monastere en folie...

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Geveil Lun 28 Sep 2009 - 8:39

Euh, oui et alors ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par libremax Lun 28 Sep 2009 - 8:45

Et alors, quelle que soit la vérité, le problème est que nous parlons des moyens que l'Homme met en place pour la saisir... Et l'Homme a une fâcheuse tendance à tout pervertir.
Puisqu'il est "la mesure de toute chose", il est donc bien délicat de juger de ces vérités en jugeant de ce qu'en fait l'Homme...

(petite philosophie du lundi matin)
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par YOD Lun 28 Sep 2009 - 9:03

"L'Homme est la mesure de toute chose"...?


c'est quoi les trois petits points suivis du point d'interrogation ?

si mes souvenir sont bons, cette phrase est de Lucrèce, un philosophe sceptique

l'Homme est la mesure de toutes choses, c'est l'équivalent de "l'homme a créé Dieu"

YOD
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2232
Date d'inscription : 25/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par libremax Lun 28 Sep 2009 - 9:06

Vous êtes plus brillant que moi.
Je détournais cette phrase (oui, c'est mal) pour en exprimer l'idée que "toute mesure est humaine", plutôt.

Mille excuses !
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Geveil Lun 28 Sep 2009 - 9:08

libremax a écrit:... Et l'Homme a une fâcheuse tendance à tout pervertir.
Voilà bien, dans une discussion somme toutes anodine, un diamant qui éclaire de ses feux l'idéologie chrétienne. C'est la source de tous les malheurs, c'est parce qu'on a mis cela dans la tête des hommes qu'ils se comportent en conséquence. Voir le concept de prophéties auto-réalisatrices.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par libremax Lun 28 Sep 2009 - 9:10

N'est-ce pas vos qui parliez de "science en folie"?
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par virgule Lun 28 Sep 2009 - 9:25

ben je pense qu'il a sans doute raison en fonction de son expérience, et moi de la mienne : ça fait quand même plus de 30 ans que je séjourne régulièrement dans ce monastère et je suis aussi du genre à attirer les confidences.
Est tu sur que l'on peu appellé confidence, un dire qui est influencé par une ligne qu'on pense devoir toujours tenir?
J'ai expliqué la réponse de mon frère, qui dit que cela dépend des monastères, et sûrement aussi des moines: l'un n'est pas l'autre.
Oui mais justement, comment et pourquoi accepté de délégué sa propre volonté a un autre, sous pretexte que celui ci a été choisi par dieu. Les moines pensent que tout ce qui leur arrivent est voulu par une volonté divine, et donc ils repondent par l'obeissance meme a un mauvais abbé; Je trouve ça incoherent d'un point de vue raisonnable.
Dans un des monastere ou j'ai été et ou j'ai passé quelque mois, on ne pouvait pas accepté un livre sans demandé la permission au prieur, et ce, meme a 60 ans... On n'avait pas le droit de repondre au courrier, les information venant du monde exterieur etait tres selectives. On dit que c'est pour proteger le moines, et pour leur permettre de se concentrer sur la vie monastique, mais je pose la question: comment peut on devenir responsable et maitre de soi meme dans la realité de la vie, si on n'as plus de contact avec elle, que par l'intermediaire d'un concept, d'un autre que soi? Comment devenir homme, sans se confronter a ce que les moines appellent la tentation?

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par _athéesouhaits Lun 28 Sep 2009 - 9:34

pourquoi les moines ont ils une tonsure?
c'est un joke...
réponse en Mp pour ceux qui le souhauitent monastere en folie... - Page 2 710332

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6506
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Invité Lun 28 Sep 2009 - 13:15

Chacun agit et réagit selon son coeur.
Je n'ai jamais eu la chance de faire un séjour dans un monastère réservé aux hommes, je croyais même que c'était totalement interdit aux femmes.
En revanche, je suis allée une fois au Carmel, voir une parente religieuse.
J'étais très jeune, et je n'ai pas ressenti une ambiance de joie en lui parlant derrière barreaux et rideau noir. Je garde un souvenir "terrifiant" de ce "tiroir" qui permettait de transmettre un (petit) objet ou un message d'un côté ou l'autre de la "clôture" sans aucun contact avec la personne.
Je n'ai jamais compris ce qui a pu conduire (enfin, à part la mort du père et les difficultés financières réelles de la mère) cette jeune femme à choisir de vivre ce renoncement total dans le froid et le manque cruel de nourriture qui la conduite à une mort prématurée.

Et pourtant, il y a encore des carmélites aujourd'hui. On les voit même sortir pour aller voter! Et elles n'ont pas l'air malheureuses, au contraire.

Je ne comprends pas. Mais j'accepte que ce soit un mode de vie choisi.
Pour les carmélites, c'est vraiment trop dur. Mais pour d'autres communautés, j'ai toujours pensé que c'était presque "plus facile" que de se débattre pour gagner sa vie et nourrir ses enfants!

Horaires impossibles? C'est vrai, dans le programme ci-dessus, mais les parents qui ont un ou plusieurs bébés connaissent aussi les nuits sans sommeil et le boulot le lendemain, et la galère ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par libremax Lun 28 Sep 2009 - 13:24

Je pense qu'il y a toujours eu des passionnés qui choisissent -enfin non, qui ne le choisissent pas : qui ne peuvent faire autrement que- de s'écarter du monde pour vivre pleinement leur passion: celle de la Nature, celle de la poésie, de la peinture, de la musique, de la chimie, de l'astronomie. Des personnes tellement dévorées par ce qui les anime que le monde est devenu un frein, un obstacle.
Les moines sont de ceux-là, comme les ermites.
Ils s'organisent jute ensemble pour vivre mieux encore leur idéal.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par bernard1933 Lun 28 Sep 2009 - 13:44

Virgule, je partage ton opinion, sauf sur un point. Le moine , sauf exception bien sûr, n' est pas menteur . Il est pris dans un système, puis conditionné . Puis il peut ensuite s' auto-conditionner, par les lectures
orientées qu' on l' oblige à faire ( pas question de lire le marquis de Sade...), par les rites, par les privations, l' auto-culpabilisation, la coulpe à genoux devant ses confrères......Le manque de sommeil est très efficace pour amoindrir le jugement . Et, comme tu le dis, par la peur ! La mort, le Jugement et ce qui s' en suit, sont un facteur essentiel .
" Mort au monde!" est une formule efficace ! " Dies irae..."
On s' habitue à tout . Le temps passe, on s' adapte, on se résigne . Puis, il est trop tard pour s' échapper du piège ! Et puis, quoi faire ensuite ?
Le monde a changé, on ne s' y reconnaîtrait plus . Et pointer aux ASSEDIC ? Le couvent ne verse pas de retraite !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par bernard1933 Lun 28 Sep 2009 - 13:50

Je signale, à toutes fins utiles, qu' il existe un organisme appelé CAVIMAC, qui a été créé avec beaucoup de difficultés il y a peu
d' années , qui verse une retraite proportionnelle à ceux ou celles qui
auraient passé quelques années dans une organisation religieuse et qui auraient senti l'air du large...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Magnus Lun 28 Sep 2009 - 13:55

libremax a écrit:Je pense qu'il y a toujours eu des passionnés qui choisissent -enfin non, qui ne le choisissent pas : qui ne peuvent faire autrement que- de s'écarter du monde pour vivre pleinement leur passion: celle de la Nature, celle de la poésie, de la peinture, de la musique, de la chimie, de l'astronomie. Des personnes tellement dévorées par ce qui les anime que le monde est devenu un frein, un obstacle.
Les moines sont de ceux-là, comme les ermites.
Ils s'organisent jute ensemble pour vivre mieux encore leur idéal.
Oui, Libremax, c'est, à mon sens toutefois, très important ce que tu viens de souligner : "qui ne peuvent faire autrement", et cela, de fait, concerne aussi d'autres catégories de personnes et d'autres genres de passions.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28003
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Magnus Lun 28 Sep 2009 - 14:02

bernard1933 a écrit:Je signale, à toutes fins utiles, qu' il existe un organisme appelé CAVIMAC, qui a été créé avec beaucoup de difficultés il y a peu
d' années , qui verse une retraite proportionnelle à ceux ou celles qui
auraient passé quelques années dans une organisation religieuse et qui auraient senti l'air du large...
Tout dépend bien sûr de l'aisance financière du sortant.
Cette trappistine qui est sortie après 20 ans, avait fait don en entrant de sa fortune personnelle.
Elle est partie avec un joli magot, les intérêts en plus.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28003
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Magnus Lun 28 Sep 2009 - 14:28

Myrrha a écrit:En revanche, je suis allée une fois au Carmel, voir une parente religieuse.
J'étais très jeune, et je n'ai pas ressenti une ambiance de joie en lui parlant derrière barreaux et rideau noir. Je garde un souvenir "terrifiant" de ce "tiroir" qui permettait de transmettre un (petit) objet ou un message d'un côté ou l'autre de la "clôture" sans aucun contact avec la personne.
Tout dépend aussi du lieu, de l'ordre et de l'époque.
Cette petite abbaye de clarisses, par ex,. où les soeurs, pendant la messe accessible au public, chantent derrière une grille où on peut cependant les voir, la grille en question étant plutôt symbolique.
Si tu les observes un peu, et qu'elles s'en rendent compte, elles ont un peu l'air de vierges effarouchées; mais à l'occasion d'une journée portes-ouvertes, si ce n'était l'habit elles ressemblaient à n'importe quelles autres femmes, sans timidité excessive. (Quoiqu'ayant l'air un peu coincées, quand même...).

Ceci dit, j'ai, dans ma famille, un docteur en physique nucléaire qui, dès qu'il est en société, est totalement coincé !
Il ne sait parler QUE de sa spécialité, et se trouve très mal à l'aise dès qu'il est question d'en sortir.
Ce qui rejoint la remarque de Libremax faite un peu plus haut.

Je n'ai jamais compris ce qui a pu conduire (enfin, à part la mort du père et les difficultés financières réelles de la mère) cette jeune femme à choisir de vivre ce renoncement total dans le froid et le manque cruel de nourriture qui la conduite à une mort prématurée.
Dans cette même abbaye dont je parle, une clarisse (dit-on) est morte de froid, mais c'était dans les années 1950... .
On aurait retrouvé dans les souterrains de l'abbaye des foetus...
Reste à faire la part de la légende et de la vérité.
Je n'ai jamais compris ce qui a pu conduire...
Dans le cas de l'ex-trappistine dont j'ai déjà parlé plusieurs fois, elle m'a confié que, vivant dans un milieu particulièrement dévot, elle avait cru, à 20 ans, avoir la vocation.
Ce n'était pas le cas, et la maîtresse des novices n'a jamais réussi à la discerner.
Un bon maître de novices sait reconnaître les vraies vocations. J'ai connu, au cours d'une retraite, un homme qui avait été refusé, mais qui aimait y revenir en retraite. Motif : n'a pas la vocation. (Croit l'avoir mais ne l'a pas).

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28003
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Magnus Lun 28 Sep 2009 - 14:42

Virgule a écrit:Les moines pensent que tout ce qui leur arrivent est voulu par une volonté divine, et donc ils repondent par l'obeissance meme a un mauvais abbé; Je trouve ça incoherent d'un point de vue raisonnable.
A partir du moment où l'on ne fait pas de prosélytisme pour recruter (comme l'ont fait les Dévots de Krisna un certain moment, pour des horaires aussi "fous" que ceux des moines catholiques) chacun est libre de vivre dans l'incohérence et le non-raisonnable, pourvu qu'il n'entraîne personne de non-consentant à sa suite et que son but ne soit pas celui d'un Luc Jouret, par exemple.

Ils font leur voeu d'obéissance en toute connaissance de cause, après leur temps de probation et de noviciat pendant lequel ils ont eu largement le temps de l'expérimenter.

Néanmoins, petite anecdote : un jour je croise, dans la cour d'une abbaye, un moine historien et écrivain qui n'avait plus le sourire qu'il affichait d'ordinaire.
Sans même que je lui demande quoique ce soit, il me dit en grognant :
- Je suis de très mauvaise humeur. Il y a quinze ans que dans ce monastère je suis écrivain, et ce matin le Père Abbé m'a ordonné de changer de fonction : il m'a mis à la comptabilité. Moi ! à la comptabilité !

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28003
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Invité Lun 28 Sep 2009 - 14:58

C'est vrai qu'il y a beaucoup de raisons différentes possible pour entrer au couvent, et aujourd'hui, dans un pays comme la France ou la Belgique, ça me paraît presque impossible de le faire sans une sacrée vocation.
L'appel de la société de consommation étant très très fort!
Pourtant, est-ce mon éducation ou d'avoir bien connu une autre religieuse "enfermée" -mais beaucoup moins- qui, chaque fois que je la voyais et que je lui disais "des horreurs" sur son "inutilité sociale" me répondait en souriant qu'elle priait pour chacun de nous et que cela ne l'empêchait pas de faire beaucoup de travail pour sa communauté (elle avait fait des études supérieures, ce qui n'était pas si fréquent à son époque)
J'ai aussi connu une autre religieuse, franciscaine celle là, et qui habitait dans mon 'HLM' . D'elle, j'ai beaucoup appris, bien qu'elle ne m'ait rien enseigné. Et particulièrement, qu'il est parfois très difficile d'aimer son prochain.... Mais que ce n'est pas impossible! tout le monde l'aimait, du premier au dernier étage de notre bâtiment, et même dans tout le quartier. J'ai été très triste quand j'ai vu qu'on lui refusait l'autorisation d'être marraine d'un de mes enfants. Et j'ai compris à quel point la "Règle" lui demandait une soumission (que je n'aurais jamais pu supporter, trop rebelle que je suis, malgré ce qu'en croient certains)
Ces femmes m'ont appris à respecter les choix d'autrui.... Mais comme je suis loin d'être parfaite, parfois, certains choix me semblent "nuls" parce que trop différents des miens. ... ou parce qu'ils me "dérangent", ce en quoi, je ne pense pas être seule.
(voir un certain nombre de posts dans les sections "religieuses")

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Invité Lun 28 Sep 2009 - 15:03

Magnus a écrit:Néanmoins, petite anecdote : un jour je croise, dans la cour d'une abbaye, un moine historien et écrivain qui n'avait plus le sourire qu'il affichait d'ordinaire.
Sans même que je lui demande quoique ce soit, il me dit en grognant :
- Je suis de très mauvaise humeur. Il y a quinze ans que dans ce monastère je suis écrivain, et ce matin le Père Abbé m'a ordonné de changer de fonction : il m'a mis à la comptabilité. Moi ! à la comptabilité !
Oui, ça, c'est une des choses les plus difficiles à admettre, "l'obéissance". Ma "petite soeur" franciscaine (comme je disais), l'a vécu aussi; du jour au lendemain elle a dû quitter son rôle (et son logement) pour retourner au couvent faire "autre chose"!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Magnus Lun 28 Sep 2009 - 15:34

Il y a aussi les Nouvelles Communautés monastiques, entendez celles du Renouveau Charismatique, qui, sauf dans les chambres ou les dortoirs, sont mixtes.

Sans être du Renouveau, le monastère de Tiberiade, en Belgique, est une petite communauté mixte elle aussi.
Communauté particulièrement gaie et joyeuse, sans doute la mixité leur fait-elle du bien.
Mais comment résistent-ils ? mystère.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28003
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par virgule Lun 28 Sep 2009 - 16:08

Je pense qu'il y a toujours eu des passionnés qui choisissent -enfin non, qui ne le choisissent pas : qui ne peuvent faire autrement que- de s'écarter du monde pour vivre pleinement leur passion: celle de la Nature, celle de la poésie, de la peinture, de la musique, de la chimie, de l'astronomie. Des personnes tellement dévorées par ce qui les anime que le monde est devenu un frein, un obstacle.
Les moines sont de ceux-là, comme les ermites.
Ils s'organisent jute ensemble pour vivre mieux encore leur idéal.
De la maniere dont tu dis cela on pourrai presque etre d'accords avec toi, sauf que si on regarde mieux on s'aperçoit que dans tes comparaisons quelque chose ne va pas.
Admettons qu'un moine soit devoré par son amour pour ce qu'il appelle dieu, admettons qu'il entre au monastere en esperant pouvoir mieux repondre a celui ci, admettons encore qu'il soit petri de sa passion et que celle ci demande quelque sacrifice(quand je dis "quelque" je suis gentil)... -Je demande: Peut on malgré toute ces admissions, qui, si l'on voulait etre honnete devrait etre bien verifié, dire que c'est encore une bonne chose que de se mettre au service d'un livre soit disant ecrit par dieu, peut on dire que c'est une bonne chose que de renoncer de maniere brutale et mentale a la naturelle sexuelle en l'homme, peut on dire que c'est une bonne chose que de delégué sa volonté a un autre homme? Je vous demande de reagir s'il vous plait! Vous rendez vous comptes que cela ressemble plus a ce qu'il se passe dans une armée de metier, que chez celui qui accomplit un destin par vocation artistique? Voyez vous a present que votre comparaison n'est pas celle qu'il aurait fallu employez?
Oui un homme de "dieu" peut etre absolument passionnée, oui il peut vivre perché sur des cimes difficilement comprehensible et accessible, mais le moine est un abusé, un abusé du systeme catholique. On exploite sa vocation, et il fini par croire que c'est de bon droit, que c'est ce que veut le christ! oh sinistre sort!
bernard:Virgule, je partage ton opinion, sauf sur un point. Le moine , sauf exception bien sûr, n' est pas menteur .
Si le moine est menteur par omission; Il y a des choses qu'il te cachera toujours, parce que s'il te les disait, il faudrait que lui meme se remettent serieusement en question, et peu sont capable de cela, tant ils ont été formaté. Pour moi, il y a un moment ou on pourrait parler de deni.
magnus:Cette trappistine qui est sortie après 20 ans, avait fait don en entrant de sa fortune personnelle.
Generalement le moine doit tout donner avant d'entrer au monastere, il doit distribuer ses bien comme il l'entends, il doit renoncer a ses eventuels heritages etc... Cela eclaire bien comme il devient difficile de sortir de cette secte, car a moins d'avoir une famille encore presente a ses coté, le moine ressort cul nu s'il rompt ses voeux.
magnus: A partir du moment où l'on ne fait pas de prosélytisme pour recruter

Pas besoin de proselytisme, les postulants ont été instruit en ce sens des leur plus tendre enfance. Donne ta vie au seigneur et a dieu qu'on lui dit. Sauf que dans ce cas c'est plus a l'eglise catholique que l'on donne sa vie...
chacun est libre de vivre dans l'incohérence et le non-raisonnable, pourvu qu'il n'entraîne personne de non-consentant à sa suite et que son but ne soit pas celui d'un Luc Jouret, par exemple.
Tu appelle ça une liberté??? Moi je ne m'autoriserai pas ce mot dans ce cas. A part de rare exeptions je parlerai plutot de victime bien manipulé.
Ils font leur voeu d'obéissance en toute connaissance de cause, après leur temps de probation et de noviciat pendant lequel ils ont eu largement le temps de l'expérimenter.
Oui, mais ils se sentent obliger de repondre par l'affirmative, pour ne pas etre sale et faible a leur propre yeux, et aux yeux du reste de la communauté. C'est subtil, mais je crois que l'emprise est tres réelle, et que le postulant n'est plus vraiment maitre de ses decisions. Il est dans un mecanisme dont il faudrait une volonté de fer pour se sortir, or comme on le sait, on lui a appris a delegué sa volonté...
Il y a aussi les Nouvelles Communautés monastiques, entendez celles du Renouveau Charismatique, qui, sauf dans les chambres ou les dortoirs, sont mixtes.
si tu veux voir des tarées, faut y allé!

Sans être du Renouveau, le monastère de Tiberiade, en Belgique, est une petite communauté mixte elle aussi.
Communauté particulièrement gaie et joyeuse, sans doute la mixité leur fait-elle du bien.
Mais comment résistent-ils ? mystère.
J'ai personnellement rencontré leur fondateur, c'est un homme bien gentil... plein de politesse... Il ne m'a pas plus, mais cela n'etonnera personne.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par dan 26 Lun 28 Sep 2009 - 17:57

virgule a écrit:
23h30 Lever - Prière en cellule

0h15 Matines suivies des Laudes à l'église. Ces offices durent entre deux et trois heures suivant les jours. Laudes de la Sainte Vierge en cellule. On se couche ensuite sans retard.

6h30 Lever L'heure est indicative. Il faut seulement être prêt pour Prime à 7h00.

7h00 Prime - Angélus Le temps qui suit l'Angélus est consacré à l'oraison ou à la lectio divina (par exemple : préparation des lectures de la messe).

8h00 Messe conventuelle à l'église (1h)
Action de grâce Lectio Divina La Lectio Divina est la lecture méditée de la Bible. On peut aussi utiliser ce temps pour l'oraison.

10h00 Tierce La journée est rythmée toutes les deux heures environ par les offices.
Étude / travail manuel On ne fait pas de travail manuel avant Tierce. Le temps de travail manuel peut être divisé en deux, le matin et l'après midi, ou pris en un seul bloc l'après midi.

12h00 Angélus
Sexte
Repas - Récréation La récréation est un temps qui n'a pas de destination particulière. On peut l'occuper à lire, à travailler, à profiter du soleil (s'il y en a) etc.

14h00 None
Travail manuel (1heure) Étude L'équilibre Étude / Travail manuel dépend de chacun et doit être entendu avec le Prieur (ou le maître des novices)

16h00 Vêpres de la Sainte Vierge

16h15 Vêpres à l'église (45min)
Collation
Lecture - oraison Lecture peut s'entendre de la lecture d'un auteur spirituel ou de la Parole de Dieu. La collation (repas léger) peut être prise à un moment quelconque entre Vêpres et Complies

18h45 Angélus - Complies

19h30 Coucher (entre 19h30 et 20h00)

Ceci est l'emploie du temps d'un moine ou d'une moniale. Selon les ordres, les horaires different quelque peu.
Qu'en pensez vous, et que pensez plus generalement des monasteres, des reglements tres strict de chaque ordre, de la delegation de sa propre volonté a l'abbé ou l'abbesse?
Ce mode de vie vous semble t il en relation saine avec l'enseignement que l'on retrouve dans les textes bibliques?
Chez les sisterciens , il faut rajouter 3 messes dans la nuit , où ces braves personnes sont obligées de participer . Ne serait ce pas des methodes sectaires ?
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par dan 26 Lun 28 Sep 2009 - 18:07

J'ai frequenté pendant une année régulièrement, des sisterciens dans leur Abbaye , (j'allais y consulter leur bibliothéque de 75000 livres!!), savez vous qu'il y a 10 ans ils se mortifiaient encore, qu'ils croyaient que le diable les guettait hors des murs, qu'ils se levaient la nuit 2 à 3 fois pour suivre les offices, qu'ils avaient un emploie du temps tres trict, et des observances d'un autre age , ils couchaient sur des planches inclinées . Il faut reconnaitre aussi que dans un abbaye pouvant recevoir des centaines de moines, ils n'étaient que ......17!! J'assimile ces procédés à des methodes sectaires . Avez vous lu à ce sujet, "à l'ombre de Claire" et Fonctionnaire de Dieu, ou de la foi à la Raison d'Alfaric ?Assez révélateur, ces methodes utilisées pour ecraser la personnalité . .
Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Lun 28 Sep 2009 - 18:09, édité 1 fois

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Geveil Lun 28 Sep 2009 - 18:07

libremax a écrit:N'est-ce pas vos qui parliez de "science en folie"?
Je ne comprends pas très bien, vous voulez dire que le concept de prophéties auto-réalisatrices est fou ?
C'est possible, j'y crois mais ne suis pas spécialiste en psycho-sociologie.

Mais supposons qu'il ait fait l'objet de nombreuses recherches et soit avéré, que pensez-vous alors de ma remarque ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par dan 26 Lun 28 Sep 2009 - 18:15

[quote="Magnus"]
Virgule a écrit:Les moines pensent que tout ce qui leur arrivent est voulu par une volonté divine, et donc ils repondent par l'obeissance meme a un mauvais abbé; Je trouve ça incoherent d'un point de vue raisonnable.
A partir du moment où l'on ne fait pas de prosélytisme pour recruter (comme l'ont fait les Dévots de Krisna un certain moment, pour des horaires aussi "fous" que ceux des moines catholiques) chacun est libre de vivre dans l'incohérence et le non-raisonnable, pourvu qu'il n'entraîne personne de non-consentant à sa suite et que son but ne soit pas celui d'un Luc Jouret, par exemple.
Penses tu sincérememnt Magnus , que l'on rentre dans un système pareil, sans une forme de prosélytisme, d'enseignemement pousséé, sans etre conditionné dans une certaine mesure . Qui a dit "quelle triste vie , quelle vie ratée que celle des moines et moniales, si Dieu n'existe pas "?
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

monastere en folie... - Page 2 Empty Re: monastere en folie...

Message par Magnus Lun 28 Sep 2009 - 23:13

Tout ce que je peux dire, Dan, c'est que pour les Nouvelles Communautés, il y a prosélytisme indirect via le Renouveau Charismatique.
Indirect : non pas qu'il conseille à ses membres d'embrasser cette vie monastique-là, mais en les catéchisant parfois à l'excès.

Pour les communautés classiques, le prosélytisme dont tu parles, "l'enseignement poussé" est souvent celui d'une éducation particulièrement religieuse.

Il existe cependant des cas qui n'en relèvent pas du tout.
Il y a, dans une abbaye que par discrétion je ne nommerai pas, un moine qui était un homme d'affaires jeune, beau, fortuné, et d'un milieu social athée.
Il s'est converti en lisant la Bible et a éprouvé le besoin de rentrer dans les ordres réguliers.

J'ai observé ce moine à plusieurs reprises, discrètement, et à des mois d'intervalles :
il rayonnait ! ...et une sorte d'aura de tranquillité et d'apaisement émanait de lui.

Même monastère. Un jour où j'étais particulièrement stressé pour des raisons qu'il est inutile de dire ici, j'ai été mis en contact avec le Père Abbé.
Dès qu'il s'est assis en face de moi et m'a regardé, sans dire un seul mot de part et d'autre, je me suis senti instantanément apaisé.
La conversation demandée n'a même pas eu lieu : j'étais totalement apaisé.

Même monastère toujours. Apès le petit-déjeuner, une ermite attachée à la communauté, tarde un peu, moi aussi. Elle était fascinante, et extrêmement apaisante même en parlant très peu.

Même phénomène avec une jeune moniale d'une communauté charismatique.

Devant de tels êtres de lumière (ne faisant en plus aucun prosélytisme envers moi), comment réagir négativement à la vie monastique en général ?

J'ai aussi connu quelques purs cinglés, et pas mal d'entre-deux : il faut de tout pour faire un monde, y compris monastique.

Maintenant, rapprocher la vie monastique de la vie dans certains mouvements sectaires, d'autres l'ont fait avant toi et pas des moindres (j'ai oublié leur nom) et c'est vrai qu'il y a pas mal de ressemblances, notamment sur le point de la privation de sommeil.
Le futur moine doit jouir d'une santé sans failles, tant physique que psychologique, pour être accepté.

(Certains politiciens avouent n'avoir besoin que de quatre heures de sommeil par jour, soit dit en passant).

Et ils sont les premiers (cas vécu dans trois monastères et à deux reprises au moins dans chacun) à conseiller aux retraitants de ne pas faire d'excès de zèle en assistant trop souvent, par ex, à l'office de nuit (du reste tout à fait facultatif pour le retraitant).

Virgule a écrit:Je vous demande de reagir s'il vous plait! Vous rendez vous comptes que cela ressemble plus a ce qu'il se passe dans une armée de metier, que chez celui qui accomplit un destin par vocation artistique? Voyez vous a present que votre comparaison n'est pas celle qu'il aurait fallu employer?

Une sorte d'armée de métier, oui.
Mais les engagés sont volontaires.
Bien sûr qu'au bout d'une certain temps, ils sont complètement conditionnés.
Avec tout de même la possibilité de quitter après : la période de probation (particulirement éprouvante) ou après la période du premier noviciat, ou, enfin, après celle du second noviciat.
Et même parfois après.
J'ai connu un bénédictin (aux horaires de vie moins épouvantables que ceux décrits ci-dessus) qui a quitté alors qu'il avait prononcé ses voeux définitifs : c'est l'abbaye elle-même qui lui a trouvé un emploi de prof de religion.
J'ai connu un franciscain dans la même situation, et qui s'est "recyclé" grâce à un mouvement de prêtres ouvriers, dans les années 'septante.
Il a fini par se suicider, mais ça c'est encore une autre histoire.
Il y a aussi le destin tragique de Soeur Sourire et de sa compagne, mais ici aussi c'est encore une autre histoire.
J'ai connu un autre cas de suicide, dans son abbaye cette fois : un moine dépressif.
Mais on se suicide "dans le monde" aussi.

Je ne sais pas ce que tu attends vraiment que nous te répondions, Virgule.
Si j'avais fréquenté Le Temple Solaire au lieu de l'abbaye de Rochefort, par exemple, j'y aurais sans doute laissé ma peau.

Pour l'instant, j'aurais un seul reproche à faire aux moines : ils votent tout pour le Cdh. :humhum: (Mais c'est encore un autre débat).

...........


Dernière édition par Magnus le Lun 28 Sep 2009 - 23:28, édité 1 fois

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28003
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 17 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum