Plus c'est cher, plus c'est beau

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Geveil le Sam 13 Fév 2010 - 19:37

Un musicien de rue était debout dans l'entrée de la station "L'Enfant Plaza" du métro de Washington DC. 


C'était un matin froid, en janvier dernier.
Il a joué durant quarante-cinq minutes. 
Pour commencer du Bach, puis l'Ave Maria de Schubert, du Manuel Ponce, du Massenet et de nouveau Bach.

A cette heure de pointe, 
il était près de 8h du matin, quelque mille personnes ont traversé ce couloir, pour la plupart en route vers leur boulot.



Celui qui a marqué le plus d'attention fut un petit garçon d'environ trois ans. 
Sa mère l'a tiré, pressée, mais l'enfant s'est arrêté pour regarder le violoniste. 
Finalement sa mère l'a secoué et agrippé vivement afin qu'il reprenne le pas. 
Toutefois, en marchant, l'enfant a gardé la tête tournée vers le musicien
Durant les trois quarts d'heure de jeu du musicien, 
seules sept personnes se sont vraiment arrêtées pour l'écouter un temps. 
Il a récolté en tout et pour tout 32 dollars !
Quand il a eu terminé de jouer
personne ne l'a remarqué.
Personne n'a applaudi.  
Une seule personne l'a reconnu, sur plus de mille .
Personne ne se doutait que ce violoniste était Joshua Bell, un des meilleurs musiciens sur terre. 
Il a joué dans ce hall les partitions les plus difficiles jamais écrites, avec un Stradivarius de 1713 valant 3,5 millions de dollars !

Deux jours avant de jouer dans le métro, sa prestation au théâtre de Boston était «à guichet fermé» avec des prix avoisinant les 100 dollars la place.

C'est une histoire vraie

L’événement Joshua Bell, jouant incognito dans une station de métro, a été organisé par le « Washington Post » dans le cadre d'une enquête sur la perception, les goûts et les priorités d'action des gens. 
Les questions étaient :   
• dans  un environnement commun, à une heure inappropriée, pouvons-nous percevoir la  beauté ? 
• Nous  arrêtons-nous pour l'apprécier ? 
• Pouvons-nous reconnaître le talent dans un contexte inattendu ? 


Une des possibles conclusions de cette expérience pourrait être : 

Si nous n'avons pas le temps pour nous arrêter et écouter l'un des meilleurs musiciens au monde jouant quelques-unes des plus belles partitions jamais composées, à côté de combien d'autres choses exceptionnelles passons-nous ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Sam 13 Fév 2010 - 20:22

peut être que de jouer en plein vent sans tenir compte que le public doit aller à son boulot ne rend pas la chose très belle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Thierry le Sam 13 Fév 2010 - 20:24

caillou a écrit:peut être que de jouer en plein vent sans tenir compte que le public doit aller à son boulot ne rend pas la chose très belle.

Justement, c'est bien ça le problème...
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Sam 13 Fév 2010 - 20:49

très très belle histoire, en tout cas: pleine d'enseignements

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Thierry le Sam 13 Fév 2010 - 20:54

Je viens de regarder la vidéo. Consternant.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Sam 13 Fév 2010 - 21:08

C'est l'homme - quelle vidéo Thierry ?


Liberté. par Elodie


A tous les esclaves qui se croient libres.
A l'amoureux transis qui se pétrifie sur lui-même.
Au travailleur acharné qui oublie d'ôter ses ornières.
A l'adolescent assoiffé d'une identité de marques.
Au consommateur repus en quête de nouveaux besoins.
Au fou qui se cache derrière un masque social.
Au moraliste qui fait taire son effrayante folie.
Au moins que rien qui noie son génie dans une liqueur de poire.
Au plus que tout qui substitue à son moins que rien, une nuée d'artifices.
Au poète désoeuvré qui se retire du monde.
Au solitaire qui dépend des autres.
A l'altruiste misanthrope.
A l'humaniste scellé sur son fauteuil.
Au sauveur de l'humanité qui ne voit même plus ses proches crever.
Au dépressif psychologue.
A l'homme incarcéré derrière des barreaux théoriques.
Au large d'esprit qui s'éborgne au monde.
Au cynique qui vomit sur les autres sa propre laideur.
A l'intolérant qui n'existe que dans le vide de son égo.
Au conjoint comblé devenu fantôme dans son propre foyer.
A celui qui aime en refusant l'amour.
A celui qui n'aime plus mais qui reste.
Au sentimental qui ravale ses pleurs et déchire son cœur.
Au robuste qui s'effondre sur lui-même.
Au penseur claustrophobe, égaré dans son esprit.
Au beau parleur atteint de surdité.
A l'écrivain bourré de principes dictés.
Au chanteur qui tourne en boucle dans un refrain.
Au peintre qui ne se mélange pas les pinceaux et cultive l'art du monochrome.
A l'architecte de son temps bétonné.
A tout ceux qui étouffent les voies de l'imagination.
A tout ceux qui ne savent pas écouter leur révolte intérieure.
A tout ceux qui se rétractent lorsqu'il faudrait foncer.
A tout ceux qui par peur du noir fuient la lumière.
A tout ceux qui deviennent néant à force de certitudes.
Au déserteur du réel qui s'évade en esprit mais sonne le repli à l'orée de l'action.
A ce remarquable ferronnier qui excelle dans l'art de fabriquer ses propres chaînes.
A l'imposteur qui renie sa nature profonde.
Au plus bel Hypocrite que porte le monde.
A l'homme !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 2:46

Thierry a écrit:
caillou a écrit:peut être que de jouer en plein vent sans tenir compte que le public doit aller à son boulot ne rend pas la chose très belle.

Justement, c'est bien ça le problème...

Je ne pense pas qu'une chose soit belle en soi. Je n'aime pas particulièrement la musique classique, j'admire la virtuosité des musiciens, mais sans plus.
La beauté est sociale et contextuelle. Par exemple la musique classique est plutôt une musique appréciée par les gens des classe sociales élevées (enfin selon mon expérience personnelle). C'est très beau dans une église mais quelconque dans un ascenseur -qu'est ce qui serait beau dans un ascenseur d'ailleurs ...
Apprécier une œuvre d'art demande un engagement du spectateur, de l'auditeur, etc, qu'on ne peut imposer. La beauté ne s'impose pas par elle même dans l'absolu.
Donc reprocher à de pauvres commuters de ne pas avoir apprécié un violoniste à l'entrée d'une bouche de métro me semble tout à fait prétentieux et démagogique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 7:35

De cette histoire, je retiens surtout la conclusion de Gereve:
Si nous n'avons pas le temps pour nous arrêter et écouter l'un des meilleurs musiciens au monde jouant quelques-unes des plus belles partitions jamais composées, à côté de combien d'autres choses exceptionnelles passons-nous ?
. On peut évidemment commenter l'événement, dire que les gens étaient pressés, que leurs perceptions étaient bloquées par l'impression qu'on leur demandait de l'argent, ... Mais ce n'est pas cela que je retiens.

Nous sommes effectivement entourés de choses exceptionnellement belles, mais nous ne les percevons pas. Ne pas s'ouvrir à percevoir cette beauté est un crime anti-vie: c'est un manque de reconnaissance, de "louange" diraient les chrétiens. Ce n'est que quand on en est privé qu'on se rend compte à quel point ces choses sont belles et précieuses. C'est peut-être cela, la capacité au bonheur ? Le bonheur étant la première raison de vivre, nous avons entre nos mains le pouvoir de le faire venir.

Savoir écouter le chan t du merle au matin, déguster la bonne chaleur du lit, être capable de bouger pour en sortir, descendre l'escalier, voir la vie, la bonne santé de nos enfants, remarquer la petite fleur qui pousse entre les pavés, etc... Tout cela sont des bonheurs immenses qu'il faut préserver, cultiver. On doit décider de leur faire une place dans notre vie, sans cela, on en laisse passer le plus beau... Et ces moments là de bonheur qu'on zappe ne reviendront pas, ce sont des occasions perdues à tout jamais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 7:52

Une fois, marchant dans la rue dans mon quartier, j'ai vu une souris dans un bosquet. L'espace d'un moment (mais assez long), la souris et moi nous sommes regardés puis je suis reparti. Si j'ai pu voir la souris, c'est que la poésie existe.

À vrai dire, de telles rencontres sont même très fréquentes quand on passe dans un état particulier, qu'on dira "état de réceptivité". Accueillir les dharmas, c'est les autoriser à se manifester. Si j'ai pu voir la souris, c'est que la poésie existe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 8:00

Escape a écrit:(...) de telles rencontres sont même très fréquentes quand on passe dans un état particulier, qu'on dira "état de réceptivité".
Voilà, et cela, c'est une décision que l'on peut prendre dans sa vie. On peut décider de chercher ces merveilles qui nous entourent, de se mettre en état de réceptivité comme tu dis, de leur accorder ne fut-ce qu'un regard: un quart de seconde devient long, la joie ressentie à ce moment éclaire toute la journée et même plus: elle nous ouvre davantage, à encore plus de joie...

Je pense qu'on a très peu de vrais choix dans la vie, de vraie liberté, mais ce genre de choix est un exemple de liberté que l'on a.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par JO le Dim 14 Fév 2010 - 8:50

Merci pour ce fil matinal de saint Valentin , Leela . L'enfant saisi est sans doute une "oreille" musicale . Parce que, pour être saisi , il faut être psychiquement "équipé" pour ça .L'enfant sera marqué pour la vie, par ce moment de beauté .
Hitler adorait la musique, parait-il, ou un de ses proches et il y a des histoires atroces sur les bourreaux sentimentaux .
Mais l'enfant était disponible, entièrement, et équipé pour saisir cette beauté-là, récepteur adapté .
Nous manquons tous , plus ou moins , de disponibilité, aux autres mais aussi, à nous-mêmes , préoccupés par nos priorités , matérielles ou mentales , sans parler des affectives .
Et merci Lilith, pour ce catalogue complet de l'erreur humaine .

Bonne saint Valentin à tous, amoureux ou non, comblés ou morts de soif .Tous ânes de Buridan .
merci
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par JO le Dim 14 Fév 2010 - 8:58

Je signale l'article intéressant de Wikipedia sur l'âne de Buridan .
Spinoza pense que , si l'animal est incapable de choisir entre deux priorités égales, l'homme choisit la plus pressante, capable , donc, de hiérarchiser ses besoins... mais pas toujours ses désirs!
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Geveil le Dim 14 Fév 2010 - 9:03

Le texte n'est pas de moi, j'ai oublié de le signaler, mais transmi dans une chaîne de messages. Origine, Bernard Roux.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par JO le Dim 14 Fév 2010 - 9:08

comble d'honnêteté, Gereve : Ces chaines de messages sont, pour moi, une plaie. Mais là, c'est une perle .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 9:44

Oui elle circule sur le net depuis quelques temps déjà ..

''Si tous les gens monde pouvaient se donner la main ..''

J'habite un région touristique ..
Lorsqu'ils sont détendus et loin de chez eux
les touristes se lâchent et il y a beaucoup d'attrouppements près de ces hommes-femmes artistes de la rue ..
Mais l'hiver lorsque ici même le froid sévit,
les gens de bonne intention passent vite
en courbant les épaules, lorsque sur le trottoir
quelqu'un fait la manche ..
1 jour, je suis passée de même avec un ami..j'étais gênée de penser qu'il fallait s'arrêter et imposer à mon ami l'attente de la fouille de mon bordélique sac,car lui n'avait pas l'intention de donner je suppose et récupérer quelques pièces pour les donner au sdf ..
Cette fugitive et sotte pensée que cela allait gêner tout le monde, allez comprendre ..

Tout en continuant à marcher, j'ai senti dans la poche de mon Jean quelques pièces ..et au même moment une petite fille de 8 ans environ s'est jetée dans mes bras pour m'embrasser ..

Je lui ai dit, ma pépètte regarde ce monsieur assis par terre, donne lui cette argent .
Elle m'a regardé et aussi son amie et elle m'a répondu :'' non je n'ose pas..''

Alors je lui ai dit :'' tant pis, achète toi des bonbons..''

La société nous rend abrutis .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Lun 15 Fév 2010 - 18:25

je suis d'accord avec Leela (et Gereve), le problème ne se situe pas au niveau de la beauté du spectacle ou de la valeur du violon! Dans le métro, rare sont les gens qui ont du temps à perdre! On le prend rarement par plaisir. Moi qui aime beaucoup la musique classique, il m'arrive de me réjouir d'entendre le son d'un violon ou d'une contrebasse dans les couloirs du métro...mais rarement de m'y arrêter!
@ Caillou
Ce n'est pas forcément une question de classe sociale, on peut découvrir et aimer la musique classique (ou baroque ou moyen-âgeuse...) et l'aimer, simplement, sans être capable de critiquer comme le font les spécialistes "musicologues" ou autres!
De même qu'un tableau peut nous faire vibrer jusqu'au fond de l'âme (ou des tripes pour ceux qui refuse d'en avoir une!) sans avoir fait d'études artistiques!
"Ouvrir nos sens" on l'oublie trop souvent, pour répondre aux appels pressants du "devoir" (boulot, bouffe, et dodo)
et on se laisse aller à devenir des consommateurs de "prêt à aimer" suivant l'exemple imposé par la mode ou l'actualité!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Mar 16 Fév 2010 - 23:22

Myrrha a écrit:je suis d'accord avec Leela (et Gereve), le problème ne se situe pas au niveau de la beauté du spectacle ou de la valeur du violon! Dans le métro, rare sont les gens qui ont du temps à perdre! On le prend rarement par plaisir. Moi qui aime beaucoup la musique classique, il m'arrive de me réjouir d'entendre le son d'un violon ou d'une contrebasse dans les couloirs du métro...mais rarement de m'y arrêter!
@ Caillou
Ce n'est pas forcément une question de classe sociale, on peut découvrir et aimer la musique classique (ou baroque ou moyen-âgeuse...) et l'aimer, simplement, sans être capable de critiquer comme le font les spécialistes "musicologues" ou autres!
De même qu'un tableau peut nous faire vibrer jusqu'au fond de l'âme (ou des tripes pour ceux qui refuse d'en avoir une!) sans avoir fait d'études artistiques!
"Ouvrir nos sens" on l'oublie trop souvent, pour répondre aux appels pressants du "devoir" (boulot, bouffe, et dodo)
et on se laisse aller à devenir des consommateurs de "prêt à aimer" suivant l'exemple imposé par la mode ou l'actualité!

D'accord et pas d'accord.
Bien évidemment que l'on peut découvrir la musique classique et l'aimer ou apprécier un tableau sans connaitre le peintre.
Mais apprécies tu la musique dodécaphonique ou un tableau bleu de klein ?
On peut apprendre à les apprécier mais il est évident qu'il y a des choses que l'on trouve belles tout bêtement parce que le beau est d'abord une construction sociale, ce qui explique que l'on trouve belles certaines choses aujourd'hui que l'on considérait comme des horreurs hier.
L'art contemporain aujourd'hui va plus loin en déconstruisant les conventions sous jacentes à l'art de convention (sociale) par les construction ad'hoc faite une fois dans un musée, qui si elles n'étaient pas un musée pourraient être prise pour un tas de ferrailles ou de déchets.

Et ne me rétorque pas qu'il y a des choses que tout le monde trouvera belles, on peut toujours trouver une réfutation : la beauté est circonstancielle, temporelle, sociale et éphémère. Elle n'existe pas en soi, elle existe dans la capacité du spectateur à la décréter.

Donc une personne qui n'est pas en état d'apprécier la beauté de quelque chose n'a rien a se reprocher, d'abord parce qu'il peut ne pas trouver ça beau et il en a parfaitement le droit, et surtout parce qu'il faut "être en condition" pour pouvoir "ouvrir ses sens".

il m'a semblé que les commentaires sur le concert dans le métro était un peu accusatoires pour ces personnes qui se dépêchait d'aller à leur boulot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Mar 16 Fév 2010 - 23:47

éh éh... et si on définissait ce qu'est "la beauté" ?

Rendez vous pour cela dans ce fil ci: https://www.forum-metaphysique.com/le-bistrot-f1/la-beaute-c-est-quoi-t4625.htm?highlight=beaut%E9

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Geveil le Mer 17 Fév 2010 - 9:29

JO a écrit:comble d'honnêteté, Gereve : Ces chaines de messages sont, pour moi, une plaie. Mais là, c'est une perle .
Que veux-tu dire, que c'est la perle des plaies, comme il existe des perles dans les dissertations de potaches ou que c'est un texte qui mérite la chaîne ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Jipé le Mer 17 Fév 2010 - 9:37

Leela:
Savoir écouter le chan t du merle au matin, déguster la bonne chaleur du lit, être capable de bouger pour en sortir, descendre l'escalier, voir la vie, la bonne santé de nos enfants, remarquer la petite fleur qui pousse entre les pavés, etc... Tout cela sont des bonheurs immenses qu'il faut préserver, cultiver
Oui, vaut mieux être beau, riche et en bonne santé que laid, pauvre et malade... pette de rire
(Miss France)
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27102
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Mer 17 Fév 2010 - 9:50

Leela a écrit:Savoir écouter le chan t du merle au matin, déguster la bonne chaleur du lit, être capable de bouger pour en sortir, descendre l'escalier, voir la vie, la bonne santé de nos enfants, remarquer la petite fleur qui pousse entre les pavés, etc... Tout cela sont des bonheurs immenses qu'il faut préserver, cultiver

Tu veux dire de surcroît qu'il s'agit de faire cela même lorsque le monde est boueux, gris et chapeauté d'un couvercle. Continuer d'y voir des fleurs et des merles, c'est surhumain (au sens de Nietzsche). C'est la dimension tragique de l'existence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Mer 17 Fév 2010 - 9:58

certains en sont capables, Escape. D'autres ont tout le confort et sont malheureux. Je pense même que la capacité à être heureux est là.

Elle suppose un minimum de "confort" par exemple pas de souffrance insurmontable. Il est certain que quelqu'un qui a très mal, ou se demande comment rapporter à manger pour ses enfants le soir, n'aura pas la disponibilité d'esprit pour remarquer le chant du merle.

Et encore: peut-être le remarque-t-il, et que cela lui donne de la force ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Mer 17 Fév 2010 - 20:18

Tu veux dire de surcroît qu'il s'agit de faire cela même lorsque le monde est boueux, gris et chapeauté d'un couvercle. Continuer d'y voir des fleurs et des merles, c'est surhumain (au sens de Nietzsche). C'est la dimension tragique de l'existence.

Ô son Triton ébranleur de mots d'errance
Ô son Neptune Romain de triste circonstance
elle le veut dans l'enfance sur sa plage
chercher les étoiles des mers à la nage

Avaler les tentacules des poulpes crus
comme ces êtres si cruels dévoreurs de sushis
ils feront 1 feu éclairant la mer le soir venu
sous la pinède le chant des cigales qui gémi

Les beaux corps confondus qui dorment
enlacés d'étoiles qui les dévorent
avec leurs filaments emmêlés dans leurs âmes
lavées de toutes leurs turpitudes s'enflâmment

Triton Romain ébranleur de mots
étreignant sa sirène pleine de maux...bleus

Pour toi Allis/Escape ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Jipé le Jeu 18 Fév 2010 - 7:17

Lilith tu ne fais que flooder*, tu n'apportes rien au débat!

*On utilise le terme flood pour désigner une quantité importante de messages inutiles envoyés par une même personne sur une liste de diffusion ou un forum sur Internet. On parle plutôt de troll quand ces messages sont délibérément polémiques, et de flood quand les messages sont répétitifs, dépourvus de sens, n'ayant aucun rapport avec le sujet initial ou ne revêtant aucune utilité particulière.
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27102
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Plus c'est cher, plus c'est beau Empty Re: Plus c'est cher, plus c'est beau

Message par Invité le Jeu 18 Fév 2010 - 18:32

Jipé, si on devait compter la proportion de TES messages qui n'apportent rien au débat, on constaterait que tu n'as de leçons à donner à personne.

En voilà un exemple ici: une attaque personnelle de plus à ton actif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum