Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par bernard1933 le Lun 5 Oct 2009 - 9:50

La réalité existe-t-elle ? Je vais l' expliquer à mon épouse qui vient de se
faire coincer en excès de vitesse par un radar . Je vais sans doute la convaincre ! Ca la mettra de bonne humeur ! La masturbation intellectuelle, c' est fantastique !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Leleu le Lun 5 Oct 2009 - 11:06

Bonjour Miphum

Dès lors que l'homme prend conscience de ce qui l'entoure, il arrive forcément un moment où il se pose la question de savoir quelle est l'origine des choses – et par inclusion l'origine de soi.
Vous évoquez là l’homme libre sans tabou ni complexe qui ose penser par lui-même, le chercheur ou le penseur comme on veut. Il est effectivement dans la nature humaine d’avoir ce questionnement et c’est même là la cause de l’évolution humaine disons verticale en regard à l’évolution évolutionniste de la meilleur condition d’existence dite horizontale. Car le prodige humain est de ne pas se satisfaire uniquement de son confort animal mais aussi il doit répondre au besoin de se comprendre, de comprendre le pourquoi de tout. C’est ce que l’on nomme la spiritualité c’est-à-dire l’usage de l’esprit à ne pas confondre avec la religion qui est une réponse collective plus ou moins satisfaisante dans le temps et l’espace à hauteur du questionnement de chacun. Idem des idéologies socialistes, communistes, libéralistes ou scientistes, elles sont des réponses institutionnalisées qui se veulent des certitudes. En fait l’homme évolue au moyen de sa Recherche (au sens noble d’où la majuscule), sa Queste dont le Graal est la compréhension pour finir.


On résout généralement la question en utilisant le principe de causalité,
2 types de démarche croient s’opposer alors qu’elles sont complémentaires.
- De l’effet on recherche la cause, la science empirique évoluant avec le temps, une sorte de théorie du cahot.
- De la cause on explique l’effet, la science disons conceptualiste intemporelle, concevant l’architecture cohérente du tout.
Ces deux visions sont représentées symboliquement par le caducée.


« Pourquoi les univers sont dans cet ordre là »,
« En revanche, un triangle qui possède trois angles de 70° n'existe pas »,
« …sauf peut-être aux univers absurdes, s'il en est concevable qu'il existe des univers absurdes. On peut dire alors la même chose d'un univers tout entier : un univers existe s'il n'est pas absurde, c'est-à-dire si les choses le constituant ne rentrent pas en contradiction les unes avec les autres ».
Théorie des cordes, des supers cordes… le Tout est encordé à une logique, une cohérence. De fini-fini en fini infini, puis de fini infini en infini, l’infini lui-même si nous ne lâchons pas le fil du raisonnement nous conçoit l’absolu. Ce que l’on nomme Dieu, que l’on peut bien appeler autrement si cela choque certain, est bien ce zéro temps qui par multiplication, par décompression du programme donne les temps ce que l’on constate par l’emboîtement des univers, des mondes, des organismes. Dieu est un Principe métaphysique et physique.


On nous objectera sûrement que cela ne s'apparente guère à une attitude scientifique, je répondrai que je ne fais pas de la science mais de la métaphysique
Ce qui est exactement la même chose. De même que le nom de Dieu fut privatisé par les religions qui se le dispute, de même la science c’est vue sectorisée en une attitude septique. Une science séparée de la philosophie est une science sans conscience, une attitude mécaniste pas de la Science d’où qu’elle soit inféodée comme elle est aujourd’hui à l’économie. La métaphysique est la science conceptuelle, le canevas, le GPS de la recherche.


Si tout existe, c'est comme si rien n'existait
Attention l’existence c’est le concret, or le concret c’est les temps différents superposés. Mais il y a l’abstrait, le temps unique contenant tous les temps et qui n’est pas du temps puisque absolu, immobile dirions-nous. Donc ce qui existe ne peux jamais être mis en égalité avec ce qui n’existe pas puisque ce qui existe est relatif à son essence dont il provient soit perpétuellement renouvelé (d’où le concept de création à bien comprendre). Vous parliez de causalité moi je parle de comparaison. La différence c’est que la causalité est un effet du temps tandis que la comparaison se place au-dessus du temps, elle est immédiate y compris dans les temps. C’est ce que la religion nomme Saint-Esprit, l’omniprésence de Dieu, le Trait. Si l’on dit que le Tout est conscient et non seulement mécaniste, c’est l’effet de la comparaison qui en est la cause. « Je suis celui qui Est » est un jeu de miroir entre le verbe être et lui-même qui se conjugue. « Pourquoi y a-t-il quelque chose et non pas rien ? » Rien étant impossible sinon il n’y aurait même pas rien, c’est la conscience de ce qui est qui Est, l’imprononçable comparaison entre le non-être et l’Être.
Alors maintenant où nous situons-nous dans cette comparaison-miroir ? Cette conscience formalisée évidemment, formalisée donc temporalisée c’est pourquoi on nous dit à son image.
L’image est le Fils de l’Être. C’est aussi pour cela que nous sommes dotés d’imagination, nous lisons et produisons des images étant des images.


Jo dit :
les textes sont écrits sous l'impulsion de l'intuition de leurs auteurs ... ou sous
inspiration, aussi .Les lecteurs recréent une signification, au fur et à mesure de leur lecture, mais un fond signifiant demeure et se transmet .
Le libre arbitre est l’exercice conscient du déterminisme.
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par _Le Grand Absent le Lun 5 Oct 2009 - 15:20

Gereve a écrit:Par exemple, pour expliquer la couleur rouge, j'aurai besoin de tout un ensemble d'expériences comme la lecture d'une température sur un thermomètre donc la colonne de liquide est rouge.
Donc, pour expliquer le rouge, j'aurai besoin du rouge.
C'est en cela que la science est auto-référente.

En fait, la science n'explique pas le rouge, elle met en relation des phénomènes qui tous se passent dans ma tête.

Le rouge, en tant que perçu, est une donnée fondamentale, c'est-à-dire une pierre fondatrice. Toutes les constructions scientifiques sont fondées sur des sensations qui parviennent à la conscience, on les nomme des perceptions.

Pour en revenir au sujet " pourquoi il y a plutôt que rien", c'est tout simplement inexplicable, c'est un mystère absolu, et il faut le prendre comme une donnée fondamentale, point barre.
Il n'y a pas de couleur fondamentale. Le rouge est une longueur d'onde comme n'importe quelle couleur.

Instruis-toi au lieu de prendre ton ignorance pour de la suprasensorialité.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Invité le Lun 5 Oct 2009 - 16:33

Message de la modération
LGA, il n'est pas permis de critiquer les auteurs des posts.
Charte, art 2b.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par dan 26 le Lun 5 Oct 2009 - 18:21

bernard1933 a écrit:La réalité existe-t-elle ? Je vais l' expliquer à mon épouse qui vient de se
faire coincer en excès de vitesse par un radar . Je vais sans doute la convaincre ! Ca la mettra de bonne humeur ! La masturbation intellectuelle, c' est fantastique !
Effectivement c'est fantastique , fantasmagorique!!! J'en rigole dans mon coin
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Radha2 le Lun 5 Oct 2009 - 20:13

Le comprendre soit comme une vitesse trop rapide, ou une loi trop contraignante, une chance, ou un emmerde ne change donc rien à la réalité

Fantasmagorique est bien le terme, et je rigole aussi !

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par _Le Grand Absent le Lun 5 Oct 2009 - 23:12

leela a écrit:Message de la modération
LGA, il n'est pas permis de critiquer les auteurs des posts.
Charte, art 2b.
Depuis quand l'ignorance est-elle une vertu ?
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Magnus le Lun 5 Oct 2009 - 23:55

Le Grand Absent a écrit:
leela a écrit:Message de la modération
LGA, il n'est pas permis de critiquer les auteurs des posts.
Charte, art 2b.
Depuis quand l'ignorance est-elle une vertu ?

Je ne sais pas depuis quand l'ignorance est une vertu,
mais ce que je sais c'est qu'on ne conteste pas une modération publiquement, svp !

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25042
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Leleu le Mar 6 Oct 2009 - 0:07

bernard1933 a écrit:La réalité existe-t-elle ? Je vais l' expliquer à mon épouse qui vient de se
faire coincer en excès de vitesse par un radar . Je vais sans doute la convaincre ! Ca la mettra de bonne humeur ! La masturbation intellectuelle, c' est fantastique !
Et si on se déplaçait à la brouette, la roue la plus vieille invention du monde, une suffit plus de radar, quatre c’est de la branlette ! merdre ! 🇸🇨

Dernière minute :
On me dit dans l’oreillette que la brouette, la position, fut inventée avant la roue… les mecs ont pensé à mettre une roue après, à cause des oreilles… çà roulait mal dans les coins. :whistle:

Mais revenons à notre sujet.
- Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien entre les bras de la brouette ?
- Pour lui servir de gouvernail tiens ! Eunuque de la tête ! croule de rire
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par dan 26 le Mar 6 Oct 2009 - 0:42

[quote="Leleu"]
Plus sérieusement pourquoi y a t'il quelque chose .........sur la terre.
Et rien ............sur les autres planettes!!! Enfin jusqu'à ce jour!!!
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Leleu le Mar 6 Oct 2009 - 1:05

La question ne porte pas sur la terre, pourquoi y a-t-il quelque chose en « général » y compris les planètes sur lesquelles la vie ne semblent pas s’être développée.
Quant aux autres planètes apparemment non porteuses de vie, peut-être sont-elles pour certaines plus anciennes que la notre et la vie y est morte ou inversement sont-elles à un stade de leur développement qui ne permet pas encore la vie. Peut-être même que certaines seraient là que pour des raisons d’équilibre dans des jeux d’ensembles.
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Radha2 le Mar 6 Oct 2009 - 1:07

Plus sérieusement pourquoi y a t'il quelque chose .........sur la terre.
Et rien ............sur les autres planettes!!! Enfin jusqu'à ce jour!!!

La (litho)panspermie est ET en soi :)

La réponse est dans la question. Et j'en reviens au très sérieux phéno OVNI + paradoxe de fermi

Considérant l'âge de notre soleil et notre jeunesse, il est plus probable que l'on vienne nous rendre visite plutôt que l'inverse.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par _Le Grand Absent le Mar 6 Oct 2009 - 2:28

Magnus a écrit:Je ne sais pas depuis quand l'ignorance est une vertu,
Ca n'en est pas une.

mais ce que je sais c'est qu'on ne conteste pas une modération publiquement, svp !
Ca va les chevilles ?
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par _Le Grand Absent le Mar 6 Oct 2009 - 4:04

Leleu a écrit:La question ne porte pas sur la terre, pourquoi y a-t-il quelque chose en « général » y compris les planètes sur lesquelles la vie ne semblent pas s’être développée.
Quant aux autres planètes apparemment non porteuses de vie, peut-être sont-elles pour certaines plus anciennes que la notre et la vie y est morte ou inversement sont-elles à un stade de leur développement qui ne permet pas encore la vie. Peut-être même que certaines seraient là que pour des raisons d’équilibre dans des jeux d’ensembles.
La difficulté serait d'avoir plusieurs planètes abritant la vie dans un même système stellaire.
La solution serait quelques planètes de même composition que la terre gravitant autour d'une gazeuse grande comme une dizaine de Jupiter et évoluant à une distance de l'étoire permettant d'avoir la température adéquate.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Invité le Mar 6 Oct 2009 - 5:48

Le Grand Absent a écrit:
Magnus a écrit:Je ne sais pas depuis quand l'ignorance est une vertu,
Ca n'en est pas une.

mais ce que je sais c'est qu'on ne conteste pas une modération publiquement, svp !
Ca va les chevilles ?
deuxième avertissement pour infraction à la Charte (on ne conteste la modération que par mp)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par _Le Grand Absent le Mar 6 Oct 2009 - 8:18

Je n'aime pas être insulté.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par JO le Mar 6 Oct 2009 - 8:39

j'adore ce site 🇸🇨

Que le réel ne soit en aucun cas un phénomène "dur" n'implique pas qu'il soit illusoire et subjectif . Il y a un réel objectif .Je suis sans doute une réalité non locale, mais une réalité quand même, solidaire du tout, mais distincte, réelle .
Là où commence l'incertitude, c'est : que devient "JE" quand la mort en disperse les éléments .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par bernard1933 le Mar 6 Oct 2009 - 10:11

Leleu, la brouette dont tu parles a été inventée à Zanzibar, me semble-t-il...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par _Le Grand Absent le Mar 6 Oct 2009 - 16:02

Après la masturbation intellectuelle, voici la brouette intellectuelle.

Nous progressons.

Le Grand Absent,
Tu persistes à contester la modération sur ce même sujet (ceci est interdit par la charte), et tu perturbes le forum avec ce genre de messages sans qualité et offensants : le bannissement d'une semaine était nécessaire. J'espère qu'à l'avenir tu seras plus raisonnable...
Miphum (au nom de toute l'équipe de la modération)
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Leleu le Mer 7 Oct 2009 - 0:37

Bonsoir Radha.
La réponse est dans la question. Et j'en reviens au très sérieux phéno OVNI + paradoxe de fermi
A l’occasion j’aimerais que vous développiez votre point de vue sur les ovni. Pour ma part l’ufologie, sans parler des folies sur le sujet genre petits bonhommes verts, est une interprétation erronée de phénomènes réels d’ordre métaphysique. Mais peut-être avons-nous la même compréhension ?
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Radha2 le Mer 7 Oct 2009 - 3:54

Bonsoir Leleu,

Je crois comprendre que vous évoquez l'HPN (hypothese paranormale), je serai heureux de vous lire à ce sujet, que j'ai effectivement essayé de défendre à plusieurs reprises sur plusieurs cas, notament la vague belge

Sans grand succès évidemment

Pour avoir personellement fait ce genre d'observations je comprends mieux le caractère 'déroutant' du phénomène, et je n'exclu pas l'HET non plus

L'hypothèse extraterrestre ne peut expliquer à elle seule le caractère surréaliste des observations ni les constantes (spatiales, temporelles, géologiques, magnétiques...) de certains cas crédibles. L'orthoténie d'Aimé Michel était un prémisse interessant, il eut fallut pousser la recherche systématique jusqu'à la géologie des lieux d'observation, le ferromagnétisme, l'histoire des lieux, la présence d'eau, etc... mais cela coûte cher

Les fameuses 'leys lines' , lignes magnétiques telluriques que suivent les oiseaux migrateurs notament, pour se déplacer, sont, à leur croisement, des 'lieux d'anomalies magnétiques' (anomalies diamagnétiques) - à la fois historiquement sacrées pour la plupart-, et 'hot spot' d'observation ovni. On peut penser dès lors, à la lumière du théorique pont einstein-rosen, à différents modes de déplacements possibles / ou états altérés de conscience

Mais une fois encore ce n'est pas exhaustif, le phénomène nous échappe et je suis convaincu de son importance spirituelle à notre époque... (donc personelle) peut-être est-ce la raison des nombreux fakes, de cas inventés et des lectures new-age sur le sujet. Une réaction normale ? Je trouve impensable de ne pas être aux faits du plus grand mystère de notre époque

l'ufologie est une étude récente et son cadre 'structuré' subit de plus en plus les fardeaux des debunkings nombreux, et d'une vision souvent teintée d'a priori 'fer et boulons', ce qui à mon sens laisse trop peu de place à cette compréhension du phéno, mais c'est inévitable

Du moins pour l'ensemble

Les divulgations de différents pays, même si dépouillées des cas intéressants, permettent au moins de compiler, et certaines évolutions sont très prononcées, à commencer par l'augmentation du nombre mondial de cas... tout comme l'évolution climatique, libre à chacun de comprendre ce qu'il peut.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par Geveil le Mer 7 Oct 2009 - 8:36

Tout ça c'est bien beau, mais pourquoi y-a-t'il quelque chose plutôt que rien, demande Miphum ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par _Spin le Mer 7 Oct 2009 - 9:44

Gereve a écrit:Tout ça c'est bien beau, mais pourquoi y-a-t'il quelque chose plutôt que rien, demande Miphum ?
Parce que s'il n'y avait rien il ne le demanderait pas... 🇸🇨

C'est le deuxième fil où je rappelle ma position personnelle aujourd'hui, j'espère quand même qu'on n'y verra pas une infraction à la charte :

Il y a l'esprit, il y a la matière, on ne peut ni réduire l'esprit à la matière ni la matière à l'esprit, et on ne sait pas comment ça se fait.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par bernard1933 le Mer 7 Oct 2009 - 11:39

Spin, je pense pour ma part qu 'esprit et matière ne sont que deux aspects différents d' une même réalité et qu' il n'existe fondamentalement que
l' esprit ou la conscience. La physique me semble s' orienter dans ce sens.
On cherche opiniâtrement l' unification des quatre forces fondamentales , et avec la théorie des cordes ( qui n' est qu' une théorie ), la notion de particule disparaît au profit de " cordelette vibrante "...
J' aimerais connaître la position de Gereve et des physiciens du forum .
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? - Page 2 Empty Re: Pourquoi il y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Message par _Spin le Mer 7 Oct 2009 - 12:31

bernard1933 a écrit:Spin, je pense pour ma part qu 'esprit et matière ne sont que deux aspects différents d' une même réalité et qu' il n'existe fondamentalement que
l' esprit ou la conscience.
Mmmouais... est-ce que ça changerait quelque chose de l'appeler "matière" plutôt qu'"esprit" ou "conscience" ? dubitatif

Cela dit, un certain Jung parlait d'"Unus Mundus", et la Gnose de Princeton (mais on n'en parle plus beaucoup) à pas mal phosphoré là-dessus...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum