Les impostures scientifiques

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Imposture scientifique ou pas ?

Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_lcap18%Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_rcap 18% 
[ 3 ]
Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_lcap29%Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_rcap 29% 
[ 5 ]
Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_lcap24%Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_rcap 24% 
[ 4 ]
Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_lcap12%Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_rcap 12% 
[ 2 ]
Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_lcap12%Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_rcap 12% 
[ 2 ]
Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_lcap5%Les impostures scientifiques - Page 5 Vote_rcap 5% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 17

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Bulle le Mar 7 Juil 2009 - 18:23

Calice a dit :

oui la théorie du sida est une supercherie , le sida est une maladie inventée comme bien d'autres , ce qui ne veut pas dire que les gens ne meurent pas , mais ce n'est pas à cause du HIV;
sida veut dire : syndrome d'immunodéficience acquise et il existe plusieurs rétrovirus responsables du sida. C'est un fait de notoriété publique.

ca c'est de la propagande du système , le cancer est toujours mortel malgré tout l'argent dépensé , il n'y a pas de réelles avancées mais on le fait croire .
Mais puisque plus de 70 % des malades du cancer se tournent vers la médecine alternative, cela veut dire qu'elle n'est pas plus une réelle avancée et qu'elle ne soigne pas mieux.
Voire fait dépenser une fortune pour rien, donc enrichi néanmoins un laboratoire. Quand elle ne pose pas de problème supplémentaire. Donc entre la propagande du système officiel et l'autre, je ne vois pas trop l'avantage de prendre un risque supplémentaire. Enfin, il n'est pas interdit à ma connaissance de s'adresser à ce type de médecine. À ses risques et périls.

...parfaitement , il n'y a pas de recherche d'état indépendant en France , la recherche est uniquement financée par les labos .
Calice, je crois que tu fais une grosse confusion entre les laboratoires de recherche pharmaceutique et la recherche médicale qui dépend de l'État ! Le lien que tu donnes concerne comme c'est spécifié des médecins praticiens (c'est-à-dire des médecins qui font des diagnostics et des ordonnances que ce soit en milieu public ou privé).
Que la formation permanente de ces médecins soit assurée par les labos et que, de ce fait, ils y a risque qu'ils commettent la faute professionnelle d'en croquer et de perdre leur indépendance c'est un fait avéré et c'est bien pour cela qu'une loi existe.
Mais cela n'a rien à voir avec la recherche effectuée dans les centres spécialisés en cancérologie. Si tu lis le lien que tu mets, tu peux constater qu'il ne s'agit que de médecins praticiens.
Donc il est totalement faux de laisser penser que si à l'heure actuelle on a encore pas trouvé le médicament qui soigne les cancers (puisqu'il y en a plusieurs types) c'est par volonté de tous les chercheurs de ne pas trouver pour plaire aux laboratoires et s'enrichir.

Je suis tout à fait d'accord que les laboratoires sont sans scrupules pour gagner plus et pour créer des besoins. D'accord avec les abus genre Tamiflu, avec la surmédication. Mais il ne faut pas généraliser cela à l'ensemble du corps médical et surtout pas à l'ensemble des chercheurs.

Ilibade a dit :
Enfin, Priore a déposé trois brevets dont le premier en 1962. Il n'a jamais touché un seul centime de subvention.

Quelques informations qui ne vont pas forcément dans le même sens et qui peuvent laisser entrevoir d'autres explications que l'imposture,(dont celles que j'avais trouvées et données plus haut, à savoir l'impossibilité d'obtenir quelque chose de fiable et le danger des ondes électromagnétiques) quant au refus de procéder à une généralisation de l'appareil de rayonnement ; même si les succès spectaculaires obtenus sur l'augmentation des défenses immunitaires étaient, semble-t-il flagrant, le blocage viendrait, dans cette version des faits, non pas d'une volonté de bloquer mais bien de Priore lui-même puis du fait que malgré les recherches qui n'ont en réalité jamais cessée : on ne trouve plus le secret de Priore !

Je cite quelques passages illustrant le côté fabrication, subvention, recherche, la totalité de l'article étant lisible ici :
Source

Fait extraordinaire : on peut choisir des réglages qui favorisent l'agravation des cancers.
(...)
Soutenu par des scientifiques de renom , il obtint d'énormes crédits d'état et industriels ( plus de 20 millions de francs ) pour mettre au point une machine permettant de valider ces résultats de manière incontestable. Malheureusement, il employa ces sommes à la construction d'un dernier appareil à la limite des possibilités technologiques.
(...)
Refusant toute collaboration afin de protéger ses ''secrets'', il réussit cependant à construire un énorme ''émetteur'' inauguré en grande pompe par le Premier Ministre J. Chaban-Delmas.
(...)
Par manque de fiabilité, cet appareil ''explose'' quelques semaines après. Plus personne ne voudra financer ses recherches.
(...)
En 1972 donc les physiciens rendent un rapport favorable à PRIORE (non sans avoir essayé de le reproduire sans succès dans leur laboratoire) entraînant une subvention importante sur insistance du maire de BORDEAUX, devenu entre temps premier ministre. Il est soutenu par le PRIX NOBEL E. WOLF gloire de la recherche française qui a expérimenté avec succès chez PRIORE.
(...)
Jouant le tout pour le tout il arrête au grand dam de tous la construction de l'appareil fiable objet du contrat pour se lancer dans la réalisation d'une gigantesque machine . Ce sera son but ultime, son chef- d'oeuvre, sa consécration. Il tiendra trois étages !
(...)
En effet PRIORE qui voulait conserver la maîtrise de ses appareils compliquait volontiers ses explications devant les scientifiques aptes à en comprendre le fonctionnement . Et ceux-ci finirent par être persuadés de la nécessité d'un savant dosage "d'ondes" . Telle n'était pas l'attitude de l'inventeur avec ses intîmes ou ses compagnons de la première heure. Avec eux il s'épanchait .
"c'est simple c'est si simple que je ne comprends pas pourquoi personne n'a jamais trouvé quelque chose d'aussi simple" . Ou bien : "ils ne trouverons jamais tellement c'est simple! et les témoins privilégiés racontent que ça le faisait beaucoup rire". Inquiet parfois : " mon "astuce "est si simple, si élémentaire que si je prononce quelques paroles de trop n'importe quel électronicien pourra en faire de même et tout mon travail sera perdu".
(...)
Dans un premier temps cependant, considérant l'échec de plusieurs tentatives de reproduction de la "machine"dans différents laboratoires avant même le décès de PRIORE, l'université décide d'étudier séparément les différents constituants connus du rayonnement afin d'en cerner le rôle et en particulier l'influence des champs magnétiques, des ondes radio ou de micro ondes (celles employées par PRIORE s'approchaient des fréquences de nos "portables"[ma remarque : dont il faut absolument se prémunir aujoud'hui !!!]) sur différentes infections...
Sans résultats !
(...)
La "société secrète"
Plusieurs années s'écoulent ... Cette première série d'échecs conduit à une révision déchirante. Tout en poursuivant les études sur l'influence des ondes électromagnétiques sur le vivant à la faveur des contrats passés avec le laboratoire, l'équipe universitaire reconstruit un appareil dans les sous-sols de la Faculté, dans le plus grand secret ( aux dernières informations il est en panne).
Véritable roman de science - fiction, la mise en chantier de l'appareil universitaire rassemble les énergies de tous horizons, des moyens financiers discrets mais conséquents et des appuis au très haut niveau.
(...)
Le commissariat à l'énergie atomique délègue à plein temps un de ses brillants ingénieurs et un de ses anciens directeurs tandis que diverses entreprises qui lui sont obligées prêtent leur compétences. Outre les facilités évidentes procurées par l'université de nouveaux crédits sont obtenus par divers canaux ( contrats d'étude, ministère de la recherche, E.D.F. etc.).
Malgré des années de travail laborieux, aucun résultat tangible ne sera obtenu ! Pourquoi ?
(...)
De report en report, de panne en panne, de déception en déception, les meilleures volontés passent, les troupes s'égaillent, les budgets s'épuisent et... les commanditaires se lassent.
De nombreuses années se sont écoulées. Au sein de la Faculté de Sciences de BORDEAUX l'existence de "la Machine" est devenue le secret de Polichinelle. Dans leur bunker souterrain quelque part sur le campus universitaire un dernier noyau de fidèles regroupés autour du Pr. VEYRET a noué d'autres alliances. Il ne désespèrent pas...


Je crois que Prioré est devenu un personnage mythique !

_________________
Hello Invité !  Le Les impostures scientifiques - Page 5 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44871
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Ilibade le Mar 7 Juil 2009 - 19:08

Toutefois certaines informations sont évidemment mensongères :

Soutenu par des scientifiques de renom , il obtint d'énormes crédits d'état et industriels ( plus de 20 millions de francs ) pour mettre au point une machine permettant de valider ces résultats de manière incontestable. Malheureusement, il employa ces sommes à la construction d'un dernier appareil à la limite des possibilités technologiques.
Il y avait alors deux options :
l'une de 3 500 000 F qui est celle qui va être financée, non sans que la DGRST traîne les pieds
l'autre de 6 000 000 F que Priore avait souhaité pour répondre aux remarques déjà faites lors des deux commissions.

De quels 20 millions s'agit-il ?

Fait extraordinaire : on peut choisir des réglages qui favorisent l'agravation des cancers.
Ce fait était déjà connu en 1953. C'est d'ailleurs ce qui a valu que l'armée de l'air lui "prête" du matériel obsolète afin qu'il puisse réaliser à Floirac sa première machine dans un lieu dédié. Il ne faut pas oublier qu'il était spécialiste des radars.

Par manque de fiabilité, cet appareil ''explose'' quelques semaines après
La lampe à plasma implose le 7° jour. Pautrizel a eu le temps de réaliser 140 expériences qui ont fait l'objet d'un CR à l'Académie des sciences. Des traitements sur l'homme ont aussi fait l'objet d'un CR à l'Académie de médecine qui a refusé la publication.

De report en report, de panne en panne, de déception en déception, les meilleures volontés passent, les troupes s'égaillent, les budgets s'épuisent et... les commanditaires se lassent.
Et les patients continuent de mourir. Dans cette affaire, les meilleures volontés ne sont jamais passées. Pautrizel a perdu son laboratoire à la fac et son unité Inserm. Or il faut rappeler que son talent lui avait valu que l'on décide de créer la première chaire d'immunologie de France pour la lui confier. Quant au manque de collaboration de Priore, c'est de la pure foutaise, puisqu'il avait accepté le principe de monter une machine à l'université de Bordeaux II et une autre à l'institut de Villejuif. Les ingénieurs de Sovirel et de Leroy-Somer ont été en permanence à son contact, ainsi que les physiciens de la DRME. Ils ont amplement noté, schématisé et mesuré les paramètres en fonctionnement.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Invité le Mar 7 Juil 2009 - 20:25

Je pense que tu as bien résumé ton argumentation Ilibade :
C'est totalement impensable et incroyable. Et pourtant, ...
Je maintiens que ce que tu affirmes est très grave et dangereux, et qui plus est, manifestement paranoïaque.
Quant à Calice c'est pire, c'est du délire, et Zelda et Leela, c'est dommage, mais au moins je pense que l'on peut en discuter.
Je suis absolument désolé d'avoir à écrire cela, je ne pense avoir jamais fait cela dans un forum. Ces propos écrits par vous me touchent profondément à la fois de par mon expérience personnelle, mes quelques compétences scientifiques, qui aussi pauvres soient elles, me sont chères et déterminent beaucoup mes convictions, mais surtout par l'impossibilité qu'il y a à vous raisonner.
Merci Bernard d'apporter d'apporter un peu de mesure, et Bulle, fais ce que tu veux, dans le genre tonneau des danaïdes, foie de prométhée ou rocher de sisyphe etc. cela m'attriste quand même et j'admire ton courage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Invité le Mar 7 Juil 2009 - 20:41


tu as ton expérience, Caillou, moi j'en ai une autre. Je ne crois pas que la tienne soit "supérieure" à la mienne, et nous avons tous les deux connu et observé des choses, des résultats, des échecs, et c'est évidemment de là que viennent nos positions respectives.
Sans la médecine parallèle, je serais au lit depuis 4 ans et pour longtemps encore, handicapée à 100%, souffrant atrocement, bourrée de morphine et de médicaments, abrutie, finie. Dans ce cas-ci, conseillée par mon médecin, j'ai commencé par faire les analyses, radios, IRM "normaux", 8 mois d'examens, renvoyées comme une balle de ping-pong d'un spécialiste à l'autre, d'un bout à l'autre du pays et je ne me suis tournée vers les médecines parallèles qu'en désespoir de cause. Si j'avais directement commencé par là, cela m'aurait évité 8 mois d'immobilisation totale, une intoxication dont je ne suis pas encore remise, une ruine financière (je suis indépendante), et des années de rééducation dont je commence seulement à voir la fin.

Et ce n'est qu'une de mes expériences.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par bernard1933 le Mar 7 Juil 2009 - 21:23

Je n'ai rien connu de tout ça. Mis à part mes maladies enfantines, ma seule maladie a été la grippe asiatique. Je ne peux donc pas parler d'expérience.
Mais reconnaissons quand même les avancées fantastiques de la médecine.
J'ai même tendance à penser qu'on va maintenant trop loin et qu' il serait peut-être sage de soigner raisonnablement, en fonction de l'âge et de l'état de santé du malade . Maintenir en vie des morts-vivants, réanimer des moribonds et des déments, voilà où on en est maintenant .
Et les jeunes paient et survivent péniblement pour maintenir les vieux
"croulants" en " hibernation"...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Calice le Mar 7 Juil 2009 - 21:54

zelda a écrit:
je laisse nos deux accolites oeuvrant en étroite collaboration,

Nous avons 2 expériences différentes qui nous amènent au même point de réalité c'est tout .
Il suffit de creuser , de s'informer et d'aller au délà de ce qui est affirmé en haut lieu , ne pas croire toute la propagande médiatique , pour découvrir la vérité .Tout est à remettre en cause .
Ce sont des scientifiques insoumis qui remettent en cause la théorie du sida , et ce n'est pas parce qu'on entend à la télé que le sida a fait x morts que cela est vrai (que la cause des décès est le virus) c'est cela la désinformation , elle existe au plus haut niveau et la population ne met pas en doute les informations officielles.
Dites vous bien que tout ce que vous entendez au JT est du lavage de cerveau pour assécher les consciences .

Il faut bien comprendre qu'il y a un bourrage de crane officiel et la vérité bien cachée , pour mieux endormir les gens et les contrôler .
Les médecins ou scientifiques tout le long de l'échelle sont le plus souvent de bonne foi et manipulés par le système (seuls sont au courant ceux qui sont au plus haut niveau), ils sont formatés dans les universités pour être de bons exécutants et serviteurs du système .
C'est pourquoi la sélection au départ ne se fait pas sur les qualités humaines qui devraient être indispensables chez tout soignant , mais sur la capacité à ingurgiter le plus d'informations désséchantes possibles et surtout ne pas remettre en cause les dogmes reçus.


zelda a écrit:
l'allopathie est extrèmenet rentable car souvent inefficasse.

l'allopathie est a opposé à homéopathie (mais les 2 peuvent agir en synergie ), la phytothérapie , l'aromathérapie et les médecines alternatives en général sont de l'allopathie .
L'homeopathie n'est qu'une des branches des médecines alternatives.

Ce qu'il faut opposer ce sont les 2 médecines l'une étant la propagande officielle du système et l'autre les médecines alternatives , basées sur l'énergétique et qui considère la personne comme un tout et non par morceaux.
La médecine officielle est déshumanisante parce qu'elle morcelle le corps et sépare (l'esprit du corps).Elle morcelle le corps parce que chaque spécialiste donne ses médicaments sans se soucier de ce que fait le voisin.Aucune corrélation n'est faite entre les différentes affections .
Le médecin alternatif prendra en comptes tous les symptômes de la personne et pas seulement un organe ou un groupe d'organe.

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Calice le Mar 7 Juil 2009 - 22:02

Bulle a écrit:
C'est un fait de notoriété publique.

ce qui est de notorité publique est à remettre en cause et n'a aucune valeur .Il y a de la désinformation et ce n'est pas parce que la majorité se laisse berner que c'est la vérité.
"notoriété publique" n'est pas un argument valable , il est de notoriété publique aussi que le nuage de Tchernobyl s'est arrêté aux frontières françaises....

Bulle a écrit:
Mais puisque plus de 70 % des malades du cancer se tournent vers la médecine alternative, cela veut dire qu'elle n'est pas plus une réelle avancée et qu'elle ne soigne pas mieux.

bien sur que si mais il n'y a pas de statistique sur le sujet de plus ceux qui traitent de cette façon sont harcelés et pourchassés , il y a assez de témoignages sur des chercheurs qui ont trouvés des traitements alternatifs et qui se sont fait éjectés du système .


Les études démontrent que les cancéreux, si ils sont soignés par chimiothérapie, meurent dans un laps de temps de 5 ans en moyenne et souvent d’un autre cancer ! Parce que les produits utilisés en chimiothérapie sont cancérigènes.Et ceci est un fait connu et voulu.
C'est pour cela que les études études cliniques sur les chimiothérapies se font sur 5 ans .


Bulle a écrit:
Mais cela n'a rien à voir avec la recherche effectuée dans les centres spécialisés en cancérologie.

aucun centre de cancérolgie n'est indépendant du système , La Ligue contre cancer ou l'Arc ont un collège d'experts qui prennent les décisions et qui sont des chercheurs dont la majorité , tous comme les experts de l'AFFSSAP et de la Haute Autorité de Santé ont des rapports avec l'industrie pharmaceutique .

L'industrie pharmaceutique est une pieuvre exigeante dont les tentacules contrôlent tous les organismes de recherches et de décision.
Il y assez de journalistes qui ont fait des enquêtes poussées la dessus pour que chacun puisse s'informer.lire "la Mafia médicale "ou « Exercice illégal de la guérison »de Sylvie Simon

Bulle a écrit:
Si tu lis le lien que tu mets, tu peux constater qu'il ne s'agit que de médecins praticiens.

il n'y a pas de différence pour les labos entre médecins praticiens et chercheurs , ils financent les 2 .Les universitaires sont aussi des chercheurs qui sont payés pour faire des essais cliniques .
Les chercheurs appartiennent toujours à des organismes qui de près ou de loin ont des accointances avec l'industrie pharmaceutique.



Bulle a écrit:
Donc il est totalement faux de laisser penser que si à l'heure actuelle on a encore pas trouvé le médicament qui soigne les cancers (puisqu'il y en a plusieurs types) c'est par volonté de tous les chercheurs de ne pas trouver pour plaire aux laboratoires et s'enrichir.

les chercheurs qui trouvent son priés de se taire, l'industrie achète les brevets prometteurs et se dépêche de l'enterrer
.Il y a une réelle volonté de ne pas trouver et celui qui cherche les preuves les trouve :il y a a assez de témoignages d'ancien des labos qui expliquent comment cela se passe quand ils trouvent de nouveaux traitements qui ne rentrent pas dans les dogmes du système .
Entre une bonne situation , de l'argent pour nourrir sa famille et la porte mettez vous à leur place , que choisiriez vous ?



Bulle a écrit:
Mais il ne faut pas généraliser cela à l'ensemble du corps médical et surtout pas à l'ensemble des chercheurs.

mais si pourtant le système bloque toute possibilité d'innovation et c'est pour cela qu'il lutte avec acharnement contre les médecines alternatives qu'il diabolise, les faisant passer pour des sectes .
Les praticiens qui soignent les gens autrement sont les ennemis jurés du système , les instances officielles leur font une guerre sans répit .


Dernière édition par Calice le Mar 7 Juil 2009 - 23:27, édité 1 fois

Calice
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 529
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : Harmonieuse
Date d'inscription : 11/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Ilibade le Mar 7 Juil 2009 - 23:25

Je maintiens que ce que tu affirmes est très grave et dangereux, et qui plus est, manifestement paranoïaque.
Nous sommes alors deux à affirmer que tout cela est grave et dangereux. C'est en substance exactement ce qui définit une attitude de charlatan. L'idée toutefois n'est pas de moi, puisque, chronologiquement, le premier à avoir mis en doute le principe d'un traitement préventif en affirmant qu'il était l'une des causes vraisemblables du Sida est le Pr Duesberg lui-même. Depuis, bien d'autres ont mis en doute ce traitement. Par ailleurs, je possède un minimum de connaissances en science et qui me permettent d'affirmer que la séropositivité à une infection virale est la trace que l'organisme a eu le dessus sur l'agent infectieux. C'est toujours comme cela. Même vis-à-vis des parasitoses, l'immunité fonctionne selon ce principe, sauf en Afrique et dans certaines régions d'Asie, où la multiparasitose (plusieurs maladies parasitaires chez le même patient) entraîne un phénomène de tolérance immunitaire qui est intermédiaire entre une immunité réussie et une absence d'immunité aux différents agents.

Ensuite, je ne vois pas en quoi il y aurait de la paranoïa dans mes propos, puisque vous savez aussi bien que moi, que, malgré les traitements préventifs, les gens peuvent faire le Sida dans des conditions qui sont alors systématiquement fatales. Ce sont là des faits. Tout cela, vous pouvez le vérifier par vous-même.

Mais reconnaissons quand même les avancées fantastiques de la médecine.
Personne ne songe à remettre en question cela. Toutefois, depuis la création assez facile de l'Institut Pasteur en 1888, d'autres instituts du même genre se sont établis en Angleterre, en Allemagne et surtout aux USA. Aux USA, il s'agit de l'Institut Rockefeller qui, à la fin de l'année 1919, avait créé un département de chimiothérapie, à côté des départements de bactério et de virologie. Or en 1921, Rockefeller, patron de la Chase Manhattan Bank (et propriétaire de la future Federal Reserve Bank) et généreux fondateur de son institut, décide de promouvoir en priorité la chimiothérapie. Le grand concurrent de la chimiothérapie est depuis les découvertes de Rönthen (rayons X) et des Curie (radium), la radiothérapie, et dès le début du 20° siècle, on traitait déjà des tumeurs par le radium. Malgré tout l'engouement du monde industriel en matière d'équipements radiologiques et radiothérapeutiques, et face aux progrès des techniques isotopiques, le monde pharmaceutique a dominé tous les budgets de recherche dès 1925. Alors qu'on chie des bottes dans la presse pour quelques malheureux millions de francs de la machine de Priore, la recherche pharmaceutique française, privée et publique représentait en 1972 pas moins de 100 millions de francs par an.

Malgré que des tas de chercheurs fassent le plus correctement du monde leur travail, sans se douter des mécanismes qui le leur permettent, ils ignorent la plupart du temps pourquoi certains choix sont faits. Ainsi, la question de la machine de Priore a toujours été suivie par des commissions d'une dizaine de personnes en moyenne. Lorsque Gallo annonce avec le "ministre de la santé" US (chef du département de la santé) que l'on a découvert LE VIRUS DU SIDA, rien dans la presse spécialisée n'avait été publié des preuves d'une telle affirmation. Il en a résulté une campagne de promotion et d'information gigantesque qui a fait que cette information devint "tellement de notoriété publique" (par voie de propagande), que la plupart des chercheurs ne pouvaient remettre en cause ce préalable qu'en reprenant à zéro tout le dossier. Et c'est cela que Duesberg a fait. Le problème, c'est qu'on a barré ses publications ! Il le raconte lui-même.

Enfin, la machine de Priore n'est pas le premier exemple d'un traitement en France du cancer par le biais des ondes électromagnétiques. Il y a eu à Paris, dans 5 des plus grands hôpitaux, dès 1925, des expériences équivalentes et qui avaient aussi abouties à la rémission totale de cancers.

Georges Lakhovsky, biophysicien et ingénieur français d'origine russe avait déjà procédé au Val de Grâce, à la Salpétrière, à l'hopital Lariboisière, à l'hôpital Necker et enfin à l'hôpital St-Louis, à des essais et des traitements sous le contrôle de médecins et professeurs de ces différents centres, dont déjà aucun ne publiera rien dans les revues médicales de l'époque, malgré la réputation de ces expériences. Il tient compte de travaux effectués par Tesla, et par bien d'autres chercheurs de par le monde, qui s'intéressent au domaine des effets des ondes sur le vivant. Mais il publie lui-même un certain nombre d'articles. Il envisage même avec Tesla une coopération. Il fabriquera plusieurs machines qu'il va confier à différents hôpitaux allemands, anglais et américains.

La France a donc eu deux occasions au 20° siècle qui ont permis la rémission de cancers et aujourd'hui, tout se passe comme si cela n'avait jamais eu lieu. Avouez qu'il y a de quoi devenir paranoïaque ! Non ? L'un des tous premiers articles sur l'effet des ondes sur la croissance des tissus date de 1898 et est signé Nicolas Tesla.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Bulle le Mer 8 Juil 2009 - 9:06

Calice a dit :
Ce sont des scientifiques insoumis qui remettent en cause la théorie du sida , et ce n'est pas parce qu'on entend à la télé que le sida a fait x morts que cela est vrai (que la cause des décès est le virus) c'est cela la désinformation , elle existe au plus haut niveau et la population ne met pas en doute les informations officielles.

Mais que crois tu donc révéler : ce que tu dis est également de notoriété publique, les défenses immunitaires des malades du sida ouvrent la porte aux complications qui tuent.
Et ne sors pas les phrases de leur contexte : quand je parle de « notoriété publique » c’est parce que tu fais des « proclamations » de choses qui sont déjà connues comme le fait que le HIV n’est pas le seul virus ou que les malades du Sida meurent d’autre chose que du HIV !
Quant à ton « il est de notoriété publique aussi que le nuage de Tchernobyl s'est arrêté aux frontières françaises.... », désolée mais ce qui est de notoriété publique c'est aussi que ce fût une volonté politique de ne pas affoler la population et pas scientifique.
Donc il y a une raison que l’on peut trouver mauvaise mais qui n’allait pas dans le sens de nuire.
Ce qui m’amène à te reposer la question : pourquoi veux-tu que les autorités politiques mondiales veuillent ralentir les progrès de la science en matière de cancer ou de sida ?
Donc ça te sers à quoi d’enfoncer des portes ouvertes à part pour détourner la réalité au profit du sempiternel « on nous cache tout » ? Que veux-tu démontrer ?
Que les labos influencent non pas les diagnostics mais les prescriptions ? C’est un fait bien connu et traité médiatiquement.
Que l’allopathie peut avoir des effets secondaires néfastes ? C’est un fait bien connu et traité médiatiquement.
Que le corps ne fonctionne pas tout seul mais aussi avec le psychologique et doit être soigné dans son ensemble ? C’est un fait bien connu et traité médiatiquement.

Au passage je voudrais rappeler que le problème est souvent du fait du malade. Il suffit de voir comment un malade qui souffre dans son corps prend la chose quand le médecin lui dit quelque chose du genre « c’est psychosomatique » : et bien il va voir un autre médecin parce que ce que le malade veut c’est un médicament qui soigne ses souffrances. Et il ne veut surtout pas entendre que cela vient de "sa tête", il n'est pas fou n'est-ce pas, il sait bien tout maîtriser : c'est un médicament qu'il veut pas autre chose. Et on peut le comprendre il a été culturellement habitué ainsi. Dès son plus jeune âge on lui dit : tu as mal? Vient je vais te calmer ; jamais on lui dit je vais t'apprendre à gérer ; donc vite un medoc et tout le monde est content ... et rassuré !
Combien font la démarche d’apprendre à gérer leur stress pathologique qui déclenche des réactions physiques et des maladies bien réelles ?

Alors il faut un peu arrêter de remettre l'entière faute sur le corps médical s’il te plaît : je le répète le malade a le choix d’essayer autre chose . MAIS UNE FOIS QUE LE DIAGNOSTIC A ETE FAIT , ce qui n’est pas ce qui se passe dans la plupart des cas.
Ce qui me gêne énormément dans ton raisonnement c’est que tu veux absolument faire passer l’ignorance de quelques uns, ou leur volonté pour des « impostures scientifiques »

bien sur que si mais il n'y a pas de statistique sur le sujet de plus ceux qui traitent de cette façon sont harcelés et pourchassés , il y a assez de témoignages sur des chercheurs qui ont trouvés des traitements alternatifs et qui se sont fait éjectés du système .
Faux ! Ne sont pourchassés que ceux qui mettent en danger la vie d’autrui ou qui commettent des délits bien précis comme « exercice illégal de la médecine » ou « exercice illégal de la pharmacie ».
Et c’est normal !
Et puisque tu parles de statistiques : il y en a-t-il de faites sur les cancers guéris par les médecines alternatives avec, comme il se doit, contrôle du diagnostic de départ, et d’arrivée et sans traitement allopathique parallèle ?
Et ne me dit surtout pas que ce défaut de statistiques est du au fait que les cancérologues interdisent d’utiliser des médecines alternatives : ils l’autorisent (dans la mesure où on leur en parle) et même si le malade est hospitalisé dans un centre anticancéreux (je citerai par expérience Dijon 1983,-1993 et Villejuif 1999) à la seule condition c’est que le médicament en question soit considéré comme un complément et qu’il soit fabriqué dans les règles. Et même le Viscum Album et même Ginkgo V ayant compris que psychologiquement c’était important de continuer un traitement entamé et dont elle était persuadée qu’il l’a sauverait ! (Je ne dis pas qu'ils pensent que cela serve à autre chose qu'à rassurer...)

Les chercheurs appartiennent toujours à des organismes qui de près ou de loin ont des accointances avec l'industrie pharmaceutique.
Non non et non ! Je t’ai donné un lien consulte le et tu verras de qui dépendent les chercheurs des centres anticancéreux.
Quant à ton « de près ou de loin » cela n’implique pas qu’ils commettent le délit dont tu parles. Tu fais des accusations très graves. Dans quel but ? De salir l’ensemble du corps médical ? En mémoire de la stupide théorie bien catho de la « faute collective » ?
Et quant à ton « les chercheurs qui trouvent son priés de se taire, l'industrie achète les brevets prometteurs et se dépêche de l'enterrer » : des preuves ! Pas d’accusations sur des rumeurs ! Si les brevets prometteurs de molécules guérissant le cancer sont trouvées et enterrées, ce sont des crimes et c’est à la justice de se prononcer.

Ilibade a dit :
La France a donc eu deux occasions au 20° siècle qui ont permis la rémission de cancers et aujourd'hui, tout se passe comme si cela n'avait jamais eu lieu. Avouez qu'il y a de quoi devenir paranoïaque ! Non ? L'un des tous premiers articles sur l'effet des ondes sur la croissance des tissus date de 1898 et est signé Nicolas Tesla.
Ah tiens il y a un progrès : tu parles de « rémission » ! Mais il y a eu d’autres thérapies qui font le même effet et qui sont bel et bien utilisées non ?
Et tout ne se passe pas comme si « cela n’avait jamais eu lieu » puisque les recherches sur la machine de Prioré sont toujours d’actualité. Tu peux me dire pourquoi tout le monde abandonne même quand on leur propose des fonds ?
Quant au tristes conséquences que cela a eu pour le par ailleurs probablement très brillant Pautrizel (qui si mes renseignements sont bons avait laissé de côté l’application sur le cancer et s’est contenté, lui du domaine, qu’il connaissait : la parasitologie) , n’oublions pas de noter que la sanction n’est pas liée à ses recherches, mais à l’utilisation de l’argent public pour des recherches privées.
Comme quoi il y a des règles et une indépendance à respecter pour les chercheurs payés par les fonds publics…

_________________
Hello Invité !  Le Les impostures scientifiques - Page 5 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44871
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Invité le Mer 8 Juil 2009 - 10:43

[quote="Caillou"]Zelda et Leela, c'est dommage, mais au moins je pense que l'on peut en discuter.
[code]
bonjour Caillou.
ben oui on peut discuter, on est là pour ça, non ?
mais qu'est-ce qui est dommage selon toi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Leleu le Mer 8 Juil 2009 - 10:53

Bonjour à tous.

Bulle,
Quant à ton « de près ou de loin » cela n’implique pas qu’ils commettent le délit dont tu parles. Tu fais des accusations très graves. Dans quel but ?
De justifier le non usage du préservatif tiens donc, ou des trucs dans le genre ! Toutes ces circonlocutions, ces sophismes, ces mélanges de plans, cette poudre aux yeux intellectuelles, n’ont d’autre finalité que de servir l’obscurantisme idéologique de ceux qui pensent que le Moyen-âge était l’age d’or de l’humanité !
La fausse critique noie la critique or la critique juste permet la marche en avant.
Parler de « médecines alternatives » sert uniquement à obtenir de l’opinion favorable pour un objectif plus inavouable ; le déni de science, de toutes sciences ! Sauvés par nos prochains geôliers, le Malin passe toujours par la fausse conscience savamment cultivée en vérité dévoilée, les faux prophètes quoi, notre époque en fourmille de toutes couleurs, aux intentions plus humanitaires les unes que les autres !
Et si nous pensions par nous même, loin de l’ombre des chapelles et des relents de comptoirs, la page blanche ?
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Invité le Mer 8 Juil 2009 - 11:26

Parler de « médecines alternatives » sert uniquement à obtenir de l’opinion favorable pour un objectif plus inavouable
Faux: tu verses dans la généralisation et le procès d'intention, là. La médecine, qui cherche à guérir des humains qui ne sont pas constitué que de matière, mais aussi d'émotions, et d'autres choses encore, a besoin d'utiliser TOUS les moyens, expérimenter toutes les approches, sans quoi on peut la taxer de "non assistance à personne en danger".

Elle le fait, mais avec un retard considérable: beaucoup de choses qui étaient jugées ineptes sont maintenant bien intégrées dans la médecine allopathique, comme l'hypnose-relaxation ou de l'acupuncture pour diminuer la quantité d'anesthésiant, la psychothérapie parallèlement à d'autres formes de soins, l'usage de plantes et d'autres choses dont elle se moquait il y a peu.

Je suis d'accord qu'elle a aussi pour rôle de démasquer les charlatans et traduire en termes scientifiques, rationnel, l'effet des remèdes alternatifs, comme elle l'a fait avec les plantes en isolant leurs principes actifs.

En diabolisant en bloc toutes les médecines "parallèles", même celles qui fonctionnent, elle fait le lit des charlatans. Et en vendant "son âme" aux industries pharmaceutiques, et elle fait un tord immense aux malades, dévie de son but initial et se perverti, entraînant des drames humains, par exemple: déposer des brevets sur des plantes utilisées traditionnellement par des populations qui en tirait une source de revenus. Autre drame: le prix des médicaments produits qui les réserve aux riches. Le profit avant tout. Quitte à dramatiser des risques d'épidémie pour vendre des vaccins dans la panique, qui ne servent à rien, ou dont l'innocuité à long terme n'a pas été prouvée.

D'un côté, elle dénigre les médecines parallèles, d'un autre côté, elle les pillent, les volent, se les approprient.

Cela dit, je suis consciente aussi de ses bienfaits, et je suis la première à l'utiliser quand ses remèdes me sembles plus appropriés, et je suis bien contente d'avoir un médecin de famille qui sait faire la part des chose, m'envoie sur le billard ou prescrit des antibiotiques quand c'est nécessaire, et me soigne avec l'homéopathie, l'aromathérapie ou l'acupuncture quand cela convient mieux.

C'est un domaine qui devrait être gérée par une autorité mondiale non commerciale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Invité le Mer 8 Juil 2009 - 12:24

la science scientiste émet des dogmes répondant à ses intérêts. ceux qui décident de passer outre sont considérés comme des obscurentistes ... tout comme l'église émet des dogmes et ceux qui décident de passer outre sont considérés comme hérétiques.
on n'a pas beaucoup avancé depuis le moyen âge. on a juste inversé les rôles.
les propos hallucinés d'Ilibade sur le sida sont bien évidemment plus que douteux. mais ils ne sauraient porter préjudice aux médecines dites parallèles.
la politique vaccinale, la surmédication systèmatique, la culture de l'ignorance sur climat de peur, tout cela est dû à l'industrie pharmaceutique qui ficelle la médecine actuelle. que ce soit clair, je n'évoque aucun complot obscur mais un simple jeu financier.

le fait est qu'il existe plusieurs médecines. chacune ayant ses propres philosophie et champs d'action. des charlatans on en trouve de partout tout comme on trouve de partout des gens consciencieux.
chaque individu devrait avoir la responsabilité de sa santé et donc une liberté totale de choix entre les différentes médecines.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Ilibade le Mer 8 Juil 2009 - 13:52

Lorsque l'on parle de rémission, il s'agit bien entendu de guérison intégrale. Une simple diminution est appelée régression. Dans la mesure où le Pr Guérin et son assistant de l'époque, le Dr Rivière avaient observé que des tumeurs T8 du rat greffées ou une autre tumeur greffée comme le lymphome lymphoblastique 347 réputé inguérissable par Guérin étaient entièrement guéris par le rayonnement de Priore, ils eurent l'idée six mois plus tard de regreffer les mêmes tumeurs aux même rats. Et là, ils s'aperçurent que la tumeur ne prenait pas. C'est là que le Pr Pautrizel a fait l'hypothèse que le mécanisme d'action du rayonnement Priore devait être en rapport non pas avec les cellules tumorales elles-mêmes, mais devait plutôt favoriser le système de défense immunitaire des animaux. C'est pour cela qu'il proposa d'autres expériences à partir de la trypanosomiase des chevaux, dont l'agent, Trypanosoma equiperdum est mortel chez la souris en 5 à 6 jours.

Aujourd'hui, le traitement des cancers ignore encore la portée et la conséquence des travaux effectués durant toute l'aventure Priore. Le traitement actuel des cancers vise les cellules cancéreuses soit en menant une action destructrice de ces cellules, soit en les délocalisant, soit en essayant de jouer sur le blocage de leur multiplication. On a donc trois traitements du cancer :
1- destruction : voie chirurgicale, voie chimique et voie radiothérapique
2- délocalisation par exérèse : on enlève la tumeur par chirurgie (il reste le problème des métastases que la chirurgie ne sait pas traiter. C'est donc un traitement possible seulement en départ de maladie)
3- blocage de la mitose (division des cellules, ici cancéreuses), par voie chimique.

Grâce à Priore, on a prouvé que la stimulation du système immunitaire suffisait à guérir le cancer par la mobilisation des cellules naturelles de l'immunité, rendues plus "efficaces", sans toutefois que le mécanisme de cette exaltation du système immunitaire soit bien élucidé. Par contre, même si on ne sait pas pourquoi le système immunitaire est exalté (bien que des hypothèses existent depuis Tesla), on sait cependant mesurer cette action et surtout, le fait que cette action se traduise par la guérison des tumeurs, des maladies infectieuses ou parasitaires et d'un certain nombre de maladies immunoallergiques, comme certaines anémies et maladies autoimmunes, les rhumatismes, certaines cardiopathies, etc., entraîne que le développement des moyens du genre de la machine de Priore, invalidait toute nécessité de poursuivre les recherches en chimiothérapie anticancéreuse ou antivirale, et rendait caduque l'usage de moyens radiothérapeutiques à rayonnements ionisants nocifs. Bref c'était barrer la route à tout le dispositif déjà en place, qui, intéressant les sphères industrielles comme le domaine pharmaceutique, le domaine de l'armement, le domaine de l'alimentaire (je rappelle que la machine de Priore permettait d'augmenter la date limite de consommation des fruits et légumes en empêchant ceux-ci de moisir trop rapidement), occupaient une position largement dominante dans le développement scientifique. (*)

Pourtant, si les crédits de recherche avaient été consacrés à mieux comprendre la machine de Priore, on aurait économisé tous les crédits de recherche des autres domaines ( environ 250 millions Fr publics / an en 1972). Ce n'est donc pas pour une question de crédits publics ou privés, que l'Affaire Priore a capoté, mais uniquement par intérêt politique, mercantile, financier et carriériste d'un petit monde représentant un groupuscule de décideurs dont les objectifs personnels n'ont jamais visé la guérison des patients.

De quand cette attitude date-t-elle ? Et bien de 1921. Lakhovsky, avait travaillé à la Salpétrière avec le Pr Gosset qui, très exalté des résultats, notamment d'un de ses patients qui avait un cancer de la langue qui fut entièrement guéri, voulait en faire communication à l'Académie de médecine. Il reçut la visite d'un confrère qui lui a fait comprendre que sa carrière serait compromise. Lakhovski a fait le bilan de toutes les mésaventures qu'il a subies à l'époque, lui et les médecins qui l'assistaient, dans un livre intitulé : "La Cabale, histoire d’une découverte", paru en 1934.

De toutes façons, la sécurité sociale est toujours en déficit (donc, ce n'est pas un vrai problème) et comme ce système permet un contrôle très détaillé de toutes les prescriptions, il est donc possible de contrôler les médecins. Surtout, ceux qui ne prescrivent pas suffisamment, sont généralement harcelés par les visiteurs médicaux des laboratoires. Tout est mercantile : les tests, les sérums, les vaccins, les produits sanguins, les médicaments synthétiques, et tout ce qui touche à la peur, c'est-à-dire au sentiment de besoin d'une protection contre un ennemi qui fait mal, moyens de protection divers, comme masques, préservatifs, gants, etc. (Avez-vous déjà acheté ces protections ? Parce que l'OMS a classé l'épidémie A(H1N1) de PANDEMIE MONDIALE NIVEAU MAXIMAL).

(*) le domaine des ondes électromagnétiques est du point de vue de la recherche, exclusivement réservé aux recherches du domaine militaire, les applications civiles résultant ensuite de ces recherches. Cela est vrai dans tous les pays.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Ilibade le Mer 8 Juil 2009 - 14:18

Ah oui ! J'oubliais le plus important. Il semble que je vieillisse moi aussi !!!

Puisque le SIDA est un SYNDROME d'IMMUNODEFICIENCE, est-ce qu'un procédé capable d'exalter les capacités du système immunitaire défaillant ne serait pas la réponse exacte constitutive du TRAITEMENT IDEAL de ce syndrôme ? Pourquoi alors pensez-vous que seules des stratégies antivirales sont envisagées par la recherche liée à la thèse virale du Sida ?

La machine de Priore serait vraisemblablement la vraie réponse aussi au Sida, et ce d'autant plus qu'on ne connaît aucune autre façon de susciter une exaltation générale du système immunitaire.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par bernard1933 le Mer 8 Juil 2009 - 14:49

Ilibade, je lis avec intérêt tes interventions . Je ne partage pas beaucoup de tes idées, mais je reconnais que tu disposes d'un savoir important et que tu appuies sur des points bien réels , entre autres le pouvoir quasi absolu de l'argent sur la politique de la santé et la recherche médicale. Je pense que des projets et études sont bloquées parce qu'ils bloqueraient la poule aux oeufs d'or . Il faudrait aussi que certains médecins soient sensibles aux coûts exorbitants des traitements qu'ils imposent aux malades .
A titre d'exemple, j'ai une amie de 85 ans, pratiquement impotente et
atteinte de DMLA, qui se rend à Lyon toutes les 6 ou 7 semaines
pour recevoir une injection intra-oculaire de Lucentis, à 1200 euros
l'injection plus les honoraires . Y ajouter le coût du voyage à trois en TGV, et la fatigue énorme . Elle revient chaque fois exténuée. Aucune amélioration, mais l'ophtalmo continue sans broncher. Je vois sur Internet qu'il existe un médicament 30 fois moins cher !
Bien sûr que la médecine est au pouvoir de l'argent . Je ne soupçonne en rien le médecin classique qui remplit sa fonction avec dévouement .
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Bulle le Mer 8 Juil 2009 - 15:03

Ilibade a dit :
Lorsque l'on parle de rémission, il s'agit bien entendu de guérison intégrale.
Faux ! Mais tu n'es pas à cela près n'est-ce pas ?
Une rémission en médecine est la diminution momentanée de la maladie ou de la douleur.
C'est là que le Pr Pautrizel a fait l'hypothèse que le mécanisme d'action du rayonnement Priore devait être en rapport non pas avec les cellules tumorales elles-mêmes, mais devait plutôt favoriser le système de défense immunitaire des animaux.

En bon spécialiste qu'il était, je l'ai précisé plus haut.
Aujourd'hui, le traitement des cancers ignore encore la portée et la conséquence des travaux effectués durant toute l'aventure Priore.
Oui, mais pourtant ce n'est pas faute de chercher contrairement à ce que tu dis. Puisqu'aujourd'hui on cherche encore...
Ce n'est donc pas pour une question de crédits publics ou privés, que l'Affaire Priore a capoté, mais uniquement par intérêt politique, mercantile, financier et carriériste d'un petit monde représentant un groupuscule de décideurs dont les objectifs personnels n'ont jamais visé la guérison des patients.
Nous y voilà ! Et l'industrie pharmaceutique (dont il est indéniable qu'elle abuse) est tenue par des juifs ou des francs maçons ?
... et tout ce qui touche à la peur, c'est-à-dire au sentiment de besoin d'une protection contre un ennemi qui fait mal, moyens de protection divers, comme masques, préservatifs
Ne mélange pas tout s'il te plaît et ne te sers pas d'une absurdité pour encore une fois véhiculer de fausses véritées comme l'inutilité du préservatif !
Ceci dit c'est vrai que remettre sa vie entre les mains de la sainte église et de ses fabuleux conseils intégristes et insensés coûterait moins cher à la sécurité sociale et rapporterait bien plus au vatican !

le domaine des ondes électromagnétiques est du point de vue de la recherche, exclusivement réservé aux recherches du domaine militaire
Oui et ceci explique peut-être cela ! Elles sont peut-être plus destructrices que réparatrices...

_________________
Hello Invité !  Le Les impostures scientifiques - Page 5 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44871
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Pseudo le Mer 8 Juil 2009 - 15:29

Bulle a écrit:Ilibade a dit :
Lorsque l'on parle de rémission, il s'agit bien entendu de guérison intégrale.
Faux ! Mais tu n'es pas à cela près n'est-ce pas ?

Je vous trouve bien hautaine, vous qui vous fourvoyez dans votre incompétence la plus totale en matière de linguistique en d'autres sujets...

Une rémission en médecine est la diminution momentanée de la maladie ou de la douleur.

Et quand on parle de "rémission complète", que se passe-t-il ? C'est une diminution momentanée complète ou complètement momentanée ?

Ne mélange pas tout s'il te plaît et ne te sers pas d'une absurdité pour encore une fois véhiculer de fausses véritées comme l'inutilité du préservatif !

À lui seul, le préservatif ne règle pas le problème, il suffit de lire les statistiques dans nos pays sublimement modernes : on a tous accès aux préservatifs, ils ne coûtent plus rien (on peut en obtenir gratuitement avec un large sourire consensuel) et le SIDA ne diminue pas chez nous. Qui est le plus con dans l'histoire ? Celui qui clame que le préservatif est utile alors qu'il ne fait rien régresser ? À moins que vous ne tabliez sur une explosion plus grande sans le préservatif... Bah, j'irais plus loin que vous : avec une bonne éducation, avec des valeurs saines et HUMAINES, on ramènerait le SIDA à néant. Du moins chez nous.

Votre discours pue le consensualisme et sa connerie fricotte avec l'exosphère. On n'a jamais vu quelqu'un d'autre que vous débattre avec autant d'assurance et débiter autant d'âneries. Alors, si l'amour rend aveugle, je postule que la connerie rend sourd.

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par bernard1933 le Mer 8 Juil 2009 - 15:34

Tiens, voilà un style qu'il me semble déjà avoir vu...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Invité le Mer 8 Juil 2009 - 15:53

bernard1933 a écrit:Tiens, voilà un style qu'il me semble déjà avoir vu...
:ptdr: chassez le naturel, il revient au galop. Injurieux, vulgaire, sous un verni qui craque vite, en effet on a déjà vu cela... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Bulle le Mer 8 Juil 2009 - 15:54

Thiebault a écrit :
Alors, si l'amour rend aveugle, je postule que la connerie rend sourd.
Ce ne serait pas plutôt la masturbation qui rend sourd ?

_________________
Hello Invité !  Le Les impostures scientifiques - Page 5 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44871
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Invité le Mer 8 Juil 2009 - 15:56

Bulle a écrit:Thiebault a écrit :
Alors, si l'amour rend aveugle, je postule que la connerie rend sourd.
Ce ne serait pas plutôt la masturbation qui rend sourd ?
Surtout la masturbation mentale, d'ailleurs :ptdr:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Invité le Mer 8 Juil 2009 - 16:05

pseudo, merci de rester courtois, enfin, de faire un effort pour le devenir.

ce n'est pas le seul accès facile au préservatif qui permet de lutter contre la propagation du sida mais son utilisation ! en occident où son utilisation est généralisée, la pandémie est relativement faible et stabilisée. reste la toxicomanie et divers accidents de parcours.
en afrique, non seulement la capote est une denrée rare mais les élucubrations papales ont du poids malgré les moeurs dissolues. environ 7 cas de sida sur 10 sont localisés sur le continant africain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Ilibade le Mer 8 Juil 2009 - 16:40

Evidemment, ce n'est pas faute de chercher ! Mais a quoi bon chercher dans une direction où depuis 1920 on progresse à pas de puce, quand on a eu la chance de trouver ce qu'on cherchait, mais par un autre chemin ?

Faire de la recherche en matière de cancer seulement pour chercher et pas pour trouver n'est certainement pas ce qu'il y a de mieux pour des centaines de milliers de cancéreux qui en meurent chaque année. Par contre continuer une recherche qui a donné de substantiels résultats prouvés par voie d'huissier, ne serait-ce pas placer les cancéreux au premier plan ?

Et l'industrie pharmaceutique (dont il est indéniable qu'elle abuse) est tenue par des juifs ou des francs maçons
Ah ben voilà ! Il vous arrive quand même de dire des choses vraies une fois de temps en temps. C'est en effet le cas.

Ne mélange pas tout s'il te plaît et ne te sers pas d'une absurdité pour encore une fois véhiculer de fausses véritées comme l'inutilité du préservatif !
Le préservatif est un moyen lié à l'existence d'une peur. Quel peut bien être l'intérêt du préservatif si la peur est infondée ?

Supposons un scénario très simple. Des homosexuels californiens développent au début des années 1970 une nouvelle habitude par la prise d'aphrodisiaques en tubes ou flacons, inhalés quelques minutes avant leurs zébats. Il en résulte l'apparition au sein de ce groupe d'un ensemble de déficiences immunitaires qui s'accompagnent d'une augmentation de cas d'infections respiratoires à pneumocystis et d'un cancer de la peau appelé sarcome de Kaposi. L'allure localisée mais épidémique de cette déficience est utilisée par certains laboratoires comme le moyen de définir un nouveau syndrôme et ils orientent tous les recherches vers une transmission sexuelle d'un virus, au lieu de mener des études comportementales qui auraient révélé la nature toxique des substances inhalées. Cette seconde étude menée en 1986 et 1987 avait déjà conduit à en faire l'hypothèse et elle a été démontrée en 1994.

Question : que vaut l'hypothèse virale dans cette affaire ? Doit-on maintenir l'idée d'une transmission sexuelle ? Et donc, à quoi sert le préservatif sinon à atténuer une fausse peur ?

Et puis même, qui a affirmé scientifiquement que les préservatifs étaient utiles pour bloquer la transmission de virus ? Les préservatifs ont une porosité qui n'empêche pas d'arrêter des bactéries et des cellules, mais en aucun cas des virus ou des fragments protéiques. Même si on les édulcore avec des produits hydrophobes (qui refoulent l'eau par tensioactivité) ayant le goût de fraise des bois ou de façon plus appropriée de banane, cela ne change rien. (dans ce cas là, inutile d'éplucher).

Je me souviens que dans le cadre de la protection (après la peur, la protection, logique) des soldats, la Pharmacie Centrale des Armées à Orléans devait tester les différents préservatifs de différentes marques, pour établir un choix de marché. Les armées ont en effet à l'époque du service national, distribué gratuitement des préservatifs aux troupes en passant des marchés publics. Je me souviens d'un test de résistance où en les remplissant d'eau, ils devaient résister à 60 litres. Certains éclataient comme des bulles bien avant.


Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les impostures scientifiques - Page 5 Empty Re: Les impostures scientifiques

Message par Bulle le Mer 8 Juil 2009 - 17:02

Ilibade a dit :
Par contre continuer une recherche qui a donné de substantiels résultats prouvés par voie d'huissier, ne serait-ce pas placer les cancéreux au premier plan ?
Mais elles ont eu lieu et même encore maintenant !

Ah ben voilà ! Il vous arrive quand même de dire des choses vraies une fois de temps en temps. C'est en effet le cas.
Et oui tu vois, je commence à savoir comment tu fonctionnes ! Un zeste d'antisémitisme primaire et un zeste de théorie du complot ...

Le préservatif est un moyen lié à l'existence d'une peur. Quel peut bien être l'intérêt du préservatif si la peur est infondée ?
Le sida est une maladie sexuellement transmissible. Toutes les personnes qui contractent le sida ne sont pas des homosexuels et ne prennent pas d'aphrodisiaques.
Et tu oublies les victimes par transfusion.
Donc ton hypothèse ne tient pas désolé. Ca me fait penser au raisonnement de la génération spontanée tiens...

Les préservatifs ont une porosité qui n'empêche pas d'arrêter des bactéries et des cellules, mais en aucun cas des virus ou des fragments protéiques.
Ah ben voyons ! Les préservatifs sont efficaces contre toutes les mst ; donc à moins de prétendre qu'on en fabrique de spécialement poreux juste pour faire de l'eugénisme... bien entendu ce serait encore un coup de ces sales juifs ou de ces pourris de francs maçons n'est-ce pas ?

Je me souviens que dans le cadre de la protection (après la peur, la protection, logique) des soldats, la Pharmacie Centrale des Armées à Orlé Je me souviens d'un test de résistance où en les remplissant d'eau, ils devaient résister à 60 litres. Certains éclataient comme des bulles bien avant.
Alors là, vraiment c'est une démonstration qui est sans contre argumentation possible !!!
Mais au fait tu sais que 60 litres de sperme d'un coup c'est rare ?

_________________
Hello Invité !  Le Les impostures scientifiques - Page 5 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44871
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum