Délires métaphysiques

Aller en bas

Délires métaphysiques Empty Délires métaphysiques

Message par jawaybuker le Dim 22 Nov 2009 - 12:07

Connaissez vous le film "un jour sans fin", avec bill murray?

Délires métaphysiques Jour_s10

Dans le film, le héros vit sans cesse la même journée, inlassablement. Personne ne se rend compte que la journée tourne en boucle. La seule chose qui change, c'est lui. Et peu importe ce qu'il fait, le lendemain, tout recommence, l'air de rien. Même s'il cherche à se tuer, il renait le jour suivant. Un moment donné, le héros, expliquant à une jeune femme son "problème", dit qu'il ne peut pas mourir, qu'il est un dieu.

Et si ça nous arrivait? si, quoi qu'on fasse, la même journée recommence, à l'infini? Nous finirions par tout savoir sur la marche du monde, dans ses moindres détails (à condition d'avoir une excellente mémoire). N'est ce pas ce qu'on appelle l'omniscience?
Nous serions alors le seul à pouvoir changer le monde. Comme s'il y avait une base immuable, un départ, et que tout ce qui suivra dans la journée dépend de nous, et seulement de nous.
Immortel, omniscient, créateur de changement. Dieu? dubitatif
Et ensuite? après avoir vécu des milliards de fois la même journée, ne finirions nous pas par péter les plombs? Par faire tout et n'importe quoi pourvu que ça soit différent, pourvu que ça apporte le changement? Et la vie humaine, comment la considérions nous? Peu importe qu'ils meurent, le lendemain, ils seront toujours là. Peu importe que le monde explose, demain la terre reviendra, l'air de rien.
Et si cette journée était un univers? Et si nous étions dieu?

J'imagine alors un dieu (avec des caractéristiques humaines) qui aurait la charge de notre univers. Au début, il chercherait à améliorer le monde, à faire le meilleurs monde possible. Mais en voyant que tous ses efforts sont vains, qu'il faut à chaque fois recommencer, que les humains oublient le passé, oublient le temps où dieu était bon avec eux, comment réagirait ce dieu? Tiens, et si je déclenchais une guerre, pour voir ce que ça fait. Tiens le monde crève. Tant pis, au prochain univers les morts seront de nouveau vivant. Qu'est ce que la vie humaine à un instant t dans une boucle infini?
Bien sûr avec une éthique, on ne ferait pas ça. Mais a t on encore une éthique quand on vit des milliards de fois la même chose? Quand le monde n'a plus la saveur de l'inconnu? Ne finit on pas fou à lier? Sans finitude, que peut on construire comme vie? et comme éthique?

Dieu aurait il péter un câble?
J'imagine une assemblée dieu, avec chacun un univers à gérer, et ils tournent, pour éviter la lassitude. Mais le dieu de notre univers n'a pas été relevé de ses fonctions. Un fou au commande? Pire, imaginons que c'est un stagiaire... lol!

Fin du délire

jawaybuker
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 302
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 12/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Délires métaphysiques Empty Re: Délires métaphysiques

Message par Invité le Dim 22 Nov 2009 - 12:21

J'adore ce film ! Il est très profond, mais présenté de façon humoristique. Je l'ai vu plusieurs fois: c'est très rare !

La leçon que j'ai tirée est qu'en étant attentif aux autres, on peut faire de sa vie un paradis. Ce film montre bien comment nos choix déterminent notre vie. On ne peut pas changer l'environnement, mais on peut mettre en route d'autres pistes pour son évolution: chaque acte a ses conséquences. On revient à la notion de Karma (action-réaction)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Délires métaphysiques Empty Re: Délires métaphysiques

Message par JO le Dim 22 Nov 2009 - 14:03

je le vois aussi comme ça, après avoir revu le film, également .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22774
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Délires métaphysiques Empty Re: Délires métaphysiques

Message par Talek le Lun 7 Déc 2009 - 23:29

Ah oui très bon film, plein d'humour.
J'ai retenu que c'est lorsque les actions du personnage principal sont non ordonnées par les ambitions de sont amour-propre ou de sont importance personnelle qu'une possibilité de demain voit le jour.
Toute préoccupation envers sa petite personne le condamnant inexorablement à errer dans le "samsâra du jour de la marmotte".
bravo

Talek
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 103
Localisation : P2 Dôme
Identité métaphysique : bof
Humeur : Serein
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Délires métaphysiques Empty Re: Délires métaphysiques

Message par Thierry le Mar 8 Déc 2009 - 21:17

Dans le même genre mais en littérature, vous avez ça.
http://www.guidelecture.com/critiquet.asp?titre=Replay

Pas mal de questions posées tout au long du roman. Une lecture facile, ça ne va pas chercher bien loin quand même. Mais un bon bouquin quand même à mon avis. Le passage sur la décision du héros de changer l'Histoire(l'assassinat de kennedy), c'est assez génial...Mais il y a beaucoup d'autres choses.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum