Sagesse du pluvian

Page 17 sur 40 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 28 ... 40  Suivant

Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Sur une inspiration de Sully-Prudhomme

Message par Cochonfucius le Sam 6 Avr 2013 - 11:39

Sagesse du pluvian - Page 18 Xiaokong


Tous les mots ont des couleurs
Et souvent les renouvellent ;
Certains font des étincelles,
D'autres soignent les douleurs.

Ils sont frais dans la chaleur,
Ils n'ont pas de moeurs cruelles ;
Leurs aimables ritournelles
Ont apaisé bien des pleurs.

Ils ont soulagé ma peine ;
J'ai ri comme une baleine
(C'est cela qui fait du bien).

Ils ont envahi ma tête,
Faisant de moi un poète,
Un rhapsode, un magicien.


Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Re: Sagesse du pluvian

Message par ElBilqîs le Sam 6 Avr 2013 - 17:02

Comment détourner un poème?

Si tu m'en as fait voir de toutes les couleurs
Si longtemps tu t'abstiens de donner des nouvelles
Tout en sachant que ça fera des étincelles
Lorsque tu chercheras à rentrer sans douleurs.

Crois-tu que je vais t'accueillir avec chaleur
Que je vais accepter tes réflexions cruelles
Quand tu me sers toujours la même ritournelle
Quand tu veux éviter les reproches et les pleurs.

Je voudrais me cacher pour oublier ma peine
(Non! Pas dans l'estomac d'une grosse baleine
Jonas y a vécu, moi, ça ne me dit rien )

Tes plus jolis discours sont gravés dans ma tête
Tu as le don du verbe et je te sais poète
Mais, là, pour me convaincre, invite un magicien!

Myrrha-El 06/04/2013
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Re: Sagesse du pluvian

Message par Cochonfucius le Sam 6 Avr 2013 - 18:31

Excellent !

J'aime tes reprises, de plus en plus.




Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Re: Sagesse du pluvian

Message par ElBilqîs le Sam 6 Avr 2013 - 20:01

Je ne sais pas pourquoi, mais c'est un immense plaisir pour moi.
(Peut-être parce que ça me donne un point de départ pour délirer en alexandrins Sagesse du pluvian - Page 18 811500621)
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Re: Sagesse du pluvian

Message par Cochonfucius le Dim 7 Avr 2013 - 10:41

Ici le point de départ :


Sully-Prudhomme a écrit:
Un oiseau solitaire aux bizarres couleurs
Est venu se poser sur une enfant ; mais elle,
Arrachant son plumage où le prisme étincelle,
De toute sa parure elle fait des douleurs ;

Et le duvet moelleux, plein d’intimes chaleurs,
Épars, flotte au doux vent d’une bouche cruelle.
Or l’oiseau, c’est mon coeur ; l’enfant coupable est celle,
Celle dont je ne puis dire le nom sans pleurs.

Ce jeu l’amuse, et moi j’en meurs, et j’ai la peine
De voir dans le ciel vide errer sous son haleine
La beauté de mon coeur pour le plaisir du sien !

Elle aime à balancer mes rêves sur sa tête
Par un souffle et je suis ce qu’on nomme un poète.
Que ce souffle leur manque et je ne suis plus rien.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Re: Sagesse du pluvian

Message par ElBilqîs le Dim 7 Avr 2013 - 13:33

Bon, il ne me reste plus qu'à aller me coucher!
L'original est vraiment magnifique ! le jour où j'arriverai à écrire d'aussi beaux textes, je pourrai envisager de me faire éditer! Sagesse du pluvian - Page 18 273714
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Re: Sagesse du pluvian

Message par Cochonfucius le Dim 7 Avr 2013 - 18:25

Voir aussi cela :


http://www.paradis-des-albatros.fr/?poeme=sully_prudhomme/l-habitude


Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Paul voit un roi

Message par Cochonfucius le Mar 9 Avr 2013 - 14:21

Sagesse du pluvian - Page 18 Scarron


Scarron se fout du roi, et du ministre aussi.
Si le malheur du temps fait le bonheur de l'hôte,
Scarron, si sage et fou, sera heureux, sans faute,
Sur son large fauteuil paisiblement assis.

De guerre et gouvernance, il n'a point le souci,
Mais de bonne salade et de bonne entrecôte,
Et d'un bon seau à glace et d'un bouchon qui saute,
Et que le pain, surtout, ne soit point trop rassis.

Scarron, j'aime ta plume, elle est d'un joyeux drille,
J'imagine ton oeil qui de malice brille
En demandant au roi de cueillir un melon.

Tu as ta belle humeur, le monarque a la sienne,
Et tu te fous du roi, mais qu'à cela ne tienne,
Le roi aime s'asseoir pour rire en ton salon.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Robert voit une salière

Message par Cochonfucius le Mar 9 Avr 2013 - 14:27

Sagesse du pluvian - Page 18 Grands-jours


Vous qui nous proposez des chemins lumineux,
Voyez : il ne s'agit que de blanches ténèbres,
De quoi mettre en retard plus d'un convoi funèbre.
Un navire est piégé par le canal marneux,

N'ayant pu négocier un passage épineux
Malgré tous les efforts d'un timonier célèbre.
Puisqu'aucun rossignol n'est rayé comme un zèbre,
La reine prend celui qui est fuligineux.

La nuit met une étoile en guise de cachet
Sur un litre de vin. Le sel qui se cachait
Surgit d'une salière aux jambes magnifiques,

Se répand dans l'assiette et chante un petit air
Dont l'auteur est, dit-on, ce diable de Robert
Qui compte l'enseigner aux flots du Pacifique.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Rollinat voit une échelle

Message par Cochonfucius le Mer 10 Avr 2013 - 11:43

Sagesse du pluvian - Page 18 Arrosoir


Un arrosoir troué de rouille
Dort d’un sommeil sans lendemains,
Abandonné près d’un chemin
Où quelques insectes vadrouillent.

Il n’aidera plus la citrouille,
Ni le trèfle, ni le jasmin ;
Ainsi en décida l’humain
Qui a jeté là sa dépouille.

Mais un escargot dans la nuit
Survient, un autre encore, et puis
Tous deux l’adoptent pour refuge.

Ainsi, loin de son potager,
Il peut maintenant protéger
Ce joyeux couple de transfuges.


Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Heredia voit un orfèvre

Message par Cochonfucius le Jeu 11 Avr 2013 - 11:30

Sagesse du pluvian - Page 18 Eloi


Quand vint la Saint-Éloi, ils furent trois orfèvres
Invités à dîner chez un autre bourgeois,
Orfèvre lui aussi. Installés sous son toit,
Dans des breuvages forts ils ont trempé leurs lèvres.

Le plus ivre des trois dit « Foin des plaisirs mièvres !
Car nous leur préférons l'orgie de bon aloi. »
Chacun put éprouver leur amoureux émoi,
Leur rut démesuré, leur priapique fièvre.

Ils ont honoré la maîtresse de maison,
La demoiselle aussi, et même le patron
Qui ne s'attendait point à pareille aventure ;

Ils convoitent le chat, qui aussitôt s'enfuit ;
On les vit sous la lune, au milieu de la nuit,
Poursuivant l'animal au long de la toiture.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Paul voit une forêt

Message par Cochonfucius le Ven 12 Avr 2013 - 14:37

Sagesse du pluvian - Page 18 Valvins


Si tu veux composer un sonnet visionnaire,
Fais-le sans réfléchir, fais-le décontracté,
Sans y mettre, surtout, nul effet littéraire ;
Fais-le comme un refrain négligemment chanté.

L'esprit, se souvenant d'une ancienne caresse,
Compose un petit air au soleil de midi ;
Et le public reprend ces quelques mots qu'il tresse
Et que jusqu'ici nul rhapsode n'avait dits.

Quant au sens qu'un quatrain ou qu'un tercet délivre,
Il n'en aura pas plus que l'uniforme azur,
Pas plus qu'un graffiti sur la tranche d'un livre.

Car ce n'est qu'un reflet léger qui tremble sur
La pelouse qu'avril s'occupe à rendre verte,
Que la rumeur des voix par la porte entrouverte.


Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty D'après Zambri (et Ambrose Bierce)

Message par Cochonfucius le Sam 13 Avr 2013 - 10:16

Sagesse du pluvian - Page 18 1145-10

Pour une grenouille,
Compère Canard
Et Maître Renard
Eurent une brouille.

Ils vont voir le Lion ;
Chacun d'eux égrène
Jusqu'à perdre haleine
Ses explications.

Le Lion les arrête :
« Pendant vos plaidoyers (d'ailleurs, fort bien construits),
La grenouille a fui,
La fine rainette ».
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Marceline voit une rose

Message par Cochonfucius le Dim 14 Avr 2013 - 16:30

Sagesse du pluvian - Page 18 46

Le petit prince, épris d'une rose éphémère,
En garde le portrait dans son coeur palpitant ,
Aussi léger qu'une ombre ; il en a peur, pourtant,
Et parfois n'ose plus refermer ses paupières.

Le jour de son départ, elle l'avait deux fois
Appelé faiblement, et d'une voix tremblante.
Des volcans surgissait une fumée brûlante
Et le prince n'a pas entendu cette voix.

Terre, sois à son corps douce comme une mère.
Aviateur, prends son deuil, tu lui servis de père ;
Compose le portrait de cet enfant sérieux.

Les lecteurs apprendront, en lisant cette prose,
Comment tu fus ami de l'amant de la rose
Qui de la rose avait le reflet dans ses yeux.




Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Dupanloup voit Priape

Message par Cochonfucius le Jeu 18 Avr 2013 - 10:24

Sagesse du pluvian - Page 18 Dupanloup


L’évêque d’Orléans mangeait une grillade
Sur les bords de la Loire, un dimanche, autrefois.
Félix Dupanloup mange, il fait la fête, il boit ;
La serveuse lui semble une douce dryade.

Mais c’est en vain qu’il lance une amoureuse oeillade :
La fille se refuse à cet homme de foi,
Craignant d’en éprouver un fatal désarroi.
(La chanson nous prévient contre un tel camarade).

Il revient travesti en aimable Pierrot
Et s’installe au comptoir afin de prendre un pot,
Ayant pleine confiance en son déguisement.

Mais le son de sa voix le trahit tout à coup,
Qui, plus que des soupirs, semble un mugissement :
À son puissant organe on connaît Dupanloup.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Bernard Dimey voit un duc

Message par Cochonfucius le Dim 21 Avr 2013 - 15:25

Sagesse du pluvian - Page 18 Dimey-19545d5-1


J'étais duc, fils de duc, en position centrale
Dans ce petit terroir, dans ce petit troupeau.
Textes préfectoraux, décrets municipaux
Ne font point oublier l'autorité ducale.

Taxer les paysans d'une façon banale,
Emprunter des accents archiépiscopaux,
Puis soudain condescendre, un jour, à prendre un pot
Et même à raconter une blague triviale...

Qui dit que le bouseux ne veut plus de noblesse ?
Toujours il a pour nous des trésors de faiblesse,
Surtout quand il nous voit couchés dans un cercueil.

Poète, ne sois donc pas surpris de leurs larmes.
Je suis mort, comme un plouc, c'est ça qui les désarme,
Ils pensaient qu'à partir je mettrais plus d'orgueil.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Verlaine voit du sable

Message par Cochonfucius le Lun 22 Avr 2013 - 12:46

Sagesse du pluvian - Page 18 Verlaine


La Seine au long des quais n’est point toujours la même,
À certains de ses ports l’automne abat des noix ;
Et souvent les pêcheurs ont le bonheur suprême
D’avoir aménagé un confortable endroit.

Ce que je trouve beau : la Seine est sans problèmes.
Les poissons font leur vie, au hasard on les voit
(Un peu moins cependant, au moment du carême)
Danser à la surface, à l’ombre des grands bois.

Les deux rives de Seine, aventureuses marges
Font un passage étroit auprès du fleuve large,
Semblant dire « Avancez au chemin que voici ».

Et la Seine accomplit, sans prier Dieu ni Diable,
Son parcours la semaine et le dimanche aussi,
Portant les vieux chalands aux cargaisons de sable.


Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Jarry voit une boîte

Message par Cochonfucius le Mar 23 Avr 2013 - 16:06

Sagesse du pluvian - Page 18 Constantin

La boîte de haricots verts
Lisait trop d’écrits romantiques,
Et même, elle écrivait des vers
Pour parler d’amours platoniques.

Comme il battait, son petit coeur,
Comme il avait de la patience
Et comme il se montrait vainqueur
De ce qui troublait son essence !

Elle aimait, d’un très vif instinct,
Le bel empereur Constantin,
Ce grand déplaceur de frontières.

Lui, devenu spectre anonyme,
Fut sourd à toutes ses prières,
N’aimant point les textes qui riment.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Heredia voit Pégase

Message par Cochonfucius le Jeu 25 Avr 2013 - 16:48

Sagesse du pluvian - Page 18 Pegase


Je vois, dans le ciel clair, un cheval s’envoler
Et passer au lointain près d’un dragon qui fume,
Vision d’apocalypse, et que n’ai-je une plume
Habile à vous montrer ce tableau bariolé !

Le dragon sur le sable au soir est immolé ;
Le cheval merveilleux plane au loin quand la brume
D’un feu crépusculaire alentour se consume,
Dont l’animal magique est tout auréolé.

Le cavalier mettra le cap sur une étoile
(Ce qui de plus d’un peintre inspirera la toile,
Ces gens-là sont très forts, que n’ai-je leur pinceau !)

Andromède et Persée (ou seraient-ce leurs ombres)
Visitent l’univers, éternels jouvenceaux
Que plus aucun dragon n’attriste ou ne rend sombres.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Apollinaire voit des astres

Message par Cochonfucius le Ven 26 Avr 2013 - 16:57

Sagesse du pluvian - Page 18 Chagall

Emmené par Chagall aux villages déments,
J'y trouve un tamanoir invisible et gourmand.
Il traverse la nuit avec un bruit d'abeille
Et vole les tonneaux pleins du jus de la treille.

En vain je le pourchasse en explorant le ciel,
Je lui propose en vain mes tartines de miel ;
Il me fuit, il se cache, il part à l'aventure,
Il me force à courir le long de la toiture,

Jusqu'à ce qu'au matin, par un tour décevant,
L'étrange tamanoir se change en éléphant.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Heredia voit un dinosaure

Message par Cochonfucius le Lun 29 Avr 2013 - 11:33

Sagesse du pluvian - Page 18 Dinosaure



Tant de jours ont passé depuis que je naquis ;
Tant de flots ont coulé sous les ponts des grands fleuves,
Tant de jours, tant de nuits, tant de joies, tant d’épreuves
Que je ne sais plus bien ce qui demeure acquis

Et ce qui est perdu. Le peu que j’ai conquis
Ne mérita jamais que nul ne s’en émeuve,
Des riens, un vers traduit ou une chanson neuve...
Mais peut-être viendront d’autres instants exquis :

L’instant où la pensée plus calmement déferle,
L’instant qui est rempli du murmure du vent,
Plus doux que la rumeur d’un antique couvent ;

L’instant où, dans les bois, on voit courir un merle,
Et le déclin du jour où tout va s’ombrageant,
Et la nuit, simplement, sous la lune d’argent.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Heredia voit des chimères

Message par Cochonfucius le Lun 29 Avr 2013 - 16:56

Sagesse du pluvian - Page 18 Chimeres


Dans le jardin du barde, à la saison nouvelle,
Est un grand vase orné d'une combinaison
De signes, de portraits, de monstres à foison ;
Le barde s'en protège au moyen d'une stèle.

Ce vase est imprégné d'une puissance telle
Qu'au lieu de le garder auprès de sa maison,
Le mage l'a posé loin, sous les frondaisons.
Il est dit qu'à la fin d'une guerre cruelle

Il fut porté ici par douze cavaliers.
Ce que les gens ont tous fini par oublier,
C'est qu'il a un pouvoir bien extraordinaire :

Car quiconque parvient à plonger dans ses flancs
Pénètre en un tunnel baigné d'un éclat blanc
Et finit par sortir au pays des chimères.


Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Verhaeren voit un monde invisible

Message par Cochonfucius le Mar 30 Avr 2013 - 16:51

Sagesse du pluvian - Page 18 Verhaeren



Je sens un mouvement, dans le lointain, là-bas,
Où ne conduisent pas les vieux chemins de terre.
Moi qui suis un penseur tenace et solitaire,
Ne puis-je deviner comment diantre on y va ?

Allons ! Trouverons-nous un chemin dans l'espace ?
Suivrons-nous les sentiers menant on ne sait où ?
Pour commencer, peut-être, il faut devenir fou ;
Alors nous comprendrons les mots du vent qui passe.

Le vent a pour moteur la force du soleil,
Le vent a pour ami l'habitant des maisons.
Il aime caresser la peau des fruits vermeils,
Il aime se cacher derrière un horizon.

Il n'a pas de boussole et ne perd pas le Nord.
Il n'a nulle émotion quand il trouve de l'or.
Il marche sans trembler dans les pays de glace,
Il peut passer sans peur près d'un tigre vorace.

Je vais devenir vent, c'est assez prometteur,
J'aurai sa force rude et sa douceur profonde ;
Et je pourrai tourner autour de l'Équateur
Pendant que les poissons applaudiront dans l'onde.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Victor Hugo voit des anges

Message par Cochonfucius le Ven 3 Mai 2013 - 13:37

Sagesse du pluvian - Page 18 Victor-hugo

Victor Hugo regarde en l’air, il voit des anges,
Et le regret le prend d’être tiré des fanges.
Plus lui aurait complu de vivre au paradis
Que sous un mauvais ciel et sur un sol maudit.

Il colle alors son oeil dans la grande lunette
Afin de découvrir de nouvelles planètes
Où l’on ne serait point par le serpent séduit,
Et dont serait absent le Seigneur de la Nuit.

Il voit un monde avec de très hautes montagnes,
Il voit des mers de sable, il voit aussi des bagnes,
Il voit de grands dortoirs qui n’ont pas de réveil,
Il voit des prés jaunis par les feux d’un soleil.

Il dit que tout cela, grand Dieu, n’est pas terrible,
Mais s’obstine à passer tous ces mondes au crible
De son observation. En impartial témoin,
Il note tous les faits qui se passent au loin.

Mais le ciel s’éclaircit sous les feux de l’aurore.
Ayant enregistré un dernier météore,
Puis un prince menu qui ramone un volcan,
Victor lâche du ciel le décevant carcan

Et retourne explorer des livres le mystère.
Dévorant les récits du passé de la Terre,
Il admire les rois, les grandes lois qu’ils font,
Et leur entendement perspicace et profond.

Il voit comment le barde, ainsi qu’une cigale,
Contre l’oubli se livre à la lutte inégale ;
Il voit comment le son du robinet qui fuit
Éveille le concombre au milieu de la nuit ;

Comment l’Esprit enseigne aux bienheureux apôtres
À louer le Seigneur dans les langues des autres ;
Comment vient la mémoire aux poètes hagards,
Comment le petit prince apprivoise un renard.

Fermant au bout d’un temps le livre aux pages mornes,
Il prend du papier dont la blancheur est sans bornes,
Et, afin d’occuper son temps de petit vieux,
Il trace quelques vers, à la grâce de Dieu.

Sa femme cependant, qui somnolait dans l’ombre,
Seule sur son grand lit, disait des choses sombres.


Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Sagesse du pluvian - Page 18 Empty Piaf-Tonnerre chez Gilles Durant

Message par Cochonfucius le Ven 3 Mai 2013 - 16:25

Sagesse du pluvian - Page 18 Pensive

Piaf-Tonnerre a rejoint la rivière pensive
Et son regard vers l’onde il conserve baissé,
De rêves incertains son coeur est tapissé,
Qu’il évoque en silence alors qu’il suit la rive.

Son âme est souvent seule à soi-même attentive,
Mais son esprit n’est point ralenti, ni glacé :
Car il médite ainsi, sans pouvoir se lasser
Ni produire en son coeur des ondes négatives.

Les caprices de l’eau jamais ne le surprennent,
Ils peuvent survenir sans qu’il ne s’y méprenne,
Ces mirages subtils sont ceux qu’il aime voir.

Sur le soir, il observe un ondin qui propose
Le thème d’un sonnet ou d’une page en prose
À son propre reflet dans ce mouvant miroir.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 30106
Age : 66
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 40 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 28 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum