'énergie matérielle, pour prendre son envol vers sa patrie d'origine, c'est à ce moment-là que toutes les forces de ce monde, se dressent pour lui faire obstacle car elles ne peuvent admettre qu'une âme leur échappe. Bouddha, Jésus ont fait cette expérience.

Ce n'est pas pour rien que dans notre société décadente, tout est basé sur le sexe sans aucune discrimination, dans les médias, la pub, la mode ... vous ne comprenez toujours pas l'enjeu dont il est question ?

Pour Dan, c'est du charabia, c'est normal, ça ne fait que confirmer ce que je pense.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par bernard1933 le Mer 17 Juin - 23:04

Jayram, le sexe, quelle horrible chose ! Sais-tu que j'ai connu, en 1968
(eh oui, l'année du fameux mois de mai ) à Louhans, en Bresse, un brave monsieur, qui avait mon âge, qui n'avait jamais vu son épouse à poil ? Ils faisaient l'amour dans le lit conjugal , et dans le noir ! Je suppose que Madame priait pendant qu'ils remplissaient ce fameux devoir... Le sexe aveugle, c'est le cas de le dire !
Crois-tu vraiment que sans le sexe, le monde aurait généré autant de poètes ? Or , la poésie, n'est- elle pas la plus belle expression de
l'esprit ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Invité le Jeu 18 Juin - 7:53

Je parle pour ceux qui souhaitent sincèrement se libérer du monde et qui comprendront.

Pour les autres, les mondains, ils font bien ce qu'ils veulent avec leur sexe.
rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Geveil le Jeu 18 Juin - 8:40

Bonjour Jayram,
Se libérer du monde ?
J'ai trouvé comment dans Schopenhauer:
J' ai trouvé dans son ouvrage " Le monde comme volonté" une très intéressante interprétation de ce que soutien l'Eglise chrétienne. Je vais d'abord résumer ce qui précède:
- la volonté est l'essence du monde
- la vie, faite des phénomènes est une représentation de la volonté
- la vie est une souffrance permanente( Discutable, selon moi )
- pour mettre fin à cette souffrance, ce n'est pas la vie qu'il faut détruire, mais la volonté de vivre
- la volonté ne peut se nier que par la connaissance qu'elle a d'elle -même
- le libre arbitre n'appartient pas aux phénomènes, il n'appartient qu'à la volonté
- apparaît alors une contradiction entre le fait que la volonté n'est soumise à aucune nécessité alors qu' elle se manifeste dans ses phénomènes qui eux sont déterminés.
Voici, selon Sch. le moyen de résoudre cette contradiction: tant que la connaissance se borne à être soumise au principe de raison, la puissance des motifs est irrésistible; mais dès que le principe d'individuation a été percé à jour, dès qu'on a compris que c'est une volonté, la même partout , qui constitue les idées et même l'esessence de la chose en soi, dès que l'on a puisé dans cette connaissance un apaisement général du vouloir, les motifs particuliers deviennent impuissants; car le mode de connaissance qui leur correspondait est aboli et remplacé par une connaissance toute différente. Le caractère ne peut jamais se modifier partiellement; il doit, avec la rigueur d'une loi naturelle, exécuter en détail les ordres de la volonté dont il est le phénomène d'ensemble; mais l'ensemble lui-même , c'est-à-dire le caractère, peut être complètement supprimé par la conversion de la connaissance, opérée comme nous avons dit plus haut. Cette suppression du caractère excitait l'admiration d'Asmus; il la désigne, dans le passage déjà cité, sous le nom de " transformation catholique et transcendantale"; elle correspond à ce que l'on appelle excellement dans l'Eglise chrétienne la régénération; la connaissance dont elle procède correspond à la grâce efficace.......
Cette suppression de la Volonté par elle-même prcède de la connaissance; toute connaissance d'ailleurs, toute lumière est en soi indépendante du libre aritre; il en résulte que cette négation du vouloir, cette prise de possession de la liberté ne peut être réalisée de force n ni de propos délibéré . Elle émane simplement du rapport intime de la connaissance avec la volonté dans l'homme, par conséquent elle se produuit subitement et comme par un choc venu du dehors.
.....La doctrine du péché originel( affirmation de la volonté) et de la rédemption ( négation de la volonté ) est la vérité capitale qui forme, pour ainsi dire, le noyau du christianisme.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Invité le Jeu 18 Juin - 9:26

Je n'ai jamais lu Schopenhauer, mais on dit qu'il s'inspirait des philosophies orientales. Déjà à cette époque ? il y a bien des relents de bouddhisme dans ce que tu cites, je ne comprends pas tout, n'étant pas habitué à cette dialectique.

Mais effectivement pour moi c'est bien la soif de vivre, le désir ou l'identification à ce qui est extérieur, qu'il faut éteindre, retirer notre adhésion à une idée monstrueuse qu'on appelle le monde, et dont nous sommes prisonniers mentalement, à tout ce qui consiste à renforcer cette idée (dont nous sommes les co-créateurs inconscients parce que nous l'alimentons). C'est la condition humaine, (qui résulte de l'ignorance plus que d'une faute ou d'un péché originel, mais peu importe le nom que l'on donne à ce conditionnement) dont il faut se libérer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Geveil le Jeu 18 Juin - 10:03

Cher Jayram,

Je ne suis pas loin de penser comme toi que le monde est une idée monstrueuse, pire, une abomination. Quand je vois les souffrances par lesquelles la nature passe pour évoluer
Spoiler:
Hier, je regardais un documentaire sur les grands sauriens préhistoriques; il faut voir comment ils étaient armés, griffes, dents monstrueuses, et comment ils se battaient!
.
Ceci dit, il y a aussi beaucoup d'amour et beaucoup de douceur en ce monde. Il y a tout de même nombre d'êtres vivants qui ne souffrent pas du matin au soir, comme le prétend Schopi.
J'ai comme dans l'idée que ce que tu proposes, c'est le néant, à l'instar du bouddhisme et de Schopi.

C'est un choix !!! Moi, je préfère la vie, et n'ai pas, ce faisant, le sentiment d'être du côté du diable.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Invité le Jeu 18 Juin - 12:08

On ne peut pas dire que c'est le néant, c'est le Dieu Inconnu, absolu, tout ce qu'on peut dire c'est qu'il n'est pas de ce monde, qu'il est au delà de la dualité et donc en Lui seulement peut se trouver, la Paix, l'Amour, la Connaissance qu'il est impossible de trouver dans le monde.

Après c'est un choix, mais la condition humaine c'est quand même beaucoup de souffrance, car même si nous pensons avoir des moments de répit, si nous pensons avoir trouvé un peu d'amour et de douceur, ce ne peut être qu'éphémère, un jour cela nous sera repris, alors est-ce vraiment ça, le bonheur ? quelque chose qui fuit sans cesse ? Là dessus je suis forcément d'accord avec le constat du Bouddha.

Souffrances pas seulement physiques, mais surtout souffrance de désirs insatisfaits. Désirs de vouloir ce qui gratifie les sens et l'égo, ou désirs d'éviter au contraire ce qui fait souffrir. On souhaite ce que l'on n'a pas, on a peur de pas obtenir ce que l'on souhaite, et d'obtenir de ce l'on ne souhaite pas. Une fois que l'on croit avoir obtenu ce qui pourrait nous rendre heureux, on s'aperçoit que ce n'est pas encore le bonheur, car on a peur de perdre ce que l'on a, par exemple, les êtres que l'on aime. Souffrances de se voir vieillir, de constater la lente dégradation irrémédiable du corps, la maladie, le handicape, etc... et le mental ne trouve jamais la paix.

Alors il arrive un temps où l'on comprend que ce jeu peut être sans fin, et on n'a plus envie de jouer, on dit "basta!".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par SEPTOUR le Jeu 18 Juin - 20:20

DIEU pas de ce monde? IL est l'Univers, IL n'y a rien que ne soit pas LUI. Quant a la paix dans ce monde, IL N'EN TIENT QU'A NOUS, tout comme pour la souffrance d'ailleurs. Si au lieu d'étre séparés en états nations, nous formions une seule entité mondiale et si au lieu d'étre une multitude d'étres séparés nous ayions conscience d'étre UNE entité avec DIEU, beaucoup de pbs seraient résolus rapidement. Tout cela passe par une éducation et par une volonté a VOULOIR VRAIMENT résoudre nos pbs.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par bernard1933 le Jeu 18 Juin - 22:52

Jayram, je comprends très bien ta philosophie . Tu as raison quand tu dis qu'il faut essayer de supprimer ou au moins de diminuer le désir, l'envie,de se détacher au maximum des "choses" terrestres. Mais, pour le faire, il n'est pas nécessaire d'être croyant. On peut le comprendre naturellement. Vois-tu, c'est un principe que je me suis appliqué à moi -même . Je mène une vie simple; je n'ai jamais cherché à me mettre en valeur; ma Twingo me suffit; ma vieille R 19 me suffisait jusqu'à ce qu'on me la casse...Je mange n'importe quoi...Mais la sagesse est toujours dans le juste milieu . A un certain moment de ma vie, j'ai vécu
ce que tu décris . Je préfère ma vie actuelle !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par dan 26 le Lun 22 Juin - 14:03

[quote="Jayrâm"] Je ne plaisantais qu'à moitié.

Il faut comprendre que le sexe est ce qui nous lie le plus surement à la matière et tant que nous sommes esclaves du sexe, nous ne pouvons échapper à l'emprise du "Prince de ce monde".
Le sexe le prince de ce monde , pourrais tu nous en dire plus!!! Celà devient interressant !!!
Si le sexe est le mal, pourquoi Dieu nous en a t'il doté? Je ne comprend se serait il trompé dans sa création. Il aurait donc attirbué à l'homem une fonction dont il ne doit pas se servir . C'est démoniaque de la part de Dieu!!!

Pour l'homme animal qui veut rester dans la matière, vie après vie, rien à redire. Mais pour l'homme spirituel qui veut se libérer du monde, il est un lien puissant, une occasion de chute.
L'homme ,( et la femme) spirituel doit donc se passer de sexe!!!! C'est effrayant de dire de telles choses!!!

Dans différentes traditions, les pratiques visant à la libération (y compris le tantrisme) préconisent la maitrise sexuelle. On ne risque pas de se libérer si on reste esclave du sexe.

En quoi le sexe serait il un mal!!! Faut il aussi se priver de manger, de sentir, de boire , de voir pour se liberer , liberer de quoi au juste.? On ne sait pas .

,Quand une âme veut se libérer du joug de l'énergie matérielle, pour prendre son envol vers sa patrie d'origine, c'est à ce moment-là que toutes les forces de ce monde, se dressent pour lui faire obstacle car elles ne peuvent admettre qu'une âme leur échappe. Bouddha, Jésus ont fait cette expérience.
Mais te rends tu compte de ce que tu dis, on dirait des propos sectaires !!!
C'est effrayant de dire de telles choses au 21 eme siècle.
Ce n'est pas pour rien que dans notre société décadente, tout est basé sur le sexe sans aucune discrimination, dans les médias, la pub, la mode ... vous ne comprenez toujours pas l'enjeu dont il est question ?
Je rappelle que le sexe est une fonction naturelle de l'homme , et qu'il ne peut y avoir qu'un esprit sectaire , pour empecher l'homme de se servir de ce que la nature lui a donner!!! C'est totalement contre nature, methode typiquement sectaire.


Pour Dan, c'est du charabia, c'est normal, ça ne fait que confirmer ce que je pense.

Non malheureusement , j'aurai préferé !!!
Je viens de l'expliquer , ceux sont des propos typiquements sectaires , c'est tout . Un système que aveulit les hommes. C'est tout!! Vouloir interdire aux hommes d'utiliser des fonctions , c'est un procédé utilisé par toutes les sectes...........dangereuses.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Pseudo le Lun 22 Juin - 14:15

[quote="dan 26"]
Jayrâm a écrit: Je ne plaisantais qu'à moitié.

Il faut comprendre que le sexe est ce qui nous lie le plus surement à la matière et tant que nous sommes esclaves du sexe, nous ne pouvons échapper à l'emprise du "Prince de ce monde".
Le sexe le prince de ce monde , pourrais tu nous en dire plus!!! Celà devient interressant !!!
Si le sexe est le mal, pourquoi Dieu nous en a t'il doté? Je ne comprend se serait il trompé dans sa création. Il aurait donc attirbué à l'homem une fonction dont il ne doit pas se servir . C'est démoniaque de la part de Dieu!!!

J'ai beau lire et relire Jayrâm, je ne vois pas où il écrit que le sexe est "le prince de ce monde". En revanche, ce qu'il fait comprendre est que lorsque le sexe devient un but important, un mode de vie, il nous fait "chuter".

On pourrait imager cela par cette histoire : un enfant est incité à manger des quantités importantes de chips, de bonbons, de biscuits. Il lui dit : "Allez, c'est rien, on est fait pour bouffer oui ou non ?" Si l'enfant "innocent" succombe, il sera sous l'emprise de son camarade de mauvaise influence.

Donc, le sexe n'est pas un mal en soi. Mais il le devient lorsque le matérialisme à tout crin l'emporte. S'adonner au sexe sans réflexion, sans retenue, c'est être incapable de se maîtriser, c'est témoigner d'une faiblesse énorme. C'est paradoxal dans la mesure où les tenants de l'hédonisme se prennent pour des forts, pour des dieux.

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par dan 26 le Lun 22 Juin - 14:25

[quote="Jayrâm"]Je parle pour ceux qui souhaitent sincèrement se libérer du monde et qui comprendront.
Mais reflechis là aussi celà ne veut rien dire, le meilleur moyen de se liberer du monde c'est de ce sucider, désolé . Vouloir que l'homme se detache de tout ce qu'il peut ressentir!!! C'est du pipo (excuse moi) , et celà ne mene strictement à rien , si ce n'est une detachement par rapport à son environnement qui mene à une sorte de folie !!!! A moins que tu penses que seul les fous attaignent une certaine sagesse!!
La vie nous a été donnée par pur hasard pour la vivre, en profiter, se reproduire, aimer, manger, boire, servir , travailler etc !!!!! Vouloir y trouver d'autre motif, dans le seul espoir, de prolonger "peut etre " cette vie "apres" est un leurre imaginé par toutes les religions, afin de dominer des millards d'hommes.

Pour les autres, les mondains, ils font bien ce qu'ils veulent avec leur sexe.

Pourquoi les mondains!!! Il y a des hommes qui vivent pour vivre, et d'autres qui s'empechent de vivre dans l'espoir d'une vie apres!!! Comme disait un philosophe il n'y pas de vie plus ridicule que celle d'un moine ,si Dieu n'existe pas. Et comme il ne peut exister!!!
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par dan 26 le Lun 22 Juin - 14:41

[quote="Pseudo"]

J'ai beau lire et relire Jayrâm, je ne vois pas où il écrit que le sexe est "le prince de ce monde". En revanche, ce qu'il fait comprendre est que lorsque le sexe devient un but important, un mode de vie, il nous fait "chuter".
Dans ces propos : Il faut comprendre que le sexe est ce qui nous lie le plus surement à la matière et tant que nous sommes esclaves du sexe, nous ne pouvons échapper à l'emprise du "Prince de ce monde".
Je me suis mal expliqué , je voulais dire que le diable au travers du sexe est le prince de ce monde d'apres Jayra!, on croit rever . REtour au moyen age!!!


On pourrait imager cela par cette histoire : un enfant est incité à manger des quantités importantes de chips, de bonbons, de biscuits. Il lui dit : "Allez, c'est rien, on est fait pour bouffer oui ou non ?" Si l'enfant "innocent" succombe, il sera sous l'emprise de son camarade de mauvaise influence.
Tout exces est nocif, meme celui de croire!!!

Donc, le sexe n'est pas un mal en soi. Mais il le devient lorsque le matérialisme à tout crin l'emporte.

Celà ne veut rien dire aucune relation entre le sexe et la matérialisme !!Manger, boire dans ces conditions là est aussi du matérialisme. Excuse moi c'est ridicule !!
S'adonner au sexe sans réflexion, sans retenue, c'est être incapable de se maîtriser, c'est témoigner d'une faiblesse énorme.

Pourquoi que le sexe , écouter de la musique, manger, boire , sans reflexion et sans retenu c'est auusi uen faiblesse enorme ? Il faut arreter de dire tout et n'importe quoi.
C'est paradoxal dans la mesure où les tenants de l'hédonisme se prennent pour des forts, pour des dieux.
Les hedonistes sont des jouisseurs !! Où est le problème dans la mesure où il vivent leur vie comme ils le veulent. Ils ne vont pas precher "eux" leurs modes de vie, pour convaincre les autres, ils se contentent de vivre, c'est tout . Dire que les hedonistes se prennent pour des Dieux, celà aussi ne veut rien dire, a moins que pour toi dans ce cas le mot Dieu soit une insulte.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Magnus le Lun 22 Juin - 14:44

bernard1933 a écrit:Jayram, le sexe, quelle horrible chose ! Sais-tu que j'ai connu, en 1968
(eh oui, l'année du fameux mois de mai ) à Louhans, en Bresse, un brave monsieur, qui avait mon âge, qui n'avait jamais vu son épouse à poil ? Ils faisaient l'amour dans le lit conjugal , et dans le noir ! Je suppose que Madame priait pendant qu'ils remplissaient ce fameux devoir... Le sexe aveugle, c'est le cas de le dire !
Crois-tu vraiment que sans le sexe, le monde aurait généré autant de poètes ? Or , la poésie, n'est- elle pas la plus belle expression de
l'esprit ?
Il devait rester dans l'inconscient collectif de cette brave dame la mémoire de certaines pratiques du passé, tous les cookies n'avaient pas été supprimés.
Faire l'amour exclusivement dans le noir est une manière symbolique de revêtir la fameuse chemise de nuit conjugale jadis imposée par l'Eglise, lorsque la corvée conjugale s'imposait uniquement pour procréer et que pendant cet acte il était conseillé de n'avoir aucune pensée érotique; au contraire, il était conseillé de penser à des choses pénibles afin de prendre pendant l'acte le moins de plaisir possible.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26565
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Bulle le Lun 22 Juin - 14:45

Pseudo a dit :
C'est paradoxal dans la mesure où les tenants de l'hédonisme se prennent pour des forts, pour des dieux.
Ne raconte pas n'importe quoi voyons ! L'hédonisme "comme pensée philosophique" n'a rien à voir avec ce que tu dis.
Source
Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Hedoni10

_________________
Hello Invité !  Le Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46735
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Bulle le Lun 22 Juin - 14:47

Magnus a dit :

Faire l'amour exclusivement dans le noir est une manière symbolique de revêtir la fameuse chemise de nuit conjugale jadis imposée par l'Eglise, lorsque la corvée conjugale s'imposait uniquement pour procréer et que pendant cet acte il était conseillé de n'avoir aucune pensée érotique; au contraire, il était conseillé de penser à des choses pénibles afin de prendre pendant l'acte le moins de plaisir possible.
Et en plus on n'avait pas le droit de divorcer croule de rire

_________________
Hello Invité !  Le Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46735
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par bernard1933 le Lun 22 Juin - 18:09

Bulle, j'ai de la peine à lire le texte copié " Hédonisme comme pensée philosophique " . Je dois aller, paraît-il chez l'ophtalmo...
Dans l'avant-dernier alinéa, dois-je lire postures ou positions... athées ou agnostiques ?
Ces gens étant sans morale, on peut s'attendre à tout !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Magnus le Lun 22 Juin - 18:12

Une position ---dans les deux sens du mot--- sexuelle différente, n'est pas sans morale : elle relève d'une morale différente, c'est tout.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26565
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Bulle le Lun 22 Juin - 18:16

Arf Bernard, je me suis posé la même question et j'avoue avoir du mal à trouver la réponse : rien dans le Kamasutra à ce sujet.
Peut-être dans le Cantique des Cantiques ?

_________________
Hello Invité !  Le Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46735
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Invité le Lun 22 Juin - 19:57

Mais te rends tu compte de ce que tu dis, on dirait des propos sectaires !!!
C'est effrayant de dire de telles choses au 21 eme siècle.


Oui mais c'est mon droit le plus strict de le penser. Je te rapelle que chacun a le droit de croire ce qu'il veut, il n'y a que des individus de ton espèce qui veulent interdire la liberté de conscience. Qui est liberticide ici ? Qui es le plus dangereux ? Tu montres ton vrai visage.

Pour en revenir au sujet, je parlais des hommes qui se consacrent librement à la quête spirituelle, pas de toi... L'évangile nous dit qu'il y a ceux qui naissent eunuques et ceux qui le deviennent pour le royaume...mais ça te dépasse mon pôvre Dan. Evidemment tu n'as jamais étudié le tantrisme ? tu en saurais un peu plus sur la transmutation de l'énergie sexuelle, de "tejas" en "Ojas". Tu n'as jamais non plus étudié la médecine ayurvédique, mais tu ne feras pas l'étonné quand les chercheurs occidentaux en parleront ? ... Je ne constate qu'une seule chose, c'est que tu es encore ignorant en beaucoup de domaines et que tu ramènes tout à ton ignorance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Bulle le Lun 22 Juin - 20:36

Jayrâm a dit :
Tu n'as jamais non plus étudié la médecine ayurvédique
Je ne connais absolument pas ! Elle traite toutes les maladies ?

_________________
Hello Invité !  Le Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46735
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Geveil le Lun 22 Juin - 20:39

Très humiliant , Jayram, ce que tu écris à DAN, et du coup, tu dégringoles en enfer.Twisted Evil Si tu étais profondément croyant, je pense que les propos de Dan feraient naître en toi de la compassion et non du mépris et de la colère.
Je ne te juge pas, je veux dire, je ne t'abaisse pas , en tant qu'être humain, créature de Dieu, tu mérites tout le respect qu'on te doit, mais tu viens de m'apporter un témoignage de plus que les croyants que je connais sont loin d'être en harmonie avec leurs propos.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de théologie à l'usage des athées. - Page 3 Empty Re: Leçon de théologie à l'usage des athées.

Message par Invité le Lun 22 Juin - 21:13

il ne suffit pas d'être croyant pour être débarrassé de tous ses défauts d'un coup de baguette magique.... encore un mythe ! On reste humains, et personnellement, cette grosse colère de notre amis Jayrâm me rassure: non, il n'est pas paaaaarfait !
Heureusement ! 🇸🇨 Wouééééééé il est humain !

Je déteste les gens parfaits ! :fou:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum