La simplicité volontaire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty La simplicité volontaire

Message par Invité le Sam 18 Juil 2009 - 3:44

Voici un texte extrait d'un site très intéressant, qui propose des cours de philosophie et spiritualité: http://sergecar.club.fr/TPE/simplcite_volontaire/simplicite1.htm

Que pensez vous du concept de "simplicité volontaire "?

C'est à Richard Greg, disciple de Gandhi, que l'on doit l'association des deux mots simplicité volontaire en 1936. Ce n'est évidemment pas un hasard, car l'accent que Gandhi mettait sur la simplicité était très important, en relation avec la voie de la non-violence. C'est aussi ce qu'il a cherché à incarner dans sa propre conduite, allant jusqu'à refuser le train de vie normal de l'homme politique.

Selon Richard Greg, la simplicité volontaire "implique une condition à la fois intérieure et extérieure. elle signifie l'unicité d'intention, la sincérité et l'honnêteté extérieure, tout autant que le fait d'éviter l'encombrement extérieur ou d'accumuler des possession qui n'ont pas de rapport avec le but premier de la vie. Elle signifie une mise en ordre et un encadrement de notre énergie et de nos désirs, une restriction partielle dans certaines directions afin d'assurer une plus grande abondance dans d'autres directions. elle implique une organisation délibérée de sa vie en fonction d'un objectif". (1)

L'idée, comme nous le verrons plus loin, a été formulée par Epicure. David Thoreau, au XIX, dans le courant du transcendantalisme américain, en a été un fervent porte-parole. Il influença Tolstoï et Gandhi. La période contestataire des années 60-70 avait remis ces idées au premier plan. Pensons en France par exemple aux expérimentation du disciple de Gandhi, Lanza Del Vasto, à la communauté de l'Arche.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par jawaybuker le Sam 18 Juil 2009 - 13:12

ça me fait un peu penser à la théorie de la décroissance.
Dans un monde où tout va toujours plus vite, où on consomme plus de ressource que la terre n'est capable d'en générer, où les sorties le samedi dans les grandes surfaces ont remplacé les balades en forêt et la télé les jeux en famille, l'idée des décroissants est d'aller à contre courant. Moins posséder, moins consommer, et prendre son temps dans un intérêt écologique et de santé mentale.

jawaybuker
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 302
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 12/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par bernard1933 le Sam 18 Juil 2009 - 15:41

Leela, mon ami anthroposophe a été le disciple de Lanza Del Vasto . Il en est très imprégné . Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ...? Le tourbillon de la vie moderne saoule, désoriente les gens,et les empêche d' avoir conscience de leur moi intime et des possibilités de développement intellectuel , rationnel et moral enfouies
au plus profond de leur être. Mais la période est au clinquant, au bling-bling ? Cherchez un peu !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Thierry le Mer 30 Sep 2009 - 20:44

"Philosophie et spiritualité" est un site que je lis depuis déjà un moment. Ca me fait plaisir qu'il soit cité ici. J'aime infiniment les idées qu'on y trouve. Une certaine vision de la vie qui me plaît.
Henry David Thoreau est un auteur qui m'a considérablement marqué. J'ai passé sans doute davantage de temps dans les bois que dans des villes. "Walden ou la vie dans les bois" est un pur bonheur et une réflexion sur la vie moderne que beaucoup devraient lire.
"La désobéissance civile" est un texte majeur. Gandhi s'en est d'ailleurs inspiré.
Pour ce qui est de la "simplicité volontaire" j'essaie autant que possible de l'appliquer dans ma vie. Je voyage le plus souvent possible à vélo, avec mes sacoches et tout mon barda, en autonomie complète. Ca peut paraître étrange de parler de ça ici mais en fait, je me suis aperçu au fil de mes expériences que cette façon de vivre et le bonheur que j'y trouvais déteignait sur ma vie "sociale" et que je m'allégeais...Quand on parvient à vivre sous une tente, avec quelques habits, une nourriture frugale, à se laver dans un ruisseau ou avec le contenu d'une gourde, quand on cherche un endroit où passer la nuit, monter un camp, qu'on cherche de quoi faire un feu, qu'on vit avec le temps sans se soucier de la pluie ou du vent et que le temps des horloges n'a plus aucune importance, qu'on entre dans cette plénitude de l'esprit qui fait que les pensées se limitent considérablement, que l'on sait réellement à quoi on pense au lieu de s'apercevoir brutalement qu'on est encore entrain de penser, et bien, tout ce vécu finit par prendre une telle place qu'il finit par couler en vous, par battre en vous, rythmer le tempo du coeur. Cette "simplicité volontaire" devient un leit motiv et une motivation linéaire. Evidemment que la vie sociale créé des tensions, c'est inévitable tant qu'on reste ancré dans cette agitation frénétique qu'on connaît tous. Le problème de ce monde vient à mon sens que la direction majoritaire va à l'encontre de cette simplicité. Il me suffit d'ailleurs de dire que j'ai passé dix jours en montagne ou sur mon vélo pour passer pour un "marginal"...La simplicité volontaire est synonyme de dépouillement et ça fait peur...Alors que c'est un dépouillement d'une richesse incommensurable.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par _Le Grand Absent le Mer 30 Sep 2009 - 21:02

Si cette doctrine avait été adoptée dans les années septante, vous n'auriez pas l'internet.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Invité le Mer 30 Sep 2009 - 21:02

Thierry: tout à fait d'accord ! Je souhaite aussi progresser dans ce sens, j'ai déjà fait quelques pas mais trop timides.

Tout le monde se souvient des vacances passées avec un minimum, de la légèreté ressentie, eh bien, ce sentiment ne disparaît pas avec le temps, au contraire ! Cela ne signifie pas renoncer à la technologie, mais la limiter à l'essentiel.

J'aime bien la phrase du Tao:
"il y aura toujours suffisance
pour celui qui se suffit
de ce qui suffit
"

Avec cette phrase là, on peut se débarrasser des 3/4 de nos possessions, au moins !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Invité le Mer 30 Sep 2009 - 21:05

Le Grand Absent, pas d'accord: simplicité ne signifie pas "vivre comme au temps des hommes des cavernes". Tu peux, bien sûr ! Chacun en fait ce qu'il veut, ce n'est pas une religion Wink La technologie qui simplifie la vie et ouvre des horizons fait partie de la simplicité volontaire telle que je la conçoit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par _Le Grand Absent le Mer 30 Sep 2009 - 21:10

Mais la technologie permet l'accumulation des possessions dont le net fait partie.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Invité le Mer 30 Sep 2009 - 21:15

"permet" oui, mais n'oblige pas Wink

Internet est un "nouveau" besoin, mais c'est une ouverture fantastique, une révolution. On peut s'en passer pour vivre, mais alors on est largués, on ne fait plus partie de la société qui elle, avance.

Mais ce n'est pas parce qu'on a internet qu'on doit bourrer sa maison de domotique, avoir tous les gadgets à la mode, acquérir toujours le dernier modèle de téléphone, etc...


Internet facilite beaucoup de choses et fait faire des économies substantielles. Donc il peut entrer dans le concept de se simplifier la vie.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Thierry le Mer 30 Sep 2009 - 21:23

Le Grand Absent a écrit:Si cette doctrine avait été adoptée dans les années septante, vous n'auriez pas l'internet.

Et je n'aurais pas non plus un VTT très solide tout en étant léger, des sacoches indestructibles et imperméables,un duvet d'été et un duvet d'hiver, des vêtements légers, respirants et chauds, un réchaud à gaz et un réchaud à essence, des produits lyophilisés, un appareil photo numérique ultra léger, du matériel d'alpinisme qui ne cesse de progresser etc...Je n'ai jamais parlé de Cromagnon. Je parle d'équilibre, de conscience, de justes choix. Cet argument de "la bougie" je le connais, on me le sort à moultes reprises. Bon, alors, continuons à progresser technologiquement sans nous soucier des consciences, on verra bien où ça nous mène.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par _Le Grand Absent le Jeu 1 Oct 2009 - 18:11

En résumé, vous jugez vos choix de consommations bons et ceux de vos voisins mauvais.

Or chacun a ses goûts.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Invité le Jeu 1 Oct 2009 - 18:14

Ce n'est pas parce qu'on fait un choix qu'on juge celui des autres.

Si on ne peut même plus faire un choix et l'expliquer sans se faire critiquer, où va t-on !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par bernard1933 le Jeu 1 Oct 2009 - 18:24

Thierry, ce que tu exprimes est d' une profonde sagesse . Il n'est pas question de rejeter les progrès scientifiques et technologiques, loin de là.
C' est d' ailleurs ce que je reproche au mouvement boudhiste, dont la passivité a conduit à un énorme retard . Mais que notre monde estcompliqué et vaniteux . Il faut toujours avoir le dernier cri, se pavaner , montrer qu' on est au top ! Et tout est fait pour créer des besoins inutiles, alors que la solution est justement de les limiter . Par contre, Thierry, ne va pas au hameau de Bonne Nuit , en Maurienne !
S' il fait froid et qu'il pleut , ils te laisseront dehors à te les " geler ", comme ça m' est arrivé un soir, il y a longtemps ! Va plutôt dans les Aurès...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par _Le Grand Absent le Jeu 1 Oct 2009 - 18:25

Et ça c'est quoi sinon critiquer les choix de consommation d'autrui ?

leela a écrit:Mais ce n'est pas parce qu'on a internet qu'on doit bourrer sa maison de domotique, avoir tous les gadgets à la mode, acquérir toujours le dernier modèle de téléphone, etc...
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Invité le Jeu 1 Oct 2009 - 18:31

Je répondait à ton argument en disant qu'on n'était pas obligé de bourrer sa maison de domotique parce qu'on a internet, je ne vois pas de critique de quiconque là dedans.

Faut toujours voir le contexte si on veut interpréter une phrase. Parce qu'alors, tu as plus de chance de la comprendre dans le sens qu'elle a été exprimée.
Tu saisis ?

Et j'espère que tu as d'autre buts dans la vie que de chercher des poux aux autres. Wink

Je suis sûre que oui, alors je vais te faire gagner un temps précieux.

En fait, le choix de simplicité volontaire est de la pure jalousie pour ceux qui ont plus que nous. Ne pouvant pas leur voler leurs biens, ni en acheter parce qu'on est trop pauvres et qu'on n'a pas fait d'héritage, alors on se prend des grands airs de philosophes, moralisateurs et on choisi la "simplicité volontaire", juste pour se donner un genre.

Voilà, comme cela tu peux tranquillement vaquer à tes autres occupations.

🇸🇨

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Thierry le Jeu 1 Oct 2009 - 20:28

Le Grand Absent a écrit:En résumé, vous jugez vos choix de consommations bons et ceux de vos voisins mauvais.

Or chacun a ses goûts.

Vous me direz où j'ai porté un jugement?...J'ai répondu que je n'étais pas dans une dimension de Cromagnon et que je savais aussi profiter des bienfaits de la technologie. Mais il y a une différence fondamentale entre celui qui sait ce qu'il fait, ce dont il a besoin,qui parvient à dominer des pulsions et celui qui fonce tête baissée dans tout et n'importe quoi. Vous me direz où est l'intérêt de changer de technologie au fil de la mode. Mais il me semble bien plus grave encore lorsque cette technologie s'égare dans des destructions à grenda échelle, sans aucun regard sur les temps à venir. Allez donc faire quelques recherches sur les groupes miniers Rio Tinto, Vedanta, Equinox, Euro ressources, les groupes chinois en Zambie, Madagascar, Bilton en Afrique etc...c'est grandiose dans le massacre...Cette technologie là, je la rejette en bloc.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par _Le Grand Absent le Jeu 1 Oct 2009 - 21:57

Thierry a écrit:Vous me direz où j'ai porté un jugement?...

Ici :

Mais il y a une différence fondamentale entre celui qui sait ce qu'il fait, ce dont il a besoin,qui parvient à dominer des pulsions et celui qui fonce tête baissée dans tout et n'importe quoi.

Traduction : "Moi, je suis vertueux, et mon voisin est un con."
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Thierry le Jeu 1 Oct 2009 - 22:10

Ca n'est pas un jugement, c'est une constatation. Un jugement reviendrait à enfermer cette personne, à la repousser, à l'ignorer, à l'oublier alors que je cherche constamment à établir un contact afin de comparer, d'analyser, de réfléchir, à ce que je fais et à ce que fait cette personne.
Si par contre vous me jugez à travers cette façon de vivre ne me reprochez pas ce que vous faites.
Mais de toute façon, votre avis est établi et on parle dans le vide.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Invité le Jeu 1 Oct 2009 - 22:13

Le grand absent:
décidément, tu traduis bien mal: où vois tu que je me classe dans la première catégorie ? Au contraire, j'ai dit
Je souhaite aussi progresser dans ce sens, j'ai déjà fait quelques pas mais trop timides.

Donc, un bon conseil: avant de traduire: LIS. D'ailleurs, c'est ce qu'on avait appris à l'école primaire: il faut lire la phrase, la comprendre, percer l'intention de l'auteur, puis la traduire. C'est difficile à faire si tu ne lis pas avant.

Tu saisis ? Si oui, tu auras au moins appris quelque chose aujourd'hui.

Et de nouveau, comme dans le fil sur l'héritage, au lieu de donner ton point de vue sur le sujet, d'enrichir le débat avec des arguments, tu attaques directement les intervenants en les taxants de tous les défauts. C'est très "petit", et c'est interdit par l'article 2b de la Charte, et comme je vois que tu as des difficultés pour lire, je te le remets en grand :
On peut s'attaquer aux opinions, pas aux auteurs des opinions.

:ouba:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Geveil le Jeu 1 Oct 2009 - 22:22

Le Grand Absent a écrit:Traduction : "Moi, je suis vertueux, et mon voisin est un con."
Pas tout à fait, car je suis loin d'être vertueux, mais j'essaie de ne pas rester une heure sous la douche, de ne pas laisser couler l'eau pour rien, de ne pas prendre ma bagnole pour parcourir deux cent mètres, etc... Autrement dit, je suis conscient du mal que peut faire le gaspillage et la surconsommation à notre planète.
Et mon voisin n'est pas un con, parce qu' il n'en est pas encore conscient, non, il n'est pas con, il peut apprendre et pour bien te faire comprendre ce point de vue je te résume un reportage que j'ai vu sur les îles .....( je ne me souviens plus ) . On a démontré que les produits contenus dans les crèmes solaires étaient nuisibles à la faune et à la flore sous-marine. Quand un personne enduite de crème solaire se baigne, elle ne laisse que quelques microgrammes de cette crème dans la mer, mais des dizaines de milliers de touristes se baignent, et on a constaté que le corail meurt.
Alors, on a monté un stand pour demander au baigneurs de laisser leur crème au vestiaire, en échange d'une crème aussi efficace mais inoffensives et en leur expliquant pourquoi.
Et bien la grande majorité des gens comprennent le problème et acceptent.

Donc, tu vois, il ne sont pas cons, mais simplement mal informés.
Ça y est, tu as compris ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Thierry le Jeu 1 Oct 2009 - 22:23

bernard1933 a écrit:Thierry, ce que tu exprimes est d' une profonde sagesse . Il n'est pas question de rejeter les progrès scientifiques et technologiques, loin de là.
C' est d' ailleurs ce que je reproche au mouvement boudhiste, dont la passivité a conduit à un énorme retard . Mais que notre monde estcompliqué et vaniteux . Il faut toujours avoir le dernier cri, se pavaner , montrer qu' on est au top ! Et tout est fait pour créer des besoins inutiles, alors que la solution est justement de les limiter . Par contre, Thierry, ne va pas au hameau de Bonne Nuit , en Maurienne !
S' il fait froid et qu'il pleut , ils te laisseront dehors à te les " geler ", comme ça m' est arrivé un soir, il y a longtemps ! Va plutôt dans les Aurès...

De toute façon Bernard, je dors dans ma tente ! :yahoo: Maintenant ça ne m'étonne pas trop ce que tu as vécu, j'ai déjà entendu ce genre d'histoire...Y'a des refuges qui sont réservés aux gardiens ! croule de rire
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Invité le Sam 3 Oct 2009 - 7:45

Voici un joli exemple de maison de hobbit http://www.simondale.net/house/index.htm

J'ai dit "joli", mais il a l'air aussi intelligent et réaliste. Je n'ai pas encore lu les détails techniques (je le découvre à l'instant), je voulais juste partager ce site sympa...

Bien sûr, on peut vivre selon le principe de simplicité volontaire sans habiter une maison de hobbit !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Thierry le Sam 3 Oct 2009 - 8:44

J'ai un ancien élève qui vit dans une yourte en Suisse avec sa compagne. Il vit de l'agriculture bio. Un engagement complet et il est très heureux.
Et cette maison de "hobbit" a effectivement un charme fou !
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Re: La simplicité volontaire

Message par Invité le Sam 3 Oct 2009 - 8:51

nous sommes, entre famille et amis, aussi en train de construire un lotissement dans cet esprit (simplicité volontaire avec utilisation des techniques de pointe en matière d'économie d'énergie, de confort et d'économie)

J'y ai choisi un tout petit logement trop sombre (un rez à demi enterré), mais mon coeur sera dans le poulailler, construit comme cette maison de hobbit, et où j'aménagerai une pièce séparée de max 10m2. Terre battue au sol, toit végétal mais grandes fenêtres et petite cuisinière/chauffage au bois, dont profiteront aussi les cailles.
Nous aurons 2 ha de terrain commun (pour 6 familles): potager, fruitier, petit élevage
.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 - La simplicité volontaire Empty Tout ce que les hommes font ...

Message par Geveil le Dim 21 Fév 2010 - 8:04

inconsciemment.

Il y a d'abord tout le fonctionnement du système végétatif, respirer, digérer, etc

Mais il y a aussi des tas de rituels qu'il ne remet pas en cause alors qu'ils me paraissent parfois ridicules, ou même nuisibles ( Nuisibles à la vie )

Ces réflexions me sont inspirées par une canalisation bouchée.
Pourquoi est-elle bouchée?
Parce que de la graisse s'est déposée sur la paroi.
Pourquoi ?
Parce que nous mangeons gras, que nous cuisons nos aliments et qu'il faut faire la vaisselle.

Alors du coup, bonjour les em.... , non seulement il faut du feu pour cuire et la cuisinière peut tomber en panne, ( Je parle du fourneau, pas de la femme qui elle aussi peut tomber en panne, mais c'est pas grave ), non seulement il faut nettoyer les poëles avec de la paille de fer, donc il faut fabriquer de la paille de fer, donc il faut des hauts-fourneaux pour fondre l'acier, donc il faut des mineurs pour extraire le minerai et des gros camions pour le transporter, et tout ça pourquoi ? Pour encrasser les conduits d'évacuation que je n'arrive pas à déboucher malgré du déstop et un furet de 10 m de long, qu'il a fallu lui aussi fabriquer avec de l'acier, donc des mineurs exploités, des hauts-fourneaux et des camions pollueurs.
Mais le pire, c'est que ça n'encrasse pas que les canalisations en pvc mais aussi les canalisations en tissus vivant, aorte, veine cave etc....
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum