Les non musulmans en Algérie

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Les non musulmans en Algérie

Message par caius le Ven 7 Aoû 2009 - 9:47

Les non musulmans en Algérie

Par Jacob Thomas

J’ai souvent observé que l’Internet est en train de radicalement transformer la culture du monde arabe. Cela m’a encore frappé vers la mi juillet quand j’ai visionné un clip vidéo posté sur le site en langue arabe Elaph. Il a été produit par le système de radiodiffusion allemand, DW-TV | Deutsche Welle, et montrait un débat en direct intitulé
« les bloggeurs arabes offrent-ils une alternative aux médias arabes officiels ? »

المدونون العرب هل يقدمون صورة بديلة للاعلام العربي الرسم


Le modérateur, une dame arabe, menait le débat avec trois experts en matière d'Internet, dont deux Arabes et un Allemand à l'arabe parfait !

En écoutant leur instructif débat, j'ai appris qu’environ 50% à 60% de la population du monde arabe se composent des jeunes et que le nombre d'Arabes ayant l'accès à l'Internet est d’environ 30 millions ! Il y avait un consensus général sur le fait que nombre de ces jeunes Arabes « bloggent. » L'Internet a permis à ces jeunes de réaliser quelque chose qu'ils n’auraient jamais pu rêver il y a encore quelques années : émettre leurs idées et avis sur un espace de libre-pensée. Les lecteurs d'Internet peuvent contourner les médias traditionnels qui dans la plupart des pays musulmans sont strictement contrôlés et exprimer leurs points de vue avec considérablement moins de peur, de menaces ou d'interférences des autorités.

Et ainsi il devient de plus en plus évident que des sujets rarement traités dans les médias imprimés ne peuvent plus être étouffés depuis que l’omniprésence de l'Internet existe. C'est un phénomène entièrement nouveau. Un de ces sujets « sensibles » est la situation difficile des minorités ethniques et religieuses vivant entre le Maroc, à l'ouest, et les état du Golfe, à l'est. Le journal en ligne, Al-Awan, a récemment commencé à publier une série d'articles sous le titre général de « minorité et citoyenneté dans le monde arabe. » Au 22 juillet 2009, 31 articles étaient parus dans cette série. Le numéro 28, a été publié le 16 juillet, et porte ce titre provocateur : « Pour les Non-Musulmans d’Algérie : La mosquée ou la prison ! »

للامسلمون في الجزائر: المسجد أو السجن!


Voici des extraits de cet article, suivi de mon analyse et de mes commentaires.

« Vers la fin de 2006, le gouvernement algérien a promulgué une loi régissant les pratiques religieuses de ses citoyens non-Musulmans qui menace d’emprisonnement toute personne propageant une croyance non-Islamique. Elle stipule également que les non-Musulmans sont tenus d'obtenir la permission de tenir des réunions dans les endroits indiqués par le gouvernement. De cette façon, les autorités ont essayé de stigmatiser les disciples de Jésus et de les traiter comme si leur existence même était une menace pour le pays. Leur simple présence tendant à polluer l'environnement islamique du pays !

Franchement, des chrétiens sont-ils impliqués dans la destruction de l'Algérie depuis 1991 ? Sont-ils ceux qui doivent être jugés responsables du meurtre de plus de 200.000 musulmans algériens ? Non contentes de promulguer ces lois iniques, les autorités algériennes ont importé des « experts » arabes « en matière d'Islam » pour enseigner à leurs citoyens les principes de leur propre foi. Les autorités déclarent : « C'est le devoir de chaque Algérien qui apprend que quelqu'un a embrassé la foi chrétienne d’en informer immédiatement les autorités ». Un propagandiste musulman égyptien a prétendu, au cours d’une récente visite en Algérie, qu'il y avait environ 580 sites Web gérés par des convertis au Christianisme qui publient de fausses fatwas afin de tromper les musulmans !

« Même des journaux de langue arabe qui se targuent d'indépendance et d'objectivité propagent dans leurs reportages des rumeurs sur l’existence d’un « complot missionnaire dirigé contre le pays ». Ils publient des bobards liant les chrétiens aux troubles dans la région algérienne de Kabylie. Ils persistent à répéter que ceux qui se sont convertis au christianisme ne l’ont fait que parce qu'ils auraient reçu des dollars ou des euros ! Selon eux, chaque Algérien qui est né musulman doit mourir musulman. Ils ont attribué les événements violents qui ont eu lieu entre les Malikis* et les Ibadis* à l’influence juive. Alors qu’en réalité, le conflit entre ces deux groupes musulmans a de profondes racines qui remontent dans l'histoire de l'Islam jusqu’au 7ème siècle.

« Le 9 juillet 2008, un Algérien a écrit au journal Al-Akhbar pour demander si le christianisme et l'Islam ne pourraient pas être considérés justes tous les deux, puisqu'ils proclament l'unité d'Allah. La réponse est venue du muftis Abu Abdel-Salam qui s’est contenté de citer la Sourate 3 , Ayats 19 et 85 du Coran qui proclament la nature exclusive de l'Islam.

Inna’l Deena ‘Inda’l Allahi, al-Islam.
la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam 19

Waman Yabtaghi ghair’l Islami Deenan, falan Yuqbala minhu, wahua fi’l-Akhirati mina’l Khasireen.
Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants. 85


« Quels sont les mobiles de cette subite désapprobation de soi-disant activités illégales en Algérie ? Douze églises protestantes ont été fermées sans avertissements, cela fut suivi d'une série d'arrestations de ceux qui menaient des activités visant à la conversion des musulmans à la foi chrétienne. Quelle serait la réaction des musulmans si les chrétiens faisaient pareil dans leurs pays et traitaient les musulmans de la même manière ? Il en résulterait sûrement un grand tumulte parmi les musulmans qui ne manqueraient pas de maudire cet Occident détesté « qui ne montre aucun respect pour la liberté religieuse et manifeste de l'animosité envers l'Islam ! »

« Le Dr. Michnan, un membre du Conseil des Muftis, se vante de la liberté de croyance en Algérie ; mais en même temps il considère les personnes qui embrassent le christianisme comme des déficients mentaux. Récemment, il a plaidé pour que la société « les considère comme des échecs et des inadaptés. » Selon lui, un non-Musulman n'appartient pas à la société algérienne ! Il considère que toute personne née en Algérie est de fait un musulman. Le vice-président de la Société musulmane des oulémas, a déclaré que le Coran est très clair au sujet des musulmans qui embrassent une autre croyance, les mettant en garde au sujet des souffrances incalculables qui les attendent. Il a continué à se référer à la Sunna qui exige l’application de la peine de mort pour les apostats.

« Il existe une volonté concertée de dissimuler les statistiques relatives aux croyances religieuses et philosophiques en Algérie. Tandis que plusieurs sources indépendantes estiment le nombre de chrétiens en Algérie à environ 100.000, le ministère des affaires religieuses prétend que leur nombre ne dépasse pas les 11.000 ! Quant au nombre de juifs en Algérie, aucune statistique n'est disponible ; cela reste le tabou des tabous ! Le nombre de Bahais est un secret puisqu'ils sont considérés comme Kuffar. Et si quelqu’un devait s'enquérir de la présence d’athées et d’agnostiques dans le pays, il serait l’objet des plus grands soupçons. Comment peut-on imaginer qu'un Algérien, Arabe ou Amazigh, puisse jamais être un incroyant ou un agnostique ?

« De temps à autre, nous entendons parler des terribles conséquences qui s'ensuivraient si les Islamiste parvenaient à prendre les rênes des gouvernements du monde arabe. Mais si le but est d'éviter un tel résultat, pourquoi les autorités algériennes semblent-elles adopter et appliquer les programmes des Islamistes algériens ? Cette préoccupation soudaine pour les « campagnes » missionnaires qui auraient cours en Algérie, n’est-elle pas une tentative voilée de présenter le gouvernement comme le protecteur de l'Islam et de désamorcer la propagande islamiste qui accuse les autorités de négliger la religion d'Allah ?

« En conclusion, à quoi bon ces vantardises sur la liberté, la démocratie, et les droits de l'homme, quand l'article II de la constitution algérienne énonce, « la religion de l'état est l'Islam» ? ! Il est parfaitement faux de prétendre qu'il y a une liberté de croyance dans un état où la religion officielle est l'Islam, religion dont le texte sacré affirme que quiconque embrasse une autre foi « sera parmi les perdants, dans cette vie et dans l'au-delà»

Analyse

L'auteur de l'article conteste qu'il y ait une liberté religieuse en Algérie citant les actions du gouvernement qui entrave les activités des convertis au christianisme, et poursuit tout Algérien qui ose écarter l'Islam au profit d’une autre foi.

Commentaires

Je remercie les rédacteurs d'Al-Awan de nous avoir éclairés, via 30 articles bien documentés, sur la situation difficile des minorités partout le vaste monde arabe.

L'auteur de l’article numéro 28, affirme hardiment que la situation pour des non-Musulmans habitant en Algérie est intolérable, résumant brutalement par cette formule : Pour les Non-Musulmans en Algérie : La mosquée ou la prison ! »

Son excellent article, pose également une question intéressante : « Quelle serait la réaction des musulmans si les chrétiens faisaient pareil dans leurs pays et traitaient les musulmans de la même manière ? Il en résulterait sûrement un grand tumulte parmi les musulmans qui ne manqueraient pas de maudire cet Occident détesté « qui ne montre aucun respect pour la liberté religieuse et manifeste de l'animosité envers l'Islam ! » »

C'est en effet une question très pertinente et qui n'a pas suscité l'attention qu'elle mérite. Grâce à la politique favorable à l'immigration dans les pays occidentaux, la présence musulmane en dehors du Daru’l Islam, tant en Europe qu’aux Etats-Unis, se développe. Avant les années 50, relativement peu de musulmans vivaient en Occident. La situation a maintenant changé radicalement. Le besoin d'ouvriers en Europe occidentale a attiré un grand nombre de musulmans d’Asie du Sud-Est, du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. Tant au Canada qu’aux Etats-Unis, les lois sur l’immigration qui favorisaient autrefois la migration des européens, ont été changées pour accepter maintenant des milliers de musulmans du Moyen-Orient et d’ailleurs qui émigrent et s’installent dans les zones urbaines de l'Amérique du Nord.

Les communautés musulmanes d’Occident n'ont rencontré aucune difficulté pour construire des mosquées et des établissements d'éducation. Les activités de prosélytisme des musulmans n'ont jamais non plus été bridées. Baladez-vous simplement à Hyde Park à Londres le dimanche, et écoutez les da'iyas musulmans proclamant hardiment leur foi et la défendant. Pourquoi une telle liberté de propager la foi islamique n’est-elle pas accordée aux non-musulmans qui vivent dans les pays islamiques desquels ces immigrés sont venus ? L'Amérique est si tolérante est que même des groupes islamistes radicaux, comme le Hizb'ul Tahrir, peuvent parler en public sans crainte de harcèlement. Ce groupe s'est réuni récemment à l’hôtel Hilton de Chicago. On y a tenu des discours dirigés contre les bases mêmes de la société et de la culture américaine. Mais ils se sont réunis sans la moindre opposition des autorités.

De tels exemples de permissivité « déchaînée » indiquent que même les groupes islamiques extrémistes peuvent exprimer leurs points de vue. Mais quand quelqu'un se convertit de la foi islamique au christianisme, où qu’il vive dans le monde islamique, les perspectives pour lui seront souvent sombres, si on lui permet même seulement de vivre. Tandis que ce déséquilibre total dans des relations internationales entre l'Islam et le reste du monde est souvent mis de côté par les gouvernements occidentaux, les organisation chrétiennes et d'autres groupes proactifs continuent à attirer l’attention du monde sur ce point, parlant au nom de ces convertis affligés. Et heureusement, de plus en plus la question attire l’attention d’intellectuels arabes réformistes. L'Internet a rendu possible les millions de sites Web et de blogs que l’on trouve maintenant dans le Cyberspace. Le lectorat se développe, la connaissance augmente et des gouvernements autoritaires sont frustrés par leur incapacité à contrôler cette fascinante technologie. Les refus de ces gouvernements autoritaires d’offrir une tolérance de réciproque à leurs citoyens qui ne sont pas musulmans indique la crainte dans laquelle ils baignent quotidiennement. Leur seul recours est la violence et pire contre ceux qui sont différents

C'est mon espoir ardent, qui j’en suis sûr est partagé par la plupart des lecteurs de ce site Web, qu’en notre monde globalisé, la liberté de croyance et d'expression, soit universellement reconnue et pratiquée. Les immigrés musulmans dans les pays occidentaux sont accueillis avec tous les avantages que les sociétés libres doivent offrir. Espérons que bientôt arrivera le jour où les pays musulmans offriront les mêmes avantages. Et puisse bientôt disparaître dans tous les pays, comme le dit cet auteur algérien d’aujourd'hui, l’alternative « Pour les Non-Musulmans d’Algérie : La mosquée ou la prison ! »

*Malikis et *Ibadis. Dans l'Islam sunnite, il y a quatre écoles d'interprétation de la Charia qui sont considérées orthodoxes : Hanbali, Hanifi, Maliki, et Shafi'i. Cependant, les `Ibadis ne sont pas considérés comme une branche légitime de l'Islam. Ils sont les survivants des Khawarej, un groupe violent qui a assassiné Ali, le quatrième calife, en 661. La majeure partie des Ibadis vit à Oman, mais certains sont présents dans plusieurs régions de l'Afrique du Nord, comme dans l'oasis de Ghardaia en Algérie.
Le lien au numéro 28 de Al-Awan est :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le lien sur discussion sur l’impact d’Internet sur le monde arabe est :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

caius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 190
Identité métaphysique : aucune
Humeur : bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par Invité le Ven 7 Aoû 2009 - 10:38

C'est vrai, mais as-tu aussi mis en balance ce que le peuple Algérien a subi pendant l'invasion chrétienne française, et pendant la colonisation ?

Faudrait pas l'occulter, quand même !

Cela fait aussi partie de l'histoire des "non musulmans en Algérie"

http://tizi-ouzou.over-blog.com/article-33457747.html

La baie d'Alger, de Sidi Ferruch jusqu'à l'embouchure de Oued El Harrach, n'a jamais vu autant de flottes de guerre et de soldats depuis la défaite de l'empereur Charles Quint (curieusement), un 1er nombre 1511.L'occupation totale de l'Algérie fut marquée par une résistance sans faille de l'Emir Abdelkader jusqu'au 1er novembre 1954. Les conséquences de cette guerre d'indépendance furent un moment douloureux ayant traumatisé la nation algérienne en résistance devant la politique d'extermination planifiée par les différents gouvernements français de 1830 à 1962.

Le bilan est lourd à cause de cette occupation ayant ravagé l'Algérie devant l'horreur, le génocide commis par la France colonialiste.
Ce génocide a été exprimé avec cynisme par Paul Bert, ancien gouverneur d'Algérie, qui a pu dire au sujet des conquêtes coloniales de la France : «Quand un peuple, pour des raisons quelconques, a mis le pied sur le territoire d'un autre peuple, il n’a que trois parties à prendre : exterminer le peuple vaincu, le réduire au servage honteux ou l'associer à ses destinées.» L'asservissement du peuple algérien fut accompli avec des hommes dont le racisme n'a d'égale que celui prôné par les spécialistes de la race aryenne.

Ce racisme s'est imposé par une politique de peuplement français d'abord, et européen par la suite. Le maréchal Bugeaud le définit ainsi : «Ah ! S'il n'y avait pas d'Arabes en Algérie ou s'ils ressemblaient à ces peuples efféminés de l'Inde, je me serais bien gardé de conseiller à mon pays de faire, à coups de budget, une base de colonisation militaire. Mais l'existence de cette nation vigoureuse, si bien préparée pour la guerre, si supérieure à ce point aux masses européennes que nous pourrions introduire dans le pays, nous impose l'obligation absolue d'établir devant elle, à côté d'elle, au milieu d'elle, la population (européenne) la plus vigoureuse possible.»

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par _bradou le Ven 7 Aoû 2009 - 12:12

Je ne sais pas ce que ça me rappelle le plus: les récits de voyages fantasmagoriques des voyageurs français du 19°siècle, Jules Verne ou Tartarin de Tarascon chassant le lion dans la plaine de la mitidja, ou tout ça à la fois.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par caius le Ven 7 Aoû 2009 - 15:18

leela a écrit:C'est vrai, mais as-tu aussi mis en balance ce que le peuple Algérien a subi pendant l'invasion chrétienne française, et pendant la colonisation ?

Faudrait pas l'occulter, quand même !

Cela fait aussi partie de l'histoire des "non musulmans en Algérie"


Sophisme dit du "chiffon" rouge : tentative délibérée de changer de sujet, de détourner le fil de la discussion du point central du débat, de déplacer la question.

caius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 190
Identité métaphysique : aucune
Humeur : bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par Invité le Ven 7 Aoû 2009 - 15:59

:vh: meuuuuh non, c'est aussi "les non musulmans en Algérie", comme l'indique le titre et ce n'est pas de l'histoire ancienne: nos pères et grand-père l'ont connue.

C'est 200% dans le sujet.

Il est évident que c'est la racine de la situation actuelle. Les algériens ont entendu leurs parents, leurs oncles et tantes, et grands parents raconter l'arrivée des bons missionnaires, qui ont préparé le terrain à l'invasion par des soldats, des repris de justice sans foi ni loi, qui tuaient et violaient des algériens infiniment plus cultivés et civilisés qu'eux... Et voilà maintenant qu'ils voient débarquer de nouveaux missionnaires évangélistes ! L'histoire se répète vite !

Cela se complique par des attentants sois disant terroristes contre la population, organisés par n'importe quoi sauf des musulmans algériens.

Isoler un événement, c'est comme couper une tranche d'un tronc d'un chêne puis faire un discours "j'ai la preuve que le chêne est un végétal cylindrique entièrement dur, il n'a ni racine, ni branche, ni feuilles, et ceux qui prétendent qu'il y pousse des glands sont des imposteurs."

Faut rester honnête dans sa démarche.


Dernière édition par leela le Ven 7 Aoû 2009 - 16:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par caius le Ven 7 Aoû 2009 - 16:22

Je conclus de vos faux-fuyants que vous êtes favorable à l'emprisonnement (voire à la mise à mort) des chrétiens algériens qui tentent de convertir leur compatriotes musulmans.

caius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 190
Identité métaphysique : aucune
Humeur : bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par bernard1933 le Ven 7 Aoû 2009 - 16:32

L' Algérie réagit devant l' entrée massive des Evangélistes, de braves gens
sans doute, mais qui ignorent qu' ils sont complètement manipulés . Ce n'est pas Jésus qui les envoie en mission ! Il y a de bonnes ONG, mais combien sont des méthodes perverses pour s' infiltrer dans des populations
qu 'il faut " travailler " et retourner ? Sous prétexte d' aide et avec des moyens financiers importants, on sape...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par sylvain le Ven 7 Aoû 2009 - 16:50

L'un des buts du Califat est de réduire en esclavage tout non-musulman.
Rien que pour ça, il est totalement impensable de pouvoir seulement discuter avec ces gens-là.
qu' ils sont complètement manipulés
Par qui et à quelle fin ?
Je constate à mon niveau une entrée en ébullition du monde. Comme les prémisses d'un ouragan terrible. Je n'ai aucun doute sur la fin funeste de tout cela. Le désir de l'Iran de détenir l'arme nucléaire, (ainsi que les talibans via le Pakistan) l'avancée de l'intégrisme en Asie, la gestion du pétrole, les discours anti-occidentaux perpétuellement répétés, la persécution effective et quasiment planétaire des chrétiens dans le monde (lire "le fil rouge") la montée de l'antisémitisme islamique, tout indique la mise en place d'un plan calculé.
Je préfère pour ma part crever que de me mettre à quatre pattes, le cul en l'air, devant la Mecque. Et je pense que ma position simple est partagée par bien plus de gens qu'on le pense. Ce que les autorités "bien-pensantes" feignent d'ignorer. Tout le monde attend l'étincelle.

sylvain
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : haute-loire
Identité métaphysique : enfant de dieu j'espère
Humeur : Dents de scie
Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par bernard1933 le Ven 7 Aoû 2009 - 16:54

Pour le moment, Sylvain, qui occupe l' autre ? Y répondre, c'est trouver la solution .
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par Invité le Ven 7 Aoû 2009 - 17:04

caius a écrit:Je conclus de vos faux-fuyants que vous êtes favorable à l'emprisonnement (voire à la mise à mort) des chrétiens algériens qui tentent de convertir leur compatriotes musulmans.
On appelle cela "prêter des intentions". Je n'ai jamais dit cela. Soyez honnête, s'il vous plaît.

Je suis surtout favorable à ce qu'on n'essaie pas de les convertir. Que chacun se contente de pratiquer sa religion et de respecter les autres, c'est tout.

Je trouve tout à fait scandaleux cette ingérence dan la vie des musulmans: de quel droit peut-on décider que notre religion est meilleure que la leur ? Je désapprouve toute forme de violence, qu'elle soit physique ou morale. Les tentatives de conversion sont une violence morale, un manque de respect, et même une provocation, dans le contexte actuel.

Cela vaut évidemment aussi pour le prosélytisme musulman.

Ce que je dis es tout à fait partagé par des frères des écoles chrétienne et des religieuses, des amis depuis maintenant presque 15 ans, et qui oeuvrent dans des petits villages égyptiens et aussi au Caire. Frère Guy dit: "vouloir convertir un musulman est une gaffe monumentale: c'est un manque de respect.

J'ai un frère trappiste dont la communauté a été décimée en Algérie, et pourtant, ils disent la même chose: pratiquer librement: oui, faire du prosélytisme: non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par _La plume le Ven 7 Aoû 2009 - 17:47

L' Algérie réagit devant l' entrée massive des Evangélistes, de braves gens
sans doute, mais qui ignorent qu' ils sont complètement manipulés . Ce n'est pas Jésus qui les envoie en mission ! Il y a de bonnes ONG, mais combien sont des méthodes perverses pour s' infiltrer dans des populations
qu 'il faut " travailler " et retourner ? Sous prétexte d' aide et avec des moyens financiers importants, on sape...

Ah bon ? l'Algérie devrait réagir à l'évangélisation et pas la France à l'islamisation ? Il faut établir la réciprocité.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par bernard1933 le Ven 7 Aoû 2009 - 22:30

Je pense que l' Algérie réagit aux Evangélistes . Les moines de Tibérine ne semblaient pas inquiétés jusqu 'au jour où...Saura-t-on jamais la vérité ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par caius le Lun 10 Aoû 2009 - 11:05

leela a écrit:
caius a écrit:Je conclus de vos faux-fuyants que vous êtes favorable à l'emprisonnement (voire à la mise à mort) des chrétiens algériens qui tentent de convertir leur compatriotes musulmans.
On appelle cela "prêter des intentions". Je n'ai jamais dit cela. Soyez honnête, s'il vous plaît.

Je suis surtout favorable à ce qu'on n'essaie pas de les convertir. Que chacun se contente de pratiquer sa religion et de respecter les autres, c'est tout.

Je trouve tout à fait scandaleux cette ingérence dan la vie des musulmans: de quel droit peut-on décider que notre religion est meilleure que la leur ? Je désapprouve toute forme de violence, qu'elle soit physique ou morale. Les tentatives de conversion sont une violence morale, un manque de respect, et même une provocation, dans le contexte actuel.

Cela vaut évidemment aussi pour le prosélytisme musulman.

Ce que je dis es tout à fait partagé par des frères des écoles chrétienne et des religieuses, des amis depuis maintenant presque 15 ans, et qui oeuvrent dans des petits villages égyptiens et aussi au Caire. Frère Guy dit: "vouloir convertir un musulman est une gaffe monumentale: c'est un manque de respect.

J'ai un frère trappiste dont la communauté a été décimée en Algérie, et pourtant, ils disent la même chose: pratiquer librement: oui, faire du prosélytisme: non.

C'est le problème de ces ecclésiatiques s'ils se comportent en dhimmis.

Quoi qu'il en soit et bien que cela semble vous être insupportable, l'article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme énonce :

"Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites."

En d'autres termes chacun à le droit inaliénable de faire connaître sa pensée, ses convictions pour essayer convaincre autrui de leur bien-fondé et obtenir son adhésion.

J'ajoute que si vous êtes logique avec vous même, vous devez condamner Mahomet qui a fait du prosélytisme par l'épée !

caius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 190
Identité métaphysique : aucune
Humeur : bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2009 - 11:55

Je prône la liberté de religion et celle d'en changer, mais ce que je trouve insupportable, c'est le prosélytisme sous toutes ses formes, qui justement, ne respecte PAS la liberté de religion et dresse les gens les uns contre les autres.

Pour toi, le prosélytisme = liberté d'expression. Pour moi pas.

Définition de prosélytisme: zèle pour recruter de nouveaux adeptes.

Liberté d'expres​sion(en "gros"): pouvoir parler, écrire des articles, faire des conférences, vendre des livres sur tous les sujets et religions, ne pas être inquiété si on a une opinion différente.

Je suis aussi pour la liberté d'expression, mais le prosélytisme utilise des moyens de pression, c'est toute la différence: il y a 2 grandes différences entre les deux : 1. le "zèle" et 2. le but: convertir. Ce n'est pas pareil à pouvoir simplement vivre sa foi, l'exprimer, se réunir, etc. Exemple de moyen de pression utilisés de tout temps: enseignement gratuit pour ceux qui suivent le cours de religion, nourriture ou soins en échange d'une conversion, ou harcèlement, menace d'aller en enfer si on ne se converti pas, etc... Rien que dire à quelqu'un "je prie pour que tu retrouve le chemin de la Lumière" est déjà de trop: c'est un manque de respect pour ses convictions, c'est un jugement, une condamnation, cela signifie "je suis dans la lumière et toi pas". Je ne dis pas que tous les croyants le font, certainement pas les trappistes ! Mais d'autres, notamment les évangélistes et le musulmans qui agissent dans un contexte politique: oui.

C'est plus clair comme cela ?

Et pour ce qui est d'être logique avec moi même, je ne t'accorde pas le droit d'en juger, ni de me donner des ordres.

Par contre, cela ne me dérange pas du tout que tu voies les choses autrement et que tu ne soies pas d'accord avec moi.
Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par _La plume le Lun 10 Aoû 2009 - 12:36

Il est évident que l'islam va à l'encontre des droits de l'homme en refusant l'apostasie.

Ceci dit le prosélytisme est devenu un sujet délicat de nos jours. Les droits de l'homme n'ont pas prévu les effets négatifs du prosélytisme. On a cru peut-être cru à un moment qu'un équilibre avait été trouvé, il n'en est rien, le risque de "guerre de religion" existe.

Si on condamne le prosélytisme des chrétiens en Algérie, il faut faire de même avec le prosélytisme musulman en France. Si je ne me trompe pas c'est le président algérien qui a dit que le prosélytisme chrétien était une agression alors que dans le même temps il encourage la construction de mosquées en France.

Faut-il en revenir à la territorialisation des zones d'influence religieuse pour éviter les conflits ? Cela va à l'encontre des drois de l'homme.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2009 - 12:56


construire une mosquée n'est pas du prosélytisme, c'est de la liberté de pratiquer une religion. Un bâtiment est incapable de "faire du zèle pour recruter des adeptes".

Donc on devrait aussi pouvoir construire des églises en Arabie Saoudites et partout, et recevoir les mêmes aides gouvernementales, si on veut être juste. La Suisse avait un jour exigé cette réciprocité, et... la mosquée prévue n'a pas été construite !

Pour le prosélytisme évangéliste et musulman financé respectivement par les gouvernements américain et saoudien, c'est en effet une agression, une provocation inacceptable, je suis bien d'accord. Il est dommage que des croyants pacifiques doivent être martyrisés à cause d'eux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par yacoub le Ven 27 Mai 2011 - 18:30

La mosquée de Lyon invite un ministre algérien mangeur de chrétiens

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par alterego le Ven 27 Mai 2011 - 20:43

les évangélistes ne sont pas des enfants de chœur!!
alterego
alterego
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1793
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par yacoub le Ven 27 Mai 2011 - 21:05

bravo
Seule la meilleure des religions a le droit et même le devoir de faire du prosélytisme comme elle a le droit d'expédier dans l'autre monde ses apostats comme elle a le droit de coloniser des terres infidèles et d'y faire appliquer la Loi Divine

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par alterego le Ven 27 Mai 2011 - 21:07

moi j'ai jamais vu un musulman prosélyte, par contre des tj et des évangélistes y'en a à tout les coins de rue, et ils parlent même l'arabe si tu ne comprend pas le français!!
alterego
alterego
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1793
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par yacoub le Ven 27 Mai 2011 - 21:16

Si l'islam n'était pas prosélyte, il n y aurait pas 2 milliards de musulmans.
Il suffit qu'un non-musulman fréquente une bande de musulmans que par mimétisme il accepte d'adhérer.

D'autre part, une fille musulmane n'a pas le droit d'épouser un non-musulman d'où conversion du fiancé s'il veut la belle.

D'autre part, on pourrit la vie de celui qui quitte l'islam et qui le dit comme Pascal Hilout, ex Mohamed Hilout.

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par alterego le Ven 27 Mai 2011 - 21:26

Si l'islam n'était pas prosélyte, il n y aurait pas 2 milliards de musulmans.
les tartares ont failli exterminer les musulmans mais se sont eux mêmes convertit, si tu es trop orgueilleux pour reconnaitre la puissance de cette religion ne te ridiculise pas avec tes mensonges!!



Il suffit qu'un non-musulman fréquente une bande de musulmans que par mimétisme il accepte d'adhérer.
c'est ce que tu appelles du prosélytisme? tu es vraiment pathétique!!



D'autre part, une fille musulmane n'a pas le droit d'épouser un non-musulman d'où conversion du fiancé s'il veut la belle.
merci de reconnaitre que l'homme est prêt à vendre ses valeurs pour les beaux yeux d'une femme!
à méditer!!



D'autre part, on pourrit la vie de celui qui quitte l'islam et qui le dit comme Pascal Hilout, ex Mohamed Hilout.
encore faut t il qu'il ait été musulman, c'est la seule chose que je peux reprocher aux musulmans traditionalistes!!
mais ne t'en fais pas d'autre part on pourri la vie de millions de musulmans qui ont pour seul tort la volonté de pratiquer leur religion!!
alterego
alterego
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1793
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par _La plume le Ven 27 Mai 2011 - 21:27

Si on accepte l'idée de mondialisation, il faut bien que les pays du Maghreb acceptent que des musulmans quittent leur religion pour se convertir à une autre, il faut bien qu'ils acceptent que des non musulmans viennent prêcher dans leur pays, comme nous l'avons accepté jusqu'à présent en occident. Et si on n'accepte pas cette idée de liberté religieuse, alors chacun se repliera sur soi, se fermera à l'autre, c'est ce qui est en train de se passer, car ça ne peut pas fonctionner indéfiniment que dans un sens.



_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par alterego le Ven 27 Mai 2011 - 21:29

non la plume vous n'avez rien accepté, dés que les musulmans ont le malheur de prier dans la rue (manque de place dans les mosquées) on crie à l'islamisation de la France!!!
alterego
alterego
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1793
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les non musulmans en Algérie Empty Re: Les non musulmans en Algérie

Message par yacoub le Ven 27 Mai 2011 - 21:39

Ce sont les Mongols et non les Tartares qui ont envahi Dar El Islam, Ibn Khaldoun a négocié avec eux , leur conversion à l'islam est superficielle puisqu'elle n'a pas été reconnue par des Grands Savants de l'islam comme Ibn Taymiya qui n' y avait vu qu'une ruse.
Entre autre, ils refusaient la charia, barbare aux yeux mêmes de ces sauvages.

Pendant la campagne d'Égypte,Napoléon et son armée aussi ont feint, eux aussi, d'embrasser le mahométisme pour désarmer la violence, le fanatisme et l'intolérance des fous de Mahomet.


yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum