Mortalité des religions

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Mortalité des religions Empty Mortalité des religions

Message par Invité le Mar 14 Juil 2009 - 9:34

Je me suis posé une question.
Actuellement, le nombre de croyants est assez bas, le nombre de pratiquants encore plus. Certains pensent que les religions disparaitront un jour.
Je suis un athée passif. Je ne lutte pas contre les religions comme le font certains, je sais juste qu'elles sont condamnées à disparaître par essence.
Ce qui m'intéresse, c'est surtout l'avis des croyants. Je vous demande un avis objectif et raisonné, c'est-à-dire que les réponses du genre "Les gens croiront toujours en Dieu car il y aura toujours de l'amour sur Terre" ne m'intéressent pas.

Alors, avez-vous peur que les gens ne croient plus en Dieu ?

EDIT : Je ne sais pas vraiment dans quelle section va ce sujet...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Mar 14 Juil 2009 - 9:57

je ne comprends pas bien le sens de ta question. parles-tu de la disparition des religions ou de la croyance en Dieu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Mar 14 Juil 2009 - 9:59

Des deux. La deuxième entraîne la première.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Mar 14 Juil 2009 - 10:20

alors je ne sais pas si ma réponse va te convenir...

à mon sens les religions sont vouées à disparaitre. disparaitront avec elles les dieux conceptuels qu'elles nous servent.
quant au rapport avec le divin, cela est inérant à l'homme. quelle que soit sa forme la spiritualité ne pourra se détacher de l'humanité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par dan 26 le Mar 14 Juil 2009 - 18:53

Miphum a écrit:Je me suis posé une question.
Actuellement, le nombre de croyants est assez bas, le nombre de pratiquants encore plus. Certains pensent que les religions disparaitront un jour.
Je suis un athée passif. Je ne lutte pas contre les religions comme le font certains, je sais juste qu'elles sont condamnées à disparaître par essence.
Ce qui m'intéresse, c'est surtout l'avis des croyants. Je vous demande un avis objectif et raisonné, c'est-à-dire que les réponses du genre "Les gens croiront toujours en Dieu car il y aura toujours de l'amour sur Terre" ne m'intéressent pas.

Alors, avez-vous peur que les gens ne croient plus en Dieu ?

EDIT : Je ne sais pas vraiment dans quelle section va ce sujet...

un tres bon livre sur ce sujet "Pourquoi Dieu ne disparaitra pas ? " Quand la science explique la religion. Ecrit par d'eminents neurothéologiens Newbezrg, d'Aquili, et Rause.
ainsi que le monde des religions numero 6 " sommes nous programmés pour croire".
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par _La plume le Lun 20 Juil 2009 - 14:34

Admettons que l'homme ait créé Dieu, c'est bien possible, mais alors quelle création formidable !

Alimenté par la force de la croyance de milliards d'individus qui se sont succèdés au cours des siècles, Dieu en tant que forme-pensée collective, finit pour le croyant par devenir plus réel et plus puissant que n'importe quel autre idéal de ce monde.

Imaginez, il suffit au croyant de se connecter sur cet égrégore pour recevoir au centuple sa mise de départ en terme de foi, d'espérance ... pourquoi s'en priver ? Dieu et l'homme s'auto-alimentent.

Alors les religions en tant que systèmes de croyances, peuvent changer de forme, disparaitre, remplacées par d'autres. Une nouvelle religion nait à partir d'une autre, comme un rameau nait d'une branche existante. Mais la Religion, l'idée de Dieu elle, née avec le mental humain, est bien vivante, et continuera à évoluer, tant qu'il y aura des hommes, des êtres au stade mental.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Lun 20 Juil 2009 - 14:42

La religion est plus éternelle que Dieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par dan 26 le Lun 20 Juil 2009 - 19:13

[quote="La plume"]Admettons que l'homme ait créé Dieu, c'est bien possible, mais alors quelle création formidable !
C'est normal l'homme est capable de tout .

Alimenté par la force de la croyance de milliards d'individus qui se sont succèdés au cours des siècles, Dieu en tant que forme-pensée collective, finit pour le croyant par devenir plus réel et plus puissant que n'importe quel autre idéal de ce monde.
Mais surtout grace aux organisations humaines (les religions), qui se sont rendus vites compte que le pouvoir spirituel , aidait le temporel.
Imaginez, il suffit au croyant de se connecter sur cet égrégore pour recevoir au centuple sa mise de départ en terme de foi, d'espérance ... pourquoi s'en priver ? Dieu et l'homme s'auto-alimentent.
Tu as raison , mais avec un bémol , c'est que les religions ont du pouvoir , sur les hommes.

Alors les religions en tant que systèmes de croyances, peuvent changer de forme, disparaitre, remplacées par d'autres. Une nouvelle religion nait à partir d'une autre, comme un rameau nait d'une branche existante. Mais la Religion, l'idée de Dieu elle, née avec le mental humain, est bien vivante, et continuera à évoluer, tant qu'il y aura des hommes, des êtres au stade mental.
Entièrement d'accod avec toi, le besoin de croire est trop fort, et bien alimenté et maintenu par toutes les formes de religion .
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Jeu 23 Juil 2009 - 21:40

C'est parce que vous n'arrivez pas à concevoir une évolution mentale de l'espèce humaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Jeu 23 Juil 2009 - 22:42

Je n'en suis pas si sûre, Miphum, (tiens, tu as déménagé?)
Je crois comme Zelda que les religions se forment et se déforment mais que la notion de sacré, et la notion de Dieu sont ancrés dans la mémoire collective de l'humanité.
Tout le monde rejette à un moment (parfois toute sa vie) cette idée de Dieu. Pourtant, le doute subsiste et subsistera aussi longtemps que l'homme cherchera à comprendre sa raison d'être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Jeu 23 Juil 2009 - 23:13


Je rejoins assez fort le point de vue de La Plume: je crois à la puissance de la pensée: toute cette "foi" va quelque part, et abouti quelque part. Rien ne se perd, tout se transforme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par dan 26 le Ven 24 Juil 2009 - 9:58

Dan 26
Le besoin de croire sera toujours vérouillé au cerveau de certains hommes, par rapport à cette fameuse angoisse eschatologique. Par contre les sectes et religions étant des conceptions humaines, ne pourront survivre qu'en evoluant au fil des siècles . Ce n'est ni critiquable, ni exeptionnel, c'est un phénomène humain , c'est tout . Le seul danger étant le fondamentalisme et l'intégrisme , doublé d'un prosélytisme tres dangereux pour l'humanité.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par dan 26 le Ven 24 Juil 2009 - 10:05

Miphum a écrit:C'est parce que vous n'arrivez pas à concevoir une évolution mentale de l'espèce humaine.
L'évolution mentale ne peut dans ce domaine progresser qu'au travers des réponses que se pose l'homme depuis qu'il est doté de cette fameuse "intelligence" . L'évolution ne peut donc passer que par des nouvelles découvertes , le tout est de savoir si celà est possible .
Je suis intimement convaincu ( etre convaincu n'est pas detenir la vérité je te rassure); que si la science arrivait à découvir d'une façon irréfutable se fameux "aprés" , il n'y aurait plus de croyants , de Dieux, et de religions.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par bernard1933 le Ven 24 Juil 2009 - 10:18

Pourquoi ce fameux " après " ? Il nous faut absolument créer une barrière
absolue entre l'animal et l'homme , alors que nous ne sommes que l'aboutissement temporaire d'un rameau d'une branche de l'arbre de l'Evolution . Je concède que l'homme en est son produit le plus abouti au niveau de lé réflexion . Mais pourquoi aurions - nous un autre sort que n'importe quel autre être vivant ? Et oui, Dan, l'angoisse ! Une angoisse que les religions entretiennent pour se maintenir ! Mais est - ce
si angoissant de se dire qu'on va s'endormir ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par dan 26 le Ven 24 Juil 2009 - 11:50

bernard1933 a écrit:Pourquoi ce fameux " après " ? Il nous faut absolument créer une barrière
absolue entre l'animal et l'homme , alors que nous ne sommes que l'aboutissement temporaire d'un rameau d'une branche de l'arbre de l'Evolution . Je concède que l'homme en est son produit le plus abouti au niveau de lé réflexion . Mais pourquoi aurions - nous un autre sort que n'importe quel autre être vivant ? Et oui, Dan, l'angoisse ! Une angoisse que les religions entretiennent pour se maintenir ! Mais est - ce
si angoissant de se dire qu'on va s'endormir ?
Pour certains oui, pour d'autres non .
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Talek le Ven 24 Juil 2009 - 11:52

Tu croit encore que l'avancée de la science fera évoluer l'espèce Dan ?
Au mieux elle cultivera des mort-vivants comme on "s'entête à maintenir vivant des plantes qui ne demandent qu'a mourir tellement elles sont malade". Mais combien de temps ? A travers la science aussi nous exprimons cet angoisse.

Talek
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 103
Localisation : P2 Dôme
Identité métaphysique : bof
Humeur : Serein
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Ven 24 Juil 2009 - 12:58

Le jour où la science aura découvert ce qui se passe après la mort, la vie ne sera plus ce qu'elle est!
Mais ce n'est pas demain la veille et les religions ont encore de beaux jours devant elles! Même les nouvelles qui se greffent chaque jour pour "profiter de la naïveté des faibles".
La Foi, pour ceux qui l'ont ou croient l'avoir, c'est tout autre chose!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Ven 24 Juil 2009 - 13:08

Si les vérités de la foi venaient à être prouvées scientifiquement, cela renverserait le Ciel, car l'amour doit être prodigué par don et non en vue du Paradis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Magnus le Ven 24 Juil 2009 - 13:48

De même doit-on rêver du paradis par goût du paradis et non par crainte de l'enfer.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25295
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Invité le Ven 24 Juil 2009 - 14:18

Un athée qui refuse absolument de mentir, quelles que soient les circonstances, par amour de la Vérité, n'est pas très loin d'un croyant qui fait le bien par amour de Dieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par dan 26 le Ven 24 Juil 2009 - 15:22

[quote="Talek"]Tu croit encore que l'avancée de la science fera évoluer l'espèce Dan ?
Comme elle le fait depuis que le monde existe, oui bien sur.

Au mieux elle cultivera des mort-vivants comme on "s'entête à maintenir vivant des plantes qui ne demandent qu'a mourir tellement elles sont malade". Mais combien de temps ? A travers la science aussi nous exprimons cet angoisse.
Incompréhensible peux tu etre plus clair ? , merci.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Talek le Ven 24 Juil 2009 - 18:44

Depuis que le monde existe... hum, tiens donc.

Je vais essayer de développer.
Tout d'abord, par évolution j'entends la mutation d'une espèce en une forme nouvelle. Ces transformations visible ou non, sont provoqué par l'intégration de nouvelles "connaissances" au cours de génération.
Si l'on en croit les recherches et découvertes dans ce domaine, toutes les formes de vie que l'on peut observer aujourd'hui sont des formes mutantes de forme plus ancienne. Elles en gardent d'ailleurs des traces.
Les espèces doivent changer pour rester dans le fleuve du vivant, ce qui paraît logique dans un monde et un univers en constant changement. Ainsi Sapiens à remplacer erectus par exemple, sans cela l'épopée de l'hominidé ce serait arrêter là.

La science est la fille d'une nouvelle capacité cognitive apparue chez Cro-Magnon (possiblement avant!?). Cette capacité lui permet de développer un certain "savoir" sur le monde (ce qui est différent de la "connaissance"), une tentative d'entendement intellectuel du monde. Au même titre que les anciennes traditions et les mythes. Elle permet d'améliorer son mode de vie et répondre à quelques besoins et obsession.
La volonté de saisir le monde et le mettre en boîte (savoir) est bien la condition de l'actuel humanité.
Je dis que cette volonté exprime une angoisse, l'angoisse de l'inconnu ou du changement (la mort).

La science pourra remplacer la religion, je suis d'accord avec toi. Mais elle lui est identique à mes yeux. Le dieu progrès remplace Odin, mais je suis toujours face au même homme et au même comportement.
A l'entendre et l'observer je me sens alourdis et vieux de milliers d'années déjà… je ne te demande pas de comprendre cela.
Je ne crois pas à l'évolution de l'espèce par la science, plutôt à l'évolution de notre "outil mental" pourquoi pas.
Je conçois par contre qu'avec notre technologie nous sommes capable de poursuivre notre quête d'immortalité tellement la mort nous angoisse. Deviendrons nous des robots, des clones, serons nous doper aux hormones et aux pesticide ? Cultiver par la matrice ? Je regarde trop la science-fiction tu me diras.
Je ne sais pas de quoi nous serons capable... mais si c'est la voie que nous prenons, elle mènera à une plus grande agonie encore et finalement la mort de toute façon.

Et si le terme "connaissance" te paraît abscons, je te dirais simplement que respirer est "connaissance".

Ma femme me réclame à table,
Je vais finir par me faire gronder.
@+

Talek
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 103
Localisation : P2 Dôme
Identité métaphysique : bof
Humeur : Serein
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par dan 26 le Sam 25 Juil 2009 - 18:17

[quote="Talek"]Depuis que le monde existe... hum, tiens donc.

Je vais essayer de développer.
Tout d'abord, par évolution j'entends la mutation d'une espèce en une forme nouvelle. Ces transformations visible ou non, sont provoqué par l'intégration de nouvelles "connaissances" au cours de génération.
Si l'on en croit les recherches et découvertes dans ce domaine, toutes les formes de vie que l'on peut observer aujourd'hui sont des formes mutantes de forme plus ancienne. Elles en gardent d'ailleurs des traces.
Les espèces doivent changer pour rester dans le fleuve du vivant, ce qui paraît logique dans un monde et un univers en constant changement. Ainsi Sapiens à remplacer erectus par exemple, sans cela l'épopée de l'hominidé ce serait arrêter là.

La science est la fille d'une nouvelle capacité cognitive apparue chez Cro-Magnon (possiblement avant!?). Cette capacité lui permet de développer un certain "savoir" sur le monde (ce qui est différent de la "connaissance"), une tentative d'entendement intellectuel du monde. Au même titre que les anciennes traditions et les mythes. Elle permet d'améliorer son mode de vie et répondre à quelques besoins et obsession.
La volonté de saisir le monde et le mettre en boîte (savoir) est bien la condition de l'actuel humanité.
Je dis que cette volonté exprime une angoisse, l'angoisse de l'inconnu ou du changement (la mort).
Et moi je pense que c'est tout simplement que l'homme ne peut imaginer sa finitude. Et de ce fait a imaginé des histoires agréables pour y pallier.


La science pourra remplacer la religion, je suis d'accord avec toi. Mais elle lui est identique à mes yeux. Le dieu progrès remplace Odin, mais je suis toujours face au même homme et au même comportement.
Je ne vois pas ce que tu veux dire par là.

A l'entendre et l'observer je me sens alourdis et vieux de milliers d'années déjà… je ne te demande pas de comprendre cela.
Explique moi . Tu ne semble vouloir voir que les choses qui grandissent l'homme , et le reste.

Je ne crois pas à l'évolution de l'espèce par la science, plutôt à l'évolution de notre "outil mental" pourquoi pas.
Il semlblerait tout de meme que l'homme au moment de son changement de position (4 pattes, sur 2 jambes ), a considérablement developpé le volume de sa boite cranienne, et que ce mécanisme a permi au cerveau de devenir plus intelligent!! Et en partant de là toutes les connaissances ont evolué .


Je conçois par contre qu'avec notre technologie nous sommes capable de poursuivre notre quête d'immortalité tellement la mort nous angoisse.

A merci !! Et cette quete d'immortalité passe par la foi, et les religions, qui nous proposent des produits marketing tout faits .
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Talek le Sam 25 Juil 2009 - 20:51

Et moi je pense que c'est tout simplement que l'homme ne peut imaginer sa finitude. Et de ce fait a imaginé des histoires agréables pour y pallier.

Des histoires agréables qui constitue sa culture oui. Son savoir. Comme des graines conserver dans un grenier extérieur qui nous rassure quand vient l'hiver.

Il semlblerait tout de meme que l'homme au moment de son changement de position (4 pattes, sur 2 jambes ), a considérablement developpé le volume de sa boite cranienne, et que ce mécanisme a permi au cerveau de devenir plus intelligent!! Et en partant de là toutes les connaissances ont evolué .

Pas tout à fait, je le formulerais autrement.
Un nouveau comportement pertinent pour les besoins de sa survie à entraîner plusieurs transformations morphologique et cérébrale. Ce nouveau comportement est le fruit d'une connaissance. En partant de là de nouveaux horizons, perceptif et cognitif, s'offrait à l'homme. Il deviendra peu à peu nomade.
(Là, tu noteras peut-être au passage la différence que je fais entre savoir et connaissance)

A merci !! Et cette quete d'immortalité passe par la foi, et les religions, qui nous proposent des produits marketing tout faits.

Toujours d'accord avec toi à ce sujet. La peur de la mort chez l'homme à conduit au développement de son mental intellectuel. Outil privilégié pour construire des mondes qui reposent sur l'imaginal et bien utile à notre quête de sens (du sacré) comme à notre quête de protection contre la nature. (= séparation et domination)

Je ne vois pas ce que tu veux dire par là.

Certes, nous pouvons considérer la science à sa racine, "sagesse".
Ce serait une démarche de compréhension qui ne cherche pas à certifié mais plutôt à vouloir pousser toujours plus loin. Elle n'a pas toujours cette attitude, bien au contraire. De plus elle oublie volontiers que son histoire est ponctuée d'absurdité.
Je trouve donc, qu'au travers la science nous observons le même comportement intellectuelle, et poursuit le même but que la religion. Je ne nie pas leur nécessite, je ne nie pas les erreurs humaine tapis derrière.

Ce qui me semblerait plus "frais" ? Un mental intellectuel qui ne cultive plus aucune opinion particulière et se fond dans la foule du beurre qui sert à cuire la côtelette, jusqu'à pouvoir un jour en jouer de la fourchette sans plus y être brûlé et rôti de tous côtés. ah!ah!

Talek
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 103
Localisation : P2 Dôme
Identité métaphysique : bof
Humeur : Serein
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mortalité des religions Empty Re: Mortalité des religions

Message par Eusebes le Mar 28 Juil 2009 - 9:12

Miphum a écrit:Des deux. La deuxième entraîne la première.

Pas forcément. personellemùent, je crois en Dieu, sans pour autant rejoindre une quelconque confession.

Sinon, je ne pense pas que les religions soient vouées à disparaitre un jour. Objectivement. Elles sont encore solidement implantées dans de nombreux pays, et à moin que le monde entier se tourne vers le matérialisme (ce qui m'étonnerait beaucoup, vu que le confort technologique est loin d'etre accessible à tous), les religions continueront à exister. De toute manière, qui d'entre nous peut prédire l'avenir ?
Eusebes
Eusebes
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 13
Localisation : Aux alentours d'Aix-en-Provence
Identité métaphysique : Déiste
Humeur : Positive ;)
Date d'inscription : 25/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum