La notion du syncrétisme

Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty La notion du syncrétisme

Message par _pandore le Ven 26 Fév 2010 - 1:19

Pour arriver à une juste compréhension du syncrétisme,il d'abord nécessaire d'évoquer au préalable certaines notions qui permettent de placer le syncrétisme dans un contexte cohérent;

-L'immigration,qui représente le cadre dans lequel le syncrétisme prend forme.
-Les cultures du migrant,qui sont le point de départ du syncrétisme.
-L'intégration au sens large qui est le but du syncrétisme.

Définition;
Dans le domaine philosophique ou religieux,le syncrétisme représente un système qui tend à faire fusionner plusieurs doctrines.
Ici,le syncrétisme culturel met en valeur une culture où les normes des deux cultures sont additionnées,tout en étant distingués les une des autres.
Le syncrétisme peut donc mener à des contradictions,qui reste malgré tout cohérentes pour l'individu.
Le but premier de cette dissociation identitaire ,est un but intégratif;
Avoir l'approbation de la société d'origine par exemple,tout en étant reconnu et accepté par les pairs de la société d'accueil.
En cas d'enfermement dans une seule identité,il y aura rejet et critique par un des deux côtés.
Cette façon d'accepter,reconnaître et parfois pratiquer la culture de l'autre de façon naturelle, ne représente aucune transgression de la culture d'origine et aucune soumission à la culture d'acceuil.
Il ne sagit pas ici de bien ou de mal mais,d'une manière générale dans la vie quotidienne d'une adaptation intrumentale aux situations rencontrées;
Les migrants l'utilisent consciemment ou non,différents registres en fonction des personnes avec qui ils sont où les lieux où ils sont et où ils se trouvent.
Le syncrétisme représente donc le point de tension,le point d'équilibre entre la culture d'équilibre entre la culture d'origine et la culture d'accueil et justifie comment le migrant interprête certains évènements
et pourquoi il agit différemment,c'est-à-dire tantôt selon le point de vue de la culture d'origine , de la culture d'accueil ou des deux cultures en fonction des moments ou des situations.

Quelle est votre vision concernant le syncrétisme ?
Pour ou contre?
Débat culturel?
Incompréhension multiethnique,les causes du racismes?
Le sycrétisme est t'il une solution pacifique ?? pour l'évolution de la société ?
etc...une vision pour un monde meilleur et d'acceptation de toutes les cultures,beautés,richesses,connaissances,etc...
S.V.P;répondre avec respect.merci

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty Re: La notion du syncrétisme

Message par Invité le Ven 26 Fév 2010 - 6:12

Je pense que toutes les religions sont basées sur du syncrétisme, au départ.

Pour recruter des adeptes, il faut leur proposer une "solution" à leur problème (ex: religion devenue aberrante ou trop évidemment utilisée par le pouvoir), tout en les maintenant dans un "cadre" familier, rassurant, en gardant les valeurs sûres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty Re: La notion du syncrétisme

Message par _pandore le Ven 26 Fév 2010 - 7:53

leela a écrit:Je pense que toutes les religions sont basées sur du syncrétisme, au départ.

Pour recruter des adeptes, il faut leur proposer une "solution" à leur problème (ex: religion devenue aberrante ou trop évidemment utilisée par le pouvoir), tout en les maintenant dans un "cadre" familier, rassurant, en gardant les valeurs sûres.



Merci Leela,mais la syncrétique peut telle aider sur d'autres pans de la société;pas seulement au niveau de la religion,de l'acceptation de la culture société dans laquel le migrant c'est établie,son pays adoptif...
La syncrétique peut être plus pour les êtres humains,une certaine syncrétique de la mondialisation etc...le fait de connaître l'autre et vivre parmis sa culture conduit à une assimiliation et une ouverture de l'esprit façe à la société adoptive.je te remercie Leela

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty Re: La notion du syncrétisme

Message par Invité le Ven 26 Fév 2010 - 17:51

Chère pandore,

je ne sais pas si le terme "syncrétisme" englobe la multi culturalité. Comme je le comprends, c'est une façon de chercher dans plusieurs religions ou philosophies de quoi en construire une autre, nouvelle.

Comme je suis contre les religions qui sépares les humains, je suis pour le syncrétisme, d'une manière générale. Plus les barrières entre les religions seront floues, mieux cela sera.

On en arrivera à une espèce de dilution des dogmes et on pourra se concentrer sur l'essentiel: l'amour du prochain, la tolérance, l'honnêteté...

C'est mon point de vue, je m'attends à ce que beaucoup ne le partagent pas Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty Re: La notion du syncrétisme

Message par _La plume le Ven 26 Fév 2010 - 19:15

Je ne crois pas trop à une super religion synchrétiste dans la forme, qui serait un peu insipide, je crois plus au dialogue inter-religieux, il s'agit de reconnaître chez l'autre des similitudes dans les mythes, les motivations, la même force, la même expérience vécue mais exprimée différemment. Plutôt "L'Unité dans la diversité". Il s'agit plus de trouver le fondement commun aux religions que de gommer la diversité de leur expression qui constitue une richesse pour l'humanité.

Pour illustrer, je mets un extrait d'une conférence en 2001 d'André Gounelle sur le dialogue inter-religieux, ici le scénario synchrétiste. Je partagerais plutôt ce point de vue.


" Le scénario syncrétiste
Un troisième scénario préconise que les tribus se rapprochent, abolissent leurs différences et fusionnent pour former un grand peuple, ce qui implique une mise en commun de leurs apports respectifs. Ainsi naitrait une culture et une religion uniques qui reprendraient les valeurs, les rites, voire les doctrines de chaque tribu en les additionnant, en en faisant la synthèse, en les fondant dans un syncrétisme. Cette position a été esquissée ou anticipée par le philosophe américain Emerson (mort en 1882) et l'historien anglais Toynbee (mort en 1975). Le défendent actuellement les universalistes américains, qui organisent des offices où on lit successivement des passages des évangiles, des préceptes bouddhistes, des textes du Coran, et d'autres traditions religieuses voire non religieuses, et où l'on célèbre successivement ou alternativement la cérémonie japonaise du thé et le partage judéo-chrétien du pain et du vin. Il en résulte un mélange, qui a parfois de l'allure, mais qui le plus souvent reste très artificiel et souvent superficiel, qui manque de force de conviction.

On a souvent signalé qu'aujourd'hui beaucoup de gens se fabriquent une spiritualité faite de bric et de broc. Ils empruntent des éléments à droite et à gauche, et joignent par exemple la croyance en la réincarnation avec tel rite ou telle doctrine chrétienne, et avec telle pratique bouddhiste. Il faut parler dans ce cas-là d'un menu à la carte, chacun choisissant ce qui lui plaît ou ce qui lui convient, et forgeant non pas une religion englobante, mais une religion individuelle.

La démarche syncrétique est différente. Elle veut faire du dialogue interreligieux une étape vers un monologue où les discours divers s'unifieraient. Cette démarche, souvent généreuse et ouverte, me semble trop ignorer les réalités. Leurs histoires, leurs chants, leurs rites ont profondément marqué la personnalité de chaque tribu, et il est utopique de croire qu'ils puissent en adopter, ou en assimiler d'autres et abolir les différences par le mélange et le partage. De plus, tout n'est pas compatible avec tout ; on rencontre des contradictions, et il y a des moments où il faut choisir. Une religion englobante ferait violence aux uns comme aux autres, et du coup, car la violence engendre la violence, risque d'entraîner des réactions brutales. Bien que cette hypothèse me laisse plutôt sceptique, et quoique je ne sois pas sûr que ce serait un bien, on ne peut pas exclure qu'il y ait un jour une religion unique pour l'humanité, mais en tout cas, cela demandera beaucoup de temps ; il faudra avoir vécu des événements semblables, avoir fait les mêmes expériences, avoir été marqués par des chants, des poèmes, des penseurs de la plaine, et, en théologien, j'ajouterai avoir reçu une nouvelle révélation. Dans ce domaine, on ne peut pas forcer les choses, et le projet syncrétique me semble, pour le moment, chimérique."

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty Re: La notion du syncrétisme

Message par Invité le Ven 26 Fév 2010 - 19:27

c'est intéressant, mais je n'adhère pas.

Il se fait que je n'aime pas trop les religions en général, donc si elles se diluent, disparaissent ou fusionnent, cela ne me dérangera pas du tout.

Dire que la démarche intérieure risque de manquer de force, là je ne suis pas d'accord, parce que l'implication de chacun dans une démarche spirituelle dépend beaucoup plus de la personne que de la religion. Un intégriste le restera quelle que soit sa religion, un "tiède" idem.

Je suis pour le "supermarché des religions". Quel est leur point commun ? En général, l'amour de Dieu et/ou du prochain, la droiture, l'entraide... Donc que les principes, préceptes ou rituels viennent d'ici ou de là n'a pas beaucoup d'importance, puisqu'en définitive tous convergent. L'important, c'est le résultat, pas le moyen pour y arriver.

Libre à chacun d'aller plus loin en suivant une voie spécifique, à la carte ou suivant un chemin tout tracé, chacun selon son caractère. Je suis une rebelle qui refusera toujours les chemins tracés, un autre en aura besoin...

Peu importe le chemin, si on est bon et droit, pacifique.... ce serait déjà merveilleux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty Re: La notion du syncrétisme

Message par _pandore le Ven 26 Fév 2010 - 22:48

Libre à chacun d'aller plus loin en suivant une voie spécifique, à la carte ou suivant un chemin tout tracé, chacun selon son caractère. Je suis une rebelle qui refusera toujours les chemins tracés, un autre en aura besoin...

Peu importe le chemin, si on est bon et droit, pacifique.... ce serait déjà merveilleux ![/quote]

Merci Leela,j'ai aimé ton point de vue,le syncrétisme n'est pas la fusion des religions mais bien un moyen mis à la dispositon de l'individu migrant vers son pays d'acceuil;celui ci lui offrant de demeurer avec sa foi d'origine et le pays d'acceuil lui permet en mettant en plaçe des mosqués,église prostestante,bouddhique etc...de pouvoir continuer à vivre selon ces croyances du pays d'origine.Les micros société ethinique aux seins des métropoles aussi,les soins médicaux offert par un médecin étranger aussi..et autre corps de métiers ,çelà peut toucher sur plusieurs points une société,qui devient multi-racial...merci Leela.

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty Re: La notion du syncrétisme

Message par _La plume le Sam 27 Fév 2010 - 12:00

le syncrétisme n'est pas la fusion des religions mais bien un moyen mis à la dispositon de l'individu migrant vers son pays d'acceuil;celui ci lui offrant de demeurer avec sa foi d'origine et le pays d'acceuil lui permet en mettant en plaçe des mosqués,église prostestante,bouddhique etc...de pouvoir continuer à vivre selon ces croyances du pays d'origine.


heu...me tromperais-je ? pour moi ce n'est pas la définition du synchrétisme, ça c'est du communautarisme non ?
Le synchrétisme est bien un culte qui se traduit dans la pratique par le mélange ou l'influence ou la référence à plusieurs religions.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La notion du syncrétisme Empty Re: La notion du syncrétisme

Message par _pandore le Lun 1 Mar 2010 - 6:51

Il est baser sur la religion,mais nous au québec, on à le quartier chinois,quartiers italiens ..la vie quotidienne parmis nous.
industries,commerces,épiceries ,apporte un contact et nous permet de découvrir la leurs...
Moi je trouve ça bien..J'ai élargie ma vision des choses pour dire que maintenant tous le mondes est mélangés et donc ils nous influences sur biens des domaines..autant pour nous envers eux...merci à bientôt

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum