Les signes de décadence et de renouveau

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Les signes de décadence et de renouveau

Message par Geveil le Jeu 21 Jan 2010 - 12:39

Avant de poster un sujet, depuis quelque temps, je me demande " A quoi ça sert ?"
A ceux qui lirons ce post, à peut-être prendre conscience de leur propre décadence et à prendre les mesures adéquates, s'ils en ont l'énergie.
A imaginer une manière d'échapper à cette société et poser les fondements d'une autre.

Bon, alors, voici

La décadence
- l'orthographe,
- Le vocabulaire s'appauvrit, malgré l'apport d'anglicismes, qui se substituent à des mots français, le SMS, le Verlan, les superlatifs sans nuance sont pour moi des signes de décadence.
- la syntaxe approximative,
- le comportement agressif en voiture et sur les fora
- l'absentéisme au travail
- le travail bâclé, l'absence de conscience professionnelle. J'ai connu des temps où un facteur était fier de sa tâche et mettait un point d'honneur à distribuer le courrier par tous les temps, et à pied ou en vélo. Maintenant, ils s'abstiennent à la moindre neige et ne font aucun effort pour chercher une adresse mal rédigée.
- la marchandisation de l'âme et du corps
- l'augmentation de la pauvreté et de la délinquance
- l'ambiance détestable sur les lieux de travail
- la difficulté à se concentrer sur une tâche physique ou intellectuelle
- l'impolitesse chez soi, à table et dans les lieux publics
- la façon dont les enfants s'adressent aux adultes

J'en ai certainement oublié, vous pouvez compléter cette liste.

Le renouveau
- Des associations caritatives qui prennent en charge certains malheureux
- la tendance bio
- des gens qui quittent un travail, parfois bien rémunéré pour une nouvelle vie, plus proche des autres et de la nature
- une prise de conscience de ce que nous sommes les victimes d'une société marchande.
- la généralisation du sport. Il fut un temps où les jeunes n'étaient pas aussi sportifs qu'aujourd'hui. Il n'est qu'à voir les épaules en bouteille Badois de nos anciens.
- de plus en plus d'humains prennent conscience de notre responsabilité quant à l'environnement.
J'en ai certainement oublié.

Qu'est-ce qui va l'emporter, la décadence ou le renouveau, ou les deux, renouveau après décadence complète?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Cochonfucius le Jeu 21 Jan 2010 - 12:47

Moi je crois à une maturation des groupes humains, et à la prédominance du renouveau sur la décadence, mais je suis sans doute très naïf sur de tels thèmes.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 28231
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Geveil le Jeu 21 Jan 2010 - 13:23

J'aurais aussi tendance à croire à la maturation, mais croyance n'est pas savoir, il faudrait pour cela des études scientifiques.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par _athéesouhaits le Jeu 21 Jan 2010 - 13:45

https://www.youtube.com/watch?v=zC8ZzLeezx8

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Highlander le Jeu 21 Jan 2010 - 16:52

Pensez-vous sérieusement, que les "anglicismes" soient un enrichissement de notre langue, qui n'a pas d'équivalent?
Highlander
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Phowers le Jeu 21 Jan 2010 - 17:37

Pensez-vous sérieusement, que les "anglicismes" soient un enrichissement de notre langue, qui n'a pas d'équivalent?

Les langues ont de tous temps évolué de cette manière. D'ailleurs, aujourd'hui, qui n'utilise pas les mots clown, sandwich, chewing-gum, etc. ? L'inverse est encore plus flagrant : les anglais se sont appropriés vraiment beaucoup de mots français.
Je ne vois pas en quoi c'est un problème, sauf si la tendance est exagérée (certains prennent un malin plaisir à utiliser plein de mots anglais juste parce que ça fait... classe).

Phowers
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 88
Localisation : Sur un nuage de poussières et de cendres
Identité métaphysique : ...
Humeur : Mystique
Date d'inscription : 04/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Highlander le Jeu 21 Jan 2010 - 17:41

Mais la tendance est exagérée. C'est du moins mon avis...
Highlander
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Phowers le Jeu 21 Jan 2010 - 17:49

En ce moment, oui, je le pense aussi.

Phowers
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 88
Localisation : Sur un nuage de poussières et de cendres
Identité métaphysique : ...
Humeur : Mystique
Date d'inscription : 04/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Highlander le Jeu 21 Jan 2010 - 17:51

Alors nous sommes d'accord... okey
Highlander
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Tibouc le Jeu 21 Jan 2010 - 18:14

Le vocabulaire s'appauvrit, malgré l'apport d'anglicismes, qui se substituent à des mots français, le SMS, le Verlan, les superlatifs sans nuance sont pour moi des signes de décadence.

Merci madame Morano lol!

la marchandisation de l'âme et du corps
Qu'entends-tu exactement par là ?

l'augmentation de la pauvreté et de la délinquance
Je ne suis pas sur que ça ait réellement augmenté.

- la façon dont les enfants s'adressent aux adultes
Et la façon dont les adultes s'adressent aux enfants ?

J'aurais aussi tendance à croire à la maturation, mais croyance n'est pas savoir, il faudrait pour cela des études scientifiques.
Décadence et renouveau étant des jugements de valeurs, ce n'est pas scientifique.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Phowers le Jeu 21 Jan 2010 - 18:19

Tibouc, j'approuve totalement ton discours.

Phowers
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 88
Localisation : Sur un nuage de poussières et de cendres
Identité métaphysique : ...
Humeur : Mystique
Date d'inscription : 04/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par bernard1933 le Jeu 21 Jan 2010 - 18:41

Gereve constate, comme moi . J' avoue que je m' amuse à deviner approximativement l'âge des forumeurs en fonction de leur orthographe, de leur vocabulaire et de leur façon de rédiger . Je n' incrimine personne, sauf
l' évolution des méthodes d' enseignement . Mais je suis hors sujet...
Pour le reste, je le constate avec les petits-enfants, télé et Internet exercent une influence néfaste : manque de sommeil, violence, dissipation de l' esprit sur des sujets superficiels qui nuit à tout début d' apprentissage à la concentration et à la réflexion... Et quelle morale élémentaire peuvent-ils acquérir des exemples qui leur sont montrés ? Mais je suis vieux jeu...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Geveil le Ven 22 Jan 2010 - 9:03

Phowers a écrit:Tibouc, j'approuve totalement ton discours.
Moi aussi !
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Geveil le Sam 23 Jan 2010 - 4:51

Ah, j'avais oublié, la perte du goût de l'effort, le " tout, tout de suite, et sans effort".
Comme le dit très justement Tibouc, les mots décadence et renouveau sont des jugements de valeur, or, dans la décadence, il y a perte des valeurs, l'entropie est croissante et tout tend à se confondre dans le chaos, à se niveler par le bas.
Mais ce que je viens d'écrire, est un jugement de valeur et n'a donc aucune valeur.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Phowers le Dim 24 Jan 2010 - 13:40

Tant qu'un jugement de valeurs est fait d'un point de vue éthique, il n'a à mon avis qu'un intérêt limité. Mais dès qu'il prend une dimension pragmatique, cela devient plus intéressant.
Je suis par exemple plutôt d'accord avec ça :

Ah, j'avais oublié, la perte du goût de l'effort, le " tout, tout de suite, et sans effort".

Phowers
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 88
Localisation : Sur un nuage de poussières et de cendres
Identité métaphysique : ...
Humeur : Mystique
Date d'inscription : 04/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Geveil le Lun 25 Jan 2010 - 9:34

Ben oui, mais l'éthique, c'est fait pour la praxis, non, mon cher Phowers ?
Ce qui est à éviter, c'est de poser des valeurs éthiques en absolu, mais en poser est inévitable relativement à une structure de société, non ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Leleu le Lun 25 Jan 2010 - 12:18

Bonjour Bernard :
J' avoue que je m' amuse à deviner approximativement l'âge des forumeurs en fonction de leur orthographe, de leur vocabulaire et de leur façon de rédiger . Je n' incrimine personne, sauf
l' évolution des méthodes d' enseignement . Mais je suis hors sujet...

Non je ne crois pas que vous soyez hors sujet à propos de la décadence de l’école primaire ou de l’université. Les conséquences de cette catastrophe sont incommensurables et à terme mettent fin à notre civilisation. D’une façon volontaire, je veux dire politique, l’école n’instruit plus ! Malgré un très léger redressement d’intention ces deux dernières années, à seules fins électoralistes, l’école produit de l’illettrisme à flot depuis particulièrement les années 80. Mais le processus remonte à l’origine aux années 60. La « gauche » sociale-libérale fut l’agent patenté de cet holocauste intellectuel sous prétexte (on attrape pas les mouches avec du vinaigre) d’égalité des chances. En fait d’égalité des chances, aujourd’hui seuls les enfants ayant des parents disponibles en temps où en finances et quelques enfants doués de nature, savent lire, écrire, compter correctement au sortir de primaire. Ce qui nous arrive en université depuis 20 ans n’est pas du niveau du CEP de nos parents et se dégrade d’année en année. Il faut-être du « milieu » pour le voir vraiment, un vernis d’intellectualisme extérieur pouvant faire illusion comme en primaire les parents croient que leurs enfants savent lire or qu’ils récitent les seuls mots appris et sont en vérité dans la difficulté, pour le moins, du déchiffrage.
L’école s’est fait capturer par d’inavouables intentions à seul usage de fabriquer du consommateur marchand ou politique anesthésié (la lecture d’affiches). Les parents qui voudrons prodiguer une véritable instruction à leurs enfants devrons payer, et encore, là aussi il y a tromperie sur la marchandise, même chères beaucoup d’écoles privées n’instruisent pas, elles formatent. Juste un peu plus de discipline pour sauver les apparences mais en fait elles sont alignées sur les « méthodes » de l’E.N.
Parents, grands-parents, je vous en conjure ne faites pas confiance à l’école, apprenez à vos enfants à lire et à écrire, donnez-leur du vocabulaire par des lectures dignes de ce nom en évitant les trop fameux albums jeunesse dont les contenus sont pour certains plus que douteux et tellement pauvres en langage !
Nos enfants ne sont pas des animaux domestiques.
Alors pour le renouveau après la décadence, encore une fois c’est la conscience qui s’en charge. Un peu comme le Christ chassant les marchands du Temple, la conscience doit faire le ménage et sans ménagement s’il le faut. Raz le bol du consensus mou !
Avec de plus en plus d’universitaires nous soutenons toutes les initiatives qui vont vers les véritables apprentissages, ils sont la première condition à la liberté.
http://www.lire-ecrire.org/
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Highlander le Lun 25 Jan 2010 - 12:23

bravo Leleu...
Highlander
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Geveil le Lun 25 Jan 2010 - 13:25

Ma première réaction, Leleu a été d'applaudir, comme HL.
Mais, par entraînement, je me fais systématiquement l'avocat du diable Twisted Evil . En l'occurence, j'ai un voisin universitaire et conseil en entreprise qui encadre des doctorants de très haut niveau, et il met beaucoup d'espoir dans ces jeunes.

Par ailleurs, les jeunes sont très forts en informatique.

Le but de ce message n'est pas de contrer systématiquement, d'autant que c'est moi qui ai lancé cette discussion, mais de garder un esprit critique. il faudrait, je pense, une enquête sociologique sur la question. Peut-être en existe-t-il, d'ailleurs.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Sebi le Lun 25 Jan 2010 - 16:03

Le "hors-sujet" me semble aussi très à propos. Je crois qu'on est dans l'enseignement de masse que redoutait Nietzsche. Et plus généralement, que nos perspectives commencent à être trop courtes pour nos vies de plus en plus longues.

On ne s'en prend que trop peu aux causes pour toujours "remédier" après coup...

L'enseignement est un fondement de la démocratie qui ne se veut pas médiocratie comme celle où nous vivons. Au lieu de mieux éduquer, on fait plus de lois, demande des stages pour devenir acceptable sur le marché du travail, emprisonne, compte les fautes d'orthographe des étudiants dont on a payé les études en cotisant,...

Le conflit des générations me semble prendre consistance progressivement à cause des slogans différents qui nous auront ralliés. Pour nous, "jouissez librement", c'est carrément absurde dans un monde où trouver sa place est un tel combat et où l'on se demande s'il y aura même encore de l'air à respirer demain...

Nous sommes différents car nos défis sont différents? Peut-être serait-il sage de ne pas consacrer trop de temps à compter les fautes que l'on a fait naître? A moins que la seule sagesse possible pour ma génération soit d'attendre que le règne des précédents touche à sa fin?

C'est pas une révélation d'Ares qu'il nous faut, mais une révélation de Zeus?
Sebi
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Tibouc le Lun 25 Jan 2010 - 19:53

L'enseignement est un fondement de la démocratie qui ne se veut pas médiocratie comme celle où nous vivons. Au lieu de mieux éduquer, on fait plus de lois, demande des stages pour devenir acceptable sur le marché du travail, emprisonne, compte les fautes d'orthographe des étudiants dont on a payé les études en cotisant,...

Le problème c'est que la sphère scolaire n'est plus indépendante de la sphère économique.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Geveil le Lun 25 Jan 2010 - 20:14

Hélas! Comme je le dis, les enseignants sont les courroies de transmission de l'idéologie des gouvernants.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Thierry le Lun 25 Jan 2010 - 20:36

Gereve a écrit:Hélas! Comme je le dis, les enseignants sont les courroies de transmission de l'idéologie des gouvernants.

Pas tous.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Re: Les signes de décadence et de renouveau

Message par Geveil le Lun 25 Jan 2010 - 22:33

Non, pas tous, du moins dans leur volonté, mais ils ne peuvent pas faire grand chose, dans le secondaire, du moins, du fait des programmes, des inspecteurs, des parents et ........ du sacro saint baccalauréat.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les signes de décadence et de renouveau Empty Les signes de décadence et de renouveau

Message par _pandore le Mar 26 Jan 2010 - 6:52

bien entendu gerève,que l'éducation bas de l'aile,vive les réformes scolaire.ensuite il y aura toujours des biens pensants,des personnes instruites pour nous faire la morale sur le français-écrit mais qui sont les personnes qui autrefois ont instaurés et créés ces réformes??
l'anglicisme pour moi bien prononcé et bien écrit est sans problème.
le français est reconnue comme l'une des langues les plus difficile
à apprendre au monde.
de toute façon le mal est déja fait alors ;qu'est-ce que ca nous donne de cogiter sur le sujet .
la perfection , sagesse et le paradis ne seras pas pour demain la veille.
je comprends que le savoir vivre ou le civisme est bien mais pour moi le coeur compte plus dans une vie que toutes ces politesses qui quelques fois ne sont que des faux semblants,demi-vérités ou demi-bassesse pour ne pas dire de la poudre aux yeux.
émerveillés, du haut de leurs chairs et repus d'éloges.
combiens de gens, importants ,riches et courtois,ont utilisés leurs manières pour vidés les poches des pauvres petits demeurés dont je fais parti!ces con-tribuables.
la cours des roi est révolue .
pourrons nous un jours nous respecter mutellement et ce du plus grand au petit?? à quand l'égalité ?? vive la vie simple ....
heureux les simples de d'esprits;ils vivent et ce foutent carrément du reste.
je termine en disant ; mais moi qu'est-ce que j'en sais! euh... fatigué ou marre de

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum