Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Invité le Sam 24 Oct 2009 - 18:51

Fantastique ! C'est vraiment génial !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Invité le Sam 24 Oct 2009 - 19:29

Oscar et la dame en rose!
un livre que tout enfant devrait lire, je suis d'accord avec toi!
pour le reste, Escape peut s'extasier, moi aussi, du reste, malheureusement, trop d'enseignants n'ont pas ton culot, et l'envie de donner aux enfants ce qu'ils ont dans les tripes au risque de voir leur carrière brisée. Faut-il le leur reprocher? peut-être?
(ps: je n'avait pas cité Freynet, car je pensais qu'il avait encore un peu droit de cité dans l'EN!!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Sam 24 Oct 2009 - 20:07

Freynet aujourd'hui, c'est considéré comme néanderthalien, t'as plus beaucoup d'enseignants qui s'en réfèrent...
Pour ma carrière, un inspecteur peut m'emm...c'est sûr mais je ne commets aucune faute professionnelle et là où je les coince tous dans leurs costards c'est que mes élèves de CM2 dans les évaluations au collège font partie des "meilleurs". Et ils le savent. Ils reçoivent les graphiques et toutes les statistiques. Et du coup je suis inattaquable. Si en plus j'en avais besoin, j'aurai un sacré paquet de parents derrière moi. Je garde toutes leurs lettres de remerciement depuis vingt ans. Un jour j'aurai peut-être dans ma classe les enfants de mes premiers élèves ! Ca commence à en faire du monde ^^
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Invité le Sam 24 Oct 2009 - 21:06

Désolée d'être néanderthalienne! C'est vrai que j'ai même rencontré un prof qui m'a dit "vous connaissez Montessori? en me regardant comme si j'étais ... je ne sais quoi en fait?
j'ai appliqué ses techniques en crèche, dès les années 70!!!
Et je les trouve toujours d'actualité!
Quant à Freynet, c'est pour moi un précurseur! C'est lui qui a commencé à sortir les élèves de l'école, il ne mérite pas qu'on l'oublie!
Même si, terrorisme oblige, on empêche de plus en plus les élèves à sortir de l'école, bientôt, si ça continue, seule l'informatique permettra une "sortie" ... Ira-t-on jusqu'à emmener les élèves à la piscine "virtuelle"?

Encore une fois, bravo pour ton enthousiasme et ta ... Foi! Car l'enseignement n'est plus aujourd'hui une "vocation" comme elle l'était autrefois, et devient plutôt une cause de mal-être terrible pour beaucoup.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Sam 24 Oct 2009 - 21:30

J'adore les Néanderthaliens ^^Les Freyneisiens particulièrement !
Oui Freynet était un précurseur, c'est certain et c'est détestable de voir à quel point il a pu être oublié.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Invité le Dim 25 Oct 2009 - 9:33

Bravo Thierry pour ton témoignage d'enseignant.
Ce discours passionnant, à peu près dans les même termes, je l'ai écouté pendant des années de la part de ma belle-mère enseigante
et Directrice d'école dans 1 village de montagne de l'arrière pays niçois-
Elle y a laissé beaucoup de plumes ..mais elle avait réussi à me communiquer sa passion de l'enseignement comme tu le fais..
Ma fille, en seconde rentre du lycée découragée :'' maman je comprends rien en math!''
Après explications, je comprends que le prof est démissionnaire
il rentre en cours, fait sa leçon le dos tourné aux élèves et repart à la sonnerie'' ..
De quoi dégouter des classes entières ..Seul les plus forts résisteront 1 fois de plus ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Geveil le Dim 25 Oct 2009 - 11:41

Bravo, encore bravo et toujours bravo ! Et merci.

Ce qui m'étonne et me ravit à la fois c'est que les parents sont avec toi.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Dim 25 Oct 2009 - 12:28

Curare a écrit:Bravo Thierry pour ton témoignage d'enseignant.
Ce discours passionnant, à peu près dans les même termes, je l'ai écouté pendant des années de la part de ma belle-mère enseigante
et Directrice d'école dans 1 village de montagne de l'arrière pays niçois-
Elle y a laissé beaucoup de plumes ..mais elle avait réussi à me communiquer sa passion de l'enseignement comme tu le fais..
Ma fille, en seconde rentre du lycée découragée :'' maman je comprends rien en math!''
Après explications, je comprends que le prof est démissionnaire
il rentre en cours, fait sa leçon le dos tourné aux élèves et repart à la sonnerie'' ..
De quoi dégouter des classes entières ..Seul les plus forts résisteront 1 fois de plus ..

Il ne fait pas assez beau pour aller en montagne...

Pour ce qui est des profs démissionnaires, ils sont malheureusement trop nombreux et ne veulent pas réaliser que cette attitude ne fait que renforcer leur mal être...Ils s'enfoncent, s'enfoncent...

Mon plus jeune garçon vient de rentrer en seconde dans une section particulière, la seule en France, il prépare un BAC S en 4 ans au lieu de 3 parce qu'en même temps les élèves suivent une formation d'accompagnateur moyenne montagne, pisteur secouriste et moniteur d'escalade. Les compétences sont très élevées et nécessitent donc un BAC en 4 ans. La section a déjà fait une rando de cinq jours en Vanoise en autonomie complète. il y a six stages par an. L'osmose est extraordinaire avec les profs étant donné qu'ils participent également, chacun leur tour, à ces stages nature. La complicité avec les jeunes est d'une force étonnante. Ils se tutoient, ils échangent leur mail, leur tél portable, les enfants peuvent les contacter lorsqu'ils ont un problème en cours, sur un DM, une difficulté particulière...Il y a un respect et une proximité qui font que tous les jeunes se sentent aimés, reconnus, accompagnés, soutenus. Le niveau scolaire est très élevé, 15 de moyenne générale pour pouvoir postuler à cette section, des tests physiques et psychologiques (entretiens avec des professionnels de la montagne), un suivi très "serré", aucun débordement ou écart de conduite n'est toléré...Mais il n'y a aucun problème en fait. Tous les jeunes sont enthousiastes et se soutiennent également mutuellement. L'internat est obligatoire afin de renforcer encore cette osmose et cet esprit de groupe. Il faut savoir qu'ils vont être en autonomie en montagne, par cordée et qu'ils doivent être très proches les uns des autres. Escalade, alpinisme hivernal, ski de rando, ski hors piste, cartographie, orientation, trail en compétitions contre des licenciés etc...Physiquement c'est très exigeant.
Ce que je trouve remarquable, c'est que ce projet créé une dynamique extraordinaire et que les profs en s'impliquant totalement, même si ça représente un don de soi important, s'y retrouvent largement.
Si on généralisait ce genre de section à tous les domaines, on renforcerait considérablement l'implication des jeunes et les profs s'y sentiraient beaucoup plus reconnus eux aussi.
C'est pourtant pas si compliqué bon sang !
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Dim 25 Oct 2009 - 12:46

Gereve a écrit:Bravo, encore bravo et toujours bravo ! Et merci.

Ce qui m'étonne et me ravit à la fois c'est que les parents sont avec toi.

En début d'année, je fais une réunion en classe avec tous les parents et je leur explique ma façon de faire. Cette année je leur ai donné une dictée d'un haut niveau de langage pour leur montrer ce que les difficultés orthographiques représentent comme effort pour des enfants de dix ans. Ca calme bien quand ils s'aperçoivent qu'ils ont une dizaine de fautes...
Je leur parle surtout de ma vision de l'enseignement et du développement de l'enfant en insistant longuement sur la distinction essentielle entre l'enfant et l'élève. A partir du moment où je dis à des parents que "je me sentirais en échec professionnel si je venais à réaliser que leur enfant dans ma classe était dans un état de souffrance et qu'il est de mon ressort, de ma responsabilité de parvenir à le faire progresser sans qu'il ne soit jamais atteint ou blessé dans son estime de soi, ça rassure grandement. Comme en plus je les implique dans les apprentissages en expliquant ce que j'attends d'eux, ils se sentent eux aussi valorisés. Il ne s'agit pas pour moi qu'ils établissent une surveillance du travail de leur enfant mais une écoute attentive de ce qu'il vit. Ils ne sont pas "gendarmes" tout comme je ne le suis pas mais des tuteurs. Le paramètre essentiel pour nourrir la plante qui pousse c'est de l'aimer, de ne pas la critiquer lorsqu'elle prend une direction un peu tortueuse mais de comprendre ce qui l'éloigne du chemin vertical. Reconnaître les difficultés mais ne pas les sanctionner.
Les parents dont l'enfant entre au CM2 ont surtout peur que les problèmes rencontrés dans les classes précédentes ne se reproduisent. Ils apprécient donc énormément le fait que je ne sais rien de leur enfant, que je ne lis pas les dossiers scolaires, et que je demande à l'enfant de faire l'effort lui-même de se défaire de ce qu'il sait être conflictuel.
"Vérifie toujours, à chaque instant, dans chaque situation, que tes pensées, tes décisions, tes choix et tes actes sont à l'image de la personne que tu veux être."
C'est écrit au-dessus du tableau. Il suffit que je ramène l'enfant vers ce précepte pour qu'il se corrige bien souvent de lui-même.
Je leur parle beaucoup de la "conscience" en utilisant l'histoire de Pinocchio et de Jimmy cricket, sa conscience. Ca leur parle beaucoup. On créé des situations qu'ils jouent en classe. C'est très fort pour eux.

Beaucoup de parents viennent me voir pendant l'année pour me dire à quel point ils sont estomaqués par les changements de leur enfant. "Le maître a dit" est par contre une phrase qui finit par peser parfois ^^
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Geveil le Dim 25 Oct 2009 - 12:48

Les stages en montagne, ou ailleurs, seraient à généraliser. On te répliqueras à haut niveau que ça coûte cher.
L'adoration du dieu Fric est à son comble.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Dim 25 Oct 2009 - 13:09

Gereve a écrit:Les stages en montagne, ou ailleurs, seraient à généraliser. On te répliqueras à haut niveau que ça coûte cher.
L'adoration du dieu Fric est à son comble.

Le problème c'est surtout à mon sens qu'on ne met pas les priorités là où elles devraient être.
Ce stage de cinq jours a coûté 3475 euros pour 24 jeunes avec intervention de trois professionnels (guides) et quatre nuit en refuge. Il est financé à 100% par les partenaires de la section, des magasins de sport, des stations de ski, des industriels de la région, des fabricants de matériel de montagne (Petzl, Grivel, Millet, etc...), le Club Alpin Français, la Fédération de la montagne et de l'escalade etc...L'état ne donne rien, pas un centime. Le concepteur de cette section a bossé pendant quatre ans avant de réussir à ouvrir ce bac "montagne" à Moutiers.
Je suis immensémment admiratif pour ce travail titanesque et totalement dégoûté par les politiques, quelqu'ils soient. Ca ne les intéresse pas une éducation qui fonctionne, sinon, ça serait déjà mis en place, ils ont tellement d'exemples sous les yeux. Ou alors c'est qu'ils sont complètement cons. C'est aussi une possibilité...
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Invité le Dim 25 Oct 2009 - 13:12

ça ne les intéresse pas parce que cela forme des adultes responsables, capables de discernement, de s'associer avec d'autres pour s'insurger contre un système, pour repousser les valeurs qu'on nous impose.

Et ils sont con, en plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Dim 25 Oct 2009 - 13:33

J'avais écrit ça sur mon blog après la réunion avec les parents d'élèves. C'est en partie ce dont je leur avais parlé.

"Me revoilà parti pour une année scolaire et je m'interrogeais tout à l'heure sur la "mission" proposée aux enseignants.

Doit-on s'en tenir à l'instruction ou doit-on prendre en charge également l'éducation?

Pour ma part, la réponse est évidente. Sans éducation l'instruction est impossible. Il ne s'agirait que d'un intérêt pour le contenu et pas le contenant. J'entends par "éducation" non pas l'adhésion à une morale mais l'ouverture de l'humain à des notions spirituelles. L'instruction se limite à l'instruction d'un savoir. Pas nécessairement d'un savoir être. On peut être instruit et totalement inapte à la vie. L'éducation suppose une connaissance de soi, une conscience de la vie dans ce qu'elle a de plus profond. L'éducation doit promouvoir le développement de l'individu, un être sensible, intelligent, cultivé, respectueux, ouvert, critique et auto-critique, responsable, aimant, contemplatif et déterminé. Un être engagé et non passif. Celui qui reçoit de l'instruction est un être passif que l'on remplit. Mais dont le vide intérieur est un gouffre gigantesque quand son mental se complaît dans le gavage.

Je n'aime pas ce que l'école propose aux enfants. S'il ne s'agit que d'instruction, je ne suis qu'un subordonné aux mains d'un despote. Je ne veux pas formater, je ne veux pas de statistiques, pas de graphiques, pas de remédiations dès lors qu'on laisse croire que cela suffit à éveiller l'individu.

Je pense que l'enseignant est avant tout un éducateur, "un passeur de sens", comme le dit René Barbier. L'éducateur est en premier lieu celui qui "est" ce qu'il propose de transmettre. Il ne s'agit pas de leurrer l'auditoire, ça serait un mensonge inacceptable. L'enseignant est celui qui met toute sa passion, son énergie, son enthousisame, sa joie de connaître et de "vivre" ses connaissances au service des enfants. Il est impossible de délivrer un message, quelqu'il soit, s'il n'y a pas de messager. Et il ne s'agit pas d'être simplement un facteur. Mais un éveilleur. La meilleure évaluation se trouve au fond des yeux des enfants. Qu'ils soient brillants d'ardeur et la mission est menée. Le reste suivra. Peu importe le temps que ça prendra. Il convient de respecter les rythmes de chacun. Ce qui compte, c'est que le brasier soit allumé. Chaque individu y apportera le combustible nécessaire en fonction de ses désirs, de ses forces. Il n'y a pas de technique, il n'y a que l'énergie. Et l'Amour.

Selon l'étymologie, l'éducation signifie "nourrir" par le latin "educare" et également "conduire hors de" par une seconde version, "educere".

Il n'est pas difficile de comprendre qu'il ne s'agit pas de gaver mais bien d'apporter les éléments et les ressources favorables à une auto-suffisance..."Donne-moi un poisson et j'aurai à manger aujourd'hui. Apprends-moi à pêcher et j'aurai à manger toute ma vie." Il ne faut pas oublier d'apprendre à connaître et à aimer le poisson. Ca évite le pillage...

Dans l'idée de conduire l'individu "hors de", j'entends par là la nécessité d'extraire l'individu de son petit moi, de sa suffisance ou de son hébétude, de sa léthargie, de sa complaisance envers lui-même, de ses conditionnements, de ses formatages, de ses abandons, de ses hallucinations...Si l'instruction scolaire entretient, développe, favorise cet embrigadement, elle va à l'encontre de l'homme pour ne s'occuper que du citoyen...Mais le citoyen est manipulable, il croit et se satisfait des "nourritures " qu'il reçoit. Juste des farines animales dont il se délecte au point de jalouser celles du voisin...Consternant. Et magistralement entretenu par les masses opaques du pouvoir. Pas les politiciens, ceux-là ne sont que des marionnettes infatuées. Le pouvoir est aux mains de ceux qui ne se montrent pas, ceux qui possèdent les richesses, ceux qui manipulent les marionnettes. Toutes les marionnettes...

Si l'instruction est destinée à forger des esprits martelés et cadenassés afin que ces individus s'engagent dans une vie sociale légiférée, réglementée et qu'ils s'en satisfassent, alors c'est que l'éducation est morte. Car l'éducation est sans fin. Elle est toujours ce brasier qui ne s'éteindra qu'à la mort. Cette idée répétée aux enfants qu'ils doivent aller à l'école pour avoir un bon métier est une abomination.

Lorsque des enseignants se contentent de recevoir une "formation continue" et s'imaginent dès lors évoluer favorablement parce qu'ils sont au courant des dernières techniques d'apprentissage, ils ne sont que des vaches à lait adorant leur avoine et la main condescendante du fermier qui les trait... J'avais lu il y a quelques temps que Jacques Salomé avait demandé à intervenir dans une IUFM et que ça avait été refusé par le ministère. Pas question de faire réfléchir les masses enseignantes. Il faut leur apprendre à faire passer des évaluations...Parce que l'impact dans le grand public est très positif...Il faut entretenir une image 'grand public"... En vue des prochaines élections...

Enfin, bon, tout ça, c'est de la politique. Parce que l'instruction est politique.

L'éducation, quant à elle, s'intéresse à l'homme."
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Cochonfucius le Dim 25 Oct 2009 - 14:13

Je confirme.

Sans éducation, l'instruction est impossible.

Mais quelle lourde responsabilité pour ceux d'entre nous qui enseignent.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 27948
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Geveil le Dim 25 Oct 2009 - 20:56

c'est déjà beau l'enthousiasme que tu mets dans ton métier, mais est-ce qu'en plus tu milites, car tes textes sont de vraies plaidoieries? Et combien convaincantes..... m'enfin, comme dirait Gaston, je suis déjà acquis à tes idées. J'aimerais maintenant voir la prose d'un contradicteur.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Invité le Dim 25 Oct 2009 - 21:16

Gereve, tu veux de la contradiction ? Je peux me faire l'avocat du diable ! Par exemple, en disant ceci : Thierry fragilise les enfants dont il a la charge, car ils grandiront en décalage avec notre société. Donc il leur fait du mal. Il vaudrait mieux faire d'eux des pantins bien intégrés, mais avec une légère capacité à modifier le système.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Dim 25 Oct 2009 - 21:16

Gereve a écrit:c'est déjà beau l'enthousiasme que tu mets dans ton métier, mais est-ce qu'en plus tu milites, car tes textes sont de vraies plaidoieries? Et combien convaincantes..... m'enfin, comme dirait Gaston, je suis déjà acquis à tes idées. J'aimerais maintenant voir la prose d'un contradicteur.

Eh non Gereve je n'ai pas l'âme d'un militant...Je milite dans ma classe ^^
En fait j'écris depuis mon adolescence mais le seul roman dans lequel je parle de mon métier n'a jamais été publié...:(
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Dim 25 Oct 2009 - 21:39

Et oui Escape, je me pose souvent cette question...Je pense même que pour certains enfants ça a été très douloureux, voire catastrophique...Alors qu'est-ce que je dois faire ? M'en tenir aux préceptes de l'EN et rester dans le strict cadre qu'elle propose afin de ne pas établir de cassure ou tenter d'éveiller chez ces enfants la capacité à évoluer dans ce monde en développant leurs résistances ?
Le problème vient du fait que ces enfants qui n'ont pas résisté aux pressions excercées par l'enseignement dispensé dans les classes suivantes, s'ils n'étaient pas passés dans ma classe, je ne sais pas s'ils ne se seraient pas écroulés de la même façon, pour d'autres raisons peut-être. En outre, je pense avec le recul, que mes méthodes, sont davantage génératrices de soutien que d'affaiblissement. Sur le nombre, le résultat est positif. Mais il n'empêche que cette expérience de vie que je leur propose durant dix mois peut effectivement être déstabilisante pour certains.
Je n'ai pas de solution parce que ça implique trop de paramètres qui m'échappent. Et j'en suis très souvent troublé...Une maman m'a dit un jour, alors que nous en parlions, que ça ne me concernait plus, que j'avais fait mon travail et que la suite, c'était à eux, les parents, de l'assumer...Et pour ceux qui ne l'assument pas ou ne savent pas comment s'y prendre ?...
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Geveil le Dim 25 Oct 2009 - 23:26

Et oui, comme tu le dis, nous ne pouvons maîtriser tous les paramètres ni même les connaître.
Alors, continue à faire selon ta conscience, c'est l'essentiel.
Dans une fraterie, avec les mêmes parents, la même éducation, certains enfants s'épanouiront, d'autres seront " décalés". Vas savoir pourquoi?
Ce que tu pourrais faire, peut-être, c'est une idée qui me passe par la tête, c'est d'assurer deux ou trois leçons par les méthodes classiques, en leur disant que c'est ce qui les attend dans le secondaire. Une conséquence possible c'est qu'ils disent à leurs parents qu'ils ne veulent pas entrer au collège, je ne sais pas.
Mes enfants ont tous été dans le secondaire, quoi que je sois le premier à dire qu'on les y formate. Pas facile d'être parent. Mais le fait de les impliquer, d'être en relation avec eux est fantastique. N'écoute pas Escape, c'est un logicien, et quand il raisonne il oublie qu'il a du cœur. Fais confiance à la vie, elle te le rendra.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Lun 26 Oct 2009 - 4:16

De toute façon il y a tout de même des éléments qui les amènent à appréhender le collège. Je donne des notes chiffrées par exemple, je leur apprends à tenir des classeurs, à apprendre des leçons par coeur, ils ont un bulletin trimestriel avec des appréciations, je donne des exercices chronométrés, etc...Cette pression liée au fonctionnement du collège, je ne dois pas l'occulter mais leur en donner un aperçu le plus clair possible. Les enfants disent eux-mêmes qu'ils préfèrent savoir ce qui les attend même si ça les inquiète que d'arriver là-bas et de tout prendre dans la figure. Pour ma part je pense qu'il est possible de "lisser" les effets pervers de l'enseignement tel qu'il est pratiqué au collège par une discussion constante sur tout ce que je fais et tout ce que je leur propose. Je me justifie toujours auprès d'eux, dans tout ce que je fais.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Invité le Lun 26 Oct 2009 - 4:24

Oui, bon, logicien, okay. Mais tu es terrible, Gereve, j'avais dit que je me faisais l'avocat du diable ! Qu'espérais-tu qu'il dise, le diable ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Geveil le Lun 26 Oct 2009 - 7:51

Escape, j'argumente contre le diable, c'est tout, ne le considère pas comme une attaque perso et continue à être l'avocat du diable.

Thierry, des comme toi, on n'en fait plus.
Spoiler:
Les attaques perso sont interdites par la charte, mais les compliments ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Invité le Lun 26 Oct 2009 - 8:00

hé hé ..Escape le diablotin ; de même, il me semblait que la belle diatribe de Thierry, cachait justement 1côté obscur, car il nous expose des faits généreusement avérés postifs- Or, même dans le meilleur des mondes il ya 1 faille ..-
Dans le village de Belle-maman, il y avait les enfants battus, les parents alcooliques
les enfants à problème (l'inceste), les familles pauvres, les autres enseignants à problème...
J'ai été imprégnée de ces histoires pendant des années ...1 grand hommage à cette profession insufisamment reconnue -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par Thierry le Lun 26 Oct 2009 - 9:06

Oh il y a même beaucoup de failles...Ce qui importe c'est de les identifier et de les assumer, d'essayer d'amoindrir leurs effets.
Les notes chiffrées : Les profs du collège les exigent pour faire des classements...Quand on voit des profs de sport capables de noter au 100/ème une course longue, je me demande toujours comment ils font...Bon, donc, je mets des notes mais avant de faire un contrôle je demande à la classe si elle est d'accord pour le faire, s'ils sont tous prêts. Je connais leur niveau individuel mais si un seul enfant me dit qu'il aimerait bien revoir la technique de la virgule dans la multiplication des décimaux, je le refais et je demande aussi à un enfant qui s'en sent capable de le lui réexpliquer étant donné que je sais qu'un enfant qui a un "blocage" est rassuré d'être pris en charge par un camarade, ça lui enlève la pression générée par le regard de l'adulte. Si un enfant rate complètement un contrôle je l'annule, les parents n'en sont pas informés, et je dis que je suis responsable de cet "échec", que je n'ai pas su lui faire comprendre cette notion, cette technique. Il aura donc la possibilité de recommencer un autre contrôle après que la "leçon" ait été revue et réexpliquée par un autre enfant, son "tuteur". Lorsque l'enfant est sûr de lui, il y retourne. Par contre s'il s'agit d'une leçon qu'il suffisait de connaître, un tableau de conjugaison par exemple, et qu'il est évident que l'enfant n'a pas assez travaillé à la maison, la note sera gardée mais il recommencera le contrôle jusqu'à ce qu'il passe la barre des 15/20. C'est l'objectif obligatoire. Par contre je retravaillerai avec lui l'apprentissage de cette leçon.
J'ai un élève dyslexique et dysorthographique cette année. Je fais un travail particulier avec lui. Il a le droit d'utiliser un tableau phonétique dans tous les contrôles.
En général j'instaure pour toute la classe le droit d'utiliser des "ressources" dans une bonne partie des contrôles. Le librio de conjugaison, le dictionnaire, le cahier de leçons. Je leur dis que mon rôle est de leur donner les méthodes pour éviter de faire des fautes et pas de les laisser se faire piéger. Ce qui m'importe c'est qu'ils écrivent de la bonne façon et pas qu'ils inscrivent dans leur mémoire une mauvaise orthographe pour ensuite devoir l'extirper pour la remplacer par la bonne. Ils doivent donc utiliser des supports qu'on appelle les "ressources". Un adulte consciencieux prend un dictionnaire quand il n'est pas sûr de lui et bien on fait la même chose et peu à peu la bonne orthographe s'installe.
Les bulletins trimestriels ne sont pas qu'un catalogue de notes. Ils sont accompagnés par une "lettre" que j'adresse à l'enfant. Je développe tout ce qui le concerne : son travail, son attitude, son attention, la prise en charge de ses difficultés, ses qualités, ses progrès, ce que j'attends de lui pour la suite...
Pour ce qui est de la prise en charge des enfants qui sont confrontés à tout ce que le monde adulte comporte comme déviances (et elles sont nombreuses...), je travaille avec ma femme, psychologue clinicienne. En fait elle a été institutrice pendant quinze ans puis elle a repris les études, deug, licence, maîtrise, concours d'entrée à l'école des psycho scolaire puis cette année elle a fini par son master 2. Donc, elle tient le rôle de ma "ressource" ^^

Et là, c'est vrai que les besoins sont de plus en plus gigantesques...Ca en devient même effrayant...:(
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notions de pédagogie et critique du système éducatif - Page 3 Empty Re: Notions de pédagogie et critique du système éducatif

Message par bernard1933 le Lun 26 Oct 2009 - 11:07

Thierry, j' admire ton travail et ton dévouement à ce métier formidable
d' enseignant . Chacun de nous se souvient de celui ou de ceux qui leur ont tracé au mieux le chemin : en ce qui me concerne, mon premier maître dans le primaire, sévère mais juste , et mon professeur de philo .
Et combien d' enseignants, actuellement, seraient capables de rédiger aussi bien que tu le fais ? Combien de fautes d' orthographe ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum