Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Tom de Rome le Sam 24 Oct 2009 - 18:44

Chers auditeurs, bienvenue sur l'antenne de FM FM, la radio du Forum Métaphysique !
FM … èèèèèfèèèèèm !
Tom de Rome : Nous recevons aujourd'hui un plateau exceptionnel de chanteurs qui vont débattre sur la religion à travers les textes de leurs chansons !
Bonjour et bienvenue à Christophe Maé, Francis Cabrel, Michel Polnareff, Armens, Matmatah, Bambi Cruz, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Kyo et Daran ! Quasiment que des stars sur FM FM !
Alors, pour commencer, j'aimerais vous poser une question qui me tient à cœur :
Vos chansons sont imprégnées de scepticisme, voire d'une extrême méfiance vis-à-vis des religions. Pour quelle raison ?
Alain Souchon : Et si le ciel était vide ? Il y a tant de torpeurs, de musiques antalgiques, tant d'anti-douleurs dans ces jolis cantiques. Il y a tant de questions et tant de mystères, tant de compassions et tant de revolvers. Si ces vies qui chavirent, ces yeux mouillés, ce n'était que le vieux plaisir de zigouiller ?
Bambi Cruz : Tout le monde est pareil ici bas : le racisme, les religions, sont de beaux moyens pour que l'on s'entretue à leur frais dès demain. Ils ne veulent plus qu'on pense par nous-mêmes. Car l'homme est amour et que le système n'est que haine.
Tom : Vous mettez racisme et religion dans le même sac, carrément ? Il me semble pourtant que l'Eglise …
Michel Polnareff : Ne crois pas ce que les gens disent. C'est ton coeur qui est la seule église.
Tom : Mais pourtant, les églises, les humains ont bâti des églises. Pourquoi ?
Christophe Maé : Prêts à n'importe quel deal quand il faut mourir, on se met à tout croire."Parce qu'on ne sait jamais" , on regarde vers le haut. S'il y a un après, au moins sauver sa peau !
Tom : Ah, je crois que Michel n'est pas d'accord !
Michel Polnareff : On ira tous au paradis, qu'on croie en Dieu ou qu'on n'y croie pas, qu'on ait fait le bien ou bien le mal. Avec les chrétiens, avec les païens …
Tom : Voilà une opinion fort optimiste. Mais qui suppose quand même l'existence de Dieu …
Matmatah : Si Dieu existe ? Je n'en sais rien.
Tom : La vie après la mort, le salut éternel, ça ne vous parle pas ?
Matmatah : Si par le plus grand des hasards tout ça existe, je ne veux pas le savoir. N’attendons pas plus tard qu’aujourd’hui pour rafler la mise.
Tom : Vivre tout de suite, profiter de la vie, d'où qu'elle vienne, plutôt que suivre les préceptes des religions, c'est bien ça ?
Matmatah : Comment pourrais-je boire ces paroles imbibées de bêtises ? Et si enfin tout n'est pas noir, ce ne sera que la cerise.
Tom : … sur le gâteau, je vois. Mais sans religion, sans espérance, quelle est la voie ?
Kyo : Je veux vivre chaque seconde comme si demain était la fin du monde.
Laurent Voulzy : Moi je sais quoi : je suis venu pour elle, pour qu'on s'endorme ensemble. Qu'elle vole avec mes ailes ! Je suis là pour l'amour, il semble.
Christophe Maé : Mais c'est pas pour autant qu'il faut qu'on s'attache, et qu'on s'empoisonne avec une flèche qui nous illusionne.
Daran : L'amour n'est rien s'il est pris au piège, l'amour s'éteint quand les gens se taisent.
Tom : L'amour, une illusion ? Permettez-moi d'être surpris ! Il n'y a donc pas de valeurs consensuelles, inattaquables, sur lesquelles on se retrouverait tous ? La liberté, par exemple ?
Armens : Au nom de la liberté on a suivi des chemins, trouvé des portes fermées, versé du sang sur nos mains. On a forcé des gens à suivre des idéaux, des églises, des batailles, toujours de trop.
Tom : Oui, des batailles … Mais si ça en vaut la peine ?
Armens : Si c'est une école, un combat, cette liberté n'existe pas. Liberté et compagnie, brandies comme des étendards, ne sont plus rien aujourd'hui.
Tom : Pourquoi la liberté se combattrait-elle elle-même ?
Armens : Quand dans vos yeux l'effort tire une larme, un dégoût, on va chercher très loin de quoi vous remotiver. La liberté, c'est bien, ça vous fait rêver !
Tom : Que resterait-il alors ? Le consumérisme ? C'est un but dans la vie, ça ?
Daran : Je ne veux pas m'endormir, faire semblant d'obéir au mensonge millionnaire, cuisine équipée …
Tom : Finalement, église, liberté, démocratie, de jolis mots, instrumentalisés pour de piètres résultats, selon vous. Vous ne trouvez pas que les différentes religions ont fait des efforts pour faire avancer l'humanité ?
Francis Cabrel : On a dressé des cathédrales, des flèches à toucher les étoiles, dit des prières monumentales, qu'est-ce qu'on pouvait faire de mieux ?
Alain Souchon : Tant de processions, tant de têtes inclinées, tant de capuchons, tant de peurs souhaitées …
Tom : Cher Alain, je vous sens ironique … Mais y a-t-il une alternative ? Qui pourrait me proposer une Eglise digne de ce nom ?
Daran : Une sorte d'église … On n’y parle ni pardon ni péché, on n’y fait pas commerce de douleur et de peine. On n’y adore ni Dieu ni Diable, mais la beauté des corps … et le sort qui a mis ton amour dans mes veines.
Tom : Euh … Comment ça ? C'est une métaphore ?
Daran : Je veux te respirer, te vivre et vivre en toi.
Tom : Merci, euh … On enchaîne ! Pour finir, imaginons que Dieu existe et que vous puissiez lui parler. Que lui diriez-vous ?
Laurent Voulzy : Tant de destins différents, pour l'un facile, pour l'autre un chemin difficile... Jésus, Roi du ciel, nos âmes volent avec leurs ailes, toi tu choisis lesquelles ?
Francis Cabrel : Etes-vous là, êtes-vous proche ? Ou trop loin pour entendre nos cloches ? Ou gardez-vous les mains dans les poches, ou est-ce vos larmes quand il pleut ? Où êtes vous dans l'atmosphère ? On vous attend, on vous espère, mais c'est le doute et le mystère que vous m'aurez appris le mieux.
Tom : C'est sur cette ultime réflexion que nous nous quittons. Merci encore à vous tous, rentrez bien chez vous.
Daran : Je préfère dormir dehors.
Tom : Euh … oui. Donc, la parole est aux auditeurs, si vous avez un commentaire à nous soumettre, appelez le standard en remplissant le formulaire ci-dessous. Merci de votre "fidélité".
FM … èèèèèfèèèèèm !

Note : les extraits des chansons suivantes ont été choisis en toute partialité par votre serviteur, mais aucun mot n'a été rajouté.
Daran : Dormir dehors (1995) et Une sorte d'église (2003) (pardon d'avoir détourné une partie des paroles !)
Christophe Maé : On s'attache (2007) et Parce qu'on sait jamais (2007)
Matmatah : La cerise (2007)
Michel Polnareff : On ira tous au paradis (1972)
Bambi Cruz : Ouvre les yeux (1997)
Armens : Au nom de (2002)
Laurent Voulzy : Jésus (2001) et Je suis venu pour elle (2001)
Alain Souchon : Et si en plus y a personne (2005)
Francis Cabrel : Le chêne liège (2008)

Tom de Rome
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 40
Localisation : France
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : taquine
Date d'inscription : 04/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Sam 24 Oct 2009 - 20:48

quel travail de recherche, Tom!
Félicitations!Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Icon_unknownauthor_clap

Une chose est sûre, la religion n'est pas un sujet de chanson tabou!
Mais ce n'est pas non plus la préoccupation première des chanteurs.
à part peut-être ceux qui se spécialisent dans les "negro-spirituals" ou les chants d'Église (mais, là, on peut chercher très loin en arrière, des le Moyen âge, et encore aujourd'hui, avec des chanteurs "engagés" comme Mannick, Akepsimas, ou Humenry, par exemple (souvent plus connus des enfants)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Cochonfucius le Dim 25 Oct 2009 - 10:50

Citation de Brassens:

Mais sur le chemin du Ciel,
je ne ferai plus un pas,
La foi viendra d'elle-même
ou elle ne viendra pas.
Je n'ai jamais tué,
jamais violé non plus;
Y a déjà quelque temps
que je ne vole plus.

Si l'Eternel existe,
en fin de compte il voit
Que je me conduis pas plus mal
que si j'avais la foi.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 29530
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Dim 25 Oct 2009 - 11:25

"Je suis le Christ
Et toi tu es ma croix
Et ça fait rire tout Rome !
Je suis le Christ
Juste un con planté là
D'avoir trop aimé les autres.."

Saez

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Lugh le Lun 2 Nov 2009 - 13:48

Intéressante analyse qui pointe d'un doigt musical le peu de réflexion des chanteurs francophones car au fond, c'est assez maigre même en s'y mettant à plusieurs.
Lugh
Lugh
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 358
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Variable
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Cochonfucius le Lun 2 Nov 2009 - 16:14

Citation de Bertrand Dicale:

On dit souvent que personne n'a autant cité Dieu dans ses chansons que Georges Brassens. Ah bon? Et dans quelles chansons?
1952 : Corne d’Aurochs, Le Fossoyeur, La Chasse aux papillons, Le Bricoleur ;
1953 : Brave Margot, Il suffit de passer le pont, P… de toi ;
1954 : Je suis un voyou, La Mauvaise Herbe ;
1956 : Le Nombril des femmes d’agent ;
1957 : La Marche nuptiale ;
1958 : Le Vieux Léon, La Femme d’Hector, La Ronde des jurons ;
1960 : Embrasse-les tous, L’Orage, Le Mécréant ;
1962 : La Ballade des cimetières, Dans l’eau de la claire fontaine ;
1965 : Saturne, Le Petit Joueur de fluteau, Le Grand Pan, Les Deux Oncles ;
1966 : Jeanne, La Fessée, Le Grand Chêne, Le Moyenâgeux, Le Pluriel, Les Amours d’antan ;
1969 : La Religieuse, Misogynie à part ;
1970 : Jean rentre au village ;
1972 : Mourir pour des idées, La Princesse et le Croque-notes, La Ballade des gens qui sont nés quelque part, Fernande ;
1976 : Lèche-cocu, Mélanie, Tempête dans un bénitier, Trompe la mort, Le Boulevard du temps qui passe ;
1979 : Elégie à un rat de cave ;
chansons posthumes ou chansons sans musique : Dieu s’il existe, Clairette et la fourmi, Quand les cons sont braves, Le Passéiste, Le Vieux Normand, Les Bacchantes, Le Mécréant repenti, Le Mérinos, Le Myosotis, Le Petit-fils d’Œdipe , Honte à qui peut chanter, Il n’a pas eu la chaude-pisse, L’Antéchrist, L’Auberge du Bon Dieu, L’Enterrement de Paul Fort, La Légion d’honneur, S’faire enculer, Le Pince-fesses, Le Sceptique, Les enfants qui chapardent des crânes terreux, Les Illusions perdues.


http://pasplushautquelebord.blogspot.com/2008/10/brassens-et-dieu-brassens-et-dieu.html

"Brassens et Dieu".
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 29530
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par _Florent51 le Lun 2 Nov 2009 - 16:53

Lugh a écrit:Intéressante analyse qui pointe d'un doigt musical le peu de réflexion des chanteurs francophones car au fond, c'est assez maigre même en s'y mettant à plusieurs.
Au contraire, c'est assez subtil mais pour s'en rendre compte il faut réfléchir.
Ces chanteurs ne sont pas des dogmatiques, ce sont simplement des sceptiques, il serait donc absurde de s'attendre de leur part à des traités métaphysiques.

Ils font comprendre en quelques mots leurs doutes à l'égard de la prétendue existence d'un Dieu bon et parfait que tout dans l'existence vient contredire aux yeux d'un observateur lucide.
Ce n'est pas le genre de propos qui se balance avec prétention mais au contraire quelque chose qui se dit à demi-mots, de manière raisonnable et au fond un peu désespérée. Ce ne sont pas des propos hurlés sur un marché au poisson pour des gougnafiers...

_Florent51
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1525
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 17:14

Ce que Lugh met en question, ce n'est pas le scepticisme des chanteurs en soi : avec les lumières de l'entendement naturel, ils vont aussi loin qu'on peut aller. Ce que Lugh (apparemment) met en question, c'est le fait qu'aucun d'eux ne se risque à un << saut >> philosophique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par _La plume le Lun 2 Nov 2009 - 17:29

Mais ce n'est pas ce qu'on leur demande, ce ne sont pas des philosophes, ce sont des poêtes qui avouent leurs doutes, démarche très respectable et preuve de questionnement. Ce sont les dogmatiques de tous bords qui s'interdisent de réfléchir. Et puis tous les amateurs de chanson française ne font pas partie de l'élite philosophique qu'il y a sur ce forum...

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par _Florent51 le Lun 2 Nov 2009 - 17:45

Escape a écrit:Ce que Lugh met en question, ce n'est pas le scepticisme des chanteurs en soi : avec les lumières de l'entendement naturel, ils vont aussi loin qu'on peut aller. Ce que Lugh (apparemment) met en question, c'est le fait qu'aucun d'eux ne se risque à un << saut >> philosophique.
Enfin vu qu'il n'y a pas de toute manière d'entendement surnaturel ou je ne sais quelle autre chimère on peut dire qu'ils ont été en quelques phrases, avec une grande économie de moyens, au maximum de ce que la réflexion humaine peut faire en ce domaine. C'est tout à fait admirable!
Quant à la forme il est évidemment absurde de réclamer davantage d'une chanson, qu'elle soit croyante ou non-croyante d'ailleurs, c'est rare qu'une chanson dure plus de trois heures, tu confonds apparemment le genre avec la conférence!

_Florent51
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1525
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 19:01

La Plume, tu dis qu'on ne leur demande pas de prendre position philosophiquement... étrange ! car enfin, on ne leur demande pas non plus d'exposer la philosophie naturelle, et ils le font ! Des poètes qui ont pris parti philosophiquement parlant, l'histoire en a connu...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par _Florent51 le Lun 2 Nov 2009 - 19:17

Escape a écrit:La Plume, tu dis qu'on ne leur demande pas de prendre position philosophiquement... étrange ! car enfin, on ne leur demande pas non plus d'exposer la philosophie naturelle, et ils le font ! Des poètes qui ont pris parti philosophiquement parlant, l'histoire en a connu...
Mais qu'est-ce que c'est que ce discours invraisemblable? Ils "n'exposent" pas la "philosophie naturelle", ils expriment subtilement leur scepticisme, on n'est pas à la Sorbonne! J'ai l'impression que tu perçois beaucoup les choses à travers des catégories pré-établies qui t'éloignent à 100 lieues de la réalité...

_Florent51
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1525
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 19:30

J'appelle "lumières de la philosophie naturelle" la forme de pensée qui est celle d'un homme qui ne connaît pas la révélation, et qui va aussi loin qu'il peut avec ça. En bref, tu nous dit que ces gens donnent la pensée de Monsieur Tout-le-monde. Certes ! Mais c'est dommage, non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par _Florent51 le Lun 2 Nov 2009 - 21:15

Escape a écrit:J'appelle "lumières de la philosophie naturelle" la forme de pensée qui est celle d'un homme qui ne connaît pas la révélation, et qui va aussi loin qu'il peut avec ça. En bref, tu nous dit que ces gens donnent la pensée de Monsieur Tout-le-monde. Certes ! Mais c'est dommage, non ?
Qui ne "connaît pas"? Tu te fiches du monde?
Tu crois que les chanteurs que l'on a cité comme Souchon ou Cabrel n'ont jamais entendu parler du christianisme ou de l'islam et ne savent rien de ce que recouvrent ces systèmes de pensée?
Ce serait évidemment ridicule de le penser.
Ce n'est donc pas - bien entendu - qu'ils ne connaissent pas ce que tu appelles prétentieusement la "révélation", mais qu'ils ne la reconnaissent pas (les mots ont leur importance), que pour eux, comme pour moi, il n'y a selon toute probabilité pas plus de "révélation" que de beurre en broche.
Leur pensée n'est donc pas celle de "qui ne connaît pas la révélation, et qui va aussi loin qu'il peut avec ça" mais au contraire la pensée élaborée de celui qui la connaît et est assez fin pour la rejeter, ou en tous les cas la juger fort peu convaincante.
Cela n'a pas besoin de discours extrêmement sophistiqué pour se dire, et quelques paroles de chanteurs peuvent receler une bonne dose de philosophie, que les dogmatiques de tous poils sont bien loin d'atteindre.
Il y a infiniment plus de sagesse dans Souchon demandant simplement "Abderhamane, Martin, David, et si le ciel était vide?" - question ouverte qui demande de s'interroger personnellement, base de la philosophie, plutôt que de sortir son petit catéchisme portatif comme d'autres leur révolver - que chez un croyant inculte reconduisant comme 99% des croyants le culte inculqué par papa-maman.

La pensée de Monsieur-Tout-le-monde c'est plutôt l'absence de pensée, aujourd'hui l'indifférence religieuse, comme autrefois l'acceptation stupide de la religion dominante, tandis que si tu sais faire preuve d'un peu d'intelligence et dépasser une vision du monde stéréotypée tu seras capable de percevoir chez ces chanteurs des avis profonds et d'authentiques interrogations métaphysiques, mais présentés de manière subtile, en douce, peu tapageuse et pédante, donc déconcertante pour les esprits dogmatiques et obtus.

_Florent51
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1525
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 21:44

J'ai le coeur mentalo ce soir ...
Pourquoi les chanteurs mégalo ne le seraient ils pas ...
de temps à autre suffit de faire sauter la rime du verset
ça pète sur ce forum Florent 51 d'humeur égale
Cool...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Mar 3 Nov 2009 - 0:23

Le scepticisme n'est pas une absence de choix philosophique, c'est un choix philosophique au même titre que les autres. De même que ne pas prendre position est encore une manière... de prendre position. Apparemment la cool-attitude des chanteurs ne rend pas cools leurs fans.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par _Florent51 le Mar 3 Nov 2009 - 1:19

Ah, quand quelqu'un remet les choses en place un peu vertement certes, mais pour bien faire comprendre que les idées en jeu sont un peu plus complexes que ça et qu'en rester à des cadres préformés n'apporte rien au débat, on se contente de répondre : "Eh, t'es pas cool, man!"... Ok, ok, désolé d'avoir dérangé les gars, scusi, rendormez-vous, coooool!

_Florent51
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1525
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Mar 3 Nov 2009 - 1:38

De quel côté se situe la complexité ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Invité le Mar 3 Nov 2009 - 9:31

Match nul- allez sourire
On sait bien que MC Solaar n'évincera jamais Baudelaire, Hugo, Rimbaud pour ne pas tous les citer ..

" Quand j'ai créé le monde et le jardin d'Eden
Avec la lune et le soleil comme lampe halogène
Il s'est glissé une erreur que je me pardonne
Errare Humanumes alors j'ai créé l'homme
Il fit du sabotage du lynchage, du pillage
De la prise d'otage et du cambriolage
Je vous le dis, en vérité il a fait d'avantage
Quasimo-Dieu il est à mon image
Pfff Je pensais créé l'harmonie
L'imperfection du style était ma seule phobie
Je rêve d'une trêve, l'arbre perd sa sève
Et puis j'ai fait Adam et Eve
Le grand ou l'unique fait son méacoulpa
Certain y croit, le voit Tandis que beaucoup ne le voit pas
Je vais le dire deux fois, car c'est très dure à croire:
"Dieu, dieu créa, créa l'homme, l'homme comme, comme prototype, prototype de, de Claude, Claude MC ... Solaar''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Cochonfucius le Mar 3 Nov 2009 - 10:45

Voilà.

Enfin une incarnation crédible de la Divinité ineffable.

Que demande le peuple?
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 29530
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par _La plume le Mar 3 Nov 2009 - 17:21

Les paroles parfois jugées simplistes d'une chanson de Cabrel, de Souchon, de Goldman,etc...sont au moins compréhensibles par tous, et personellement elles me mettent un peu de baume au coeur ce qui n'est pas le cas des traités de philo, alors je me dis que parfois une chanson vaut mieux que des sommes théologiques.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les chanteurs seraient-ils sceptiques ? Empty Re: Les chanteurs seraient-ils sceptiques ?

Message par Magnus le Mar 3 Nov 2009 - 17:48

La plume a écrit:Les paroles parfois jugées simplistes d'une chanson de Cabrel, de Souchon, de Goldman,etc...sont au moins compréhensibles par tous, et personellement elles me mettent un peu de baume au coeur ce qui n'est pas le cas des traités de philo, alors je me dis que parfois une chanson vaut mieux que des sommes théologiques.
C'est bien pour cela que je mets régulièrement des chansons ou de la musique sur la page d'accueil. Wink

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26568
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum